Par Brick Will | 09/10/2011 - 15:06 | MOCs

LEGO a produit plusieurs X-Wing à l'échelle mini : Une version dans les sets 4484 X-Wing Fighter & TIE Advanced (2003) et  6963 X-Wing Fighter (Version Kabaya japonaise de 2004 , avec le chewing gum), une autre dans le set 30051 X-Wing Fighter (2010). Même si j'ai un faible pour la version officielle de 2010 que je trouve assez aboutie, j'aime beaucoup celle produite par Stardusty, un jeune MOCeur Croate de 14 ans,  qui a su faire une usage original de certaines pièces.  Ce X-Wing n'est sans doute pas le plus fidèle à l'original, mais il a le mérite d'être visuellement cohérent et ingénieux.

Stardusty est également l'auteur d'autre jolis MOCs, toujours aussi visuellement sympathiques et rafraîchissants comme ce Speeder Bike K2-OBSB. N'hésitez pas à visiter sa galerie flickr, elle regorge de créations inventives. Cela nous prouve au moins que le talent n'est pas une qualité réservée aux AFOLs les plus âgés ou les plus intégristes dès qu'il s'agit de MOCs...

Par Brick Will | 11:36 | Customs

Voici une belle réalisation : Vieral a créé une version de Kit Fisto, le Maître Jedi Nautolan qui fait une brève apparition dans l'Episode II et que l'on voit également dans la série animée The Clone Wars (dont la saison 3 sort d'ailleurs en Blu-ray/DVD le 19 Octobre 2011) et dans le dessin animé Clone Wars (Ne pas confondre les deux ...).

Une version plutôt réussie a été proposée par LEGO dans deux sets : 7661 Jedi Starfighter with Hyperdrive Booster Ring (2007) et 8088 ARC-170 Starfighter (2010).

Mais Vieral a décidé de pousser le concept plus loin avec ce custom dont la tête est à base de colle epoxy que l'on peut modeler et qui sèche à température ambiante. Le tout a été ensuite peint pour donner un résultat vraiment réaliste à cette minifig.  

On en vient cependant à se demander si les créateurs de custom ne versent pas progressivement dans la réalisation de figurines qui ne sont plus vraiment dans l'univers LEGO. Après tout, la caractéristique principale des minifigs LEGO reste que la ressemblance avec le personnage qu'elles incarnent est traitée d'une manière relativement épurée, voire parfois caricaturale.  

Evidemment, lorsqu'il s'agit de personnages dont la tête et le visage n'ont rien d'humain et l'univers de Star Wars en propose une grande quantité, leur interprétation en minifig nécessite la conception de pièces qui ne sont plus à proprement parler des têtes LEGO.

Je reste partagé entre mon intégrisme relatif aux minifigs d'origine et au respect de certaines contraintes esthétiques et  mon admiration pour le côté artistique de certains customs. Pourtant, je ne suis pas un figuriniste, je n'aime pas ces personnages hyper détaillés qui sortent de l'univers du jouet pour aller vers celui de l'exposition et de la collection pure.

Je vous laisse vous faire votre propre idée sur cette réalisation en vous rendant sur la galerie flickr de Vieral qui présente également de nombreuses minifigs custom artistiquement très évoluées. 

 

Par Brick Will | 07/10/2011 - 14:38 | Customs

Il fallait bien que je franchisse le pas. J'ai déjà commandé des minifigs customs sur le thème Superheroes (Voir cet article sur Brick Heroes), mais concernant Star Wars j'ai toujours été plus ou moins un intégriste des minifigs officielles. Malgré tout, en surfant sur divers sites, je suis tombé sur la gamme de customs vendus chez la petite brique et je me suis offert 3 Bounty Hunters : un Shadow Bounty Hunter tout de noir vêtu, un Dred Priest ( Mandalorien humain qui a assisté Jango Fett dans la formation des Clone Commandos sur Kamino) et un Ghes Orade (Un commando Mandalorien ayant servi sous les ordres de Boba Fett durant la Second Galactic Civil War).

Je ne suis pas particulièrement fan ni très averti d'ailleurs sur tout ce qui concerne l'Univers Etendu ou les différentes variations autour de Star Wars, mais comme LEGO ne l'est pas non plus, les customs sont la seule occasion que j'aurais de compléter ma collection de minifigs Star Wars  avec des personnages secondaires qui peuvent être intéressants.

D'après la description du marchand, ces minifigs sont conçues à partir de pièces LEGO originales et de  pièces customs en plastique ABS. Dès réception, je ne manquerais de vous donner un avis sur la finition de ces personnages et je vous posterais quelques photos.

 


Fine Clonier, alias Jared Burks, ne se complique pas la vie. Il a l'occasion d'obtenir un autographe de Stephen Stanton, qui double le personnage de Captain Tarkin dans la série animée The Clone Wars en version anglaise et il en profite pour sortir une minifig custom de toute beauté à l'effigie de ce personnage qui vous dit sûrement quelque chose.

En effet, Captain Tarkin, n'est autre que l'officier de l'Empire qui deviendra 20 ans plus tard le célèbre Grand Moff Tarkin incarné à l'écran dans la Trilogie Originale par  le très britannique Peter Cushing.  

Grand Moff Tarkin apparaît également à la fin de  l'Episode III : Revenge of the Sith, alors beaucoup plus jeune et sous les traits de Wayne Pygram.

La minifig est réussie, on devine ce qui va devenir le visage émacié de l'officier le plus redouté de l'Empire et Fine Clonier s'est même fendu d'un badge en relief sur le plastron.

Le costume est simple mais fidèle à ce que nous connaissons. Encore une belle réalisation de cet artiste prolifique, qui peut sans nul doute rivaliser avec la production officielle LEGO.

 

Par Brick Will | 06/10/2011 - 20:48 | MOCs

Petit retour en arrière, nous sommes en 1992 et la gamme LEGO Star Wars n'existe pas encore. Elle ne sera commercialisée qu'à partir de 1999.
Bien avant que n'importe quel AFOL envisage un lancement de cette gamme, un MOCeur a réalisé le rêve de tout fan de LEGO et de la saga Star Wars : Il a reproduit chaque épisode de la Trilogie Originale sous la  forme d'une suite de plans reprenant les scènes clés de chaque film.

Au total, il aura passé 155 semaines à mettre en briques et en images ces trois films en respectant le plus fidèlement possible le story board d'origine.

Au final, chaque épisode est divisé en 60 photos sur lesquelles apparaissent engins, personnages, reproductions de lieux, de paysages, de scènes devenues mythiques, etc.... Les photos n'ont pas été retouchées et ce MOCeur a souvent du faire preuve d'ingéniosité pour reproduire les environnements les plus variés à l'aide de matériaux parfois inattendus que je vous laisse découvrir.

Si vous avez la patience de parcourir ces "romans photo" Star Wars, vous découvrirez quelques réalisations qui aujourd'hui peuvent prêter à sourire mais qui remises dans le contexte de l'époque où il n'existait quasiment aucune référence dans le domaine du MOC Star Wars prennent une autre dimension.

Bien sûr le Millennium Falcon ou L'Imperial Star Destroyer sont à des années lumière de ce que nous connaissons aujourd'hui en matière de sets officiels ou de MOCs, mais l'ensemble a tout de même un côté précurseur sur ce qu'est devenue plus tard la gamme LEGO Star Wars.

Il en est de même pour les minifigs et si vous prenez le temps de bien observer les images, vous esquisserez comme moi un sourire devant l'ingéniosité de ce MOCeur.

Rendez vous sur cette page et laissez vous porter par cette reconstitution de la Trilogie Originale. Cela ne vous rajeunira pas, mais vous rappellera sans doute l'époque ou vous découvriez toutes les possibilités qu'offraient les LEGO sur le tapis de votre chambre.

 

Par Brick Will | 08:20 | News

Copyright Bo-Chi Workshop / Joey KWOK

Par Brick Will | 05/10/2011 - 22:38 | News

Pour ceux qui ne le savent pas encore, BrickJournal est une revue (en anglais) éditée par Joe Meno et qui est considérée comme la référence absolue en matière de magazine sur le thème LEGO.

Il a toujours été compliqué de se procurer ces revues en France, certains ont tenté la commande groupée, d'autres achètent en ligne la version électronique au format pdf vendue pour quelques dollars.

TwoMorrows Publishing annonce une opération promotionnelle avec une remise de 15 à 40 % sur ces revues en fonction de l'ancienneté du numéro. Les frais de port sont astronomiques pour la France, et la remise suffit à peine à compenser ces frais de port dissuasifs.

Si malgré tout vous avez toujours rêvé de vous payer l'intégrale de BrickJournal, c'est le moment, quand on aime on ne compte pas.... Pour le reste, il y a Mastercard.

 

Par Brick Will | 19:18 | News

Je ne résiste pas à l'envie de vous poster ici deux réalisation de Legoagogo, dont je vous parlais déjà dans cet article. Ces visuels sont exceptionnels tant dans la mise en scène, que dans l'éclairage et on a l'impression d'assister à une vraie scène de cinéma. N'hésitez pas à vous rendre sur sa galerie flickr, vous y trouverez de nombreuses scènes recréées dans l'univers de Star Wars, mais également dans celui de Star Trek ou inspirées par quelques films cultes comme Abyss.

A noter que Legoagogo n'utilise pas Photoshop et que chaque photo est le fruit d'une vraie réflexion sur l'angle de la prise de vue et sur l'éclairage, la dynamique de mouvement etc.....


Dans la série "Les promotions sont seulement pour les américains, les anglais et pas pour nous les français....", je viens de tomber sur cette offre datant de 2009 et pour laquelle il suffisait de remplir un coupon chez Toys R Us pour participer à un tirage au sort permettant de gagner l'une des 32 maxi-minifig en édition limitée de Commander Cody (dont 12 exemplaires pour la Grande Bretagne)....

Cette figurine de 30cm de haut sur 18 cm de large entièrement construite en pièces LEGO était numérotée et offerte accompagnée d'un certificat d'authenticité.  Cette opération avait été lancée pour célébrer le début de la série animée Clone Wars (Qui avait pourtant été lancée officiellement en 2008...).

Bref, encore une promotion dont n'avions pas bénéficié et il est grand temps que LEGO fasse un peu cas des AFOLs et autres fans de LEGO en France.... Pourtant la communauté française semble active avec des forums comme BrickPirate ou SeTechnic. De nombreuses expositions comme Fanabriques ou FestiBriques sont organisées durant toute l'année et je ne comprends pas le manque d'intérêt de LEGO pour une communauté aussi active.  

Peut-être serait-il temps de coordonner un peu plus les efforts de tous les acteurs pour rappeler à LEGO que la France est un marché actif, même si il est négligeable à l'échelle mondiale.... Aprés tout, je me mêle sans doute de ce qui ne me regarde pas...

 


Au mois de Juin 2011, nous nous sommes régalés de la grossière erreur commise par LEGO sur le sticker du set 10221 Super Star Destroyer (Turbolaser était devenu Turoblaser - Voir cet article). L'erreur avait été corrigée pour la commercialisation effective du set.

Mais ce n'est pas la première fois que LEGO commet une bourde qui fait tout de même désordre pour un fabricant leader dans son domaine. D'autant que l'erreur sur le set 10221 avait été présente durant toute la campagne de promotion du produit par LEGO.

Lors de la sortie du set 10179 Ultimate Collector's Millennium Falcon en 2007, une erreur du même type s'était glissée sur le sticker de présentation. le nombre de Quad Laser Cannons était de 12 sur le sticker produit initialement et il a été corrigé à 2 par la suite.

Difficile de savoir combien de sets avec l'erreur circulent réellement, bon nombre de possesseurs de ce set ne l'ont même jamais ouvert et ne le feront sans doute jamais, espérant plutôt une revente avec une bonne marge le jour où ils estimeront que le prix a suffisamment flambé.

Vous pouvez toutefois vous offrir ce sticker collector avec 12 canons pour la modique somme d'environ 90 euros sur Bricklink, certains vendeurs proposant spécifiquement cette version.