Par Brick Will | 30/11/2011 - 14:33 | News

The SUN Promotion

Les Anglais sont désormais habitués : Périodiquement le tabloid The Sun propose une offre permettant d’échanger un coupon à découper dans le journal contre plusieurs sets LEGO en polybags (sets en sachets) dans les magasins WH Smiths et Toys R Us.

Ce Samedi 3 décembre 2011, les lecteurs du journal pourront donc se voir offrir le set 30055 Droid Fighter (45 pièces) vendu à parti de 3.37 € sur Bricklink.

Attendez dimanche ou lundi et son prix aura sûrement encore baissé auprès des vendeurs anglais...

 

Par Brick Will | 29/11/2011 - 23:42 | News

Lego Samsonite

Il faut savoir, et c'est toujours bon pour notre culture personnelle, qu'entre 1962 et 1988 c'est Samsonite qui fabriquait les briques sous licence et distribuait la marque LEGO au Canada et aux USA. La fabrication s'est arrêtée aux USA en 1973, lorsque LEGO s'est implanté aux Etats Unis. TLC s'est ensuite implanté au Canada en 1988, année où est sorti le premier séparateur de briques, mais c'est une autre histoire.

De cette époque, rillette11 a posté sur sa galerie flickr des photos de boites originales ou des scans des catalogues. De quoi s'en mettre plein les yeux, et si vous comprenez l'anglais, attardez vous sur les commentaires de chaque photo, vous y apprendrez de nombreuses choses sur cette époque LEGO by Samsonite. Vous trouverez d'autres visuels sur le même thème à cette adresse.

Pour aller encore plus loin dans la découverte de l'entreprise LEGO et de l'évolution de l'identité visuelle de ses produits au fil des années, rendez vous sur le site de référence : Brickfetish.com.

Faites attention, on y passe vite quelques heures sans s'en rendre compte. Il y a tellement de choses à voir sur ce site très bien documenté.

 


2008 Comic Con Exclusive Clone Wars Set & 2009 Mini Republic Dropship Mini AT-TE Brickmaster Pack

Je ne savais pas quoi mettre pour le titre. Et ça se voit.

C'est à l'occasion d'un article écrit sur le sujet que je me suis décidé à commander deux sets qui manquaient à ma collection :  Le Comic Con Exclusive Clone Wars Set (comcon001) vendu pour 75$ lors du Comic Con 2008 et produit à 1200 exemplaires et le Mini Republic Dropship Mini AT-TE Brickmaster Pack (comcon010) tiré à 500 exemplaires et vendu 49.99$ lors du Comic Con de San Diego en 2009.

Après quelques tribulations douanières, qui m'auront coûté la TVA et des frais de dédouanement, me voilà donc en possession de ces deux sets que je désirais tant....Je constate au passage que le contact avec le service en charge du dédouanement des colis en provenance de l'étranger s'est sensiblement amélioré.

Je ne parlerais pas ici d'argent concernant ces deux sets, ce n'est pas le propos. La seule chose à retenir étant que vous devez vous préparer à vous fixer un tarif maximal que vous considérez comme la limite de la décence ou de vos moyens. C'est à ce prix que vous serez satisfait de votre achat et que vous ne serez pas frustré de dépenser des sommes indécentes dans votre passion. 

Ces deux sets ne sont même pas un investissement. Ils n'intéresseront que des collectionneurs en bout de course, qui cherchent les pièces les plus rares et qui ont déjà acquis l'essentiel de la gamme. Mais ces collectionneurs se font rares et nombreux sont ceux qui cèdent sous le manque de place ou le besoin de trésorerie et qui abandonnent leur collection aux nouveaux venus sur eBay, Bricklink ou Le Bon Coin....

Si je vous parle de cette notion d'investissement, c'est en référence au reportage diffusé ce soir sur M6 dans 100% MAG et qui présentait Festibriques, un MOCeur passionné apparemment membre de FreeLUG et un type du nom de David qui accumule chez lui, dans une pièce dédiée, des boites en vue d'une revente ultérieure.
Le reportage est bien fait, honnête, mais la présentation de ce type m'a dérangé. Elle induit en erreur le téléspectateur qui risque de croire que les quelques boites de LEGO qu'il possède valent de l'or.

Elle véhicule également une image plutôt péjorative des AFOLs que nous sommes en mettant en avant un type qui n'est pas un AFOL. Il ne faut pas se voiler la face, les spéculateurs sont nombreux dans le monde du LEGO et le marché de l'occasion se prête à une spéculation active tant les plus-values sont énormes dans certains cas.

Mais la communauté n'abrite pas que ce type de collectionneur-spéculateur. Dont acte.

Si vous voulez endiscuter et partager votre avis, n'hésitez pas à poster un commentaire ou à aller sur le déjà culte topic dédié chez Brickpirate.

Ci-dessous l'extrait du reportage diffusé sur M6 qui nous fait vraiment passer pour des imbéciles.....


UCS Desert Skiff par Reto Geiger

Si durant les années 2000 vous étiez en plein Dark Age ou que vous étiez tout simplement trop jeune pour vous intéresser aux LEGO et au MOCs en particulier, vous ne connaissez peut-être pas Reto Geiger.

Pourtant ce personnage,  est à l'origine de nombreuses vocations et son travail reste encore aujourd'hui une référence pour de nombreux MOCeurs. Ses MOCs UCS sont aujourd'hui une source d'inspiration pour certains des jeunes MOCeurs les plus talentueux. Son AT-TE UCS a d'ailleurs servi de base à Anio pour son MOC du même nom.  Anio l'a amélioré, modifié, mais il admet bien volontiers dans la review de son MOC la référence au modèle de Reto Geiger.

Ses MOCs du Barc Speeder UCS ou du Tie Fighter UCS ont également été à l'origine de nombreuses variantes réalisées par des MOCeurs devenus eux-mêmes des références au fil des années.

Reto Geiger a par ailleurs produit de nombreuses instructions pour ses MOCs. Elles sont très bien réalisées et il les met à disposition sur sa galerie Brickshelf. Dans ces pages, vous y trouverez de quoi assembler de nombreux modèles et vous y découvrirez de nombreuses techniques, inédites pour certaines à l'époque, et qui sont toujours utilisées dans l'univers du MOC.

On y trouve notamment les instructions pour son UCS Desert Skiff que j'apprécie tout particulièrement, pour son UCS Anakin Skywalkers Jedi Starfighter ou pour son UCS Trade Federation AAT.

Il a par ailleurs produit de nombreux engins customs pour lesquels il propose également les instructions détaillées en téléchargement.

Vous l'aurez compris, la galerie Brickshelf de ce MOCeur suisse de talent est une caverne aux trésors que vous vous devez de découvrir ou redécouvrir si vous avez quelques minutes à y consacrer. Vous ne le regretterez pas...

UCS Anakin Skywalkers Jedi Starfighter par Reto Geiger

Par Brick Will | 28/11/2011 - 17:35 | LEGO Cuusoo

LEGO Cuusoo - Reissued stickers for Star Wars UCS sets project

Si LEGO Cuusoo pouvait servir à une seule initiative, ce serait celle-ci : Un type intelligent du nom de sandro a créé un projet qui me semble vraiment intéressant à défaut d'être réaliste, obtenir la réédition par LEGO des planches de stickers des sets UCS. 

Non seulement ces stickers une fois appliqués ont une fâcheuse tendance à très mal viellir, mais il faut également noter que bien souvent un sticker s'applique sur deux pièces à la fois, interdisant donc le démontage du set sans forcer la destruction dudit sticker.

Il suffit de faire un tour sur Bricklink pour s'apercevoir que les stickers des sets UCS Star Wars se vendent à prix d'or, mon portefeuille s'en souvient encore :

La planche de stickers (10019stk01) pour le set 10019 LEGO Star Wars UCS Rebel Blockade Runner se vend entre 79 et 138 €...
Le sticker d'identification (10179stk01) pour le set 10179 LEGO Star Wars UCS Millennium Falcon se vend entre 52 et  93 €...
La planche de stickers (10129stk01) pour le set 10129 LEGO Star Wars UCS rebel SnowSpeeder se vend plus de 100 €...
La planche de stickers (7191stk01) pour le set 7191 LEGO Star Wars UCS X-Wing se vend entre 175 et 250 €...

Ces tarifs sont clairement abusifs, et sont dissuasifs même pour les collectionneurs les plus hardcores d'entre nous. Ici ou là, quelques initiatives visant à proposer des scans en haute résolutions des stickers les plus rares ont vu le jour. Mais ces projets sont souvent laissés à l'abandon par manque d'AFOLs de bonne volonté prêts à y consacrer quelques heures. Vous en trouverez cependant quelques-uns sur le forum Brickpirate dans le topic dédié.

Il reste la solution de faire imprimer via un site de développement photo ou d'imprimer soi-même sur du papier autocollant les stickers nécessaires. Mais il faut ensuite les découper proprement ce qui n'est pas une chose aisée sur certains stickers comme ceux circulaires du set 10019.
Alors, de mon côté, je soutiens ce projet, qui n'a cependant à l'évidence que peu de chance d'aboutir. Mais ce sera ma façon à moi de protester contre les spéculateurs sur Bricklink.

 


Coruscant Sports Car par The Capitán

Il suffit parfois de quelques pièces et d'un peu de cohérence avec l'univers concerné pour faire un joli MOC sans rentrer pour autant dans une surenchère de détails qui tuent l'esprit de la création en question.

En errant dans les méandres de flickr, je suis tombé sur ce joli Coruscant SportsCar qui a attiré mon attention par ses lignes simples, sa couleur rouge basique et son design sans fioritures ni surcharge d'accessoires. Avec quelques pièces judicieusement utilisées, The Capitán crée ici un engin qui est immédiatemment assimilable par les fans à l'ambiance si particulière de Coruscant avec ses speeders qui se croisent entre les immeubles illuminés. 

Certains trouveront cet engin simpliste, mais je reste persuadé que sa simplicité fait toute sa force. Pour en voir plus, rendez vous sur la galerie flickr de The Capitán, il y présente notamment un X-Wing de son cru qui peut également prêter à discussion.

 


Mehdi Drouillon - Old vs New Boba Fett

C'est en naviguant sur flickr que je suis tombé sur cette photo de MED et que je me suis posé la question. Les minifigs LEGO sont-elles trop détaillées ?

C'est une question qui mérite d'être posée et qui divise la communauté. C'est un fait, les minifigs LEGO sont de plus en plus détaillées, sérigraphiées et habillées. Certains y voient une évolution normale du jouet en fonction  de l'évolution des modes et des technologies quand d'autres y voient LEGO perdre petit à petit son âme et son image de jouet faisant appel à l'imagination des plus jeunes.

Aujourd'hui nous sommes bien loin des minifigs basiques à tête jaune des années 1990. Je passe bien entendu sur les bouts de plastique faisant office de personnage datant des années 1970 avant la création de minifigs avec bras et jambes mobiles en 1978.... L'arrivée du Flesh en 2003 a changé l'aspect des minifigs, mais sans forcément dénaturer le produit.

Ces dernières années, LEGO est entré dans une autre phase : Les minifigs sont de plus en plus détaillées et proche de l'univers duquel elles sont inspirées. Il suffit de voir Jack Sparrow, Harry Potter ou Indiana Jones pour comprendre qu'il n'y a plus besoin d'imagination : La minifig est immédiatemment reconnaissable et assimilable au personnage qu'elle incarne.

Les remakes de l'univers Star Wars sont également ultra-détaillés : Sebulba du set 7962 Anakin Skywalker and Sebulba's Podracers sorti en 2011 est autrement plus détaillé que le Sebulba du set 7171 Mos Espa Podrace sorti en 1999.

Sans parler de la minifig de Boba Fett qui a bien évolué depuis la minifig du set 7144 Slave I sorti en 2000 jusqu'au 8097 Slave I sorti en 2010.... 

L'univers Star Wars reflète bien cette évolution des minifigs au fil des années. La gamme s'étend sur plus de 10 ans et intègre presque toutes les variantes de minifigs que LEGO a pu produire.

A titre personnel, je suis partagé. D'un côté, je me dis que tant que la minifig garde la forme que nous lui connaissons, tout va bien. Et j'attends des minifigs sérieusement travaillées dans la gamme Superheroes, avec de belles sérigraphies et des couleurs fidèles à celle des modèles. Après tout, c'est la forme de ces personnages plus que leur habillage qui fait leur appartenance au monde LEGO.

Mais d'un autre côté, je me contredis et  je regrette que certaines minifigs soient parfois trop habillées, décorées, pour être rendues encore plus réaliste ou proche de leur modèle. Sans doute un effet de la nostalgie particulière à l'univers Star Wars, qui doit être moins présent chez les plus jeunes....

Et vous, quel est votre avis ?

designholic - Minifig Evolution

Par Brick Will | 27/11/2011 - 17:59 | News, Shopping

Official LEGO Store in Berlin

Bon, ce n'est pas en France, mais on s'en approche.... LEGO va ouvrir prochainement un nouveau Shop officiel à Sarrebruck en Allemagne à quelques kilomètres de la frontière française (69 km de Metz).

Le recrutement est en cours actuellement et aucune date précise d'ouverture n'a été communiquée.

Si le coeur vous en dit et que vous maitrisez la langue de Goethe, vous pouvez poser votre candidature pour les postes de Store Manager, d'Assistant Store Manager ou de Mitarbeiter im Verkauf (Employé de vente).

Vous êtes sans doute nombreux à vous réjouir de l'ouverture d'un shop officiel à quelques encablures de nos frontières. Mais à quand un shop LEGO à Paris, Lyon, Marseille ou ailleurs ?

 


7957 Sith Nightspeeder

Vous êtes collectionneur et vous avez forcément ajouté ce set 7957 Sith Nightspeeder à votre pile de boites LEGO Star Wars. Si ce n'est pas encore fait, il est à 20.99€ sur Amazon en ce moment...

Ou alors on vous a offert ce set qui ne vous enchante pas plus que cela, avec son speeder modulable plutôt moyennement réussi ?

LEGOstein a une solution pour vous : Gardez les minifigs, qui sont intéressantes et construisez autre chose avec les 213 pièces du set. Et vous allez pouvoir vous en donner à coeur joie avec non pas 1, ni 2 mais 5 modèles différents : Acclamator I-Class Assault Ship, Porax-38 Starfighter, Imperial Star Destroyer, Theta-Class T-2c Shuttle et Venator-class Star Destroyer.

Pour chaque vaisseau, LEGOstein alias Christopher Deck, vous propose quelques vues en images et même les instructions détaillées.

Vous n'avez donc plus d'excuses pour ne pas ressortir votre set 7957 Sith Nightspeeder du placard où il doit sans doute être soigneusement rangé et lui redonner un peu d'intérêt....

7957 Sith Nightspeeder alternative models by LEGOstein


LEGO Santa Yoda

Vous avez sans doute déjà visité le site legosantayoda.com, mais vous avez peut-être raté l'intérêt principal de ce mini-site.

Outre le concours qui permettra aux américains (et uniquement eux, ne cherchez pas pourquoi) de gagner de nombreux lots, vous pouvez apporter votre contribution à l'effort caritatif  Toys for Tots en envoyant des cartes virtuelles à votre famille, vos amis ou des gens que vous ne connaissez pas mais que vous aimeriez spammer en faisant une bonne action.

Alors, puisqu'on est dimanche et que vous surfez sans but sur le web mondial, prenez quelques minutes pour envoyer plusieurs cartes virtuelles et contribuer à apporter un peu de bonheur à des gamins défavorisés. Pour chaque carte envoyée, LEGO s'engage à offrir un jouet en retour. La jauge ne monte pas très vite, il ne tient qu'à vous de la faire monter encore plus haut.