ad ad

Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Architecture Skyline 21028 New York City

Histoire de faire une pause dans le montage des sets de la gamme The LEGO Batman Movie, je me suis attaqué aujourd'hui à une des références de la gamme LEGO Architecture commercialisée depuis début 2016 : le set "Skyline" 21028 New York.

Bien m'en a pris, j'ai passé un agréable moment. Le changement d'échelle et l'utilisation différente des pièces que nous assemblons habituellement dans les gammes System offrent une expérience de courte durée mais très intéressante. Sauf qu'il est encore plus facile de passer avec mauvaise foi en mode "LEGO a oublié une pièce dans mon set!" avec cet assortiment de très petites briques à empiler, avant de mettre enfin la main sur la tile 1x1 qui nous manque...

Petit regret avec ce paysage new-yorkais, la nanofig utilisée pour incarner la statue de la liberté aurait à mon avis mérité un moule spécial pour une représentation un peu plus fidèle du monument. Vu d'une certaine distance, ça fonctionne. De plus près, c'et quand même moins convaincant.

Autre détail qui saute aux yeux à cette échelle : les quelques marques d'injection visibles sur certaines pièces gâchent un peu l'aspect général quand on se penche pour admirer le résultat d'un peu plus près.

LEGO Architecture Skyline 21028 New York City

Du côté du processus d'assemblage, on passe rapidement de techniques très simples où on empile des plates sur des plates pour le Chrylser Building et le Flatiron Building,  à quelques séquences plus complexes qui permettent d'obtenir un rendu en SNOT très réussi de l'Empire State Building et du One World Trade Center. Malgré la simplicité apparente de l'ensemble, il convient donc d'être minutieux et patient.

À noter que LEGO fournit une seconde nanofig parmi les quelques pièces supplémentaires, histoire de ne pas vous retrouver sans Lady Liberty si vous perdez la première.

LEGO Architecture Skyline 21028 New York City

Du côté du prix, il vous faudra débourser 49.99 € sur le [email protected] ou dans un LEGO Store pour vous offrir cette boite. Au prix du kilo de plastique, c'est mal servi. Mais avec 598 petites pièces, une tile tampographiée du nom de la ville, une belle boite et un manuel d'instruction luxueux agrémenté de quelques infos (en anglais) sur le designer du set et les bâtiments reproduits, ce set est un joli cadeau pour un amateur de décorations discrètes, un fan inconditionnel du rêve américain ou un ami voyageur de retour de New-York... Et c'est toujours mieux qu'une cravate bariolée ou une boite de mauvais chocolat.

Depuis le lancement des premiers sets de cette série de Skylines (21026 Venice, 21027 Berlin et 21028 New York City) , LEGO a annoncé trois nouvelles références basées sur les villes de Londres, Chicago et Sydney à découvrir à cette adresse.

Note : Je mets comme d'habitude la boite en jeu et j'y ajoute un porte-clés exclusif sur le même thème ramené du LEGO Store du Rockfeller Center. Vous avez jusqu'au 13 décembre 2016 à 23h59 pour vous manifester dans les commentaires.

LEGO Architecture Skyline 21028 New York City


Comparez avant d'acheter vos LEGO

76052 Classic TV Series Batcave

Jetons un coup d'œil en arrière pour un petit bilan de l'année 2016 avec une sélection des sets qui m'auront convaincu que je suis un fan de LEGO qui trouve encore parmi les centaines de références commercialisées chaque année de quoi s'émerveiller et un set qui m'aura confirmé que même l'un des leaders du jouet peut parfois se fourvoyer et décevoir.

Le set 76052 Classic TV Series Batcave est définitivement celui pour lequel je me suis enthousiasmé plus que d'habitude cette année.

Quitte à être de mauvaise foi, je pardonne volontiers à LEGO le côté un peu rachitique de l'ensemble et le prix public excessif. Je retiens simplement un bel hommage à une série télévisée culte dont je garde un excellent souvenir pour son côté décalé, ses onomatopées, ses trucages un peu foireux et ses scènes d'action improbables.

J'ai longtemps attendu cette version de la Batmobile. Celle du set exclusif vendu durant le Comic Con 2014 était un bon début mais l'interprétation très "Chibi" du véhicule ne suffisait alors pas à combler mes attentes.

Si on ajoute le polybag 30603 Batman Classic TV Series - Mr Freeze, le casting de la série est rassemblé avec des versions dans l'ensemble très réussies des différents personnages.

Une Batmobile, un Batcopter, Adam West et Burt Ward en "civil" et en costume : Je suis comblé.

LEGO Creator 31052 Vacation Getaway

Dans la gamme Creator, que je considère volontiers comme la seule gamme System qui respecte à la lettre le principe de créativité cher à LEGO parce qu'elle permet avec le même inventaire d'assembler trois modèles tous très convaincants, le set 31052 Vacation Getaways est venu rejoindre ma collection.

Le fan de LEGO pas vraiment créatif que je suis a redécouvert le plaisir d'ouvrir un boite qui promet de longues heures d'assemblage, de démontage et de réutilisation de l'inventaire pour créer autre chose.

Ce concept qui paraît finalement tellement évident est depuis de nombreuses années largement occulté par toutes ces boites dont l'inventaire ne permet généralement pas d'assembler autre chose de convaincant que ce qui est prévu au départ.

Depuis ce set, je regarde de plus près ce que la gamme Creator propose et je sais déjà que le set 31062 Robo Explorer prévu pour 2017 rejoindra ma collection...

76057 Spider-Man : Web Warriors Ultimate Bridge Battle

M'étant habitué, contraint et forcé, à ce que les sets de la gamme LEGO Super Heroes soient généralement composés de minifigs intéressantes accompagnées pour la forme de quelques pièces permettant de construire un truc qui sert de prétexte à LEGO pour ne pas trop s'éloigner de son concept de base, le set 76057 Spider-Man : Web Warriors Ultimate Bridge Battle a été une excellente surprise.

Oui, il s'agit au final d'un demi-pont, et il faut le contenu de deux boites pour en faire quelque chose de plus complet, mais c'est tout de même un pont qui est à la fois un présentoir de luxe pour mettre en scène une belle bataille de minifigs et un excellent début de diorama urbain pour tous ceux qui comme moi ne savent généralement pas par où commencer.

LEGO Star Wars 75098 Assault on Hoth

Du côté des flops, et sans vouloir en remettre une couche sur un set qui a déjà subi de nombreuses critiques et qu'il vaut mieux oublier,  la boite 75098 Assault on Hoth l'emporte largement à mes yeux.

Qu'il s'agisse en fait d'une simple compilation de tout ce que LEGO a pu commercialiser jusqu'ici sur le sujet, ce n'est pas si grave. Que cette boite de 2144 pièces ne contienne que deux Snowtroopers alors que LEGO utilise ici le mot "Assault" l'est un peu plus.

Il doit y avoir une malédiction autour de Hoth chez LEGO : jamais le fabricant n'a été capable de proposer une version définitive de cette bataille mythique, se contentant chaque année de proposer un set pas vraiment inspiré ni représentatif du potentiel de cette bataille. Le set 75098 Assault on Hoth est probablement ce que nous aurons de mieux sur le sujet et je reste sur ma faim.

À ranger dans ma catégorie demi-flops, le set 71040 Disney Castle. Ce n'est pas un ratage total, loin de là, mais il y a de nombreux détails qui viennent gâcher mon émerveillement initial à propos de ce set. Nous en reparlerons prochainement à l'occasion d'un article dédié à cette boite.

Cette petite sélection non exhaustive ne reflète évidemment qu'un avis très personnel et je sais qu'il y aura probablement autant d'avis que de boites. J'attends avec impatience de savoir quels ont été vos sets 2016 préférés et ceux que vous considérez comme décevants...


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Ideas 21306 The Beatles Yellow Submarine

Ne nous mentons pas : le set LEGO Ideas 21306 The Beatles Yellow Submarine est un produit de niche qui s'adresse avant tout aux fans des Beatles, et peut-être éventuellement ensuite aux fans de LEGO.

Les collectionneurs de la gamme LEGO Ideas n'auront quant à eux pas le choix. Il leur faudra passer à la caisse et dépenser les 59.99 € demandés par LEGO pour cette boite de 553 pièces à la gloire du groupe, ou plutôt du film d'animation sorti en 1968 qui met en scène les alter egos animés des membres du groupe.

LEGO Ideas 21306 The Beatles Yellow Submarine

Comme d'habitude avec la gamme Ideas, LEGO a travaillé l'emballage du produit qui reprend sur toutes ses faces et même sur les rabats intérieurs de nombreux éléments visuels du film d'animation dans lequel apparaît ce sous-marin jaune. C'est raccord, même si à mon goût, on frôle presque l'overdose visuelle. Chez LEGO, la boite étant un vecteur important de promotion du produit qu'elle contient (un vrac de bouts de plastique répartis dans des sacs), j'apprécie l'effort. En revanche, du côté du livret d'instructions, les quelques textes de présentation du set et les interviews du concepteur du projet LEGO Ideas et du designer LEGO qui a adapté la chose sont uniquement en anglais. Au risque de me répéter, c'est dommage.

LEGO Ideas 21306 The Beatles Yellow Submarine

Les minifigs livrées dans la boite sont basées sur les personnages du film d'animation.  Ce sont donc des versions de John, Ringo, Paul et George inspirées des versions animées largement caricaturales de John, Ringo, Paul et George elles-mêmes inspirées des "vrais" John Lennon, Ringo Starr, Paul Mc Cartney et George Harrison. Même si ces minifigs sont très soignées, on obtient donc un groupe de quatre personnages qui ressemblent à mon sens vaguement aux Beatles. Pour incarner Jeremy Hillary Boob, LEGO a recyclé un Messager de la gamme Nexo Knights. C'est un choix paresseux mais opportun.

LEGO Ideas 21306 The Beatles Yellow Submarine

Au risque de froisser le fan inconditionnel du groupe qui est aussi fan de LEGO et qui trouvera ici la combinaison parfaite entre deux de ses passions, il s'agit plus ici d'un produit dérivé à assembler que d'un véritable set LEGO. Le sous-marin sera monté en quelques minutes et ce ne sont pas les quelques saucisses utilisées pour la rambarde du massif (tourelle) qui sauvent les meubles.

Le travail du designer LEGO n'est pas à remettre en cause sur ce dossier. Ce sous-marin est une version tout à fait acceptable du projet original même si sa conception a été revue sur certains points pour répondre aux critères du fabricant. C'est solide, on peut retirer la partie haute pour installer (au forceps) les quatre minifigs à l'intérieur, et l'ensemble très compact s'exposera où bon vous semble sans envahir votre espace vital.

LEGO Ideas 21306 The Beatles Yellow Submarine

La bonne surprise vient de l'inventaire de cette boite : même si le sous-marin est évidement à dominante jaune et orange, LEGO a eu la bonne idée de fournir des pièces dans des coloris très variés (rose, lime green, violet, aqua blue, etc...) pour les parties qui ne sont plus visibles une fois le set assemblé. Comme d'habitude, pas de stickers, uniquement des pièces tampographiées. Il sera difficile pour la plupart d'entre elles de leur trouver un autre usage, mais les MOCeurs sont créatifs...

En résumé, et ce n'est que mon humble avis de fan de LEGO pas fan des Beatles : Vous aimez les Beatles et les LEGO ? Ce set est fait pour vous. Vous collectionnez les sets de la gamme LEGO Ideas ? La question ne se pose pas, vous devez acquérir cette boite. Vous répondez non aux deux questions précédentes ? Achetez vous autre chose.

Cette boite est disponible sur le [email protected] au prix public de 59.99 € avec en prime le set 40222 Christmas Build Up offert jusqu'au 20 novembre prochain.

Elle est également disponible au même prix chez Toys R Us où vous pouvez en profiter pour vous payer au passage un pack collector de minifigs pour 5 € au lieu de 14.99 €.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 15 novembre 2016 à 23h59 pour vous manifester.

LEGO Ideas 21306 The Beatles Yellow Submarine


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO MINIFIGURES DISPLAY

Depuis le lancement des séries de minifigs à collectionner, l'offre de présentoirs permettant d'exposer les différents personnages explose. Et c'est sans compter sur le savoir-faire de nombreux fans qui conçoivent leurs propres présentoirs à partir de cadres divers et variés achetés chez IKEA et consorts.

Minifigures Display est une enseigne spécialisée dans la conception et la commercialisation de ce type de présentoirs et j'ai reçu un exemplaire de l'un de leurs dernières créations, histoire de pouvoir vous en parler ici en connaissance de cause.

Ce présentoir, qui peut accueillir 16 ou 20 minifigs selon le modèle, ne verse pas dans la surenchère : Il s'agit d'un produit minimaliste sans vitrine, et qui est a priori suffisamment résistant pour finir dans la chambre d'un enfant fan de LEGO.

Le socle est en bois d'érable et le plateau de 28 cm de côté pour les minifigs est en PVC expansé. 16 plates 2x3 blanches sont fournies, elles viennent se loger dans les trous prévus pour servir de base aux minifigs exposées. La découpe du plateau en PVC est correcte, même si les angles arrondis auraient pu bénéficier d'un peu plus de soin : l'arrondi n'est pas parfait.

LEGO MINIFIGURES DISPLAY

L'ensemble est sobre, et l'absence de vitre permet un accès immédiat au personnages. J'y vois d'ailleurs plus un objet permettant de ranger ses minifigs jusqu'à la prochaine aventure qu'un écrin pour collectionneur soucieux de protéger ses personnages favoris de la poussière et des ravages du temps.

Parlons du prix : 32.00 €. C'est le prix à payer pour s'offrir ce produit imaginé par le designer Lars Winkler. On pourra disserter sur l'intérêt de dépenser une telle somme dans un présentoir aussi minimaliste. Chacun aura un avis sur le sujet et les plus bricoleurs préféreront sortir leur Dremel pour fabriquer un présentoir sur mesure.

Si le prix n'est pas un critère primordial à vos yeux, ce présentoir est un joli cadeau à offrir à un jeune fan de LEGO qui laisse habituellement négligemment traîner ses personnages favoris et vient ensuite vous voir les larmes aux yeux en se plaignant de ne pas retrouver son homme-banane ou son homme-requin préféré...

LEGO MINIFIGURES DISPLAY

En parlant de l'homme avec un costume de requin, certaines minifigs auront du mal à trouver leur place sur les support prévus. Il faudra ajuster ces derniers pour que les accessoires qui dépassent au dos de la minifig ne gênent pas la mise en place. Rien ne vous empêche d'ailleurs de remplacer les plates 2x3 par des plates 2x4 pour une rangée de studs supplémentaire d'écart entre la minifig et le plateau.

LEGO MINIFIGURES DISPLAY

Pour finir, sachez que ces produits sont fabriqués et expédiés depuis l'Espagne. De ce que j'ai pu en juger, un soin particulier est apporté à l'emballage.

Ce modèle n'est qu'une référence parmi d'autres. Une large de gamme de présentoirs, dont certains sont aux couleurs des différentes gammes LEGO (Star Wars, The Simpsons, Monster Fighters, Super Heroes, etc...)  est disponible chez Minifigures Display à cette adresse.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 12 novembre 2016 à 23h59 pour vous manifester.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

BrickBox.me

On peut dire que ça bouchonne actuellement dans le secteur des Box par abonnement... Et pourtant, certains tentent encore leur chance sur ce créneau à la mode et manifestement très rentable pour ceux qui survivent au delà de quelques mois. Le principe est simple, vous payez un abonnement mensuel, et l'éditeur de la Box en question vous livre tous les mois un petit carton contenant quelques goodies plus ou moins intéressantes.

Tout repose simplement sur l'effet de surprise, la montée d'adrénaline durant la découverte du contenu de la boite remise par votre facteur, la promesse d'une expérience ludique inédite et sans cesse (mensuellement) renouvelée... Bref, c'est l'effet pochette surprise de boulangerie. Rien de plus.

N'espérez jamais en avoir pour votre argent, les éditeurs ne font pas ça par plaisir : Il faut être naïf pour croire qu'ils ne dégagent pas de marge sur le prix de l'abonnement. Cumuler les prix publics théoriques des produits livrés pour juger de la rentabilité de la chose ne sert donc à rien : Vous serez toujours perdant, surtout lorsqu'on vous livre des autocollants sans intérêt, des échantillons obtenus gratuitement ou un t-shirt de mauvaise qualité avec un motif quelconque...

Le petit monde du LEGO, et plus largement de la brique de construction, n'échappe pas à cette tendance : BrickLoot, BrickSwag ou encore BrickPak tentent déjà de convaincre les fans de LEGO de s'abonner. À l'arrivée, ces boites sont surtout pleines de produits dérivés parfois vaguement associés à la marque LEGO. Peu de vraies briques LEGO, quelques polybags, beaucoup de papier (autocollants, flyers, etc...) et beaucoup de trucs inutiles qui ne méritent honnêtement que de finir à la poubelle.

Un petit nouveau vient d'arriver sur ce créneau : BrickBox.me. Pour 34.98 € par mois dont 9.99 € de frais d'envoi, on nous promet comme d'habitude une "expérience fantastique", de vraies briques LEGO, et forcément quelques briques compatibles LEGO (beaucoup moins chères à l'achat).

L'éditeur de cette nouvelle Box, qui livre dans de nombreux pays européens dont la France, m'a fait parvenir celle du mois d'octobre 2016 pour décortiquer son contenu. J'ai donc décidé de mettre mes idées reçues de côté et d'essayer de jouer le jeu.

BrickBox.me

Première bonne surprise, il n'y a que de vrais produits LEGO. Pas de clones, pas de fausses pièces, pas de contrefaçons dans cette Box d'octobre dont le thème principal est Star Wars.

Exit les bonbons douteux en forme de briques LEGO vus dans les envois des mois précédents. Leur provenance et les procédés de fabrication utilisés n'étaient pas indiqués sur l'emballage. Tant mieux.

Ici, que du LEGO : Un set Microfighters 75125 Resistance X-Wing Fighter, le polybag 30240 Z-95 Headhunter sorti en 2013, le polybag 30272 A-Wing Stargfighter sorti en 2015, une minifig (originale) de l'Amiral Ackbar vue dans les sets 7754 Home One Mon Calamari Star Cruiser (2009)  et 75003 A-Wing Starfighter (2013), un séparateur de briques et une Mini Box 4 noire.

C'est plutôt très bien surtout lorsqu'on compare avec ce que proposent d'autres éditeurs positionnés sur le même créneau. Le simple fait de n'intégrer que des produits officiels LEGO fait dans tous les cas la différence.

Ceci étant dit, si vous cherchez à faire absolument "une bonne affaire" en vous abonnant à ces Box, laissez tomber, ce n'est pas le propos comme je l'ai écrit plus haut.

Côté tarifs, c'est plus compliqué : Le coût de l'abonnement est dégressif selon que vous souscriviez au mois (24.99 €), au trimestre (23.50 € par mois), au semestre (22.99 € par mois) ou à l'année (21.50 € par mois), mais il faudra ajouter 9.99 € de frais de livraison par Box. La facture est donc salée à l'arrivée.

Et n'oubliez pas que rien ne vous garantit que le contenu de chaque Box mensuelle sera du même tonneau que celui de celle "testée" ici. Vous vous exposez donc à quelques potentielles déceptions payées au prix fort.

Si vous avez 35 € à dépenser tous les mois pour surprendre vos enfants, vous pouvez aussi leur acheter un set LEGO (De nombreuses références sont disponibles à moins de 30 €) et leur payer une glace avec ce qui reste.

Si vous souhaitez tout de même tenter l'aventure avec BrickBox.me, vous pouvez utiliser le code 10%HOTHBRICKS pour obtenir une remise de 10% sur votre abonnement. Je ne suis pas rémunéré/indemnisé/corrompu pour vous inciter à souscrire. Si vous sautez le pas, n'hésitez pas à venir nous parler du contenu des Box à venir...

Note : On fait comme d'habitude. Vous avez jusqu'au 31 octobre 2016 à 23h59.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

L'art du design LEGO : Comment devenir créatif en 13 leçons

Pour patienter en cette période un peu calme, voici encore un livre autour de la thématique LEGO dont le titre est plein de promesses.

Édité par Glénat dans la collection Over the Pop, qui rassemble de nombreux ouvrages initialement proposés par Muttpop, L'art du design LEGO : Comment devenir créatif en 13 leçons est la version française de l'ouvrage de Jordan Schwartz The Art of LEGO Design. Autant vous le dire tout de suite, ce n'est pas un livre d'illustrations ni un pavé contemplatif qui compile les meilleures créations vues sur flickr et consorts comme on en voit souvent en ce moment. C'est un livre...à lire, accessoirement bien illustré.

L'art du design LEGO : Comment devenir créatif en 13 leçons

Ici, l'auteur propose de vous initier aux techniques de construction, des plus simples aux plus originales. N'étant pas MOCeur, je dois avouer que j'ai abordé la chose avec un peu de réticence. La curiosité a tout de même rapidement pris le dessus et même si je ne mettrai pas les conseils proposés en pratique dans un proche avenir, j'ai quand même l'impression d'avoir acquis un peu de culture LEGO supplémentaire.

Idées, astuces, erreurs courantes à éviter, le tout réparti par thèmes et suffisamment illustré pour comprendre le propos de l'auteur, avec en prime plusieurs interviews d'artistes confirmés et quelques rappels historiques pour comprendre l'évolution du produit LEGO et les possibilités créatives qui en découlent : Tout y est.

L'art du design LEGO : Comment devenir créatif en 13 leçons

Ce guide, ou manuel du parfait petit MOCeur, est à mon avis accessible aux plus jeunes, pour autant qu'ils sachent (et aiment) lire. Ils y trouveront de quoi construire autre chose que le tas de briques de base qu'ils vous présentent ensuite fièrement comme étant un avion, un camion ou un bâteau.

Les adultes y trouveront quelques rappels utiles ainsi que des techniques intemporelles qui permettent de ne plus "bloquer" sur l'étape qui fera de votre création un truc qui ressemble vraiment à ce qu'elle est censée représenter.

L'art du design LEGO : Comment devenir créatif en 13 leçons

Comme tout guide ou manuel qui se respecte, l'ouvrage est doté de l'indispensable index qui permet de retrouver rapidement un thème ou une technique de construction.

Ce livre est incontestablement un bon point de départ pour espérer exploiter un jour tout le potentiel des briques et pièces LEGO dans vos créations. Ne pas hésiter à le mettre entre les mains des plus jeunes fans de LEGO, ce serait dommage de les priver de cette synthèse intéressante de conseils et de techniques de construction.

L'art du design LEGO : Comment devenir créatif en 13 leçons

Disponibilité annoncée pour le 16 novembre prochain. 25 € chez amazon. Au même prix sur FNAC.com.

Je vous fais gagner l'exemplaire que j'ai reçu, je rajoute quelques briques pour passer tout de suite à la pratique (Set LEGO Classic 10692 Creative Bricks). Tirage au sort parmi les commentaires postés ci-dessous (Date limite de participation : le 20 octobre 2016 à 23h59).

L'art du design LEGO : Comment devenir créatif en 13 leçons


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Creator Expert 10254 Winter Holiday Train

Alors que les fans doivent maintenant dépenser plus de 500 € pour s'offrir l'autre train "festif" du set 10173 Holiday Train sorti en 2006, le set LEGO Creator Expert 10254 Winter Holiday Train est-il une solution de repli acceptable pour qui veut absolument son train de Noël ?

Vendu au prix public de 94.99 €, ce set de la gamme Creator Expert de 734 pièces tient-il toutes ses promesses et le consommateur en a-t-il pour son argent ?

Pas question de vous décrire ici par le menu la boite et ses différentes faces aux couleurs chatoyantes, la taille des sachets ou l'épaisseur des deux livrets d'instructions fournis. Je me contenterai donc de vous donner mon avis en quelques lignes, et ça ira bien pour un set qui n'entrera probablement pas au panthéon des meilleures créations LEGO.

Le train en lui-même est un modèle presque décent même si le seul wagon passager fourni est ridiculement petit. L'impression d'avoir affaire à une version miniaturisée d'un train qui aurait pu être beaucoup plus détaillé est trop présente. Tout est trop petit, trop simplifié, trop compacté. Même la locomotive est désarmante de banalité pour un set de la gamme Creator Expert.

On pense alors logiquement au grand frère de ce train miniature, celui du set 10173 Holiday Train sorti en 2006 et vendu alors 89.99 €. Mais ce set étant maintenant vendu plus de 500 € sur le marché secondaire et même si la comparaison entre les deux boites au contenu sur le même thème est inévitable, le débat est clos.

lego-creator-expert-10254-winter-holiday-train-1

Du côté des couleurs, on est dans le festif bien criard. Il faut bien reconnaître qu'on est en plein dans le thème et que ça fonctionne, même si je n'ai pas d'affinités particulières avec le vert et le rouge de base proposés par LEGO. C'est probablement la faute au Dark Red et au Dark Green, deux coloris que je trouve plus subtils...

Ce train est livré avec 16 rails courbes qui, une fois assemblés pour former un circuit bien rond qui pourra faire le tour du pied du sapin, crient le besoin de motorisation. Et pour 94.99 €, vous n'aurez pas de quoi regarder votre train déambuler nonchalamment sur le modeste circuit fourni. Vous passerez bien cinq minutes à faire tchou-tchou en poussant le convoi d'une cinquantaine de centimètres à la main et en regardant le sapin tourner lentement, mais vous vous rendrez vite compte que tout ça manque cruellement d'animation.

LEGO ne manque d'ailleurs pas de vous rappeler avec insistance que vous pouvez faire de ce train un peu statique une véritable attraction mobile : Les produits de la gamme Power Functions nécessaires à sa motorisation sont mis en avant sur le dos de la boite et le livret d'instructions se termine sur une dizaine de pages consacrées à la mise en place de ces différents éléments.

En résumé, il vous faudra dépenser 13.99 € pour le boitier de piles AAA (88000), 13.99 € pour le moteur de train (88002)16.90 € pour le récepteur infrarouge (8884) et éventuellement 15.99 € pour la télécommande infrarouge (8879) soit une facture supplémentaire de 60.87 € si vous ne possédez aucun de ces éléments...

lego-creator-expert-10254-winter-holiday-train-8

Les amateurs de sets festifs désireux d'étoffer leur crèche de Noël composée des boites sur le même thème trouveront là leur bonheur. Ceux qui veulent en faire un train "à l'ancienne" pourront éventuellement débarrasser la locomotive et les wagons de leurs attributs connotés "fêtes de fin d'année" pour obtenir un (petit) train vintage/western tout à fait acceptable. C'est déjà pas mal.

LEGO indique dans la description officielle du produit : "...Inclut des instructions de montage doubles pour une construction à faire en famille..." C'est plus simple que ça : Deux livrets sont fournis, un pour assembler le train et un second qui permet d'assembler le quai, deux des cinq minifigs et les cadeaux, probablement destiné aux plus jeunes.

Il n'y a pourtant rien de très "Expert" dans ce set et un enfant de 7 ans arrive à assembler la chose en suivant attentivement les instructions. Les cinq minifigs fournies assurent un minimum de jouabilité avec un conducteur, un chef de train, une maman et ses deux gosses, même si LEGO en fait comme d'habitude des tonnes dans sa description : "...Rejoins le contrôleur dans le confortable wagon pour boire une délicieuse tasse de chocolat chaud...".

lego-creator-expert-10254-winter-holiay-train-4

A mon avis, trop de pièces sont consacrées aux objets annexes : Cadeaux, quai, banc public, lampadaire... J'aurais préféré obtenir un wagon supplémentaire à la place de ces éléments, ou mieux, un wagon passager plus long.

Le système d'aimants permettant aux wagons de rester accrochés les uns aux autres fait son job. On se demande juste pourquoi la locomotive et le wagon à charbon sont reliés par un mécanisme différent un peu bâclé. Si quelqu'un a une explication valable pour le néophyte en matière de matériel ferroviaire que je suis...

Mention spéciale pour le petit sapin de Noël qui tourne sur lui-même, il inspirera tous ceux qui veulent créer des micros-sapins pour leur crèche.

Au final, cette boite est un peu chère pour ce qu'elle propose, même si les inconditionnels des sets festifs proposés par LEGO ne se soucieront pas du prix et trouveront que j'ai la critique facile. En ce qui me concerne, je considère qu'un train qui ne se déplace pas tout seul sans devoir remettre la main au portefeuille, en 2016, ça ne devrait plus exister. Un pack, malheureusement forcément un peu plus cher mais incluant les éléments de motorisation, aurait été de bon aloi.

Je retourne assembler le château Disney, je vous en parle bientôt...

Note : Si vous avez pris la peine de lire cet article jusqu'ici, sachez que j'offre le set que j'ai reçu de la part de LEGO via un tirage au sort parmi les commentaires postés ci-dessous (Date limite de participation : le 10 octobre 2016 à 23h59). La boite est évidemment ouverte, mais le gagnant économisera 94.99 €. C'est toujours ça de pris et l'économie réalisée lui permettra de s'offrir les éléments Power Functions nécessaires pour motoriser la chose.

lego-creator-expert-10254-winter-holiday-train-7


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Ideas 21307 Caterham Seven 620R

Avis aux fans de voitures, de LEGO et de voitures en LEGO : Le set LEGO Ideas 21307 Caterham Seven 620R arrive dans les rayons des LEGO Stores et du [email protected] le 1er octobre prochain.

Et ce set LEGO Ideas a quelques arguments à faire valoir pour attirer les fans : C'est avant tout un set de la gamme Ideas, une gamme très hétéroclite qui n'a pour fil rouge que l'origine des projets commercialisés, et la simple présence du logo de cette gamme sur la boite suffira à motiver tous ceux qui collectionnent ces sets.

LEGO Ideas 21307 Caterham Seven 620R

C'est aussi un véhicule, et sportif de surcroît : un moteur 2.0 Ford Duratec de 310 chevaux, 0 à 100 km/h en 2.79s, une vitesse maximale de 250 km/h, un rapport poids/puissance de 1.6kg/ch et un prix public de 58 000 €. Et les voitures reproduites en LEGO, ça se vend tout seul ou presque. J'ai pu assembler cette maquette et je vous livre donc en vrac quelques pensées personnelles.

Du côté de la construction, rien à dire ou presque : pas de stickers, un châssis solide, quelques belles idées du designer qui a su détourner des pièces pour peaufiner le niveau de détail de l'ensemble (Pistolets, fouet, manches de sabre laser, rouge à lèvres...) et de nombreuses pièces tampographiées du logo de la marque Caterham. Le moteur en version LEGO est une reproduction assez fidèle du vrai dont il reprend les éléments principaux.

Quelques regrets : La bande jaune tampographiée du nom de la marque sur des pièces noires n'a pas la même teinte que les pièces jaunes qui constituent l'essentiel de la carrosserie du véhicule. Le texte d'introduction du livret d'instructions est en anglais. Aucune localisation pour les autres marchés.

LEGO Ideas 21307 Caterham Seven 620R

Les ailes avant sont un peu fragiles à mon goût, même si le designer qui a repris en main le projet LEGO Ideas initial a probablement fait de son mieux pour trouver le meilleur compromis rigidité/design. Comme il s'agit plus d'une maquette destinée à l'exposition que d'un jouet, on s'en contentera. En revanche, pas d'amortisseurs visibles à l'avant comme sur la vraie. Le train avant est d'ailleurs un peu massif à mon goût sur la version LEGO mais c'est sans doute encore une fois le prix à payer pour obtenir un minimum de rigidité.

Du côté des fonctionnalités, c'est service minimum : pas de direction, ni de trucs qui s'ouvrent et se referment. Il faudra se contenter des quelques parties amovibles prévues : Le capot du moteur et le coffre. Le nez du véhicule peut aussi être retiré sans tout détruire, mais c'est sans intérêt particulier.

LEGO Ideas 21307 Caterham Seven 620R

Il manque à mon avis quelques accessoires comme le pare-brise, et pourquoi pas les habillages latéraux, qui auraient pu être amovibles pour passer en version "minimaliste".

Dommage également que LEGO n'ait pas fait l'effort de proposer un nouveau modèle de pneu avec profil semi-slick identique à celui utilisé par Caterham.

On pourra aussi discuter du choix de la couleur du véhicule en version LEGO : Caterham propose six coloris de base (Jaune, orange, rouge, noir, vert bleu) et j'aurais préféré un bleu avec bandes oranges. Mais c'est une question de goût.

Enfin, et je sais que c'est peine perdue mais je le souligne quand même, ça manque de macaronis chromés au niveau de l'échappement.

LEGO Ideas 21307 Caterham Seven 620R

Vous pouvez penser que je chipote plus que d'habitude, mais à 79.99 € la maquette à la gloire d'une marque mythique, j'estime que c'est de bonne guerre. Si vous avez prévu d'acheter la vraie Caterham Seven 620R, débrouillez-vous pour vous faire offrir le set LEGO par le commercial.

Sinon, sachez que j'offre le set que j'ai reçu de la part de LEGO via un tirage au sort parmi les commentaires postés ci-dessous (Date limite de participation : le 30 septembre 2016 à 23h59). La boite est évidemment ouverte, mais le gagnant économisera 79.99 € 84.99 €. C'est toujours ça de pris.

LEGO Ideas 21307 Caterham Seven 620R


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Creator Expert 10252 Volkswagen Beetle

C'est un paradoxe, mais c'est aussi un marqueur important de l'évolution de l'image des produits LEGO : Dehors les studs apparents estampillés du nom de la marque présents sur la Coccinelle du set 10187 sorti en 2008, place aux surfaces bien lisses et à l'aspect maquette du véhicule du set 10252 Volkswagen Beetle proposé en 2016 (Disponible dès aujourd'hui pour les membres du programme VIP, dès le 1er août pour ceux qui sont trop fainéants pour s'inscrire à ce programme de fidélité gratuit).

C'est lisse, c'est propre, et même si certains regretteront l'aspect caractéristique des sets "d'avant", on obtient ici un produit qui rivalisera facilement, sur le plan de l'aspect extérieur, avec les autres jouets du même type, qu'ils soient en plastique, en métal ou en bois.

LEGO Creator Expert 10252 Volkswagen Beetle

Selon que l'on soit indulgent avec LEGO ou pas, on trouvera cette Beetle réussie et fidèle au modèle ayant servi d'inspiration ou au contraire on regrettera un rendu un peu approximatif pour un set dont la finalité est de reproduire un véhicule bien connu de tous.

Globalement, je trouve que le tout manque un peu de galbe malgré les efforts évidents du designer pour tenter de reproduire les courbes de la Coccinelle.

En ce qui me concerne, je persiste d'ailleurs avec cette image subliminale d'une 2CV Citroën vaguement déguisée en Coccinelle. La faute à un pare-brise un peu trop anguleux à mon goût, et qui manque d'ailleurs un peu d'inclinaison. Pour le reste, le doute est rapidement levé et on retrouve bien sûr tous les attributs caractéristiques de la Beetle avec son moteur arrière, ses passages de roues, son capot et ses phares.

LEGO Creator Expert 10252 Volkswagen Beetle

Ceci étant dit, même avec toutes les approximations et les compromis qui confirment au passage qu'on a bien affaire à un produit LEGO Creator à moins de 100 € et non pas à une maquette haut de gamme, c'est toujours un plaisir de construire un véhicule LEGO.

Je reste un fan de la brique classique et standard, et l'assemblage de ce véhicule est très plaisant : N'étant pas MOCeur dans l'âme, je dois bien reconnaître que je me suis émerveillé des quelques ingénieuses trouvailles de Mike Psiaki, le designer du set, pour donner tout son charme et son aspect détaillé à cette Beetle. Il y a d'ailleurs beaucoup de pièces 1x1 et 1x2 dans cette boite, j'en ai au passage oublié une sur l'un des clignotants avant... Soyez vigilants au déballage, même si LEGO fournit de nombreuses pièces supplémentaires (Spare parts).

LEGO Creator Expert 10252 Volkswagen Beetle

Du côté de la couleur de la carrosserie, on pourra disserter longuement du choix de ce bleu Dark Azure, mais je pense que nous serons tous d'accord pour dire que sur une étagère aux côtés des autres véhicules de la gamme Creator Expert : 10248 Ferrari F40, 10242 Mini Cooper et 10220 Volkswagen T1 Camper Van, cette Coccinelle bleue se fera une place de choix et saura se faire remarquer.

Comme c'est souvent le cas sur les sets qui rassemblent de nombreuses pièces de la même couleur, je constate ici aussi quelques légers écarts de teintes entre les différentes pièces en Dark Azure. C'est dommage, surtout au niveau des charnières de portière.

LEGO Creator Expert 10252 Volkswagen Beetle

La baguette du capot avant, ici reproduite à l'aide d'un tuyau, aurait elle à mon avis mérité un ou deux stickers, ou mieux, quelques pièces tampographiées. La protubérance qui résulte de l'utilisation de ce tuyau qui peine à épouser la courbe du capot est à mon avis un peu disgracieuse.

Je suis aussi un peu déçu par le raccourci utilisé pour arrondir les vitres latérales arrières et créer une impression d'inclinaison en trompe l'oeil sur le pare-brise : Comme si le designer avait laissé tomber l'idée de trouver une solution à base de pièces et s'était tout simplement résigné en utilisant de simples stickers.

LEGO Creator Expert 10252 Volkswagen Beetle

Concernant les stickers, je précise que la petite planche d'autocollants est simplement jetée dans la boite. Il y a donc un risque que vous la trouviez pliée ou abîmée. Je n'ai pas collé les différents stickers, vous comprendrez pourquoi en lisant cet article jusqu'au bout. LEGO propose différents modèles de plaques d'immatriculation, à vous d'en choisir la couleur (noire, blanche ou jaune) et d'y appliquer les stickers correspondants.

Ce set LEGO Creator sous licence officielle Volkswagen a ses défauts, ses compromis, mais à moins de 100 € (94.99 € sur le [email protected]) pour 1167 pièces, difficile de ne pas lui trouver un certain charme. La construction, certes linéaire (Le véhicule prend forme de bas en haut, depuis le châssis jusqu'au toit) est un vrai plaisir et le résultat final est plutôt flatteur.

Note : Si vous avez pris la peine de lire cet article jusqu'ici, sachez que, comme d'habitude, j'offre le set que j'ai reçu de la part de LEGO via un tirage au sort parmi les commentaires postés ci-dessous (Date limite : le 21 juillet 2016 à 23h59). La boite est évidemment ouverte, mais le gagnant économisera la modique somme de 94.99 €. C'est toujours ça de pris.

LEGO Creator Expert 10252 Volkswagen Beetle


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS

Le set a fait sensation lors de son annonce officielle et il est (presque) disponible à la vente sur le [email protected] et dans les 13 LEGO Stores localisés en Allemagne et en Autriche au prix public de 299.99 € : Cette Porsche 911 GT3 RS de 2700 pièces tient-elle toutes ses promesses ? Après de longues heures de montage, voici ce que j'en pense, sans prétention aucune et à titre très personnel.

Note : La review très complète du set mise en ligne sur Eurobricks rapporte deux problèmes avec la boite de vitesse séquentielle de cette Porsche : Un problème d'instructions (pages 267 à 269) avec deux engrenages qui doivent être interchangés pour que les vitesses passent dans le bon ordre et un problème qui provoque le blocage aléatoire de la boite.

Vous le savez si vous venez régulièrement sur le blog, je ne suis pas un grand fan de la gamme LEGO Technic et je préfère de loin les briques et les minifigs de la gamme System. Mais cette Porsche 911 GT3 RS est plus qu'un simple set de la gamme Technic : C'est un produit qui séduira un public bien plus large que celui habituellement visé par cette gamme et notamment les nombreux fans de la marque Porsche.

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS

Cette Porsche 911 GT3 RS, dont le développement à commencé durant l'hiver 2013, est d'ailleurs le premier modèle d'une nouvelle série de sets prévus par LEGO. Amis collectionneurs, vous voilà prévenus.

L'emballage annonce la couleur : Il s'agit là d'un produit de luxe, le prix de vente le confirme, et LEGO a mis le paquet pour fournir un écrin haut de gamme à son jouet en plastique. La boite est luxueuse, le livret d'instructions de plus de 570 pages est un savant mélange entre plaquette de présentation du véhicule ayant servi de modèle, récapitulatif élogieux de la légende Porsche et mise en scène de l'expérience de construction promise à l'acquéreur de cette boite.

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS

Autant vous prévenir tout de suite, le partie rédactionnelle du livret est uniquement déclinée en anglais et en allemand. Pour la version française, débrouillez vous pour la télécharger sur le site de la marque. Dommage pour une boite à ce prix là...

Si je vous parle de la boite, alors que je brocarde régulièrement les "reviews" qui nous décrivent consciencieusement l'emballage des produits concernés, c'est que dans ce cas précis elle contribue au conditionnement du client : On ne va pas simplement assembler une voiture lambda bardée d'engrenages et de barres en plastique avec des trous dedans, on va voir naître sous nos yeux ébahis un véhicule d'exception.

Bref, oublions le marketing, et passons aux choses sérieuses, il est temps d'assembler cette Porsche 911 GT3 RS qu'on nous promet bardée de fonctions incroyables.

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS

Avant de pouvoir obtenir quelque chose qui ressemble à une Porsche, il faut construire le châssis, le moteur, les suspensions, etc... C'est laborieux pour ceux qui comme moi ont l'habitude d'assembler leurs sets en faisant une demi-douzaine d'autres choses en même temps : On a vite fait de décaler ou inverser quelques pièces et c'est le drame. Retour en arrière, démontage partiel, on recommence.

On se concentre et on obtient enfin un châssis fonctionnel. Les instructions sont claires et très détaillées, même un constructeur novice dans l'art d'assembler un produit de la gamme Technic comme moi s'y retrouve facilement.

Et puis on teste les différentes fonctions : Les roues tournent (un peu) si on manipule le volant, on peut "passer les vitesses" avec les "palettes" et leurs élastiques blancs un peu moches, on peut passer "la marche arrière", et on peut accessoirement s'amuser à faire rebondir le tout sur les suspensions rouges exclusives intégrées.

Je n'arrive pas à m'émerveiller de ces fonctionnalités très anecdotiques, mais comme je le dis plus haut, la gamme Technic n'est pas vraiment ma tasse de thé. Je me dis juste qu'avec 2700 pièces (dont plus de 900 pins en tous genres) au compteur, heureusement que le volant dirige les roues...

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS

La suite est plus gratifiante pour qui veut enfin voir apparaître la Porsche tant attendue : On assemble les sièges, le tableau de bord, et l'ensemble de la structure supérieure qui va accueillir la carrosserie. Enfin, on installe les panneaux oranges qui achèvent de donner son look de Porsche 911 GT3 RS au véhicule. Les tubes flexibles [Hose / Soft Axle] oranges viennent adoucir les lignes de la carrosserie.

Le montage est volontairement scindé en différentes phases bien distinctes pour faire "comme à l'usine" ou Porsche fabrique la vraie 911, avec petit texte de transition et belles illustrations dans le livret d'instructions et boites séparées pour les pièces.

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS

Les jantes sont magnifiques, elles sont ornées d'un cache central tampographié "RS" qui leur donne un look d'enfer. Les ailes avant sont également tampographiées. La plaque portant le numéro de série unique, cachée dans la boite à gants, est en revanche gravée.

Même avec ce produit enrobé d'un marketing emprunté aux plus grandes marques de luxe, LEGO ne peut s'empêcher de glisser une planche de stickers pompeusement appelée "Collection d'autocollants authentiques" dans la description du set... C'est mesquin, surtout concernant le logo Porsche, imprimé partout (sur la boite, sur les instructions) sauf sur les pièces...

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS

Au final, c'est joli, détaillé, mais à mon avis un peu approximatif par endroits : Quelques "trous" dans la carrosserie, les étriers de frein sont jaunes comme sur la version 2006 au lieu d'être rouges comme sur le modèle sorti cette année, les phares auraient mérité d'être plus ovales que ronds, du côté de la couleur, c'est encore celle du modèle 2006 et pas la couleur Orange Fusion de la 911 GT3 RS actuelle, mais l'essentiel y est.

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS

On fait ensuite vroum-vroum cinq minutes, on ouvre les portes, on cherche à accéder au moteur, on range le sac de voyage dans le coffre avant et l'expérience s'arrête au coin d'une étagère, comme c'est souvent le cas avec les modèles LEGO dont la finalité n'est pas de "jouer" avec.

J'en conviens bien volontiers, j'ai pris beaucoup de plaisir à assembler cette Porsche mais je ne suis pas devenu au passage un fan absolu de l'univers Technic pour autant. Je préfère les véhicules à base de briques, comme les sets Creator Expert 10242 Mini Cooper ou 10248 Ferrari F40 quitte à sacrifier les quelques fonctionnalités anecdotiques présentes ici.

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS

Vous l'aurez compris, je suis plus mitigé sur l'aspect final du véhicule. Vaut-il les 300 € demandés par LEGO ? Chacun en jugera en fonction de ses moyens et de ses priorités, mais l'effort de LEGO pour proposer ce jouet en plastique dans un écrin (en carton) haut de gamme à la hauteur de la légende Porsche est louable.

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS

Note : Si vous avez pris la peine de lire cet article jusqu'ici, sachez que j'offre le set que j'ai reçu de la part de LEGO via un tirage au sort parmi les commentaires postés ci-dessous (Date limite : le 8 juin 2016 à 23h59). La boite est évidemment ouverte, mais le gagnant économisera 299.99 €. C'est toujours ça de pris.

LEGO Technic 42056 Porsche 911 GT3 RS