ad ad

Comparez avant d'acheter vos LEGO

CubeX

Vous avez forcément entendu parler de ces imprimantes compactes capables de reproduire en 3D à peu près n'importe quel objet. Elles commencent à inonder les catalogues des marchands de produits high-tech et plusieurs marques se partagent déjà ce marché émergent : Cube, Creatix, Replicator, Robo 3D ou encore uPrint... Le buzz est permanent, chaque nouveau produit commercialisé apporte son lot de promesses : Liberté, créativité, économies... On trouve même un projet Kickstarter pour une imprimante 3D à 100$...

Les fans de LEGO se voient déjà en train d'imprimer chez eux leurs pièces favorites, leurs briques customs ou leurs minifigs personnalisées, le tout à moindre coût et avec un niveau de qualité équivalent à celui proposé par LEGO.

Nous n'en sommes pas encore là, et le chemin sera encore long : les imprimantes sont encore chères, les modèles les plus abordables produisent des éléments qui sont loin de pouvoir tenir la comparaison avec les produits originaux et les matières premières utilisables par le grand public comme les résines d'entrée de gamme ou les filaments ABS / PLA ne sont pas exemptes de défauts. On trouve déjà quelques minifigs customs dont certaines pièces ont été réalisées à l'aide d'une imprimante 3D. Le résultat est pour l'instant médiocre malgré toute la créativité et la bonne volonté de ceux qui proposent ces produits.

On peut considérer que les avis au sujet de l'avenir de cette technologie sont plutôt partagés :
D'un côté, on trouve ceux qui pensent que, comme pour ce fût le cas par le passé pour le micro-ondes ou l'imprimante à jet d'encre, le temps fera son travail, les prix baisseront et cette technologie sera tôt ou tard accessible à tous. Pour eux, l'impression 3D est la prochaine révolution industrielle. Et ils ont peut-être raison.

De l'autre, ceux qui croient que l'impression 3D restera un loisir confidentiel, réservé à un public de technophiles avertis et de petits entrepreneurs qui profiteront d'un effet de mode vite étouffé par des armées d'avocats chargées de faire respecter les brevets déposés par des ayant-droits piratés par le pékin moyen au fond de son garage. Et ils sans doute également  raison.
On peut ajouter que l'évolution à la baisse du coût d'utilisation de ces imprimantes aux technologies propriétaires sera aussi limitée par le coût des consommables, qui seront propres à chaque marque. 

LEGO et Playmobil réfléchiraient déjà à une parade face à cette invasion annoncée d'imprimantes permettant d'éliminer les intermédiaires, de réduire les coûts de production et de logistique et de rapprocher le producteur du consommateur final. Les deux fabricants sont évidemment concernés par cette perspective, leurs produits étant en plastique et les imprimantes 3D déjà commercialisées permettant de fabriquer ou de reproduire tranquillement chez soi des objets similaires aux briques LEGO ou aux figurines Playmobil.

LEGO 3D test bricks - Photo Copyright Don Solo

De nombreux fans de LEGO savent déjà manipuler des éléments 3D : LEGO Digital Designer, le logiciel de la marque, ou MLCad, leur ont appris les rudiments nécessaires à une première approche du design 3D. L'étape suivante pourrait être la commercialisation par le fabricant de kits virtuels à imprimer chez soi. Manipuler des objets 3D est une chose, les concevoir, les dessiner et les préparer pour une phase de production en est une autre.

L'impression 3D pourrait voir son salut arriver de l'aspect communautaire de son développement : De nombreux sites proposent déjà des concepts à télécharger et à imprimer chez soi pour quelques euros. Jouets, pièces détachées, coques pour téléphones mobiles, tout y passe. Les uns créent, les autres achètent des produits finis ou les impriment eux-mêmes. Toute la chaîne se met progressivement en place avec un esprit presque convivial et bon enfant, loin des grandes marques, de leurs politiques commerciales discutables et de leurs profits pharaoniques. Pour l'instant.

Certains s'abriteront derrière les technologies autrefois considérées comme inaccessibles pour le grand public mais devenues populaires et abordables quelques années plus tard pour prédire un avenir radieux à l'impression 3D, quand d'autres annoncent déjà un fiasco juridique sans précédent qui freinera le développement de cette industrie.

Difficile de savoir aujourd'hui qui aura raison ou tort. Une chose est sûre, LEGO a déjà pris le problème à bras le corps et prépare sa riposte. Peut-être en commercialisant un jour une imprimante spécifique, avec logiciel propriétaire et consommables hors de prix avec laquelle les fans de LEGO pourront devenir des fabricants en herbe. Le grand souffle de liberté annoncé par l'impression 3D aura sans doute un prix...

Et vous ? Seriez vous prêts à sauter le pas ? A quel prix ? Pour quoi faire ? J'attends vos commentaires sur le sujet.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO @ Maginéa

Maginéa (Une enseigne du groupe LDLC) rejoint les autres marchands qui proposent de belles remises sur la gamme LEGO en ce début octobre avec une offre sympa et surtout facile à comprendre : -20 %  jusqu'au 8 octobre sur toute la gamme LEGO présentée à cette adresse (176 références), en utilisant le code..."LEGO".

Le code est à saisir dans votre panier avant la validation finale de la commande.

La livraison à domicile en Colissimo est payante, mais si vous choisissez l'option relais colis, elle est offerte à partir de 70 € d'achat.

Sortez vos calculatrices et n'hésitez pas à comparer avec les autres promos en cours actuellement (amazon, Maxi Toys, etc...) , mais je confirme qu'il y a quelques références qui deviennent très intéressantes grâce à la remise de 20 %  :  le set 75020 Jabba's Sail Barge passe ainsi à 87.99 €,  le set 75019 AT-TE à 67.99 €, le set 9474 Battle of Helm's Deep passe à 95.99 €, etc...

Cliquez sur l'image pour accéder à l'ensemble du catalogue LEGO chez Maginéa.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

Nouvelles montres LEGO pour "adultes"

Après les montres LEGO pour enfants, voici les modèles pour adultes.

LEGO lance sa collection, fabriquée par ClicTime (Qui produit déjà les modèles pour enfants et les horloges à base de minifigs), avec de nombreux modèles pour grands enfants, garçons et filles, soucieux d'afficher à leur poignet leur passion de la petite brique.

Ces montres sont évidemment en plastique, avec quelques modèles intégrant une partie en acier ou en aluminium, les bracelets et l'habillage du cadran sont interchangeables et il en aura pour tous les goûts et dans toutes les couleurs avec en prime des logos à foison, des têtes de minifigs, des studs, des versions plus "sérieuses", etc... Tout pour que l'adulte fan de LEGO trouve le modèle qui lui convient.

Ces montres seront produites en Chine, équipées d'un mouvement à quartz de fabrication japonaise et d'un verre minéral. Elles seront étanches jusqu'à 50 ou 100m selon les modèles.

Disponibilité prévue pour le mois de novembre prochain à des prix allant de 85$ à 185$.

De nombreuses photos des différents modèles sont visibles sur ma galerie flickr ou sur la page facebook de Hoth Bricks.

Nouvelles montres LEGO pour "adultes"


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGOramart : L'interview de Laurent Bramardi

Vous êtes déjà nombreux à avoir soutenu le projet LEGORAMART initié par Muttpop sur ulule.com et j'encourage tous ceux qui n'ont pas encore pris leur décision à le faire rapidement à cette adresse, le financement du projet devant être bouclé avant la date butoir du 17 octobre 2013.

Ce beau livre de 144 pages, livré pour 40 € avec un coffret collector et un poster géant de la couverture, réunit une sélection des plus belles créations de sept artistes du LEGO (Cole Blaq, Jason Freeny, Nathan Sawaya, Mike Stimpson, Kristina Alexanderson, Dean West et Angus McLane) interviewés par Laurent Bramardi, fondateur de la maison d'édition dédiée à la photographie : Work is Progress.

Mais si les artistes mentionnés plus haut sont connus de bon nombre d'entre vous, Laurent Bramardi n'est pas un personnage qui gravite dans "notre univers" : Work is Progress édite des livres de photographies et de documents mêlant politique, reportage, et approche artistique.

Pour nous offrir quelques pistes sur son personnage, il a gentiment accepté de se prêter à son tour à l'exercice de l'interview, dans le même format que celles que vous pourrez découvrir dans le livre.

je vous propose donc ci-dessous une brève rencontre en sept questions/réponses avec l'un des hommes à l'origine de LEGORAMART :

Votre premier souvenir LEGO ?

Laurent Bramardi : Je ne jouais pas trop aux LEGO quand j’étais petit, mais je me souviens d’une pub des années 80 pour une station spatiale LEGO. Je l’ai retrouvée sur YoutTube, elle a plutôt mal vieilli : en fait, les CGI c’est pas mal, tout compte fait.

Le jouet de votre enfance ?

LB : Les figurines Star Wars. Je passais des heures à imaginer que les arbustes du jardin étaient des arbres géants, j’aurais aimé m’y perdre.

Damien Hirst (Artiste contemporain britannique ndlr) ou Georges Lucas ?

LB : Georges Lucas jusqu’à mes 18 ans, après Hirst n’était pas encore connu mais je l’aurais choisi sans trop hésiter. En tous cas ce sont de vrais businessmen, chacun dans leur catégorie, et ce n'est pas forcément le genre de rêveurs que j'affectionne le plus aujourd'hui.

La photo que vous n’oublierez jamais ?

LB : Une photo d’Antoine d’Agata, un vue très sombre d’une mer agitée, au Japon je crois – l’une de ses images qui échappe à ses thématiques habituelles, au premier abord du moins. Le grain est très marqué, des nuages de points charbonneux, denses, qui transforment le paysage en une vue presque abstraite. On reconnait les vagues, l'écume, le vent, le ciel plombé, mais tout cela raconte autre chose, une atmosphère. C’est une image qui me revient très souvent en tête.

Votre film et livre de chevet ?

LB : C’est une question vraiment difficile, il y a tant de choses… Un film de Malick ou des Quay Brothers, s’il fallait vraiment choisir, quelque chose d'assez contemplatif en tous cas. Il y a peu d'autres mediums pour aussi bien étirer le temps que le cinéma. Pour les livres j’en prendrai deux, La Nausée de Sartre et Tristes Tropiques de Levi-Strauss. Ce sont de vieux camarades qui me suivent depuis longtemps et que je relis toujours : ils m'en disent autant sur leurs sujets respectifs que sur l'évolution de ma façon de voir les choses...

La chose que vous n’oseriez pas dire avec un LEGO ?

LB : Que la lutte des classes est terminée.

Y a-t-il un art LEGO ?

LB : On verra dans quelques années s’il est retenu, en tous cas il existe bien à mon sens une nouvelle forme de diffusion de la création, qui sera peut-être le nouveau vecteur de l’art à venir. En fait je ne sais pas si l’on peut parler de l’ « art », tenter de le définir, autrement qu’au passé, si on peut le penser autrement que comme un fait établi.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Legends opf Chima Online Beta

Un petit mot pour vous dire que l'Open Beta du MMO Legends of Chima Online est enfin accessible depuis la France.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce jeu dont je vous avais déjà parlé il y a quelques semaines, il s'agit d'un jeu en ligne dont l'accès est gratuit et dont l'action se déroule dans l'univers de Legends of Chima.

Vous créez un personnage, vous achetez des objets, vous discutez avec d'autres joueurs, vous vous lancez dans des quêtes et vous sortez le portefeuille si vous voulez booster vos stats ou vous équiper d'items spécifiques.

Chez moi, le plugin Unity, indispensable pour jouer en ligne, plante lamentablement durant la séquence de chargement du jeu. Je vais essayer de régler le problème pour y jeter un oeil même si tout ça me rappelle furieusement LEGO Universe... Avec la fin que l'on connaît.

Si vous essayez le jeu, n'hésitez pas à faire part de vos premières impressions dans les commentaires.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Architecture : 21021 Marina Bay Sands

La rumeur dont je vous parlais il y a quelques semaines vient d'être confirmée par la mise en ligne "accidentelle" de la boite ci-dessus : Le prochain set de la gamme Architecture (21021) sera bien le magnifique complexe hôtelier Marina Bay Sands situé à Singapour.

Ce bâtiment avait remporté le concours annuel organisé par LEGO "Vote & Inspire Us".

Il nous reste donc à découvrir la Tour Eiffel à la sauce Architecture, également annoncée par la même rumeur...

Précision : L'image ci-dessus est un montage maison, pour vous faire oublier que le visuel du set est vraiment tout petit...


Comparez avant d'acheter vos LEGO

maxitoys.fr

Maxi Toys fait parler la poudre en premier en sortant (déjà) son catalogue de fin d'année 2013.

Au programme, -20% (remise effectuée lors du passage en caisse) sur une sélection de sets de la gamme LEGO Star Wars jusqu'au 13 octobre prochain et -15% sur tout le magasin (sauf consoles de jeu) les 28, 29 et 30 octobre 2013.

Je vous ai compilé les pages LEGO du catalogue au format pdf, ça vous évitera de télécharger les 150 MB du catalogue complet. Vous pouvez télécharger ces pages en cliquant sur l'image ci-dessus.

Si vous n'avez pas de magasin Maxi Toys près de chez vous, vous pouvez commander en ligne en cliquant ici, il reste quelques références à prix intéressant en stock (Beaucoup sont déjà épuisées...).

(Merci à tous ceux qui m'ont alerté par email)

maxitoys.fr


Comparez avant d'acheter vos LEGO

Tantive IV - Veynom

Le postulat de départ est simple : Le Tantive IV version LEGO à été décliné en deux sets qui ont leurs qualités et leurs défauts : En 2001, LEGO sortait le set UCS 10019 Rebel Blockade Runner, superbement reproduit mais farci de stickers. En 2009, le (play)set 10198 Tantive IV prenait la relève avec un format plus compact, plus jouable, mais avec un aspect global forcément moins "fini" que son prédécesseur.

Veynom voulait un Tantive IV qui soit à la fois présentable et jouable. Plutôt que de s'en remettre au bon vouloir de LEGO, il l'a construit lui-même.

Le résultat ? Un superbe vaisseau de 102 studs de long et approximativement 2500 pièces, avec un intérieur détaillé, des panneaux amovibles pour en faciliter l'accès, un vrai poste de pilotage et un train d'atterrissage capable de supporter les 4.4 kg de l'engin.

Un bon gros playset que mon fils voudrait bien avoir à Noël si j'en crois ses remarques à la découverte de l'album de la galerie flickr de Veynom consacré à ce MOC...


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Q3 Survey

C'est (déjà) l'heure du rituel du sondage trimestriel LEGO.

Comme d'habitude, LEGO veut tout savoir de ce qui vous plaît, vous irrite, vous fait envie, etc...

Je me répète encore une fois, mais profitez de l'occasion pour faire toutes vos remarques à LEGO et si vous n'êtes pas satisfait de quelque chose, n'hésitez pas à le mentionner. Avant d'être des AFOLs, des TFOLs ou des KFOLs, nous sommes avant tout des clients, ne l'oubliez pas... Il est difficile de se faire entendre par le fabricant, surtout en France, et toutes les occasions sont bonnes à prendre.

C'est le service qui gère les rapports entre LEGO et les AFOLs (CEE Team) qui analyse les résultats du sondage et qui transmet ensuite ses conclusions aux ambassadeurs LEGO. 

Cliquez ici ou sur l'image ci-dessus pour accéder au sondage en français.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

Pas grand chose à se mettre sous la dent en octobre au niveau du [email protected], à l'exception d'un doublement des points VIP pour tout achat effectué durant le mois.

Petite précision à ce sujet, les points VIP représentent habituellement une remise de 5% à valoir sur un prochain achat, et la remise atteint donc les 10% durant le mois d'octobre.

Le calcul est simple : Vous obtenez 1 point VIP pour chaque euro dépensé, et 100 points VIP vous donnent droit à une "récompense" de 5 €.  En octobre, vous obtenez donc 2 points VIP pour chaque euro dépensé.

Si vous y regardez de plus près, vous comprendrez vite qu'une remise de 10% sur les prix publics pratiqués par LEGO ne suffit pas à rendre la plupart des produits plus compétitifs que chez les discounters habituels du secteur comme amazon.

Pour le reste, du 14 au 31 octobre, le set 40082 (Le marchand de sapins) sera offert à partir de 55 € d'achat.

Et c'est tout. Pas de Clone Lieutenant pour nous alors que l'offre permettant d'obtenir ce polybag se poursuit jusqu'à la fin de l'année aux USA.

Vous pouvez télécharger le Store Calendar d'octobre à cette adresse ou en cliquant sur l'image ci-dessus.

(Merci à Link qui m'a fait parvenir le scan du Store Calendar)