Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

On continue la tournée des nouveautés LEGO Star Wars lancées le 4 octobre dernier à l'occasion du Triple Force Friday avec le set 75254 AT-ST Raider ( 540 pièces - 59.99 €), une petite boite basée sur la nouvelle série The Mandalorian dont la diffusion débutera mi-novembre sur la plateforme Disney +.

La série n'ayant pas encore été diffusée, difficile de remettre le contenu de cette boite dans un contexte particulier. Tout ce qu'on sait, c'est que l'action de la série se déroule cinq ans après la défaite de l'Empire (Épisode VI)  et 25 ans avant l'apparition du First Order (Épisode VII). Ceci étant dit, un AT-ST inédit est toujours bon à prendre pour ceux qui n'en ont pas déjà un sur leurs étagères. Ceux qui en ont en revanche déjà quelques-uns dans leurs tiroirs auront tout de suite compris que cette nouvelle version s'inspire franchement de celle du set 75153 AT-ST Walker commercialisé en 2016 à l'occasion de la sortie du film Rogue One : A Star Wars Story.

Cet AT-ST est manifestement un modèle récupéré et bricolé par les Raiders Klatooiniens livrés dans la boite. Nous avons donc droit à un patchwork de couleurs (et de stickers) qui donnent un peu de fraîcheur à cette nouvelle version. Pièces colorées, câbles apparents, rajouts divers et variés, l'engin devient visuellement un peu plus attractif que les versions grises vues jusqu'ici.

C'est très vite assemblé, on passe d'ailleurs presque autant de temps à coller proprement les différents stickers qu'à emboîter les pièces.  Le poste de pilotage est évidemment monté sur un axe qui lui permet de changer de position via une molette relativement discrète placée à l'arrière. Deux minifigs peuvent prendre place aux commandes de l'engin, l'une doit rester assise derrière les commandes, l'autre peut être accrochée aux poignées latérales pour observer ce qui se passe à l'extérieur à travers la trappe supérieure.

Parce qu'il fallait ajouter un peu de jouabilité à l'ensemble, deux Spring-Shooters sont placés sous la cabine et ils sont suffisamment bien intégrés pour ne pas défigurer l'engin. Les missile sont éjectés en poussant sur les deux excroissances placées à l'arrière au pied de la cabine.

N'espérez pas faire marcher cet AT-ST, les  deux pattes ne sont pas articulées. La majorité des fans se contentera d'un engin statique à exposer mais c'est tout de même dommage qu'il soit impossible de simuler un effet de mouvement tout en conservant l'équilibre de la construction.

Comme je le disais plus haut, c'est la fête du sticker dans cette boite avec 23 autocollants à mettre en place. Impossible de se passer des détails fournis sur ces stickers, ils assurent l'effet "bricolé" de l'engin qui fait tout l'intérêt du produit. Un bon point : l'AT-ST a aussi bonne mine vu de derrière avec un niveau de détail suffisant.

Au risque d'avoir l'air de radoter, je souligne encore une fois la présence de pins Technic bleus qui restent visibles sur le modèle final. Toutes les explications possibles visant à trouver des circonstances atténuantes au choix de LEGO dans ce domaine n'y feront rien, je trouve ça franchement disgracieux.

Du côté des minifigs, l'assortiment fourni ici est équilibré avec deux personnages majeurs de la série et deux méchants plus génériques. Il manque peut-être un second véhicule dans la boite, histoire d'équilibrer les forces en présence.

Le Mandalorian est incarné à l'écran par l'acteur Pedro Pascal (Game of Thrones, Narcos) mais LEGO a certainement reçu la consigne de ne pas fournir de visage au personnage dans ce premier produit dérivé. Il faudra sans doute attendre un autre set basé sur la série pour obtenir une version avec un vrai visage sous le casque. Pour le reste, la tenue du personnage est conforme à ce que Disney en a dévoilé pour l'instant dans le Trailer et les quelques teasers et autres affiches déjà disponibles.

Pedro Pascal est accompagné de l'actrice Gina Carano (Angel Dust dans Deadpool) qui incarne Cara Dune dans la série. Ici aussi, le costume est à peu près fidèle à la tenue vue dans le trailer mais il manque les épaulettes renforcées portées par le personnage. LEGO se contente ici d'un point gris pour symboliser le logo de l'Alliance Rebelle tatoué sur la joue du personnage. Difficile de faire autrement,  je salue le souci du détail.

Les deux Klatooinian Raiders sont équipés de la même tête et des mêmes jambes et ne se différencient que par leur torse et leurs accessoires. La tampographie est globalement très réussie sur l'ensemble de ces minifigs avec un niveau de détail appréciable et une finition sans défaut majeur.

Je ne suis pas vraiment fan des assemblages de blasters / manches de sabres laser / accessoires divers pour incarner les armes des différents protagonistes. Il serait à mon avis temps que LEGO se donne la peine de mouler ces armes à rallonge pour que les minifigs puissent enfin disposer d'accessoires visuellement crédibles.

Bref, il n'y a pas de quoi philosopher longtemps sur cette boite sans prise de risque. L'ensemble est un joli produit dérivé d'une série qui n'a pour l'instant pas encore été diffusée et si on tient compte du fait qu'un AT-ST est toujours bon à prendre, on ne peut que se plaindre du tarif pratiqué pour cette boite : 59.99 € pour ça, c'est beaucoup trop cher. On attendra les inévitables promotions à venir pour se faire plaisir.

LE SET 75254 AT-ST RAIDER SUR LE SHOP LEGO >>

L'OFFRE EN BELGIQUE >> L'OFFRE EN SUISSE >>

 

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire (évitez les "Je participe, je tente, etc..." soyez un peu plus constructifs) sur cet article avant le 3 novembre 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire. 


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

Sur Fnac.com : 50% de réduction immédiate sur le 2ème produit LEGO acheté

C'est aujourd'hui au tour de la FNAC de lancer une promotion sur les produits LEGO :  50% de réduction immédiate sur le 2ème produit LEGO acheté parmi une large sélection de sets dans les gammes DUPLO, CITY et Technic.

C'est comme d'habitude le produit le moins cher de votre panier qui profite de la réduction annoncée et dans le meilleur des cas vous pouvez donc bénéficier de 25% de remise sur l'ensemble de votre commande, si vous achetez deux fois le même produit ou deux produits vendus au même prix.

L'offre est valable jusqu'au 24 octobre prochain.

ACCÈS DIRECT À L'OFFRE SUR FNAC.COM >>


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

Comme promis, je vous propose de faire rapidement le tour du set LEGO Ideas 21320 Dinosaur Fossils (910 pièces - 59.99 € / 74.90 CHF) et de vous livrer au passage quelques réflexions très personnelles sur le contenu de cette boite.

En préambule je tiens quand même à souligner que s'il fallait démontrer encore une fois que lorsque les fans votent pour un projet sur la plateforme LEGO Ideas, ils ne manifestent leur intérêt que pour l'idée développée par le porteur du projet, ce set en apporte aujourd'hui une nouvelle confirmation plutôt spectaculaire.

Il ne reste en effet plus grand chose du projet original dans cette nouvelle boite si ce n'est l'idée générale de mettre en scène des squelettes de dinosaures. La version officielle se rapproche d'ailleurs plus du projet 6 in 1 Dinosaurs Fossils encore en phase de recrutement de soutiens que du projet Dinosaurs Fossils Skeletons - Natural History Collection du fan designer français Jonathan Brunn aka Mukkinn.

Le designer LEGO en charge de l'adaptation de l'idée initiale, Niels Milan Pedersen, s'est tellement approprié le projet que je pense qu'il en a un peu oublié que 10.000 supporters ont soutenu avec enthousiasme l'idée de départ. Exit la teinte beige des ossements et la finesse des squelettes qui donnait un côté organique à l'ensemble sans doute au prix d'une fragilité très importante, on se retrouve ici avec des représentations plus massives, voire grossières et un panachage de coloris pas toujours très judicieux. Il faudra faire avec.

Deux des trois squelettes, le T-Rex et le Tricératops sont juchés sur un présentoir duquel il ne peuvent pas être retirés sans devoir démonter partiellement le support. On construit de bas en haut en commençant par ancrer solidement les pattes dans le socle ce qui garantit une excellente stabilité mais nous prive de possibilités de mise en scène de ces squelettes dans d'autres contextes comme par exemple la découverte de l'un d'entre eux dans un champ de fouilles.

Les fans de la gamme LEGO Star Wars auront au passage une impression de déjà-vu en assemblant les pattes du T-Rex : On dirait celles d'un AT-ST, pins Technic et habillage à base de plaques compris.  Le résultat est un peu décevant : l'ossature est très épaisse et certains pins et autres articulations colorées restent trop visibles à mon goût sur le modèle terminé.

La recette est la même pour le Tricératops avec des pattes bien ancrées dans un socle noir qui cache quelques pièces colorées et un patchwork de teintes pour le reste du squelette.  Comme pour le T-Rex, la queue est articulée et pourra être orientée sous différents angles pour gagner un peu de place sur vos étagères. Pour le reste, ce squelette est logiquement très statique, seule la tête peut (un peu) bouger. La finition au niveau des pattes est à mon avis très décevante, surtout à l'avant, et ces petits détails de finition un peu bâclés confirment que l'ensemble aura surtout belle allure vu de loin.

Le Ptéranodon est assemblé en trois minutes chrono. Rien de très passionnant dans la structure de l'animal qui est en fait le plus mobile des trois spécimens grâce aux articulations des ailes et de la tête. Ici, je trouve que la créature a belle allure et c'est celle qui se rapproche à mon avis le plus du style proposé par le porteur du projet de référence.

Globalement, je trouve la couleur blanche dominante mal appropriée. Les quelques touches de beige (Tan) et de gris présentes sur les différentes constructions ne suffisent pas à donner un aspect réaliste à ces squelettes. Je vous mets d'ailleurs au défi de trouver des squelettes d'une blancheur aussi immaculée dans votre musée favori, mais si vous avez investi dans le set LEGO Jurassic World 75930 Indoraptor Rampage at Lockwood Estate (2018), vous disposez ici de quoi étoffer un peu le musée du rez de chaussée de la bâtisse déjà symbolisé par une création du même style, c'est toujours ça de pris.

Le set est présenté comme un produit adapté aux personnes âgées de 16 ans et +. À mes yeux, rien ne justifie vraiment cette classification à part peut-être le nombre très important de petites pièces et la teinte blanche des différents modèles qui pourraient éventuellement rendre ce set difficile à assembler pour les plus jeunes. Les techniques de construction utilisées ici sont pour la plupart largement accessibles aux fans qui ont moins de 16 ans.

Mais combien de parents feront simplement l'impasse en voyant cette mention sur la boite alors que ce type de produit devrait être à la portée de n'importe quel jeune fan de dinosaures ? Si des parents me lisent, achetez cette boite, aidez vos enfants à assembler les différents modèles s'ils butent sur certaines étapes et offrez leur au passage un exemplaire de l'excellent livre LEGO Dino qui sera le compagnon parfait de l'expérience proposée ici.

Le designer a rajouté une minifig et une touche d'humour à l'intérieur de la boite, deux éléments bienvenus même si j'ai un peu l'impression que c'est plus le marketing que la créativité qui a motivé ces rajouts. Les minifigs font vendre, surtout si le contenu du set a un peu de mal à se suffire à lui-même, ce n'est pas un secret.

On obtient donc un paléontologue avec sa grosse loupe, son carnet de notes, quelques os, un oeuf et plusieurs outils rassemblés dans une caisse, le tout accompagné d'un squelette humain juché sur un socle habillé d'un sticker portant la mention LEGO Sapiens. En principe, il y a souvent une minifig qui ressemble vaguement au porteur du projet initial dans ces boites mais celle-ci ressemble plus au designer LEGO qu'au fan qui a eu la bonne idée de départ...

Le set peut-être assemblé à plusieurs car le fabricant a tout de même eu la bonne idée de séparer les instructions de montage en trois livrets distincts. Malheureusement, ces livrets ne contiennent que très peu d'informations sur les trois dinosaures en question et LEGO n'a même pas pris la peine d'insérer quelques facts au fil des pages.

La description des trois espèces tient sur deux pages avec une taille de police qui ne facilite pas vraiment la lecture. Comme d'habitude, les livrets sont en anglais et il vous faudra télécharger la version française au format PDF dès sa mise en ligne sur le serveur du fabricant si vous avez chez vous un jeune fan intéressé qui ne maîtrise pas encore la langue de Shakespeare.

Ce qui aurait pu à mon avis devenir un joli produit avec une vocation pseudo-éducative n'est finalement qu'un jouet pour adultes un peu bâclé et je trouve ça dommage pour un fabricant qui ne manque pas de se targuer de former de futurs astronautes et autres ingénieurs en devenir grâce à ses produits ultra-créatifs.

Au final, je trouve l'ensemble un peu trop vite expédié et remanié pour vraiment rendre hommage au travail de Jonathan Brunn. Il devait pourtant y avoir un meilleur compromis à faire entre la version du projet et cette réinterprétation totale. Que cela en vous empêche pas de soutenir Jonathan Brunn en achetant cette boite vendue à un tarif raisonnable, il percevra sa commission sur les ventes comme tous les porteurs de projets qui ont vu leurs créations passer à la postérité.  Vous pouvez aussi au voter pour son nouveau projet en ligne sur la plateforme LEGO Ideas : 150 Years of 20 000 Leagues Under the Sea.

LE SET 21320 DINOSAUR FOSSILS SUR LE SHOP LEGO >>

L'OFFRE EN BELGIQUE >> L'OFFRE EN SUISSE >>

 

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire (évitez les "Je participe, je tente, etc..." soyez un peu plus constructifs) sur cet article avant le 31 octobre 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire. 


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Ideas 21320 Dinosaur Fossils

C'est l'heure de l'annonce du nouveau set LEGO Ideas : la référence 21320 Dinosaur Fossils, inspirée (ou pas) du projet Dinosaurs Fossils Skeletons - Natural History Collection proposé par le fan designer français Jonathan Brunn aka Mukkinn qui avait su fédérer 10.000 supporters autour de son idée.

Dans cette boite "pour adultes", 910 pièces pour assembler trois squelettes : un T-Rex, un Tricératops et un Ptéranodon. En bonus, un paléontologue et un squelette humain.

Disponibilité prévue pour le 1er novembre 2019 sur le Shop LEGO et dans les LEGO Stores au prix public de 59.99 € (74.90 CHF).

Je vous livre mes réflexions sur ce set d'ici quelques minutes.

LEGO Ideas 21320 Dinosaur Fossils

21320 LEGO® Ideas Dinosaur Fossils

Ages 16+. 910 pièces

US $59.99 – CA $79.99 – DE €59.99 – UK £54.99 – FR €59.99 – CH 74.90 CHF - DK 549DKK

Le set de construction Les fossiles de dinosaures LEGO® Ideas 21320 propose aux adultes d'approfondir leurs connaissances de la vie sur Terre il y a plusieurs millions d'années et constitue une fascinante pièce d'exposition. Composé de 910 pièces, il offre une expérience de construction immersive et créative pour les passionnés d'histoire naturelle, qui apprécieront les détails authentiques des 2 squelettes de dinosaures (un Tyrannosaurus rex et un tricératops) et du squelette de ptéranodon, un reptile volant de la famille des ptérosaures. Les modèles sont construits à l'échelle 1:32 et sont articulés pour pouvoir adopter des poses réalistes.

Chacun est accompagné d'un présentoir et peut être exposé aux côtés d'un squelette d'homo sapiens, comme dans un musée d'histoire naturelle. En complément du set, une figurine de paléontologue équipée de différents accessoires garantit un jeu de rôle amusant et imaginatif. Ce modèle sur le thème de l'archéologie constitue un superbe cadeau pour les adultes fans de dinosaures, qui peuvent choisir de les construire seuls ou de partager leur passion avec leurs amis ou leur famille.

  • Un superbe ensemble de fossiles de dinosaures très détaillé, avec des squelettes de Tyrannosaurus rex, de tricératops et de ptéranodon à l'échelle 1:32, chacun accompagné d'un présentoir pour créer une exposition LEGO® de type musée d'histoire naturelle.
  • Inclut également un squelette d'homo sapiens avec un présentoir et une figurine de paléontologue avec une caisse à construire, un œuf de dinosaure, un os, un chapeau et des livres, pour un jeu de rôle créatif.
  • Ce set collector LEGO® Ideas sur le thème des dinosaures comprend plus de 910 pièces, pour une expérience de construction immersive et gratifiante.
  • Novice dans la construction LEGO® ? Pas de problème ! Ce kit de paléontologie s'accompagne d'un livret contenant des instructions de montage claires, des informations passionnantes sur le Tyrannosaurus rex, le tricératops et le ptéranodon, ainsi que des informations sur le fan créateur et le designer LEGO à l'origine de cet incroyable modèle.
  • Un magnifique cadeau pour les constructeurs LEGO® de 16 ans et plus passionnés de paléontologie, et pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire naturelle et aux dinosaures.
  • Les squelettes du ptérosaure et des dinosaures constituent des pièces d'exposition de choix. Le squelette du T. rex, le plus gros des 3, mesure plus de 20 cm de haut et 40 cm de long.

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Masters : Bientôt sur M6 ?

Après le Royaume-Uni, l'Australie et bientôt les USA, le concept LEGO Masters pourrait bien arriver prochainement en France sur M6 à en croire l'article du magazine TélécâbleSat Hebdo ci-dessous.

Le principe de cette émission lancée au Royaume-Uni en 2017 est aussi simple que celui d'une compétition classique mais à la sauce LEGO : plusieurs équipes s'y affrontent au cours de challenges impliquant des constructions à base de briques. Un panel de juges décide qui continue l'aventure, qui rentre chez lui et les meilleurs l'emportent. Dans la version UK, Matthew Ashton (VP Design chez LEGO) était l'un des membres du jury.

Il reste maintenant à voir ce que M6 fera de ce concept de programme familial qui a déjà fait ses preuves dans d'autres pays.

(Merci à Nicolas pour l'info)