Hoth Bricks Hoth Bricks

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST

On jette aujourd'hui un coup d'œil rapide sur un set qui pourtant ne mérite pas vraiment toute cette attention : La référence LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST avec ses 370 pièces, ses quatre personnages et son prix public délirant de 64.99 €.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je précise tout de même que je suis un collectionneur "complétiste" de la gamme LEGO Star Wars. J'achète tout ce qui sort, que ce soit bon, moins bon ou particulièrement raté, mais je ne suis pas pour autant un fan inconditionnel de tout ce que LEGO peut produire sur le sujet. Collectionner ne signifie pas systématiquement approuver.

Ceci étant dit, le set 75201 First Order AT-ST est un symbole à mes yeux. Cette petite boite incarne à la perfection toute la différence entre ce que peut et doit être un jouet LEGO et ce qu'est un produit dérivé réalisé sur commande pour le compte du détenteur de la licence concernée.

On ne parle donc plus ici de jouet de construction permettant de laisser libre-court à la créativité de celui qui en fait l'acquisition. Il s'agit bien d'un pur produit dérivé d'une oeuvre, cette boite reproduisant dans ce cas précis deux scènes d'un film et rien d'autre.

Star Wars The Last Jedi

Le descriptif officiel du produit est éloquent : "...Avec cet ensemble, l'enfant pourra mettre en scène une mission LEGO® Star Wars périlleuse en s’échappant avec le AS-ST du Premier Ordre... Recrée tes propres scènes du film à succès Star Wars : Les Derniers Jedi..." C'est d'ailleurs un peu prétentieux, je n'ai vu dans le film que deux très courtes scènes que je peux vraiment reproduire avec le contenu de cette boite : celle où BB-8 prend le contrôle d'un AT-ST dont la cabine est arrachée lorsque l'engin se déplace et celle ou Finn et Rose fuient à l'aide de l'engin, toujours piloté par BB-8.

LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST

LEGO s'est donc appliqué à reproduire ces deux scènes d'une quinzaine de secondes au total vues dans le film The Last Jedi et le fait plutôt bien. Seul problème, ce set ne fait donc que reproduire ces deux scènes même s'il le fait plutôt bien. Le nom du set est d'ailleurs trompeur. Il ne s'agit pas d'un AT-ST. Il s'agit de deux courtes scènes d'un film qui mettent en scène un morceau d'AT-ST. "AT-ST Escape" ou "Hangar Battle" auraient été des appellations plus appropriées.

Star Wars The Last Jedi

LEGO aurait pu proposer une cabine amovible pour l'engin, histoire de pouvoir réutiliser cet AT-ST dans d'autres aventures sorties de l'imagination des plus jeunes.  Les fans de la gamme LEGO Star War étant particulièrement friands de ces AT-ST, ce set aurait même pu devenir un best-seller au contenu intéressant et aux fonctionnalités abouties... Après tout, c'est le concept défendu par la marque et accessoirement par la description du produit.

Le prix public du set autorisait d'ailleurs quelques largesses en matière de pièces. Mais non. Tous ceux qui font habituellement preuve d'une indulgence sans bornes pour LEGO auront déjà dégainé la réponse habituelle à ce type de critique : "...C'est du LEGO, construis le reste toi-même avec tes pièces...". Trop facile.LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST

Pire encore, le contenu de ce set n'offre en fait qu'une jouabilité limitée et frôle le pur produit d'exposition malgré les deux lance-missiles placés sous le canon frontal. L'AT-ST n'est pas vraiment capable de prendre différentes poses en raison d'un faible nombre d'articulations présentes au niveau des jambes. La rotation de la cabine, ou de ce qu'il en reste, via la molette placée à l'arrière n'amusera pas grand monde. Le jeune fan pourra toujours s'amuser à dégommer Phasma avec Finn...

LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST

J'aurais pu pardonner le côté bâclé et approximatif de la chose si l'engin était au moins complet et présentable dans un diorama quelconque. Laissons d'ailleurs de côté "...l'ascenseur de hangar à construire..." sans intérêt avec son mécanisme basique et ses mensurations qui ne permettent même pas d'atteindre la plateforme de l'AT-ST.

Parlons enfin du prix public de cette boite : 64.99 €.  Comment LEGO en est arrivé à estimer qu'à ce tarif là, ce set trouverait son public ? En comptant sur le succès du film et le caractère hypothétiquement "iconique" de ces deux scènes ? En misant sur les trois minifigs de Finn, Rose (en tenue du First Order ) et de Phasma déjà vue dans le set 75103 First Order Transporter (2015) mais livrée ici avec un casque dont la tampographie a été légèrement affinée et que les collectionneurs voudront donc obtenir quel que soit le reste du contenu de la boite ?

On ne saura jamais vraiment par quel enchaînement de décisions ce set a fini dans les rayons des magasins de jouets. On sait en revanche que LEGO travaille généralement sur la base de concept-arts pas toujours très explicites ou fidèles au résultat final de l'oeuvre concernée. On sait aussi que Disney a son mot à dire sur les produits dérivés de ses licences. On pourra donc toujours trouver quelques excuses toutes faites pour expliquer tout la médiocrité de cette boite et répartir équitablement (et arbitrairement) les responsabilités entre LEGO et Disney.

LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST

On se souviendra surtout avec nostalgie du set 75153 AT-ST Walker (2016) basé sur l'action du film Rogue One : A Star Wars Story avec ses 449 pièces, son AT-ST complet, ses trois minifigs dont Baze Malbus et son prix public de 54.99 €...

Au final, je regarde maintenant le set 75098 Assault on Hoth (Ultimate Collector Series) sorti en 2016 avec une surprenante bienveillance en le voyant descendre d'une place au classement des pires sets LEGO Star Wars, détrôné avec brio par ce First Order AT-ST...

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 31  mars prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Galen-marek1 - Commentaire posté le 24/03/2017 à 14h12

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Et de 18 !  La 18ème série de minifigs à collectionner (réf. 71021) sera commercialisée dès le 1er avril prochain sur le Shop LEGO, dans les LEGO Stores et dans de nombreuses enseignes. LEGO a eu la gentillesse de m'en faire parvenir une boite pour je vous donne mon avis sur les 17 personnages qui la composent.

Comme d'habitude, pas question ici de vous faire un inventaire à la Prévert de ce que contient chaque sachet. Je me contente de vous donner quelques impressions sur chacun des personnages.

Concernant la répartition des personnages entre les 60 sachets de la boite (réf. 6213825), reportez-vous aux nombres affichés en bas de chaque photo.

C'est le 40ème anniversaire de la minifig telle qu'elle existe encore aujourd'hui et LEGO fête ça en changeant la couleur de la plaque qui sert de présentoir à chaque personnage. Pas de tampographie sur ces supports et c'est dommage, même si les MOCeurs diront le contraire. Un petit logo mentionnant cet anniversaire, comme celui présent sur la boite et sur les sachets, aurait été bienvenu.

Évacuons tout de suite le "problème" de cette série de minifigs à collectionner : Il sera difficile de rassembler les 17 personnages. LEGO a encore une fois décidé de donner un côté exclusif à cette série en y intégrant un personnage plus difficile à trouver.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Un seul exemplaire du Classic Policeman, une minifig qui rend hommage au set 600-2 datant de 1978, est livré dans chaque boite de 60 sachets. Même si vous envisagez de vous regrouper pour acheter une boite et vous répartir les trois séries (presque) complètes que vous trouverez à l'intérieur, deux d'entre vous ne pourront pas obtenir le policier.
Si vous décidez d'aller tâter du sachet en magasin en espérant tomber dessus, n'oubliez pas que les vendeurs ou quelques AFOLs matinaux seront probablement passés avant vous et que vous risquez de rentrer bredouille. Il ne vous restera alors que vous yeux (et Le Bon Coin ou eBay) pour pleurer.

Cette minifig n'a rien d'exceptionnel, il s'agit tout simplement de la réplique exacte de la version de 1978, ici accompagnée d'une Tile qui rend hommage au set 600-2. On notera que la minifig de 1978 n'était à l'époque pas tampographiée. Les boutons et le badge du policier se trouvaient sur un sticker à coller sur le torse.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Les deux personnages déguisés en briques LEGO sont fournis en nombre dans chaque boite et la brique qui les habille est évidemment compatible avec les autres pièces LEGO. Ces minifigs auraient mérité mieux que d'être vendues pour quatre euros. C'est une belle synthèse de l'univers LEGO avec un cross-over original entre briques et minifigs. Je n'aurais pas dit non si ces personnages avaient été offerts à l'occasion d'une promotion sur le Shop LEGO.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Le type déguisé en feu d'artifice et la femme-cactus sont basés sur le même principe : Une pièce vient recouvrir la quasi-totalité de la minifig avec deux encoches latérales pour les bras. C'est réussi, et il est même possible de choisir l'orientation des branches du cactus.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Les branches du cactus sont évidemment amovibles, elles sont fixés sur le torse comme les bras habituels. Un bon point, les deux costumes tiennent bien place sur les minifigs via l'emprise sur le tenon de la tête, même lorsqu'on les retourne.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

La minifig ci-dessus est l'une de mes préférées. Moins pour le costume dans sa globalité que pour le fait de pouvoir utiliser la mini-voiture indépendamment de la minifig. Le pilote et son casque bénéficient d'une tampographie très complète. À ajouter dans un diorama Speed Champions.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

La mini-voiture est superbe avec un petit côté Flash McQueen. Elle me rappelle les petites voitures en plastique bas de gamme de mon enfance avec les deux essieux à fixer sous un châssis tout simple. Si LEGO se décide un jour à en produire d'autres de couleurs différentes, un manège s'impose.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Les deux personnages ci-dessous partagent une caractéristique commune, ils ont probablement du mal à se déplacer. Les deux costumes s'enfilent différemment : Le pot de fleur prend place entre les jambes et le torse de la minifig et le type de droite vient s'enficher dans le gâteau, comme en témoignent les éclaboussures de crème rose sur le torse. Original mais je passe.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Si vous vous lancez dans le tâtage de sachets, ces deux minifigs sont inratables, le sachet est vraiment gonflé... Globalement, l'identification à l'aveugle du contenu de ces sachets est d'ailleurs plutôt aisée, sauf peut-être pour les deux personnages déguisés en brique.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Les deux enfants fournis dans cette série ne sont pas vraiment déguisés. Ils se contentent de tenir chacun un ballon et sont accompagnés de cadeaux et de cookies. Les jambes sont réussies avec une double injection qui permet d'obtenir un vrai jaune sur toute la surface.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

C'est mieux qu'une tampographie sur trois faces avec un jaune qui se mélange visuellement à la couleur qui sert de support. Une paire de bras jaunes avec des manches de t-shirt blanches est également toujours bonne à prendre.
Le jeune garçon est livrée avec deux mini-sachets de la première série de minifigs à collectionner. Joli clin d'oeil.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

À suivre, deux minifigs avec de jolis accessoires : le type de gauche porte le corps de l'araignée sur son dos et la tête de la bestiole sous forme de masque. C'est un costume vraiment très réussi avec une jolie tampographie sur le torse.

Le clown de droite m'impressionne moins, mais j'ai quand même passé quelques longues minutes à admirer les deux chiens à base de ballons. Difficiles à réutiliser ailleurs, mais si vous avez un diorama de fête foraine, pourquoi pas.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Ci-dessous, trois costumes plus classiques, avec une impression de déjà-vu. Une jupe rose, une vraie souris qui nous change des immondes rats LEGO habituels, un joli masque de chat, il y a tout de même quelques accessoires sympathiques avec ces trois personnages.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Le bouclier de la licorne à la tampographie très réussie trouvera certainement son public parmi les fans de l'univers Castle qui pourront éventuellement se constituer une petite armée sous cet étendard. L'épeé est fournie. Sinon, le type déguisé en licorne ira rejoindre la minifig similaire vue dans la série 13.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Enfin, un cow-boy très original avec un demi-cheval qui se passe autour du cou. La pièce est un peu molle, le tour de cou était un peu écrasé dans le sachet. Le torse du cow-boy est magnifique, presque dommage qu'il soit caché par le demi-cheval.  les amateurs de Stetson auront quatre exemplaires de ce cow-boy à leur disposition dans chaque boite.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Le type déguisé en dragon me laisse de marbre, mais il a au moins le mérite d'avoir droit à un joli masque et des ailes qui se placent autour du cou. J'ai toujours plus de mal avec les pièces de couleur rouge "LEGO", je leur trouve un côté désuet. C'est aussi sur ces pièces, souvent légèrement transparentes, que j'ai la sensation d'avoir entre les mains un plastique de qualité inférieure au reste de la production LEGO. Difficile à expliquer, je vous laisse me dire s'il vous est arrivé de ressentir la même chose.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Note : L'intégralité du contenu de la boite fournie par LEGO est mise en jeu. Trois gagnants seront tirés au sort. Le premier recevra la série complète avec le Classic Policeman. les deux suivants recevront une série de 16 personnages. Les minifigs supplémentaires seront réparties aléatoirement entre les trois gagnants. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 22 mars prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Les gagnants ont été tirés au sort et ont été prévenus par email, leurs pseudos sont indiqués ci-dessous. Sans réponse de leur part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, de nouveaux gagnants seront tirés au sort.

  • vanepvanep - Commentaire posté le 15/03/2018 à 19h19
  • Lafourche - Commentaire posté le 12/03/2018 à 21h43
  • Seb78 - Commentaire posté le 11/03/2018 à 09h12

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

La Cantina de Mos Eisley, c'est l'un des nombreux marronniers de la gamme LEGO Star Wars avec déjà trois sets commercialisés par la marque. Si la version de 2004 (4501 Mos Eisley Cantina) n'aura pas laissé un souvenir impérissable aux collectionneurs en ce qui concerne le bâtiment, celle de 2014 était déjà plus cossue (75052 Mos Eisley Cantina - 88.99 €).

La version 2018 (75205 Mos Eisley Cantina - 376 pièces - 49.99 €) peut d'ailleurs être vue comme un addon pack pour le set commercialisé en 2014 même si elle amène son lot de nouveautés.
Cette nouvelle boite permettra aux plus courageux d'agrandir la Cantina, de rallonger le comptoir du bar, d'étoffer la patrouille de Sandtroopers et de meubler un coin de rue avec un engin inédit qui apparait furtivement dans le film.

Politique marketing oblige, on se retrouve avec une boite dont le contenu reproduit une scène datant de 1977 habillée avec le visuel officiel imposé sur tous les produits dérivés du film The Last Jedi. Un peu anachronique.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

De la Cantina, il ne reste ici que quelques murs et un bout de comptoir à l'air libre derrière lequel se tiendra Wuher. Pas de quoi s'amuser à "recréer les scènes emblématiques" qui se déroulent dans l'établissement, ou alors il faudra faire preuve de beaucoup d'imagination.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

Pour faire bonne figure, LEGO livre tout de même quelque chose d'inédit à construire dans ce set : Le Landspeeder Ubrikkian 9000 Z001 vu dans le film. La version LEGO est immédiatement reconnaissable, il n'y a pas cinquante engins de ce type dans l'univers Star Wars.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

 La réalisation est tout juste passable et on ne peut y placer qu'une seule minifig alors que l'engin est supposé pouvoir transporter jusqu'à trois personnes. Rien de très grave, cet Ubrikkian 9000 fera l'affaire pour étoffer un diorama posé sur une étagère.

Pour le reste, l'alcove dans laquelle Han et Greedo discutent avant de se tirer dessus fera elle aussi l'affaire. LEGO a pensé à intégrer ici une lampe à base de pièces phosphorescentes sur la table qui sépare les deux protagonistes, histoire de coller à la scène du film. Anecdotique, mais c'est toujours ça de pris.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

On ne peut pas vraiment parler de jouabilité ici : une porte qui s'ouvre, deux fauteuils qui basculent via le mécanisme intégré, il en faut un peu plus aux enfants ou aux fans d'aujourd'hui... Ne vous laissez pas non plus impressionner par les différents clips qui relient les trois modules entre eux. Ce mini-set n'est pas "modulable" en l'état et la Cantina ne se "déploie" pas autant que LEGO veut bien le faire croire dans la description officielle du produit.

Concernant les personnages fournis, et si on considère que ce set n'est finalement qu'un prétexte pour nous vendre des minifigs, LEGO propose un assortiment plutôt cohérent.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

L'arrivée de Wuher au catalogue LEGO est une bonne nouvelle. Le personnage est très apprécié des fans et il était temps que LEGO lui rende hommage. La tenue du personnage est simple, mais fidèle au costume du film. Concernant le visage, LEGO nous livre une adaptation acceptable et "adoucie" des traits de l'acteur britannique Ted Burnett, cicatrices comprises.

Les amateurs de Sandtroopers ont droit à la version déjà vue dans le set 75052 Mos Eisley Cantina élevée ici au rang de sergent avec un équipement dorsal légèrement différent. Sous le casque, la tête de Clone déjà vue et revue dans de nombreuses boites de la gamme LEGO Star Wars.

Greedo apparait ici dans une nouvelle version à la tampographie moins grossière que celle de la minifig du set de 2014. Toujours pas de tampographie sur les bras pour reproduire plus fidèlement le costume du film. Tant pis.
Enfin, la minifig de Han Solo livrée dans cette boite n'est pas inédite, elle était déjà disponible dans le set 75159 Death Star sorti en 2016.

Les nouveaux collectionneurs se contenteront volontiers de cette mini-version un peu trop chère de la Cantina de Mos Eisley qui leur permet d'obtenir au passage un engin inédit et quatre minifigs mais les habitués de la gamme LEGO Star Wars resteront probablement sur leur faim.

Le collectionneur que je suis ne peut évidemment pas faire l'impasse sur l'arrivée de Wuher en version minifig, mais l'acquisition de cette boite attendra une réduction significative de son prix chez un marchand ou un autre.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 14  mars prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Clements - Commentaire posté le 08/03/2018 à 13h45

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Mieux vaut tard que jamais, après quelques péripéties dont un colis envoyé à la mauvaise adresse (ce que le destinataire s'est bien gardé de signaler), j'ai enfin reçu et assemblé le set LEGO Creator Expert 10256 Downtown Diner (2480 pièces - 159.99 €) que l'on appelle sobrement un Modular dans les milieux autorisés. Même si vous avez largement eu le temps de vous faire votre propre opinion sur ce set, j'en profite donc pour faire un rapide tour de la chose, histoire de vous donner quelques impressions très personnelles (et de faire un heureux).

Lors de la disponibilité des premiers visuels du set, les réactions des fans étaient pour le moins mitigées. Certains regrettaient déjà le design très classique des bâtiments qui constituent, au rythme d'un par an, cette gamme de Modulars quand d'autres louaient la prise de risque créative du designer. Au final, avec un peu de recul, je pense que tout le monde est d'accord pour dire que ce set est quand même esthétiquement très réussi.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Ceci étant dit, c'est donc un Modular atypique (comme sur M6) avec lequel il sera évidemment impossible de jouer malgré les nombreux accessoires entassés dans les différents espaces qui le composent. Rares sont ceux qui auront des doigts assez fins pour placer et déplacer une minifig à l'intérieur des différents espaces et devoir retirer un étage pour jouer avec celui du dessous n'ai rien de très excitant. Il y a des produits beaucoup plus adaptés (et moins chers) dans la gamme LEGO.

Comme je l'ai déjà dit par le passé pour un set similaire, c'est encore une fois un pur produit d'exposition bardé de détails au sujet duquel seuls ceux qui le possèdent savent vraiment ce qu'il y a à l'intérieur et qu'on ne voit pas.

Les Modulars, c'est comme les meubles Ikea, les fans ont tous le même salon ou la même ville. Seul le placement des différents meubles ou bâtiments permettent d'apporter une touche vaguement personnelle à l'ensemble. Quelques minifigs mises en scène sur le trottoir, quelques véhicules dans les rues et c'est déjà un pas de plus vers une ville LEGO vraiment personnalisée.

Ne riez pas, je connais des gens qui s'efforcent de reproduire chez eux le salon vu dans le magasin Ikea le plus proche et d'autres qui essaient de me convaincre que LEGO a défini un "alignement officiel" des différents Modulars...

LEGO Creator Expert Modulars

L'arrivée de ce Diner des années 50 donnera donc un grand coup de frais à toutes ces villes un peu austères et c'est une bonne nouvelle. Il sera peut-être difficile pour certains d'intégrer cet ensemble dans le contexte habituellement proposé par les autres sets du même tonneau mais l'effort sera sans doute récompensé.

L'espace le plus réussi à mes yeux : le restaurant du rez-de-chaussée signalé par une enseigne qu'on verra de loin et qui donne son nom au set, avec sa façade originale, son ambiance rétro et la foule de détails et d'accessoires qui contribuent à en faire une vraie reproduction de ce que pouvait être un Diner (hollywoodien, je n'étais pas né...) des années 50. On pense tout de suite à Grease, American Graffiti ou à Saturday Night Fever, peut-être à Retour vers le Futur et pourquoi pas à Walk the Line, c'est selon.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Ce Diner n'est pas très spacieux, il est un peu envahi par le comptoir flanqué de tabourets rouges mais tout y est, du carrelage au jukebox en passant les banquettes au dossier bien rembourré.  La grande baie vitrée permet de distinguer ce qui se passe à l'intérieur, c'est assez rare pour un Modular. C'est bien vu.

L'étage du dessus est encombré. Cette salle de sport accueille un ring disproportionné qui gâche un peu la pièce. On ne voit que ça, et vu que de toute façon LEGO ne nous fournit qu'un seul boxeur, ce ring qui aurait presque pu être le seul espace "jouable" des lieux ne sert à rien. Le sac de frappe et le banc de musculation sont par ricochet un peu à l'étroit. Le distributeur d'eau est original, c'est déjà ça. Next.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Le deuxième étage est sans grand intérêt. C'est quelconque, on sait que c'est un studio d'enregistrement grâce à la présence de panneaux en mousse acoustique et de quelques accessoires, mais ça manque de personnalité pour convaincre vraiment. Si j'étais médisant, je dirais que le designer était déjà à court d'inspiration lorsqu'il a atteint ce niveau.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Comme d'habitude avec les Modulars, de nombreuses techniques de construction très ingénieuses sont utilisées, notamment pour la façade en briques et les corniches du toit. Vous aurez inévitablement l'occasion de vous émerveiller sur certaines d'entre elles ou de découvrir quelques astuces qui vous seront peut-être utiles pour vos créations personnelles. On ne s'ennuie pas et c'est une bonne chose.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Autre caractéristique des Modulars, l'arrière de la construction est beaucoup plus sobre que la façade. Seule la présence de l'ingénieux escalier qui mène du premier au deuxième étage mérite d'être signalée. C'est service minimum, mais c'est souvent aussi le cas sur les vrais bâtiments, comment en vouloir à LEGO... Je note au passage quelques subtiles différences de teinte entre les pièces Bleu Canard (Teal) qui constituent la base des murs. Dommage.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Du côté des minifigs, LEGO en fournit six dans cette boite. Elles ont le mérite d'être enfin équipées de visages un peu plus expressifs que les têtes basiques habituellement fournies dans cette gamme de sets. Certains criaient au sacrilège à la découverte des premiers visuels du set, LEGO les a renvoyé dans les cordes en invoquant le droit de faire comme bon lui semble. Encore heureux...

Dans le lot, seul le boxeur trouve grâce à mes yeux parce je trouve qu'il ressemble à Ron Burgundy (Will Ferrel).

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Enfin, LEGO fournit un véhicule dans ce set. L'engin ressemble vaguement à une Cadillac Convertible de 1959, avec un passage par la case Chibi tout en conservant la possibilité d'y mettre quelques minifigs. C'est un bon compromis et c'est dans le thème, pourquoi pas. Tant pis pour ceux qui râlent parce que LEGO "gaspille des pièces pour une bagnole au lieu de bourrer un peu plus les pièces du bâtiment"...

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Comme je ne suis pas du genre à m'extasier sur une nouvelle fleur ou quelques feuilles, sachez simplement que ce set vous permettra d'obtenir quelques pièces inédites. En prime, si vous aimez le Bleu Canard (Teal), vous aurez à disposition un assortiment de pièces dans cette couleur qui, on l'a déjà dit à maintes reprises, fait son grand retour dans l'inventaire LEGO.

Au final, que penser de ce nouveau Modular ? J'ai envie de finir sur une note positive en applaudissant des deux mains la créativité mise en oeuvre ici pour essayer de donner un peu de peps à une gamme qui en manque tout de même un peu même si le set 10232 Palace Cinema avait déjà ouvert la voie à plus d'originalité. Il est grand temps que la ville LEGO intègre des constructions plus originales que les sempiternels bâtiments habituels.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Vous collectionnez les Modulars, foncez. Vous aimez les constructions un peu plus élaborées que les empilements de briques, foncez. Vous avez besoin de 159.99 € pour autre chose ? Gardez vos sous. Si vous voulez le voir en vrai avant de vous décider, filez dans une exposition LEGO près de chez vous, il y a toujours une ville à base de Modulars quelque part sur une table.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 28 février prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Christophe - Commentaire posté le 22/02/2018 à 11h51

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Speed Champions 75885 Ford Fiesta M-Sport WRC

En avant pour un petit tour de piste en Ford Fiesta, avec le set LEGO Speed Champions 75885 Ford Fiesta M-Sport WRC (203 pièces - 14.99 €).

Même si elle nous vend un peu moins de rêve que les supercars haut de gamme ou les véhicules qui ont fait l'histoire de l'automobile auxquels LEGO nous a habitué jusqu'ici dans la gamme Speed Champions, Cette modeste Ford Fiesta devrait trouver son public chez les amateurs de rallye.

Ford Fiesta M-Sport WRC

Si vous avez déjà acheté un set de la gamme Speed Champions par le passé, vous savez à quoi vous attendre à l'ouverture de la boite. Ici, la finalité n'est pas tant l'assemblage de la chose que la possibilité de jouer ensuite avec votre véhicule ou de le ranger sagement sur une étagère aux côtés d'autres engins de la même gamme.

LEGO Speed Champions 75885 Ford Fiesta M-Sport WRC

On s'attaque donc à la version LEGO de la Ford Fiesta WRC 2017 pilotée par Ott Tänak et Martin Jarveoja et pour laquelle j'ai finalement passé plus de temps à essayer de positionner correctement les 36 stickers fournis qu'à assembler le véhicule.

Pour ceux qui se poseraient encore la question, il n'y a pas de chevauchement des stickers sur plusieurs pièces. Une pièce 1x1 a droit à un minuscule autocollant même si elle est placée à côté d'une autre pièce sur laquelle l'habillage continue.

LEGO Speed Champions 75885 Ford Fiesta M-Sport WRC

Sponsors, décorations, peinture, phares, tout y passe,... Mais il faut bien l'admettre, la Ford Fiesta ne prend vraiment forme qu'avec l'aide de cet habillage. Les noms du pilote et du copilote placés sur les vitres latérales arrières sont ici remplacés par les marques Stilo (casques) et OZ Racing (jantes).

36 autocollants, c'est probablement un record pour un set de cette taille... Certains d'entre eux se justifieraient presque puisque nous sommes en présence d'un véhicule de rallye et que chacun sait que ces engins sont habituellement bardés de stickers. LEGO n'a cependant pas poussé le vice jusqu'à nous imposer un sticker sur le casque du pilote qui reste blanc.

On pourra regretter que le set ne contienne aucune pièce tampographiée du logo de la marque. Dommage pour un produit sous licence élaboré en partenariat avec la marque en question.

LEGO Speed Champions 75885 Ford Fiesta M-Sport WRC

Tous les attributs de l'engin sont là avec un souci du détail en matière de couleurs et d'habillage de la part de LEGO qu'il faut souligner. Un fan de rallye reconnaîtra la Ford Fiesta en question au premier coup d'oeil.

Sur l'allure générale du véhicule, c'est beaucoup moins évident avec un ensemble un peu pataud, pas assez élancé et grossier sur certains détails. Le pare-brise n'est pas assez incliné et le reste de la carrosserie prend donc de la hauteur, renforçant au passage la sensation, déjà très présente en raison du "ramassage" sur quatre tenons de la partie centrale, d'avoir entre les mains un véhicule trop étroit.  Mais comme c'est du LEGO et en plus à une échelle qui ne permet pas toutes les fantaisies, je reste indulgent.

LEGO Speed Champions 75885 Ford Fiesta M-Sport WRC

Particularité intéressante de ce set, il est possible d'ajouter ou d'enlever la rampe de phares LEDs Lazer placée à l'avant en remplaçant la partie centrale du capot et LEGO fournit un second jeu de jantes. Anecdotique, mais ces options ont au moins le mérite de remettre le concept LEGO en avant.

Difficile de critiquer ce type de produit si on admet que le principe consiste simplement à assembler une voiture pour jouer avec. Il ne s'agit pas d'une maquette haut de gamme qui revendiquerait une fidélité absolue au modèle de référence, c'est bien un jouet qu'on fera rouler en faisant vroum-vroum.

LEGO Speed Champions 75885 Ford Fiesta M-Sport WRC

à 14.99 € la boite, c'est un peu cher pour une "petite voiture", mais la jouabilité est garantie et l'acquéreur dispose en prime d'une minifig en tenue de pilote pour sa collection.

Pour les MOCeurs, un gros plan sur quelques pièces livrées dans ce set avec les demi-tiles 2x2 6214807 (Black) et 6214808 (Dark Blue), le Mudguard 18974 en Dark Blue (6214809) et les Slopes 29119 et 29120 livrées en blanc (6213880 et 6213881) :

LEGO Speed Champions 75885 Ford Fiesta M-Sport WRC

Note : Le set présenté ici, fourni par FORD, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 22 février prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Szym - Commentaire posté le 16/02/2018 à 18h53

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle

C'était une idée, LEGO en fait un set. Faut-il absolument faire un set de toutes les idées qui trouvent leur public sur la plateforme LEGO Ideas ? Rien n'est moins sûr.

Au départ, il y a Jacob Sadovich, un fan de LEGO qui a mis en ligne un projet de bouteille avec un navire à l'intérieur. La réalisation n'est pas parfaite mais l'idée est là. Le projet rassemble les 10.000 soutiens requis, il est validé par LEGO et passe donc en production.

Le résultat : le set LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle (69.99 €) avec ses 962 pièces, sa bouteille et son micro-galion arborant fièrement des armoiries qui ressemblent quand même beaucoup au logo d'une brasserie strasbourgeoise.

Tout a déjà été dit sur ce set. Je vais donc me contenter de relever quelques points qui me semblent importants. Pour la visite guidée, vous trouverez des dizaines de reviews à la gloire de cette boite ailleurs.

Évacuons tout de suite la question du prix : c'est beaucoup trop cher. Voilà, c'est fait.

Que les puristes de cet art qui consiste à construire un bateau DANS une bouteille ne s'offusquent pas, ici on construit le bateau AVANT de le mettre dans la bouteille.

LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle

Vous pourrez toujours essayer de me convaincre que ce bateau est réussi, que c'est du LEGO, que c'est à cause de l'échelle de la bouteille, et que si ça ne me plait pas, je n'ai qu'à en construire un autre, etc.... C'est grossier et à peine du niveau d'un bon polybag avec cette voilure trop rigide.

En fait, LEGO a inversé les règles du jeu : en général, on met un joli bateau dans une bouteille lambda qui sert simplement d'écrin au travers duquel on peut voir le résultat d'un savoir-faire particulier. Ici, c'est l'inverse, la bouteille est réussie, son contenu l'est beaucoup moins.

Le designer LEGO qui a repris le dossier en main l'avoue lui-même, la bouteille du projet initial était trop grosse. C'est son gabarit qui dicte logiquement l'échelle de tout le reste et le bateau en fait les frais.

LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle

Lorsque le micro-navire est assemblé, il s'agit ensuite de le fixer dans la bouteille avant de refermer cette dernière. Rien de compliqué, ce set ne nécessitera aucune compétence particulière à ce stade. C'est lorsqu'il s'agira de refermer la bouteille que les choses vont se corser un peu.

Plus loin dans la phase d'assemblage, on retrouve donc le bas de la bouteille avec le navire solidement fixé sur la paroi et la partie supérieure avec le goulot et le bouchon qu'il va falloir venir fixer pour refermer le tout. C'est un peu laborieux mais on finit par y arriver avec un peu de patience et en ne suivant pas les instructions qui recommandent de fixer le goulot avant de réunir les deux moitiés de la bouteille.

Joli bouchon au passage, avec un sceau en cire dont nous reparlerons plus bas.

Attention aux traces de doigts et aux rayures...

Les quatre panels 6x6x9, qui font ici leur retour dans l'inventaire LEGO et qui forment le haut de la bouteille, sont livrés en vrac dans la boite sans sachet ni protection. Il en résulte quelques marques et traces disgracieuses qui agaceront les plus perfectionnistes.

LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle

Avant de finaliser l'assemblage de la bouteille, il ne faut surtout pas oublier d'ajouter l'eau, les flots, les vagues. Cette étape cruciale consiste ici simplement à verser 284 plates rondes 1x1, soit près d'un tiers du contenu du set, dans le fond de la construction.

Verser un ensemble de pièces dans un contenant peut-il être considéré comme une technique de construction ? C'est à chacun de décider, surtout que ce procédé est utilisé depuis toujours par de nombreux MOCeurs. Je trouve la technique très paresseuse même si je saisis bien l'intention de la part de LEGO de laisser à ces éléments leur mobilité pour mieux incarner ce qu'ils représentent : de l'eau.

Faut-il préciser que la bouteille n'est pas étanche ? Si certains espéraient pouvoir réellement la remplir avec un liquide quelconque, ce n'est évidemment pas possible et c'est normal.


LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle

Le support qui accueille la bouteille est réussi. C'est stable et la bouteille est parfaitement maintenue. C'est d'ailleurs le seul élément du set avec le bouchon qui apporte un peu de plaisir de construction grâce à quelques techniques bien pensées que les acquéreurs du set découvriront.

Seul regret, une fois la bouteille en place on ne voit plus vraiment le compas (évidemment factice) qui est pourtant l'élément central de la base qui soutient la construction. Ce compas est une bonne idée, mais il est mal placé. Tant d'effort de tampographie pour un élément à peine visible, c'est dommage.

LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle

On notera également que le sceau en cire fixé sur l'ingénieux bouchon porte les initiales...du designer LEGO Tiago Catarino qui a repris le projet en main.

Jacob Sadovich n'aura pas eu l'honneur de voir son idée saluée par ce détail. C'est dommage, il méritait au moins de laisser une trace personnelle dans ce set, au-delà de sa signature sur l'emballage à l'occasion de différents événements qui permettent de le rencontrer et de la page qui lui est consacrée dans le livret d'instructions.

Il restera "celui qui a eu l'idée" et il pourra se consoler avec les royalties sur les ventes. Flatter son ego de belle manière n'était pas au programme.

LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle

Bref, vous l'aurez compris, ce set me laisse un peu indifférent même si je salue bien volontiers l'originalité du produit qui a toute sa place dans une gamme appelée LEGO Ideas. Bravo pour la bouteille, très réaliste, dommage pour le bateau. J'aurais aimé pouvoir dire l'inverse.

Je note au passage que les zones d'assemblages des pièces transparentes nuisent un peu à la visibilité du contenu de la bouteille sous certains angles. Vous me direz que c'est normal, parce que c'est du LEGO et pas du verre. Et vous aurez raison. À vous de trouver l'endroit idéal pour exposer ce set, avec le bon éclairage.

Je ne suis pas collectionneur des références de la gamme LEGO Ideas, ni ancien marin à la retraite, et le concept développé ici ne trouvera donc jamais sa place dans mon salon. Même si je suis un fan de LEGO, ce set est quand même beaucoup trop kitsch pour moi. Je ferai l'impasse de la même manière si LEGO nous propose un jour une tête de sanglier empaillée à accrocher au mur car je n'ai pas de chalet à la montagne ou de cabane de chasse.

LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle

Pour ceux qui en feront l'acquisition, ce set est aussi un bon point de départ pour en faire quelque chose de plus sexy. Au prix de quelques modifications, le fan de la saga Pirates des Caraïbes pourra par exemple essayer de donner un peu de cachet à l'ensemble en le transformant en bel hommage au Black Pearl :

À vous de faire preuve de créativité, la bouteille peut accueillir ce que vous voulez : un autre micro-bateau, un micro-vaisseau spatial, des minifigs sur un micro-radeau, etc... Tant que ça rentre.

Vous pouvez même prolonger l'expérience en remplissant la bouteille de différentes couches de plates 1x1 de couleurs différentes pour un effet plus moderne sur la commode Ikea. C'est vous qui voyez.

Sinon, vous pouvez aussi faire des blagues à vos amis en soirée :

LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 10 février prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire ;-).

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Fievel - Commentaire posté le 05/02/2018 à 17h26

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Nexo Knights : L'encyclopédie des personnages

C'est confirmé, la gamme LEGO Nexo Knights, lancée en 2016, ne survivra pas à l'année 2018.  La vague de six sets lancée en janvier sera donc la dernière (réf. 72001 à 72006). je ne sais pas s'il y aura grand monde pour pleurer la disparition de la bande de jeunes chevaliers, mais l'arrêt de la gamme a été officiellement annoncé lors de la Nuremberg Toy Fair comme l'indique Zusammengebaut.

Si vous souhaitez vous offrir un dernier souvenir avant de passer à autre chose, sachez que l'éditeur Qilinn (Huginn & Munnin) vient de publier l'encyclopédie des personnages Nexo Knights en version française.

en 176 pages, vous pourrez faire le tour de l'ensemble des différents protagonistes de cet univers médiéval-futuriste et vous obtiendrez en prime la minifig exclusive de Clay dans sa phase de transformation en méchant Clay de Pierre avec son armure en cours de mutation, son épée Claymore et un Nexo Power spécial : "Chrome Bell".

LEGO Nexo Knights : L'encyclopédie des personnages

Comme pour toutes les encyclopédies du même genre, c'est abondamment illustré et rempli de facts et d'anecdotes sur les différents personnages.

En bonus, quelques pages sont consacrées à la genèse de cet univers avec croquis préliminaires et autres interviews plutôt intéressantes des membres de l'équipe de designers LEGO en charge du dossier.

Malheureusement, l'ouvrage, qui est la traduction de la version anglaise publiée en septembre 2017, ne mentionne pas les six boites commercialisées en 2018. Dommage.

Si vous avez aimé la gamme, ce livre vous permettra tout de même de conserver un souvenir de son existence et vous essuierez probablement une petite larme lorsque vous le feuilletterez dans quelques années. Je laisse le mot de la fin à Jestro :

LEGO Nexo Knights : L'encyclopédie des personnages

L'encyclopédie des personnages LEGO Nexo Knights - 176 pages - 21.95 € chez amazon ou sur FNAC.com.

Note : L'ouvrage présenté ici, accompagné d'un second livre sur les aventures des Nexo Knights, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 7 février prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Karadhoc - Commentaire posté le 31/01/2018 à 18h39

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO, Réactions en chaîne

On s'intéresse aujourd'hui à nouvelle publication de l'éditeur Qilinn (Huginn & Munnin) : LEGO, Réactions en chaîne (24.95 €) qui n'est autre que la traduction en français de l'ouvrage pédagogique proposé depuis 2015 par l'éditeur Klutz (LEGO Chain Reactions).

Cet ouvrage est un produit très élaboré dont le développement a manifestement été effectué avec soin. Les visuels sont de qualités, les illustrations sont explicites, le texte est didactique et le coffret en lui-même est astucieusement conçu.

Le pitch du produit est d'ailleurs prometteur :

Découvre dans ce coffret les idées et les accessoires pour construire 10 machines et créer les réactions en chaînes les plus folles ! Invente, combine, teste, les possibilités les plus délirantes sont infinies. Une nouvelle façon de jouer avec tes briques LEGO !

Dans les faits, c'est un peu plus compliqué que ça.

LEGO, Réactions en chaîne

Le livre est accompagné de 33 briques LEGO qui vous permettent de réaliser le premier modèle présenté, le plus basique, parmi les 10 expériences proposées. Six billes LEGO en plastique sont fournies et une flopée d'éléments prédécoupés en papier sont encartés.

Pour avancer et construire les modèles plus élaborés présentés au fil des pages, il va falloir faire appel de manière intensive à votre collection personnelle, en supposant que vous disposez de suffisamment de pièces basiques pour assembler les différents éléments nécessaires. Au total, il vous faut près de 200 pièces (briques 2x4, 2x6, 2x8, plates, etc...) pour pouvoir reproduire tous les modèles présentés.

LEGO, Réactions en chaîne

Ensuite, vous devrez intégrer les rampes et autres éléments en papier fournis pour que les billes puissent évoluer sur vos constructions suite à l'action des différents leviers, bascules, marteaux, etc...

Rien à dire sur le contenu rédactionnel du livre, c'est très bien traduit, les expériences proposées sont détaillées et abondamment illustrées, même un très jeune fan s'en sortira. Chaque chapitre permet de découvrir au passage quelques principes physiques liés à la mise en mouvement des constructions proposées.

LEGO, Réactions en chaîne

La mise en place des éléments en papier est en revanche laborieuse. Le papier est vraiment très fin et ces rampes ne sont pas d'une rigidité exceptionnelle. Il en résulte un peu de frustration quand il faut réaligner un pliage ou redresser un élément, sachant que ces bouts de papier doivent être combinés avec des pièces LEGO pour assurer leur maintien.

Autre problème, la durée de vie du kit dans son ensemble se trouve forcément réduite par les possibilités limitées de réutilisation de ces nombreux éléments en papier. Il faudra rester vigilant et ne pas jeter les différents accessoires en papier sous peine de ne plus pouvoir reproduire un ou plusieurs des modèles proposés.

LEGO, Réactions en chaîne

Si l'idée de proposer un coffret qui permet de comprendre le principe des réactions en chaîne via quelques constructions ludiques est excellente, la réalisation l'est un peu moins avec peu de pièces fournies et beaucoup trop d'éléments en papier. Quelques rampes en plastique auraient été les bienvenues, même s'il ne s'agit pas de produits "officiels" LEGO.

Il aurait également fallu aller encore plus loin dans le concept en proposant un vrai kit complet utilisable sans compter autant sur les briques dont dispose éventuellement l'utilisateur. En l'état, ce coffret ne permet pas de faire grand chose... Pourtant, l'utilisation de briques LEGO n'est ici qu'un prétexte pour initier le lecteur au principe des réactions en chaîne et cet ouvrage s'adresse donc en théorie à un public plus large que celui des fans de LEGO.

LEGO, Réactions en chaîne

Ce coffret n'est pas un mauvais produit, il est à la hauteur de la promesse qui est faite d'initier les plus jeunes à quelques principes physiques. Mais il convient de mettre en garde les parents qui voudraient l'offrir à leurs enfants : Si ces derniers ne sont pas des fans de LEGO disposant déjà d'un gros tiroir rempli de pièces, la frustration sera probablement de mise.

LEGO Réactions en chaîne - 78 pages - 24.95 € - En précommande chez amazon ou sur FNAC.com.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

Toy Fairs 2018 : Circulez, il n'y a rien à voir

C'est confirmé, il ne faudra pas compter sur les Toy Fairs de Londres (du 23 au 25 janvier 2018),  Nuremberg (du 31 janvier au 4 février 2018) et New York (du 17 au 20 février 2018) pour découvrir les nouveautés LEGO du second semestre 2018. Le fabricant a en effet indiqué qu'il ne présenterait aucun des sets prévus pour la seconde moitié de l'année durant ces manifestations qui sont avant tout des salons destinés aux professionnels du jouet.

LEGO ne sera d'ailleurs pas présent à Londres, les photos de produits ne seront pas autorisées à Nuremberg et les compte-rendus écrits seront "encadrés".

Je lis ici ou là un peu tout et n'importe quoi concernant cette décision de LEGO de ne pas dévoiler de longs mois à l'avance les produits qui viendront remplir les rayons des magasins plus tard dans l'année. Soyons sérieux, LEPIN n'attend pas après les Toy Fairs de début d'année pour reproduire à l'identique les sets à venir... Il est évident que le fabricant chinois spécialisé dans la contrefaçon de produits existants dispose de ressources bien plus élaborées que de simples photos un peu floues prises sur un stand. La négligence surprenante de LEGO fait le reste avec les fuites massives qui ont lieu à la sortie des usines ou sur les divers espaces "privés" permettant aux revendeurs de télécharger visuels et descriptions officielles.

On peut donc supposer que LEGO ne veut plus communiquer sur les sets à venir pour ne pas cannibaliser l'attention autour des boites actuellement commercialisées. Les nouveautés du premier semestre ne sont disponibles que depuis quelques semaines et le fabricant aura analysé ses propres statistiques de ventes pour en arriver à la conclusion qu'il vaut mieux ne pas communiquer trop tôt sur les sets prévus pour êtres mis en rayon dans plusieurs mois.

La décision de LEGO peut aussi s'expliquer par une volonté de garder le contrôle de son propre plan marketing, largement imposé par les ayant-droits des licences concernées, qui ne correspond pas exactement au calendrier des Toy Fairs de début d'année.

Si Disney ou Warner fixent un calendrier pour l'annonce des produits dérivés de leurs licences respectives, LEGO doit s'y plier. J'en veux pour preuve les emails menaçants envoyés par le fabricant pour demander le retrait de visuels ou de descriptifs un peu trop précis de produits dérivés : LEGO invoque presque toujours agir sous la contrainte de l'ayant-droit de la licence en question.

Les différentes fuites qui ont lieu ne font que plomber ces annonces officielles soigneusement préparées pour faire le buzz et ces dernières années LEGO a un peu trop souvent été la marque par laquelle les premières informations (spoilers) sur un film sont dévoilées, qu'elles soient partielles ou même fausses.

Il est donc fort possible que Disney et Warner, parmi d'autres, aient enfin demandé à LEGO de faire le maximum pour que ces fuites en forme de spoilers ne se reproduisent plus. Exit donc la présentation des sets basés sur Avengers : Infinity War ou le second volet de la saga Fantastic Beasts... Pas de révélation anticipée non plus pour les sets basés sur le film d'animation Incredibles 2 ou Jurassic World : Fallen Kingdom. Ce sont les studios qui décident où et quand ces produits dérivés sont annoncés.

Évidemment, ce ne sont que des suppositions, il est difficile de savoir ce qui motive réellement LEGO pour modifier de manière si significative sa stratégie vis à vis des Toy Fairs.

Le fan de LEGO aura de toute façon déjà vu ces différents sets grâce aux nombreuses fuites qui inondent les réseaux sociaux ces dernières semaines, mais le grand public devra attendre que les studios décident de dévoiler ces produits.

En résumé, LEGO sera bien présent à Nuremberg et à New-York, mais pas pour distribuer spoilers et photos floues de nouveautés à venir. Il s'agira pour la marque de rencontrer ses clients et de faire la promotion de ses produits commercialisés actuellement. La gamme du second semestre attendra le moment venu pour être dévoilée.

Les habitués auront de toute façon déjà récupéré le catalogue revendeur disponible au téléchargement depuis quelques jours qui dévoile une grande partie des sets prévus...


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

Bonne année 2018 à tous !

Nous y sommes : au revoir 2017, bonjour 2018. Une année de plus vient de s'écouler, avec son lot d'actualités LEGO, d'échanges parfois houleux sur de nombreux thèmes, de concours et de tests divers et variés.

En 2017, vous avez été toujours plus nombreux à venir sur le blog, pour une raison ou une autre, et à vous y arrêter pour discuter avec d'autres fans et faire profiter cette communauté de votre expérience, de vos connaissances ou de vos bons plans. Plus de 180.000 commentaires ont été postés depuis la création du blog il y a sept ans. Cette augmentation constante de la fréquentation a d'ailleurs imposé cette année un redimensionnement majeur des ressources en matière d'hébergement.

Ma boite mail s'est plus que jamais remplie de messages divers et variés, souvent bienveillants. J'essaie de répondre en temps et en heure à toutes les demandes. Si la vôtre est malheureusement passée à la trappe, ne m'en veuillez pas trop. J'ai la chance de pouvoir accorder du temps à la gestion de ce blog, mais j'ai aussi un (vrai) travail et je fais de mon mieux pour combiner tout ça.

Je répète chaque année la même chose, mais je tiens à remercier sincèrement tous ceux qui font vivre cet espace par leurs interventions, qu'elles soient régulières ou plus ponctuelles. Sans vous, Hoth Bricks n'aurait finalement que peu d'intérêt et ne serait qu'un blog de plus dans le petit monde déjà surpeuplé du LEGO.

Vous le savez, j'aime rappeler qu'avant d'être des fans de LEGO, nous sommes avant tout des consommateurs. À ce titre, je continuerai à permettre à tous ceux qui le souhaitent d'exprimer des considérations bassement matérielles relatives au coût de notre passion. Cette mise en perspective est importante à mes yeux et elle a donc sa place ici.

Les conseils d'usage : ne sacrifiez rien pour une boite de LEGO. Ne vous endettez pas pour acheter des LEGO. Le plastique ne se mange pas, et il ne se revend pas aussi cher que certains veulent bien le laisser croire, surtout quand il faut agir dans l'urgence.

J'espère que 2018 sera meilleure que 2017 et un peu moins bonne que 2019 pour chacun d'entre vous,  avec ou sans briques LEGO, avec une phase de Dark Age ou des contraintes personnelles qui vous obligent à mettre temporairement ou définitivement cette passion envahissante de côté.

Je vous souhaite à tous et à toutes une excellente année 2018.

Note : Tradition oblige, je mets en jeu cinq exemplaires de la minifig "exclusive" Hoth Bricks. Pour participer, il vous suffit de poster un commentaire (vous devriez trouver quoi dire sans trop de problème...) et vous avez jusqu'au 4 janvier 2018 à 23h59 pour agir.

Mise à jour : Les gagnants ont (enfin) été tirés au sort et ont été prévenus par email, leurs pseudos sont indiqués ci-dessous. Sans réponse de leur part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, de nouveaux gagnants seront tirés au sort.

Plo Koon - Commentaire posté le 04/01/2018 à 19h49
Joe PIKE - Commentaire posté le 02/01/2018 à 22h46
Spiroo - Commentaire posté le 01/01/2018 à 22h17
stephacnaris - Commentaire posté le 01/01/2018 à 11h28
Gregcastle - Commentaire posté le 01/01/2018 à 04h22