Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

L'annonce puis la commercialisation d'un nouveau set de la gamme LEGO Star Wars Ultimate Collector Series est toujours un événement pour les fans. Cette année, c'est le set LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter (1967 pièces - 199.99 €) qui a les honneurs du 4 mai.

Les représentations à la sauce LEGO du Y-Wing ne manquent pas au catalogue LEGO avec déjà cinq sets classiques et deux maquettes UCS. Les collectionneurs qui possèdent le set 10134 UCS Y-Wing Attack Starfighter (1485 pièces) commercialisé en 2004 se demandent probablement si la nouvelle référence est une réelle évolution du modèle ou un simple remake opportuniste. Je pense en ce qui me concerne que la version 2018 est largement plus aboutie que celle du set de 2004.

Je sais que ceux qui ont parfois dépensé une fortune pour acquérir un ancien set voient souvent ces "rééditions" d'un mauvais œil et sont même prêts à faire preuve d'un peu de mauvaise foi pour se rassurer eux-mêmes... Ici, le simple fait que l'habillage des boosters soit enfin (presque) circulaire au lieu d'être cubique suffit à mes yeux pour mettre hors jeu la référence de 2004.

Pas question ici d'essayer de vous convaincre de dépenser 200 € dans ce pur produit d'exposition. Les fans de Star Wars et autres collectionneurs invétérés ajouteront rapidement ce Y-Wing sur leurs étagères pendant que d'autres regarderont d'un œil distrait et circonspect cette maquette un peu chère. Chacun aura un avis sur l'intérêt de ce produit qui cible une frange particulière de clientèle.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

Je vous fais grâce des différentes étapes de construction, il n''y a rien ici de vraiment original ou d'exceptionnellement innovant. Ceux qui feront l'acquisition de cette boite prendront toutefois beaucoup de plaisir à assembler ce Y-Wing qui prend progressivement forme au fil des étapes malgré quelques phases un peu répétitives.

Belle utilisation des roues du Clone Turbo Tank (75151), ici en Medium Stone Grey, à l'arrière. Le rendu est plus convaincant qu'avec les jantes blanches présentes sur la version de 2004.

L'utilisation d'axes Technic nus pour le prolongement des moteurs est aussi bienvenu. Malgré l'impression de fragilité de cette partie de la maquette, le modèle ne se disloque pas si les pièces sont bien emboitées entre elles. Il n'est de toute façon pas conçu pour jouer avec et c'est tout de même plus joli que les tubes blancs du modèle précédent.

Je précise que le modèle est vraiment très stable sur son socle modulable pour présenter le Y-Wing sous différents angles en fonction de votre humeur du jour. Il ne tangue pas dangereusement.

Comme avec d'autres sets où les nombreux détails de surface sont constitués d'une multitude de petites pièces (les greebs), il faut faire preuve de patience et de précision pour ne rien rater au fil des pages du livret d'instructions.
Et quand bien même vous placeriez au mauvais endroit une pièce précise, ce n'est pas bien grave, c'est le désordre organisé de ces différents éléments qui donne son rendu final à la maquette.

Pas de pièces en Dark Red trop visibles pour habiller l'extérieur du corps du vaisseau ici, et c'est tant mieux. La sobriété visuelle de ce nouveau modèle renforce l'effet maquette haut de gamme. Le Y-Wing de 2004 m'a toujours semblé beaucoup trop bigarré.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

On s'ennuie un peu durant la phase d'assemblage des moteurs qui nécessite logiquement de reproduire de nombreux éléments en double. LEGO a eu la bonne idée de proposer un ordre différent pour la phase de greebling de chacun des moteurs, ce qui contribue à rompre un peu la monotonie de cette phase du montage.

Les deux boosters affichent enfin des courbes fidèles à celles du modèle vu dans le film. Exit le rendu cubique des moteurs de 2004, le designer s'est ici appliqué pour que le résultat soit vraiment convaincant.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

Bonus pour un rangement pratique, les deux boosters peuvent être retirés rapidement sans tout casser. On évitera ainsi un démontage complet quand le set aura pris la poussière depuis trop longtemps et qu'il sera temps d'exposer un autre vaisseau.

Le designer s'est aussi appliqué à proposer un habillage suffisamment étoffé pour la partie inférieure du vaisseau, avec en prime trois trains d'atterrissage rétractables qui permettent de poser le modèle à plat d'une manière réaliste. À la différence de la version de 2004, les boosters sont habillés sur les quatre faces. Comme d'habitude, personne ne va exposer ce Y-Wing à l'envers, mais le simple fait de savoir que le vaisseau est correctement fini sur toutes ses faces suffira à faire le bonheur de son propriétaire.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

Nous parlons ici d'un produit d'exposition pour collectionneurs, impossible d'occulter encore une fois la présence de stickers dans cette boite vendue 199.99 €. Il n'y a toujours pas d'excuse valable pour justifier l'utilisation de ces autocollants sur les flancs de la verrière, à l'intérieur du cockpit et sur la carlingue d'un set haut de gamme alors que LEGO fait l'effort de tampographier tout le contenu de sets de la gamme LEGO Juniors.

L'impression de luxe qui se dégage du set, avec sa jolie boite à l'intérieur de laquelle on trouve une seconde boite blanche dans l'esprit de celles vues dans le set 75192 UCS Millennium Falcon, sa documentation cossue avec quelques pages consacrées au vaisseau de référence et au travail des designers et son prix public élevé, est tout simplement gâchée par la découverte de la planche de stickers.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

LEGO a prévu une petite molette placée juste derrière le cockpit qui permet de faire tourner les deux canons à ions placés sur l'arrière de la verrière. C'est un peu superflu mais on ne va pas se plaindre d'avoir une seconde "fonctionnalité" en plus des trains d'atterrissage rétractables, aussi futile soit-elle.

Du côté du cockpit, LEGO est resté sur la solution employée jusqu'ici pour toutes les représentations de la verrière. C'est loin d'être fidèle à la version vue dans le film, mais on fait avec. La verrière du modèle est tampographiée sur le dessus et la face avant. Deux stickers viennent habiller les flancs. C'est dommage.

Petit détail sympathique : le dispositif de visée intégré au cockpit qui vient se rabattre sur le visage de la minifig.

Pour accompagner cette maquette, LEGO livre deux figurines : Jon "Dutch" Vander alias Gold Leader et le droïde astromech R2-BHD.
Ne boudons pas notre plaisir, un personnage déjà présent en plusieurs exemplaires dans l'inventaire LEGO mais livré ici dans une combinaison de pièces inédite est toujours bon à prendre. Un droïde vu dans Rogue One : A Star Wars Story aussi.

Les collectionneurs auront reconnu la tenue de Zin Evalon, le jeune pilote de Y-Wing livré avec le bouquin LEGO Star Wars Build Your Own Adventure ou celle de Theron Nett livré dans le set Microfighters 75032 X-Wing Fighter.
La tête est celle de nombreux pilotes de l'univers LEGO Star Wars. Elle sert notamment pour Dak Ralter (75049), Will Scotian (75144), Zev Senesca (75144), Wedge Antilles (75098), Wes Janson (75098) et quelques autres.

Le dôme du droïde est inédit, le corps était déjà utilisé dans le set 75172 Y-Wing Starfighter (2017) pour le droïde R3-S1.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

Si vous avez un peu de mal avec les gros stickers qui habillent la plaque de présentation des sets de la gamme Ultimate Collector Series, voici de quoi vous enlever le mal de tête : Pulvérisez un peu de produit pour laver les vitres sur la plaque noire, posez le sticker sans vous soucier de l'alignement dans un premier temps puis corrigez le tir.
Évacuez les éventuelles bulles d'air avec un chiffon, laissez sécher et c'est fini. Ne lissez pas le sticker avec la tranche de votre carte VIP, vous allez rayer la surface de l'autocollant.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

Ce n'est pas la peine de philosopher durant des heures, ce set trouvera son public uniquement chez les fans de LEGO et de Star Wars qui apprécient ces maquettes très détaillées. Je sais que certains ne collectionnent d'ailleurs que les boites estampillées Ultimate Collector Series.
En ce qui me concerne, je dis oui sans hésiter. Le modèle est une belle évolution de la version de 2004, il est détaillé sans verser dans le panachage de couleurs un peu trop exubérant de son prédécesseur et c'est plus une réinterprétation moderne du Y-Wing qu'un remake paresseux. Vous n'avez de toute façon plus aucune excuse pour dépenser le double du prix de ce nouveau set pour vous offrir l'ancienne version.

Si vous voulez vous faire plaisir, c'est dès maintenant et c'est sur le Shop LEGO ou dans les LEGO Stores que ça se passe.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 11 mai prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

BrickMark-I - Commentaire posté le 06/05/2018 à 20h47

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

10761 The Great Home Escape

On termine le cycle de mini-reviews des sets LEGO Juniors The Incredibles 2 avec la référence 10761 The Great Home Escape (178 pièces - 34.99 €).  Cette boite permet de compléter la famille Parr avec trois nouveaux membres qui affrontent ici la méchante de service, simplement (et logiquement) appelée "Brick".

Dans la boite, de quoi assembler la "maison" de la famille Parr avec une grande baie vitrée, un panneau de commande dissimulé derrière la cheminée, un toboggan, une piscine, un transat et quelques accessoires pour s'amuser un peu. Le seul véhicule fourni est celui de Brick, il est équipée d'une catapulte qui permet de lancer des...briques.

Rien de très compliqué ici, deux plaques de base épaisses pour le salon, une baie vitrée à trois vantaux, un châssis simplifié pour la voiture, c'est du Juniors. Ce playset n'a à mon avis d'ailleurs rien d'exceptionnel mais la dotation en personnages relève un peu le niveau.

Parmi les pièces tampographiées livrées dans cette boite, la face avant de la voiture, la base du téléphone avec le logo de la licence et le panneau de commande lui aussi affublé d'un petit logo.

10761 The Great Home Escape

LEGO fournit ici la méchante de service et les trois enfants de la famille Parr : Violet (Violette), Dash (Flèche) et le petit dernier Jack-Jack.

La minifig de Brick est plutôt réussie, avec une jolie tampographie sur les deux faces du torse et des cheveux déjà vus dans de nombreux sets CITY ou sur tête d'Alicia (Friends), de Black Widow et de Supergirl mais livrés ici dans une couleur inédite.

Violet dispose ici d'un accessoire qui matérialise le champ de force qu'elle peut projeter sur ses ennemis. Dash dispose de la capacité de se déplacer très rapidement, ce que la minifig ne pourra évidemment pas faire avec ses jambes sans articulations.

10761 The Great Home Escape

La star du set, c'est évidemment Jack-Jack, une figurine qui reprend la pièce déjà vue notamment dans les sets 10255 Assembly Square (2016) et 60134 Fun at the Park (2016), dans un sachet de la série 16 de minifigs à collectionner (2016) et bientôt à nouveau disponible dans le set LEGO CITY 60202 Outdoor Adventures.

La tête utilisée ici est inédite (réf. 6222872), elle dispose maintenant d'un cou qui est à mon avis le bienvenu et qui donne un peu plus d'allure à la figurine.

Difficile de faire mieux pour représenter le jeune Jack-Jack, même s'il manque la mèche de cheveux emblématique du personnage. C'est dommage, surtout que la tête dispose d'un tenon ouvert qui aurait pu recevoir une petite pièce en plastique souple pour que la figurine paraisse moins générique.
Pas de logo sur le torse du gamin, c'est conforme à la tenue du personnage dans le film d'animation, mais il manque au moins une ligne noire pour matérialiser l'encolure du pyjama.

Dommage que Frozone soit absent de ces sets, le personnage aurait mérité sa minifig.

À noter que les complétistes ne pourront pas faire l'économie de l'une des deux versions d'Hélène Parr : Les deux expressions du visage double-face sont différentes sur chacune des minifigs.
La famille Parr est maintenant au complet à condition de dépenser la modique somme de 94.97 €... Il faut actuellement investir près de 55 € sur Bricklink (sans les frais de port) pour rassembler les six figurines. C'est vous qui voyez.

10761 The Great Home Escape

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 10 mai prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

fristyle - Commentaire posté le 04/05/2018 à 9h12

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75933 T.rex Transport

On enchaîne aujourd'hui avec le set LEGO Jurassic World Fallen Kingdom 75933 T.rex Transport (609 pièces - 74.99 €) qui est commercialisé directement par LEGO et qui est aussi une exclusivité de l'enseigne Toys R Us (69.99 €).

La particularité de ce set, c'est que LEGO ayant choisi d'utiliser le moule de T-Rex déjà vu dans deux sets de la gamme Dino commercialisés en 2012, 5886 T-Rex Hunter et 5887 Dino Defense HQ et évidemment dans le set Jurassic World 75918 T-Rex Tracker (2015), le camion a été construit autour du dinosaure. J'exagère, mais je ne dois pas être loin de la vérité.

Le camion est d'ailleurs plutôt réussi, mais il n'est à mon avis pas du tout adapté au transport d'une telle créature. Dans quel univers un T-Rex de cette taille resterait sagement dans sa remorque sous-dimensionnée au centre de gravité très élevé sans la faire basculer et sans détruire d'un coup de mâchoire la cabine du conducteur ?

Ce camion est beaucoup trop petit pour assurer correctement sa mission mais l'écart d'échelle entre le dino et le camion de transport contribue ici à rendre le T-Rex un plus impressionnant. C'est sans doute ce que voulait obtenir LEGO avec ce rendu chibi du camion.


75933 T.rex Transport

Restons positifs : Si on oublie le problème d'échelle, le camion est tout de même plus intéressant que l'engin informe vu dans le set 75918 T-Rex Tracker commercialisé en 2015.
Je suppose que le dinosaure est chargé avec une grue, l'accès à la remorque n'étant possible que par les côtés et je doute qu'un T-Rex énervé accepte de venir sagement se ranger pour que les gardes puissent refermer les panneaux latéraux.

75933 T.rex Transport

Les deux panneaux latéraux de la remorque peuvent d'ailleurs être ouverts, c'est toujours ça de pris et on obtient une sorte de plateforme sans doute exploitable pour d'autres mises en scène sorties de votre imagination. Le tracteur peut être détaché et LEGO a prévu un support rétractable pour que la remorque puisse rester en place.
Dans sa globalité, le camion est suffisamment neutre pour être utilisé par exemple sur un chantier dans un diorama CITY. Il n'y a pas de logo sur la remorque et les quelques stickers présents n'associent pas le directement véhicule à l'univers Jurassic World.

En plus du camion, LEGO fournit un petit laboratoire mobile avec un ordinateur pour séquencer l'ADN des dinos, dont les panneaux latéraux se replient pour en faciliter le transport.
Le hic, c'est qu'aucun emplacement n'est prévu pour ranger ce labo dans le camion. Vous pourrez toujours le mettre dans la remorque, mais le T-Rex n'acceptera probablement pas de partager le peu d'espace dont il dispose avec cet accessoire. Je me serais volontiers passé de cette petite construction contre une réduction du prix public du set.

75933 T.rex Transport

Le seul personnage identifié livré dans cette boite est Zia Rodriguez, la vétérinaire du film, incarnée à l'écran par la comédienne Danielle Pineda.
Jolie tampographie sur le torse de la minifig avec un t-shirt portant le logo du DPG (Dinosaur Protection Group).  Les jambes sont aussi très détaillées : Elles sont moulées en deux couleurs avec une bande blanche tampographiée sur trois côtés au niveau des pieds. Le visage de la minifig est réussi, on y retrouve les grosses lunettes rouges portées par la comédienne dans le film. Pour les cheveux, c'est plus discutable.

Tenue habituelle déjà vue dans plusieurs autres sets de la gamme pour les deux gardiens avec quelques accessoires pour varier les apparences.

Enfin, LEGO livre ici une variante aux tons plus clairs du T-Rex déjà vu dans les sets cités plus haut. Les collectionneurs seront ravis. En bonus, on obtient un bébé dino vert disponible également dans le set 75931 Dilophosaurus Outpost Attack.

75933 T.rex Transport

Au final, un set avec un véhicule et un gros dino, c'est toujours bon à prendre (en promo).  La dotation en minifigs est à mon avis un peu légère pour 74.99 € et un second personnage important du casting aurait été le bienvenu.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 10 mai prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Datman - Commentaire posté le 06/05/2018 à 19h35

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

10760 Underminer’s Bank Heist

Le set 10760 Underminer’s Bank Heist (149 pièces - 32.99 €) est le second des trois sets de la gamme LEGO Juniors basés sur le film d'animation The Incredibles 2. Il permettra aux plus jeunes de reproduire une scène du film et aux collectionneurs de compléter une partie de la famille Parr.

Ici, c'est le Démolisseur (Underminer) qui donne du fil à retordre à Robert "Bob" Parr et Hélène Parr alias Mr et Mme Indestructible. Il y a de quoi s'amuser avec deux véhicules, le tunnelier et l'Incredimobile, un coffre-fort à percer, des billets et des bijoux à dérober et un coin de rue qui viendra étoffer la mise en scène.

Comme d'habitude dans les sets de la gamme LEGO Juniors, les deux véhicules sont assemblés en quelques minutes. Leur châssis est un bloc massif sur lequel viennent se greffer quelques pièces pour un assemblage rapide et une jouabilité immédiate.

Hormis les lignes bleues et le rond rouge sur le capot, l'Incredimobile fournie ici n'a pas grand chose à voir avec le véhicule vu dans le film d'animation, LEGO aurait pu faire un effort pour proposer un modèle plus fidèle.

À noter que si le contenu des sets de la gamme LEGO Juniors est simplifié à l'extrême pour permettre aux plus jeunes de découvrir l'univers LEGO System, les instructions sont également largement plus détaillées et didactiques que celles des sets classiques.

Comme d'habitude, pas de stickers à coller dans cette boite qui permet d'obtenir quelques jolies pièces tampographiées dont un avis de recherche pour Underminer, une porte de coffre-fort, une horloge et trois billets de banque. C'est toujours ça de pris.

10760 Underminer’s Bank Heist

Du côté des minifigs, ce set permet d'obtenir Underminer avec son casque de mineur qui a fait les beaux jours de la gamme CITY en 2012 et ses poings surdimensionnés vus dans de nombreux sets Legends of Chima, Nexo Knights ou Super Heroes.

Robert et Hélène Parr ont droit à des bras et des jambes moulés en deux couleurs, et la minifig de Bob est  différente de celle vue dans la série de minifigs à collectionner Disney (réf. LEGO 71012). La ceinture orange est maintenant tampographiée directement sur le torse au lieu d'être placée sur les hanches.

Les deux expressions du visage d'Hélène Parr sont ici différentes de celles de la minifig du set 10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit.

On pourra discuter du choix du format minifig pour Bob. Le personnage aurait peut-être mérité d'être représenté sous forme de bigfig pour conserver les proportions vues à l'écran : Il est beaucoup plus grand que sa femme et la minifig ne rend pas vraiment hommage à la musculature du monsieur.

10760 Underminer’s Bank Heist

Ce set offre de quoi s'amuser (une bonne course poursuite, c'est toujours amusant...) et la phase d'assemblage est un peu plus consistante que pour le set 10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit. C'est à mon avis le plus fun des trois sets qui sont commercialisés. Il n'en reste pas moins que 32.90 € pour Mr et Mme Parr, c'est un peu cher...

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 9 mai prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

airmike18 - Commentaire posté le 03/05/2018 à 10h59

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit

Avec la gamme Juniors, LEGO a inventé le produit de transition pour enfants habitués aux grosses briques DUPLO qui sont en âge de basculer vers les pièces System. Du côté des tarifs, les parents seront déjà habitués aux prix publics élevés des sets DUPLO et on ne change pas une équipe qui gagne...

Trois nouvelles boites LEGO Juniors et un packs de deux personnages au format BrickHeadz (41613 Mr Incredible & Frozone) sont commercialisés autour de la sortie du film The Incredibles 2 (Les Indestructibles 2). Pas de sets "classiques". C'est plutôt logique si on considère que la cible principale de ces produits dérivés sont les très jeunes enfants.

LEGO m'a envoyé les trois sets LEGO Juniors en question, c'est donc l'occasion de faire le tour de ces trois boites qui offrent de quoi rassembler la famille Parr au grand complet.
Ceux qui collectionnent uniquement les minifigs ont d'ailleurs déjà probablement sous la main Mr Incredible (Mr Indestructible) et Syndrome, deux personnages présents dans les sachets de la série de minifigs Disney (réf. LEGO 71012). Ils trouveront dans ces différentes boites de quoi étoffer leurs collections.

On commence donc aujourd'hui avec le set 10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit (95 pièces - 26.99 €) qui permet d'obtenir Helène Parr dans son costume d'Elastigirl et Screenslaver, un méchant qui hypnotise ses victimes à l'aide du rotor de son hélicoptère. Elastigirl dispose ici de son...Elasticycle, évidemment. Le carénage déjà vu dans le set LEGO Ninjago 70638 Katana V11 (2018) est ici fourni en Medium Stone Grey.

Comme d'habitude dans la gamme LEGO Juniors, le contenu est vendu comme "facile à construire". C'est peu dire, on dirait un jouet de Happy Meal avec les méta-pièces qui constituent le squelette des différents véhicules. Mais c'est le concept voulu par LEGO et il est indiqué en gros sur la boite.
Pour ceux qui ne le savent pas encore, il n'y a pas de stickers dans ces sets, tout est tampographié.

10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit

Si vous avez plus de 5 ans, le set sera assemblé en cinq minutes chrono en comptant la pause café. Le résultat final est très honnête avec deux protagonistes, deux véhicules, un héliport et même un ordinateur portable et un talkie-walkie. Il y a de quoi s'amuser, c'est le but de cette boite.

La minifig d'Elastigirl livrée dans cette boite est équipée de bras en plastique souple qui traversent le torse de la figurine sur le même principe que Ms. Marvel dans le set 76076 Captain America Jet Pursuit. Pour ceux qui n'ont pas la minifig de Ms. Marvel, sachez que vous pouvez faire glisser le tube d'un côté ou d'un autre pour rallonger ou raccourcir un bras (et donc logiquement raccourcir ou rallonger l'autre...). Ce tube n'est pas amovible et LEGO ne fournit pas de bras classiques.

On appréciera les jambes d'Elastigirl moulées en deux couleurs et les cheveux inédits réutilisables pour d'autres personnages féminins mais on regrettera l'absence de tampographie au dos des différents membres de la famille Parr. La ceinture orange matérialisée sur la face avant du torse aurait mérité d'être imprimée aussi dans le dos. On fera avec.

Vous ne verrez pas le visage de Screenslaver ici, vous comprendrez plus tard pourquoi. Les jambes du personnages sont en Pearl Dark Gray, elles sont aussi présentes dans les sets LEGO Star Wars 75190 First Order Star Destroyer et 75201 First Order AT-ST ou dans le set LEGO Marvel 76103 Corvus Glaive Thresher Attack.
Si vous ne visez que les membres de la famille Parr, vous pouvez faire l'impasse sur ce set. Hélène Parr est également livrée dans une autre boite, avec des bras standards.

26.99 €, c'est un peu cher pour deux minifigs et quelques pièces. Un troisième personnage aurait été le bienvenu. Mais comme dirait l'autre : quand on aime, on ne compte pas (ou si peu)...

10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 9 mai prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Crevette - Commentaire posté le 02/05/2018 à 1h11