ad ad

Enchères LEGO chez Catawiki

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

L'annonce puis la commercialisation d'un nouveau set de la gamme LEGO Star Wars Ultimate Collector Series est toujours un événement pour les fans. Cette année, c'est le set LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter (1967 pièces - 199.99 €) qui a les honneurs du 4 mai.

Les représentations à la sauce LEGO du Y-Wing ne manquent pas au catalogue LEGO avec déjà cinq sets classiques et deux maquettes UCS. Les collectionneurs qui possèdent le set 10134 UCS Y-Wing Attack Starfighter (1485 pièces) commercialisé en 2004 se demandent probablement si la nouvelle référence est une réelle évolution du modèle ou un simple remake opportuniste. Je pense en ce qui me concerne que la version 2018 est largement plus aboutie que celle du set de 2004.

Je sais que ceux qui ont parfois dépensé une fortune pour acquérir un ancien set voient souvent ces "rééditions" d'un mauvais œil et sont même prêts à faire preuve d'un peu de mauvaise foi pour se rassurer eux-mêmes... Ici, le simple fait que l'habillage des boosters soit enfin (presque) circulaire au lieu d'être cubique suffit à mes yeux pour mettre hors jeu la référence de 2004.

Pas question ici d'essayer de vous convaincre de dépenser 200 € dans ce pur produit d'exposition. Les fans de Star Wars et autres collectionneurs invétérés ajouteront rapidement ce Y-Wing sur leurs étagères pendant que d'autres regarderont d'un œil distrait et circonspect cette maquette un peu chère. Chacun aura un avis sur l'intérêt de ce produit qui cible une frange particulière de clientèle.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

Je vous fais grâce des différentes étapes de construction, il n''y a rien ici de vraiment original ou d'exceptionnellement innovant. Ceux qui feront l'acquisition de cette boite prendront toutefois beaucoup de plaisir à assembler ce Y-Wing qui prend progressivement forme au fil des étapes malgré quelques phases un peu répétitives.

Belle utilisation des roues du Clone Turbo Tank (75151), ici en Medium Stone Grey, à l'arrière. Le rendu est plus convaincant qu'avec les jantes blanches présentes sur la version de 2004.

L'utilisation d'axes Technic nus pour le prolongement des moteurs est aussi bienvenu. Malgré l'impression de fragilité de cette partie de la maquette, le modèle ne se disloque pas si les pièces sont bien emboitées entre elles. Il n'est de toute façon pas conçu pour jouer avec et c'est tout de même plus joli que les tubes blancs du modèle précédent.

Je précise que le modèle est vraiment très stable sur son socle modulable pour présenter le Y-Wing sous différents angles en fonction de votre humeur du jour. Il ne tangue pas dangereusement.

Comme avec d'autres sets où les nombreux détails de surface sont constitués d'une multitude de petites pièces (les greebs), il faut faire preuve de patience et de précision pour ne rien rater au fil des pages du livret d'instructions.
Et quand bien même vous placeriez au mauvais endroit une pièce précise, ce n'est pas bien grave, c'est le désordre organisé de ces différents éléments qui donne son rendu final à la maquette.

Pas de pièces en Dark Red trop visibles pour habiller l'extérieur du corps du vaisseau ici, et c'est tant mieux. La sobriété visuelle de ce nouveau modèle renforce l'effet maquette haut de gamme. Le Y-Wing de 2004 m'a toujours semblé beaucoup trop bigarré.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

On s'ennuie un peu durant la phase d'assemblage des moteurs qui nécessite logiquement de reproduire de nombreux éléments en double. LEGO a eu la bonne idée de proposer un ordre différent pour la phase de greebling de chacun des moteurs, ce qui contribue à rompre un peu la monotonie de cette phase du montage.

Les deux boosters affichent enfin des courbes fidèles à celles du modèle vu dans le film. Exit le rendu cubique des moteurs de 2004, le designer s'est ici appliqué pour que le résultat soit vraiment convaincant.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

Bonus pour un rangement pratique, les deux boosters peuvent être retirés rapidement sans tout casser. On évitera ainsi un démontage complet quand le set aura pris la poussière depuis trop longtemps et qu'il sera temps d'exposer un autre vaisseau.

Le designer s'est aussi appliqué à proposer un habillage suffisamment étoffé pour la partie inférieure du vaisseau, avec en prime trois trains d'atterrissage rétractables qui permettent de poser le modèle à plat d'une manière réaliste. À la différence de la version de 2004, les boosters sont habillés sur les quatre faces. Comme d'habitude, personne ne va exposer ce Y-Wing à l'envers, mais le simple fait de savoir que le vaisseau est correctement fini sur toutes ses faces suffira à faire le bonheur de son propriétaire.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

Nous parlons ici d'un produit d'exposition pour collectionneurs, impossible d'occulter encore une fois la présence de stickers dans cette boite vendue 199.99 €. Il n'y a toujours pas d'excuse valable pour justifier l'utilisation de ces autocollants sur les flancs de la verrière, à l'intérieur du cockpit et sur la carlingue d'un set haut de gamme alors que LEGO fait l'effort de tampographier tout le contenu de sets de la gamme LEGO Juniors.

L'impression de luxe qui se dégage du set, avec sa jolie boite à l'intérieur de laquelle on trouve une seconde boite blanche dans l'esprit de celles vues dans le set 75192 UCS Millennium Falcon, sa documentation cossue avec quelques pages consacrées au vaisseau de référence et au travail des designers et son prix public élevé, est tout simplement gâchée par la découverte de la planche de stickers.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

LEGO a prévu une petite molette placée juste derrière le cockpit qui permet de faire tourner les deux canons à ions placés sur l'arrière de la verrière. C'est un peu superflu mais on ne va pas se plaindre d'avoir une seconde "fonctionnalité" en plus des trains d'atterrissage rétractables, aussi futile soit-elle.

Du côté du cockpit, LEGO est resté sur la solution employée jusqu'ici pour toutes les représentations de la verrière. C'est loin d'être fidèle à la version vue dans le film, mais on fait avec. La verrière du modèle est tampographiée sur le dessus et la face avant. Deux stickers viennent habiller les flancs. C'est dommage.

Petit détail sympathique : le dispositif de visée intégré au cockpit qui vient se rabattre sur le visage de la minifig.

Pour accompagner cette maquette, LEGO livre deux figurines : Jon "Dutch" Vander alias Gold Leader et le droïde astromech R2-BHD.
Ne boudons pas notre plaisir, un personnage déjà présent en plusieurs exemplaires dans l'inventaire LEGO mais livré ici dans une combinaison de pièces inédite est toujours bon à prendre. Un droïde vu dans Rogue One : A Star Wars Story aussi.

Les collectionneurs auront reconnu la tenue de Zin Evalon, le jeune pilote de Y-Wing livré avec le bouquin LEGO Star Wars Build Your Own Adventure ou celle de Theron Nett livré dans le set Microfighters 75032 X-Wing Fighter.
La tête est celle de nombreux pilotes de l'univers LEGO Star Wars. Elle sert notamment pour Dak Ralter (75049), Will Scotian (75144), Zev Senesca (75144), Wedge Antilles (75098), Wes Janson (75098) et quelques autres.

Le dôme du droïde est inédit, le corps était déjà utilisé dans le set 75172 Y-Wing Starfighter (2017) pour le droïde R3-S1.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

Si vous avez un peu de mal avec les gros stickers qui habillent la plaque de présentation des sets de la gamme Ultimate Collector Series, voici de quoi vous enlever le mal de tête : Pulvérisez un peu de produit pour laver les vitres sur la plaque noire, posez le sticker sans vous soucier de l'alignement dans un premier temps puis corrigez le tir.
Évacuez les éventuelles bulles d'air avec un chiffon, laissez sécher et c'est fini. Ne lissez pas le sticker avec la tranche de votre carte VIP, vous allez rayer la surface de l'autocollant.

LEGO Star Wars 75181 UCS Y-Wing Starfighter

Ce n'est pas la peine de philosopher durant des heures, ce set trouvera son public uniquement chez les fans de LEGO et de Star Wars qui apprécient ces maquettes très détaillées. Je sais que certains ne collectionnent d'ailleurs que les boites estampillées Ultimate Collector Series.
En ce qui me concerne, je dis oui sans hésiter. Le modèle est une belle évolution de la version de 2004, il est détaillé sans verser dans le panachage de couleurs un peu trop exubérant de son prédécesseur et c'est plus une réinterprétation moderne du Y-Wing qu'un remake paresseux. Vous n'avez de toute façon plus aucune excuse pour dépenser le double du prix de ce nouveau set pour vous offrir l'ancienne version.

Si vous voulez vous faire plaisir, c'est dès maintenant et c'est sur le Shop LEGO ou dans les LEGO Stores que ça se passe.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 11 mai prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

BrickMark-I - Commentaire posté le 06/05/2018 à 20h47

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

10761 The Great Home Escape

On termine le cycle de mini-reviews des sets LEGO Juniors The Incredibles 2 avec la référence 10761 The Great Home Escape (178 pièces - 34.99 €).  Cette boite permet de compléter la famille Parr avec trois nouveaux membres qui affrontent ici la méchante de service, simplement (et logiquement) appelée "Brick".

Dans la boite, de quoi assembler la "maison" de la famille Parr avec une grande baie vitrée, un panneau de commande dissimulé derrière la cheminée, un toboggan, une piscine, un transat et quelques accessoires pour s'amuser un peu. Le seul véhicule fourni est celui de Brick, il est équipée d'une catapulte qui permet de lancer des...briques.

Rien de très compliqué ici, deux plaques de base épaisses pour le salon, une baie vitrée à trois vantaux, un châssis simplifié pour la voiture, c'est du Juniors. Ce playset n'a à mon avis d'ailleurs rien d'exceptionnel mais la dotation en personnages relève un peu le niveau.

Parmi les pièces tampographiées livrées dans cette boite, la face avant de la voiture, la base du téléphone avec le logo de la licence et le panneau de commande lui aussi affublé d'un petit logo.

10761 The Great Home Escape

LEGO fournit ici la méchante de service et les trois enfants de la famille Parr : Violet (Violette), Dash (Flèche) et le petit dernier Jack-Jack.

La minifig de Brick est plutôt réussie, avec une jolie tampographie sur les deux faces du torse et des cheveux déjà vus dans de nombreux sets CITY ou sur tête d'Alicia (Friends), de Black Widow et de Supergirl mais livrés ici dans une couleur inédite.

Violet dispose ici d'un accessoire qui matérialise le champ de force qu'elle peut projeter sur ses ennemis. Dash dispose de la capacité de se déplacer très rapidement, ce que la minifig ne pourra évidemment pas faire avec ses jambes sans articulations.

10761 The Great Home Escape

La star du set, c'est évidemment Jack-Jack, une figurine qui reprend la pièce déjà vue notamment dans les sets 10255 Assembly Square (2016) et 60134 Fun at the Park (2016), dans un sachet de la série 16 de minifigs à collectionner (2016) et bientôt à nouveau disponible dans le set LEGO CITY 60202 Outdoor Adventures.

La tête utilisée ici est inédite (réf. 6222872), elle dispose maintenant d'un cou qui est à mon avis le bienvenu et qui donne un peu plus d'allure à la figurine.

Difficile de faire mieux pour représenter le jeune Jack-Jack, même s'il manque la mèche de cheveux emblématique du personnage. C'est dommage, surtout que la tête dispose d'un tenon ouvert qui aurait pu recevoir une petite pièce en plastique souple pour que la figurine paraisse moins générique.
Pas de logo sur le torse du gamin, c'est conforme à la tenue du personnage dans le film d'animation, mais il manque au moins une ligne noire pour matérialiser l'encolure du pyjama.

Dommage que Frozone soit absent de ces sets, le personnage aurait mérité sa minifig.

À noter que les complétistes ne pourront pas faire l'économie de l'une des deux versions d'Hélène Parr : Les deux expressions du visage double-face sont différentes sur chacune des minifigs.
La famille Parr est maintenant au complet à condition de dépenser la modique somme de 94.97 €... Il faut actuellement investir près de 55 € sur Bricklink (sans les frais de port) pour rassembler les six figurines. C'est vous qui voyez.

10761 The Great Home Escape

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 10 mai prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

fristyle - Commentaire posté le 04/05/2018 à 9h12

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

10760 Underminer’s Bank Heist

Le set 10760 Underminer’s Bank Heist (149 pièces - 32.99 €) est le second des trois sets de la gamme LEGO Juniors basés sur le film d'animation The Incredibles 2. Il permettra aux plus jeunes de reproduire une scène du film et aux collectionneurs de compléter une partie de la famille Parr.

Ici, c'est le Démolisseur (Underminer) qui donne du fil à retordre à Robert "Bob" Parr et Hélène Parr alias Mr et Mme Indestructible. Il y a de quoi s'amuser avec deux véhicules, le tunnelier et l'Incredimobile, un coffre-fort à percer, des billets et des bijoux à dérober et un coin de rue qui viendra étoffer la mise en scène.

Comme d'habitude dans les sets de la gamme LEGO Juniors, les deux véhicules sont assemblés en quelques minutes. Leur châssis est un bloc massif sur lequel viennent se greffer quelques pièces pour un assemblage rapide et une jouabilité immédiate.

Hormis les lignes bleues et le rond rouge sur le capot, l'Incredimobile fournie ici n'a pas grand chose à voir avec le véhicule vu dans le film d'animation, LEGO aurait pu faire un effort pour proposer un modèle plus fidèle.

À noter que si le contenu des sets de la gamme LEGO Juniors est simplifié à l'extrême pour permettre aux plus jeunes de découvrir l'univers LEGO System, les instructions sont également largement plus détaillées et didactiques que celles des sets classiques.

Comme d'habitude, pas de stickers à coller dans cette boite qui permet d'obtenir quelques jolies pièces tampographiées dont un avis de recherche pour Underminer, une porte de coffre-fort, une horloge et trois billets de banque. C'est toujours ça de pris.

10760 Underminer’s Bank Heist

Du côté des minifigs, ce set permet d'obtenir Underminer avec son casque de mineur qui a fait les beaux jours de la gamme CITY en 2012 et ses poings surdimensionnés vus dans de nombreux sets Legends of Chima, Nexo Knights ou Super Heroes.

Robert et Hélène Parr ont droit à des bras et des jambes moulés en deux couleurs, et la minifig de Bob est  différente de celle vue dans la série de minifigs à collectionner Disney (réf. LEGO 71012). La ceinture orange est maintenant tampographiée directement sur le torse au lieu d'être placée sur les hanches.

Les deux expressions du visage d'Hélène Parr sont ici différentes de celles de la minifig du set 10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit.

On pourra discuter du choix du format minifig pour Bob. Le personnage aurait peut-être mérité d'être représenté sous forme de bigfig pour conserver les proportions vues à l'écran : Il est beaucoup plus grand que sa femme et la minifig ne rend pas vraiment hommage à la musculature du monsieur.

10760 Underminer’s Bank Heist

Ce set offre de quoi s'amuser (une bonne course poursuite, c'est toujours amusant...) et la phase d'assemblage est un peu plus consistante que pour le set 10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit. C'est à mon avis le plus fun des trois sets qui sont commercialisés. Il n'en reste pas moins que 32.90 € pour Mr et Mme Parr, c'est un peu cher...

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 9 mai prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

airmike18 - Commentaire posté le 03/05/2018 à 10h59

Enchères LEGO chez Catawiki

10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit

Avec la gamme Juniors, LEGO a inventé le produit de transition pour enfants habitués aux grosses briques DUPLO qui sont en âge de basculer vers les pièces System. Du côté des tarifs, les parents seront déjà habitués aux prix publics élevés des sets DUPLO et on ne change pas une équipe qui gagne...

Trois nouvelles boites LEGO Juniors et un packs de deux personnages au format BrickHeadz (41613 Mr Incredible & Frozone) sont commercialisés autour de la sortie du film The Incredibles 2 (Les Indestructibles 2). Pas de sets "classiques". C'est plutôt logique si on considère que la cible principale de ces produits dérivés sont les très jeunes enfants.

LEGO m'a envoyé les trois sets LEGO Juniors en question, c'est donc l'occasion de faire le tour de ces trois boites qui offrent de quoi rassembler la famille Parr au grand complet.
Ceux qui collectionnent uniquement les minifigs ont d'ailleurs déjà probablement sous la main Mr Incredible (Mr Indestructible) et Syndrome, deux personnages présents dans les sachets de la série de minifigs Disney (réf. LEGO 71012). Ils trouveront dans ces différentes boites de quoi étoffer leurs collections.

On commence donc aujourd'hui avec le set 10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit (95 pièces - 26.99 €) qui permet d'obtenir Helène Parr dans son costume d'Elastigirl et Screenslaver, un méchant qui hypnotise ses victimes à l'aide du rotor de son hélicoptère. Elastigirl dispose ici de son...Elasticycle, évidemment. Le carénage déjà vu dans le set LEGO Ninjago 70638 Katana V11 (2018) est ici fourni en Medium Stone Grey.

Comme d'habitude dans la gamme LEGO Juniors, le contenu est vendu comme "facile à construire". C'est peu dire, on dirait un jouet de Happy Meal avec les méta-pièces qui constituent le squelette des différents véhicules. Mais c'est le concept voulu par LEGO et il est indiqué en gros sur la boite.
Pour ceux qui ne le savent pas encore, il n'y a pas de stickers dans ces sets, tout est tampographié.

10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit

Si vous avez plus de 5 ans, le set sera assemblé en cinq minutes chrono en comptant la pause café. Le résultat final est très honnête avec deux protagonistes, deux véhicules, un héliport et même un ordinateur portable et un talkie-walkie. Il y a de quoi s'amuser, c'est le but de cette boite.

La minifig d'Elastigirl livrée dans cette boite est équipée de bras en plastique souple qui traversent le torse de la figurine sur le même principe que Ms. Marvel dans le set 76076 Captain America Jet Pursuit. Pour ceux qui n'ont pas la minifig de Ms. Marvel, sachez que vous pouvez faire glisser le tube d'un côté ou d'un autre pour rallonger ou raccourcir un bras (et donc logiquement raccourcir ou rallonger l'autre...). Ce tube n'est pas amovible et LEGO ne fournit pas de bras classiques.

On appréciera les jambes d'Elastigirl moulées en deux couleurs et les cheveux inédits réutilisables pour d'autres personnages féminins mais on regrettera l'absence de tampographie au dos des différents membres de la famille Parr. La ceinture orange matérialisée sur la face avant du torse aurait mérité d'être imprimée aussi dans le dos. On fera avec.

Vous ne verrez pas le visage de Screenslaver ici, vous comprendrez plus tard pourquoi. Les jambes du personnages sont en Pearl Dark Gray, elles sont aussi présentes dans les sets LEGO Star Wars 75190 First Order Star Destroyer et 75201 First Order AT-ST ou dans le set LEGO Marvel 76103 Corvus Glaive Thresher Attack.
Si vous ne visez que les membres de la famille Parr, vous pouvez faire l'impasse sur ce set. Hélène Parr est également livrée dans une autre boite, avec des bras standards.

26.99 €, c'est un peu cher pour deux minifigs et quelques pièces. Un troisième personnage aurait été le bienvenu. Mais comme dirait l'autre : quand on aime, on ne compte pas (ou si peu)...

10759 Elastigirl’s Rooftop Pursuit

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 9 mai prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Crevette - Commentaire posté le 02/05/2018 à 1h11

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Technic 42078 Mack Anthem

C'est mon coup de cœur du moment et j'ai pris tout mon temps pour l'assembler : Le set LEGO Technic 42078 Mack Anthem (2595 pièces - 159.99 €) est à mon avis le meilleur set toutes gammes confondues de ce début d'année 2018. En avant pour quelques impressions (et critiques) autour de ce Mack Anthem à la sauce LEGO.

Comme probablement bon nombre d'entre vous, j'ai toujours été fasciné par ces gros camions traçant leur route sur une bande de goudron fendue d'une ligne jaune au milieu d'un désert américain. Over the Top, Maximum Overdrive, Duel ou encore Transformers sont autant de films qui ont contribué au fil des années à entretenir mon admiration pour ces engins imposants et puissants.

Je ne suis habituellement pas un grand fan des sets Technic, et je ne m'en cache pas. Mais lorsque LEGO rajoute quelques panels et autres pièces plus classiques pour habiller un modèle, je me sens tout de suite un peu plus dans mon élément. C'est évidemment le cas ici, avec cette superbe reproduction du nouveau Mack Anthem.

LEGO Technic 42078 Mack Anthem

Vous ne m'en voudrez pas de ne pas m'extasier longuement sur les quelques fonctionnalités du set, elles sont à mes yeux anecdotiques et ne font que souligner le manque de motorisation d'un produit qui aurait vraiment mérité de pouvoir être piloté via une télécommande.

Le volant tourne via la molette un peu disgracieuse placée au dos de la cabine et oriente l'essieu avant, le ventilateur du moteur tourne lorsqu'on pousse le camion et le système de déchargement du container, aussi efficace soit-il nécessite une certaine patience... Plus que ses fonctionnalités, c'est pour son look que j'apprécie ce Mack Anthem. Quelques fans tentent (sur RacingBrick ou Eurobricks) de motoriser le tracteur et la remorque, mais je n'ai pas trouvé de modification avec des instructions suffisamment explicites pour l'instant.

À la différence du set 42056 Porsche 911 GT3 RS auquel je reprochais une intégration très approximative des panels formant la carrosserie du véhicule, le designer s'est ici attaché à combler un maximum d'espace pour ne laisser que peu de vide.

LEGO Technic 42078 Mack Anthem

En soulevant le capot, on découvre une reproduction du moteur avec des cylindres qui bougent lors du déplacement du tracteur. Anecdotique mais vous saurez que c'est là, tout comme l'espace de couchage situé à l'intérieur de la cabine. Il y a au passage un nombre important de stickers (35) à coller dans cette boite, mais c'est encore une fois à ce prix que ce Mack Anthem prend vraiment forme.

LEGO Technic 42078 Mack Anthem

Pour un produit sous licence qu'on peut presque considérer comme un luxueux gadget publicitaire, LEGO aurait pu faire l'effort de tampographier les pièces les plus importantes, notamment celles sur lesquelles la marque apparait. Le Bulldog emblématique de la marque vient s'enficher sur le capot avant, c'est un joli détail très fidèle.

Rien à redire concernant l'allure générale du tracteur. Ceux qui trouvent que le diamètre des pneus leur semble sous-dimensionné peuvent se reporter aux photos du vrai Mack Anthem, les proportions me semblent plutôt correctes. Il reste peu d'espaces vides, la carrosserie est cohérente. Je regrette juste la présence de ces pins Techinc bleus qui viennent gâcher le rendu.

LEGO Technic 42078 Mack Anthem

Les fans de la gamme Technic se retrouveront en terrain connu avec la remorque plateau à l'habillage sommaire livrée dans ce set. Les deux bras à vérins sont actionnés via les deux molettes situées à l'arrière. Et c'est laborieux.

Chaque bras fait appel à deux vérins pour se déployer complètement et chaque molette permet de décharger progressivement le container fourni. On tourne, on tourne et on tourne encore. Amusant cinq minutes, le temps de constater que le mécanisme est efficace et d'une surprenante précision, mais beaucoup trop lent.

LEGO Technic 42078 Mack Anthem

Pour éviter que le plateau bascule sous le poids du container lorsque ce dernier se balance dans le vide durant la phase de déchargement, deux stabilisateurs sont prévus. Ils se déploient simplement et rapidement via des leviers et se bloquent en position ouverte pour éviter qu'ils ne se rétractent par accident. Simple et efficace.

LEGO Technic 42078 Mack Anthem

Il faut quelque chose à décharger et LEGO livre ici un container blanc à assembler. L'ensemble est très bien conçu, la représentation est convaincante. Les portes s'ouvrent en soulevant les deux mécanismes indépendants, c'est réaliste. Vous pourrez alourdir le container en le remplissant, les deux stabilisateurs font leur travail.

LEGO Technic 42078 Mack Anthem

N'étant pas un habitué de la gamme Technic, j'ai du faire preuve d'un peu de concentration supplémentaire pour assembler le châssis du tracteur et les deux bras de la remorque. J'ai logiquement mis un peu plus de temps que d'habitude à finaliser l'assemblage de ce set et j'en retire la sensation d'avoir vraiment profité de la phase d'assemblage, ce qui n'est pas toujours le cas avec d'autres boites dont le contenu hors minifigs est parfois un peu bâclé.

Ce set est donc à mes yeux une vraie réussite, il offre un challenge de construction un peu plus relevé que l'habituel empilage de briques vu dans les sets System sans verser dans le rachitisme visuel de certains produits de la gamme Technic, et le résultat final est vraiment très convaincant.

En résumé, le plaisir de construire est là, la satisfaction de voir ensuite quelques fonctionnalités à l'oeuvre aussi. Le résultat final sonne enfin comme une belle récompense. Je n'ai pas pris le temps d'assembler le modèle secondaire, un camion-poubelle Mack LR, mais si le cœur vous en dit, les instructions disponibles en téléchargement vous permettront de prolonger un peu plus cette immersion dans l'univers du fabricant américain.

Le prix public de cette boite, 159.99 €, découragera peut-être certains d'entre vous de tenter l'aventure. Sachez qu'on la trouve déjà pour 105 € chez amazon Allemagne, ce qui rend ce joli produit plus abordable.

Je laisse aux spécialistes de la gamme Technic le soin nous donner leur avis dans les commentaires sur les différentes fonctionnalités intégrées dans ce set.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 8 avril prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Curt88 - Commentaire posté le 28/03/2018 à 07h17

LEGO Technic 42078 Mack Anthem


Enchères LEGO chez Catawiki

TRON, c'est d'abord un film sorti en 1982, avec Jeff Bridges et Bruce Boxleitner suivi 28 ans plus tard par une suite/hommage un peu nanardesque mais visuellement très réussie : TRON L'Héritage (TRON : Legacy).

Le set LEGO Ideas 21314 TRON Legacy (34.99 € sur le Shop LEGO) met en scène les motos Light Cycles virtuelles et les personnages présents dans le film de 2010. Soyons honnête, les motos du film original sont aujourd'hui visuellement obsolètes et il valait effectivement mieux s'inspirer des engins de TRON : Legacy.

Si vous suivez ce blog, vous savez que je reproche parfois à LEGO de s'éloigner un peu trop du projet LEGO Ideas ayant servi de point de départ à l'élaboration du set final. Dans ce cas précis, LEGO s'est encore une fois permis de "réinterpréter" l'idée du projet de départ, mais c'est finalement une bonne chose.
En fouillant un peu sur la plateforme LEGO Ideas, on trouve cependant de nombreux projets basés sur la licence TRON dont certains mettent en scène plusieurs Light Cycles avec une présentation similaire à celle du set 21314. Je soupçonne LEGO d'avoir voulu faire plaisir à tout le monde en proposant une synthèse des différentes idées proposées.

Ceci étant dit, lorsqu'on évoque les motos Light Cycles de TRON, on pense immédiatement à la scène culte du film original de 1982 et pour les plus jeunes à la scène équivalente dans le film de 2010. C'est évident, pour vraiment rendre hommage au film, il faut deux Light Cycles :

LEGO l'a bien compris et le set LEGO Ideas 21314 nous permet effectivement d'obtenir deux de ces motos virtuelles. Vous ne vivrez pas l'expérience de construction ultime avec ce set, les deux motos sont identiques (c'est logique) et ne se différencient que par leur couleur dominante.

LEGO Ideas 21314 TRON Legacy

Bonus : Elles roulent, même si l'essieu n'est qu'une simple barre enfilée dans un pin Technic. Pas de stickers dans ce set, tout est tampographié ce qui garantit un potentiel d'exposition optimal sans devoir remplacer ou retirer les stickers au bout de quelques années. Les traînées lumineuses fixées à l'arrière des deux Light Cycles peuvent être retirées si vous préférez sacrifier l'impression de mouvement.

Pas de brique lumineuse ni de source d'éclairage dans ce set. Pour le Light Cycle de Rinzler, LEGO utilise des pièces fluorescentes (trans-neon orange), ce qui permet un bel effet sous lumière noire. Le Light Cycle de Sam Flynn n'a pas cette chance, dommage pour un produit dérivé d'un film dont l'esthétique repose en grande partie sur les effets lumineux...

LEGO Ideas 21314 TRON Legacy

La partie basse des deux Light Cycles est alignée sur les roues. Le rendu est un peu massif, loin des courbes organiques des motos vues dans le film mais c'est aussi à cet endroit que les deux enfins viennent se fixer sur la base.

Il est possible d'améliorer un peu la chose en retirant quelques pièces pour redonner un look moins pataud au Light Cycle sans pour autant nuire à la rigidité de l'ensemble. Vous pourrez ainsi jouer avec vos Light Cycles sans entendre le désagréable bruit du frottement de la barre placée sur la moto :

LEGO Ideas 21314 TRON Legacy

Le guidon est mal placé sur la version LEGO, il est beaucoup trop haut alors que dans le film le pilote fait vraiment corps avec sa machine. La taille standard des minifigs ne permet pas non plus de reporter les jambes vers la roue arrière pour une position vraiment aérodynamique. bref, on sait que c'est TRON parce que ce type de moto n'existe que dans le film, mais en y regardant de plus près, on se rend vite compte que la reproduction est finalement très approximative.

LEGO Ideas 21314 TRON Legacy

Concernant les minifigs, LEGO se contente de trois des personnages du film de 2010 : Sam Flynn (Garrett Hedlund), Quorra (Olivia Wilde) et Rinzler (Anis Cheurfa). Dommage pour l'hommage au film de 1982, Jeff Bridges (CLU), Bruce Boxleitner (TRON) et Cindy Morgan (YORI) auraient pourtant mérité d'être livrés dans ce set, histoire de faire plaisir aux fans absolus de cet univers.

LEGO Ideas 21314 TRON Legacy

Rien à dire sur les trois minifigs livrées dans le set 21314, elles sont magnifiques. la tampographie est parfaite et les motifs des combinaisons sont fidèles aux tenues vues à l'écran. Même le Flesh tampographié sur les épaules et le torse noir de Quorra est convaincant. Les puristes apprécieront la présence du tatouage ISO sur l'épaule gauche du personnage. San Flynn réutilise la visière de Mr Freeze et Rinzler profite du casque du Vautour vu dans le set 76083 Beware the Vulture, ici en noir et avec une tampographie très fidèle à la version du film.

Les Identity Discs sont superbes et sont fixés via un bracket transparent avec tenons pour Flynn et Quorra et via un bracket avec pin Technic pour Rinzler qui en transporte deux. la solution est relativement discrète, ça fonctionne.

LEGO Ideas 21314 TRON Legacy

Malgré ses quelques approximations et autres raccourcis dans l'exécution, ce set est un hommage honnête au film TRON Legacy. Comme il reproduit des véhicules et des personnages issus d'un film sorti il y a déjà 8 ans, la mémoire de chacun associera immédiatement le contenu de la boite à la licence d'origine sans forcément se souvenir ni se soucier des détails. Mauvais positionnement du pilote sur la moto, coiffure approximative de Quorra, représentation simpliste du casque de Sam Flynn, on fera avec.

À 34.99 € la boite avec 230 pièces, 3 minifigs et quelques pages dans le livret d'instructions à la gloire du film et des designers, ce set est à réserver aux fans absolus de la franchise TRON qui auront ici grâce au concept LEGO Ideas une seule et unique chance de posséder un produit dérivé de cet univers dans leur collection. En ce qui me concerne, je dis oui.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 3 avril prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Pandalex - Commentaire posté le 27/03/2018 à 14h16

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST

On jette aujourd'hui un coup d'œil rapide sur un set qui pourtant ne mérite pas vraiment toute cette attention : La référence LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST avec ses 370 pièces, ses quatre personnages et son prix public délirant de 64.99 €.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je précise tout de même que je suis un collectionneur "complétiste" de la gamme LEGO Star Wars. J'achète tout ce qui sort, que ce soit bon, moins bon ou particulièrement raté, mais je ne suis pas pour autant un fan inconditionnel de tout ce que LEGO peut produire sur le sujet. Collectionner ne signifie pas systématiquement approuver.

Ceci étant dit, le set 75201 First Order AT-ST est un symbole à mes yeux. Cette petite boite incarne à la perfection toute la différence entre ce que peut et doit être un jouet LEGO et ce qu'est un produit dérivé réalisé sur commande pour le compte du détenteur de la licence concernée.

On ne parle donc plus ici de jouet de construction permettant de laisser libre-court à la créativité de celui qui en fait l'acquisition. Il s'agit bien d'un pur produit dérivé d'une oeuvre, cette boite reproduisant dans ce cas précis deux scènes d'un film et rien d'autre.

Star Wars The Last Jedi

Le descriptif officiel du produit est éloquent : "...Avec cet ensemble, l'enfant pourra mettre en scène une mission LEGO® Star Wars périlleuse en s’échappant avec le AS-ST du Premier Ordre... Recrée tes propres scènes du film à succès Star Wars : Les Derniers Jedi..." C'est d'ailleurs un peu prétentieux, je n'ai vu dans le film que deux très courtes scènes que je peux vraiment reproduire avec le contenu de cette boite : celle où BB-8 prend le contrôle d'un AT-ST dont la cabine est arrachée lorsque l'engin se déplace et celle ou Finn et Rose fuient à l'aide de l'engin, toujours piloté par BB-8.

LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST

LEGO s'est donc appliqué à reproduire ces deux scènes d'une quinzaine de secondes au total vues dans le film The Last Jedi et le fait plutôt bien. Seul problème, ce set ne fait donc que reproduire ces deux scènes même s'il le fait plutôt bien. Le nom du set est d'ailleurs trompeur. Il ne s'agit pas d'un AT-ST. Il s'agit de deux courtes scènes d'un film qui mettent en scène un morceau d'AT-ST. "AT-ST Escape" ou "Hangar Battle" auraient été des appellations plus appropriées.

Star Wars The Last Jedi

LEGO aurait pu proposer une cabine amovible pour l'engin, histoire de pouvoir réutiliser cet AT-ST dans d'autres aventures sorties de l'imagination des plus jeunes.  Les fans de la gamme LEGO Star War étant particulièrement friands de ces AT-ST, ce set aurait même pu devenir un best-seller au contenu intéressant et aux fonctionnalités abouties... Après tout, c'est le concept défendu par la marque et accessoirement par la description du produit.

Le prix public du set autorisait d'ailleurs quelques largesses en matière de pièces. Mais non. Tous ceux qui font habituellement preuve d'une indulgence sans bornes pour LEGO auront déjà dégainé la réponse habituelle à ce type de critique : "...C'est du LEGO, construis le reste toi-même avec tes pièces...". Trop facile.LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST

Pire encore, le contenu de ce set n'offre en fait qu'une jouabilité limitée et frôle le pur produit d'exposition malgré les deux lance-missiles placés sous le canon frontal. L'AT-ST n'est pas vraiment capable de prendre différentes poses en raison d'un faible nombre d'articulations présentes au niveau des jambes. La rotation de la cabine, ou de ce qu'il en reste, via la molette placée à l'arrière n'amusera pas grand monde. Le jeune fan pourra toujours s'amuser à dégommer Phasma avec Finn...

LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST

J'aurais pu pardonner le côté bâclé et approximatif de la chose si l'engin était au moins complet et présentable dans un diorama quelconque. Laissons d'ailleurs de côté "...l'ascenseur de hangar à construire..." sans intérêt avec son mécanisme basique et ses mensurations qui ne permettent même pas d'atteindre la plateforme de l'AT-ST.

Parlons enfin du prix public de cette boite : 64.99 €.  Comment LEGO en est arrivé à estimer qu'à ce tarif là, ce set trouverait son public ? En comptant sur le succès du film et le caractère hypothétiquement "iconique" de ces deux scènes ? En misant sur les trois minifigs de Finn, Rose (en tenue du First Order ) et de Phasma déjà vue dans le set 75103 First Order Transporter (2015) mais livrée ici avec un casque dont la tampographie a été légèrement affinée et que les collectionneurs voudront donc obtenir quel que soit le reste du contenu de la boite ?

On ne saura jamais vraiment par quel enchaînement de décisions ce set a fini dans les rayons des magasins de jouets. On sait en revanche que LEGO travaille généralement sur la base de concept-arts pas toujours très explicites ou fidèles au résultat final de l'oeuvre concernée. On sait aussi que Disney a son mot à dire sur les produits dérivés de ses licences. On pourra donc toujours trouver quelques excuses toutes faites pour expliquer tout la médiocrité de cette boite et répartir équitablement (et arbitrairement) les responsabilités entre LEGO et Disney.

LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST

On se souviendra surtout avec nostalgie du set 75153 AT-ST Walker (2016) basé sur l'action du film Rogue One : A Star Wars Story avec ses 449 pièces, son AT-ST complet, ses trois minifigs dont Baze Malbus et son prix public de 54.99 €...

Au final, je regarde maintenant le set 75098 Assault on Hoth (Ultimate Collector Series) sorti en 2016 avec une surprenante bienveillance en le voyant descendre d'une place au classement des pires sets LEGO Star Wars, détrôné avec brio par ce First Order AT-ST...

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 31  mars prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Galen-marek1 - Commentaire posté le 24/03/2017 à 14h12

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Et de 18 !  La 18ème série de minifigs à collectionner (réf. 71021) sera commercialisée dès le 1er avril prochain sur le Shop LEGO, dans les LEGO Stores et dans de nombreuses enseignes. LEGO a eu la gentillesse de m'en faire parvenir une boite pour je vous donne mon avis sur les 17 personnages qui la composent.

Comme d'habitude, pas question ici de vous faire un inventaire à la Prévert de ce que contient chaque sachet. Je me contente de vous donner quelques impressions sur chacun des personnages.

Concernant la répartition des personnages entre les 60 sachets de la boite (réf. 6213825), reportez-vous aux nombres affichés en bas de chaque photo.

C'est le 40ème anniversaire de la minifig telle qu'elle existe encore aujourd'hui et LEGO fête ça en changeant la couleur de la plaque qui sert de présentoir à chaque personnage. Pas de tampographie sur ces supports et c'est dommage, même si les MOCeurs diront le contraire. Un petit logo mentionnant cet anniversaire, comme celui présent sur la boite et sur les sachets, aurait été bienvenu.

Évacuons tout de suite le "problème" de cette série de minifigs à collectionner : Il sera difficile de rassembler les 17 personnages. LEGO a encore une fois décidé de donner un côté exclusif à cette série en y intégrant un personnage plus difficile à trouver.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Un seul exemplaire du Classic Policeman, une minifig qui rend hommage au set 600-2 datant de 1978, est livré dans chaque boite de 60 sachets. Même si vous envisagez de vous regrouper pour acheter une boite et vous répartir les trois séries (presque) complètes que vous trouverez à l'intérieur, deux d'entre vous ne pourront pas obtenir le policier.
Si vous décidez d'aller tâter du sachet en magasin en espérant tomber dessus, n'oubliez pas que les vendeurs ou quelques AFOLs matinaux seront probablement passés avant vous et que vous risquez de rentrer bredouille. Il ne vous restera alors que vous yeux (et Le Bon Coin ou eBay) pour pleurer.

Cette minifig n'a rien d'exceptionnel, il s'agit tout simplement de la réplique exacte de la version de 1978, ici accompagnée d'une Tile qui rend hommage au set 600-2. On notera que la minifig de 1978 n'était à l'époque pas tampographiée. Les boutons et le badge du policier se trouvaient sur un sticker à coller sur le torse.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Les deux personnages déguisés en briques LEGO sont fournis en nombre dans chaque boite et la brique qui les habille est évidemment compatible avec les autres pièces LEGO. Ces minifigs auraient mérité mieux que d'être vendues pour quatre euros. C'est une belle synthèse de l'univers LEGO avec un cross-over original entre briques et minifigs. Je n'aurais pas dit non si ces personnages avaient été offerts à l'occasion d'une promotion sur le Shop LEGO.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Le type déguisé en feu d'artifice et la femme-cactus sont basés sur le même principe : Une pièce vient recouvrir la quasi-totalité de la minifig avec deux encoches latérales pour les bras. C'est réussi, et il est même possible de choisir l'orientation des branches du cactus.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Les branches du cactus sont évidemment amovibles, elles sont fixés sur le torse comme les bras habituels. Un bon point, les deux costumes tiennent bien place sur les minifigs via l'emprise sur le tenon de la tête, même lorsqu'on les retourne.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

La minifig ci-dessus est l'une de mes préférées. Moins pour le costume dans sa globalité que pour le fait de pouvoir utiliser la mini-voiture indépendamment de la minifig. Le pilote et son casque bénéficient d'une tampographie très complète. À ajouter dans un diorama Speed Champions.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

La mini-voiture est superbe avec un petit côté Flash McQueen. Elle me rappelle les petites voitures en plastique bas de gamme de mon enfance avec les deux essieux à fixer sous un châssis tout simple. Si LEGO se décide un jour à en produire d'autres de couleurs différentes, un manège s'impose.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Les deux personnages ci-dessous partagent une caractéristique commune, ils ont probablement du mal à se déplacer. Les deux costumes s'enfilent différemment : Le pot de fleur prend place entre les jambes et le torse de la minifig et le type de droite vient s'enficher dans le gâteau, comme en témoignent les éclaboussures de crème rose sur le torse. Original mais je passe.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Si vous vous lancez dans le tâtage de sachets, ces deux minifigs sont inratables, le sachet est vraiment gonflé... Globalement, l'identification à l'aveugle du contenu de ces sachets est d'ailleurs plutôt aisée, sauf peut-être pour les deux personnages déguisés en brique.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Les deux enfants fournis dans cette série ne sont pas vraiment déguisés. Ils se contentent de tenir chacun un ballon et sont accompagnés de cadeaux et de cookies. Les jambes sont réussies avec une double injection qui permet d'obtenir un vrai jaune sur toute la surface.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

C'est mieux qu'une tampographie sur trois faces avec un jaune qui se mélange visuellement à la couleur qui sert de support. Une paire de bras jaunes avec des manches de t-shirt blanches est également toujours bonne à prendre.
Le jeune garçon est livrée avec deux mini-sachets de la première série de minifigs à collectionner. Joli clin d'oeil.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

À suivre, deux minifigs avec de jolis accessoires : le type de gauche porte le corps de l'araignée sur son dos et la tête de la bestiole sous forme de masque. C'est un costume vraiment très réussi avec une jolie tampographie sur le torse.

Le clown de droite m'impressionne moins, mais j'ai quand même passé quelques longues minutes à admirer les deux chiens à base de ballons. Difficiles à réutiliser ailleurs, mais si vous avez un diorama de fête foraine, pourquoi pas.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Ci-dessous, trois costumes plus classiques, avec une impression de déjà-vu. Une jupe rose, une vraie souris qui nous change des immondes rats LEGO habituels, un joli masque de chat, il y a tout de même quelques accessoires sympathiques avec ces trois personnages.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Le bouclier de la licorne à la tampographie très réussie trouvera certainement son public parmi les fans de l'univers Castle qui pourront éventuellement se constituer une petite armée sous cet étendard. L'épeé est fournie. Sinon, le type déguisé en licorne ira rejoindre la minifig similaire vue dans la série 13.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Enfin, un cow-boy très original avec un demi-cheval qui se passe autour du cou. La pièce est un peu molle, le tour de cou était un peu écrasé dans le sachet. Le torse du cow-boy est magnifique, presque dommage qu'il soit caché par le demi-cheval.  les amateurs de Stetson auront quatre exemplaires de ce cow-boy à leur disposition dans chaque boite.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Le type déguisé en dragon me laisse de marbre, mais il a au moins le mérite d'avoir droit à un joli masque et des ailes qui se placent autour du cou. J'ai toujours plus de mal avec les pièces de couleur rouge "LEGO", je leur trouve un côté désuet. C'est aussi sur ces pièces, souvent légèrement transparentes, que j'ai la sensation d'avoir entre les mains un plastique de qualité inférieure au reste de la production LEGO. Difficile à expliquer, je vous laisse me dire s'il vous est arrivé de ressentir la même chose.

LEGO 71021 Collectible Minifigures Series 18

Note : L'intégralité du contenu de la boite fournie par LEGO est mise en jeu. Trois gagnants seront tirés au sort. Le premier recevra la série complète avec le Classic Policeman. les deux suivants recevront une série de 16 personnages. Les minifigs supplémentaires seront réparties aléatoirement entre les trois gagnants. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 22 mars prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Les gagnants ont été tirés au sort et ont été prévenus par email, leurs pseudos sont indiqués ci-dessous. Sans réponse de leur part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, de nouveaux gagnants seront tirés au sort.

  • vanepvanep - Commentaire posté le 15/03/2018 à 19h19
  • Lafourche - Commentaire posté le 12/03/2018 à 21h43
  • Seb78 - Commentaire posté le 11/03/2018 à 09h12

Enchères LEGO chez Catawiki

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

La Cantina de Mos Eisley, c'est l'un des nombreux marronniers de la gamme LEGO Star Wars avec déjà trois sets commercialisés par la marque. Si la version de 2004 (4501 Mos Eisley Cantina) n'aura pas laissé un souvenir impérissable aux collectionneurs en ce qui concerne le bâtiment, celle de 2014 était déjà plus cossue (75052 Mos Eisley Cantina - 88.99 €).

La version 2018 (75205 Mos Eisley Cantina - 376 pièces - 49.99 €) peut d'ailleurs être vue comme un addon pack pour le set commercialisé en 2014 même si elle amène son lot de nouveautés.
Cette nouvelle boite permettra aux plus courageux d'agrandir la Cantina, de rallonger le comptoir du bar, d'étoffer la patrouille de Sandtroopers et de meubler un coin de rue avec un engin inédit qui apparait furtivement dans le film.

Politique marketing oblige, on se retrouve avec une boite dont le contenu reproduit une scène datant de 1977 habillée avec le visuel officiel imposé sur tous les produits dérivés du film The Last Jedi. Un peu anachronique.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

De la Cantina, il ne reste ici que quelques murs et un bout de comptoir à l'air libre derrière lequel se tiendra Wuher. Pas de quoi s'amuser à "recréer les scènes emblématiques" qui se déroulent dans l'établissement, ou alors il faudra faire preuve de beaucoup d'imagination.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

Pour faire bonne figure, LEGO livre tout de même quelque chose d'inédit à construire dans ce set : Le Landspeeder Ubrikkian 9000 Z001 vu dans le film. La version LEGO est immédiatement reconnaissable, il n'y a pas cinquante engins de ce type dans l'univers Star Wars.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

 La réalisation est tout juste passable et on ne peut y placer qu'une seule minifig alors que l'engin est supposé pouvoir transporter jusqu'à trois personnes. Rien de très grave, cet Ubrikkian 9000 fera l'affaire pour étoffer un diorama posé sur une étagère.

Pour le reste, l'alcove dans laquelle Han et Greedo discutent avant de se tirer dessus fera elle aussi l'affaire. LEGO a pensé à intégrer ici une lampe à base de pièces phosphorescentes sur la table qui sépare les deux protagonistes, histoire de coller à la scène du film. Anecdotique, mais c'est toujours ça de pris.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

On ne peut pas vraiment parler de jouabilité ici : une porte qui s'ouvre, deux fauteuils qui basculent via le mécanisme intégré, il en faut un peu plus aux enfants ou aux fans d'aujourd'hui... Ne vous laissez pas non plus impressionner par les différents clips qui relient les trois modules entre eux. Ce mini-set n'est pas "modulable" en l'état et la Cantina ne se "déploie" pas autant que LEGO veut bien le faire croire dans la description officielle du produit.

Concernant les personnages fournis, et si on considère que ce set n'est finalement qu'un prétexte pour nous vendre des minifigs, LEGO propose un assortiment plutôt cohérent.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

L'arrivée de Wuher au catalogue LEGO est une bonne nouvelle. Le personnage est très apprécié des fans et il était temps que LEGO lui rende hommage. La tenue du personnage est simple, mais fidèle au costume du film. Concernant le visage, LEGO nous livre une adaptation acceptable et "adoucie" des traits de l'acteur britannique Ted Burnett, cicatrices comprises.

Les amateurs de Sandtroopers ont droit à la version déjà vue dans le set 75052 Mos Eisley Cantina élevée ici au rang de sergent avec un équipement dorsal légèrement différent. Sous le casque, la tête de Clone déjà vue et revue dans de nombreuses boites de la gamme LEGO Star Wars.

Greedo apparait ici dans une nouvelle version à la tampographie moins grossière que celle de la minifig du set de 2014. Toujours pas de tampographie sur les bras pour reproduire plus fidèlement le costume du film. Tant pis.
Enfin, la minifig de Han Solo livrée dans cette boite n'est pas inédite, elle était déjà disponible dans le set 75159 Death Star sorti en 2016.

Les nouveaux collectionneurs se contenteront volontiers de cette mini-version un peu trop chère de la Cantina de Mos Eisley qui leur permet d'obtenir au passage un engin inédit et quatre minifigs mais les habitués de la gamme LEGO Star Wars resteront probablement sur leur faim.

Le collectionneur que je suis ne peut évidemment pas faire l'impasse sur l'arrivée de Wuher en version minifig, mais l'acquisition de cette boite attendra une réduction significative de son prix chez un marchand ou un autre.

LEGO Star Wars 75205 Mos Eisley Cantina

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 14  mars prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Clements - Commentaire posté le 08/03/2018 à 13h45

Enchères LEGO chez Catawiki

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Mieux vaut tard que jamais, après quelques péripéties dont un colis envoyé à la mauvaise adresse (ce que le destinataire s'est bien gardé de signaler), j'ai enfin reçu et assemblé le set LEGO Creator Expert 10256 Downtown Diner (2480 pièces - 159.99 €) que l'on appelle sobrement un Modular dans les milieux autorisés. Même si vous avez largement eu le temps de vous faire votre propre opinion sur ce set, j'en profite donc pour faire un rapide tour de la chose, histoire de vous donner quelques impressions très personnelles (et de faire un heureux).

Lors de la disponibilité des premiers visuels du set, les réactions des fans étaient pour le moins mitigées. Certains regrettaient déjà le design très classique des bâtiments qui constituent, au rythme d'un par an, cette gamme de Modulars quand d'autres louaient la prise de risque créative du designer. Au final, avec un peu de recul, je pense que tout le monde est d'accord pour dire que ce set est quand même esthétiquement très réussi.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Ceci étant dit, c'est donc un Modular atypique (comme sur M6) avec lequel il sera évidemment impossible de jouer malgré les nombreux accessoires entassés dans les différents espaces qui le composent. Rares sont ceux qui auront des doigts assez fins pour placer et déplacer une minifig à l'intérieur des différents espaces et devoir retirer un étage pour jouer avec celui du dessous n'ai rien de très excitant. Il y a des produits beaucoup plus adaptés (et moins chers) dans la gamme LEGO.

Comme je l'ai déjà dit par le passé pour un set similaire, c'est encore une fois un pur produit d'exposition bardé de détails au sujet duquel seuls ceux qui le possèdent savent vraiment ce qu'il y a à l'intérieur et qu'on ne voit pas.

Les Modulars, c'est comme les meubles Ikea, les fans ont tous le même salon ou la même ville. Seul le placement des différents meubles ou bâtiments permettent d'apporter une touche vaguement personnelle à l'ensemble. Quelques minifigs mises en scène sur le trottoir, quelques véhicules dans les rues et c'est déjà un pas de plus vers une ville LEGO vraiment personnalisée.

Ne riez pas, je connais des gens qui s'efforcent de reproduire chez eux le salon vu dans le magasin Ikea le plus proche et d'autres qui essaient de me convaincre que LEGO a défini un "alignement officiel" des différents Modulars...

LEGO Creator Expert Modulars

L'arrivée de ce Diner des années 50 donnera donc un grand coup de frais à toutes ces villes un peu austères et c'est une bonne nouvelle. Il sera peut-être difficile pour certains d'intégrer cet ensemble dans le contexte habituellement proposé par les autres sets du même tonneau mais l'effort sera sans doute récompensé.

L'espace le plus réussi à mes yeux : le restaurant du rez-de-chaussée signalé par une enseigne qu'on verra de loin et qui donne son nom au set, avec sa façade originale, son ambiance rétro et la foule de détails et d'accessoires qui contribuent à en faire une vraie reproduction de ce que pouvait être un Diner (hollywoodien, je n'étais pas né...) des années 50. On pense tout de suite à Grease, American Graffiti ou à Saturday Night Fever, peut-être à Retour vers le Futur et pourquoi pas à Walk the Line, c'est selon.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Ce Diner n'est pas très spacieux, il est un peu envahi par le comptoir flanqué de tabourets rouges mais tout y est, du carrelage au jukebox en passant les banquettes au dossier bien rembourré.  La grande baie vitrée permet de distinguer ce qui se passe à l'intérieur, c'est assez rare pour un Modular. C'est bien vu.

L'étage du dessus est encombré. Cette salle de sport accueille un ring disproportionné qui gâche un peu la pièce. On ne voit que ça, et vu que de toute façon LEGO ne nous fournit qu'un seul boxeur, ce ring qui aurait presque pu être le seul espace "jouable" des lieux ne sert à rien. Le sac de frappe et le banc de musculation sont par ricochet un peu à l'étroit. Le distributeur d'eau est original, c'est déjà ça. Next.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Le deuxième étage est sans grand intérêt. C'est quelconque, on sait que c'est un studio d'enregistrement grâce à la présence de panneaux en mousse acoustique et de quelques accessoires, mais ça manque de personnalité pour convaincre vraiment. Si j'étais médisant, je dirais que le designer était déjà à court d'inspiration lorsqu'il a atteint ce niveau.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Comme d'habitude avec les Modulars, de nombreuses techniques de construction très ingénieuses sont utilisées, notamment pour la façade en briques et les corniches du toit. Vous aurez inévitablement l'occasion de vous émerveiller sur certaines d'entre elles ou de découvrir quelques astuces qui vous seront peut-être utiles pour vos créations personnelles. On ne s'ennuie pas et c'est une bonne chose.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Autre caractéristique des Modulars, l'arrière de la construction est beaucoup plus sobre que la façade. Seule la présence de l'ingénieux escalier qui mène du premier au deuxième étage mérite d'être signalée. C'est service minimum, mais c'est souvent aussi le cas sur les vrais bâtiments, comment en vouloir à LEGO... Je note au passage quelques subtiles différences de teinte entre les pièces Bleu Canard (Teal) qui constituent la base des murs. Dommage.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Du côté des minifigs, LEGO en fournit six dans cette boite. Elles ont le mérite d'être enfin équipées de visages un peu plus expressifs que les têtes basiques habituellement fournies dans cette gamme de sets. Certains criaient au sacrilège à la découverte des premiers visuels du set, LEGO les a renvoyé dans les cordes en invoquant le droit de faire comme bon lui semble. Encore heureux...

Dans le lot, seul le boxeur trouve grâce à mes yeux parce je trouve qu'il ressemble à Ron Burgundy (Will Ferrel).

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Enfin, LEGO fournit un véhicule dans ce set. L'engin ressemble vaguement à une Cadillac Convertible de 1959, avec un passage par la case Chibi tout en conservant la possibilité d'y mettre quelques minifigs. C'est un bon compromis et c'est dans le thème, pourquoi pas. Tant pis pour ceux qui râlent parce que LEGO "gaspille des pièces pour une bagnole au lieu de bourrer un peu plus les pièces du bâtiment"...

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Comme je ne suis pas du genre à m'extasier sur une nouvelle fleur ou quelques feuilles, sachez simplement que ce set vous permettra d'obtenir quelques pièces inédites. En prime, si vous aimez le Bleu Canard (Teal), vous aurez à disposition un assortiment de pièces dans cette couleur qui, on l'a déjà dit à maintes reprises, fait son grand retour dans l'inventaire LEGO.

Au final, que penser de ce nouveau Modular ? J'ai envie de finir sur une note positive en applaudissant des deux mains la créativité mise en oeuvre ici pour essayer de donner un peu de peps à une gamme qui en manque tout de même un peu même si le set 10232 Palace Cinema avait déjà ouvert la voie à plus d'originalité. Il est grand temps que la ville LEGO intègre des constructions plus originales que les sempiternels bâtiments habituels.

LEGO Creator Expert 10260 Downtown Diner

Vous collectionnez les Modulars, foncez. Vous aimez les constructions un peu plus élaborées que les empilements de briques, foncez. Vous avez besoin de 159.99 € pour autre chose ? Gardez vos sous. Si vous voulez le voir en vrai avant de vous décider, filez dans une exposition LEGO près de chez vous, il y a toujours une ville à base de Modulars quelque part sur une table.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 28 février prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Christophe - Commentaire posté le 22/02/2018 à 11h51