Will | 05/09/2017 - 10:04 News

Chez LEGO : résultats en baisse, restructuration et licenciements

LEGO vient de publier ses résultats financiers pour le premier semestre 2017, et même si je sais que la plupart d'entre vous se moquent de savoir combien gagne le fabricant qui vous vend vos briques en plastique, la tendance et les conséquences de ce point de situation intermédiaire en intéressera quelques-uns.

En résumé, les ventes baissent aux USA et en Europe, donc le bénéfice aussi. Seuls les "marchés en plein essor" comme la Chine se portent bien avec une croissance à deux chiffres.

Pour le premier semestre 2017, comparé au premier semestre 2016 :

  • Baisse de 5 % du chiffre d'affaires (qui passe de 15,7 milliards de DKK à 14,9 milliards)
  • Baisse de 6 % du résultat d'exploitation (qui passe de 4,7 milliards de DKK à 4,4 milliards)
  • Baisse de 3 % du bénéfice net (qui passe de 3,5 milliards de DKK à 3,4 milliards)

Le résultat d'exploitation s'élève à 4,4 milliards de DKK, soit une baisse de 6 % par rapport à la même période en 2016.  Ce phénomène s'explique par la baisse du chiffre d'affaires et l'augmentation des coûts liés aux investissements effectués pour élargir les capacités de production et organisationnelles en prévision d'une hausse de volume de vente qui ne s'est pas concrétisée.

La réaction de LEGO : La fête est finie, le fabricant prévoit de réduire sans délai ses effectifs en supprimant 1400 postes soit 8 % de ses effectifs mondiaux (18200 personnes) dont la majorité d'ici à la fin de l'année 2017. Licenciements, primes d'ancienneté et aide au retour à l'emploi, tout est déjà prévu.

"...En conséquence, nous avons décidé de remettre à plat l'ensemble du Groupe. Cela signifie que nous allons bâtir une organisation plus petite et moins complexe que celle d’aujourd’hui, ce qui simplifiera notre modèle commercial actuel, afin d'offrir nos produits à plus d'enfants.

Cela aura également des répercussions sur nos coûts Enfin, dans certains marchés, cette remise à plat implique un assainissement et une réduction des stocks sur l'ensemble de la chaîne de valeur. Ce processus est déjà en bonne voie. "

La nouvelle structure permettra au Groupe LEGO de se concentrer encore davantage sur ses marchés et clients à travers le monde entier.

En conséquence, le Groupe LEGO estime qu'il sera nécessaire de réduire ses effectifs mondiaux d'environ 8 %. Environ 1 400 postes devraient être affectés dont la majorité d'ici la fin 2017. Le Groupe LEGO emploie actuellement 18 200 personnes.

 " Nous sommes profondément désolés de ces changements qui sont susceptibles de bouleverser l'existence de tant de nos collaborateurs.  Nos collaborateurs se passionnent pour leur travail et nous leur sommes profondément reconnaissants de leur dévouement quotidien.  Malheureusement, nous ne pouvons éviter de prendre certaines décisions difficiles ", explique Jørgen Vig Knudstorp. 

Le Groupe LEGO versera aux collaborateurs concernés des indemnités de licenciement proportionnelles à leur ancienneté au sein du Groupe et les soutiendra dans leur recherche d’un nouveau poste ou de nouvelles opportunités à l'extérieur du Groupe.

Je vous épargne ici le reste du discours marketing qui enrobe cette annonce, le communiqué de presse complet présentant les résultats intermédiaires du premier semestre 2017 et les mesures qui seront prises se trouve à cette adresse.

Rejoignez la discussion !
guest
315 Commentaires
les plus récents
les plus anciens Les mieux notés
Voir tous les commentaires
315
0
N'hésitez pas à intervenir dans les commentaires !x
()
x