LEGO ART 31202 Disney's Mickey Mouse

On enchaîne aujourd'hui rapidement avec la deuxième référence de la gamme LEGO ART qui sera commercialisée dès le 1er janvier prochain : le set 31202 Disney's Mickey Mouse.

Avec 2658 pièces, l'inventaire de cette seconde boite est moins fourni que celui du set 31201 Harry Potter Hogwarts Crests (4249 pièces) mais le prix public du produit reste le même : 119.99 €. Ici il s'agit d'assembler au choix Mickey ou Minnie et éventuellement de rassembler deux exemplaires du set pour obtenir une mosaïque rectangulaire réunissant les deux personnages. La modèle global se contente d'associer les deux créations existantes, LEGO ne propose pas de construction "alternative".

Le côté cartoon du motif est renforcé par l'utilisation de tiles rondes 1 x 1 qui sont à mon avis plus adaptées à ce type de mosaïque que les pièces à tenons utilisées sur d'autres produits de la gamme. La finition globale n'en est que meilleure et l'entretien plus facile. Ces tiles sont en revanche un peu plus difficiles à retirer des modules et le super séparateur de briques fourni n'est pas d'une grande aide. Son utilisation dans ce cas précis vous garantit juste d'expulser des pièces aux quatre coins du salon et le pied de biche doré fournit est un meilleur allié au cours de l'opération.

LEGO ART 31202 Disney's Mickey Mouse

Comme d'habitude, il ne s'agit pas ici de s'amuser en découvrant des techniques de montage plus ou moins originales, tout est scripté et l'utilisateur est guidé par un livret d'instructions très bien conçu. Les pièces sont livrées déjà triées par couleur dans des sachets individuels et il suffit d'associer la bonne teinte avec le bon numéro pour se lancer. Il parait que c'est relaxant.

La mécanique habituelle de la gamme LEGO ART ne change pas, on aligne des pièces sur les neuf modules 16x16 qui sont ensuite connectés entre eux via quelques pins Technic. Le logo Disney tampographié sur une pièce 2x4 donnera un peu de cachet à l'ensemble mais vous pouvez aussi ne pas l'installer sur le modèle, les pièces qui serviront à boucher le trou sont fournies. La complexité de ces modèles étant toute relative, deux heures et demi m'ont suffi pour assembler Minnie en ayant au préalable stocké les lot de pièces dans des petits gobelets en plastique.

Ici aussi, je regrette un peu que LEGO ne fournisse pas deux plaques différentes à utiliser selon le modèle choisi avec les mentions "Mickey Mouse" d'un côté et "Minnie Mouse" de l'autre. La mosaïque combinée aurait pourtant à mon avis profité de la présence de deux plaques distinctes.

Pour ceux qui se poseraient la question, chaque mosaïque est d'une solidité à toute épreuve une fois assemblée, les pins Technic assurent un premier niveau de connexion aux neufs modules, le tout est renforcé par la présence des pièces grises placées au dos du modèle et l'ensemble est totalement sécurisé par la mise en place de l'encadrement du tableau avec des tiles qui chevauchent les montants. Comme pour les autres mosaïques de la gamme, LEGO fournit deux fixations murales mais vous pouvez aisément vous contenter d'en utiliser une seule en la plaçant au centre du cadre.

Je ne suis pas un fan inconditionnel de Mickey et Minnie mais il faut reconnaître que visuellement ça fonctionne plutôt bien dans ce cas précis avec les deux silhouettes présentées sur un fond blanc en forme d'oreilles lui même entouré d'un halo bleu bien vintage. Comme pour les autres mosaïques de la gamme, le rendu est convaincant tant qu'on reste à une certaine distance, il faudra donc bien étudier l'emplacement d'exposition en choisissant un mur avec un peu de recul pour vraiment en profiter sans avoir le nez dans les détails.

Comme d'habitude, on nous promet un podcast thématique prévu pour accompagner l'assemblage dès le lancement du produit. Cette piste audio ne sera disponible qu'en anglais et elle n'est pas encore téléchargeable à l'heure où j'écris ces lignes.

120 € pour Mickey ou Minnie en alternance ou 240 € pour Mickey et Minnie en même temps, c'est vous qui voyez. Au risque de me répéter, j'ai vraiment du mal avec le prix public de ces produits malgré leur bel emballage et la volonté affichée de s'adresser à un public adulte qui en principe a les moyens de se faire plaisir. La mise en vente de packs regroupant le nombre de sets nécessaires à l'assemblage des mosaïques globales ou alternatives, proposés à un tarif préférentiel, me semblaient être une démarche logique et je suis surpris que LEGO ne fasse pas cet effort.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 9 décembre 2020 prochain à 23h59. 

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

mariesosa - Commentaire posté le 01/12/2020 à 19h50

LEGO ART 31202 Disney's Mickey Mouse

LEGO ART 31201 Harry Potter Hogwarts Crests

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au set LEGO ART 31201 Harry Potter Hogwarts Crests, une boite de 4249 pièces qui permettra dès le 1er janvier 2021 de reproduire les emblèmes des quatre maisons de Poudlard (Hogwarts) : le lion pour Gryffondor, le blaireau pour Poufsouffle, l'aigle pour Serdaigle et le serpent pour Serpentard.

Vous l'aurez compris, la possibilité d'assembler quatre mosaïques différentes aux teintes dominantes variées implique que l'inventaire soit conséquent et on se retrouve donc avec plus de 4200 pièces triées par couleur dans des sachets individuels.  Le prix public du produit ne change toutefois pas en fonction du nombre de pièces, il est toujours de 119.99 €.

Pour ne rien vous cacher, je n'ai pas été emballé par l'interprétation individuelle des différents emblèmes. Heureusement la combinaison de quatre exemplaires du set sauve les meubles avec la possibilité d'assembler un blason très réussi. Le revers de la médaille : il faudra dépenser 480 € pour afficher fièrement ce blason dans son salon.

LEGO ART 31201 Harry Potter Hogwarts Crests

Ceux qui suivent savent déjà qu'il ne s'agit pas ici d'un puzzle mais d'une simple mosaïque de 40 x 40 cm (48 x 48 tenons) dont l'assemblage est scripté via le livret d'instructions fourni. Les pièces sont déjà triées et la mécanique est la même que pour les précédents sets commercialisés dans cette gamme : neuf plaques sur lesquelles on aligne des pièces, on rassemble ces plaques via quelques pins Technic et on encadre le tout.

La bonne surprise vient des neuf plaques livrées dans cette boite : LEGO a résolu le problème qui créait un très désagréable effet de vague au centre de l'élément. Celles que j'avais reçu avec mon exemplaire de test du set 31199 Marvel Studios Iron Man avaient un défaut que j'ai signalé au fabricant. J'ai du renvoyer l'intégralité de ces modules pour en obtenir le remplacement, mais les nouveaux exemplaires reçus n'étaient pas parfaitement plats pour autant.

Ici, l'effet de creux au centre du module disparait définitivement et c'est une bonne chose, surtout lorsqu'on croise la mosaïque de profil. Par ricochet, le problème rencontré m'empêchait alors de clipser correctement les pièces blanches au dos de chacune des plaques. Pour les nouveaux sets qui seront commercialisés en janvier 2021, LEGO a choisi ici de ne plus utiliser le volume central de chacun des neuf modules et d'ajouter des pièces au niveau de la jonction de ces différents éléments.

LEGO ART 31201 Harry Potter Hogwarts Crests

LEGO ART 31201 Harry Potter Hogwarts Crests

Pour le reste, ceux qui ont déjà investi dans d'autres produits de la gamme LEGO ART seront en terrain connu avec en prime de larges zones d'une même couleur qui renforceront l'impression de travailler à la chaîne. Pour les autres, il faudra s'attendre à s'ennuyer un peu en alignant des pièces et en suivant les instructions à la lettre. Cette gamme ne révolutionnera pas l'univers LEGO sur le plan de l'évolution des techniques d'assemblage et le concept 4 en 1 de cette référence impliquera comme d'habitude un démontage en règle avant de passer au modèle suivant. L'affaire est entendue en moins de trois heures, sauf si vous décider d'aligner très précisément la mention LEGO présente sur chacune des pièces.

Le démontage est ici en principe facilité par le super séparateur de briques fourni qui permet d'extraire les briques quatre par quatre, mais il faut ensuite les décrocher de l'ustensile lui-même. C'est laborieux et ceux qui ont les moyens de s'offrir quatre exemplaires de cette boite seraient bien inspirés de passer directement à l'assemblage du blason. Je rappelle à toutes fins utiles que les instructions nécessaires à l'assemblage de la mosaïque combinée ne sont pas fournies. Il faudra les télécharger au format PDF sur le site du fabricant et les consulter sur un PC ou sur une tablette.

Comme pour le reste de la gamme, LEGO fournit une petite plaque 2x4 tampographiée à insérer dans le coin inférieur de la mosaïque. Le fabricant aurait pu saisir l'opportunité de nous fournir quatre plaques différente avec les noms des différentes des écoles représentées mais il faut malheureusement se contenter de la mention générique "Harry Potter". Tant pis.

Deux crochets permettant de fixer la construction au mur sont fournies, mais le cadre tient facilement sur une seule de ces fixations. LEGO ne fournit toujours pas de chevalet pour présenter la construction sur un meuble sans devoir l'appuyer sur quelques chose et c'est dommage.

LEGO ART 31201 Harry Potter Hogwarts Crests

LEGO ART 31201 Harry Potter Hogwarts Crests

Je ne vous fais pas un couplet sur le podcast audio thématique promis sur la boite et qui fait partie de "l'expérience" globale, il n'est pas disponible à l'heure où j'écris ces lignes. On sait déjà qu'il ne sera disponible qu'en anglais.

À la différence d'autres mosaïques de la gamme LEGO ART qui se suffisent visuellement à elles-mêmes lorsqu'elles sont prises à l'unité, je ne suis pas vraiment convaincu par le parti pris graphique utilisé pour les quatre emblèmes individuels proposés ici et il n'y a que le blason qui regroupe quatre exemplaire du set qui me semble vraiment très réussi. Chaque fan de l'univers Harry Potter ayant pour habitude de se trouver des affinités avec l'une ou l'autre des écoles de Poudlard, offrir un seul exemplaire du set a toutefois un sens et devrait suffire à faire plaisir.

Le prix public de ces mosaïques a de quoi rebuter certains fans qui préfèreront dépenser 120 € dans d'autres produits plus intéressants à assembler. Il faudra dans tous les cas savoir faire preuve d'un peu de patience pour trouver cette boite aux alentours de 90 €, les références 2020 sont déjà régulièrement proposées à des tarifs très attractifs sur Amazon Allemagne.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 8 décembre 2020 prochain à 23h59. 

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

GG125FR - Commentaire posté le 25/11/2020 à 19h52

LEGO Botanical Collection : premiers visuels des sets 10280 Flower Bouquet et 10281 Bonsaï Tree

Les visuels circulaient depuis déjà plusieurs jours sur les canaux habituels, on sait maintenant d'où ils viennent : C'est l'enseigne polonaise Bonito qui dévoile les deux sets de la nouvelle "Botanical Collection" qui sera lancée en janvier prochain par LEGO.

Les images disponibles ne sont pas en très haute résolution, il faudra faire avec en attendant mieux.

A menu de cette nouvelle gamme destinée à un public adulte, deux sets :

Nous reparlerons prochainement de ces deux boites à l'occasion de "Vite testés."

10280 Flower Bouquet

10281 Bonsaï Tree

Nouveautés LEGO Art 2021 : les visuels des sets 31201 Hogwarts Crests et 31202 mickey & Minnie Mouse sont disponibles

Le teasing et l'annonce en grande pompe n'auront pas lieu, l'enseigne néerlandaise Van der Meulen a mis en ligne une flopée de nouveautés 2021 parmi lesquelles les deux références LEGO ART attendues pour le 1er janvier prochain.

D'un côté, il sera possible d'assembler les emblèmes des quatre maisons de Poudlard et avec quatre exemplaires du set Harry Potter 31201 Hogwarts Crests de reproduire le blason de l'école. De l'autre, les fans de Mickey et Minnie Mouse pourront assembler une mosaïque de leur personnage préféré ou regrouper deux exemplaires du set Disney 31202 Mickey & Minnie Mouse pour obtenir un tableau incluant les deux personnages.

Nous reparlerons très rapidement de ces deux nouvelles références à l'occasion de "Vite testés".

31202 Disney Mickey Mouse

LEGO 10276 Colosseum

Comme promis, je vous livre rapidement quelques impressions très personnelles à propos du set LEGO 10276 Colosseum annoncé aujourd'hui. Je ne vous pas fais le détail du contenu de chaque sachet ou de chaque étape de construction, si c'est ce qui vous intéresse, offrez-vous cette boite et profitez de l'expérience sans avoir été spoilé au préalable. À 499.99 € le jouet de construction, c'est la moindre des choses.

Tout le monde aura compris qu'il s'agit du plus gros set jamais commercialisé par LEGO, on nous le répète en boucle depuis l'annonce. Mais au-delà de l'effet d'annonce, que propose réellement ce produit qui sera mis en vente dès le 27 novembre prochain au prix public de 499.99 € ? Vous vous en doutez, il ne faudra pas trop attendre de l'expérience de montage. je crois que je n'ai jamais assemblé d'autre set où l'impression de travailler à la chaîne était aussi présente. C'est le sujet qui veut ça, difficile d'en vouloir au fabricant ou aux designers sur ce point.

Quelques mots sur le conditionnement du produit, même si vous savez que je préfère généralement parler de ce qu'il y a dans la boite plutôt que de me gargariser sur l'emballage : Le set sera livré dans un carton dédié et le produit est protégé sur deux côtés par des renforts cartonnés. On peut saluer l'effort de LEGO pour essayer de nous livrer un produit en bon état mais il manque une protection sur les deux autres faces du carton. L'exemplaire que j'ai reçu a d'ailleurs un peu souffert sur ces deux faces non protégées.

LEGO 10276 Colosseum

L'inventaire de 9036 pièces, dont 340 arches Tan 1 x 3, 236 arches Tan 1 x 4, 207 briques Tan 1 x 2 avec motif, 92 briques Tan 1 x 4 avec motif ou encore 59 fenêtres Tan 1 x 2 x 2, est réparti dans quatre sous-emballages numérotés qui contiennent une partie des sachets et le livret d'instructions correspondant. Ces quatre livrets ne sont pas sous blister et sont simplement jetés dans les boites en question. Ils arrivent donc au mieux gondolés et au pire cornés ou endommagés. Pour un produit d'exception, on pouvait espérer un peu plus de soin au niveau du conditionnement.

Pour l'anecdote, on retiendra que LEGO a choisi d'utiliser le chiffre 4 sous la forme additive IIII sur l'un des sous-emballages et le livret d'instructions associé plutôt que de reprendre la version plus courante IV, une syntaxe qui n'est pas fausse mais qui est plutôt utilisée pour les horloges ou la monnaie romaine. Quelques facts sur le monument lui-même ou sur le travail des designers sont présents au début des livrets d'instructions, mais il faut se contenter de textes en anglais et en italien. Ajouter du texte en italien était la moindre des choses, il faut maintenant faire encore un effort et inclure d'autres langues sans forcer les acquéreurs à télécharger des fichiers PDF pour profiter d'une traduction dans leur langue.

Les designers ont manifestement déterminé l'échelle du produit en se basant sur les arches 2x3 et 2x4 présente en nombre dans les sachets et sur la technique des bougies empilées utilisée pour deux des trois différentes versions des colonnes placées sur la face extérieure de la construction. Le reste à suivi. On retiendra d'ailleurs que ce Colisée n'est pas à l'échelle du monument de référence, les designers confirment avoir utilisé la technique dite de "l'exagération verticale" pour permettre l'utilisation de certaines pièces ou techniques et au passage donner de la prestance à la version LEGO qui est donc plus haute que le monument de référence.

LEGO 10276 Colosseum

LEGO 10276 Colosseum

La partie la moins répétitive de l'assemblage est évidemment le socle du modèle dont la structure interne est composée d'une dizaine de plaques Olive Green identiques à celles déjà vues dans les sets de la nouvelle gamme LEGO Art et de quelques éléments Technic. On réalise rapidement qu'il faudra faire preuve de créativité pour trouver un endroit où exposer ce Colisée XXL avec une surface occupée au sol de 59 x 52 cm.

On ne peut pas directement associer ce Colisée à l'univers LEGO Architecture : son socle n'est pas aussi léché que celui des produits de la gamme et aucune plaque d'identification du monument n'est fournie. Le contour du socle est habillé de petits assemblages qui lui donnent sa forme définitive vaguement arrondie mais on a plutôt l'impression qu'on a découpé grossièrement le sol pour extraire la chose.

J'aurais préféré un socle rectangulaire avec un peu plus de contexte autour du Colisée, comme par exemple un bloc de végétation plus touffu qui aurait aussi contribué à accentuer le côté imposant du monument. Deux "poignées de transport"  légèrement échancrées sont disponibles sur les côtés du socle, elles seront utiles pour déplacer le modèle par la suite. N'oublions pas les quelques oliviers et les micro-véhicules dont une FIAT 500 présents sur le parvis, c'est le clin d'œil en référence au set LEGO Creator Expert 10271 Fiat 500 qui alimentera les discussions entre amis.

Lorsque le socle est assemblé, on enchaîne ensuite les sous-ensembles qui constituent la structure du monument et c'est là que le travail à la chaîne commence réellement. Les quelques techniques originales utilisées pour coller au plus près à l'architecture du monument de référence font leur effet lors de l'assemblage de la première section. Ensuite, la lassitude prend rapidement le relais. Étaler le montage du set sur plusieurs jours ou semaines est une solution qui permettra d'atténuer cette impression de  reproduire sans cesse les mêmes modules. J'y ai passé une bonne quinzaine d'heures en prenant mon temps et en répartissant le montage sur une semaine.

LEGO 10276 Colosseum

Chacun aura une interprétation différente de ces phases de construction très répétitives, certains s'ennuieront un peu alors que d'autres y verront un processus plutôt "relaxant" et considèreront que la fin justifie les moyens. Le challenge devient cependant rapidement très relatif et on se surprend même à construire en ne regardant que d'un œil distrait les instructions.

Chacun des sous ensembles reproduisant les nombreux couloirs circulant sous les gradins du Colisée est connecté aux autres via quelques ball joints gris parfois un peu difficiles à clipser sans forcer sur les pièces placées à proximité. Le dernier module est connecté via quelques clips plus tolérants ce qui évite de forcer. Ces points de connexions restent visibles sous certains angles et il serait à mon avis temps que LEGO propose ces pièces dans la teinte dominante de la construction au sein de laquelle elles sont intégrées.

Le produit se laissera aussi assembler par plusieurs personnes grâce à la répartition des sachets et des instructions en quatre sous-modules. Ce sera l'occasion de partager un moment convivial et de limiter la lassitude. La modularité du produit permettra ensuite de réunir les différentes sous-sections entre elles pour obtenir le modèle final.

Il n'y a pas vraiment de section facilement amovible sur ce modèle à part le morceau du plancher en bois qui, recouvert de sable, servait d'arène centrale. Ce sous-ensemble qui recouvre partiellement l'hypogée (le sous-sol de l'arène avec ses nombreux couloirs) est amovible, il ne tient que sur quelques bougies enfichées. La construction est solide, elle résistera aux phases de transport et il n'y a guère que les habillages en Dark Tan, retenus par deux lingots Tan, qui incarnent les colonnes placées sur la rangée du haut de la paroi extérieure qui pourront éventuellement se détacher suite à un faux mouvement.

Je sais que certains voudront débattre du choix de la teinte dominante de cette maquette, les deux nuances de beige utilisées n'étant pas vraiment fidèles. Il s'agit à mon avis d'un compromis acceptable pour que la version LEGO conserve une certaine uniformité visuelle sans verser dans le patchwork de gris et de marron présent sur le "vrai" monument. Le Tan est aussi un coloris à la mode chez LEGO dès qu'il s'agit de reproduire des murs, il faudra faire avec.

LEGO 10276 Colosseum

Les goûts et les couleurs ne se discutent pas et ce Colisée au format XXL trouvera sans doute son public en plus de servir d'outil marketing d'auto-promotion pour LEGO en sa qualité de plus gros set officiel jamais commercialisé. On pourrait d'ailleurs trouver à ce modèle une éventuelle vocation éducative mais il manque la possibilité de le "convertir" dans une version historique avec l'intégralité des murs, de l'arène et du Velum, l'ensemble de toiles déployé pour protéger les spectateurs du soleil. En l'état, c'est juste une reproduction du monument vieux de presque 2000 ans qui a subi les outrages du temps et des éléments.

Il faudra débourser 500 € pour s'offrir cette imposante maquette qui pourra décorer une bibliothèque ou un bureau et qui fera certainement les beaux jours des expositions de fans. Certains se demanderont s'il était vraiment nécessaire de proposer une reproduction du Colisée à cette échelle plutôt que de commercialiser une micro-version dans la gamme LEGO Architecture. D'autres seront ravis d'avoir la possibilité de construire et d'exposer un monument de cette envergure aux côtés du Taj Mahal du set 10256 réédité en 2017, de la Sydney Opera House du set 10234 commercialisé en 2013, de la reproduction de Big Ben du set 10253 commercialisé en 2016 et du Tower Bridge londonnien du set 10214 commercialisé en 2010. Les fans de la gamme LEGO Star Wars qui veulent étoffer leurs dioramas sur Tatooine autour du set 75290 Mos Eisley Cantina trouveront de leur côté dans cette boite un inventaire de pièces en Tan et en Dark Tan qui devraient leur donner des idées (Mos Espa ? Tatooine?). À chacun de voir si l'investissement se justifie et pour quel motif.

En ce qui me concerne, je ferai sans regret l'impasse sur ce produit, n'ayant pas d'affinités particulières avec ces imposantes maquettes de monuments, mais je salue le travail des designers qui arrivent à nous proposer un produit à l'esthétique quasiment irréprochable. Le niveau de détail est à mon avis suffisamment fidèle au sujet de référence pour faire de cette boite un très bel hommage au Colisée romain qui, même s'il ne révolutionne pas le concept LEGO en matière d'expérience de montage, devrait satisfaire les plus exigeants des collectionneurs et des passionnés d'architecture.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 25 novembre 2020 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

back-from-dark-age - Commentaire posté le 16/11/2020 à 15h17