concours 10297 boutique hotel hothbricks avril 2022

Ce n'est pas un poisson d'avril, je vous propose de tenter de remporter l'exemplaire du Modular 2022 10297 Boutique Hotel d'une valeur de 199.99 € mis en jeu à compter d'aujourd'hui.

Pour valider votre participation et tenter d'ajouter à moindres frais cette jolie bâtisse de plus de 3000 pièces sur vos étagères, il suffit de vous identifier via l'interface ci-dessous et de suivre les indications fournies. Comme d'habitude, il s'agit de trouver une information sur la boutique officielle en ligne et de répondre ensuite correctement à la question posée. Au terme de la phase de participation, le gagnant sera désigné par tirage au sort parmi les bonnes réponses.

Vos coordonnées (nom/pseudo, adresse email, IP) ne sont utilisées que dans le cadre de ce concours et ne seront pas conservées au delà du tirage au sort qui désignera le gagnant. Comme d'habitude, ce concours sans obligation d'achat est ouvert à toutes les personnes résidentes en France métropolitaine, DOM & TOM, Belgique, Luxembourg et Suisse.

Le lot est fourni par LEGO, il sera expédié au gagnant par mes soins dès confirmation de ses coordonnées par retour de mail.

Comme toujours, je me réserve le droit de disqualifier tout participant ayant tenté de frauder ou de détourner le système de participation afin d'augmenter ses chances de gagner. Rageux et mauvais perdants s'abstenir, les autres auront plus de chances de l'emporter.

Bonne chance à tous !

Pas de participation via les commentaires, je laisse le formulaire ouvert tant que les concouristes qui ne savent pas lire ne sont pas encore là. Ensuite on ferme.

75329 lego starwars diorama collection death star trench run 1

On  fait aujourd'hui rapidement le tour du contenu du set LEGO Star Wars Diorama Collection 75329 Death Star Trench Run, une boite de 665 pièces qui sera disponible au prix public de 59.99 € dès le 26 avril 2022. Ce produit dérivé est le moins cher des trois nouvelles références de la Diorama Collection LEGO Star Wars lancée cette année dont les prix publics atteignent jusqu'à 89.99 €. Pas de minifigs dans cette boite, on construit ici une reproduction au format microscale de la poursuite à la surface de la Death Star avec le X-wing de Luke Skywalker, le TIE Advanced de Darth Vader et deux TIE Fighters.

Pour rester visuellement accessible, le diorama ne reproduit pas vraiment la totalité de la tranchée à la surface de la Death Star vue à l'écran et on se contente de deux plans joliment texturés sur lesquels on vient fixer les différents vaisseaux qui sont à l'œuvre dans cette scène de l'Episode IV (A New Hope). Le travail de "greebling", la technique qui consiste à créer des détails de surface à l'aide d'éléments divers et variés, est parfaitement exécuté et on s'y croirait presque. Il faut aussi voir le bon côté des choses et malgré le côté un peu abstrait de l'assemblage, vous aurez le droit de vous tromper, personne ne remarquera votre négligence. Il manque peut-être à l'arrivée un peu de contraste sur les surfaces grises mais l'éclairage de la pièce d'exposition se chargera de compenser pour créer du relief.

Les mauvaises langues ne verront ici qu'un produit promotionnel payant, à peine plus cossu que lorsque LEGO offre des mini-dioramas à l'occasion de certains évènements autour de la licence Star Wars. L'assemblage de ce diorama de 22 cm de long sur 15 cm de large et 10 cm de hauteur est d'ailleurs vite expédié et on peine un peu à imaginer la présence de plus de 600 pièces dans cette construction. Elles sont pourtant bien là, il s'agit majoritairement de petits éléments utilisés pour texturer la surface de la Death Star. L'ensemble est d'une relative fragilité à l'arrivée, les quatre vaisseaux ne sont maintenus que par un simple tenon et il faudra faire attention lors des déplacements.

Les chasseurs TIE fournis dans cette boite sont des interprétations vraiment symboliques à peine du niveau de ce qu'on obtient chaque année dans les calendriers de l'Avent LEGO Star Wars, mais le X-wing de Luke me semble en revanche particulièrement soigné. Pas de stickers dans cette boite, les trois verrières des TIE déjà vues dans le set 75315 Imperial Light Cruiser commercialisé depuis 2021 sont donc tampographiées tout comme le micro-dôme de R2-D2 visible à l'arrière du X-wing, une pièce que nous reverrons certainement dans de futurs polybags ou calendriers de l'Avent.

75329 lego starwars diorama collection death star trench run 8

Il n'y a pas de fonctionnalité ou de parties mobiles dans ce diorama, même si vous pouvez placer les différents vaisseaux comme bon vous semble à condition de trouver un tenon disponible ailleurs qu'aux emplacements prévus. Pas de surprise au dos de la construction, il aurait été intéressant d'y placer une minfig de Darth Vader ou de Luke en tenue de pilote pour alimenter les conversations. On fera sans.

La Tile tampographiée d'une ligne de dialogue qui devient le gimmick de cette nouvelle collection de produit dérivés affiche ici une phrase prononcée par Darth Vader durant la poursuite dans la tranchée de la Death Star : "...The Force is strong with this one...". Je suis beaucoup moins catégorique que pour la citation affichée à l'avant du set 75339 Death Star Trash Compactor concernant la nécessité de localiser le texte dans d'autres langues, la phrase affichée ici est devenue suffisamment populaire pour se suffire à elle-même, personne n'y fait référence en disant "...c'est à croire qu'il est protégé par la Force..." comme dans la version française du film.

Ce produit n'est peut-être pas le plus sexy des trois sets proposés pour lancer cette nouvelle collection de dioramas pour fans adultes mais la scène est à mon avis globalement plutôt bien interprétée avec un niveau de finition très acceptable. Le format microscale prive ce produit de minifigs mises en scène mais ce n'est pas si grave car c'est aussi la moins chère des trois références annoncées.

Si vous en prenez deux et que vous les placez face à face, vous obtenez une vraie tranchée et un X-wing supplémentaire pour le regretté Biggs Darklighter. Si vous les placez dos à dos, vous obtenez de jolis serre-livres, peut-être un peu légers, pour encadre votre collection de comics ou de beaux livres sur l'univers Star Wars.

Ce set est le moins cher des trois mais ce n'est pas pour autant un produit que je considère comme abordable. 60 € pour ça, c'est beaucoup trop cher dans l'absolu même si nous savons tous ici que les fans de la licence Star Wars seront plus vindicatifs face à l'augmentation du prix du litre de diesel de quelques centimes qu'à propos de quelques grammes de plastique vendus à prix d'or. Chacun ses priorités.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 9 avril 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Lumen - Commentaire posté le 01/04/2022 à 0h38
Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

75339 lego starwars diorama collection death star trash compactor 1

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au contenu du set LEGO Star Wars Diorama Collection 75339 Death Star Trash Compactor, une boite de 802 pièces qui sera disponible au prix public de 89.99 € dès le 26 avril 2022. Avec cette nouvelle collection de mini-dioramas d'exposition, LEGO cible franchement les fans adultes qui n'ont pas la place ou l'envie de remplir leur salon avec d'imposants vaisseaux ou autres engins issus de l'univers Star Wars mais qui souhaitent tout de même afficher leur passion pour la saga via quelques discrets éléments décoratifs. C'était déjà la possibilité offerte par les casques commercialisés depuis 2021 et ces nouvelles mises en scène amèneront un peu de diversité sur les étagères des fans.

Pour lancer cette nouvelle collection, LEGO a donc sélectionné trois scènes "cultes" de la saga. La sélection n'était pas très difficile,: dans l'univers Star Wars tout est plus ou moins culte pour de nombreux fans et le produit dont il est question ici fait référence à la scène de l'Episode IV (A New Hope) au cours de laquelle Luke Skywalker, Han Solo, Leia et Chewbacca se retrouvent coincés dans le compacteur de déchet 3263827. L'endroit est habité par un dianoga, une créature qui attaque Luke Skywalker avant que C3-PO et R2-D2 n'évitent à tout le monde de finir en crêpe impériale.

La construction avec son socle et ses trois bouts de murs est très vite assemblée. La scène est présentée sur un support prévu pour lui donner du cachet et lui permettre de finir honorablement sa carrière sur une étagère. Le mur du fond avec sa porte à fermeture magnétique (dans le film) est fixe. Les deux pans de murs latéraux sont mobiles et peuvent être rapprochés manuellement vers le centre du diorama pour simuler la mise en route du compacteur. Pas de mécanisme complexe ni d'engrenages avec une molette au bout, on pousse avec les doigts.

Petit détail très satisfaisant : la construction de ces deux panneaux latéraux semble désordonnée de prime abord mais on constate qu'à l'arrivée tout s'imbrique parfaitement, à condition d'avoir au préalable soigneusement placé les différentes minifigs sur les emplacement prévus. On peut donc s'amuser cinq minutes à mettre le broyeur en action en poussant sur les murs et la fonctionnalité intégrée a au moins le mérite d'offrir deux possibilités d'exposition.

75339 lego starwars diorama collection death star trash compactor 10

75339 lego starwars diorama collection death star trash compactor 14

Le dianoga méritait certainement mieux que la représentation franchement symbolique proposée ici. La bestiole joue un rôle significatif dans cette scène mais elle n'a malheureusement droit qu'à un œil rouge qui dépasse du centre du diorama. En leur temps, les sets 10188 Death Star (2008) et 75159 Death Star (2016) qui mettaient en scène le compacteur de déchets dans l'un des compartiments de la Death Star faisaient au moins l'effort de nous proposer un assemblage de quelques pièces pour incarner correctement la créature et il y avait sans doute moyen de faire un peu mieux sur un produit d'exposition entièrement à la gloire de cette scène de quelques minutes.

C-3PO et R2-D2 sont installés derrière le diorama face à la console qui leur permet dans le film de désactiver "tous les broyeurs mécaniques qui sont au niveau 5". À l'écran, les deux droïdes ne sont évidemment pas juste derrière le mur du local en question mais leur intégration dans la construction passait par ce raccourci et c'est bien exécuté. On pourrait presque regretter le manque de finition sur l'arrière du diorama mais la présence des deux droïdes est plus un clin d'œil qu'autre chose.

LEGO a choisi d'illustrer chacun des produits de sa Diorama Collection en reprenant une ligne de dialogue tampographiée sur une Tile placée en façade. Nous avons donc droit ici à la phrase prononcée par Han Solo : "...One thing's for sure, we're all gonna be a lot thinner!...". Cette ligne de dialogue en anglais n'est pas forcément dans les souvenir des fans francophones qui se rappelleront au mieux de la phrase "...il y a une chose de sûre, c'est qu'on va tous maigrir un grand coup..." et LEGO aurait été bien inspiré de proposer la Tile dans différentes langues, histoire de donner du sens à sa présence sur les marchés non anglophones. On fera avec la version originale.

Pas de stickers dans cette boite, les trois éléments à motifs sont tampographiés. Pour peupler ce mini diorama, on obtient six figurines : Luke Skywalker, Han Solo, Leia, Chewbacca, C-3PO et R2-D2. Les plus observateurs l'auront remarqué, ces figurines combinent des éléments inédits et des pièces déjà vues dans d'autres sets par le passé : C-3PO conserve sa tête disponible depuis 2012 avec ses yeux plus ou moins bien centrés selon les boites et il profite d'un torse et d'une paire de jambes inédits. La tampographie est très réussie et LEGO fait enfin l'effort d'habiller correctement ce droïde dont les bras et les pieds restaient habituellement neutres.

75339 lego starwars diorama collection death star trash compactor 15

R2-D2 réutilise le dôme vu dans plusieurs boites depuis 2020 mais il profite d'une tampographie sur les deux faces du cylindre blanc. La figurine est maintenant à la hauteur de ce qu'on peut attendre d'un fabricant comme LEGO et R2-D2 dispose enfin d'une représentation vraiment aboutie.

La figurine de la princesse Leia utilise le torse disponible depuis 2016, la tête qui date de 2019 et qui est aussi utilisée pour Captain Marvel et la coiffure qui date de 2011. Chewbacca reste égal à lui-même, c'est la figurine de 2014 qui est fournie ici.

Luke Skywalker et Han Solo inaugurent une version inédite de l'armure des Stormtroopers sur laquelle Luke reçoit la tête datant de 2015 qui a aussi servi à Gunther du Central Perk et Han Solo la tête commercialisée depuis 2014. Je préfère cette version de l'armure à celle vue dans le set 75159 Death Star (2016) puis dans le mini-set exclusif à la convention Star Wars Celebration en 2017, la référence Detention Block Rescue, les effets d'ombres et le mélange de gris et noir proposés ici me semblent vraiment pertinents.

Nous reparlerons également des deux autres dioramas de la nouvelle collection lancée par LEGO, mais je dois m'avouer particulièrement convaincu par celui-ci. La scène concernée est correctement interprétée, la fonctionnalité intégrée est anecdotique mais elle permet de proposer deux variantes d'exposition et la dotation en figurines est conséquente avec deux droïdes enfin traités comme il se doit. La présence de C-3PO et R2-D2 au dos du diorama surprendra vos amis venus vous rendre visite et le tout alimentera quelques conversations à l'occasion d'un dîner. On peut au passage s'offusquer du tarif demandé par LEGO pour cette boite ou attendre sagement qu'Amazon se mette sur le dossier.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 8 avril 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire (un truc à dire quoi) sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Guillaume_PrS - Commentaire posté le 01/04/2022 à 19h57

lego 40532 vintage taxi gwp 2022 4

LEGO ressort un petit produit promotionnel qui avait déjà été offert en janvier dernier : le set 40532 Vintage Taxi est de nouveau offert sous condition d'achat mais il faut cette fois acheter au moins l'un des quatre Modulars ci-dessous pour que cette boite de 163 pièces soit automatiquement ajoutée au panier :

10255 10270 10278 10297

L'offre est valable jusqu'au 7 avril 2022 ou jusqu'à épuisement du stock et elle est cumulable avec celles qui permettent jusqu'au 16 avril prochain de se faire offrir le polybag 30583 Easter Bunny dès 40 € d'achat et le set 40527 Easter Chicks dès 65 € d'achat.

ACCÈS DIRECT À L'OFFRE EN COURS SUR LE SHOP LEGO >>

(Le lien vers le shop redirige vers la version de la boutique officielle de votre pays de connexion)

10300 lego back future time machine delorean 17

On fait aujourd'hui rapidement le tour du contenu du set LEGO 10300 Back to the Future Time Machine, une grosse boite de 1872 pièces qui sera disponible au prix public de 169.99 € dès le 1er avril 2022. Il s'agit déjà de la troisième version de la DeLorean de la trilogie Retour vers le Futur chez LEGO après le modèle compact du set LEGO Cuusoo 21103 The DeLorean Time Machine (2013) et le micro machin du Level Pack LEGO Dimensions 71201 Back to the Future (2015).

La Delorean DMC-12 n'aurait sans doute jamais été aussi populaire si elle n'avait pas été le véhicule principal de la trilogie culte et elle se contenterait probablement de truster le top 10 des véhicules les plus moches des années 80 ou le classement des pires flops commerciaux de l'histoire.

À l'écran, le véhicule à la carrosserie en inox est transformé à l'aide de nombreux éléments qui le rendent un peu moins austère pour le convertir en machine à voyager dans le temps bardée de câbles et de modifications et c'est principalement pour son rôle au cinéma que le véhicule a ses fans inconditionnels.

On se doutait que LEGO finirait un jour par traiter le sujet comme il se doit dans sa gamme de maquettes pour adultes, le fabricant nous ayant déjà proposé d'autres voitures mythiques issues de films comme l'ambulance des Ghostbusters (10274 Ghostbusters ECTO-1), La Batmobile du film de Tim Burton (76139 1989 Batmobile) et l'Aston Martin de James Bond (10262 James Bond Aston Martin DB5).

Il restait à trouver une solution pour que les fans puissent choisir l'une des trois évolutions de la DeLorean au gré des différents épisodes de la trilogie et LEGO a pris le parti d'intégrer quelques modifications simples qui permettent d'obtenir rapidement et sans trop d'efforts la version souhaitée. Si vous souhaitez exposer les trois versions, il faudra évidemment repasser à la caisse. Le calcul est vite fait, il vous faudra débourser la modique somme de 509.97 € pour acquérir trois exemplaires et éventuellement compter sur la revente de deux des trois lots de minifigs pour limiter la casse.

10300 lego back future time machine delorean 19

10300 lego back future time machine delorean 25

Esthétiquement, le contrat est à mon avis rempli. Les lignes et les proportions de la DeLorean sont respectées avec un pare-brise inédit qui permet de ne pas gâcher les efforts fournis sur le reste de la construction pour que le modèle LEGO reste fidèle au véhicule de référence, les coloris choisis sont cohérents avec quelques touches de gris métallisé par endroits et les grandes surfaces lisses rendent parfaitement hommage au look de la DeLorean. L'objet est une jolie maquette d'exposition qui n'aura pas à rougir à côté d'une Batmobile ou de l'ambulance des Ghostbusters.

Le produit est présenté comme "3 en 1", et c'est à partir du 11ème et dernier groupe de sachets que les possibilités de modification du véhicule de 35 cm de long, 19 cm de large et 12 cm de haut sont proposées. Il faudra démonter et remonter quelques sous-assemblages pour obtenir l'une des trois DeLorean vues à l'écran.

C'est un peu laborieux, il faut repartir à chaque fois de la phase d'assemblage du capot avant pour ensuite appliquer les modifications esthétiques prévues qui font appel à plusieurs pièces communes aux trois variantes. LEGO ne revient pas en arrière en détaillant les sous-assemblages à retirer et il aurait été de bon ton d'inclure les quelques pièces qu'il faut réutiliser d'un assemblage à l'autre pour pouvoir conserver les modifications prêtes à être installées.

Le châssis et la carrosserie de la DeLorean sont donc logiquement identiques pour les trois versions et on installe dans tous les cas le mécanisme qui servira à rentrer les roues avec son gros levier rouge, c'est prévu dès les premiers sachets. Ce système un peu rustique mais efficace fait appel à quatre élastiques et l'utilisation de ces consommables, qui sont bien visibles lorsque les roues sont en position horizontale, affecte la rigidité des supports sur lesquels on installera les quatre roues par la suite : un léger effet de flottement est présent lorsqu'on fait rouler le véhicule. Il s'agit d'une maquette d'exposition et ce n'est pas donc très grave. Pas de direction intégrée, on s'en passera aisément pour les mêmes raisons.

Les premières étapes de construction font comme souvent appel à une flopée de briques colorées, l'inventaire du produit ne s'en trouve que plus varié et le processus d'assemblage plus facile. On intègre également une brique lumineuse qui viendra donner vie au convecteur temporel à condition de maintenir le doigt sur le bouton déporté à l'arrière.

LEGO n'a toujours pas l'intention de nous permettre de laisser cette brique allumée et c'est à mon avis un peu dommage. L'effet obtenu est convaincant même si la fonctionnalité restera anecdotique en raison de l'impossibilité de laisser le convecteur éclairé. Les nombreux fabricants tiers de kits de LEDs à intégrer dans les sets LEGO résoudront rapidement ce problème, aucun doute là-dessus.

10300 lego back future time machine delorean 24

10300 lego back future time machine delorean 31

La carrosserie du véhicule est affectée par les problèmes de qualité habituels avec des écarts de teinte entre les pièces grises, un gros point d'injection bien visible sur le panel du capot avant ou encore de nombreuses micro-rayures sur la poignée de pièces métallisées livrée dans cette boite.

La bonne nouvelle, parce qu'il y en a une : le nouveau pare-brise est livré emballé dans un film de protection qui nous évite les habituelles rayures sur ces pièces transparentes. Je suis heureux de voir que LEGO prend enfin ce détail au sérieux, je ne cesse depuis des années de me faire l'écho de ce problème récurrent. Le fabricant s'économisera au passage de nombreux appels de clients exigeants.

Les deux portes papillon à l'épaisseur un peu trop prononcée à mon goût sont relativement bien intégrées mais elles sont aussi un peu trop lourdes pour rester ouvertes. Elles retombent inévitablement et LEGO n'a prévu aucune fonctionnalité de maintien en position ouverte. On finit parfois par arriver à les laisser en l'air mais elles se referment au moindre choc ou déplacement. On aurait pu se douter que ce serait le cas en regardant attentivement les visuels "lifestyle" fournis par LEGO lors de l'annonce du produit, aucun des mises en scène ne présentait les portes en position ouverte. Selon vos compétences, un simple bout de scotch ou une modification plus avancée résoudra le problème.

En position de vol avec les roues repliées sous la carrosserie, le véhicule repose sur quatre briques transparentes qui sont là pour essayer de faire illusion et donner une impression de flottement. C'est un peu bas pour être convaincant, les plus pointilleux n'hésiteront pas à doubler la hauteur du support ou à intégrer une solution placée au centre du châssis et moins visible de profil.

10300 lego back future time machine delorean 21

10300 lego back future time machine delorean 14 1

Le set n'échappe pas aux stickers, avec une quinzaine d'autocollants fournis. L'utilisation de ces consommables, aussi réussis soient-ils, me semble toujours aussi malvenue sur ce type de produit haut de gamme, il faudra pourtant s'en contenter. LEGO ajoute une petite plaque de présentation avec quelques références bien connues des fans mais sa présence sert surtout à donner un côté collector au produit et par ricochet à le valoriser pour justifier son prix public.

Pour ceux qui se poseraient la question, les enjoliveurs tampographiés utilisées sur les jantes pour les deux premières versions de la DeLorean sont en fait la pièce vue sur le moteur de la Vespa du set 10298 Vespa 125. Le logo DMC présent à l'avant du véhicule est également tampographié, l'impression est d'ailleurs un peu ratée sur le modèle que j'ai reçu.

Vous l'avez compris, le véhicule n'est pas à l'échelle des minifigs fournies, ces dernières ne sont que des éléments décoratifs. Les accessoires inclus dont l'hoverboard sont donc logiquement à l'échelle du véhicule et pas des personnages. Les deux figurines sont inédites à l'exception de la tête de Marty McFly qui est aussi celle de Han Solo, Cedric Diggory et quelques autres.

Dommage pour la paire de Nike Air MAG vaguement tampographiée sur les jambes de Marty, le résultat est franchement très moyen. On sait que LEGO a du mal à atteindre les zones concaves lors de l'impression, le fabricant fait donc l'impasse sur la jonction intérieure entre les jambes et les pieds. Doc Brown conserve sa chevelure déjà vue dans le Level Pack LEGO Dimensions en 2015, c'est raccord. Pour le reste, on obtient plusieurs versions du "carburant" de la DeLorean avec une caisse de plutonium pour la première interprétation du véhicule ainsi qu'une banane et une canette pour alimenter Mr. Fusion. Les clins d'œil sont là, c'est appréciable.

10300 lego back future time machine delorean 28

Le propos du produit ne mérite pas vraiment d'essayer de convaincre ceux qui n'ont pas d'affinités avec la trilogie Retour vers le Futur d'investir dans cette boite. Il n'est pas nécessaire pour autant d'essayer de dissuader ceux qui dans tous les cas débourseront les 170 € demandés dès le lancement de ce produit dérivé tant espéré et attendu. Ce sera à chacun de voir si ce produit qui rend convenablement hommage à la trilogie culte mérite vraiment l'effort financier demandé et s'il faut en prime repasser à la caisse pour s'offrir deux exemplaires supplémentaires.

À titre personnel, je pense que LEGO ne déçoit globalement pas avec cette interprétation de la DeLorean : le sujet est bien traité, le plaisir de construction est bien là et le résultat est plutôt convaincant. Beaucoup de fans avaient idéalisé ce set dès les premières rumeurs annonçant une DeLorean chez LEGO et certains seront peut-être déçus face aux quelques défauts du produits. Il n'en reste pas moins que le designer rend une copie très acceptable sachant que la DeLorean n'est pas un véhicule au look moderne et aux courbes subtiles.

On aime surtout cette voiture parce qu'elle est symbolique de la trilogie Retour vers le Futur, pas pour son design ou la place qu'elle occupe dans l'histoire de l'automobile et cette version LEGO est à la hauteur de mes attentes malgré ses quelques défauts un peu agaçants. Ceux qui se refuseront à dépenser 170 € dans cette boite pourront toujours se tourner vers la version Playmobil (70317 Back to the Future DeLorean) du véhicule commercialisée depuis 2020 qui offre un potentiel décoratif similaire pour moins de 50 €, mais sans le plaisir assuré par quelques heures d'assemblage.

10300 lego back future time machine delorean 29

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 3 avril 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire (un truc à dire quoi) sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Turbalours - Commentaire posté le 21/03/2022 à 15h10

10300 lego back future time machine delorean 30

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites