40337 MIni Gingerbread House offerte sur le Shop LEGO !
30624 Obi-Wan Kenobi offert sur le Shop LEGO !

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Architecture 20152 Dubaï Skyline

Après Tokyo, il est temps de jeter un rapide coup d'œil à l'autre skyline LEGO Architecture de début 2020 : le set 20152 Dubaï Skyline (740 pièces - 59.99 €).

Comme annoncé, on retrouve ici une sélection de bâtiments emblématiques de la ville la plus connue des Émirats Arabes Unis, une cité en constante évolution où les grues sont presque aussi nombreuses que les buildings. Le set n'en deviendra pas pour autant obsolète dans les années à venir, sauf en cas de démolition de l'une des structures existantes pour construire à la place quelques chose d'encore plus grand, plus haut et plus impressionnant.

Dans l'ordre dans cette skyline : l'hôtel Jumeirah Emirates Towers, la station de métro Ibn Battuta ,The Dubai Frame, The Dubai Fountain, le Burj Khalifa et l'hôtel Burj Al Arab Jumeirah.

Premier constat, la base du set est recouverte de Tiles beiges (Tan) au lieu des habituelles pièces grises. C'est raccord avec le contexte géographique de la ville, même si les rues de Dubaï ne sont pas de simples chemins de terre...

Du côté de l'expérience de construction, il y a du bon et du moins bon. Ça commence plutôt bien avec les deux structures de l'hôtel Jumeirah Emirates Towers, deux tours quasiment jumelles au design résolument moderne. la version LEGO est évidemment ultra-simplifiée et peine un peu à reproduire toute la finesse et la grâce de ces constructions, mais il y a ici quelques techniques intéressantes utilisées pour obtenir ce résultat.

LEGO Architecture 20152 Dubaï Skyline

LEGO Architecture 20152 Dubaï Skyline

Au pied de l'hôtel, on trouve la station de métro Ibn Battuta avec son dôme doré et ses rails qui circulent sur un ensemble de piliers. J'apprécie de ce type de détails sur les skylines LEGO, même sommaires, ils contribuent à donner du contexte aux différentes constructions et à habiller le socle du modèle. Quatre palmiers sont plantés sur le socle, ils sont incarnés par des pièces en Olive Green très à propos.

On installe ensuite le Dubaï Frame, le cadre photo géant (150 mètres de haut) qui permet de spammer sur Instagram. Pas de fioritures ici, on oublie les frises élégantes et les miroirs qui circulent le long du cadre et on se contente d'un encadrement de porte doré qui fait illusion à cette échelle.

Avant de passer à la construction la plus imposante de ce micro-diorama, on assemble l'hôtel Burj Al Arab Jumeirah. Le vrai bâtiment en forme de voile est magnifique. La version LEGO  fait de son mieux à grand renforts de pièces empilées, de clips et de bougies Harry Potter pour un résultat que je trouve vraiment très moyen. C'est un peu pataud, vraiment très fragile et ce n'est qu'avec un peu distance que l'ensemble fonctionne visuellement.

La dernière construction est la plus laborieuse et la moins créative. Le Burj Khalifa n'est qu'un empilement d'éléments sans grand intérêt avec plus d'une centaine de pièces rondes 1x1 bleues. C'est plus varié que la version monochrome du set 21008 Burj Khalifa commercialisé en 2011, c'est à mon avis beaucoup moins élégant que la version du set 21031 Burj Khalifa commercialisé en 2016 et c'est surtout d'un ennui abyssal. Ce n'est d'ailleurs pas vraiment du niveau de ce qu'on peut atteindre d'un produit de la gamme LEGO Architecture. À décharge pour le designer du set, le rendu global de la construction est assez fidèle au modèle de référence.

Au pied du Burj Khalifa, on trouve deux micro-fontaines qui incarnent le spectacle aquatique et musical proposé aux touristes, à la manière de ce qu'on trouve à Las Vegas devant le Bellagio. Symbolique mais suffisant.

LEGO Architecture 20152 Dubaï Skyline

Au final, j'hésite un peu à qualifier ce set de produit pour touristes soucieux de se procurer un joli souvenir dans une boutique de l'aéroport avant de quitter la ville.

Rien à dire sur la skyline en elle-même qui permet de reconnaître Dubaï au premier coup d'œil grâce aux quelques structures facilement identifiables, mais on reste cependant vraiment sur sa faim concernant les techniques utilisées et l'assemblage du Burj Khalifa n'offre rien de très excitant dans ce domaine. Bilan mitigé donc en ce qui me concerne pour cette boite.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 25 décembre 2019 prochain à 23h59.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

Le prochain set LEGO Ideas offert par LEGO : Une Aedelsteen Deluxe
Les fans se sont exprimés et le gagnant du concours organisé sur la plateforme LEGO Ideas pour désigner la création qui deviendra le prochain GWP (Gift With Purchase) a été désigné : il s'agit de l'Aedeslten Deluxe proposée par Versteinert, le créateur du projet Gilmore Girls qui avait en son temps atteint les 10.000 soutiens et qui avait été ensuite recalé lors de la phase de review.

Encore une décapotable qui circulera bientôt dans les rues de LEGOmodularville après celles des sets 10260 Downtown Diner et 10232 Palace Cinema.

Ci-dessous, la liste des quinze projets qui étaient soumis au vote des fans dans le cadre de ce concours.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76897 1985 Audi Quattro S1

Sans transition, on s'intéresse aujourd'hui rapidement au set LEGO Speed Champions 76897 1985 Audi Quattro S1 (250 pièces - 19.99 €), une des nouveautés 2020 qui profite du passage à 8 tenons du châssis du véhicule. Cette modification de l'échelle des véhicules de la gamme n'a pas laissé les fans indifférents, certains y voyant une évolution bienvenue qui permet d'améliorer de manière significative les proportions et le niveau de détail des véhicules, d'autres regrettant cette rupture de l'homogénéité esthétique de la gamme.

Personne ne pourra nier que certains des différents modèles en 6 tenons de large commercialisés jusqu'ici avaient tendance à être un peu trop étroits et semblaient comme étirés en longueur. Ce détail est ici corrigé avec une esthétique à mon avis globalement plus cohérente.

L'Audi Quattro S1 est un véhicule très anguleux qui se prête plutôt bien à la conversion en modèle LEGO et la construction obtenue avec les 240 pièces du set dont le nouveau châssis en 12x6 (6287679) et les nouveaux essieux en 6 tenons de large (6287680) est à l'image du modèle de référence.

On n'échappe pas dans ce set à l'habituelle grosse planche de stickers, dont de très petits autocollants un peu laborieux à coller. C'est quasiment du maquettisme à ce stade et il faut alterner en permanence entre l'assemblage de pièces et la pose de stickers. LEGO indique sur la boite que ce set est accessible aux enfants âgés d'au moins 7 ans, ce qui est le cas concernant les techniques d'assemblage, mais sauf à être habitués à coller des autocollants de très petite taille, les jeunes fans devront se faire aider pour ne pas se retrouver avec un véhicule qui ne ressemblera plus vraiment à ce qui était prévu au départ.

Comme d'habitude, les stickers imprimés sur un fond vraiment blanc se font remarquer sur les pièces qui elles ne sont pas du même blanc. Il y a tout de même trois pièces tampographiées dans cette boite : le capot avant et deux éléments qui viennent prendre place sur les montants arrière de l'habitacle.

76897 1985 Audi Quattro S1

76897 1985 Audi Quattro S1

Ce passage à 8 tenons de large ne résout pas tous les problèmes : Avec l'utilisation du nouveau châssis, le poste de pilotage dispose de 5 tenons, deux tenons par minifig et un tenon central sur lequel on trouve ici le levier de vitesses et le frein à main.

Mais il fallait prévoir la place pour glisser le pare-brise et le volant ne tombe pas vraiment en face du conducteur. La minifig ne peut d'ailleurs pas garder les bras tendus vers le volant, il devient alors impossible d'enficher le pare-brise sur l'emplacement prévu.

Une remarque au passage, le pare-brise sur lequel est clipsé le toit du véhicule ne tient que sur deux tenons placés à l'avant et ne vient pas se placer correctement sur sur le support lisse prévu juste derrière la tête du conducteur. Le casque du pilote ne gêne pourtant pas, à condition de bien avoir enfiché la minifig sur les tenons de la place du conducteur. Heureusement, il suffit d'inverser la pièce noire centrale au dessus des sièges pour disposer de deux tenons de fixation qui corrigent le problème (voir photos ci-dessous).

Globalement, c'est évidemment moins sexy qu'une supercar des années 2000, mais je pense que cette Audi Quattro S1 à la sauce LEGO s'en tire plutôt bien et qu'elle devrait plaire aux nostalgiques des exploits de Walter Röhrl et de Michèle Mouton. Tout y est, les formes du véhicule sont respectées et l'ensemble est suffisamment solide pour jouer avec. À vous de voir si votre collections de véhicules en 6 tenons s'accommodera de ces nouveaux modèles plus larges et plus détaillés.

76897 1985 Audi Quattro S1

Le pilote fourni dans cette boite, qui est manifestement Walter Röhrl, n'a rien de très excitant. La tampographie du torse est correcte et reprend les éléments vus sur la combinaison des pilotes de l'époque. Pas d'écussons sur les bras, c'est dommage. LEGO fournit une chevelure supplémentaire, c'est toujours ça de pris.

Pour finir, je pense que si on peut se féliciter du changement d'échelle pour cette gamme de véhicules qui permet d'obtenir des produits à l'esthétique extérieure un peu plus aboutie, l'augmentation significative du prix public de ces boites qui passe de 14.99 € à 19.99 € pour celles qui ne contiennent qu'un seul véhicule va encore un peu plus en limiter l'accès aux plus jeunes qui pourtant adorent s'amuser avec ces petits bolides. Il va falloir demander aux parents de chasser les promos et économiser encore un peu plus sur son argent de poche en attendant l'occasion de pouvoir se faire plaisir.

Le set LEGO Speed Champions 76897 1985 Audi Quattro S1 (250 pièces - 19.99 €) sera disponible sur la boutique officielle en ligne et dans les LEGO Stores dès le 1er janvier 2020.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 21 décembre 2019 prochain à 23h59.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Architecture 20151 Tokyo Skyline

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au set LEGO Architecture 20151 Tokyo Skyline (547 pièces - 59.99 €), une boite qui viendra rejoindre début 2020 la déjà longue liste des panoramas de différentes villes convertis à la sauce LEGO. Ici c'est de Tokyo qu'il s'agit avec quelques structures emblématiques de la capitale japonaise, la Tokyo Tower, la Mode Gakuen Cocoon Tower, le parc de Chidorigafuchi, une vue de Shibuya, la tour Tokyo Skytree et le centre d'exposition Tokyo Big Sight, le tout placé devant le Mont Fuji avec une effet de perspective forcée.

La Tokyo Tower est assez convaincante, on retrouve ce côté Tour Eiffel rouge et blanche de la construction  de 333 mètres visible depuis tous les quartiers de la ville, mais sans la légèreté de la structure qui est ici incarnée par des pièces pleines. On hésite donc un peu avec la fusée de Tintin, mais il était sans doute difficile de faire mieux à cette échelle. Au pied de la Tokyo Tower, on trouve ce qui semble être le temple de Sensoji, une pagode surmontée d'un élément doré. Rien n'est précisé au sujet de cette structure dans le livret d'instructions.

LEGO Architecture 20151 Tokyo Skyline

La Mode Gakuen Cocoon Tower est à mon avis un peu moins réussie. La structure de 204 mètres de haut qui accueille plusieurs milliers d'étudiants japonais est un peu plus élégante que la version LEGO et les pièces tampographiées avec un simple motif géométrique peinent à reproduire l'effet "nid" visible sur le vrai bâtiment.

Plus loin dans la skyline, on retrouve deux lieux emblématiques de la capitale japonaise : le chemin de Chidorigafuchi qui longe les douves du Palais Impérial avec ses cerisiers en fleurs au printemps et le croisement du quartier de Shibuya, un lieu incroyable qui voit des milliers de personnes traverser la rue en même temps et dans toutes les directions sans se bousculer.

Même si vous n'êtes jamais allé au Japon, vous avez forcément déjà vu cet endroit au moins une fois dans un film. J'ai pu m'y rendre à l'occasion d'un déplacement professionnel et c'est un sentiment étrange que de se retrouver au milieu du flot de personnes qui traversent ce simple croisement.

La version LEGO ne transmet évidemment aucune de ces émotions mais la présence de ce lieu dans ce set est un détail que j'apprécie particulièrement. On retrouve les bâtiments avec leurs enseignes colorées, les écrans géants qui diffusent des publicités et le marquage au sol qui permet de reconnaître facilement l'endroit.

LEGO Architecture 20151 Tokyo Skyline

 

En bout de présentoir, on trouve le centre d'exposition Tokyo Big Sight avec la structure très particulière de son espace de conférence relativement bien reproduite ici. Juste derrière, on installe la Tokyo Skytree, une structure haute de 634 mètres dont la version LEGO est à mon avis peu convaincante.

Le maillage métallique qui habille la tour est ici symbolisé par quelques tubes souples trop espacés pour produire un effet crédible.  Encore une fois, je suis bien conscient que l'échelle de ces skylines ne permet pas toutes les fantaisies habituellement vues sur les sets de la gamme Architecture qui ne mettent en scène qu'une seule construction, mais je suis tout de même un peu déçu.

Difficile pour moi de critiquer le choix des bâtiments qui constituent cette skyline de Tokyo, je n'y vis pas. Chacun aura un avis sur le sujet en fonction de ce qu'il aura éventuellement retenu de son passage dans la capitale japonaise, mais de mon point de vue de touriste occasionnel, je pense que la sélection est assez représentative de ce qui symbolise le mieux cette ville.

Je reste un peu sur ma faim concernant la Mode Gakuen Cocoon Tower et la tour placée tout à droite du modèle. Le Mont Fuji, malgré sa finition approximative, apporte un peu de profondeur au produit et contribue à mettre en valeur les deux éléments qui me semblent les plus réussis ici : Chidorigafuchi et Shibuya.

LEGO Architecture 20151 Tokyo Skyline

Globalement, ce set est un joli souvenir pour ceux qui ont déjà pu se rendre à Tokyo et qui ont pris le temps de visiter un peu la ville sans passer tout leur séjour à Akihabara... Le quartier aurait d'ailleurs mérité de figurer dans cette skyline, avec quelques micro-immeubles habillés d'enseignes lumineuses.

Les amateurs de micro-constructions à base de briques LEGO y trouveront aussi leur compte avec un set qui propose des assemblages variés et toujours aussi ingénieux. Certains structures sont en revanche un peu fragiles, mai comme il s'agit d'un pur produit d'exposition qu'on ne touche plus après l'avoir monté, ce n'est pas très grave.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 20 décembre 2019 prochain à 23h59.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

On reparle aujourd'hui rapidement du set LEGO Creator Expert Modular 10270 Bookshop (2504 pièces - 159.99 €), un ensemble de deux constructions qui rejoindra probablement la rue de la majorité des fans de cette gamme dès le 1er janvier prochain.

Vous avez largement eu le temps et les éléments pour vous faire une idée très précise du contenu de cette boite avec l'annonce officielle qui a eu lieu il y a quelques heures, je me contenterai donc de vous livrer comme d'habitude quelques réflexions très personnelles à propos de cette boite.

Ne vous laissez pas impressionner par les visuels officiels, cet ensemble ne mesure "que" 29 cm de haut. À titre de référence, la construction du set 10264 Corner Garage mesure 32 cm de haut et le point culminant du set 10255 Assembly Square est à 35 cm du sol. Ici pas d'antenne ni de toiture en pointe, l'ensemble est relativement compact.

Des murs, des corniches, des toits, des meubles, comme d'habitude on assemble ici une maison de poupée pour adulte,s avec ses différents espaces plus ou moins jouables, qui finira sur une étagère aux côtés des autres produits de la gamme et qui fera le bonheur de tous ceux qui exposent régulièrement des dioramas urbains aux quatre coins de la France.

Le set est constitué de deux bâtiments distincts logiquement posés sur leurs plaques 16x32 de base respectives, une solution disparue de la gamme depuis le set 10218 Pet Shop commercialisé en 2011. Vous pouvez d'ailleurs disposer les deux constructions dans l'ordre qui vous plaît, ça fonctionne.  En inversant le placement par rapport à la solution présentée par LEGO, le lampadaire finit sous le bouleau mais il est facile à supprimer ou à déplacer.

Question carrelage, il ne faut pas être trop exigeant avec ce set : seul le sol de la librairie est carrelé, les autres pièces sont en "tenons apparents". C'est pratique pour y planter des meubles ou des minifigs, mais ce n'est à mon avis pas à la hauteur du niveau de finition qu'ont peut attendre d'un produit de cette gamme. Vous me direz que de toute façon, à part depuis la vitrine de la librairie, on ne voit pas vraiment  l'intérieur des différentes pièces depuis l'extérieur. Et c'est vrai, mais j'aurais aimé avoir droit à des sols lisses, un plancher, etc...

La finition extérieure des deux constructions est en revanche irréprochable. Les ornements en façade sont joliment réalisés et les deux bâtiments affichent des styles et des couleurs très différents. On rêve d'une rue complète de façades dans le même style. Les côtés et l'arrière des deux bâtiments sont comme d'habitude plus sommaires, on y décèle ici ou là quelques différences de teinte entre les pièces en Medium Dark Flesh qui constituent les murs de la librairie, mais c'est plus homogène que d'habitude et il me semble que LEGO a un peu progressé sur ce point. Je ne suis en revanche pas fan des briques de différentes couleurs qui sont visibles sur l'extérieur des murs, notamment au niveau de la cheminée du bâtiment bleu.

L'enseigne de la librairie est tampographiée et il faudra se contenter d'une version anglaise. Pour ceux qui se demandent ce que veut dire "Birch", c'est la traduction anglaise du mot bouleau, l'arbre qui se trouve juste devant la boutique. Cet arbre met d'ailleurs à profit les encoches blanches présentes sur les pièces qui constituent le tronc : plus la peine de les tourner pour les dissimuler, elles incarnent parfaitement ici les variations de teinte de l'écorce caractéristique de ce type d'arbre.

Quelques feuilles jaunies sur les branches de l'arbre et au sol et l'ambiance automnale d'une rue d'un quartier calme et résidentiel de Londres ou San Francisco est là. Bon courage pour intégrer ce nouveau Modular dans une rue où se côtoient déjà des bâtiments aux styles architecturaux très différents. Le plus judicieux semble d'y accoler le set 10243 Parisian Restaurant dont la façade me paraît plutôt assortie avec celle de ce nouvel ensemble. De l'autre côté, le set 10255 Assembly Square fera l'affaire.

La librairie est évidemment remplie...de livres. Ou plutôt de petits assemblages qui reproduisent la présence de livres dans les rayons de la boutique. C'est dommage, on obtient ici un seul "vrai livre" LEGO, un exemplaire de Moby Brick dont la couverture est d'ailleurs joliment tampographiée. Au final, pour un set qui s'intitule Bookshop, il n'y a pas beaucoup de livres dans cette boite même si les assemblages de substitution font largement illusion sur les étagères.

Les étages des deux constructions sont des chambres de bonne plus ou moins mansardées, on y trouve pas grand chose à part un lit double et une commode d'un côté et un lit simple avec un aquarium de l'autre. Pas de lavabo, ni de salle de bains, ni de toilettes. La maison bleue profite d'une cave qui manque un peu de profondeur mais c'est un détail intéressant qui permet aussi de surélever la construction pour justifier l'escalier très réussi placé à l'entrée. Vous y trouverez un piège à souris, une échelle pliable rangée dans un coin et un portillon pour hobbit à l'arrière.

J'ai essayé de tourner le premier étage du bâtiment qui abrite la librairie à 180° et ça marche aussi avec un balcon qui donne donc sur la rue. C'est un détail, mais ça permettra une variante intéressante si vous installez plusieurs exemplaires du set dans votre ville LEGO.

Les autres pièces sont vaguement meublées, et les escaliers, dont une version en spirale assez réussie, occupent une portion non négligeable de l'espace disponible. J'échangerais volontiers ces derniers contre quelques meubles supplémentaires et contre quelques vraies chaises. Chez LEGO, on s'assoit par terre ou presque et c'est dommage.

La dotation en minifigs est ici très correcte avec une poignée de civils lambdas à mettre en scène. Le petit garçon joue avec son avion qui finit dans l'arbre, le libraire vient l'aider, sa femme s'affaire dans la boutique pendant que les parents du gosse imprudent jardinent. En avant les histoires.

Au final, je pense qu'on obtient ici un très joli Modular plus générique que la station-service ou le Diner typé années 50 de ces dernières années et c'est une bonne chose. Le commerce du rez-de-chaussées se fait discret et on a vraiment l'impression de disposer de bâtiments d'habitation.

Ceux qui feront l'acquisition de cette boite ne seront pas déçus par les nombreuses techniques employées ici pour peaufiner les façades des deux constructions. Ils en auront pour leur argent à la fois durant le processus d'assemblage et par la suite avec un superbe ensemble d'exposition, même si on peut tout de même regretter le manque de finition et de meubles dans les étages.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 18 décembre 2019 prochain à 23h59.