ad ad

Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Patent 24/10/1961

L'un des innombrables brevets de LEGO sur la brique comme nous la connaissons tous et déposé par Godtfred Kirk Christiansen fils de Ole Kirk Christiansen le fondateur de LEGO,  le 24 Octobre 1961 expire ce jour, 24 Octobre 2011. Ce n'est pas le premier des nombreux brevets qu'a déposé la société au fil des décennies à expirer, ou à être remis en cause par une décision de justice.

Déjà en 1988 au Canada, la perte de l'un de ses brevets à valu à LEGO l'apparition de concurrents sur le marché des jouets de construction à base de briques emboitables. MegaBrands par exemple, est alors entré de plein pied sur ce marché lucratif en proposant un produit similaire nommé MegaBlocks. La réaction juridique de LEGO fut violente et le 24 Mai 2002 la Cour Fédérale Canadienne rejeta la demande de TLC, arguant que ce brevet visait à déposer une forme avec une capacité fonctionnelle et non un produit. LEGO fit appel de cette décision et fût renvoyé encore une fois dans les cordes par la Cour d'Appel Fédérale en 2003. En 2005, la Cour Suprême jugeait que les brevets ne devaient pas servir à entretenir un monopole. MegaBrands pouvait alors continuer à produire ses briques. En 2010, MegaBrands attaquait encore la marque déposée en Europe en 1999 et obtenait gain de cause sur la base des mêmes critères anti-monopolistiques.

Que cela va t'il changer ? Rien. Les concurrents de LEGO sont déjà capables de produire des briques compatibles, et les contrefacteurs inondent déjà le marché de produits aux emballages et aux contenus similaires à ceux de LEGO. Pour ces derniers, la contrefaçon ne porte donc pas tant sur l'utilisation de la brique, que sur la copie parfois parfaite de sets existants vendus à moindre coût et créant la confusion dans l'esprit des consommateurs.

Les intégristes de la brique LEGO avancent souvent le niveau de qualité supérieur de la production de la firme de Billund en regard de celle des autres fabricants. C'est souvent vrai, mais on ne peut pas décemment reprocher à un consommateur d'essayer de trouver le meilleur rapport qualité/prix pour faire plaisir à un gamin en mal de jouet de construction.

Les produits LEGO sont vendus très chers, faisant de la marque un produit de luxe qui n'est pas à la portée de toutes les bourses. L'ouverture de la concurrence ne crée pas uniquement de la contrefaçon, mais force également le fabricant à adapter sa politique de prix inflationniste pour conserver ses parts de marché. Et c'est une bonne chose. Après tout, la guerre commerciale est une réalité et LEGO doit faire le ménage dans ses propres stratégies : Combien d'entre nous, plus jeunes, avons été alléchés par un emballage prometteur surdimensionné et qui se révèle à moitié vide une fois ouvert...

Concernant la qualité de la brique et de sa fonctionnalité, tout n'est pas rose non plus chez LEGO. Si la brique en elle-même est conçue pour être solide et s'emboiter parfaitement, la finition de certains sets avec lesquels il est impossible de jouer sans que l'ensemble se désolidarise et tombe en morceaux au moindre choc laisse à désirer. Les récentes productions de minifigs en Chine laissent également apparaître l'utilisation de plastiques de piètre qualité.

La guerre est ouverte, et si elle devient avant tout une guerre de licences, LEGO devra lutter pour conserver son image de produit haut de gamme face à des concurrents de plus en plus aptes à proposer une alternative convaincante et beaucoup moins chère.

 

Rejoignez la discussion !

avatar
Trier les commentaires :   Les plus récents en premier | Les plus anciens en premier
MENEI
MENEI

Pour s'en sortir, LEGO doit jouer la carte de l'originalité de son style.

Mega bloks c'est licence Walt Diney à tout va: que du commerce, pas de style propre.

Lego se plante quand il sort les Simpsons.
Les amateurs de Lego veulent du lego, pas des copies de personnages commerciaux (surtout que ceux-là ont vraiment laids!!!)

baal7200
baal7200

les POTC sont fabriquez en chine, même les set

Devrim
Devrim

J'ai entendu que les porte-clé et les Magnet Sets étaient fabriqués en Chine. J'en possède quelques uns et je remarque que la qualité de plastique et la sérigraphie des visages sur ces minifigs n'est pas la même.
Mais je ne pense pas qu'il en soit de même pour les minifigs inclues dans les sets classiques qui trônent dans les rayons des magasins de jouets. Après, je n'achète majoritairement que du Star Wars et je n'ai que quelques petites boites bon marché sur City, Harry Potter, Indiana Jones ou Batman (celles à 10-15 euros). Pouvez-vous éclairer ma lanterne ?

wpDiscuz