LEGO Star Wars 75308 R2-D2

On s'intéresse aujourd'hui au set LEGO Star Wars 75308 R2-D2 (2314pièces - 199.99 €), une boite qui prend enfin le relais du set 10225 R2-D2  (2127pièces - 199.99 €) commercialisé entre 2012 et 2014.

Il n'y a pas de suspense, la nouvelle version du droïde astromech fait mieux que la précédente et elle profite de nouvelles pièces disponibles ces dernières années pour arrondir les angles, notamment ceux du dôme qui conserve quelques tenons apparents mais sur lequel l'effet d'escalier est un peu moins présent.

Si l'apparence extérieure du droïde de 31 cm de haut sur 20 cm de large ne semble que peu avoir évolué d'un modèle à l'autre, les techniques utilisées pour aboutir à ce résultat sont elles complètement différentes. Sur la version 2021, la structure interne se compose désormais d'un châssis à base d'éléments Technic encadrés par deux Frames 11x15 sur lequel on vient plaquer des sous-ensembles. La version 2012 se contentait d'un tube en briques empilées à l'intérieur duquel on glissait le mécanisme à crémaillère qui permettait de déployer le pied central.
Le mécanisme de descente du pied est ici basé sur un système qui libère la tige composée de poutres Technic lorsque le corps du droïde est penché vers l'arrière avec une butée qui empêche le pied de remonter. Il suffit de remettre le droïde à la verticale pour permettre la remontée manuelle du pied et le sécuriser en position haute en poussant.

LEGO Star Wars 75308 R2-D2

LEGO Star Wars 75308 R2-D2

Le bouton dans le dos du robot qui permettait de déployer le pied central en 2012 est donc absent de cette nouvelle version et il suffit ici de soulever le droïde et de le pencher légèrement pour obtenir le même résultat. Dans les deux cas, ce sont des fonctionnalités avec lesquelles on ne joue pas longtemps, la plupart de ceux qui exposeront R2-D2 sur leurs étagères le feront sans doute en position inclinée avec le troisième pied déployé.

Pas de roulettes sous la construction, les designers avaient indiqué que leur présence aurait pu compliqué les choses lorsqu'il s'agit d'exposer le droïde sur le bord d'une étagère. J'entends cet argument, mais je reste quand même persuadé qu'un effort aurait pu être fait sur ce point pour cette nouvelle version, avec pourquoi pas la possibilité de rétracter les roulettes dans les pieds.

Concernant l'assemblage, le challenge n'est particulièrement relevé que le temps de construire le mécanisme interne du droïde. Les perspectives un peu hasardeuses du livret d'instructions ne facilitent pas la tâche et il faudra être très vigilant. Une phase de test intermédiaire du mécanisme est conseillée avant de passer à l'habillage du robot, histoire de vérifier que tout fonctionne. Il faudra une fois de plus s'en remettre à deux simples élastiques pour profiter de la fonctionnalité, c'est un peu dommage sachant que LEGO ne fournit même pas d'exemplaires de remplacement.

Les outils disponibles en façade sont extraits en poussant sur les deux protubérances présentes dans le dos du droïde. Les poutres Technic sur lesquelles on pousse via les tiges qui dépassent dans le dos ouvrent au passage les volets des logements des deux pinces téléscopiques. Il faudra ensuite refermer le tout manuellement après avoir joué avec ces instruments.

LEGO Star Wars 75308 R2-D2

LEGO Star Wars 75308 R2-D2

Le reste de la construction est expédié rapidement et il n'y a ensuite que le dôme pour lequel il faudra là aussi faire preuve d'un peu de vigilance en interprétant les différentes vues proposées dans le livret. C'est cette partie du modèle qui profite le plus des améliorations apportées par le designer. Si on empile bien quelques briques pour le bas de l'élément, la forme du dôme devient rapidement plus crédible avec quelques surfaces lisses et arrondies et les quelques tenons qui restent apparents sont par ricochet un peu noyés dans la surface.

Le périscope intégré est extractible et il peut rester en position haute en tournant la chose sur elle-même. Le dôme rotatif à 360° aurait peut-être gagné à être composé d'éléments métallisés en surface, histoire de peaufiner l'apparence du droïde. LEGO n'a pas hésité pour la maquette de Hubble, R2-D2 aurait vraiment profité de quelques reflets sur le dôme. Il n'y a pas de mécanisme dédié à la montée ou à la descente du périscope, il suffit simplement de l'attraper par le haut et de tirer.

Les fans amateurs de détails faisant référence aux films de la saga devraient apprécier l'intégration dans le dôme d'un espace pour y ranger le sabre de Luke Skywalker. Le sabre ne peut pas être éjecté comme dans la scène de l'Episode VI (Return of the Jedi) lors de l'affrontement sur la barge de Jabba, mais c'est un joli clin d'œil. J'imaginais la possibilité d'éjecter l'accessoire via par exemple la présence d'un ressort au fond du logement, mais il n'en est rien. Il faut retirer un morceau du dôme pour accéder à l'emplacement dans lequel on range le sabre.

Le corps du droïde gagne lui aussi en rondeur avec des angles adoucis par l'utilisation d'éléments adaptés. L'effet d'escalier très présent sur le modèle de 2012 est ici atténué et la maquette en sort beaucoup plus aboutie avec en prime une interface acoustique et un système de ventilation à la forme beaucoup plus fidèle au droïde vu à l'écran. Le bas du corps du robot est encore une fois un peu court il manque la jupe inversée qui entoure le troisième pied rétractable mais on fera avec.

LEGO Star Wars 75308 R2-D2

R2-D2 est ici accompagné d'un petit présentoir sur lequel on colle le sticker de la plaque de présentation et on installe la figurine fournie.  LEGO rate une occasion de nous proposer une version plus aboutie de la figurine habituelle avec une tampographie dans le dos, c'est dommage.

L'autocollant fourni, le seul du set, distille au mot près les mêmes facts que celui du set de 2012, il n'y a que l'illustration de fond qui change. Lucasfilm fête cette année ses cinquante ans et LEGO rajoute pour l'occasion une jolie pièce tampographiée du logo de l'entreprise fondée en 1971 par George Lucas.

Sachant que le set de 2012 se revend actuellement neuf aux alentours de 300 € sur le marché secondaire, il n'y aucune raison valable d'hésiter au moment de choisir entre les deux modèles. La version 2021 du droïde astromech profite de nombreuses évolutions en matière de techniques d'assemblage et elle intègre des éléments qui n'existaient pas il y a 9 ans et qui contribuent à améliorer la finition et les fonctionnalités du produit. Cette réédition conserve ce qui était réussi à l'époque et améliore ce qui pouvait l'être avec au final un produit à l'esthétique vraiment plus aboutie.

LEGO Star Wars 75308 R2-D2

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 5 mai 2021 prochain à 23h59. 

LEGO Star Wars 40451 Tatooine Homestead (GWP)

On s'intéresse aujourd'hui au petit set promotionnel LEGO Star Wars 40451 Tatooine Homestead, une boite qui sera offerte dès 85 € d'achat en produits de la gamme LEGO Star Wars à l'occasion de l'opération annuelle May the 4th qui se déroulera du 1er au 5 mai 2021 (le détail des offres prévues se trouve sur la page Bons Plans)

Ce nouveau produit viendra étoffer la collection de scènes microscale initiée en 2019 avec les sets 40333 Battle of Hoth (offert durant l'opération May the 4th en 2019) et 40362 Battle of Endor (offert durant le Triple Force Friday en octobre 2019) et complétée en 2020 avec le set 40407 Death Star II Battle offert à l'occasion de May the 4th.

Cette quatrième petite boite met à l'honneur Tatooine en appliquant les mêmes principes de construction que les trois autres mini-dioramas avec une base en SNOT (Studs Not On Top) et quelques micro-constructions qui viennent habiller la chose.

LEGO Star Wars 40451 Tatooine Homestead (GWP)

Comme d'habitude, l'assemblage de cet set à l'inventaire réduit de 217 pièces est très vite expédié. Le mini diorama est flanqué d'un élément tampographié qui nous rappelle que la scène est issue de Star Wars et que nous sommes en 2021. Il y avait sans doute matière à faire mieux que de nous indiquer l'année de commercialisation du produit, mais l'effet de collection est là.

Comme l'indique l'intitulé du produit, il s'agit ici notamment d'assembler la ferme de la famille Lars avec sa hutte extérieure, sa cour souterraine, ses vaporateurs et le Landspeeder de Luke. Plus loin dans les dunes, on installe un Sandcrawler avec ses deux Tiles latérales identiques tampographiées autour duquel sont rassemblés quelques micro-personnages vus à l'écran dans l'Episode IV : deux Jawas, C-3PO, R2-D2, Luke Skywalker et Owen Lars. Beru Lars avec sa jupe marron et son gilet bleu est aussi présente dans la cour souterraine de la ferme.

J'étais resté sur ma faim avec le set promotionnel 40407 Death Star II Battle que je trouvais visuellement un peu fouillis et je retrouve ici ce qui m'avait permis d'apprécier les deux autres références basées sur Hoth et Endor déjà disponibles dans cette collection : un diorama lisible avec une mise en scène relativement épurée et des mini-constructions sommaires mais fidèles. C'est réussi et c'est une fois de plus la preuve que LEGO peut se passer d'un polybag avec une minifig inédite ou exclusive à condition de faire preuve d'un peu de créativité.

LEGO Star Wars 40451 Tatooine Homestead (GWP)

Ce nouveau produit étant un objet promotionnel offert sous condition d'achat, il n'y a donc aucune raison de ne pas ajouter un micro-diorama supplémentaire à vos collections pour autant que vous envisagiez de dépenser votre argent sur la boutique officielle en ligne aux dates prévues.

Ces petits sets thématiques ne prennent pas trop de place, ils sont esthétiquement plutôt réussis et ce format nous change un peu de l'échelle habituelle des sets classiques. LEGO valorise ces petites boites à 14.99 € ou 17.99 € dans ce cas précis et je suis convaincu que même si elles étaient vendues à ce tarif au lieu d'être offertes sous condition d'achat, elles trouveraient leur public assez facilement.

Rendez-vous le 1er mai prochain pour le lancement de l'offre qui permettra de se faire offrir ce joli petit set dès 85 € d'achat en produits de la gamme LEGO Star Wars.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 4 mai 2021 prochain à 23h59. 

LEGO Marvel 76198 Spider-Man & Doctor Octopus Mech Battle

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au set LEGO Marvel 76198 Spider-Man & Doctor Octopus Mech Battle, une petite boite de 305 pièces qui sera disponible dès le 26 avril prochain au prix public de 19.99 €. Dans l'emballage, de quoi assembler deux mechs dans l'esprit de la demi-douzaine de robots déjà commercialisés jusqu'ici à l'unité par LEGO.

Ce n'est d'ailleurs pas le premier Spider-mech imaginé par LEGO à cette échelle, la référence 76146 Spider-Man Mech, lancée en 2020 et toujours disponible, permet déjà d'assembler un exosquelette pour l'homme-araignée. La version proposée dans cette nouvelle boite qui réunit deux de ces machines est différente de celle du set 76146, elle est d'ailleurs simplifiée et un peu moins réussie.

La star du set qui respecte les codes habituels de cette mini-gamme de mechs est le robot utilisé par Doctor Octopus, il est conçu sur le même modèle que les mechs vendus à l'unité avec des pieds un peu plus détaillés que ceux du Spider-mech et des bras à trois points d'articulations avec de vraies épaules. Les quatre bras mécaniques fixés sur le dos du robot sont très bien conçus, ils sont orientable et repositionnables, l'ensemble a vraiment de l'allure.

LEGO Marvel 76198 Spider-Man & Doctor Octopus Mech Battle

LEGO Marvel 76198 Spider-Man & Doctor Octopus Mech Battle

Le mech de Spider-Man livré ici a un peu de mal à tenir la comparaison avec celui de Doctor Octopus : les jambes sont un peu frêles, les pieds sont ridiculement étroits comme ceux du set 76171 Miles Morales Mech et les bras sans vraies épaules se contentent de deux articulations sur Ball Joints au lieu de trois. Même si LEGO facture le double du prix habituel pour ces deux mechs, on sent que celui de Spider-Man est une version économique à l'inventaire réduit. L'étroitesse des pieds nuit un peu à la stabilité de la construction, on cherchera plus longtemps le point d'équilibre.

Les accessoires qui permettent de lancer quelques toiles d'araignée sont ici transparents au lieu d'être blancs comme dans le set 76146 Spider-Man Mech. En y repensant, je préfère l'autre version de ces pièces, je trouve que le blanc incarne mieux les toiles lancées par le personnage.

Le seul détail de finition qui me semble gênant ici : La Plate 2x2 utilisée sur les mains du mech de Doctor Octopus avec ses deux extensions dont une seule est utilisée pour le pouce, l'autre restant visible à l'arrière. Il suffisait pourtant d'utiliser la Plate 1 x 2 avec une seule extension équivalente pour supprimer cette excroissance. Il y a cinq stickers à coller sur le mech de Doctor Octopus, le bouclier Nexo Knights plaqué sur le torse du mech de Spider-Man est de son côté joliment tampographié.

LEGO Marvel 76198 Spider-Man & Doctor Octopus Mech Battle

Du côté des minifigs, la figurine de Spider-Man combine ici des éléments qu'il est généralement difficile de trouver dans la même boite : le torse avec ses bras tampographiés et la tête disponibles depuis le début de l'année sont ici associés aux jambes injectées en deux couleurs que nous obtenions pour la première fois en 2015 dans le set 76037 Rhino & Sandman Supervillain Team-up. Cette version de la minifig est la plus aboutie du moment, pourvoir l'obtenir dans un set au prix public relativement modeste est une bonne nouvelle.

La minifig de Doctor Octopus est celle vue dans le set 76174 Spider-Man's Monster Truck vs. Mysterio commercialisé depuis le début de l'année. Rien n'est prévu pour fixer les quatre bras mécaniques du mech au dos de la figurine et c'est un peu dommage, il aurait été intéressant de pouvoir utiliser ces appendices sans l'exosquelette.

LEGO Marvel 76198 Spider-Man & Doctor Octopus Mech Battle

Pour faire court, ces petits mechs semblent rencontrer un franc succès chez les jeunes fans de l'univers Marvel et ce nouveau set devrait facilement trouver son public. Si l'idée de départ pouvait sembler un peu loufoque, il s'avère que ces mechs sont bien articulés, qu'il est possible de leur faire prendre quelques poses originales sans tout casser et que la jouabilité est maximale.

Les plus créatifs pourront aussi s'amuser à créer leurs propres mechs en combinant les différents éléments, les possibilités sont infinies. Pour 20 €, je pense qu'on a ici la certitude de faire plaisir : il y a un peu de construction, deux minifigs réussies et de quoi jouer à deux sans devoir repasser à la caisse.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 3 mai 2021 prochain à 23h59. 

Will | 17/04/2021 - 14:12 À mon avis... Nouveautés LEGO 2021 Reviews

LEGO 75546 Minions in Gru’s Lab

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO 75546 Minions in Gru’s Lab, une petite boite de 87 pièces estampillée 4+ qui sera commercialisée dès le 26 avril prochain au prix public de 19.99 €.

Comme les quatre autres références annoncées ou déjà disponibles à la vente, cette boite s'inspire du film d'animation Minions : The Rise of Gru qui devrait finalement sortir en salles durant l'été 2022. Il est donc difficile de juger de la pertinence de son contenu par rapport au film. Il n'y a d'ailleurs pas grand chose dans l'emballage, le sous-sol du laboratoire de Gru étant ici résumé à sa plus simple expression.

Comme dans toutes les boites frappées de la mention 4+, on obtient ici un lot de de très grosses pièces et quelques petits éléments de finition. Pas d'assemblage complexe, il suffit d'empiler quelques briques et d'essayer ensuite de s'amuser avec la construction proposée. Ici, on dispose d'un mini toboggan orange identique à ceux vus dans de nombreux coloris au sein de la gamme LEGO Friends et d'une section de rail avec un engin prévu pour faire le grand saut. LEGO ne fournit pas la nacelle qui circule habituellement sur les rails de ce type, l'objectif est en effet ici de laisse Otto décoller et s'écraser un peu plus loin.

L'inventaire est sommaire mais il pourra éventuellement satisfaire les fans de cet univers avec des pièces joliment tampographiées et quelques bananes pour la route. On se demande tout de même s'il n'y a pas une erreur sur le montant demandé pour cette boite, il reste plus d'emballages que de briques à l'arrivée. On obtient deux Minions, Otto et Kevin, c'est toujours ça de pris pour ceux qui voudraient collectionner les personnages. Pas de stickers dans cette boite, tout est tampographié.

LEGO 75546 Minions in Gru’s Lab

Par  curiosité et parce que j'ai surtout vu des adultes crier au génie à propos de ces sets sans vraiment demander aux enfants eux-mêmes ce qu'ils en pensent, j'ai montré le contenu de cette boite à deux jeunes amateurs de LEGO âgés respectivement de 4 et 6 ans et le résultat a été sans appel. Ils ont assemblé le set en quelques minutes sans vraiment souffrir, ils ont ensuite pris les deux Minions et se sont détournés du reste du produit. Le micro-toboggan et le bout de rail ne semblaient pas aussi amusants qu'ils en avaient l'air sur la boite et après quelques minutes, les deux Minions ont été eux aussi abandonnés sur le coin d'une table.
Et je ne parle même pas de la "machine à laver" dont le hublot tampographié avec deux personnages tourne sur lui-même à condition de manipuler la tige qui dépasse au dos de la construction. À ce stade et en 2021, on ne peut décemment pas parler de jouabilité, même pour de très jeunes enfants.

Cet univers LEGO 4+ me semble quand même un peu décalé par rapport à la réalité. Comme LEGO imaginait que le concept VIDIYO allait détourner les enfants de Tik Tok, le fabricant avait sans doute estimé qu'un enfant sortant de l'univers DUPLO se contenterait de ces quelques pièces et de ces fonctionnalités sans grand intérêt.

Je ne suis pas certain que ce soit le cas, il est possible de faire beaucoup mieux avec un budget de 20 €, même chez LEGO.  Avec ce type de produit entre les mains, j'en arrive à la conclusion que LEGO est plus préoccupé par le fait "d'apprendre" aux enfants à manipuler et à assembler ses briques pour pérenniser ses ventes que de réellement se soucier de la jouabilité et de la durée de vie "ludique" du produit concerné.

Bref, ce produit est à réserver aux fans inconditionnels de la franchise qui voudraient collectionner les figurines et obtenir au passage quelques pièces tampographiées. Pour les enfants, il y a beaucoup mieux pour moins cher dans d'autres gammes.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 1er mai 2021 prochain à 23h59. 

LEGO DC Comics 76182 Batman Cowl

On continue à faire le tour des casques / têtes commercialisées par LEGO cette année avec la référence DC Comics 76182 Batman Cowl, une boite de 450 pièces qui permet, en principe, d'assembler une reproduction du masque du justicier de Gotham.

Je rajoute la mention "en principe" parce que je me demande encore quelles étaient réellement les intentions du designer de ce produit. S'agit-il d'un masque posé sur un présentoir transparent ou d'un masque avec la tête qui va avec et qui serait donc ici représentée par les pièces transparentes ? D'après la description officielle du produit,  il s'agit a priori d'une tête complète : "...Avec des briques transparentes pour représenter le visage...", et ce n'est pas une approximation de la version française du descriptif à en juger par la version anglaise  : "...With transparent bricks to represent the face...".

Une fois de plus, le produit s'appuie franchement sur les jeux d'ombre et les angles pour essayer d'être crédible. Son apparence repose d'ailleurs un peu trop à mon goût sur ces effets d'éclairage, les visuels officiels présents sur l'emballage du produit étant savamment retravaillés pour tenter de tirer le meilleur de ce modèle. En pleine lumière, de face ou de profil, c'est tout de suite beaucoup moins flatteur et on se sentira peut-être un peu floué par la "mise en valeur" très artificielle du produit.

L'échelle imposée de cette gamme de casques / têtes n'aide pas les designers en charge des différents produits et selon le sujet traité le challenge est sans doute vraiment très relevé. Ici, on reconnaît Batman parce que la construction affiche quelques-unes des caractéristiques habituelles du masque comme les oreilles, le nez pointu ou le regard blanc qui apporte un peu de contraste mais il vaut mieux ne pas trop s'approcher du modèle.

LEGO DC Comics 76182 Batman Cowl

Les flancs et l'arrière du masque sont très corrects, les formes et les textures sont là avec une alternance de surfaces lisses et de tenons, c'est déjà ça. Les oreilles sont en revanche un peu étranges et ma paraissent un peu trop longues, quelque chose dans leur forme ne va pas et on dirait des oreilles de chien ou de lapin notamment lorsque le masque est présenté de face. Toute l'agressivité véhiculée par l'avant du masque est un peu diminuée par ces oreilles au look cartoon.

À l'avant, c'est encore plus compliqué avec des sourcils très proéminents et le bas du visage recouvert d'une pièce transparente qui n'incarne pas grand chose. Si c'est le bas du visage de Batman, c'est raté. Si c'est le bas d'un présentoir transparent sur lequel le masque est rangé, c'est un peu moins raté. Je préfère imaginer la deuxième option, la pièce transparente étant raccord avec les montants du pied enfiché dans le support. Cet élément dépasse d'ailleurs du masque et recouvre partiellement le pied du socle de présentation. La mentonnière n'amène rien de spécial au modèle, elle est à mon avis trop volumineuse, mal positionnée et elle aurait pu être absente sans nuire outre-mesure à l'aspect général du produit.

L'expérience de construction rattrape à peine le côté un peu bâclé du produit. On est un peu dans l'univers BrickHeadz avec en prime quelques cadres de fenêtres pour donner du volume sans ay laisser trop de pièces et le crâne de Batman reste quasiment vide. On construit aussi quelques sous-ensembles dont le relief est créé via un empilement de Plates, il y a plusieurs étapes un peu plus complexes pour le nez et le menton et le tour est joué.

Le tout est assemblé en une grosse demi-heure, mettez des gants si vous voulez éviter les traces de doigts. Pas de stickers dans cette boite. Comme souvent, de nombreuses pièces lisses sont un peu rayées et le coloris noir ne pardonne pas ces défauts, n'hésitez pas à contacter le service client si vous estimez que l'état de ces éléments n'est pas acceptable sur un produit d'exposition comme celui-ci. Même conseil pour les quelques pièces fumées qui sont livrées avec ce modèle.

LEGO DC Comics 76182 Batman Cowl

LEGO DC Comics 76182 Batman Cowl

Le pied n'est pas lesté et il sera difficile d'utiliser ce produit comme un serre-livre sur une étagère par exemple remplie de comics. Au fil des casques / têtes qui me passent entre les mains, je doute de plus en plus de l'intérêt de la petite plaque de présentation qui se contente d'un gros logo et d'une inscription blanche. Le logo de l'univers ou de la licence aurait amplement suffi pour chaque modèle, il n'est pas utile de nous préciser de qui il s'agit et même les produits les moins réussis sont immédiatement reconnaissables.

Lors des tests des premiers modèles de cette nouvelle gamme, j'évoquais ma crainte de voir LEGO s'enfermer dans un format qui aurait un peu de mal à permettre l'adaptation de certains masques ou casques, celui-ci me confirme que les limites de ce format sont atteintes. Heureusement, les prix publics de ces boites sont relativement contenus et il y a toujours une enseigne pour les vendre avec une réduction significative qui permet de faire passer la pilule plus facilement.

Après réflexion, je me dis que le pied transparent n'est pas une si mauvaise idée, il apporte un peu de légèreté à la construction et met en valeur le masque. Ayant maintenant pu observer cette variante du pied sous toutes les coutures, j'aurais préféré que les autres produits de la même gamme utilisent le même procédé. On voit les poutres Technic à travers les pièces transparentes, ce qui pourra gêner certains fans, mais je trouve ça finalement plutôt original.

LEGO DC Comics 76182 Batman Cowl

LEGO DC Comics 76182 Batman Cowl

Pour ceux qui se posent la question du rendu de ce modèle sans la grosse pièce transparente placée à l'avant, je vous ai mis une photo sans cet élément (voir ci-dessus). Le produit s'en sort plutôt bien, à vous de voir si vous préférez exposer ce masque avec ou sans cette pièce. Vous pourrez aussi retirer les deux éléments transparents latéraux pour affiner l'impression que le masque est bien vide et simplement posé sur son support.

Bref ce produit trouvera sans doute son public chez les fans de Batman et de LEGO les plus indulgents ou chez les collectionneurs qui veulent absolument aligner la totalité des masques / casques commercialisés par LEGO sur leurs étagères. Ce masque de Batman n'est pas un ratage complet, il y a quelques bonnes idées, mais la finition est à mes yeux loin d'être convaincante.

Reproduire des objets ou des personnages avec des briques LEGO implique généralement de faire des concessions, nous avons tous l'habitude de plus ou moins les accepter si nous estimons que le designer n'avait pas le choix. Ici, le résultat ne me semble pas digne d'une collection de produits haut de gamme pour adultes.
Ce set sera disponible dès le 26 avril prochain sur la boutique officielle en ligne au prix public de 59.99 €. C'est vous qui voyez.

LEGO DC Comics 76182 Batman Cowl

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 30 avril 2021 prochain à 23h59.