Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

43175 Anna and Elsa's Storybook Adventures

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO Disney 43175 Anna and Elsa's Storybook Adventures (133 pièces - 19.99 €), un produit un peu atypique qui met en scène des micro-poupées dans un décor à construire, le tout emballé dans une boite en plastique qui prend vaguement la forme d'un livre de contes et copieusement arrosé de stickers.

Le principe de la boite en plastique qui sert à la fois d'étui de rangement, de transport et de terrain de jeu n'est pas nouveau chez LEGO : Capsules (Pods), boites cubiques de la gamme LEGO Friends ou encore bornes d'arcade de la gamme Ninjago, le fabricant tente des choses. Ici, la boite prend la forme d'un livre au cœur duquel la partie playset reste installée. Pourquoi pas. Ce n'est pas un livre pop-up, il faut plier et déplier à la main les portions de la construction qui empêchent la fermeture de la boite. L'intérieur de la partie gauche du livre est tampographiée avec un carrelage gris, l'autre partie est neutre.

43175 Anna and Elsa's Storybook Adventures

Pas de livret d'instructions au format habituel dans ce set, il faut se contenter d'un feuillet plié semblable à ceux présents dans les polybags. LEGO fait probablement quelques économies avec ce changement de format et le set ne méritait de toute façon pas un cahier de trente pages avec ses 133 pièces desquelles il faut retirer les gros éléments du livre et les micro-dolls.  Il n'en reste pas moins qu'à 20 € la boite, cette feuille de papier fin fait un peu cheap.

43175 Anna and Elsa's Storybook Adventures

Même s'il y a aussi quelques pièces tampographiées dans cette boite, on n'échappe pas à quelques stickers avec deux planches d'autocollants. Heureusement, l'illustration à placer au centre de la couverture du livre est tampographiée. Il reste à coller l'illustration de la tranche et l'étiquette qui permet d'ajouter le nom du propriétaire de l'ouvrage au dos.

La plus grosse des deux planches de stickers est à la disposition des plus créatifs qui pourront s'amuser à décorer l'intérieur (ou l'extérieur) du livre avec les différents autocollants disponibles. Pas d'instructions particulières, c'est vous qui décidez. L'intention est louable même si j'ai tendance à considérer que le fait de remplacer des éléments en plastique par de simples autocollants pour "étoffer" le contenu est une technique est un peu décevante.

43175 Anna and Elsa's Storybook Adventures

La couverture du livre se décompose en trois gros éléments moulés qu'il faut assembler entre eux à l'aide de pins Technic. L'extérieur de la boite est un peu pauvre en décorations et les quelques illustrations ne suffisent pas à donner un peu de cachet à l'ensemble. On trouve bien quelques tenons sur les coins du livre mais LEGO ne fournit pas de pièces pour habiller ces espaces. Comme il s'agit finalement plus d'un étui de transport qu'autre chose, LEGO a sans doute volontairement limité le risque de perdre des éléments ou d'abîmer la coque.

Le résultat est un peu fade, malgré la présence d'un loquet de fermeture plutôt bien réalisé avec sa serrure tampographiée, et on s'aperçoit rapidement que le livre est beaucoup plus compact que ce que les visuels officiels laissaient supposer. Attention, le loquet ne bloque pas vraiment l'ouverture du livre, il ne tient que sur un tenon.

43175 Anna and Elsa's Storybook Adventures

Du côté des figurines, LEGO innove avec un nouveau format : les micro-dolls. Ces figurines sont équipées de têtes similaires à celles fournies avec les mini-poupées classiques des sets Friends, Elves ou Disney, mais les yeux sont ici surdimensionnés et le corps des personnage a dramatiquement perdu en volume et en mobilité. En y repensant, on n'a jamais été aussi proche des figurines qu'on trouve parfois dans les œufs Kinder Surprise même si la tampographie est ici d'un niveau largement supérieur à ce qu'on trouve dans les œufs en chocolat.

Elsa, Anna et Kristoff sont accompagnés de l'inévitable Olaf qui a lui aussi subi un violent rétrécissement et qui se contente de reprendre sa tête habituelle ici posée sur une tête blanche de minifig classique tampographiée. Les bras des différents personnages sont fixes, il est juste possible de glisser un accessoire adapté dans le trou des mains.

43175 Anna and Elsa's Storybook Adventures

Au final, le format livre n'est ici qu'un prétexte pour une simple boite de rangement à emporter en voiture ou dans le train. Le contenu du set occupera les plus jeunes durant un voyage un peu ennuyeux, c'est toujours ça de pris et on peut donc considérer que LEGO résout ici un problème souvent rencontré par les parents qui préparent les valises pour les vacances : comment emmener des LEGO sans les mettre dans un simple sachet et conserver un playset en parfait état à l'arrivée.

20 € pour une boite de rangement pas très sexy, les quelques pièces fournies et quatre personnages qui ne ressemblent plus vraiment aux produits LEGO auxquels nous sommes habitués, c'est à mon avis vraiment trop cher. En prime, cette référence est celle qui offre le plus de contenu parmi les quatre existantes toutes vendues au même prix public : 43174 Mulan's Storybook Adventures (124 pièces), 43176 Ariel's Storybook Adventures (105 pièces) et 43177 Belle's Storybook Adventures (111 pièces).

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 25 février 2020 prochain à 23h59.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

60253 Ice Cream Truck

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au set LEGO CITY 60253 Ice Cream Truck (200 pièces - 19.99 €), une petite boite qui offre de quoi sortir un peu du triptyque habituel policiers/pompiers/ouvriers de chantier.

Il s'agit en effet ici d'assembler un camion de marchand de glaces qui n'est d'ailleurs pas tout à fait adapté à nos routes : si le volant du véhicule est placé au centre de la cabine, le guichet qui permet aux clients de se faire servir est du côté gauche du véhicule. Pas très pratique dans les pays ou on roule à droite... Les plus pointilleux ne devraient toutefois pas avoir trop de mal à inverser le sens de construction des deux faces latérales du véhicule si le besoin s'en fait sentir.

Il n'y a rien de très compliqué à assembler dans cette boite destinée aux jeunes fans qui veulent amener un peu de variété dans Policeville. Le plus laborieux est une fois de plus la grosse fournée de stickers à coller. La planche est d'ailleurs étonnamment fournie pour un set sensé être assemblé par des enfants de cinq ans et plus. La bonne nouvelle, c'est que la plupart des autocollants pourraient sans problème habiller la façade de la boutique d'un marchand de glaces et que vous trouverez facilement des exemplaires de cette planche en vente au détail pour moins d'1 € sur Bricklink.

60253 Ice Cream Truck

Le designer a pensé à faciliter l'accès à l'espace intérieur du véhicule en proposant un panneau latéral mobile qui permet de placer facilement la marchande devant son guichet. C'est parfaitement intégré et la jouabilité est assurée même si les petits doigts s'en sortiront mieux que ceux d'un adulte. L'aménagement intérieur est plutôt sommaire mais la caisse enregistreuse, les quelques cornets et autres boules de glace suffisent à mon avis pour remplir la cabine sans en limiter l'accès. De l'autre côté du van, une vitre coulissante permet aux clients de se faire servir. Ici aussi, le mécanisme est simple mais fonctionnel.

Impossible de ne pas deviner qu'il s'agit d'un camion de glaces grâce à la grosse enseigne fixée sur le toit. Cette dernière est habillée de deux gros stickers pour que les deux faces soient recouvertes. Pas d'écart significatif de teinte entre le fond bleu des stickers et la pièce sur laquelle il faut les installer. C'est moins évident pour les stickers sur fond blanc à coller sur des pièces à la teinte blanc cassé.

Comme d'habitude, assurez vous dès le déballage du set que les pièces transparentes ne sont pas rayées et n'hésitez pas à contacter le service client de la marque pour obtenir des éléments de remplacement si c'est le cas.

60253 Ice Cream Truck

En matière de minifigs, le set ne fournit que l'essentiel : une marchande de glaces, un jeune client sur son skateboard et un chien. Le torse de la marchande est une nouvelle déclinaison de celui vu sur différents personnages dans les sets 10232 Palace Cinema (2013), 10246 Detective Office (2015) et 10257 Carousel (2017) sans l'encolure jaune.

Le reste des éléments livrés dans cette petite boite est assez commun, le chien apparaissant même déjà dans une bonne quarantaine de sets et la chevelure du jeune garçon est celle déjà vue sur la tête de Nick Fury, Dennis Nedry, Viktor Krum ou encore Lando Calrissian et Finn.

60253 Ice Cream Truck

En résumé, il n'y aucune raison de se priver de ce joli camion avec son enseigne sur le toit et ses fonctionnalités bien pensées qui assurent une jouabilité maximale à l'ensemble. Avec un peu de patience, il sera comme d'habitude possible de dépenser beaucoup moins que les 20 € demandés par LEGO pour ajouter un peu de variété dans les rues de vos villes à base de sets de la gamme LEGO CITY.

Et un peu de concurrence à l'autre marchand de glaces, celui du set The LEGO Movie 70804 Ice Cream Machine commercialisé en 2014 sera la bienvenue...

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 22 février 2020 prochain à 23h59.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

On jette aujourd'hui un rapide coup d'œil aux sets LEGO Star Wars 75263 Resistance Y-Wing Microfighter (86 pièces - 9.99 €), 75264 Kylo Ren’s Shuttle Microfighter (72 pièces - 9.99 €) et 75265 T-16 Skyhopper vs. Bantha Microfighters (198 pièces - 19.99 €), trois petites boites qui viennent rejoindre la déjà très longue liste de véhicules et de vaisseaux au format Microfighters.

Le concept ne semble d'ailleurs pas lasser les fans et LEGO continue à étoffer cette gamme alors que d'autres idées au moins aussi originales comme les petites boites de la gamme Planet Series ou les Mighty Micros Marvel et DC Comics ont respectivement quitté le catalogue du fabricant en 2013 et 2018.

Pas de grosse surprise dans les sets 75263 Resistance Y-Wing Microfighter et 75264 Kylo Ren’s Shuttle Microfighter, on obtient deux micro-vaisseaux dans lesquels on peut installer les personnages fournis. C'est chibi, c'est mignon, c'est vite assemblé, ça ne prend pas trop de place et ce n'est pas trop cher. La navette de Kylo Ren se paye même le luxe de disposer d'ailes mobiles et les deux vaisseaux sont équipés de munitions expulsables. Jouabilité garantie pour les plus jeunes.

Le set 75265 T-16 Skyhopper vs. Bantha Microfighters offre une expérience de montage à partager avec deux sachets distincts et deux livrets d'instructions qui permettent d'assembler séparément le Bantha et le T-16 Skyhopper.

Le T-16 Skyhopper, un appareil méconnu de la saga que l'on ne voit que furtivement dans Star Wars Episode II: Attack of the Clones et Star Wars Episode VI : Return of the Jedi est d'après tous les sites encyclopédiques dédiés à l'univers Star Wars un airspeeder très performant sur lequel Luke a appris à piloter en compagnie de Biggs Darklighter. Dont acte.

Si de nombreux MOCeurs ont proposé des reproductions plus ou moins convaincantes de l'engin au fil des années, LEGO n'en a pas pour autant fait un marronnier de sa gamme avec seulement deux sets  depuis 1999 : les références 4477 (2003) et 75081 (2015). Cette nouvelle micro-version, à défaut d'être au format classique, permettra donc aux fans de patienter en attendant mieux.

Le modèle est acceptable compte tenu du design improbable du véhicule et à part les pins Technic bleus  visibles à l'arrière et dans le poste de pilotage lorsque le personnage fourni n'est pas installée aux commandes, je n'ai pas grand chose à lui reprocher.

Ce set nous permet aussi d'assembler une créature issue du bestiaire Star Wars, comme c'était déjà le cas dans le set 75228 Escape Pod vs Dewback commercialisé en 2019. Je sais que beaucoup de collectionneurs  de figurines préfèrent les créatures moulées mais on ne pourra pas reprocher ici à LEGO de ne pas rester fidèle au concept du jouet de construction.

Le Bantha livré ici est à peu près du niveau du Dewback de l'année dernière, avec ses qualités et ses défauts. C'est un peu grossier, l'articulation du cou à base de Ball Joint est vraiment visible et l'effet de pelage est symbolique. Il était a priori difficile de faire mieux à cette échelle malgré l'utilisation intensive de Wedges avec découpe à 45°.

Comme pour le Dewback, je salue encore une fois la prise de risque du designer, mais j'espère avoir droit prochainement à une version moulée de l'animal. On saluera aussi l'utilisation de cornes de Wampa vues pour la dernière fois en 2016 dans le set 75098 Assault on Hoth, ça fonctionne. Comme pour le T-16 Skyhopper, les pins Technic bleus utilisés pour fixer les cornes sont un peu trop visibles à mon goût.

Du côté des quatre minifigs que permettent d'obtenir ces différentes boites, deux de ces trois sets offrent une bonne opportunité pour ceux qui n'ont que faire des briques d'ajouter quelques personnages à leurs collections sans dépenser des fortunes : La minifig de Kylo Ren est identique à celle livrée dans le set 75256 Kylo Ren’s Shuttle (129.99 €) et Zorii Bliss n'était jusqu'ici disponible que dans le set 75249 Resistance Y-Wing Starfighter commercialisé depuis le mois d'octobre 2019 au prix public de 69.99 €.

Le pilote du T-16 Skyhopper est en revanche pour l'instant exclusif au set 75265 T-16 Skyhopper vs. Bantha Microfighters et le Tusken Raider est celui déjà vu dans le set 75270 Obi-Wan's Hut (29.99 €) commercialisé cette année. Le casque du pilote servira éventuellement à ceux qui veulent assembler une version de Dorovio Bold, un pilote rebelle féminin qui fait une brève apparition dans l'Episode VI : Return of the Jedi.

À mon avis, cette nouvelle fournée de Microfighters ne démérite pas et elle permet en prime d'obtenir quelques minifigs disponibles uniquement dans des sets beaucoup plus chers. L'arrivée de créatures dans les sets regroupant deux constructions n'est pas une mauvaise idée mais je comprends volontiers ceux qui auraient préféré un engin ou un vaisseau à la place de ces animaux un peu grossiers. Les autres mini-constructions sont très correctes et si vous vous êtes lancés dans la collection de cette gamme lancée en 2014 qui dépasse aujourd'hui les trente références, vous n'avez aucune raison de ne pas continuer.

Note : Le lot de trois sets présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 18 février 2020 prochain à 23h59.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75268 Snowspeeder

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO Star Wars 75268 Snowspeeder (91 pièces - 19.99 €), une petite boite estampillée "4+" avec un contenu facile à assembler et de quoi s'amuser rapidement.

Comme souvent avec cette sous-gamme qui propose des produits accessibles aux plus jeunes, on est dans un format très proche de celui de la gamme Microfighters avec un engin compact aux proportions  très approximatives. Rien de grave si on considère que la cible du produit n'aurait que faire d'une maquette ultra-détaillée et que le Snowspeeder existe dans d'autres versions plus abouties, avec notamment celle du set 75259 Snowspeeder commercialisée depuis 2019 à l'occasion du 20ème anniversaire de la gamme LEGO Star Wars.

Pas de stickers ici pour éviter que les plus jeunes soient en difficulté au moment d'appliquer les autocollants et les quatre pièces qui sont habillées de motifs, deux panneaux de commandes, la verrière  et le nez du Snowspeeder, sont toutes tampographiées. Les plus observateurs auront noté que ce Snowspeeder est une version imaginaire qui ne permet l'installation que du pilote.

75268 Snowspeeder

Parce qu'il faut pouvoir s'amuser rapidement, LEGO fournit un Snowtrooper et son Speeder Bike à la conception ultra-simplifiée. En bonus, il faut aussi assembler une mini-base de Hoth avec un lanceur de Tiles rondes. C'est la seule fonctionnalité du set, les deux engins n'étant pas équipés de lanceurs de projectiles.

Au passage, je me demande qui sont vraiment ces enfants de quatre ou cinq ans à qui des parents offrent ce type de set. Sauf à vouloir absolument imposer sa propre culture à ses gosses et à les forcer à regarder la saga dès leur plus jeune âge, je pense que la majorité des enfants de cet âge ont d'autres centres d'intérêt que la trilogie originale Star Wars... Quitte à tenter d'attirer de futurs clients pour ses sets les plus chers de la gamme, LEGO pourrait y aller en douceur en déclinant éventuellement au format 4+ des produits par exemple basés sur la série animée Star Wars Resistance, ça me semblerait plus raisonnable et cohérent.

75268 Snowspeeder

Ci-dessus, vous trouverez une vue éclatée du Snowspeeder qui permet de se rendre compte du niveau de simplification de la construction. À noter que les instructions sont réparties sur deux livrets, un pour le Snowspeeder et l'autre pour le Speeder Bike et la mini-base, ce qui autorise deux jeunes fans à se partager l'assemblage du set.

Les plus créatifs pourront tenter de réutiliser la grosse base blanche qui sert de support aux pièces du Snowspeeder pour en faire l'avant d'un plus gros vaisseau ou d'un bateau. C'est la même pièce que celle de couleur grise qui servait en 2019 de support au vaisseau de Benny dans le set The LEGO Movie 2 70821 Emmet and Benny's 'Build and Fix' Workshop! et de base pour le A-Wing du set 75247 Rebel A-Wing Starfighter.

75268 Snowspeeder

LEGO livre seulement deux personnages dans cette petite boite, un pilote rebelle et un Snowtrooper. La tenue du pilote est celle déjà utilisée pour de nombreux personnages : Wedge Antilles, Biggs Darklighter, Dutch Vander, Dak Ralter ou encore Luke Skywalker et la tête du personnage est également plutôt commune car elle a déjà été vue sur une flopée de pilotes rebelles depuis 2014. Le casque est celui de Wedge Antilles qui, accompagné de son artilleur Wes Janson, participait à la Bataille de Hoth aux commandes d'un Snowspeeder.

Le Snowtrooper est équipé de la tenue disponible depuis 2019 dans les sets 75239 Action Battle Hoth Generator Attack et 75241 Action Battle Echo Base Defense. Sous le casque...la tête de Clone énervé habituelle. Pas de Stud-Shooters dans les mains des deux personnages, on obtient de bons vieux blasters classiques.

75268 Snowspeeder

Allez, il n'y a pas de quoi passer de longues heures à (sur)analyser le contenu de cette petite boite de moins de 100 pièces vendue au tarif exagéré de 19.99 €. Quelqu'un au service marketing aura décidé que le "recrutement" des clients pour la gamme LEGO Star Wars devait commencer dès 4 ans et LEGO profite manifestement de l'habitude qu'ont certains parents de payer le prix fort pour des sets DUPLO en les incitant à une transition toujours aussi coûteuse.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 15 février 2020 prochain à 23h59.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

30386 Poe Dameron's X-Wing Fighter

On s'intéresse aujourd'hui au nouveau polybag LEGO Star Wars 30386 Poe Dameron's X-Wing Fighter, un sachet de 72 pièces dont LEGO m'a envoyé un exemplaire et au sujet duquel on ne sait pas grand chose pour l'instant à part qu'il est déjà en vente chez Walmart outre-Atlantique.

Le contenu du sachet permet de reproduire le très coloré X-Wing de Poe Dameron tel qu'il apparaît dans le film The Rise of Skywalker et donc dans le set 75273 Poe Dameron's X-Wing Fighter (761 pièces - 109.99 €) inspiré du film.

La version à construire ici avec un inventaire ultra-réduit est logiquement simplifiée à l'extrême mais elle a au moins le mérite d'être un peu plus originale que celle du dernier polybag en date contenant un X-Wing, la référence 30278 Poe's X-Wing Fighter offerte en janvier 2016 sur la boutique officielle en ligne.

En effet, on trouve ici quelques pièces détournées de leur usage habituel (NPU ou Nice Part Use pour les familiers du "language" LEGO) : Des carottes pour les réacteurs et des bâtons de ski pour les canons laser. Pour ceux qui n'auraient pas compris le sous-entendu et qui regretteraient l'absence de pièces coniques violettes à l'arrière, la carotte est ici un élément approprié en raison de la couleur du fuselage...

30386 Poe Dameron's X-Wing Fighter

30386 Poe Dameron's X-Wing Fighter

Pour le reste, les ailes sont simplement clipsées sur le fuselage et il faudra trouver la bonne position et ensuite ne plus toucher au vaisseau pour que le X-Wing reste en position d'attaque. Quoi qu'en dise le fabricant, je trouve que certains clips sont plus capricieux que d'autres et offrent un maintien plus ou moins fort. Si vous cherchez R2-D2, il est bien là à sa place derrière le poste de pilotage, symbolisé par une pièce ronde metallisée.

Bref, pas de quoi s'enthousiasmer plus que de raison pour ce petit sachet sans minifig, même si le modèle est relativement convaincant et profite d'une touche humoristique. Concernant la France, on ne sait pas encore quand et où il sera possible de se faire offrir ce nouveau polybag ou de l'obtenir contre quelques euros.

Note : Le produit présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 11 février 2020 prochain à 23h59.