lego monkie kid 80025 sandy power loader mech 2

On s'intéresse aujourd'hui rapidement à l'une des trois nouveautés attendues dans la gamme LEGO Monkie Kid dès le 1er juillet prochain : le set 80025 Sandy's Power Loader Mech, avec ses 520 pièces et son prix public fixé à 44.99 €.

Comme pour le reste de cette gamme vaguement inspirée de la légende populaire du Roi-Singe et taillée sur mesure pour le marché asiatique, il faudra passer par la boutique officielle en ligne pour s'offrir ces trois nouveautés. LEGO ne permet pas aux revendeurs de commercialiser ces produits en France et elle n'est disponible ailleurs qu'en Asie que parce que le fabricant s'est un jour engagé à ne plus proposer d'exclusivités géographiques.

Le propos du set est ici d'assembler un exosquelette piloté par Sandy pendant que le chat Mo joue le DJ au sommet de l'engin. Pourquoi pas. Le robot d'une vingtaine de centimètres de haut est évidemment aux couleurs de son pilote et le niveau de détail est très satisfaisant. Les points d'articulations sont nombreux, plutôt bien intégrés et les membres du "robot chargeur" sont suffisamment habillés pour ne pas avoir l'air trop rachitiques. La stabilité de l'engin est exemplaire, et la figurine de Sandy n'a pas l'air ridicule sous son arceau de maintien.

lego monkie kid 80025 sandy power loader mech 5

lego monkie kid 80025 sandy power loader mech 6

L'exosquelette est équipé pour aller dégommer les hommes de Spider Queen avec d'un côté un gros bâton de combat (Crescent Staff) "retenu" par trois pinces mais qui est en fait fixé sur un axe rotatif via un pin Technic, et de l'autre un poing qui peut être étendu pour aller frapper l'ennemi avec un élastique qui assure le retour des doigts vers le reste de la main. Le mécanisme est basique, le designer n'a pas fait d'effort particulier pour dissimuler l'élastique blanc mais la fonctionnalité est amusante.

J'ai pu récemment parler à deux designers de ces élastiques que je trouve un peu mesquins, ils m'ont répondu que leur présence est souvent liée à la tranche d'âge visée par le produit concerné et que leur rôle est d'offrir une fonctionnalité simple à assembler sans devoir faire appel à un mécanisme plus complexe à base de pièces. Dont acte. J'ai aussi logiquement posé la question de l'absence d'un exemplaire de remplacement dans la boite.  Il m'a simplement été répondu que ces élastiques en silicone sont suffisamment solides et durables pour ne pas avoir besoin de fournir d'exemplaires en plus.

Le dos de l'exosquelette est comme souvent moins détaillé que la face avant mais on dispose tout de même d'un réacteur escamotable qui confirme que l'engin peut aussi voler. Les deux paires d'enceintes placée de chaque côté de la console de Mo et montées sur des rotules peuvent être retournées pour elles aussi devenir des réacteurs.

lego monkie kid 80025 sandy power loader mech 7

Dans le camp d'en face, les deux hommes de main de Spider Queen sont un peu sous-équipés avec un tout petit robot qui ne sert ici que de faire-valoir pour s'amuser avec le poing élastique. Le designer a bien rajouté de quoi vaguement riposter avec un Stud-Shooter mais ce mini-robot à la stabilité toute relative ne convaincra pas grand monde et incitera à l'acquisition d'autres sets au contenu plus fourni pour avoir de quoi affronter Sandy à armes plus ou moins égales.

On colle une grosse poignée de stickers sur les deux exosquelettes, difficile d'échapper à ces autocollants qui sont ici d'ailleurs graphiquement très réussis.

Comme pour les sets lancés en début d'année, ces nouvelles boites mettent en scène les différents héros de cet univers aux prises avec les sbires de la méchante Spider Queen. On retrouve donc logiquement deux méchants hommes de main dans cette boite, Huntsman et Syntax, des personnages déjà vus à l'identique dans d'autre sets.

La figurine de Sandy est aussi celle déjà vue dans d'autres boites et il n'y a que Mo le Chat qui soit inédit ici avec une sacoche plaquée sur le torse qui remplace la fourrure blanche vue depuis 2020 sur les versions précédentes de l'animal.

lego monkie kid 80025 sandy power loader mech 1

Au final, c'est joliment exécuté et l'exosquelette de Sandy en impose avec des membres suffisamment touffus pour masquer un peu les différents points d'articulation, même si le duo de méchants peine un peu à se faire une place dans cette boite.

On ne peut pas vraiment en vouloir à LEGO de proposer un contenu presque équilibré qui invite à l'acquisition d'autres sets pour améliorer le rapport de force. En l'état, c'est jouable, mais il faudra repasser à la caisse pour ne pas avoir à tirer au sort celui qui devra se coltiner le mini-robot un peu ridicule. Business is business.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 27 juin 2021 prochain à 23h59. 

76904 lego speed champions mopar dragster dodge challenger 18

On termine la série de reviews des nouveautés 2021 de la gamme LEGO Speed Champions avec le set 76904 Mopar Dodge//SRT Top Fuel Dragster & 1970 Dodge Challenger T/A, une boite de 627 pièces vendue au prix public de 64.99 € depuis le 1er juin dernier.

Ce set met en avant deux véhicules de marque Dodge avec d'un côté le dragtser aux couleurs de l'"Angry Bee" piloté par Leah Pritchett dans les compétitions de la NHRA Drag Racing et l'autre une Challenger T/A de 1970. La sélection des véhicules proposée dans cette boite me semble un peu déroutante, il y avait sans doute mieux à faire en associant la Challenger de 1970 au modèle Challenger R/T Scat Pack 1320 de 2019 ou à une Charger récente. Le fabricant automobile a sans doute eu son mot à dire sur la sélection proposée.

Le dragster de plus de 30 centimètres de long a au moins le mérite de proposer une expérience différente de celle généralement offerte dans les boites de la gamme LEGO Speed Champions et la version LEGO de l'engin est vraiment très réussie. L'assemblage du fuselage avant composé principalement d'un empilement de briques avec tenons sur trois côtés rigidifié par quelques plates ne prend que quelques minutes, l'étape la plus longue étant la pose des nombreux stickers sur les différentes Tiles qui habillent la structure. Les deux pneus arrière semblent un peu sous-dimensionnés sur la version LEGO mais on fera avec.

Le poste de pilotage et le moteur sont un peu plus amusants à construire avec quelques jolis détails, une poignée d'autocollants et une magnifique verrière tampographiée. Leah Pritchett est habillée de sa combinaison de course avec des coutures qui circulent jusque sur les jambes. C'est donc possible chez LEGO et je regrette que tous les pilotes en tenue ne profitent pas systématiquement de ce niveau de finition.

mopar dodge dragtser 2018 leah pritchett

76904 lego speed champions mopar dragster dodge challenger 4

76904 lego speed champions mopar dragster dodge challenger 5

La Challenger T/A de 1970 semble de son côté réussie jusqu'au moment où on la compare avec le véhicule de référence. La cause est entendue, on ne peut pas reproduire efficacement des courbes avec des briques carrées, et la version LEGO de cette muscle car souffre une fois de plus de ses angles trop saillants et des habituelles approximations.

Comme souvent, l'avant et l'arrière du véhicule sont les parties les plus fidèles et on y installe de "vrais" phares, le reste est une adaptation un peu grossière à l'aide d'éléments qui peinent à incarner les attributs de ce muscle car. Le pare-brise n'a ni les courbes ni les proportions de celui du "vrai" véhicule et c'est toute la partie supérieure de cette Dodge Challenger qui en est affectée.

Les choses ne s'arrangent malheureusement pas lorsqu'il faut poser les stickers latéraux sur fond transparent dont la colle reste visible sur la teinte violette des pièces. Cerise sur le capot, le toit est une plaque 6x6 mate avec un gros point d'injection en son centre. Il me semblait que LEGO avait retenu la leçon du set LEGO Batman 76139 1989 Batmobile commercialisé depuis 2019, pour lequel la même plaque de toit a été remplacée par trois tiles 2x6 lisses et brillantes. Ce n'est manifestement pas le cas, ou le designer aura estimé que la gamme Speed Champions ne mérite pas ce niveau de raffinement esthétique.

Sans surprise, les trois éléments transparents livrés dans cette boite sont rayés au déballage, ils se promènent dans des sachets trop grands jetés dans des boites elles-mêmes trop grandes. Une fois de plus il faudra faire appel au service client pour obtenir des pièces impeccables.

Les quatre jantes de la Challenger T/A sont tampographiées et le résultat est plutôt fidèles aux éléments de référence. Si vous en perdez une, sachez que LEGO en fournit au total cinq exemplaires dans la boite. La minifig qui accompagne le véhicule profite d'un très joli torse qui reprend le symbole de l'abeille énervée, la mascotte de la marque utilisée pour ses muscle cars dans les années 1970.

 

dodge challenger ta 1970

76904 lego speed champions mopar dragster dodge challenger 12

76904 lego speed champions mopar dragster dodge challenger 15

Je me serais volontiers passé de l'un des deux véhicules de cette boite vendue 65 € pour ne conserver que la Challenger 1970. Le dragtser est réussi mais il est un peu hors sujet dans cette gamme qui mêle habituellement supercars, véhicules vintages et parfois SUVs. Dodge aura sans doute eu le final cut sur le contenu du set et aura imposé son dragster au lieu de nous proposer une Charger récente ou un pickup RAM de nouvelle génération en version racing.

Au final, le contenu des différents sets qui viennent rejoindre cette année la collection LEGO Speed Champions est à mon avis très inégal mais tous ces produits souffrent surtout de défauts techniques récurrents chez LEGO qui sabotent un peu le travail des designers. L'absence de nouvelles pièces spécifiques à cette gamme, comme des pare-brises plus adaptés, se fait sentir et les compromis réalisés sont loin d'être convaincants sur certains modèles. Les stickers sur fond transparents peuvent se rendre utiles dans certaines configurations mais ils ruinent aussi parfois l'esthétique de certains modèles.

On peut finalement se dire que ce n'est que du LEGO et qu'il s'agit d'un exercice de style avec ses contraintes, mais à 20 € le véhicules seul ou entre 40 et 60 € les deux, je pense qu'on est en droit d'attendre un peu plus que le niveau de finition parfois décevant des reproductions proposées. Le passage à huit tenons de large de ces véhicules est une bonne chose, il reste à mon avis maintenant à progresser dans d'autres domaines pour que cette gamme très appréciée à la fois par les collectionneurs et les plus jeunes soit au niveau de ce qu'on peut attendre d'un jouet haut de gamme en 2021.

76904 lego speed champions mopar dragster dodge challenger 19

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 21 juin 2021 prochain à 23h59. 

LEGO Speed Champions 76901 Toyota GR Supra

On continue à regarder de plus près les différentes références commercialisées depuis le 1er juin dans la gamme LEGO Speed Champions et on s'intéresse aujourd'hui rapidement au set 76901 Toyota GR Supra, une boite de 299 pièces vendue 19.99 € qui en principe nous permet d'assembler une reproduction de la Toyota GR Supra.

On ne va pas se mentir, on atteint une fois de plus les limites de l'exercice visant à convertir en version LEGO un véhicule à la ligne toute en rondeurs. Pour ceux qui se demandent à quoi ressemble vraiment une Toyota GR Supra, je vous ai mis un visuel dans la galerie ci-dessous.

L'assemblage du véhicule est une fois de plus très divertissant, on sent que le designer a fait de son mieux avec ce qu'il avait dans ses tiroirs pour proposer une expérience courte mais amusante. Le bouclier avant est très élaboré et l'arrière du véhicule est sans doute la partie la plus réussie.

LEGO Speed Champions 76901 Toyota GR Supra

Comme souvent, les stickers viennent ensuite à la rescousse de celui qui prend le risque de traiter le sujet et tentent de nous convaincre que les pièces utilisées ne sont pas carrées. C'est un peu raté avec un vitrage artificiellement prolongé ou déformé grâce à des autocollants dont la teinte n'est pas raccord avec les "vraies" vitres utilisées sur le modèle.

Les stickers étant volontairement sous-dimensionnés par rapport aux surfaces sur lesquelles ils prennent place, l'effet de prolongement du vitrage apparaît encore plus bâclé. Le pare-brise utilisé ici fait presque le job, même si les côtés de l'élément utilisés sont trop plats pour vraiment convaincre.

Les stickers à coller sur le véhicule sont comme pour la Corvette 1968 du set 76903 Chevrolet Corvette C8.R Race Car and 1968 Chevrolet Corvette sur fond transparent. Le résultat est un peu moins décevant sur ce véhicule, les pièces jaunes sur lesquelles on colle ces autocollants limitant fortement la visibilité des traces de colle blanches.

Les phares avant sont décomposés en stickers qui s'étalent sur trois éléments en escalier. Le résultat est vraiment décevant avec un vitrage des optiques entrecoupé de bandes jaunes. On compensera la déception comme on peut en constatant que la Tile 1x1 avec le logo Gazoo Racing placée à l'arrière est tampographiée et qu'elle est même fournie en deux exemplaires dans la boite.

LEGO Speed Champions 76901 Toyota GR Supra

La minifig du pilote profite d'un très joli torse avec un gros logo Toyota dans le dos, dommage que les couture de la combinaison ne se prolongent pas sur les jambes. La chevelure fournie en plus du casque ne passe pas sous le toit du véhicule, tant pis pour ceux qui voudraient exposer le type en mode "balade du dimanche au volant de ma bagnole de course".

Si on admet que la gamme LEGO Speed Champions est un exercice de style parfois périlleux impliquant de faire au mieux avec ce qu'on a sous la main dans les bureaux de Billund, ce set trouvera peut-être son public parmi les fans les plus indulgents.

Sinon, il faudrait vraiment que LEGO élève un peu le niveau en investissant dans de nouveaux éléments plus adaptés pour certains de ces modèles, notamment au niveau des capots et des pare-brises. Cette Toyota Supra GR en version LEGO n'a plus grand chose du modèle de référence à part les logos, la couleur et quelques détails qui peinent à compenser le fait que la ligne du véhicule n'est pas très fidèle. Sans les autocollants et le logo de la marque sur la boite, je ne suis pas certain que beaucoup de fans soient en mesure de reconnaître le véhicule au premier coup d'œil.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 17 juin 2021 prochain à 23h59. 

LEGO Marvel Infinity Saga 76193 The Guardians' Ship

On s'intéresse aujourd'hui très rapidement au set LEGO Marvel Infinity Saga 76193 The Guardians' Ship, une grosse boite de 1901 pièces vendue au prix public de 159.99 € depuis le 1er juin qui permet d'assembler une maquette du Benatar et d'obtenir au passage une poignée de personnages.

Il n'y a pas vraiment lieu de comparer le contenu de cette boite avec celui du set 76107 Thanos Ultimate Battle (674pièces) commercialisé en 2018 au prix public de 84.99 €, il s'agissait alors d'un simple jouet pour enfant et LEGO propose aujourd'hui une autre approche avec une maquette d'exposition beaucoup plus détaillée mais aussi un peu plus fragile de ce vaisseau.

L'envergure de cette nouvelle interprétation du Benatar passe pour l'occasion de 46 à 59 cm et les 1200 pièces d'écart entre les deux produits sont bien visibles à la fois dans la finition du modèle et dans la consistance de certains éléments qui étaient plus symboliques qu'autre chose sur la version 2018.

L'assemblage de cette maquette est globalement assez plaisant, avec une première phase qui consiste à construire le corps du vaisseau et à y intégrer quelques détails amusants comme par exemple une machine à café. La structure centrale est plutôt lourde, comme lestée pour mieux soutenir les ailes et les différents appendices extérieurs.

Les techniques utilisées pour la partie la plus épaisse des ailes sont intéressantes avec un bord d'attaque joliment intégré. Les extensions sont à base de superposition de Plates, rien de très compliqué à ce niveau. L'accès à l'espace intérieur restera par la suite possible via le retrait des deux éléments de coque supérieurs et l'ouverture de la bulle frontale.

LEGO Marvel Infinity Saga 76193 The Guardians' Ship

LEGO Marvel Infinity Saga 76193 The Guardians' Ship

Sous le Benatar, c'est logiquement un peu moins détaillé que sur la partie visible mais le designer a tout de même symbolisé les deux réacteurs avec une superposition de disques dont l'un est transparent et l'autre légèrement opaque. Ce dernier Dish est celui livré dans le set 43183 Moana's Island Home où il servait de mare aux poissons.

L'ensemble est un peu fragile par endroits, il convient de saisir le vaisseau par la partie centrale et d'éviter de trop toucher aux ailes qui, même si elles sont solidement fixées au corps du Benatar, sont un peu moins résistantes au niveau de leurs extensions. Les appendices situés à l'arrière du vaisseau sont montés sur des Ball Joints et peuvent donc être orientés comme bon vous semble. Il ne tiendront en place que si vous ne touchez plus à la maquette, il n'y a pas de point de blocage dans une position ou une autre.

Le nombre de stickers à coller sur cette maquette me semble relativement raisonnable : sur les 14 autocollants prévus, 11 servent à décorer la carlingue du vaisseau. À vous de voir si ces quelques détails esthétiques sont indispensables ou si vous préférez vous économiser l'inévitable séchage et décollement de ces stickers sur votre jolie maquette d'exposition.

La verrière du poste de pilotage est tampographiée et elle est très réussie. Elle est inédite dans cette combinaison d'éléments graphique et de teinte même si la pièce en question est utilisée par LEGO dans une grosse poignée de boites depuis les trois exemplaires du set LEGO Star Wars 9499 Gungan Sub commercialisé en 2012. Attention aux rayures, la pièce est simplement jetée dans l'un des sachets et l'exemplaire que j'ai reçu est un peu endommagé, il nécessitera un remplacement.

Le vaisseau est installé sur un présentoir plutôt sobre dont le support supérieur est rotatif. La solution utilisée est intéressante, elle permet d'orienter le Benatar à votre guise et selon la place disponible sur vos étagères. Je regrette un peu l'absence d'une extension frontale de ce présentoir permettant d'y installer les six minifigs fournies. Vous pourrez toujours les ranger dans le vaisseau mais elles auraient mérité de trôner en bonne place devant le Benatar. La stabilité du modèle est exemplaire, il ne risque pas de basculer ou de se décrocher accidentellement du support.

LEGO Marvel Infinity Saga 76193 The Guardians' Ship

LEGO Marvel Infinity Saga 76193 The Guardians' Ship

Je vois d'ici venir ceux qui auraient aussi aimé avoir droit à une petite plaque de présentation agrémentée de quelques facts sur le vaisseau. La vocation de modèle d'exposition du produit étant clairement affirmée, il aurait sans doute été judicieux d'aller jusqu'au bout du concept et d'inclure cet accessoire qui fait toujours plaisir aux collectionneurs.

La dotation en minifigs est plutôt correcte avec cinq personnages majeurs et un invité générique qui aurait sans doute pu être remplacé par un autre personnage plus intéressant.

Les tampographies sont toutes très réussies et sans défaut notable. La minifig inédite de Star-Lord utilise le visage d'Owen Grady vu depuis 2018 dans une grosse poignée de sets de la gamme Jurassic World. C'est raccord et cette version de Chris Pratt me semble réussie.

Rocket Raccoon et Groot sont tous deux inédits et pour l'instant exclusifs à cette boite. Mantis réutilise logiquement la coiffure et le visage vus en 2017 dans le set 76079 Ravager Attack, le tout posé sur un torse inédit.

La minifig de Thor est identique à celle livrée dans le set 76192 Avengers : Endgame Final Battle et le Chitauri n'est pas exclusif, il est aussi livré sous cette forme depuis le 1er juin dans les sets 76186 Black Panther Dragon Flyer et 76192 Avengers : Endgame Final Battle.

LEGO Marvel Infinity Saga 76193 The Guardians' Ship

Cette maquette d'exposition du Benatar me semble suffisamment détaillée pour renvoyer la version précédente au statut de jouet un peu grossier et ce nouveau modèle la remplacera rapidement sur les étagères de ceux qui ont les moyens de dépenser les 160 € demandés par LEGO. Je suis satisfait de voir que LEGO s'investit un peu pour nous proposer des vaisseaux aboutis et détaillés dans une gamme comme celle-ci, il n'y a pas que Star Wars dans la vie.

J'attends maintenant le même traitement pour l'autre vaisseau des Gardiens de la Galaxie, le Milano, afin de remplacer les jouets vus dans les sets 76021 The Milano Spaceship Rescue (2014) et 76081 The Milano vs. The Abilisk (2017).

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 16 juin 2021 prochain à 23h59. 

LEGO Marvel Infinity Saga 76193 The Guardians' Ship

LEGO Speed Champions 76903 Chevrolet Corvette C8.R Race Car and 1968 Chevrolet Corvette

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO Speed Champions 76903 Chevrolet Corvette C8.R Race Car and 1968 Chevrolet Corvette, une boite de 512 pièces qui permet comme son très long intitulé l'indique d'assembler deux véhicules de marque Chevrolet. D'un côté, une voiture de course, basée sur le modèle C8, qui évolue dans des championnats américains dont la plupart d'entre nous n'a sans doute jamais entendu parler et de l'autre une Corvette C3 vintage de 1968.

Chez LEGO, rien ne ressemble plus à une supercar qu'une autre supercar et cette C8.R utilise la verrière habituelle, ici tampographiée pour s'intégrer au modèle concerné. Une fois de plus, l'utilisation de cette pièce commune à de nombreux modèles LEGO rend le véhicule traité ici d'une relative banalité et il ne reste que les quelques éléments les plus caractéristiques de l'engin comme l'aileron arrière, les entrées d'air latérales et la flopée de stickers à coller pour sauver les meubles.

Je m'étais enthousiasmé un peu vite sur la décision de LEGO de tampographier les phares de certains véhicules, il semble que seules quelques pièces plates soient concernées par ce choix technique comme dans le set 76905 Ford GT Heritage Edition and Bronco R. Il faut ici installer deux autocollants par phare avant pour obtenir quelque chose qui ressemble vaguement aux optiques du véhicule de référence.
Les vitres latérales sont artificiellement prolongées par deux stickers qui permettent de respecter le design du vitrage du véhicule de référence. C'est moche, on passe du plastique fumé à une zone noire sur un sticker au fond gris trop foncé, rien ne va.

La minifig fournie avec cette Corvette C8.R est elle aussi un peu brouillonne : le blanc du torse n'est pas raccord avec celui des jambes et l'effet "combinaison" est franchement raté. Certains s'en contenteront sans rechigner, mais à 40 € la boite, je pense que LEGO pourrait faire de vrais efforts sur la finition de ces produits.

Je vous fais grâce de l'inventaire à la Prévert des différentes étapes d'assemblage des deux véhicules, les photos parlent d'elles-mêmes et ce sera à ceux qui feront l'effort d'acheter ces sets de découvrir ce que le designer leur réserve. On a une inévitable impression de déjà-vu en construisant la supercar mais le montage de la Corvette vintage est un peu plus divertissant avec quelques sous-ensembles assez ingénieux.

Comme d'habitude, le maquettisme prend régulièrement le dessus même si LEGO a regroupé les phases d'installation des stickers par sections pour ne plus interrompre en permanence celui qui construit les différents modèles. Ce regroupement permettra à un jeune fan peu habitué à l'exercice de vraiment profiter du moment et de ne faire appel à un adulte que deux ou trois fois par séance.

LEGO Speed Champions 76903 Chevrolet Corvette C8.R Race Car and 1968 Chevrolet Corvette

LEGO Speed Champions 76903 Chevrolet Corvette C8.R Race Car and 1968 Chevrolet Corvette

Si l'interprétation très générique de la supercar me laisse un peu sur ma faim, la Corvette de 1968 qui l'accompagne me semble de son côté presque réussie : la couleur est bien choisie et on retrouve globalement les formes de ce véhicule à la ligne très agressive. Les enjoliveurs tampographiés contribuent à la finition de cette Corvette qui accueille elle aussi une grosse poignée de stickers et ces quatre éléments compensent un peu la paresseuse réutilisation du pare-brise classique qui manque un peu de courbe pour vraiment convaincre. Les deux grosses Tiles du toit renforcent cette effet "carré" de la partie supérieure du véhicule sous certains angles, on fera avec.

Le problème de ce produit : tous les stickers à coller sont imprimés sur un fond transparent. En théorie, cette solution doit permettre de ne pas créer d'écarts de teinte entre les pièces et les autocollants et la démarche est louable. En pratique, c'est une catastrophe esthétique avec de très gros autocollants transparents flanqués d'un simple motif qui recouvrent la totalité de certaines Tiles et au travers desquels ont voit la colle. L'effet est ici amplifié par l'éclairage, il s'estompera sans doute un peu sur vos étagères mais il est bien présent.

En bonus, le repositionnement de ces stickers est quasiment impossible sans défigurer complètement le modèle. Je ne suis pas de ceux qui conseillent habituellement de ne pas poser les stickers sur un produit LEGO, mais je fais une exception pour cette Corvette qui sera sans doute plus jolie sans ces différents autocollants. Comme souvent, mieux vaut ne pas trop s'emballer sur la base des visuels officiels utilisés par LEGO pour vendre ses produits, la réalité est généralement un peu décevante sur le plan de la finition.

La minifig livrée avec cette Corvette de 1968 peut évidemment être installée au volant du véhicule mais elle ne tient correctement en place qu'avec son casque sur la tête. La longue chevelure qui descend dans le dos de la jeune femme ne permet en effet pas d'installer le personnage sans devoir pencher le torse vers l'avant ou retirer le dossier du siège.

LEGO Speed Champions 76903 Chevrolet Corvette C8.R Race Car and 1968 Chevrolet Corvette

Même si les stickers gâchent franchement le rendu du véhicule, je me serais d'ailleurs volontiers passé de la supercar générique livrée dans cette boite pour n'acheter que la Corvette de 1968 qui a au moins le mérite d'être immédiatement reconnaissable.

Bref, cette boite me semblait beaucoup plus attractive sur les visuels officiels qu'elle ne l'est en réalité, la faute à trop d'approximations et de choix techniques hasardeux. Je sais que LEGO ne lésine pas sur les mises en scènes et les retouches pour mettre en valeur ses produits et je suis généralement beau joueur face au vrai contenu.

Dans ce cas précis, je ne peux m'empêcher d'être un peu plus déçu que d'habitude, le vrai produit n'étant esthétiquement franchement pas à la hauteur de la promesse faite sur la boutique officielle en ligne. J'ai aussi l'impression que le travail des designers qui font l'effort d'essayer de proposer des véhicules aussi ressemblants que possible aux engins de référence et d'intégrer des techniques de construction originales est un peu saboté par une finition bâclée.

Même si beaucoup se contenteront de ce produit en l'état, c'est à chacun de fixer son niveau de tolérance et d'indulgence et en ce qui me concerne, je pense que la gamme LEGO Speed Champions met en avant un vrai savoir-faire de la part des designers qui travaillent sur ces différents véhicules et qu'elle mérite mieux que des traces de colle visibles et des stickers à la teinte mal calibrée.

LEGO Speed Champions 76903 Chevrolet Corvette C8.R Race Car and 1968 Chevrolet Corvette

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 12 juin 2021 prochain à 23h59.