Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75273 Poe Dameron's X-Wing Fighter

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO Star Wars 75273 Poe Dameron's X-Wing Fighter (761 pièces - 109.99 €), une boite qui met en scène un X-Wing très coloré vu dans le dernier volet de la saga Star Wars. Comme pour beaucoup de vaisseaux ou de véhicules de l'univers Star Wars, il y a toujours au moins un X-Wing, "classique" ou issu de la dernière trilogie en date, au catalogue LEGO.

Chaque version apporte son lot d'innovations ou de régressions en matière de design, même si les modèles des sets 75102 Poe's X-Wing Fighter (2015) et 75149 Resistance X-Wing Fighter (2016) étaient quasiment identiques, et on ne peut pas reprocher aux designers de ne pas faire l'effort de proposer ici des finitions variées et originales.

Il s'agit évidemment d'un jouet destiné aux plus jeunes et on retrouve donc sur cette nouvelle version quelques éléments permettant de dégommer un vaisseau ennemi : deux Stud-Shooters sont placés sur les flancs du fuselage et deux Spring-Shooters sont présents sous les ailes inférieures. Ces derniers semblent à première vue très grossièrement intégrés avec la tige rouge de la munition qui dépasse franchement à l'arrière mais ils peuvent être facilement retirés pour ne pas défigurer le vaisseau si vous vous contentez de l'exposer sur une étagère. C'était aussi le cas pour ceux du set 75218 X-Wing Starfighter commercialisé en 2018 et c'est un choix qui me semble cohérent et qui permet de satisfaire tout le monde.

Le X-Wing a pris des couleurs avec la dernière trilogie et cette nouvelle version ajoute une grosse touche orange au fuselage blanc. C'est flashy mais je salue l'effort réalisé sur les zones de transition entre les sections  de couleur orange et les extrémités blanches. C'est relativement réussi et sans l'ajout de stickers en deux teintes, bravo pour ça.

75273 Poe Dameron's X-Wing Fighter

Pour un jouet haut de gamme vendu 110 €, je ne peux m'empêcher de regretter la présence de ces quatre élastiques qui rappelleront des souvenirs à tous ceux qui comme moi ont à un moment ou un autre de leur jeunesse porté un appareil dentaire. LEGO ne fournit d'ailleurs que le strict nécessaire à la mise en place de la fonctionnalité principale du produit et ne prévoit pas le remplacement éventuel de ces élastiques. C'est mesquin.

En position fermée, ces bandes blanches sont un peu moins visibles, mais lorsque les ailes sont déployées, le vaisseau en devient passablement défiguré. Le levier qui permet d'agir sur le mécanisme est lui aussi un peu trop proéminent lorsque les ailes sont déployées, mais c'est le prix à payer pour que le jouet soit facilement manipulable par les plus petites mains.

On saluera le remplacement des passages de roues utilisés au niveau des entrées d'air  sur les versions de 2015 et 2016 par un ensemble de pièces qui permet d'obtenir un élément parfaitement rond. Je suis moins convaincu par la fixation des réacteurs qui me semblent un peu trop fine et mal intégrée à la carlingue du vaisseau. Il n'y a pas de tonneaux au niveau des réacteurs comme sur la version de 2018, vous m'en voyez ravi.

Pour le reste, on retrouve ici la jolie verrière tampographiée habituelle et R2-D2 est dans le bon sens lorsqu'il est installé dans son logement juste derrière le poste de pilotage. Ce dernier est sommaire mais suffisamment convaincant avec un nouvel élément tampographié très réussi qui propose quelques écrans et plusieurs boutons.

À noter que les ailes se ferment automatiquement lorsque le X-Wing est posé sur le sol grâce à la tige qui traverse le vaisseau, mais en le posant doucement, on peut aussi le présenter en position d'attaque. La bonne nouvelle du set : il n'y a que trois stickers à coller sur ce X-Wing, deux sur l'avant des ailes et le troisième sur le côté droit de l'avant du fuselage. Le modèle se passe d'ailleurs très bien de ces trois autocollants.
L'ensemble est facilement manipulable si on a bien pris soin d'enficher R2-D2 dans son logement, sinon le droïde finit par terre. Rien ne se détache du vaisseau en phase de vol, les jeunes aventuriers y trouveront leur compte.

75273 Poe Dameron's X-Wing Fighter

Du côté des minifigs, l'assortiment est éclectique et nous permet d'obtenir le pilote et son droïde astromech, Jannah et un des chevaliers de Ren, en l'occurence Vicrul.  C'est varié, même si on sent bien que LEGO a déterminé le casting à reproduire au format minifig et a ensuite réparti les différents personnages dans les boites de la gamme pour inciter les fans à acheter tous les sets.

Poe Dameron est ici livré dans sa tenue habituelle disponible depuis 2015 dans de nombreux sets. le casque du personnage est une version mise à jour de celle avec visière intégrée de 2015, il porte une nouvelle référence (6289513). LEGO a la bonté de nous livrer des cheveux pour Poe, un détail appréciable qui permet de profiter un peu plus du personnage. R2-D2 est livré avec le nouveau dôme aussi présent dans le set 75270 Obi-Wan's Hut. Le corps du droïde est en revanche celui que nous avons tous déjà en plusieurs exemplaires dans nos tiroirs.

La minifig de Jannah (Naomi Ackie) est très réussie. On retrouve tous les attributs du personnage vu à l'écran, jusqu'au transpondeur sur son bras droit et au grappin fixé à la ceinture. LEGO a poussé le souci du détail jusqu'au bout avec une main droite de couleur différente pour symboliser le gant d'archer que porte le personnage. Dommage pour l'arc et le carquois basiques qui ne rendent pas vraiment hommage à l'équipement de la jeune femme, beaucoup plus élaboré et détaillé. Les jumelles macrobinoculaires sont intégrées à la chevelure et l'accessoire fonctionne parfaitement.

Enfin, LEGO nous livre ici Vicrul, un des chevaliers de Ren, qui rejoindra ceux également disponibles dans les sets 75256 Kylo Ren’s Shuttle (Ap,lek et Ushar) et 75272 Sith TIE Fighter (Trudgen). Comme je le supposais dans mon "Très vite testé" du set 75256 Kylo Ren’s Shuttle, ces personnages ne sont finalement que des figurants de second plan sans grand intérêt, mais la minifig est intéressante avec une jolie tampographie et un casque très original qui recouvre la tête neutre.

75273 Poe Dameron's X-Wing Fighter

110 € pour un produit dont la fonctionnalité principale dépend en partie de quatre élastiques, c'est beaucoup trop cher à mon goût et ne pas fournir au moins deux élastiques de remplacement dans la boite est à mon avis une erreur de la part de LEGO. Et ce n'est pas l'échelle fournie qui sauve les meubles.

Mais nous savons tous que ce set finira tôt ou tard à un tarif bien inférieur à son prix public chez Amazon et il suffira d'être patient pour ajouter cette nouvelle déclinaison du X-Wing à nos collections. Ce X-Wing ne passera sans doute pas à la postérité, mais les plus complétistes d'entre nous ne pourront pas passer à côté de ce nouvel exemplaire et les jeunes fans qui ont découvert l'univers Star Wars avec les derniers films préféreront sans doute cette version colorée à celle plus austère du X-Wing de Luke Skywalker.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 22 janvier 2020 prochain à 23h59.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75271 Luke Skywalker's Landspeeder

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO Star Wars 75271 Luke Skywalker's Landspeeder (236 pièces - 29.99 €), une de ces multiples réinterprétations d'engins, de véhicules ou de vaisseaux de l'univers Star Wars qui permet aux nouveaux arrivants dans le hobby du LEGO d'obtenir une version abordable de l'engin sans devoir passer par le marché secondaire.

La dernière version en date du Landspeeder X-34 datait de 2017 avec le set 75173 Luke's Landspeeder. Pour 29.99 €, on obtenait alors une version tout à fait acceptable de l'engin et 4 personnages. Cette année, il faut se contenter pour le même prix de 3 minifigs et d'une petite construction additionnelle sans grand intérêt.

Comme pour chaque nouvelle version d'un produit qui est maintenu en permanence au catalogue LEGO, le designer s'est ici efforcé de nous proposer une version remaniée du Landspeeder. L'engin reste très proche de la version de 2017 mais il bénéficie de quelques ajustements qui me semblent appréciables au niveau notamment de la fixation des moteurs ou de la finition de l'avant, même si il faut ici s'en remettre à quelques stickers.

75271 Luke Skywalker's Landspeeder

75271 Luke Skywalker's Landspeeder

Certains perfectionnistes regretteront l'écart entre la tranche de l'avant de l'engin et la demi-lune qui forme le capot. On peut y voir au choix un effet de style ou la nonchalance d'un designer pressé de passer à autre chose.

Encore une fois, le Landspeeder ne flotte pas vraiment au dessus du sol. Les quelques pièces transparentes placées sous l'engin permettent de le faire glisser sur tous les types de surfaces, mais lorsqu'il s'agira d'exposer l'ensemble il faudra trouver une solution permettant de donner un peu de hauteur au véhicule. Dommage que LEGO ne nous fournisse pas un support central transparent, deux pièces suffiraient.

Pas d'innovation au niveau du pare-brise, qui est identique à celui déjà utilisé sur la version de 2010, et il serait à mon avis temps que LEGO nous propose une demi-bulle plus réaliste. Je salue en revanche l'effort sur les sièges dont les dossiers sont ici beaucoup plus convaincants que sur la version précédente.

Du côté des minifigs livrées dans cette petite boite, rien de transcendant pour un collectionneur averti : les trois personnages sont des versions déjà disponibles dans d'autres boites.

La tampographie du torse et des jambes de la minifig de Luke Skywalker est identique à celle vue dans les sets 75159 Death Star (2016), 75173 Luker's Landspeeder (2017), 75220 Sandcrawler (2018), 75229 Death Star Escape ou encore 75270 Obi-Wan's Hut (2020). Je ne suis pas fan du nouveau poncho livré ici, même si je salue l'effort de nous fournir cet élément. Je trouve l'accessoire vraiment trop basique et mal taillé, sachant qu'à l'écran il recouvre aussi les bras du personnage.

C3-PO et le Jawa sont eux aussi des habitués de la gamme LEGO Star Wars et aucun effort n'a été fait dans cette boite pour tenter de nous appâter avec au moins un torse exclusif.

Il y a une dizaine de stickers à coller sur le modèle et, faut de mieux, je les trouve très à-propos notamment au niveau des moteurs. Je préfère également la solution mise en œuvre ici sur la tranche du véhicule à celle à base de tubes flexibles utilisée sur l'engin du set 75173 Luker's Landspeeder et sur celui du set 75052 Mos Eisley Cantina (2014).

75271 Luke Skywalker's Landspeeder

Bref, le Landspeeder est un marronnier de la gamme LEGO Star Wars et il est à mon avis toujours judicieux de faire l'acquisition du modèle le plus récent pour ceux qui n'ont pas déjà leur exemplaire.

Cette nouvelle version ne révolutionne pas la thématique et ne corrige pas tous les défauts des multiples versions déjà commercialisées jusqu'ici, mais elle fera l'affaire en la combinant avec les éléments du set 75270 Obi-Wan's Hut également commercialisé depuis quelques jours.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 15 janvier 2020 prochain à 23h59.


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75267 Mandalorian Battle Pack

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au set LEGO Star Wars 75267 Mandalorian Battle Pack (102 pièces - 14.99 €), une petite boite qui met en scène des personnages plus ou moins inspirés de la série The Mandalorian dont la première saison vient de s'achever sur la plateforme Disney +.

Les fans de l'univers Star Wars seront évidemment enchantés de pouvoir ajouter quelques Mandaloriens colorés à leurs collection, mais au-delà de cette possibilité je pense qu'en y regardant de plus près le set passe un peu à côté de son sujet.

Si vous n'avez pas vu la première saison de la série et que vous préférez attendre la disponibilité de la plateforme Disney + en France, prévue pour mars 2020, avant de vous lancer dans le visionnage des huit épisodes, ne lisez pas ce qui suit.

75267 Mandalorian Battle Pack

Cette boite fait a priori directement référence au troisième épisode de la série, avec une scène au court de laquelle celui qui s'appelle en fait Din Djarin s'échappe de la ville de Nevarro en emportant celui qu'on surnomme maintenant "Baby Yoda". Cerné par une petite armée de Bounty Hunters, le héros est soutenu par ses collègues qui débarquent en mode "Mandalorians Assemble !" pour lui permettre de mettre les voiles.

Là ou le set passe un peu à côté de ce qu'il essaie de reproduire, c'est par l'absence de jetpacks pour les minifigs livrées dans la boite. Les Mandaloriens qui arrivent en renfort débarquent par la voie des airs et on ne retrouve pas cet accessoire dans le set.

À la place, LEGO nous livre un Speeder-Bike quasiment identique à celui vu dans le set 7914 Mandalorian Battle Pack commercialisé en 2011 et qui n'a pas grand chose à faire là. L'engin sert uniquement de prétexte pour confirmer l'appellation "jouet de construction" du produit, comme c'est toujours le cas pour les Battle Packs.

Autre détail un peu gênant, la présence des blasters grossiers qui offrent une certaine jouabilité au produit mais qui peinent vraiment à reproduire l'armement des personnages vus à l'écran. Ceux du Speeder-Bike sont suffisants et LEGO aurait pu fournir des blasters classiques pour renforcer le "réalisme" du set. Après tout, personne ne vas organiser une bataille à coups de pièces rouges entre Mandaloriens qui sont en principe dans la même équipe.

75267 Mandalorian Battle Pack

Les quatre personnages fournis sont tous uniques par leurs tampographie, à la fois en matière de design et de couleurs.  Et c'est très bien réalisé avec un niveau de détail vraiment impressionnant. Même chose pour les casques qui sont eux aussi uniques et vraiment réussis. Comme il n'y a pas de petites économies, un des quatre personnages ne bénéficie pas d'une tampographie détaillée sur les jambes. On fera avec, ce n'est pas dramatique.

Sous les quatre casques, on obtient des têtes neutres, ce n'est de toute façon pas le propos ici de donner un visage à ces Mandaloriens. Deux des casques bénéficient d'un design avec une visière d'une forme identique à celle de Bo Katan (The Clone Wars, Rebels) et Sabine Wren (Rebels), on peut donc en déduire qu'il s'agit éventuellement de personnages féminins. L'équilibre est respecté, LEGO évite ainsi  les éventuelles critiques du type "et pourquoi les femmes peuvent pas être des mandos, etc..."

75267 Mandalorian Battle Pack

S'il y avait bien une version à reproduire dans ce set, c'était celle du Mando-Commando surarmé qui débarque en mode Iron Patriot pour arroser la troupe de Bounty Hunters avec sa mitrailleuse lourde. Pas de chance, LEGO n'avait peut-être pas l'information au moment de créer ce Battle Pack.

Bref, c'est un joli petit set plus ou moins "inspiré" de la série avec quatre minifigs officielles vraiment uniques de la tête aux pieds à aligner dans nos cadres Ribba ou à mettre en scène dans un diorama basé sur la scène de l'épisode 3. Dommage pour l'absence de jetpacks et de blasters classiques.

Ci-dessous, une autre possibilité de mise en scène...

75267 Mandalorian Battle Pack

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu avec plaisir. Date limite fixée au 4 janvier 2020 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Mathieu - Commentaire posté le 02/01/2020 à 12h39

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75270 Obi-Wan's Hut

On jette aujourd'hui un coup d'œil rapide au set LEGO Star Wars 75270 Obi-Wan's Hut (200 pièces - 29.99 €), une petite boite qui permet d'assembler la cabane d'Obi-Wan Kenobi perdue dans le désert de sable de Tatooine.

À 30 € la boite, il ne fallait pas s'attendre à une version Modular de la chose et c'est sans surprise une mini-cabane que LEGO nous propose ici. On est loin de la construction relativement spacieuse vue à l'écran, mais tout ou presque y est avec des possibilités ludiques assez étendues pour autant que vous aimiez "rejouer" des scènes plus ou moins mémorables.

Cette cabane peut aussi servir de point de départ pour un diorama plus étoffé de Mos Eisley. En achetant deux boites, vous pourrez éventuellement agrandir la hutte d'Obi-Wan Kenobi mais il manque quand même un vaporateur d'humidité aux abords de la construction pour vraiment avoir l'impression que LEGO a fait un effort.

Pour obtenir un mini-diorama suffisamment conséquent, il faudra aussi s'offrir également le set 75271 Luke Skywalker's Landspeeder (236 pièces 29.99 €) qui permet d'obtenir un personnage présent dans la cabane durant les scènes concernées : C-3PO.

75270 Obi-Wan's Hut

L'intérieur de la cabane n'est pas un modèle d'aménagement mais on y retrouve l'essentiel pour y installer les minifigs et permettre à Obi-Wan Kenobi de se rappeler qu'il a quelque chose qui traîne dans un coffre à donner à Luke. La petite table centrale sur laquelle R2-D2 affiche l'hologramme de Leia est là aussi.

Je ne suis pas certain qu'Obi-Wan disposait d'une cuisine ouverte sur l'extérieur, même si je saisis bien l'intention du designer qui était de se passer de toute la partie de la construction en surplomb qui mène à la cuisine et à la salle de bains. Prolonger les murs pour en faire une habitation rectangulaire aurait été intéressant, mais le prix public du set aurait alors été supérieur. L'objectif étant de nous faire acheter deux boites vendues à un tarif "raisonnable" pour en obtenir une plus complète, le service marketing aura jugé que les quelques dizaines de briques nécessaires à l'extension de la construction ne rentraient pas dans le budget.

Nous sommes en période de fêtes et j'ai quand même envie d'être positif : même si le set est ultra-minimaliste sur la forme, sur le fond, il regroupe beaucoup d'éléments de "jouabilité" qui en font un produit plutôt complet. Mon âme de collectionneur est bien entendu un peu déçue par cette demi micro-cabane.

75270 Obi-Wan's Hut

Du côté des minifigs, la dotation ne prend pas le risque d'innover vraiment et on nous ressort la version de Luke Skywalker dont la tenue était dans le calendrier de l'Avent LEGO Star Wars en 2014 et dans quelques autres boites depuis. La tête de Luke est elle aussi une version récurrente de la gamme depuis 2015.

Le torse d'Obi-Wan Kenobi est celui livré dans le set 75246 Death Star Cannon plus tôt cette année. La tête du personnage est loin d'être inédite, elle écume la gamme depuis 2014 et le set 75052 Mos Eisley Cantina.

Le Tusken Raider profite d'une tête portant une nouvelle référence mais vraiment similaire à celle déjà vue depuis 2015. Le torse est ici toujours habillé bandoulières mais plus de croisement de l'accessoire comme sur les torses précédents. Ce sera toujours utile pour varier les apparences dans un diorama thématique.

R2-D2 est ici équipé d'un dôme dont la tampographie a un peu évolué depuis les version précédentes, le corps du droïde reste celui habituellement livré dans les sets de la gamme depuis 2014. Plus de bulles dans les sabres laser, qui sont d'ailleurs maintenant plus opaques que les version précédentes. On ne peut pas tout avoir.

Le droïde d'entraînement (Marksman-H Training Remote) est inédit et il est très bien réalisé. La tampographie de l'accessoire ici livré avec un support transparent est vraiment aboutie.

75270 Obi-Wan's Hut

Enfin, l'hologramme monochrome de la Princesse Leia est bien entendu inédit, il est similaire à celui de Palpatine vu dans plusieurs sets depuis la référence 75055 Imperial Star Destroyer commercialisée en 2014.  Le moule est convaincant et on devine facilement l'apparence de Leia venue demander de l'aide à Obi-Wan. C'est sans doute de la faute de cette nouvelle pièce si la cabane a un barbecue en terrasse.

Bref, ce n'est pas le set de l'année, la boite n'est pas remplie de minifigs inédites ou exclusives et ce n'est que la moitié du contenu nécessaire à une mise en scène convaincante. Il n'en reste pas moins qu'il y a peut-être ici de quoi satisfaire un fan de Tatooine soucieux d'ajouter une construction et quelques personnages à son diorama. Je dis oui, mais uniquement quand le set sera aux alentours de 20 € chez Amazon.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 31 décembre 2019 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Nico33 - Commentaire posté le 26/12/2019 à 19h44

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

Jeu vidéo LEGO Star Wars La Saga Skywalker : nouveau teaser

On avait presque oublié qu'un nouveau jeu vidéo LEGO Star Wars est prévu pour 2020 et le teaser mis en ligne aujourd'hui est là pour nous le rappeler. Pas de date précise pour le lancement du jeu, pas d'informations sur une éventuelle minifig (exclusive ou pas) pour accompagner l'une des possibles différentes éditions du jeu.

Ce qu'on sait en revanche sur ce jeu : il sera disponible sur toutes les plateformes actuelles (PS4, XBOX One, Nintendo Switch et PC), le dernier jeu vidéo LEGO Star Wars datant de 2016, cette nouvelle version intégrera les deux épisodes sortis en salles depuis cette date afin de pouvoir rejouer l'intégralité de la saga. Il sera possible de démarrer le jeu depuis n'importe lequel des neuf épisodes inclus, de jouer du côté de la Force ou des méchants et le joueur pourra déambuler à sa guise sur les nombreuses planètes de la saga sans suivre un script particulier.

Le jeu est actuellement en précommande chez Amazon, qui se contente pour l'instant d'indiquer une date de disponibilité fixée au 31 décembre 2020.

Dernière mise à jour :  2020-01-17 at 05:00 / Liens affiliés / Images obtenues via l'API Amazon