lego marvel avengers mechs 2022 cancelled postponed

L'information vient d'un membre du LAN qui avait reçu ces trois produits en test de la part de LEGO : les sets LEGO Marvel 76202 Wolverine Mech Armor (141 pièces - 9.99 €), 76203 Iron Man Mech Armor (130 pièces - 9.99 €) et 76204 Black Panther Mech Armor (124 pièces - 9.99 €) ne seront finalement pas disponibles dans les rayons dès le 1er janvier prochain. Les trois références concernées ne sont d'ailleurs plus en ligne sur la boutique officielle depuis quelques jours.

Le fabricant indique avoir découvert un problème de "stabilité" sur ces trois produits qui impose d'annuler la mise en vente prévue. À ce stade, LEGO précise seulement être en train de chercher une solution au problème rencontré et ne mentionne pas de nouvelle date de commercialisation.  Il faudra donc attendre encore un peu le retour de Wolverine...

40557 lego starwars defence hoth 2 1

On enchaîne avec un rapide coup d'œil au contenu du blister LEGO Star Wars 40557 Defence of Hoth, un petit produit de 64 pièces dont trois minifigs qui sera disponible dès le 1er janvier 2022 au prix public de 14.99 €. Comme pour l'autre produit du même type qui sera disponible au même prix, la référence 40558 Clone Trooper Command Station, il s'agit d'un simple pack de figurines génériques accompagné de quelques pièces.  La thématique est ici la bataille de Hoth un sujet traité jusqu'à l'overdose par LEGO, ce qui permet à de nombreux fans de se lancer dans d'ambitieux dioramas remplis d'AT-AT, de générateurs, de Snowtroopers et de soldats rebelles.

Ce pack de personnages tombera à point nommé pour ajouter un peu de contenu autour de l'engin du set 75313 AT-AT, éventuellement accompagné du bipède du set 75322 Hoth AT-ST. LEGO rate d'ailleurs peut-être ici une occasion de nous fournir un morceau de tranchée qui pourrait être prolongé par l'acquisition de plusieurs exemplaires du set et il faut se contenter d'un canon laser 1.4 FD P-Tower à échelle réduite et de deux mitrailleuses Mark II EWHB-10. Ceux qui manquent de blasters, parce qu'ils étaient remplacés dans les Battle Packs par des Stud-Shooters, auront ici de quoi équiper leurs troupes en désossant par exemple les trépieds des deux mitrailleuses qui en utilisent chacun trois exemplaires.

Le canon laser posé sur son socle vaguement enneigé et qui est ici au centre de l'action est très sommaire, il ne fallait pas s'attendre à mieux avec un inventaire aussi réduit. On sent bien que LEGO se contente du minimum syndical pour justifier l'appellation "jouet de construction" de ce type de produit qui n'a pour réelle vocation que d'alimenter les armées des fans en figurines.

40557 lego starwars defence hoth 5 1

40557 lego starwars defence hoth 3 1

Les trois minifigs fournies sont suffisamment génériques pour autoriser leur accumulation. Le torse marron est celui qui sera aussi livré dans le set 75322 Hoth AT-ST pour l'unique soldat rebelle fourni et les deux autres minifigs sont identiques, seule la tête change. LEGO joue au passage ici la carte de la diversité avec trois teintes de peau et un personnage féminin. Quelques problèmes de finition sur les jambes tampographiées avec une zone non imprimée à la jonction avec les cuisses et des bavures sur les visages, il est temps que LEGO progresse franchement sur ses tampographies.

LEGO ne change rien au niveau du couvre-chef et des lunettes de ces soldats rebelles. J'ai toujours trouvé ces grosses lunettes un peu ridicules lorsqu'elles sont placées sur le visage d'une minifig et j'ai espéré que LEGO ose un jour la tampographie directe de l'accessoire sur l'une des faces des têtes utilisées mais ce ne sera pas pour cette fois. L'accessoire fonctionne en revanche un peu mieux lorsqu'il reste placé sur la casquette.

Ces soldats rebelles pourront par exemple affronter les soldats du sets 75320 Snowtrooper Battle Pack qui sera lui aussi disponible dès le 1er janvier 2022. Trois soldats rebelles pour 14.99 € contre quatre Snowtroopers pour 19.99 €, ce n'est pas très équilibré mais ce n'est pas non plus si grave, on sait qui perd à la fin. L'emballage est attractif, le prix est correct si on tient compte des tarifs pratiqués dans la gamme LEGO Star Wars, ce petit set de tête de gondole finira sans doute dans de nombreux caddies pour le plus grand bonheur des jeunes fans. Les amateurs de dioramas enneigés devraient eux aussi largement y trouver leur compte avec des troupes génériques à répartir le long de leur tranchée.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 21 décembre 2021 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Breizhlink - Commentaire posté le 09/12/2021 à 8h21

40539 lego brickheadz starwars ahsoka tano 7

On s'intéresse aujourd'hui rapidement à ce que LEGO présente comme la 150ème figurine BrickHeadz de la gamme lancée en 2017, la référence LEGO Star Wars 40539 Ahsoka Tano. Le vote organisé en novembre 2020 pour déterminer la licence de la figurine qui aurait l'honneur de porter le numéro #150 était joué d'avance et LEGO a logiquement pensé aux nombreux fans d'Ahsoka Tano suite à la victoire de la licence Star Wars sur les trois autres thématiques proposées. Le pari était loin d'être gagné d'avance, il s'agissait de convertir un personnage aux attributs organiques tout en courbes au format cubique imposé par l'exercice.

Le designer s'en tire relativement bien si on admet que c'est le format qui décide du reste. Cette nouvelle figurine BrickHeadz respecte tous les code habituels lorsqu'il s'agit de la taille du torse, de la forme des mains et des pieds et de l'interprétation minimaliste du visage. Tripes rouge et cervelle rose comme souvent à l'intérieur de la figurine, visage plat avec les yeux habituels, il faut ici compter sur les motifs tribaux tampographiés et sur les couettes bicolores de la créature pour que l'incarnation fonctionne. Ce sera en tout cas suffisant pour que de nombreux fans de la gamme LEGO Star Wars qui ne regardent que rarement du côté des figurines BrickHeadz de la licence s'intéressent à cette figurine.

L'assemblage des 164 pièces du set est vite expédié mais le processus n'est pas inintéressant : arriver à donner un côté organique à un cube est un exercice périlleux et c'est pourtant le cas ici avec des couettes qui tombent parfaitement sur les épaules du personnage et un niveau de détail qui me paraît suffisant pour une figurine à cette échelle. L'indulgence habituelle des fans de l'univers Star Wars en matière de produits dérivés fera le reste.

40539 lego brickheadz starwars ahsoka tano 6

Pas de marquage particulier sur le socle, j'aurais apprécié un petit #150" doré, histoire de marquer le coup. La collection de figurines déjà commercialisée est impressionnante, plus de 150 produits différents en 4 ans avec les figurines non numérotées, c'est un beau challenge pour les collectionneur sachant que quelques-unes de ces BrickHeadz à la distribution ultra-limitée sont hors de prix sur le marché secondaire et que le meilleur des collectionneurs complétistes n'aura de toute façon jamais celle qui porte le numéro #57 sur ses étagères. La référence qui occupe ce slot, le set 40316 qui aurait du permettre de reproduire Geoffrey la girafe mascotte de l'enseigne Toys R Us, n'a en effet jamais été officiellement commercialisée. Seules les instructions du set sont disponibles et il faudra éventuellement utiliser les stickers en forme d'étoiles du set 40228 Geoffrey & Friends pour habiller la figurine.

Ceci étant dit, cette figurine d'Ahsoka Tano mérite bien de porter ce numéro qui marque une étape significative, elle arrive à convaincre malgré les limitations du format. Ce n'est à mon avis pas le cas de tous les produits commercialisés dans cette gamme et on peut considérer que les fans de l'univers Star Wars s'en tirent plutôt bien depuis 2020, le contenu du set 75317 The Mandalorian & The Child (295 pièces - 19.99 €) étant lui aussi très convenable.

Ce petit produit sera disponible au prix public de 9.99 € dès le 1er janvier 2022, à ce tarif il n'y pas beaucoup de questions à se poser si vous êtes fan de ce personnage qui a accompagné toute une génération de fans avec les séries animées Star Wars : The Clone Wars et Star Wars Rebels et qui est aussi incarné en Live Action dans la série The Mandalorian par la très convaincante Rosario Dawson.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 22 décembre 2021 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

vincent dujardin - Commentaire posté le 08/12/2021 à 17h45

40558 lego starwars clone trooper command station 3 1

On fait aujourd'hui très rapidement le tour du set LEGO Star Wars 40558 Clone Trooper Command Station, un petit blister de 66 pièces dont trois minifigs qui sera disponible dès le 1er janvier 2022 au prix public de 14.99 €.

Depuis l'annonce de ce produit et de l'autre blister de janvier, la référence 40557 Defence of Hoth, les avis sont très partagés. D'un côté, tous ceux qui croyaient au Père Noël et qui se voyaient déjà obtenir des minifigs exclusives et inédites de Rex et Cody pour moins de 15 € sont forcément déçus. De l'autre, ceux qui se contenteront bien volontiers de quelques Clones Troopers Phase I de plus dans leurs dioramas sont plutôt satisfaits. Enfin, ceux qui voulaient un exemplaire du Clone Commander vu dans le set 75309 Republic Gunship sans pour autant débourser 349.99 € seront sans doute ravis.

On peut toujours considérer que LEGO réduit le contenu de ce que nous appelons communément un "Battle Pack" pour maintenir le prix public pratiqué pendant des années sur ces petites boites qui permettent d'obtenir des personnages génériques en de multiples exemplaires.  Mais il s'agit en fait plutôt d'un simple glissement tarifaire qui laissait une case vide : Les Battle Packs traditionnels avec quatre figurines et quelques pièces comme le set 75320 Snowtrooper Battle Pack seront désormais vendus 19.99 € et la tranche tarifaire de 14.99 €, juste au dessus des Microfighters à 9.99 €, était devenue vacante. Ces blisters sans prétention occupent donc désormais ce créneau et il faut logiquement se contenter de trois minifigs au lieu de quatre pour ne pas empiéter sur le terrain des Battle Packs classiques.

Je ne vous parle quasiment jamais des emballages des produits que je teste, j'achète des LEGO pour les briques, par pour la boite. Je fais une entorse ici parce que ce type de produit, déjà vu sous ce format dans d'autres gammes, est inédit dans la gamme LEGO Star Wars. L'emballage est attrayant, même si on peut reprocher à LEGO d'y mettre beaucoup de plastique alors que la communication de la marque va dans le sens de la réduction de l'utilisation de ce matériau pour le conditionnement de ses produits. Ce blister est pensé pour être saisi au détour d'un rayon et jeté dans le caddie sans trop réfléchir, le prix pratiqué n'étant a priori pas un frein si on le compare avec les tarifs élevés habituellement pratiqués par la marque.

40558 lego starwars clone trooper command station 4 1

40558 lego starwars clone trooper command station 2 1

Les trois minifigs fournies sont comme toujours accompagnées de quelques briques. Il s'agit ici d'assembler un poste de commandement Clone et un râtelier d'armes, deux constructions plutôt sommaires.  En enlevant deux minifigs, on est dans le concept des Microfighters avec un engin totalement symbolique et à une échelle qui le rend presque mignon. Ceux qui achetaient déjà des produits de la gamme LEGO Star Wars en 2013 se souviennent forcément du set 75000 Clone Troopers vs. Droidekas qui permettait alors d'obtenir 124 pièces dont seulement deux Clones Troopers pour 14.99 €. Il y avait certes deux Droidekas à construire en plus du poste de commandement, mais ce n'était pas forcément mieux "avant" si on se contente d'évaluer le prix d'un produit par rapport à la quantité de minifigs fournie.

Les trois minifigs livrées ici sont des Clones Troopers, tout le monde a donc logiquement la même tête.  Comme je le disais plus haut, on obtient surtout un exemplaire du Clone Commander vu dans le set 75309 Republic Gunship qui se revendait une bonne trentaine d'euros avant l'annonce de ce blister. Mais le ratio officier / simple soldat n'est pas très avantageux ici et j'ai une pensée pour ceux qui accumuleront les exemplaires de ce blister en voulant se constituer une petite armée de Clone Troopers sans trop se ruiner. À l'arrivée, ça fait beaucoup de commandants...

Un détail technique un peu gênant et qui a tendance à se généraliser : l'encre bave franchement autour de la bordure de certains motifs. C'est parfois le cas sur les visages, par exemple autour des yeux, mais c'est aussi le cas sur certains torses. On aurait pu imaginer que LEGO maîtrise l'art de la tampographie à l'échelle industrielle, mais il semblerait que quelques unités de production doivent régler leurs machines.

La bonne nouvelle du produit : la présence de blasters classiques au lieu des Stud-Shooters grossiers et disproportionnés habituels. LEGO ajoute une bougie au bout de ces armes, c'est visuellement plutôt convaincant. Pas de lance-machins dans ce produit, il faudra faire Pew-Pew.

Bref, il n'y a pas de quoi épiloguer sur ce produit que LEGO présente comme une porte d'entrée économique vers la gamme LEGO Star Wars à destination des plus jeunes. Ce set est en effet au deuxième rang des références les moins chères de la gamme juste derrière les Microfighters vendus 9.99 €, il trouvera facilement son public et c'est de toute façon la solution la moins onéreuse du moment pour accumuler des Clone Troopers jusqu'à plus soif.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 21 décembre 2021 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

ccmaker - Commentaire posté le 08/12/2021 à 22h14

10297 lego modular boutique hotel 1

C'est la tradition depuis maintenant quinze ans, à chaque début d'année son nouveau Modular LEGO. Pour ceux qui découvrent cette appellation, le terme désigne les bâtiments modulaires commercialisés par LEGO qui une fois réunis forment une grande rue remplie de constructions plus ou moins assorties. Le principe est toujours le même : Un parti-pris architectural qui varie selon l'inspiration du designer, des étages et un toit amovibles qui permettent l'accès aux aménagements intérieurs, du mobilier adapté à la thématique développée, une poignée de minifigs pour remplir les lieux et surtout un processus de construction qui fait appel à de nombreuses techniques originales très appréciées des fans de cet univers. La cuvée 2022 est annoncée, il s'agit donc de la référence 10297 Boutique Hotel, un coin de rue de 3066 pièces qui sera disponible dès le 1er janvier 2022 au prix public de 199.99 €.

Comme l'intitulé du produit l'indique, il s'agit ici d'assembler un hôtel flanqué d'une boutique commercialisant des œuvres d'art. Exit les façades un peu austères du commissariat du set 10278 Police Station (2021) ou du bâtiment au look industriel du set 10264 Corner Garage (2019), l'hôtel dont il est question ici mélange une architecture très XIXème avec quelques accents Rococo qui se marieront sans doute très bien avec la librairie du set 10270 Bookshop (2020). C'est coloré, les façades sont détaillées et la construction se fera certainement remarquer au milieu d'autres bâtiments un peu moins "excentriques".

Les habitués de cette gamme de Modulars auront fait le lien entre cette nouvelle proposition et la construction du très apprécié et recherché set 10182 Cafe Corner commercialisé entre 2007 et 2009 : Ce nouveau bâtiment abrite lui aussi un hôtel, il est lui aussi en coin de rue et il reprend quelques-uns des détails architecturaux de son illustre prédécesseur. L'hommage est là, mais le Modular 2022 profite d'un niveau de finition largement supérieur, grâce notamment aux nouveaux éléments imaginés et produits depuis 15 ans, et d'une esthétique plus colorée et moins timide. Le livret d'instructions détaille comme promis les quelques références à d'autres sets de la gamme au fil des pages, ce sont surtout des clins d'œil qui devraient faire plaisir à ceux qui sont des fidèles du concept.

La recette qui a fait le succès des Modulars ne change pas, le processus de construction alterne intelligemment entre murs, planchers et meubles divers et variés. On ne s'ennuie jamais de ne poser que des briques ou de ne construire que des lits et des armoires. Pour cette fois, on construit comme d'habitude de bas en haut en commençant par le très spacieux hall de l'hôtel installé sur une plaque de base 32x32 en Medium Stone Gray. Le sol des lieux est recouvert de Tiles avec un joli motif central qui formera au passage quelques fans à l'art du carrelage en version LEGO, ce ne sera plus le cas dans les étages. On note tout de suite le gros effort sur l'escalier qui emmène les clients vers leurs chambres : il est large, recouvert de Tiles et profite d'une rambarde très réussie.

Un vase avec quelques fleurs, un canapé et une réception avec téléphone et tableau de clés, tout y est même si le hall semblera peut-être un peu vide à certains. La petite boutique attenante est installée dès les premiers sachets, elle est remplie d'œuvres d'art qui ne laissent plus vraiment d'espace pour circuler. Autant le préciser pour lever le doute, il n'y a pas de stickers dans cette boite, tous les éléments sur lesquels vous voyez des inscriptions ou des motifs sont donc tampographiés.

10297 lego modular boutique hotel 24

10297 lego modular boutique hotel 11

Le premier étage abrite deux chambres au standing très différent. La plus petite se contente de meubles basiques pendant que la plus grande profite d'une belle armoire et d'un bureau sur lequel trône une micro version de la machine à écrire du set LEGO ideas 21319 Typewriter (2021). Cette chambre dispose également d'une vue panoramique sur la rue grâce à la façade arrondie qui donne tout son cachet à cet hôtel. Pas de salle de bains à cet étage, il fallait sans doute choisir entre la très encombrante cage d'escalier et un espace dédié aux sanitaires.  C'est aussi l'une des particularités des Modulars LEGO, leurs façades très détaillées d'un côté et leurs espace intérieurs plus symboliques de l'autre, malgré la présence de nombreux éléments de mobilier parfois entassés jusqu'à plus soif. Le sol des chambres n'est pas carrelé, il faudra se contenter de tenons apparents qui auront au moins le mérite de pouvoir laisser le propriétaire du set choisir comment y positionner les minifigs fournies.

Le deuxième étage est un penthouse : tout l'étage est dédié à une suite qui cette fois intègre bien une salle de bains en plus du mobilier habituel et d'un téléviseur datant des années 50. Toujours pas de carrelage au sol mais un grand lit, une belle baignoire et l'inévitable cuvette de WC que les designers ne manquent jamais d'ajouter dans ces constructions. Deux cupcakes de la gamme Friends sont là pour incarner les lampes de chevet, c'est aussi pour ce type de détails que les fans aiment cette gamme. Le toit est plat, sans fioritures, mais il intègre une verrière composée de quatre éléments mobiles et un dôme qui achève de donner du cachet à cet hôtel. Les rambardes du toit sont des serpents déjà vus dans la gamme Ninjago, ils ne sont pas hors sujet ici avec un bel effet présent sur trois des quatre faces.

Sur le flanc de la construction, la boutique El Cubo, spécialisée dans le...Cubisme, reçoit un plafond qui est aussi le sol d'une terrasse festive avec un bar, quelques tables et un gros palmier plutôt réussi. Il reste peu de place pour que les clients y profitent de la vue sur la rue, mais c'est le prix à payer pour avoir droit à toute une série de meubles et d'accessoires qui font tout le sel de cette gamme.

L;'arrière de la construction est une fois de plus largement moins détaillé que les trois autres faces, mais cette partie de l'immeuble n'a pas vocation à être visible. Toutes les pièces ont leurs fenêtres et ce mur ne pénalisera pas les clients de l'hôtel. On ne pourra pas non plus reprocher au designer de ne pas avoir exploité une surface suffisante de la plaque de base 32x32 qui reçoit la construction : la façade ne laisse place qu'au trottoir sur deux faces, le mur arrière est au ras de la plaque et il n'y a que l'arrière de la boutique qui laisse un espace de 15x5 vacant sur lequel traîne un container.

10297 lego modular boutique hotel 14

10297 lego modular boutique hotel 21

La dotation en mobilier et autres accessoires est comme d'habitude très variée et elle implique de nombreuses techniques souvent connues des habitués mais qui pourront ausi surprendre agréablement ceux qui pratiquent moins l'art du Modular. Je vous ai comme d'habitude isolé ces meubles pour que chacun puisse se faire une idée plus précise de ce qui reste une fois qu'on enlève les murs, le toit, les portes, les fenêtres et les escaliers de l'immeuble. La dotation en minifigs est très correcte avec sept minifigs dont deux employés de l'hôtel au torse vraiment très réussi.

Le reste du casting est plus neutre, mais il faut quelques clients pour remplir les chambres avec une vieille dame qui a les moyens de s'offrir la suite du deuxième étage et une voyageuse au budget sans doute plus serré qui se contentera de la petite chambre du premier étage. L'homme d'affaires avec sa mallette occupera l'autre chambre du même niveau. Tout ce beau monde se retrouvera sur la terrasse pour profiter d'un cocktail servi par le groom qui fait aussi office de barman. Les Modulars peuvent aussi raconter une histoire, c'est vous qui voyez en fonction de ce que vous voulez faire de la construction une fois assemblée et exposée.

Comme d'habitude, la majorité des aménagements intérieurs ne sont plus vraiment visibles ou facilement accessibles une fois que ce Modular est installé sur une étagère, mais le plaisir vient surtout de l'assemblage du produit qui permet de découvrir quelques techniques originales et de s'émerveiller comme avec une maison de poupée sur l'astucieuse miniaturisation de nombreux objets du quotidien. Ensuite, on se contentera d'intégrer l'hôtel dans le coin d'une rue composée d'autres références de la gamme et c'est cet ensemble de constructions pas toujours très assorties entre elles qui fera son effet.

S'offrir un Modular implique aussi de ne pas trop se "spoiler" les différentes solutions imaginées par les designers pour obtenir le résultat présenté sur les visuels officiels. Les habitués de cet univers le savent, certains bâtiments sont plus ou moins réussis mais ils offrent tous leur dose de plaisir de construction et c'est le privilège de ceux qui dépensent leur argent dans ces grosses boites. pour en savourer le processus d'assemblage.

10297 lego modular boutique hotel 25

10297 lego modular boutique hotel 28

Ce Modular 2022 ne démérite pas, il me semble en mesure de célébrer les 15 ans de la gamme comme il se doit avec son esthétique léchée, ses couleurs chatoyantes, sa finition très correcte et le discret hommage au set 10182 Cafe Corner. Commencer une collection de Modulars n'est jamais simple, les fans ont vite fait de se procurer les modèles encore disponibles à la vente avant de se tourner vers ceux qui sont retirés du catalogue du fabricant et de réaliser que le marché secondaire ne fait pas de cadeau.

Si celui-ci vous plaît, n'hésitez pas à vous lancer sans hésiter trop longtemps en espérant une hypothétique baisse de prix. Cette gamme offre une réelle expérience de construction assortie à un potentiel d'exposition vraiment intéressant et vous aurez ensuite tout le loisir d'étoffer votre rue avec d'autres références en fonction de vos goûts pour créer "votre" rue personnalisée. Croyez moi sur parole, je suis le premier à apprécier l'assemblage de ces boites, ce que j'ai pu faire une fois de plus grâce à LEGO à l'occasion de ce "Vite Testé", même si je n'ai jamais vraiment eu envie de les collectionner.

10297 lego modular boutique hotel 18

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 21 décembre 2021 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Gaël Feyertag - Commentaire posté le 07/12/2021 à 9h46