lego ideas 21327 typewriter 1

À quelques heures de la disponibilité du produit en avant-première VIP, on s'intéresse aujourd'hui rapidement au set LEGO Ideas 21327 Typewriter, une boite de 2079 pièces vendue au prix public de 199.99 € qui permet d'assembler une machine à écrire vintage aux faux airs de Silverette II ou de Remington Portable.

Pour ceux qui ne suivent pas, sachez que ce produit est l'aboutissement de la quête aux 10.000 supporters lancée en octobre 2019 par le fan designer Steve Guinness via son projet LEGO Typewriter, périple qui s'est achevé en juin 2020 par la validation officielle du projet en phase de review. LEGO s'est ensuite emparé de l'idée et a rajouté une couche de "légende" maison en imaginant un produit qui aurait pu trôner sur le bureau du fondateur de la marque.

Beaucoup de fans seraient tentés de comparer cette machine à écrire au piano du set LEGO Ideas 21323 Grand Piano et de la ranger un peu rapidement au rayon des objets lifestyle sans grand intérêt. Les fans de châteaux forts, de bateaux pirates ou de vaisseaux spatiaux n'auront sans doute aucune affinité avec cette nouvelle interprétation d'un objet existant à la sauce LEGO, mais je pense que cette machine à écrire a tout de même quelques arguments intéressants à faire valoir.

Elle a déjà le mérite d'être presque à l'échelle d'une vraie : avec 27 cm de large sur 26 cm de profondeur et 11 cm de haut, on construit ici un objet qui pourrait facilement se faire passer pour une machine portable. C'est surtout le clavier ultra-simplifié qui trahit la version LEGO, avec trois rangées de touches au lieu de quatre et l'absence flagrante de la série de chiffres habituellement placée en haut du module de frappe.

LEGO a choisi de proposer ce modèle avec une coque en Sand Green, une teinte de vert très prisée des fans de LEGO, et notamment de ceux qui cherchent à reproduire à moindres frais le set 10185 Green Grocer commercialisé en 2008. Il ne faudra malheureusement pas compter sur cette machine à écrire pour obtenir les 50 briques 1x8 Sand Green nécessaires à l'assemblage des murs du Modular en question, la coque de l'objet n'en intègre aucune. On se consolera avec les deux ailes de Porsche 911 fournies ici en Sand Green.

lego ideas 21327 typewriter 12 1

lego ideas 21327 typewriter 15

La teinte choisie pour cette machine est une bonne idée qui donne un peu de couleur à un objet qui aurait pu paraitre un peu triste si le fabricant avait conservé le coloris initialement proposé par Steve Guinness sur la plateforme LEGO Ideas. Il fallait cependant s'y attendre, l'habillage de cette machine à écrire est loin d'être uniforme avec des variations de teintes de tous les côtés. Certains s'en contenteront en invoquant, avec un peu de mauvaise foi, l'effet vintage qui résulte de ce mélange de verts, j'y vois surtout l'incapacité de LEGO à résoudre un problème récurrent. Même les visuels officiels, pourtant très travaillés, n'arrivent pas à masquer ces différences de teinte...

J'en ai vu qui s'imaginaient un peu vite pouvoir profiter d'une "vraie" machine à écrire : Cette machine n'écrit rien, elle permet juste de faire semblant. Appuyer sur les touches du clavier déclenche le basculement de l'unique marteau mobile installé dans la corbeille et ce dernier vient, presque à tous les coups, frapper le faux ruban encreur. Puisqu'il s'agit de l'unique bras à caractère mobile du produit, LEGO n'a donc logiquement installé aucune lettre sur cet élément, il faut se contenter de deux tenons apparents.

Il convient aussi de noter que seules les touches flanquées d'une lettre actionnent le mécanisme intégré. Les autres touches ne servent à rien, sauf à faire semblant. Même la barre d'espacement n'est pas fonctionnelle, elle est juste vaguement amortie pour faire comme une vraie.

Le chariot monté sur quatre amortisseurs d'ECTO-1 (réf 10274) ou de Ducati Panigale V4 R (réf. 42107) est fonctionnel, il se déplace au fil de la frappe via le mécanisme d'échappement intégré et l'effet est très réaliste. Ne comptez pas trop sur le levier qui devrait en principe permettre de le remettre en position en bout de ligne, le manche vous restera quasiment à tous les coups dans la main et il faudra repousser le chariot en poussant sur le corps du cylindre.

Un détail plutôt intéressant : le bruit émis par la machine est très proche de celui d'une vraie machine. Les designers expliquaient récemment avoir été surpris de cette similitude entre le jouet et un vrai modèle, c'est assez bluffant à l'arrivée et ce rendu sonore participe vraiment à "l'expérience" ludique proposée par le produit.

Même si le cylindre du chariot peut être mis en rotation via le tonneau placé à droite pour insérer une feuille de papier, il ne tourne pas automatiquement sur lui-même lors de la frappe et vous écrivez toujours sur la même ligne. L'entrainement du papier lors de l'insertion d'une feuille est assuré par deux pneus, la solution est efficace, ça marche à tous les coups.

Toutes ces fonctionnalités sont disponibles grâce à l'intégration d'un mécanisme relativement complexe qui assure à la fois la mise en mouvement de l'unique barre de caractère et le déplacement synchronisé du chariot. En pratique, les touches centrales situées dans la rangée du milieu sont les plus réactives, dès qu'on s'éloigne vers les bords du clavier les ratés sont plus présents avec un marteau qui peine un peu à atteindre le ruban et un chariot qui refuse parfois de se déplacer d'un cran.

Je précise que le ruban encreur est un bout de tissu fixe qui ne s'enroule pas dans les deux logements noirs et que le bouton de sélection de la couleur de l'encre n'a aucun effet, il est juste là pour faire joli.

Vous l'aurez compris en comparant les visuels officiels et les photos que je vous propose ici, le clavier est présenté par défaut en QWERTY, mais vous pouvez organiser les touches comme bon vous semble. J'ai logiquement essayé de respecter la disposition AZERTY, à quelques touches près. Chacune des touches est tampographiée et c'est une bonne nouvelle pour la durabilité du produit, même si on note quelques défauts techniques avec plusieurs touches dont le motif n'est pas parfaitement centré sur le support. Ne cherchez pas la police de caractères utilisée par le designer, elle n'existe pas et les lettres ont été spécialement dessinées pour ce produit.

Deux stickers sont à coller sur la coque de cette machine à écrire, ils profitent tous deux d'un bel effet métallique et donnent un peu de cachet au produit. La teinte de fond de l'autocollant de façade n'est pas raccord mais on fera avec. Au dos de la machine, le numéro de série du produit est constitué d'initiales faisant référence à la maxime "Never Give Up On Your Dreams".

lego ideas 21327 typewriter 13

lego ideas 21327 typewriter 3 1

Pour peaufiner la mise en scène sur vos étagères et flatter votre ego de fan qui a les moyens de s'offrir une fausse machine à écrire à 200 €, LEGO rajoute dans la boite un petit carnet au format A5 qui contient la même lettre écrite par Thomas Kirk Kristiansen, arrière petit-fils du fondateur et président du conseil d’administration du groupe, traduite en 43 langues. Vous arrachez celle qui vous convient et vous pouvez faire semblant de la taper vous-même. Je vous ai scanné le document en question (voir plus haut).

Même si certaines étapes de l'assemblage de cette machine à écrire m'ont paru un peu laborieuses, comme la construction du clavier, l'objet me laisse une meilleure impression que le piano aphone du set LEGO Ideas 21323 Grand Piano qui n'avait pas grand chose à offrir sans la présence d'un smartphone.

Ici, le produit se suffit à lui-même, avec ses fonctionnalités partielles mais amusantes et malgré les quelques défauts que j'ai pu relever. J'étais de ceux qui n'étaient pas très enthousiastes lors de l'annonce de la validation du projet et je dois admettre qu'après quelques jours passés à m'amuser avec cette machine qui ne se résume pas à une simple maquette, je lui trouve un certain charme.

Cette machine à écrire enrobée dans un habillage marketing qui fait référence à la légende du groupe LEGO est surtout une excellente publicité pour la marque qui une fois de plus s'émancipe de son statut de simple fabricant de jouets hors de prix pour aller chasser une clientèle adulte à la recherche d'originalité.

Le trompe-l'œil est ici presque parfait, on parle plus de ce produit que du cinquantième vaisseau LEGO Star Wars commercialisé par LEGO et l'objectif est déjà atteint pour le fabricant. Si ce set ne rencontre qu'un succès d'estime, ce n'est pas si grave, il est surtout la preuve que LEGO arrive encore à surprendre. Que les AFOLs amateurs de vaisseaux et de voitures qui restent dubitatifs devant cette machine à écrire verte ne s'offusquent pas, ce produit n'est de toute façon pas pour eux.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 28 juin 2021 prochain à 23h59. Pour les nouveaux-venus, sachez qu'il vous suffit de poster un commentaire pour participer au tirage au sort.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Fraiseberry - Commentaire posté le 23/06/2021 à 09h44
Rejoignez la discussion !
guest
708 Commentaires
les plus récents
les plus anciens Les mieux notés
Voir tous les commentaires
708
0
N'hésitez pas à intervenir dans les commentaires !x
()
x