Brick Will | 28/10/2014 - 01:09 | News

Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Inside Tour

La newsletter VIP reçue ce jour ne manque pas de nous rappeler que les inscriptions au prochain cycle du LEGO Inside Tour seront ouvertes le 3 novembre prochain...et sans doute bouclées dans les secondes qui suivent la mise en ligne du formulaire permettant de s'inscrire.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le LEGO Inside Tour, c'est le déplacement qui vous coûtera près de 2000 € (hors billet d'avion) et qui vous permettra en trois jours de visiter les locaux et l'usine du fabricant à Billund au Danemark, d'aller faire un tour au parc LEGOLAND du coin, de rencontrer certains designers, et de repartir avec un set exclusif.

Les avis sur le rapport contenu/somme à débourser de cette "expérience" sont très partagés et c'est compréhensible mais tous ceux qui ont réussi à s'inscrire et à financer ce voyage en sont revenus conquis si l'on en croit les nombreux compte-rendus publiés sur internet.

Et si de nombreux fans ne sont pas prêts à "investir" plus de 3000 € pour faire partie de l'aventure, surtout s'il s'agit de sacrifier autre chose pour financer ce pélerinage au pays du plastique ABS, chaque année le serveur de LEGO est pris d'assaut dès l'ouverture des inscriptions en ligne et l'affaire est réglée en l'espace de quelques secondes...

Magnanime, LEGO précise toutefois que les membres du programme LEGO VIP qui réussissent à s'inscrire auront droit à une petite compensation en points VIP pour l'achat de leur billet Inside Tour.

C'est à vous de voir : Si vous disposez du budget requis sans devoir manger des pâtes pendant les six mois qui suivent votre retour ou téléphoner à Cofidis pour obtenir un prêt à 19%, cette expérience unique dans la vie d'un fan de LEGO est faite pour vous.  Mais, sachez également que pour la même somme, vous pouvez vous offrir de superbes vacances à l'autre bout du monde...

Vous l'aurez compris, j'aimerais avoir votre avis sur l'intérêt de cette expérience certes intéressante pour les fans de LEGO que nous sommes tous ici, mais qui nécessite un investissement financier très conséquent.

Pour vous inscrire, rendez-vous le 3 novembre à 13h00 à cette adresse.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

On savait déjà que Phil Lord et Chris Miller, les deux scénaristes et réalisateurs du premier opus de la saga cinématographique The LEGO Movie, seraient à la production du second volet.

On apprend qu'ils seront également les scénaristes de The LEGO Movie 2 dont la sortie en salles est annoncée pour 2018, le spot de mai 2017 étant désormais occupé par le film The LEGO Batman Movie.

Il va falloir être créatif pour nous surprendre avec ce second film qui, à mon avis, ne peut pas se contenter de reprendre le twist scénaristique du premier volet pour espérer être à la hauteur des attentes des fans...

C'est peut-être ce que s'est dit Warner Bros. en décidant de faire appel à Phil Lord et Chris Miller. En attendant de savoir s'ils vont également repasser derrière la caméra pour ce second volet....

(via Deadline)


Comparez avant d'acheter vos LEGO

Vous aimez mettre en scène et en mouvement vos minifigs ? Vous adorez passer des heures à créer des Brickfilms que vous mettez ensuite en ligne sur YouTube en espérant obtenir une visibilité maximale ? Le festival Ciné-Brique est fait pour vous.

Organisée à l'occasion de la 3ème édition de la convention Fans de Briques LEGO qui se déroulera les 29 et 30 novembre prochains au Hangar 14 de Bordeaux, cette manifestation vous offre la possibilité de montrer votre savoir-faire à un large public et d'obtenir un avis constructif sur votre mini-film à base de LEGO.

Si l'aventure vous tente, il vous suffit de créer un brickfilm de qualité d'une durée maximale de 5 minutes, et d'envoyer votre vidéo à cinebrique@gmail.com avant le 17 novembre prochain. Si votre brickfilm est sélectionné, vous aurez le privilège de voir votre oeuvre projetée sur le grand écran du Cinéma Gaumont de Talence lors d'une grande soirée qui aura lieu le 28 novembre prochain à partir de 20h00. The LEGO Movie et le dernier film de Maxime Marion (Plastic Love) seront également projetés durant cette soirée-événement.

Un jury composé de deux réalisateurs de brickfilms reconnus pour leur talent, Maxime Marion et Marc-André Caron, de l'AFOL Christophe Cassuti co-organisateur de la convention Fans de Briques LEGO et d'Edouard Balesdens, directeur du cinéma Gaumont, délibérera le 29 novembre pour désigner les meilleurs brickfilms parmi ceux présentés en compétition.

Le public sera également invité à voter pour les brickfilms les plus réussis du 24 au 29 novembre sur le site de la WebTV Bordeaux.tv.

Si vous êtes dans le haut du palmarès de ce festival, vous y gagnerez une visibilité certaine.

Avant de vous ruer sur vos minifigs et votre iPhone, quelques conseils de mon point de vue de spectateur, histoire de vous rappeler qu'un brickfilm c'est avant tout une prouesse technique qui nécessite de prendre soin de nombreux facteurs pour espérer obtenir un résultat correct. Je visionne beaucoup de brickfilms sur Youtube et je relève souvent les mêmes défauts qui gâchent mon plaisir à les regarder.

Pensez à l'homogénéité de l'éclairage de vos scènes : De nombreux brickfilms pourtant plutôt sympas sont gâchés par les changements constants de l'intensité de l'éclairage. Travaillez les voix, s'il y en a dans votre film. Donnez de la vie à vos minifigs, jouez vos scènes ou faites les jouer par vos amis et variez les intonations : Un ton monocorde appliqué à différents personnages tous joués par la même personne comme on le voit trop souvent n'aide pas. Enfin, nettoyez vos pièces et vos minifigs : Je vois trop de brickfilms "poussiéreux". Une cheveu sur une pièce, ce n'est a priori pas grave. En gros plan, c'est moche.

C'est à vous de jouer.

Brick Will | 23/10/2014 - 15:04 | News

Comparez avant d'acheter vos LEGO

La bonne nouvelle du moment, c'est l'arrivée en octobre 2015 d'une "vraie" convention française d'envergure basée sur la pop culture avec le Paris Comic Con.

C'est ReedPop, l'organisateur de conventions qui ont fait leurs preuves comme le New York Comic Con ou Star Wars Celebration, qui prend les rênes via sa filiale française de cette nouvelle convention qui se déroulera du 23 au 25 octobre 2015 à la Grande Halle de la Villette.

Ne vous attendez pas pour autant à voir débarquer tout le casting d'Avengers 3 ou de la série Game of Thrones, rien n'a encore été annoncé...

On y sera quand même histoire de voir de quoi cette nouvelle manifestation sera faite, et on espère évidemment que LEGO sera présent, avec un stand et pourquoi pas quelques exclusivités...

A noter que la billeterie sera ouverte dès aujourd'hui sur le site internet de la convention. Ceux qui ne sont pas habitués aux ruées massives et "à l'aveugle" sur les billets de conventions comme le SDCC ou le NYCC sans même en connaître le contenu seront sans doute surpris ou agacés, les autres achèteront leur pass trois jours pour être sûrs d'avoir accès à la manifestation le moment venu.

Mise à jour : La page facebook de la convention annonce que "...Warner Bros et les franchises qu’il représente (DC Comics ou LEGO entre autres) sera partenaire de ce #ComicConParis !..."


Comparez avant d'acheter vos LEGO

Plusieurs d'entre vous m'ont signalé le très court article mis en ligne par Courrier International concernant la pression que subissent au travail les employés de LEGO. L'article est succinct et il fait référence à un dossier plus étoffé publié hier à la une du quotidien danois Jyllands-Posten.

Soucieux d'en savoir plus avant de rendre compte ici de la situation décrite, je me suis donc abonné à la version en ligne de ce quotodien (c'est gratuit les 40 premiers jours) pour consulter l'article qui a motivé la publication de Courrier International.

Ceci étant dit, il semblerait donc que LEGO, souvent présenté comme le paradis sur terre pour tous ceux qui rêvent de travailler un jour au contact de leurs jouets préférés, ne soit pas épargné par la perpétuelle quête de la performance et de la rentabilité au détriment du bien-être de ses salariés.

En lisant l'article du Jyllands-Posten, on apprend donc que le groupe LEGO, emmené par son sauveur et actuel CEO Jørgen Vig Knudstorp, met la pression sur ses employés. Des méthodes pointues d'évaluation des performances sont en place, chaque employé est constamment jaugé sur différents critères desquels dépendent un éventuel bonus. Rien d'inédit ici, ces méthodes sont utilisées dans de nombreuses entreprises, petites ou grandes, et elles ont fait leurs preuves lorsqu'elles sont utilisées avec discernement.

Mais des employés du groupe s'élèvent contre ces méthodes jugées contre-productives et qui sont la source d'un stress et d'un mal-être qui gagnent du terrain, non seulement au siège de LEGO à Billund mais également dans différents service délocalisés au quatre coins du globe.

Mads Nipper, responsable du marketing chez LEGO depuis 1991 et qui a quitté l'entreprise cette année, pondère les déclarations de certains employés ou de leurs représentants syndicaux en rappelant que la gestion rigoureuse mise en place dans les années 2000 était nécessaire pour sauver le groupe d'une faillite annoncée et qu'elle a porté ses fruits.

Certains employés évoquent pourtant la confusion permanente entre vie privée et vie professionnelle, la disponibilité importante exigée par la répartition géographique des différentes entités de LEGO à l'échelle mondiale qui induit que quelque part sur la planète il y a toujours un bureau d'ouvert, l'utilisation détournée des méthodes d'évaluation en place par certains managers locaux recrutés pour accompagner le développement de la marque ces dix dernières années soucieux de valoriser leur travail et leur ego au détriment de celui de leurs collègues, etc...

Tous ceux qui se plaignent de la disparition progressive de ce qu'ils appellent "L'esprit LEGO" tiennent toutefois à préciser qu'ils restent cependant reconnaissants envers Jørgen Vig Knudstorp, le sauveur du business qui les fait vivre...

La situation décrite ci-dessus n'a rien d'inédit pour qui connaît le monde du travail. La pression constante, le culte du résultat, et le souci quasi-maladif de la performance sont des éléments courants de l'entreprise d'aujourd'hui. Mais LEGO reste pour beaucoup une entreprise où il fait bon travailler, et le sondages réguliers effectués auprès des employés du groupe confirment cette impression : Ils étaient 56 % en 2013 (62% en 2011) à indiquer qu'ils recommanderaient à d'autres personnes de venir travailler chez LEGO.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Creator 40107 Winter Skating Scene

Après le set LEGO Creator 40106 Elves' Workshop offert actuellement sur le Shop@Home pour tout achat d'au moins 55 €, LEGO offrira la référence 40107 Winter Skating Scene ci-dessus en novembre.

Les dates et conditions d'obtention de ce second set en édition limitée ne sont pas encore disponibles.

Mise à jour : Les visuels officiels sont disponibles sur le serveur de LEGO.

LEGO Creator 40107 Winter Skating SceneLEGO Creator 40107 Winter Skating SceneLEGO Creator 40107 Winter Skating Scene
LEGO Creator 40107 Winter Skating SceneLEGO Creator 40107 Winter Skating SceneLEGO Creator 40107 Winter Skating Scene

Comparez avant d'acheter vos LEGO

Après le Visual Dictionary consacré à la gamme LEGO Star Wars, c'est au tour de l'encyclopédie des personnages (Character Encyclopedia) de subir une mise à jour pour intégrer les minifigs sorties depuis la parution de l'ouvrage initial accompagné de la minifig exclusive de Han Solo en tenue "Celebration" édité par DK en 2011.

La nouvelle édition "Updated & Expanded" de ce livre est annoncée pour mai 2015 et son contenu passe de 206 à 280 pages. Elle sera vraisemblablement accompagnée d'une minifig exclusive qui n'a pas encore été dévoilée.

Ce livre peut déjà être pré-commandé chez amazon.

(Merci à Christophe pour son email)


Comparez avant d'acheter vos LEGO

75085 Hailfire Droid

Lors de la "fuite" des visuels des nouveautés LEGO Star Wars attendues pour début 2015, il nous manquait ceux de trois sets ci-dessous :

Voici donc à quoi ressembleront ces boites, avec un Hailfire Droid accompagné de deux Super Battle Droids et d'un Clone Trooper Lieutenant, l'Azure Angel d'Anakin (un Starfighter Delta-7 customisé) vu dans la série animée Star Wars Clone Wars de 2003 livré avec les minifigs d'Anakin Skywalker, Asajj Ventress et du droïde astromech R4-P22 et tout en bas le set Microfighters 75072 avec un ARC-170 et son Clone Pilot.

(vu sur Imperium der Steine)

75087 Anakin's Custom Jedi Starfighter

75072 ARC-170 Starfighter

Brick Will | 18/10/2014 - 00:29 | News

Comparez avant d'acheter vos LEGO

Interface dépassée, système de gestion des frais de port archaïque et catalogue difficilement accessible aux néophytes font de Bricklink une plateforme que de nombreux fans de LEGO rechignent à utiliser pour leurs achats. Pourtant, l'offre y est souvent très intéressante, le choix y est immense et les vendeurs sont pour la plupart sérieux.

Racheté en juin 2013 par le mastodonte sud-coréen dans le secteur du jeu en ligne Nexon, ce marketplace dédié à l'univers LEGO n'a que peu évolué depuis, du moins sur le plan de l'ergonomie.

Marvin Park, responsable de l'architecture du site au sein de la nouvelle équipe en place, dévoile la roadmap des changements prévus pour la fin de l'année 2014 et pour 2015.

Au programme pour la fin de l'année 2014, un système de devis qui n'obligera plus les acheteurs à valider une commande à l'aveugle sans voir le montant précis du total de la commande frais de port inclus.

A suivre début 2015, un calculateur de frais de port automatisé qui ne prendra cependant en compte que certains transporteurs américains, britanniques, allemands et hollandais. Espérons que les transporteurs français seront intégrés rapidement.

Le paiement en ligne des commandes par carte bancaire ou par Paypal sera intégré dans le processus de validation de commande dès la fin du premier trimestre 2015.

L'interface actuelle, surannée et peu attractive ne sera remplacée qu'à la mi-2015. On nous promet une navigation simplifiée et plus intuitive.

Vous l'aurez compris, il va falloir être patient...

Plus d'informations à cette adresse.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

Même si LEGO a confirmé  il y a quelques jours avoir décidé de ne pas renouveler son partenariat commercial avec Shell lorsque le contrat actuel arrivera à son terme d'ici 18 mois, la seconde vague de sets "Shell V-Power LEGO® Collection" est disponible dans vos stations-service Shell habituelles (sur autoroute) jusqu'au 31 décembre prochain.

Pour obtenir l'un des sets ci-dessous, il vous suffit de faire le plein (30 litres minimum) ou de dépenser au moins 10€ dans la boutique de la station et de rajouter 2.50 €.

Vous pouvez également obtenir ces sets sans mettre d'essence ni acheter quoi que ce soit dans la boutique. Il vous en coûtera alors 5.90 € par sachet.

(Merci à BatBrick115 pour son email)

  • Finish Line & Podium
  • Shell Tanker
  • Shell Station & LEGO Minifigure
  • Ferrari 250 GTO
  • Ferrari 512 S
  • Ferrari F12 Berlinetta
  • Ferrari F138
New Shell V-Power LEGO® CollectionNew Shell V-Power LEGO® CollectionNew Shell V-Power LEGO® Collection
New Shell V-Power LEGO® CollectionNew Shell V-Power LEGO® CollectionNew Shell V-Power LEGO® Collection
New Shell V-Power LEGO® Collection

Comparez avant d'acheter vos LEGO

Vous voulez savoir de quoi sera fait l'avenir de la gamme LEGO Star Wars ? Si oui, vous pouvez visionner la vidéo ci-dessous qui regroupe les concept arts qui ont "fuité" via le site millenniumfalcon.com.

Comme d'habitude, il convient de rester prudent : Ce sont des croquis et des esquisses préliminaires qui n'atteindront peut-être pas la version finale du film attendu pour décembre 2015. En revanche, il est quasi-certain que LEGO a déjà beaucoup travaillé sur les sets qui accompagneront la sortie du film en se basant sur ce type de visuels.

Si vous préférez ne rien savoir de l'aspect visuel et des engins du prochain épisode de la saga Star Wars, ne regardez pas la vidéo. Vous aurez été prévenus...


Comparez avant d'acheter vos LEGO

Le petit monde du LEGO s'emballe aujourd'hui autour des futurs projets de la marque évoqués par Jill Wilfert (VP Global Licensing & Entertainment chez le fabricant) durant le MIPCOM 2014 et notamment à propos d'un projet de Real TV autour du concept de Master Builder.

Du côté des AFOLs, on voit déjà une version plastique du "Meilleur Pâtissier", de "Masterchef" ou de "Top Chef", avec concours de construction, éliminations, finale et job chez LEGO à la clé...

Ne nous emballons pas, Jill Wilfert n'a rien annoncé de tout ça, elle a juste précisé que LEGO explorait actuellement la possibilité d'intégrer à son portefeuille TV / Cinéma de nouveaux formats parmi lesquels on pourrait peut-être prochainement trouver une émission de type Real TV aux côtés des films attendus dans les années à venir et du documentaire Beyond the Brick : A LEGO Brickumentary.

Si ce concept aboutissait, je pense qu'il s'adresserait surtout à des enfants et que le titre de Master Builder ne serait pas celui inscrit sur le contrat de travail d'un AFOL mais plutôt une récompense honorifique qui résonnerait chez les plus jeunes avec le film The LEGO Movie qui valorisait déjà cette fonction auprès du jeune public.

Quoiqu'il en soit, vous pouvez visionner ci-dessous l'intégralité de l'interview de Jill Wilfert. C'est assez intéressant, et au milieu de l'habituel discours à base des mots clés "experience", "brand", "quality", "global", "creativity", etc... on y trouve quelques informations moins formatées sur la génèse du film The LEGO Movie ou sur les leçons tirées par LEGO de ses ennuis financiers dûs à sa volonté de se diversifier tous azimuts dans les années 2000 sans savoir déléguer la conception et la gestion de ses produits dérivés à des partenaires compétents.


Comparez avant d'acheter vos LEGO

4000019 LEGO Brand Identity & ExperienceSi vous voulez tout savoir sur le concept marketing mis en place par LEGO autour de sa marque, je vous conseille une lecture attentive des pages du fichier d'instructions du set ci-dessus.

Au vu de son contenu, il semble destiné à la formation des employés du fabricant ainsi qu'à l'homogénéisation du discours des différents partenaires marketing autour de la marque LEGO.

Au fil des pages, la population des AFOLs [Adult Fans of LEGO] y est même explicitement mentionnée comme cible "secondaire" de la marque après les enfants et leurs parents (p.16). Merci pour eux...

Au détour d'un graphique (p.24) présentant le contexte commercial dans lequel LEGO indique évoluer, on retrouve les concurrents principaux de la marque sur le marché des jouets et des produits mêlant déclinaison physique et activité virtuelle (Hasbro, Playmobil, Activision), certains de ses partenaires actuels (Mojang, Disney) et quelques références dans leurs secteurs d'activités respectifs qui sont citées en exemple (Apple, Youtube). LEGO veut montrer que la marque joue dans la cour des grands.

Rien d'inédit toutefois dans ce document qui use et abuse de tous les termes et concepts marketing existants dont les instructions sont à télécharger (rapidement, avant qu'on me demande de les retirer) à cette adresse ou en cliquant sur l'image ci-dessus.

C'est avant tout un manuel "d'éducation" marketing accompagné de quelques pièces qui sera très utile chez LEGO pour structurer son développement tous azimuts en essayant de conserver sa cohérence de marque et d'image.

Ci-dessous, voici ce qui semble être le remplaçant du set 3300003 LEGO Brand Retail Store, offert depuis 2012 lors de l'inauguration de nouvelles boutiques officielles de la marque.

Cette nouvelle version du LEGO Store (Référence 40145) propose un intérieur plutôt détaillé avec plusieurs rayons sur lesquels on trouve des sets, un mur Pick-aBrick, une caissière, etc...

Si vous ne voulez pas attendre l'ouverture prochaine d'un LEGO Store près de chez vous pour vous faire offrir cette boite, les instructions au format PDF permettant d'assembler cette boutique LEGO sont à télécharger à cette adresse ou en cliquant sur l'image ci-dessous.

(vu sur Brickset)

 40145 LEGO Brand Retail Sotre


Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO Bionicle NYCC 2014 Exclusive Tahu Mask

Chez LEGO, on mise beaucoup sur le retour de la gamme Bionicle, ce n'est plus un secret.

A l'occasion du New York Comic Con 2014, le fabricant dévoile un premier produit exclusif basé sur l'univers Bionicle avec le Tahu Mask transparent ci-dessus qui devrait faire baver (ou pas) ceux qui connaissent bien la gamme et qui se préparent après quelques années de tranquillité à ressortir la carte bleue en 2015.

Cette exclusivité Bionicle (1500 exemplaires distribués sur le stand LEGO et 100 exemplaires d'une version ultra-collector dont l'insert cartonné est différent offerts lors d'un évènement VIP au nouveau LEGO Store du Flatiron Building) est un vrai un soulagement en ce qui me concerne : Un produit à tirage limité de moins à chasser sur ma liste et quelques billets d'économisés...

Le site officiel dédié à la gamme Bionicle a été mis à jour et vous y trouverez une présentation détaillée de chaque personnage. Si le coeur vous en dit, c'est par là...

Le panel du NYCC consacré  au retour de la gamme dans les rayons nous permet d'apprendre qu'il s'agit d'un reboot complet de l'univers en question. Les Toa existants sont tous de retour, mais avec un nouveau design.

Les photos des produits se trouvent dans cet article.

Ci-dessous, le teaser diffusé durant le panel de présentation au NYCC :


Comparez avant d'acheter vos LEGO

La pression médiatique aura été trop forte : LEGO annonce finalement par la voix de son CEO que son contrat de partenariat actuel avec Shell ira à son terme mais qu'il ne sera pas renouvelé.

Ce même CEO, Jørgen Vig Knudstorp, avait pourtant renvoyé sèchement Shell et Greenpeace dos à dos au début de l'été et avait alors déclaré n'avoir aucune intention de renoncer au partenariat à long terme conclu avec le géant du secteur pétrolier.

Greenpeace se félicite évidemment d'avoir réussi à faire plier le géant du jouet (voir le communiqué mis en ligne) après de longs mois d'un harcèlement constant via les réseaux sociaux et au travers de nombreuses actions coup de poing organisées dans les lieux publics ou devant les bureaux de LEGO.

Morale de l'histoire : Ne jamais sous-estimer le pouvoir d'une "petite" pétition et des réseaux sociaux... Tous ceux qui avaient prédit que cette opération de harcèlement médiatique serait un monumental fiasco en sont pour leurs frais...

Tout ça pour ça : LEGO cède finalement pour ne pas subir plus longtemps un mauvais buzz qui nuit à son image. Il aurait pourtant été plus simple de céder plus tôt, l'opinion publique aurait alors pensé (à tort ou à raison) que LEGO jetait l'éponge pour des considérations plus "écologiques"...

Certains diront sans doute, histoire de s'en tirer par une pirouette,  qu' "il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis"...

Ci-dessous, le communiqué de presse mis en ligne sur le site de LEGO :

Jørgen Vig Knudstorp, CEO of the LEGO Group, comments on the Greenpeace campaign using the LEGO® brand to target Shell : Children are our major concern and the central focus of our company. We are determined to leave a positive impact on society and the planet that children will inherit. Our unique contribution is through inspiring and developing children by delivering creative play experiences all over the world.

A co-promotion like the one with Shell is one of many ways we are able to bring LEGO bricks into the hands of more children and deliver on our promise of creative play.

The Greenpeace campaign uses the LEGO brand to target Shell. As we have stated before, we firmly believe Greenpeace ought to have a direct conversation with Shell.The LEGO brand, and everyone who enjoys creative play, should never have become part of Greenpeace’s dispute with Shell.

Our stakeholders have high expectations to the way we operate. So do we. We do not agree with the tactics used by Greenpeace that may have created misunderstandings among our stakeholders about the way we operate; and we want to ensure that our attention is not diverted from our commitment to delivering creative and inspiring play experiences.

The long-term co-promotion contract we entered with Shell in 2011 delivers on the objective of bringing LEGO bricks into the hands of many children, and we will honour it – as we would with any contract we enter.

We continuously consider many different ways of how to deliver on our promise of bringing creative play to more children. We want to clarify that as things currently stand we will not renew the co-promotion contract with Shell when the present contract ends.

We do not want to be part of Greenpeace’s campaign and we will not comment any further on the campaign. We will continue to deliver creative and inspiring LEGO play experiences to children all over the world.

Jørgen Vig Knudstorp, President and Chief Executive Officer of the LEGO Group.