On fait aujourd'hui très rapidement le tour du contenu du set LEGO DREAMZzz 71469 Nightmare Shark Ship, une boite de 1389 pièces disponible chez LEGO au prix public de 139.99 € mais accessible pour beaucoup moins chez la grande majorité des revendeurs.

Il s'agit ici du set le plus gros et le plus cher de la première vague de produits dérivés de la série animée qui assure la promotion de ces boites et on y retrouve le casting principal de cette licence "maison" LEGO.

Ce produit peut donc sembler incontournable pour entamer de la meilleure des manières une collection qui viendra ensuite s'étoffer de plusieurs petits produits additionnels permettant d'imaginer de nouvelles aventures et d'obtenir quelques personnages plus ou moins secondaires.

Tout le monde connait la construction principale proposée dans cette boite, je me suis donc attaché à construire la variante proposée dans les pages du livret d'instructions, je trouve au passage ce requin à roulettes avec un bateau posé sur le dos encore plus réussi que le simple requin-bateau volant présenté par défaut qui ne démérite pas pour autant.

Comme tous les sets de la gamme, cette boite permet en effet de varier un peu les plaisirs et de prolonger "l'expérience" en choisissant le modèle à assembler dans les dernières pages du livret d'instructions. La formule imaginée par les designers n'atteint pas le niveau des meilleurs sets de la gamme Creator 3-en-1 mais elle me semble suffisamment simplifiée pour permettre aux plus jeunes de ne pas avoir à tout démonter pour profiter rapidement du modèle secondaire.

Il ne s'agit en effet que d'implanter certains accessoires différemment sur le produit, le tronc commun aux deux variantes utilisant la majeure partie de l'inventaire. Je note d'ailleurs que le modèle secondaire tente ici de faire un usage maximal des pièces livrées dans la boite et qu'il ne reste à l'arrivée qu'une poignée de pièces sur le carreau (voir photos ci-dessous), c'est appréciable sur un gros produit comme celui-ci.

Dans les deux cas, ce vaisseau requin à la queue articulée profite de quelques fonctionnalités qui devraient plaire aux plus jeunes avec un treuil dont le câble (un simple fil) avec son grappin circule par la bouche du requin, une mâchoire mobile, une cage accessible en manipulant les côtes du requin et un coffre caché dans le plancher supérieur du vaisseau. Pas de mécanisme intégré aux roues pour par exemple ouvrir et fermer la mâchoire lorsque le requin-tank est en mouvement.

Il est également possible de retirer la cabine du bateau pour l'utiliser séparément et profiter de son aménagement intérieur, qui reste sommaire mais qui permettra quelques interactions entre le Roi des Cauchemars et les jeunes héros Mateo et Izzie venus libérer Nova.

Le nombre de stickers utilisé reste limité, c'est une bonne nouvelle pour un jouet destiné à être manipulé sans ménagement par le jeune public. Je note quelques fragilités de l'ensemble ici où là, il faudra faire attention à ne pas perdre quelques éléments décoratifs qui ne tiennent que sur un tenon comme la rambarde ou les lanternes du pont mais on ne peut cependant pas se plaindre d'avoir droit à un construction qui profite de nombreux détails de finition malgré son côté franchement déjanté qui prend visuellement le dessus.

Cette gamme réussit à me surprendre, toutes proportions gardées car je ne suis évidemment pas la cible de cet univers, avec quelques jolis détails qui témoignent du soin évident apporté à sa conception. LEGO ne se moque pas de ses plus jeunes fans ici, il y a à la fois un réel effort sur l'esthétique et sur le plaisir de construction.

Du côté des figurines fournies, c'est comme d'habitude dans cette gamme relativement équilibré et très bien exécuté. Je l'ai dit et répété à plusieurs reprises, les minifigs sont très abouties et le niveau de détail de chacun des personnages aura sans doute de quoi agacer les fans d'autres gammes qui fournissent des figurines moins soignées et un peu à l'économie.

Avec cette construction de 60 cm de long sur 31 cm de haut franchement originale, les fans auront donc sur leurs étagères le "flagship" de la gamme LEGO DREAMZzz, ils pourront par la suite essayer de convaincre leurs parents et amis de leur offrir d'autres sets moins ambitieux mais complémentaires.

Il n'en reste pas moins que tout ça ne vaut à mon avis pas les 140 € demandés par LEGO, surtout pour un univers maison sans licence externe ni royalties à reverser sous la forme d'un pourcentage sur les ventes. Heureusement, cette boite est disponible ailleurs pour un peu moins d'une centaine d'euros, on approche alors un tarif plus cohérent avec le contenu proposé.

Le prix public du produit ne semble pourtant pas effrayer les clients, cette boite étant indiquée comme un cours de réapprovisionnement chez LEGO avec une disponibilité promise pour le 15 décembre prochain. Ailleurs le produit est toujours actuellement en stock : chez Amazon à 99.99 € ou chez Cdiscount à 99.99 €, les autres enseignes ayant déjà remonté leurs prix comme il est d'usage de le faire durant les dernières semaines à l'approche de Noël. Si vous ne savez pas quoi offrir à un jeune fan de LEGO pour Noël et que vous voulez le tenir à l'écart des licences habituelles Star Wars ou Marvel, ce produit ne devrait pas décevoir.

Note : Le produit présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 14 décembre 2023 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer. Votre participation est prise en compte quel que soit votre avis. Évitez les "Je participe" ou les "Je tente ma chance", on se doute bien que c'est le cas.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Abraxare - Commentaire posté le 05/12/2023 à 15h12
Rejoignez la discussion !
S’abonner
Recevoir des notifications pour
guest
598 Commentaires
les plus récents
les plus anciens Les mieux notés
Voir tous les commentaires
598
0
N'hésitez pas à intervenir dans les commentaires !x