Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75290 Mos Eisley Cantina

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au contenu du set LEGO Star Wars 75290 Mos Eisley Cantina (3187 pièces - 349.99 €), le second set à être officiellement estampillé de la mention "Master Builder Series" après la référence 75222 Betrayal at Cloud City commercialisée en 2018. Pour faire simple, il s'agit donc ici plus d'un playset de luxe que d'un pur produit d'exposition.

Ce n'est pas la première version de la Cantina de Mos Eisley commercialisée par LEGO : trois sets plus ou moins étoffés ont été vus au catalogue du fabricant depuis 2004 et le lancement de la référence 4501 Mos Eisley Cantina, suivi en 2014 du set 75052 Mos Eisley Cantina puis en 2018 du set 75205 Mos Eisley Cantina. C'est en revanche la première fois que LEGO se décide à prendre le sujet un peu plus au sérieux et à essayer de le traiter de manière plus exhaustive.

Les mauvaises langues trouveront que cette reproduction de la Cantina est à peu de choses près le résultat de l'assemblage de trois ou quatre exemplaires du playset beaucoup plus sommaire vu dans le set 75052 Mos Eisley Cantina commercialisé en 2014. Et ils n'auront pas totalement tort : on y retrouve les mêmes techniques d'assemblage jusque dans certains détails. Ne cherchez pas ici de prouesses en matière de design, le set est sur cet aspect du niveau des jouets habituels de la gamme LEGO Star Wars, le gigantisme et la modularité en plus.

On se rend rapidement compte que l'intitulé "Master Builder Series" ne concerne finalement que la quantité d'éléments à assembler et le set n'a pas grand chose à offrir en matière de complexité de construction. On alterne entre de longues séquences d'empilage de briques beiges et quelques phases plus divertissantes au cours desquelles on s'attaque aux meubles, aux deux véhicules fournis et aux accessoires. C'est le sujet du set qui veut ça, difficile d'en vouloir à LEGO.

Difficile également de parler de possibilités ludiques avec cette boite, je ne vois personne passer même quelques minutes à "jouer" avec cette Cantina. On peut donc considérer que la possibilité de la présenter en position ouverte ou de retirer les éléments de toit sont des options exclusivement au service de l'exposition du produit. Il manque d'ailleurs de quoi éviter de se retrouver avec une Cantina dont le sol autour du comptoir sera celui de l'étagère ou du meuble sur lequel elle est exposée, si vous faites le choix de la laisser en position semi-ouverte ou complètement dépliée.

Quelques plaques supplémentaires auraient sans doute permis de ne pas "casser l'ambiance" avec un intérieur mieux fini. Quitte à conserver le principe utilisé ici, les designers auraient aussi pu déporter la frange de tenons visible au pied des alcôves autour du comptoir pour avoir la possibilité de laisser plusieurs personnages enfichés près de cet élément central même en position ouverte. Prévoyez un peu plus d'un mètre de long si vous envisagez d'exposer la Cantina et la boutique des Jawas en position ouverte.

75290 Mos Eisley Cantina

75290 Mos Eisley Cantina

Plus qu'un produit qui aurait vocation à permettre de "rejouer" certaines scènes du premier épisode de la saga, cette Cantina est donc un diorama statique qui met à profit les possibilités offertes par le concept LEGO pour proposer au moins un clin d'œil relatif à l'affrontement entre Han Solo et Greedo. Le petit mécanisme placé sous chacun des sièges de l'alcôve permet de faire basculer au choix l'un ou l'autre des personnages en premier, je ne vous fais pas un dessin. La référence est là, elle fera plaisir aux fans et c'est toujours mieux que rien. Le reste du set n'a pas grand chose à offrir en matière de jouabilité, à part la possibilité de positionner les 21 personnages comme bon vous semble et d'ouvrir quelques portes.

La solution imaginée par le designer pour permettre un accès relativement aisé au cœur du playset lorsque la Cantina est refermée est intéressante. Les alcôves sont recouvertes de modules de toit indépendants et le comptoir reste visible à travers la structure ajourée qu'on vient simplement poser sur la construction.

Certains auraient sans doute préféré pouvoir fermer totalement le bâtiment pour obtenir une construction vraiment "complète", mais je pense que la solution utilisée reste un bon compromis. L'extérieur de la Cantina est  soigné, le set est aussi pensé pour être éventuellement exposé fermé et rien n'a été oublié. L'enclos du Dewback avec son abreuvoir et son anneau est là, l'autre façade du bâtiment est agrémentée de quelques accessoires décoratifs et les deux évaporateurs donnent un peu de volume au diorama.

LEGO aurait aussi pu se contenter de nous vendre uniquement le bâtiment principal, mais les designers ont eu la bonne idée d'essayer de le mettre dans un contexte plus global en ajoutant quelques éléments piochés dans les rues de Mos Eisley : deux engins, une petite construction supplémentaire et quelques évaporateurs.  à 350 €, il ne fallait pas s'attendre à un village entier et ce qu'on obtient ici est déjà un bon début.

75290 Mos Eisley Cantina

75290 Mos Eisley Cantina

LEGO sait très bien que beaucoup de ceux qui feront l'acquisition de cette boite sont des habitués de la gamme LEGO Star Wars et disposent déjà d'au moins un Landspeeder de Luke, de quelques Jawas et de Sandtroopers à faire patrouiller dans les rues de ce nouveau diorama. Il n'y avait donc à mon avis pas lieu d'essayer d'être encore plus exhaustif au risque de gonfler le prix public du produit et de le rendre encore moins accessible.

Une version de la capsule Ubrikkian 9000 Z001 était déjà livrée en 2018 dans le set 75205 Mos Eisley Cantina. Celle fournie ici est une variante elle aussi habillée de nombreux stickers. L'autre speeder fourni dans cette boite est un peu plus intéressant, il s'agit d'un V-35 Courier Landspeeder inédit chez LEGO et vu brièvement pour la première fois à l'écran aux abords de la Cantina. L'engin ne méritait sans doute pas d'apparaître dans un set au contenu limité et au tarif plus modeste, mais sa présence ici contribue vraiment à mettre le bâtiment principal dans le contexte vu à l'écran.

La boutique des Jawas aurait presque pu être commercialisée seule, elle est suffisamment détaillée et fonctionnelle pour offrir un peu de jouabilité et son niveau de finition est raccord avec le reste du set. elle peut être clipsée au bâtiment principal ou exposée séparément, c'est vous qui voyez.

On n'échappe pas à la traditionnelle planche de stickers, mais le nombre d'autocollants à poser est plutôt raisonnable sachant que seulement cinq d'entre eux concernent la Cantina elle-même. L'intitulé "Master Builder Series" ne nous permet donc pas d'échapper à ces éléments "périssables" qui n'ont pourtant rien à faire sur un pur produit d'exposition. Les pièces tampographiées se font rares dans cette boite, mais on retiendra surtout la présence de trois jolies caisses grises tampographiées de la mention "CARGO" en Aurebesh (voir plus bas).

75290 Mos Eisley Cantina

75290 Mos Eisley Cantina

La dotation en minifigs est intéressante même si elle se contente de réutiliser de nombreuses figurines déjà vues notamment dans les autres boites qui traitent du même sujet. L'ajout de quelques figurants et autres personnages dont la brève présence à l'écran ne les rendaient pas forcément prioritaires dans les playsets habituels devraient toutefois suffire à motiver les fans pour passer à la caisse.

Dans l'univers Star Wars plus qu'ailleurs, on sait que le moindre personnage a tendance à devenir "culte" au fil des années même si il n'apparaît que quelques secondes à l'écran et qu'on ne sait en définitive pas grand chose à son sujet. LEGO ne s'y trompe pas et le fan service atteint ici des sommets : Ponda Baba (avec ses deux bras), Cornelius Evazan, Labria, Hrchek Kal Fas, Momaw Nadon, Kabe et Garindan viennent donc donner du piment au set et aiguiser l'appétit des collectionneurs les plus complétistes.

Le reste du casting est déjà présent au catalogue LEGO, soit à l'identique soit dans une variante suffisamment proche. Même le moule utilisé ici pour le Dewback est celui déjà utilisé pour la créature vue dans le set 75052 Mos Eisley Cantina commercialisé en 2014, et il faut simplement se contenter d'une nouvelle tampographie plus contrastée qui en fait donc une créature "exclusive". L'attirail amovible et remplaçable par des éléments neutres qui permet au Sandtrooper de chevaucher la créature est identique à celui de 2014.

75290 Mos Eisley Cantina

75290 Mos Eisley Cantina

Seuls trois des sept membres du groupe Figrin D'an and the Modal Nodes sont présents dans le set, mais on ne peut pas reprocher à LEGO d'avoir sacrifié une partie de la troupe pour intégrer d'autres personnages dans la boite. Vous pourrez toujours ajouter les trois membres du groupe présents dans le set 75052 Mos Eisley Cantina et jouer au jeu des sept différences, les figurines sont identiques même si celles fournies dans cette nouvelle boite sont composées de pièces portant de nouvelles références.

Wuher et Greedo étaient déjà livrés à l'identique dans le set 75205 Mos Eisley Cantina. Obi-Wan Kenobi était en 2019 dans le set 75246 Death Star Cannon. Les deux Sandtroopers sont identiques à l'exception de leurs épaulières respectives et on trouvait déjà cette figurine dans le set Microfighters 75228 Escape Pod vs. Dewback (2019), Luke est au catalogue LEGO depuis 2016 dans cette version et Han Solo est déjà dans le set 75159 Death Star depuis 2016.

Momaw Nadon (Hammerhead) réutilise le moule de la tête du Jedi Master Ithorien déjà vu en 2014 dans le set 75051 Jedi Scout Fighter basé sur la série animée The Yoda Chronicles. On retiendra également la solution utilisée pour reproduire le masque de Garindan avec son filtre à air nasal. C'est vraiment très réussi et ça reste dans l'esprit LEGO.

Je suis moins convaincu par les figurines de Labria aka Kardue'sai'Malloc et Kabe avec leurs accessoires à enficher sur une tête classique. Un élément moulé aurait été plus adapté pour ne pas créer la surcouche de plastique visible sur la tête de ces deux figurines qui du coup ont un peu de mal à s'intégrer visuellement aux côtés des très réussis Ponda Baba et Hrchek Kal Fas.

LEGO aura fait de son mieux pour la figurine de Cornelius Evazan, symbolisant la difformité du visage du personnage à grands renforts de traits simplement tampographiés sur une tête classique. Le compromis me semble acceptable, il n'y avait pas forcément besoin d'en faire des tonnes et on reconnaît le personnage au premier coup d'œil. Sur le plan technique, Han Solo et Cornelius Evazan souffrent du problème habituel de teinte lorsqu'il s'agit de tampographier du blanc ou du beige sur un fond plus sombre.

75290 Mos Eisley Cantina

Plus qu'une interprétation inédite et rafraîchissante de la Cantina de Chalmun, que LEGO nous a déjà proposé jusqu'ici via des playsets beaucoup moins ambitieux, je pense qu'on obtient enfin ce qui se rapproche le plus d'une version qui s'affranchit des contraintes habituelles liées au positionnement tarifaire des produits LEGO et se permet donc quelques raffinements.

Cette Cantina "complète" renvoie les quelques morceaux de murs habituels au rayon de simples jouets pour enfants et permet enfin de traiter le sujet plus sérieusement et de manière définitive. Même si l'endroit n'apparaît que quelques minutes à l'écran, il fallait que LEGO se décide un jour à pousser le fan service jusqu'au bout au lieu de se contenter d'aborder mollement la question. C'est fait et plutôt bien fait mais il faudra débourser la modique somme de 350 € pour s'offrir ce playset de luxe, le casting principal des scènes se déroulant autour et à l'intérieur de la Cantina et une grosse poignée de figurants inédits.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 30 septembre 2020 prochain à 23h59.

75290 Mos Eisley Cantina

Rejoignez la discussion !
guest
1317 Commentaires
les plus récents
les plus anciens
Voir tous les commentaires
1317
0
N'hésitez pas à intervenir dans les commentaires !x
()
x