Will | 15/04/2012 - 22:46 Interviews

BrickPirate

Mindrunner... Vous avez déjà vu ce pseudo si vous fréquentez le forum BrickPirate. Mais finalement vous ne savez que très peu de choses sur celui qui veille au bon fonctionnement de cet espace de rencontre, de discussion et d'échange autour duquel nous gravitons tous.

En quelques questions, voici donc de quoi connaître un peu mieux ce personnage sympathique, discret et dévoué qui dont les MOCs et les travaux en cours sont visibles dans sa galerie : Mindrunner Web Galerie (Ne ratez pas sont projet MoonBase 2012, c'est du lourd).

Mindrunner - Assaut de la seconde compagnie du troisième régiment de l'impérium Tauran sur un avant poste de la cavalerie légère de Deneb

Hoth Bricks : BrickPirate, ex LEGOpirate, est devenu le centre de la communauté des TFOLs/AFOls français. En quelques mots, quelle est l'histoire de ce forum, quand a t'il été créé et comment a t'il évolué au fil des années ?

Mindrunner : Legopirate a été lancé en janvier 2006, pour ce que j'en sais. Nicolas (Legopirate) faisait alors le tour des sites et forums pour promouvoir son forum, comme beaucoup d'autres le faisaient pour le leur d'ailleurs. A l'origine Legopirate était un site perso associé à un forum, sur le thème des LEGO et du manga. Je suis quant à moi arrivé en octobre 2006, j'étais le vingt-septième membre. Je suis rapidement devenu modérateur, puis administrateur. Ca fait longtemps déjà que je tiens ce rôle, le départ de Nicolas a officialisé les choses.

HB : Tu es l'administrateur du forum, peux tu nous en dire un peu plus sur ce "travail" ? Combien de temps y consacres tu par jour ?

M : Je suis l'administrateur de BrickPirate mais aussi son webmaster. Ma responsabilité principale consiste à maintenir BrickPirate en état de fonctionnement optimal : Déploiement de logiciels, maintenance des bases de données, modification du code en fonction de nos besoins, contact avec notre hébergeur, surtout en cas de panne du serveur...

En tant qu'administrateur, mon rôle consiste théoriquement à prendre les décisions. En pratique, BrickPirate est animé par une équipe solidaire et très capable, on prend les décisions ensembles. C'est aussi l'administrateur qui promeut les modérateurs et qui octroie les permissions correspondantes. Et puis, je suis aussi modérateur.

Combien de temps j'y consacre ? C'est surtout fonction de mes disponibilités professionnelles. Une bonne part de mon temps libre je dirais. Et lorsque je fais autre chose, MOCer par exemple, j'ai quand même un onglet ouvert sur le forum.

HB : Tu es un membre très actif de la communauté, pourtant tu restes discret. N'est-ce pas parfois frustrant d'oeuvrer dans les coulisses pour que la communauté puisse bénéficier d'un espace de discussion et d'échange ?

M : Hé bien en fait, non. Je dirais même que ça me plait. C'est dans mon caractère je suppose.

Mindrunner - Transport de troupes UST 02 S. Mallory

HB : Tu as vu évoluer la communauté au fil des années à travers les membres du forum. Quels sont les changements les plus significatifs dans le profil de ces AFOLs/TFOLs qui fréquentent le forum ?

M : Ce qui frappe surtout et me vient en premier à l'esprit, c'est l'augmentation du nombre de fans de LEGO. L'engouement et la motivation de la communauté internet a pallié au manque de communication de LEGO et des assos (associations, ndlr). En France en tout cas. Les gens ont redécouvert les LEGO, s'y sont à nouveau intéressés et beaucoup sont passés de nostalgiques à AFOLs. Loin de moi d'ailleurs l'idée de minimiser le rôle des assos, mais il faut avouer que leur communication sur la toile a longtemps été très limitée. C'est pourtant un vecteur essentiel. L'existence des deux gros forums que sont BrickPirate et SeTechnic a permis a beaucoup de gens qui se pensaient isolés de se retrouver virtuellement, de partager leur passion, de découvrir la communauté des AFOLs, ses sites incontournables et ses outils. Et par la suite, parfois, de se retrouver irl (in real life : dans la vie réelle, ndlr), de participer à des expos et de rejoindre les associations. Nous avons des rôles complémentaires.

Pour en revenir aux AFOLs, une autre chose a pas mal évoluée aussi : Ils sont beaucoup plus décomplexés, ils assument davantage leur passion, je trouve. Et le niveau a globalement évolué, surtout grâce à l'émulation. Des MOCeurs de talent se sont fait connaitre dans la communauté francophone, avant d'être remarqués à juste titre par la communauté internationale.

HB : Tu es manifestement attiré par les thèmes Space Classic et ton Moonbase Project avance régulièrement. Quelles sont tes influences télévisuelles, cinématographiques ou autres ?

M : La plus grosse part de mes influences n'est pas visuelle, ce sont des romans. De SF essentiellement. Mais certains films m'ont souvent influencé, d'une façon ou d'une autre. Alien, Aliens le retour, Dune, celui de Lynch, Star Trek jusqu'au dixième, Starship Troopers. Des séries aussi : Cosmos 1999, Space Beyond and Above, Galactica (La série originale), San Ku Kaï. Et pas mal d'animes, a commencer par Albator, et quelques jeux vidéo.

Mindrunner - MoonBase 2012 / Module de commandes

HB : Peux tu nous expliquer en quelques mots à quoi correspond le standard dit "Moonbase" ?

M : Cela remonte à quelques années déjà, 2002 je crois, le but consiste à concevoir des modules tous interconnectables pour créer, souvent en expo, une base lunaire collaborative. Pour que cela puisse fonctionner, un certain nombre de normes ont été développées. Dimensions et emplacements des points de jonctions, des couloirs, de la surface (par plaques de 48 x 48), etc... J'ai résumés les points clés sur ce sujet du forum de BrickPirate : Standards Moonbase

L'un des gros avantages de ce système est que l'on peut, lors des expos, constituer une grande, voire très grande moonbase avec de parfaits inconnus. Je me dois toutefois de préciser, que je n'utilise pas le standard Monnbase actuel, question de taille et de facilité de transport, uniquement. Un jour, peut-être. L'autre avantage est la modularité. On peut modifier, agrandir, faire évoluer sa base en agençant les modules différemment, en ajoutant des modules.

HB : Envisages-tu d'exposer tes créations dont le Mallory et la Moonbase cette année, et sur quel évènement ?

M : Le S. Mallory a déjà été exposé. Deux fois en 2009, à Cholet (49) et à Fanabriques à Rosheim. Mais il reviendra dans les expos. Cette année si j'en ai la possibilité, plus tard sinon. Et il sera accompagné d'une frégate d'escorte cette fois-ci. J'ai commencé sa construction il y a une dizaine de jours, elle est déjà bien avancée, j'espère la terminer pour la mi-juin.

Will | 04/04/2012 - 11:57 Interviews

2712 MOUNTAIN DRIVE BEVERLY HILLS CA par LEGOmaniac

Vous connaissez déjà le personnage si vous êtes un membre assidu du forum BrickPirate. Excellent MOCeur (voir son blog), LEGOmaniac donne également de sa personne pour organiser de multiples concours qui rassemblent généralement bon nombre de participants sur des thèmes très variés.

Nous avons eu l'occasion de discuter de vive voix, et j'ai vraiment apprécié le côté posé et réfléchi de cet acteur toujours méritant et souvent militant au sein de la communauté française. Je me devais donc de lui poser quelques questions auxquelles il apporte ci-dessous d'intéressantes réponses. Bonne lecture.

Au passage, allez voter pour son projet présenté dans le cadre du concours organisé chez dwell (Cliquez sur l'image ci-dessus ou rendez vous à cette adresse).

Hoth Bricks : Bonjour LEGOmaniac, à quand remonte ta passion pour les LEGO ?

LM : J'ai grandi avec les LEGO depuis ma plus tendre enfance. Je suis de la génération Space Classic et d'autant que je me rappelle je n'ai jamais gardé un set monté ! Tout était mélangé dans un gros baril en osier et je passais des après midi à construire tout et n'importe quoi.
Pour les 4 ans de mon fils un ami a offert à mon fils le 6187. Le set nous a suivi pendant les vacances et Little LM a "moddé" pendant 15 jours avec 300 pièces. De retour de vacances, le petit était contaminé et moi nostalgique. Cela a marqué le début d'une grande aventure et tout s'est enchaîné très vite depuis 3 ans.

HB : Tu es l'instigateur et l'organisateur du désormais classique concours de MOCs intitulé L13. Comment t'es venue l'idée de lancer et d'animer cette série de concours ?

L'idée provient de là : https://www.defi13.com/
Ma femme participe depuis des années à ce concours et je trouve cela original de « s'imposer » un sujet, cela force les participant à développer de nouvelles techniques et à se creuser l'esprit. Quand je me suis remis aux LEGO, après m'être inscrit sur le forum, je me suis dit qu'un petit sujet mensuel pouvait un peu pousser les gens à créer et à dynamiser les production personnelles. De fil en aiguille je me suis dit que si certains sujets pouvaient être parrainés par de grand MOCeur, cela pouvait encore plus pousser les gens à participer. Le plus étonnant a été la réactivité et la gentillesse avec lesquelles ces Moceurs ont répondus ! Le choix des parrains est très personnel car il reflète mes « héros de la brique » les personnes que j'apprécie particulièrement pour leur travail et leur facilité à s'adapter à n'importe quel sujet.
Je crois que depuis sa création j'en suis à 12 éditions classiques et 6 éditions spéciales. Au delà de ça, cela a permis à beaucoup de membres de confronter leur créations au reste de la communauté et de donner une certaine vision de la french touch en matière de LEGO.
Ce qui me fait le plus plaisir c'est de voir le niveau des créations monter au fil des éditions, de l’intérêt que les membres portent à ce concours et que les gens me contactent pour proposer d'illustrer les L13 ! Le prochain invité devrait réjouir bon nombres de membres.

Batman Returns par LEGOmaniac

HB : Tu as participé toi-même à de nombreux concours cette année, notamment sur le thème Super Heroes. Comment procèdes tu pour créer tes MOCs ? Quelques conseils pour les plus jeunes ?

LM : J'aime beaucoup participer à des concours sur le net quand j'ai le temps. Je trouve que c'est un moyen de confronter ses créations et d'essayer de se surpasser à chaque fois. Les participants viennent de partout sur la planète et c'est également le moyen de tisser quelques liens avec certains MOCeurs.
Quand je me décide à participer à un concours j'essaye de faire quelque chose que je n'ai jamais fait auparavant et souvent je me fait une planche à idée : une feuille A3 ou je note mes couleurs que je vais utiliser, des détails réels piochés sur le net, ou des atmosphères qui me font directement plonger dans l'intention que je veux y mettre. Après c'est les mains dans les bacs et en avant, un coup d'oeil de temps en temps sur la planche pour bien recadrer l'esprit.
Pour les plus jeunes, le seul conseil que je pourrais leur donner et de laisser libre cours à leur imagination et de se nourrir des remarques ou encore d'autres créations. La technique est un plus c'est certain mais elle ne fait pas tout et elle viendra en fonction des obstacles qu'ils vont rencontrer au cours de leur création.

HB : L'un de tes MOCs fera la couverture du N°20 de la revue Brickjournal. Un frenchie dans un journal anglophone de référence, que cela t'inspire t'il ?

LM : Faire la couverture de BrickJournal est pour moi une sorte de « reconnaissance » de la communauté. Le plus gratifiant étant que cette création n'était pas vouée à être présenté pour un contest, il s'agissait vraiment un défi personnel nourri par le travail d'Avanaut (https://www.flickr.com/photos/avanaut/) ou encore Shobrick (https://www.flickr.com/photos/[email protected]/). Le fait de savoir qu'il a été remarqué et apprécié procure une grande satisfaction. Cependant il faut savoir que le MOC a été entièrement refait pour la couverture car Joe Meno et l'éditeur souhaitait profondément avoir Batman de face pour la couverture (comment lui refuser?) Concrètement je ne sais pas s'il y aura un vrai impact sur mon travail à venir, je continuerai à faire les choses comme j'ai toujours fait.

HB : Que prépares-tu pour Fanabriques ? En 2012, un projet inédit dont tu voudrais nous dire quelques mots ?

LM : Fana 2012 sera comme l'année précédente le moyen de construire à 6 mains avec des personnes que j'apprécie tout particulièrement pour leur sens de la création. Capt'n Spaulding (https://www.flickr.com/photos/-captain-spaulding-/ et ses techniques toutes aussi farfelues les unes que les autres) et 74louloute (https://www.flickr.com/photos/74louloute/ qui a une façon superbe et tellement originale de mettre en scène les minifigs) sont des personnes qui m'inspirent beaucoup et la rencontre entre nos 3 univers été un réel plaisir autant dans la création que dans la rencontre. Pour 2012 on va remettre ça. L'idée est là, mais reste encore à coucher tout ça et à sortir les premiers modules. Pour le sujet, ça sera la surprise ! On est plutôt du genre à ne pas faire comme tout le monde et à se faire remarquer alors on va entretenir notre réputation ! Rire
Pour 2012 au programme du super héros, du L13 avec une édition « hors série » au delà de nos frontières, et d'autres projets adaptés de séries TV.

Will | 15/02/2012 - 18:47 Interviews

Artifex Creations & productions : The interview

Suite à la publication des reviews en vidéo d'Artifex, vous avez été nombreux à m'écrire pour me demander comment procède ce monsieur pour produire ces séquences de grande qualité qui nous permettent en quelques minutes de faire le tour d'un set et d'en découvrir tous les secrets.

J'ai donc contacté Max alias Artifex pour lui poser quelques questions auxquelles il a gentiment accepté de répondre. Je vous retranscris ci-dessous mes questions et ses réponses.

Cette première interview lance une nouvelle série d'articles sur Hoth Bricks qui nous permettra d'avoir quelques réponses aux questions que nous nous posons tous de la part d'acteurs emblématiques dans leur domaine et dans le vaste univers des AFOLs.

 Hoth Bricks : Comment vous est venue l'idée de produire ces reviews sous la forme de vidéos en stop-motion ?

Artifex : L'idée m'est venue en visionnant les vidéos produites par d'autres réalisateurs. J'ai pensé qu'il serait plus fun d'ajouter à ces séquences des mouvements de caméra et des effets spéciaux pour les habiller et les rendre encore plus agréables à regarder.

HB : Combien de temps vous faut-il pour créer une review vidéo de 2 ou 3 minutes, en incluant la phase de tournage, de post-production, etc...?

A : Cela varie en fonction de la taille du set, du nombre de pièces et du temps nécessaire à son assemblage. La production de la review peut alors prendre de 6 heures à une journée entière.

HB : Quel équipement, matériel et logiciel, utilisez vous pour créer ces séquences et leur donner un rendu vraiment professionnel ?

A : J'utilise un appareil photo numérique Canon 5D et le montage est réalisé avec Adobe Premiere et Adobe After Effects. Mais l'équipement matériel et logiciel ne sont pas les seuls paramètres importants de la création de ces reviews. Les différentes techniques de prise de vue que j'expérimente sont également très importantes. Si vous regardez mes vidéos plus anciennes, vous verrez qu'elles sont de piètre qualité. Avec le temps, vous remarquerez que j'essaie différentes nouvelles techniques. Cette manière de travailler est très similaire à celle que l'on peut mettre en oeuvre dans la créations de MOCs. Si vous essayez différentes techniques et que vous utilisez une large gamme d'éléments, la conception de votre modèle s'en verra largement améliorée.

HB : Votre concept est vraiment unique, pensez-vous, comme certain d'entre nous, que ces vidéos renvoient les classiques reviews photos au stade de la préhistoire dans ce domaine ?

A : Les idées et les concepts se recyclent : Ce qui est nouveau devient parfois dépassé et vice-versa. Avec l'évolution de la technologie, les concepts les plus anciens peuvent renaître sous des formes et des styles plus modernes et plus variés. Je pense que les reviews sous formes de photos resteront encore longtemps d'actualité. Il est toujours intéressant de découvrir un set sous toutes les coutures avant de décider de l'acheter.

HB : Votre site internet http://artifexcreation.com propose une nouvelle section intitulée Comics. Pouvez vous nous en dire plus sur ce projet ?

A : Cette rubrique est destinée à mes créations personnelles que je présente habituellement sous forme de comic. Je prévois de transférer les comics déjà réalisés depuis mon espace MOCpages vers mon site internet. Cet espace est encore en construction mais sera prochainement fonctionnel.

HB : Allez vous continuer à l'avenir à proposer ce type de reviews en vidéo ? Avez vous d'autres projets à annoncer aux lecteurs de Hoth Bricks ?

A :  Je vais continuer à produire ces reviews, aucun doute à ce sujet ! C'est toujours très agréable de partager cesvidéos de ces sets, surtout parce qu'il est impossible d'acquérir tous les sets que LEGO produit. Ainsi, chacun peut visualiser l'assemblage du set, voir toutes ses fonctionnalités, apprendre les différentes  nouvelles techniques de construction mises en oeuvre et découvrir les nouvelles pièces produites. C'est particulièrement excitant et instructif pour les MOCeurs comme moi.

Les prochaines reviews seront réalisées sur des thèmes de la gamme LEGO aussi variés que Superheroes, StarWars, Ninjago, City, Lord of the Rings & Monsters ! J'essaye toujours de mettre mes vidéos en ligne dans un laps de temps réduit après la commercialisation effective des sets concernés.

Concernant les projets à venir, je prévois une série d'animations en stop-motion sur le thème LEGO Batman qui seront diffusées sur notre chaîne YouTube. Une série consacrée à LEGO Star Wars verra également le jour. La gamme LEGO Ninjago Spinjitzu Battle sera également mise à l'honneur.

Mes MOCs prévus pour 2012 sont : Le Batwing du film The Dark Knight Rises, une nouvelle version du Tumbler (version actuelle visible ici, ndlr) et la Batcave. S'il me reste du temps, je me lancerais également dans une création sur le thème Star Wars.

Je continuerais également à améliorer mes vidéos en expérimentant différentes nouvelles techniques. Merci à tous ceux qui soutiennent ce projet, j'espère que vous continuerez à prendre du plaisir en regardant mes vidéos. Max.