10266 NASA Apollo 11 Lunar Lander

Sans transition, on jette un coup d'œil rapide au set LEGO Creator Expert 10266 NASA Apollo 11 Lunar Lander (1087 pièces - 94.99 €), une belle boite qui propose un modèle détaillé du LEM, déjà présent en version micro dans le set LEGO Ideas 21309 NASA Apollo Saturn V commercialisé depuis 2017.

Il n'y a pas vraiment de raison de faire durer le suspense,  ce set est à mon avis plutôt réussi et il trouvera facilement sa place chez tous les passionnés de conquête spatiale. Le souci du détail, malgré quelques approximations, est évident ici avec au final un produit assemblé qui pourrait facilement devenir un outil pédagogique crédible et exploitable en plus d'être une jolie maquette d'exposition.

Le livret d'instructions contient quelques pages qui remettent rapidement le modèle dans son contexte, c'est toujours un plus pour découvrir l'histoire de la mission Apollo 11 avant de passer au montage.  Quelques facts sont disséminés au fil des pages du livret, c'est une distraction éducative bienvenue.

On assemble en premier l'étage de descente sur lequel viendra ensuite se clipser l'étage de remontée qui permet en fin de mission de rejoindre le module de commande resté en orbite. Chaque étape de l'assemblage est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur le LEM, avec par exemple la mise en place des différents réservoirs de comburant et de carburant sous la forme de deux contenants pour le peroxyde d'azote et deux autres bonbonnes contenant l'Aérozine 50.

10266 NASA Apollo 11 Lunar Lander

On installe également les différents compartiments qui contiennent les équipements scientifiques nécessaires pour la mission et on colle au passage quelques stickers qui symbolisent le matériau d'isolation thermique qui recouvre les panneaux du module de descente.

De nombreux éléments dorés habillent l'étage de descente et les stickers sont à peu près de la même teinte que ces pièces. Visuellement, c'est presque cohérent même si les stickers sont beaucoup plus réfléchissants que les pièces dorées qui ont un aspect mat. Je ne suis pas fan des mélanges de teintes entre stickers et pièces teintées dans la masse, c'est rarement convaincant. Dans ce cas précis, les stickers l'emportent avec leur rendu brillant.

Les trains d'alunissage avec leurs vérins, leur amortisseurs et les coupelles qui entre en contact avec le sol lunaire contribuent à l'effet maquette haut de gamme du modèle. L'ensemble est suffisamment détaillé pour être convaincant sans pour autant donner dans la surenchère de petites pièces qui pourraient éventuellement fragiliser les quatre "pattes" de l'engin.

10266 NASA Apollo 11 Lunar Lander

Les intégristes trouveront forcément à redire sur de nombreux détails qui ne sont pas totalement fidèles au LEM d'origine, mais je pense que le compromis proposé ici est acceptable, en tout cas en ce qui concerne l'engin lui-même. Après tout, LEGO ne prétend pas commercialiser une maquette 100% fidèle et on achète surtout ici un jouet de construction simplement basé sur un événement important qui a eu lieu il y a 50 ans.

Lorsque l'étage de descente est assemblé, on s'attaque ensuite au module de remontée qui est lui aussi pensé pour être à la fois un élément détaillé de la maquette globale et un ensemble modulaire dont la structure peut être démontée pour découvrir les différents espaces et leur fonction.

Ici aussi, le souci du détail est impressionnant avec plusieurs panneaux de commande sous forme de stickers à coller et même la possibilité de placer une minifig dans l'espace principal du module. Rien ou presque n'a été oublié : en retournant l'étage de descente, on trouve la tuyère central du moteur de descente et l'étage de remontée est lui aussi équipée d'une tuyère qui vient simplement se glisser au centre de la partie inférieure du modèle.

10266 NASA Apollo 11 Lunar Lander

Le LEM dispose ici d'un vrai socle de présentation à assembler avec la mention Apollo 11 Lunar Lander tampographiée qui donne à l'ensemble un petit côté  "LEGO Architecture de l'espace" et qui met brillamment en scène la maquette.  Encore une fois, le souci du détail est évident avec même quelques traces de pas qui partent du pied de l'échelle du LEM et qui mènent au drapeau planté sur le sol lunaire.

Ce socle de 26x28 tenons n'est pas basé sur une plaque standard et se compose de nombreux éléments qui viennent gonfler l'inventaire final du set. Pour une fois qu'un set LEGO de grande envergure n'est pas condamné à être exposé sans support de présentation, je ne vais pas m'en plaindre. Le sol lunaire en version LEGO avec les quatre mini cratères qui accueillent les pieds du LEM est un accessoire qui au delà d'offrir une jolie mise en situation permet aussi de déplacer facilement l'engin.

10266 NASA Apollo 11 Lunar Lander

Les compartiments latéraux du LEM contiennent la caméra déclenchée par Armstrong lors de sa sortie et le réflecteur laser qui permettait alors de mesurer la distance entre la Terre et la Lune. Ces éléments peuvent paraître anecdotiques pour certains, mais ils contribuent eux aussi à donner une valeur pédagogique au produit et serviront surtout de point de départ à quelques explications plus détaillées sur le déroulement de la mission Apollo 11.

Personne ne jouera avec ce set et la caméra restera probablement longtemps dissimulée dans son espace de rangement. Comme souvent avec les produits LEGO, on sait que c'est là et c'est suffisant même si ça ne se voit pas. Le réflecteur laser peut en revanche facilement trouver sa place sur le socle d'exposition, c'est là qu'il doit se trouver.

10266 NASA Apollo 11 Lunar Lander

Les deux minifigs fournies sont présentées comme deux astronautes, sans précision supplémentaire sur l'identité des personnages. Il ne peut pas y avoir de confusion ici, il s'agit évidemment de Buzz Aldrin et de Neil Armstrong, Michael Collins étant resté en orbite dans le module de commande durant la mission.

Je trouver personnellement dommage qu'un produit célébrant le cinquantenaire de l'alunissage ne contiennent pas le troisième membre de l'équipage d'Apollo 11. Il n'a pas posé le pied sur la lune mais Collins a fait sa part du boulot et a largement contribué au succès de la mission. Quitte à proposer une boite qui rend hommage à l'événement, une minifig supplémentaire, même générique, aurait été la bienvenue.

Sur le plan technique, la tampographie du torse des deux personnage est un peu ratée, il y a un désagréable effet de flou sur le logo de la NASA et sur les différentes zones imprimées. Le défaut apparaît sur les deux minifigs et même si leur torse disparaît sous le casque, c'est dommage de ne pas avoir un produit parfaitement fini.

10266 NASA Apollo 11 Lunar Lander

En parlant du casque, dommage que LEGO n'ait pas fait l'effort de proposer une reproduction à peu près correcte de l'équipement des deux astronautes. La pièce générique utilisée ici ne ressemble ni de près ni de loin à la tenue d'Armstrong et d'Aldrin. La forme de la verrière dorée n'est pas non plus conforme et j'espérais obtenir deux têtes moins génériques et de couleur chair pour les deux astronautes. Les têtes jaunes fournies ne sont pas à la hauteur de l'anniversaire que ce produit entend fêter. Cette boite n'est pas un simple set LEGO CITY ou Creator, elle méritait mieux que ça sur le plan des minifigs.

En résumé, je pense que cette boite est plutôt réussie malgré les quelques défauts soulignés plus hauts. Ce n'est pas une maquette 100% fidèle du LEM, mais c'est un produit suffisamment abouti pour le rendre convaincant sur le plan éducatif et en faire un parfait compagnon du set LEGO Ideas 21309 NASA Apollo Saturn V sur vos étagères. Les minifigs sont un peu trop génériques à mon goût mais on fera avec.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire (évitez les "Je participe, je tente, etc..." soyez un peu plus constructifs) sur cet article avant le 9 juin 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

senseofbricks - Commentaire posté le 04/06/2019 à 17h14

LE SET 10266 NASA APOLLO 11 LUNAR LANDER SUR LE SHOP LEGO >>


LEGO BrickHeadz 40367 Lady Liberty

S'il reste encore des collectionneurs de figurines LEGO BrickHeadz dans la salle, sachez que les visuels officiels du set 40367 Lady Liberty sont maintenant en ligne sur le serveur qui héberge les photos officielles des produits LEGO en vente sur la boutique officielle en ligne du fabricant.

Dans la boite, 153 pièces pour assembler la Statue de la Liberté avec en guise de flamme la même pièce que dans le set LEGO Architecture 21042 Statue of Liberty (2018), à savoir les cheveux d'Armando Salazar mais en Pearl Gold.

Cette version de la Statue de la Liberté a elle aussi la tête plate, mais ici c'est le concept qui veut ça. Et elle a des yeux...

Disponibilité imminente de cette nouvelle boite sur le Shop LEGO et dans les LEGO Stores à un tarif qui logiquement devrait être de 9.99 €.

LEGO BrickHeadz 40367 Lady Liberty

LEGO BrickHeadz 40367 Lady Liberty


75236 Duel on Starkiller Base

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO Star Wars 75236 Duel on Starkiller Base (191 pièces - 19.99 €), une petite boite qui propose de recréer la scène de l'affrontement entre Rey et Kylo Ren vu dans Star Wars : The Force Awakens.

C'est évidemment un set à ranger dans la case "essorage de licence". Ceux qui auraient voulu reproduire cette scène ont depuis longtemps les minifigs des deux personnages concernés dans leurs collections et ce playset n'apporte pas grand chose de plus que ce que n'importe quel diorama sur fond blanc pourrait permettre.

75236 Duel on Starkiller Base

Beaucoup de reviews que j'ai pu voir ou lire jusqu'ici se gargarisent sans ménagement sur les "fonctionnalités" intégrées à ce playset : les deux arbres qui basculent avec l'un d'entre eux qui révèle une cache dans laquelle se trouve un blaster et la plateforme qui s'ouvre sous les pieds des deux protagonistes, comme dans le film. Je rappelle quand même que même les playsets Kenner de mon enfance faisaient mieux en terme de truc qui s'ouvrent, basculent, se referment, etc... Il n'y a pas de quoi crier au génie quand un jouet de construction fait bon usage de toutes ses possibilités.

En conclure comme LEGO le fait que grâce à ce set "...Les enfants peuvent revivre les moments inoubliables de Star Wars : Le Réveil de la force..." est à mon avis un peu prétentieux. Les plateformes circulaires sur lesquelles se trouvent Rey et Kylo Ren sont mobiles mais il faut les manipuler à la main pour que les sabres s'entrechoquent. Deux tiges placées sous la base auraient été les bienvenues pour pouvoir mettre aisément en mouvement les deux supports et assister à un combat sans doigts qui viennent perturber l'action.

75236 Duel on Starkiller Base

En fait, ce set est surtout un petit produit d'exposition suffisamment compact pour traîner sur le coin d'un bureau ou d'une étagère sans être trop envahissant. C'est un clin d'œil discret à une scène du film qui ne méritait sans doute pas mieux et ceux dont le budget est limité qui ne voudraient s'offrir qu'une seule boite basée sur ce film trouveront peut-être ici de quoi se faire plaisir.

Je vois d'ici venir tous ceux qui me diront que ce set permet surtout d'obtenir une minifig exclusive de Kylo Ren. Et c'est bien le cas, avec une minifig qui est effectivement inédite et pour l'instant exclusive même s'il ne s'agit en fait que d'une variante graphique de la minifig vue dans le set 75139 Battle on Takodana (2016) avec quelques accrocs supplémentaire sur la tunique du personnage. La tête fournie ici est inédite mais la cape fournie dans le set 75139 est en revanche passée à la trappe.

Kylo Ren dispose ici de deux expressions du visage, c'est cohérent avec le déroulement de la scène concernée et le côté du visage avec la blessure est très réussi.

75236 Duel on Starkiller Base

Comme LEGO fait souvent les choses à moitié, la minifig de Rey livrée dans cette boite est celle déjà vue dans une demi-douzaine de boites qui mettent en scène le personnage. je sais bien qu'il aurait été difficile de faire autrement, Rey porte dans cette scène la même tenue que dans la quasi-totalité du film.

Pourtant, une discrète modification de la tampographie du torse et/ou des jambes aurait suffi à faire le bonheur des collectionneurs et à donner un destin différent à ce set. Je le signale au passage parce que c'est toujours autant inadmissible : la teinte couleur chair du cou de la minifig de Rey est trop terne et n'est pas raccord avec la tête du personnage.

75236 Duel on Starkiller Base

Bref, ce petit set au sujet duquel LEGO déclare "...Prépare-toi pour un jeu créatif épique sur la Base Starkiller !..." est à mon avis un joli produit d'exposition pour fan adulte en manque de place plus qu'un jouet à offrir aux plus jeunes. Vous pouvez le voir comme un set Architecture de la gamme LEGO Star Wars...

J'ai forcé mon fils de 9 ans, fan de Star Wars comme de beaucoup d'autres choses, à jouer avec ce playset et il à simplement renversé les deux arbres avant de retourner jouer à Moonlighter en se moquant de moi et mon "jouet" trop cher.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 20 mai 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

PierreBC - Commentaire posté le 12/05/2019 à 09h54

21046 Empire State Building

On découvre aujourd'hui un premier visuel de l'autre set LEGO Architecture prévu le second semestre 2019 : la référence 21046 Empire State Building (1767 pièces - 109.99 €). On dispose pour l'instant uniquement du visuel ci-dessus, mis en ligne par l'enseigne belge Toy Champ, mais je pense que c'est suffisant pour en conclure que la reproduction du bâtiment est plutôt convaincante. Le prix public de cette nouvelle version de 1797 pièces devrait avoisiner la centaine d'euros.

Le set 21045 Trafalgar Square ci-dessous (1197 pièces - 84.99 €) avait déjà été dévoilé il y a quelques semaines à l'occasion de la mise en ligne par LEGO de l'annonce d'une séance de dédicace au LEGO Store de Leicester Square à Londres. Les visuels officiels du set sont maintenant en ligne chez LEGO :

21045 Trafalgar Square


LEGO Architecture 21045 Trafalgar Square

C'est LEGO qui dévoile aujourd'hui cette première image du set LEGO Architecture 21045 Trafalgar Square, mise en ligne pour illustrer l'annonce d'une une séance de dédicace qui aura lieu au LEGO Store de Leicester Square à Londres le 27 avril prochain en présence du designer Rok Zgalin Kobe.

Sans trop se mouiller, on peut en conclure que c'est le Community Manager de la marque qui a commis une boulette, LEGO ne dévoilant généralement pas ce type de set  de cette manière...

Le set lui-même me semble plutôt convaincant, avec la façade de la National Gallery, le parvis, la colonne de Nelson avec ses micros-statues de lions, les fontaines et les quelques arbres qui entourent la place. En bonus, un taxi londonien et deux bus à impériale. C'est réussi.

Le set sera disponible sur la boutique officielle en ligne et dans les LEGO Stores dès le 1er mai 2019 à un tarif qui devrait tourner aux alentours des 79 €.