75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 20

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au contenu du set LEGO Star Wars 75331 The Mandalorian Razor Crest, le nouveau membre de la gamme LEGO Star Wars Ultimate Collector Series, avec ses 6187 pièces et son prix public fixé à 599.99 €. Ce produit dérivé de la série The Mandalorian sera disponible sur la boutique officielle en ligne et dans les LEGO Stores en avant-première VIP dès le 3 octobre 2022 avant une disponibilité globale annoncée pour le 7 octobre.

Il s'agit donc ici d'assembler une reproduction de l'ancien vaisseau de Din Djarin, forcément plus détaillée que celle du set 75292 The Razor Crest (1023 pièces - 139.99 €) commercialisé depuis 2020. les collectionneurs devaient jusqu'ici se contenter de la version playset du vaisseau, ils auront maintenant la possibilité d'ajouter une vraie maquette d'exposition de l'engin sur leur étagères si le besoin s'en fait sentir et que le budget nécessaire à l'acquisition de cette grosse boite est disponible.

Comme pour beaucoup de produits de l'univers Ultimate Collector Series (UCS), LEGO met ici le paquet sur l'emballage avec de jolis visuels imprimés sur les deux boites présentes dans le carton.  Dans le cas de ces grosses boites pour collectionneurs avertis et exigeants, l'emballage fait forcément partie de "l'expérience" et il est ici très réussi. Les instructions sont réparties en quatre livrets distincts qui permettent d'éventuellement se répartir l'assemblage du produit à plusieurs grâce aux sachets correspondants et à la conception modulaire du produit.

Les designers du set l'avouent volontiers, l'échelle du produit a été déterminée par les deux éléments transparents tampographiés qui forment les flancs de la verrière du poste de pilotage. Les deux pièces utilisées ne seront d'ailleurs pas inconnues de tous ceux qui ont dans un coin un exemplaire du set LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle (ou de la réédition 92177 Ship in a Bottle) : il s'agit des éléments qui formaient la partie supérieure du corps de la bouteille au niveau de la jonction avec le goulot de l'objet. Le lien entre les deux pièces tampographiées est ici assuré par un sticker à peu près raccord et le résultat est plutôt convaincant.

Vous l'aurez remarqué depuis l'annonce officielle du produit, le Razor Crest en version LEGO ne profite d'aucune pièce métallisée, pas même un simple liseré ou quelques détails disséminés sur la surface de la maquette. Il ne fallait de toute façon pas trop rêver, LEGO n'allait pas nous livrer une carlingue reluisante et il faudra donc se contenter du gris un peu triste proposé. Les fans de la gamme LEGO Star Wars seront en terrain connu et le contraste sera éventuellement assuré par l'éclairage ambiant et les ombres qui en résultent.

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 24

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 10

Le produit de 72 cm de long sur 50 cm de large et 24 cm de haut est conçu selon la martingale habituellement utilisée pour ce type de maquette avec une structure interne composée de poutres Technic sur laquelle on vient fixer ou poser des sous-ensembles formant la carlingue du vaisseau. Les ajustements entre les différentes sections sont pour la plupart très corrects à l'exception de quelques zones où la jonction me semble un peu plus hasardeuse. Le designer s'en tire toutefois à mon avis plutôt bien sachant que le Razor Crest est un vaisseau au design complexe. La maquette proposée me semble digne de l'appellation Ultimate Collector Series, en tout cas plus que certaines autres propositions récentes du fabricant à la finition beaucoup moins aboutie.

La construction obtenue en fin d'assemblage est ce qu'on pourrait considérer comme modulaire avec la possibilité de retirer certains sous-ensembles sans devoir déclipser ou décrocher quelque chose de particulier. Le retrait de ces sections indépendantes permet un accès à l'espace intérieur de ce vaisseau qui n'est donc pas une coquille vide. Ce détail peut paraître anodin, mais LEGO aurait pu se contenter de nous livrer un produit sans finitions intérieures et la présence de quelques aménagements internes et des accessoires associés contribue grandement à faire de l'assemblage du produit une longue séquence parsemée de clins d'œil qui seront forcément appréciés par les fans de la série. L'objectif n'est plus d'arriver au bout pour profiter du résultat, la progression amène son lot de moments satisfaisants.

La large section qui couvre l'arrière du vaisseau peut-elle aussi être retirée, mais il faudra la décrocher et il n'y a de toute façon pas grand chose à découvrir dessous à part un amas de poutres Technic qui surplombe les faux vérins de la plateforme arrière du vaisseau. On appréciera également de pouvoir ouvrir deux trappes latérales qui permettent de jeter un coup d'œil sur l'agencement interne sans devoir retirer les moteurs ou les deux autres sections amovibles placées entre ces derniers et le poste de pilotage. En laissant ces deux trappes ouvertes, on obtient un effet de présentation conforme à de nombreux plans vus au fil des épisodes.

De gros efforts ont été faits pour proposer un agencement de l'engin qui plaira aux fans et les différents espaces réservent leurs lots de références à la série. Pas question de spoiler le plaisir de ceux qui dépenseront 600 € dans cette boite, à eux de découvrir ce que les designers ont jugé utile de glisser dans les coursives du vaisseau pour leur faire plaisir même si les photos que je vous propose ici dévoilent largement certains de ces aménagements, accessoires et autres décorations. ne vous attardez pas trop sur ces clichés si vous voulez conserver le plaisir de la découverte intact.

Le vaisseau repose sur ses trois trains d'atterrissage et il n'est donc pas mis en scène sur un éventuel présentoir associé à la bande noire qui met en avant la plaque de présentation et les figurines fournies. Le designer du set justifie ce choix en invoquant le poids conséquent de la maquette, en grande partie à cause du module regroupant les deux moteurs.

Les photos que je vous propose sont plutôt explicites sur ce point, l'intérieur des moteurs est en effet constitué de nombreux éléments et le poids du module qui les regroupe tous les deux via une section centrale s'en ressent.  En y regardant de plus près, on constate même que le vaisseau ploie un peu sous le poids des moteurs et penche légèrement vers l'arrière. Les trois patins sont également fixes et ne sont pas rétractables, ils servent de support à l'imposante maquette qui ne pourra donc pas être présentée en position de vol sauf en la modifiant vous-même. Je le signale parce c'est toujours un peu rageant, il manquait une pièce indispensable à la fixation du patin avant dans l'exemplaire que j'ai reçu. Elle n'est pas sous le bureau, j'ai vérifié.

Je pense que ce choix était le bon : dans mes souvenirs, les meilleures vues du Razor Crest au fil des différents épisodes de la série dans lequel il est présent sont celles du vaisseau posé sur une planète ou une autre. Le sticker de présentation est là pour la forme et pour affirmer l'appartenance du produit à l'univers Ultimate Collector Series, les quelques facts techniques qui y sont listés sont à mon avis sans grand intérêt. Vous le savez si vous suivez, LEGO a confirmé que ces plaques seraient un jour imprimées et c'est une bonne nouvelle pour tous ceux qui désespèrent de voir leur sticker se décoller et s'abîmer avec le temps.

Au rayon des défauts notables, c'est toujours la même rengaine : la teinte gris clair n'est pas exactement la même pour toutes les pièces, il y a quelques grosses plaques mates avec leur point d'injection central disséminées à la surface de la maquette et la teinte jaune des stickers n'est pas totalement raccord avec celle des pièces.

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 25

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 21

J'ai quand même insisté à propos de ces plaques mates et les designers avouent volontiers être eux aussi parfois agacés par le manque de finition de ces éléments. Ils précisent cependant que LEGO n'est actuellement pas en mesure d'injecter des plaques de ce format en passant par la tranche comme pour d'autres pièces moins volumineuses et que l'injection par le centre de la plaque garantit une répartition homogène du plastique dans le moule. Dont acte.

Concernant la présence de stickers sur un produit haut de gamme destiné à finir sa carrière exposé sur une étagère, les réponses obtenus sont moins convaincantes même si les designers affirment faire leur maximum pour utiliser des pièces lorsqu'il s'agit de reproduire des motifs simples et que l'utilisation d'autocollants n'est envisagée qu'en dernier recours. Cela n'explique pas l'incapacité du fabricant à fournir des teintes assorties entre les pièces et les stickers et le Razor Crest souffre de ce défaut au niveau des surfaces jaunes imprimées et placées sur les flancs de la carlingue.

Les deux blocs de carbonite fournis sont eux aussi habillés de stickers et LEGO aurait pu faire un effort sur ce point précis. Ces autocollants devraient résister un peu mieux aux assauts du temps que ceux placés à l'extérieur de la maquette mais leur design me parait un peu grossier et daté pour un produit haut de gamme commercialisé en 2022.  La référence à la série est cependant bien là, on fera donc avec.

Du côté des quatre figurines fournies, celle du Mandalorian est similaire à la minifig livrée dans les sets 75254 AT-ST Raider (2019) et 75292 The Razor Crest (2020) avec en bonus des bras tampographiés et un casque un peu plus détaillé que d'habitude sous lequel se cache le visage de Din Djarin, une pièce déjà livrée dans le set 75325 The Mandalorian's N-1 Starfighter (2022). La combinaison de ces différents éléments aboutit à une figurine vraiment très réussie qui devrait plaire aux collectionneurs.

La minifig du Mythrol capturé par Din Djarin me semble un peu décevante, LEGO n'ayant pas jugé utile de créer un nouveau moule pour la tête du personnage. Les évents latéraux sont donc ici simplement tampographiés et il faudra se contenter de cette interprétation minimaliste de la créature même si la tenue est globalement conforme à celle vue à l'écran. le personnage perd cependant les attributs caractéristiques qui le rendent facilement identifiable, il devient à mon avis ici une figurine générique pas très inspirée.

La minifig du Ugnaught Kuill profite en revanche de son côté d'une tête moulée à la tampographie complexe que je trouve vraiment très réussie. Nous reverrons sans doute cette figurine dans un autre set de la gamme LEGO Star Wars basé sur la série The Mandalorian, je pense que LEGO n'aura pas créé ce moule avec casque et lunettes intégrées juste pour une seule boite, fût-elle un set de la gamme Ultimate Collector Series.

Le blurrg chevauché par Kuill n'est de son côté pas moulé, il faudra l'assembler et le résultat paraît un peu grossier, surtout lorsque la créature est associée avec la maquette qui profite d'une finition très aboutie. Les avis au sujet de cette interprétation de la créature seront sans doute très partagés, entre ceux qui considèrent que c'est du LEGO et que le choix du designer d'aller piocher son inspiration du côté des créatures vues dans l'univers des Microfighters se justifie totalement et ceux qui auraient préféré une figurine plus fidèle et moulée.

La figurine de Grogu est celle déjà livrée dans plusieurs boites, la tête et les mains ne sont toujours pas du même vert et personne n'a l'air de réellement s'en plaindre. Toutes les figurines fournies peuvent être installées dans le vaisseau si vous voulez vous passer du présentoir. Même le blurrg peut être rangé dans la soute du vaisseau, c'est prévu pour.

Les plus observateurs auront remarqué la présence de deux éléments d'amure appartenant à Boba Fett à l'arrière du vaisseau, ces éléments, le casque et le jetpack, sont ceux déjà largement disponibles et ne sont pas inédits.

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 28

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 29

Pour conclure, je pense que le Razor Crest a rapidement gagné le droit de devenir un membre à part entière de la gamme Ultimate Collector Series malgré sa carrière relativement limitée à deux courtes saisons d'une série diffusée uniquement sur la plateforme Disney+. Le vaisseau est immédiatement devenu un acteur majeur de la série et même si son sort est scellé de manière définitive,  cette maquette reste à mon avis la bienvenue.

Beaucoup de fans se contenteront malgré tout de la version plus compacte et moins détaillée déjà commercialisée, je peux comprendre leur manque d'enthousiasme surtout lorsqu'il s'agit de débourser 600 € alors que l'année a déjà essoré nombre d'entre nous avec un série de boites pour adultes vendues plusieurs centaines d'euros et commercialisées en l'espace de quelques mois.

Ce set aurait pu être indispensable s'il avait été LA seule très grosse (et très chère) boite de l'année, mais nous avons tous déjà été très sollicités financièrement en 2022 et il faut faire des choix. Et l'année n'est même pas terminée...

Il n'en reste pas moins que je trouve ce Razor Crest franchement réussi et qu'il mérite largement son intégration dans la gamme Ultimate Collector Series. Le produit offre une expérience d'assemblage très divertissante malgré quelques phases un peu répétitives, l'intérieur du vaisseau a été soigné, les clins d'œil divers et variés à la série sont là et le résultat final est convaincant même s'il faut se contenter une fois de plus d'un gros vaisseau gris qui paraîtra un peu fade à certains. La mission est à mon avis remplie, je ferai donc l'effort.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 8 octobre 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Bince - Commentaire posté le 29/09/2022 à 16h27
Rejoignez la discussion !
guest
2K Commentaires
les plus récents
les plus anciens Les mieux notés
Voir tous les commentaires
2K
0
N'hésitez pas à intervenir dans les commentaires !x
2