Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75953 Hogwarts Whomping Willow

Compagnon idéal du set 75954 Hogwarts Great Hall, le set LEGO Harry Potter 75953 Hogwarts Whomping Willow (753 pièces - 74.99 €) est-il simplement une extension un peu chère ou un produit qui se suffit à lui-même ?

Vous le savez déjà, LEGO met en avant la complémentarité entre les éléments de cette boite et la reproduction de Poudlard vendue dans le set 75954. Sur l'emballage des deux produits, dans les livrets d'instructions et même dans la description officielle (...Peut-être combiné avec la grande salle du château de Poudlard™ 75954 pour des aventures LEGO Harry Potter encore plus passionnantes...), le fabricant ne manque jamais de nous rappeler qu'il faut repasser à la caisse pour profiter des possibilités offertes par la réunion de ces sets.

L'assemblage est toujours aussi simpliste et reposant avec ce set : On empile des briques jusqu'à obtenir une construction identique à celle vue sur la boite.

Rien de sorcier (!) dans ce set, même les plus jeunes atteindront facilement l'objectif fixé par LEGO. Après deux semaines passées à assembler les différents sets de la second vague LEGO Technic 2018, je dois dire que j'ai eu l'impression d'être en mode Speed Build ici...

La contrepartie à cette relative simplicité de l'assemblage, c'est que c'est toujours aussi fragile, difficile à déplacer et compliqué à manipuler sans faire tomber quelque chose.

75953 Hogwarts Whomping Willow

Grosse fournée de stickers dans cette boite, les plus jeunes ou les moins habitués devront faire appel à la patience de leurs parents s'ils ne veulent pas défigurer l'ensemble avec des autocollants mal positionnés ou de grosses bulles d'air sous les briques des murs.

Le potentiel de ce playset se résume à faire atterrir la Ford Anglia dans les branches du Saule Cogneur, sauf à trouver passionnant le fait de "...mélanger des potions..." ou de "...patrouiller sur les remparts...".

Le Saule Cogneur est d'ailleurs la vraie star du set. Les bouts de murs et les quelques pièces garnies d'accessoires ne forment qu'un avant-goût de la boite qui nous manque cruellement et ne sont finalement là que pour nous donner envie d'acheter le set 75954 Hogwarts Great Hall.

Le quota jouabilité est ici assuré par la molette qui permet de faire tourner l'arbre sur lui-même. Avec un peu d'entraînement, il est même possible d'éjecter la Ford Anglia. C'est amusant. Deux très gros stickers habillent le tronc du Saule Cogneur, c'est dommage mais c'est mieux avec.

75953 Hogwarts Whomping Willow

La reproduction de la Ford Anglia 105E Deluxe vue dans le film est correcte. C'est Chibi, presque cartoon, mais ce n'est pas un set LEGO Creator Expert sous licence, le véhicule fait donc le job.

Pas de sièges à l'intérieur, il faut pouvoir y placer Harry Potter et Ron Weasley et les deux personnages resteront donc debout, il n'avaient qu'à pas rater le train.

Les deux valises fournies iront dans le coffre, quelle idée de vouloir les mettre dans les mains des personnages.

Désolé pour les puristes, le volant n'est pas à droite, il est placé au milieu du poste de conduite et LEGO ne fournit pas de cages pour Hedwige (fournie) et Croûtard (dans l'autre set)...

75953 Hogwarts Whomping Willow

Du côté des minifigs, en marge des versions inédites et pour l'instant exclusives à cette boite de Harry, Ron, Seamus Finnigan et Argus Filtch, on retrouve évidemment des personnages communs à plusieurs sets : Hermione Granger est aussi livrée dans le set 75954 Hogwarts Great Hall et elle est également accompagnée de Severus Rogue dans le set 75956 Quidditch Match.

Double visage pour tout le monde et deux jolies tenues "civiles" pour Harry et Ron, assez fidèles au film même si le pantalon de Harry n'est pas de la bonne couleur.

75953 Hogwarts Whomping Willow

J'ai lu beaucoup de choses sur le choix des designers concernant l'intégration des plantes (6135278) sur les branches du Saule Cogneur. Elles ont en effet une fâcheuse tendance à se décrocher et à tomber au moindre mouvement.

Scoop : C'est fait exprès, comme si les feuilles d'un arbre tombaient lorsque le vent souffle fort par exemple... Les intégristes de la nomenclature officielle d'assemblage LEGO et pourfendeurs de connexions dites "illégales" n'auront qu'à se faire une raison ou à modifier la construction.

75953 Hogwarts Whomping Willow

LEGO vante la complémentarité entre le set présenté ici et le set 75954 Hogwarts Great Hall. Il y a bien deux pins Technic qui permettent de connecter les deux constructions mais il faudra accepter quelques désagréments. L'escalier mobile ne peut plus être complètement déployé après connexion car il vient buter sur une lanterne. Il recouvre de toute façon une partie de la salle attenante, limitant de fait la jouabilité au sein des lieux.

Sachez que vous n'êtes pas obligé de suivre les instructions de LEGO, personne ne vous en voudra. Vous pouvez aussi connecter la construction de l'autre côté de Poudlard et vous obtiendrez ainsi un playset à angle droit où vous pourrez garer la Ford Anglia devant la Grande Salle, c'est aussi bien.

75953 Hogwarts Whomping Willow

Pour finir, je pense que ce set n'est effectivement qu'un addon de luxe (74.99 € tout de même...) pour la référence 75954 Hogwarts Great Hall. Si les deux boites réunies offrent un playset d'une belle envergure, le set 75953 pris séparément n'offre pas beaucoup de possibilités avec ses espaces exigus et l'unique fonctionnalité physique notable qui consiste à faire tourner le Saule Cogneur sur lui-même.

C'est d'ailleurs le défaut de ces sets LEGO Harry Potter qui ne choisissent pas clairement leur camp : Un peu trop grossiers pour en faire des produits d'exposition haut de gamme et un peu trop faibles en fonctionnalités pour en faire des playsets attractifs même si les descriptions officielles ne manquent pas de nous rappeler que "...Les scènes emblématiques des films Harry Potter™ peuvent être recréées avec ces ensembles..."

Comme je le disais lors du test du set 75954 Hogwarts Great Hall, il faut dépenser 184.98 € pour s'offrir la totale. Ce que fera la grande majorité des fans qui ne supporteront pas bien longtemps de ne posséder qu'une partie de Poudlard. Si vous avez de la patience, je parie que LEGO ne manquera pas de proposer le lot à tarif préférentiel dans les mois à venir.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 9 septembre prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Nounours10 - Commentaire posté le 01/09/2018 à 16h31

 

75953 Hogwarts Whomping Willow


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75954 Hogwarts Great Hall

Et si on jetait un rapide coup d'œil au set 75954 Hogwarts Great Hall (878 pièces- 109.99 € - Points VIP X2 en août) ? Pourquoi rapide ? Parce que ce type de set n'appelle pas de critique particulière tant il s'adresse à un public spécifique.

Vous êtes fans de Harry Potter et vous ne voulez pas dépenser 419.99 € dans la grosse maquette à l'échelle micro du set 71043 Hogwarts Castle ? Cette boite plus modeste est faite pour vous, surtout si vous préférez les minifigs aux micro-machins. Vous n'avez aucune affinité particulière avec l'univers d'Harry Potter ? Vous venez d'économiser 109.99 €. Fin de l'histoire.

Les sets LEGO Harry Potter commercialisés entre le début des années 2000 et 2011 étant devenus inaccessibles sur le marché secondaire, de nombreux fans qui ne s'intéressaient pas forcément aux produits LEGO à l'époque se réjouissent aujourd'hui de ce reboot de la gamme. C'est compréhensible et quel que soit le contenu des nouvelles boites proposées par LEGO, elles feront de toute façon probablement l'unanimité chez les fans enfin récompensés de leur patience.

75954 Hogwarts Great Hall

Pour le reste, cette boite propose d'assembler une représentation très caricaturale de Poudlard se concentrant sur la Grande Salle et sur une tour regroupant quelques espaces plus ou moins identifiables.

Tout ici est résumé à sa plus simple expression et verse même parfois dans le symbolisme le plus épuré. Les designers ont voulu entasser un nombre incalculable de références et certaines se trouvent parfois résumées à leur plus simple expression. Même le Choixpeau est de la partie avec une pièce joliment travaillée (devant le miroir sur la photo ci-dessous). La Pierre Philosophale est dans le coffre placé au premier étage de la tour. Les fans sont aux anges, les autres restent de marbre. C'est logique.

75954 Hogwarts Great Hall

Il faudra s'appliquer à coller les inévitables stickers fournis sur les deux faces des éléments amovibles du miroir du riséd, sur les bannières réversibles des différentes maisons, sur l'horloge placée au dessus de la grande porte et sur les murs de la tour. Ne vous étonnez pas si le résultat final que vous obtenez après application des différents stickers sur les murs de la tour diffère du visuel présent sur l'emballage du set. Les instructions proposent un placement différent.

Il n'en reste pas moins que grâce à ce set, les plus jeunes auront entre les mains une boite abordable dont le challenge de construction est loin d'être relevé. Cette version compacte de Poudlard constitue aussi un playset tout à fait acceptable même s'il est un peu fragile par endroits. C'est notamment le cas des flèches du toit qui ont une fâcheuse tendance à se décrocher. C'est agaçant, mais comme c'est du LEGO, ça se remonte en un clin d'œil.

Les collectionneurs de minifigs feront de leur côté l'effort pour pouvoir ajouter les nouvelles versions de leurs personnages préférés à leur collection. Et LEGO n'a pas été avare avec cette boite.

Comme avec les autres maisons de poupées aux faux airs de décors de cinéma habituellement commercialisées par LEGO, il faut de petits doigts pour accéder à certains des espaces "jouables". Mais cette boite étant destinée aux enfants (de 8 à 14 ans, c'est écrit sur l'emballage...), ce n'est pas un problème...

75954 Hogwarts Great Hall

Sur le plan purement architectural, on reconnaît Poudlard au premier coup d'œil, c'est réussi. Ceux qui ne se sont jamais intéressé à l'univers Harry Potter y verront peut-être une église médiévale, mais les fans ne seront pas dupes. C'est compact, un peu simplifié, mais le résultat est tout à fait correct. À titre personnel, je préfère le gris utilisé ici pour les toits au vert des sets précédents. Chacun aura son avis sur la question.

À vous de créer ensuite le piton rocheux sur lequel est posé Poudlard pour lui donner un peu de hauteur.  Quelques MOCeurs se sont déjà essayé à l'exercice avec succès (voir le magnifique travail de Vortex sur le sujet).

Dommage que LEGO ne fournisse pas de quoi fermer complètement la bâtisse au lieu de livrer un demi bâtiment. Un pan de toit supplémentaire aurait été le bienvenu.

Exit la flotille de barques naviguant vers Poudlard, il faut se contenter ici d'un seul exemplaire, la grande salle devient un espace exigu aux bannières réversibles avec des bancs sur lesquels les élèves ne peuvent pas vraiment s'asseoir, il y a même deux chaises posées à même le sol devant la table des professeurs...

Les nombreuses tours de la bâtisse sont ici modestement représentées et la tour principale n'est même pas parfaitement ronde ce qui jure un peu avec le toit de la chose qui affiche lui une forme plutôt convaincante.

75954 Hogwarts Great Hall

Harry aura un peu de mal à distinguer ses parents dans le miroir derrière lequel se cache Fumseck (Fawkes) en étant collé si près et les gigantesques escaliers mobiles vus au cinéma se résument à un modeste ensemble escamotable.

Sans parler du Basilisk dont la représentation ici est loin d'être acceptable sauf si on considère que la chose est inspirée d'une nouvelle forme d'art moderne.

75954 Hogwarts Great Hall

Du côté des minifigs, LEGO a été plutôt généreux dans cette boite et il y en a presque pour tous le monde. Cinq élèves sont fournis : Harry Potter (avec Hedwige), Hermione Granger, Ron Weasley (avec Croûtard), Susan Bones et Draco Malefoy.

Petit pull avec col en V et cravate aux couleurs de la maison respective de chaque élève pour tout le monde. Sobre, mais conforme. Petites jambes non articulées pour toute la troupe, ce sont encore des enfants... Pour les versions adolescentes des personnages, il faudra attendre les futurs sets.

Mention spéciale pour la chevelure d'Hermione Granger, c'est fidèle à la coupe de cheveux de la comédienne Emma Watson.

75954 Hogwarts Great Hall

Pas d'élèves sans professeurs : Minerva McGonagall, Albus Dumbledore et Quirinus Quirrell font le job. Double visage pour Quirell, vous savez pourquoi...

Nick Quasi Sans-Tête et Rubeus Hagrid complètent le casting offert par cette boite. On pourra discuter de l'apparence d'Hagrid, certains lui trouvant un look de Playmobil. Je le trouve au contraire plutôt réussi, c'est un bon compromis entre minifig et bigfig entièrement moulée.

75954 Hogwarts Great Hall

La créature dont on aurait pu se passer ici, c'est le Basilic (ou Basilisk en VO). Ce reptile géant enfermé dans la Chambre des Secrets a effrayé toute une génération de fans. Son interprétation en version LEGO est loin de rendre hommage à cette créature menaçante.

On sait que LEGO à fait l'impasse sur la Chambre des Secrets après avoir testé une première version du set qui intégrait cet espace auprès d'un panel d'enfants restés plus ou moins indifférents à la présence des lieux. Ces mêmes enfants avaient toutefois manifesté un certain intérêt pour le serpent lui-même, il a donc été conservé.

75954 Hogwarts Great Hall

Au delà de son potentiel de playset, ce produit offre également une alternative intéressante en matière d'exposition. De loin, on reconnaîtra les façades caractéristiques de Poudlard.

Les choses se compliqueront avec l'ajout des quelques murs fournis par le set 75953 Hogwarts Whomping Willow (753 pièces - 74.99 €) qui étoffent un peu la construction mais augmentent sensiblement et de manière non linéaire la surface occupée par l'ensemble.

Le set 75953 Hogwarts Whomping Willow, dont nous reparlerons prochainement, permettra au passage d'obtenir quelques minifigs supplémentaires et la facture totale grimpe donc à 184.98 €. C'est à chacun de voir si le jeu en vaut la chandelle.

Au final, difficile de ne pas dire tout simplement oui à cette boite qui trouvera son public parmi les nombreux fans de l'univers Harry Potter heureux de pouvoir s'offrir un produit dérivé de qualité. Il y en a pour tout le monde, enfants désireux de s'amuser dans les couloirs de Poudlard et parents collectionneurs, le tout à un tarif qui me semble presque raisonnable.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 5 septembre prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

LZDSGN - Commentaire posté le 27/08/2018 à 12h54

75954 Hogwarts Great Hall


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Architecture 21047 Las Vegas

La gamme Architecture est probablement celle qui se prend le plus au sérieux chez LEGO. Emballage sobre et classieux, livret d'instructions avec couverture noire cartonnée, prix publics élevés, on ne rigole pas. C'est du LEGO, mais on joue pas avec et on est donc en droit d'attendre que le contenu des sets soit à la hauteur de la réputation de la gamme. On trouve toujours de quoi esquisser un sourire face à l' ingénieuse utilisation d'une pièce ou une autre, mais ici c'est du sérieux avec des "...ensembles qui trouvent leur place dans tous les intérieurs..."

Dernier set en date dans cette gamme, la référence 21043 Las Vegas dont la mouture précédente jamais commercialisée (réf. LEGO 21038) a fait l'objet d'un remaniement suite au massacre d'une soixantaine de personnes par un tireur posté dans les étages de l'hôtel Mandalay Bay en octobre 2017. C'est donc l'hôtel Bellagio qui remplace le Mandalay Bay sur la skyline du set définitif 21047 Las Vegas (501 pièces - 44.99 €).

Je pourrais en faire des tonnes sur les différentes techniques utilisées ici pour assembler des différents hôtels, mais je laisse les acquéreurs de cette boite profiter de ce petit plaisir. Après tout, ils payent aussi pour ça.

LEGO Architecture 21047 Las Vegas

Las Vegas se résume pour beaucoup de visiteurs à quelques allers-retours sur le strip entre trottoirs bondés et halls interminables d'hôtels remplis de machines à sous et s'étend à leurs yeux depuis le panneau d'entrée de la ville jusqu'à Freemont Street, la frontière au-delà de laquelle la plupart des guides recommandent de ne pas s'aventurer (même si le Vegas historique a de solides arguments à faire valoir) sous peine de se faire égorger ou enlever par d'horribles clochards sanguinaires.

LEGO limite donc son interprétation de Las Vegas au Strip, ça suffira bien pour la plupart des fans, même pour ceux qui ont essayé d'aller voir si Chumlee était dans le coin et qui sont pour la plupart revenus déçus de leur excursion payante à la boutique vue dans l'émission Pawn Stars.

La skyline prévue à l'origine respectait sagement l'ordre des différents bâtiments représentés sur le Strip, sans tenir compte de quel côté de l'avenue ils sont placés. En partant du mythique panneau placé à l'entrée de la ville, le Mandalay Bay est effectivement placé avant le Luxor, qui est lui-même placé avant l'hôtel Encore at Wynn, qui précède à son tour le complexe Stratosphere avec en bout de course Freemont Street.

Je sais que la majorité des autres sets de la gamme se contentent d'accumuler les différentes constructions d'un lieu particulier sans respecter leurs emplacements respectifs, mais L'effort avait pourtant été fait ici sur le set de départ...

Le designer en charge de la modification du set a donc simplement retiré le Mandalay Bay pour le remplacer par le Bellagio qui aurait pourtant logiquement dû se retrouver placé après le Luxor.

Un peu paresseuse, cette modification ne fait finalement qu'amplifier l'écho de l'événement qui la justifie, même si LEGO n'a jamais officiellement communiqué sur le sujet. Pour animer le repas dominical, chacun pourra donc expliquer que la substitution du Mandalay Bay pour le Bellagio a été effectuée à cause d'un fait divers survenu près d'un an avant la date de commercialisation effective de ce petit set...

En fin de compte, LEGO aurait aussi pu laisser le set en l'état et attendre un an pour le mettre en vente.

LEGO Architecture 21047 Las Vegas

Je pense finalement en ce qui me concerne que Las Vegas méritait vraiment mieux que cette modeste skyline. Autant faire les choses bien et nous fournir de quoi reconstituer un Strip complet avec au moins la vingtaine d'hôtels emblématiques de la ville... LEGO recommande bien de réunir plusieurs sets identiques pour obtenir ce qui commence à ressembler à une mini-muraille de Chine, le même principe appliqué ici aurait sans doute trouvé son public.

Certes Las Vegas ne recèle pas un patrimoine architectural incroyable au sens noble du terme, mais le Strip est quand même un ensemble de créations suffisamment originales et variées pour que LEGO sorte de sa zone de confort habituelle. Rassurez-vous, je digresse mais je suis bien conscient qu'il fallait de toute façon faire des choix pour rester dans le thème et dans le format de la sous-gamme Skylines.

Si vous êtes allé en vacances à L'Excalibur, au Venetian, au Circus Circus ou encore au Casears Palace, vous n'essuierez donc pas de larme nostalgique en contemplant ce set soigneusement posé sur la commode du salon. Le seul point commun à tous les visiteurs sera probablement Freemont Experience, point de passage obligé pour prendre un verre sous les néons et les touristes qui s'égosillent suspendus à la tyrolienne qui traverse le dôme lumineux. Et éventuellement le spectacle féérique offert par les fontaines du Bellagio, vaguement représentées ici.

Je pense pour finir que ce petit set vite assemblé ne méritait peut-être pas toute cette attention et qu'il finira probablement soldé dans les boutiques de souvenirs de l'aéroport McCarran ("...Je reviens de Vegas, tiens je t'ai ramené un truc. C'était ça ou un t-shirt CSI...") , je termine donc en vous indiquant que je trouve que le Luxor est quand même un peu à l'étroit et qu'il vous en coûtera une quarantaine d'euros dès la fin du mois pour ajouter ce set à votre collection.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 25 août prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Nicolas - Commentaire posté le 16/08/2018 à 12h21

LEGO Architecture 21047 Las Vegas


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Technic 42080 Forest Machine

Le troisième set de cette nouvelle vague de boites LEGO Technic 2018, la référence 42080 Forest Machine (1003 pièces - 144.99 €), met en scène un engin forestier.  Pourquoi pas, il en faut pour tout le monde.

Côté look, c'est presque ça. Le véhicule ressemble à différents modèles d'engins que vous avez probablement déjà vu sur RMC Découverte ou Discovery Channel si vous êtes un adepte de ces documentaires mettant en scène les aventures de différentes familles d'exploitants. Seul problème avec la version LEGO, le mécanisme qui est placé au bout du bras est quand même très proche de la cabine de pilotage et l'axe du bras mécanique ne peut pas être dissocié de celui de la cabine.

Dans la vraie vie, il me semble que le bras en question s'étend de plusieurs mètres et que les opérations de découpe se font à bonne distance de l'opérateur. Mais bon, je ne suis jamais allé vérifier sur place, je me contente généralement de regarder les aventures de bûcherons qui manquent de se faire écraser par un tronc d'arbre ou qui passent tout un épisode à réparer une machine en panne...

LEGO Technic 42080 Forest Machine

La partie arrière du véhicule accueille la boitier à piles Power Functions qui alimente le système de mise en route du compresseur pneumatique avec le moteur L fourni. Les vibrations et le bruit qui résultent du fonctionnement de l'ensemble donne un petit côté réaliste à l'engin, comme si son moteur tournait réellement à l'arrière. Intentionnel ou pas, ce détail contribue un peu à donner à cette machine forestière un côté presque réaliste.

Dommage que LEGO ne fournisse que la désormais "ancienne version" des éléments Power Functions dans cette boite, officiellement remplacés depuis peu par ceux de l'écosystème Powered Up. Le fabricant vient d'ailleurs de préciser qu'il n'a pas prévu d'assurer la rétrocompatibilité entre les deux systèmes. Les fans ou un fabricant tiers s'en chargeront probablement dans un proche avenir avec le bricolage ou la fabrication en série d'adaptateurs et de convertisseurs.

Du côté de l'assemblage, si vous n'avez jamais monté de set faisant usage des différents éléments pneumatiques à la sauce LEGO, c'est peut-être l'occasion de vous lancer. Le set est monté rapidement et les connexions du circuit pneumatique identifiées par des couleurs différentes peuvent servir à expliquer le principe à un jeune fan. C'est didactique et on peut profiter du résultat rapidement sans avoir perdu l'attention des plus jeunes un peu lassés d'enfiler des pins à longueur de page.

Ne vous fiez pas au fait que ce véhicule est équipé d'accessoires Power Functions pour en déduire que vous allez pouvoir lui faire réaliser de nombreuses actions. Les seules fonctions prévues sont le mouvement du bras et l'ouverture / fermeture des mâchoires du bloc de coupe. La scie n'est pas gérée par le mécanisme, elle est fixée sur un axe flottant qui la déplace en fonction de la gravité, c'est tout. Les rouleaux des mâchoires ne tournent pas non plus et le bloc de coupe doit être basculé manuellement pour lui permettre d'essayer d'attraper un tronc d'arbre.

LEGO Technic 42080 Forest Machine

Plus gênant sur ce set : si les deux vérins du système pneumatique arrivent à lever (lentement) et à descendre (rapidement, merci à la gravité) le bras de l'engin, c'est plus compliqué en ce qui concerne le mécanisme de coupe. Je vous ai mis ci-dessous une petite vidéo qui résume assez bien la situation : si le mécanisme est à l'horizontale ou orienté vers le bas, il s'ouvre et se ferme effectivement sans trop de problèmes.

Ce n'est plus aussi évident lorsqu'il est orienté vers le haut. L'élément pneumatique placée au cœur du bloc a alors du mal à refermer les deux mâchoires. J'ai vérifié et revérifié mon assemblage, contrôlé qu'aucun tuyau n'était pincé ou mal enfiché, rien n'y fait. Une simple pression de la main suffit pourtant à permettre aux deux mâchoires de se refermer.  J'ai vu au moins une review au cours de laquelle le testeur semblait faire face au même problème, sans le mentionner pour autant.

Pour le reste, la suspension de cet engin qui évolue en principe sur des terrains relativement accidentés est vraiment très très souple, probablement un peu trop. LEGO aura sans doute voulu mettre l'accent sur ce détail. Pourquoi pas car de toute façon vous ne jouerez pas des heures durant à ramasser des troncs d'arbres sur la table du salon.

Au final, je suis un peu déçu par ce set. La présence du Logo Power Functions sur l'emballage m'avait laissé espérer un peu plus d'interaction avec par exemple une rotation automatisée de la cabine. C'est toujours avec une certaine naïveté que j'aborde les sets qui mettent en avant le logo Power Functions en gros sur la boite, on ne se refait pas.

Esthétiquement, c'est plutôt réussi avec un assortiment de couleurs réaliste et un accès à la Battery Box bien pensé pour permettre les inévitables changements de piles. J'aurais plutôt vu le bras en noir, mais les goûts et les couleurs ne discutant pas, chacun aura un avis sur le sujet...

Les instructions du modèle alternatif, une chargeuse à bois, ne sont pas fournies dans la boite. Elles doivent être téléchargées à cette adresse au format PDF :

LEGO Technic 42080 Forest Machine (Alternate Model)

Encore une fois, j'ai eu le sentiment que l'énergie et l'attention dépensés pour arriver au résultat final n'étaient pas forcément récompensés par les possibilités offertes par cette machine forestière. Les fans de l'univers LEGO Technic y trouveront sans doute leur compte avec les nombreux éléments pneumatiques livrés dans ce set. Pour les autres, difficile de leur recommander de dépenser 144.99 € dans cette machine forestière à la suspension un peu molle et aux fonctionnalités limitées. À moins de 100 €, on peut discuter.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 20 août prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Klaus - Commentaire posté le 14/08/2018 à 21h47

LEGO Technic 42080 Forest Machine


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift

Parmi les quatre nouveaux sets LEGO Technic disponibles depuis le 1er août, la boite la moins chère, le set LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift (592 pièces - 54.99 €), met en scène comme son nom l'indique un chariot élévateur de près de 600 pièces.

Du côté des fonctionnalités, rien de très excitant, après tout il s'agit d'un chariot élévateur. Les roues arrières peuvent être orientées en manipulant le pot d'échappement placé à l'arrière, les pistons du moteur bougent lorsque le chariot se déplace via un différentiel connecté aux roues avant, le mât bascule via les leviers placés au pied de la cabine du conducteur et les fourches montent en moulinant (très) patiemment via la molette déguisée en gyrophare placée sur le toit de la cabine.

LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift

Assemblé en moins d'une heure, cet engin est en principe un chariot élévateur conçu pour lever de lourdes charges avec ses grosses roues et son châssis imposant. Sur le plan esthétique, rien à dire, c'est réussi avec un joli carénage et une association de couleurs qui fonctionne plutôt bien. Malheureusement, le degré limité de l'axe de rotation des roues arrières l'empêche de faire demi-tour dans un espace limité et le système de levage des fourches ne les emmène que jusqu'au niveau du toit de la cabine.

Ce chariot élévateur est bardé de stickers en tous genres, mais LEGO a ici oublié d'en mettre deux qui auraient été très utiles à la fois pour le look et les fonctionnalités : Un sticker pour indiquer le sens de rotation du gyrophare qui sert à faire monter et descendre le mât de l'engin et un autre au niveau des leviers latéraux qui permettent de faire basculer la fourche vers l'avant. Je n'aurais jamais cru pouvoir me plaindre un jour du fait qu'il manque des stickers dans une boite. C'est fait.

LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift

Pour s'amuser avec l'engin, LEGO fournit une palette et un bidon de produits toxiques. C'est maigre, quelques caisses ou bidons supplémentaires auraient été les bienvenus, histoire de remplir un peu la grosse palette fournie et de confirmer le côté "Heavy Duty" de ce chariot élévateur.

Le petit moteur 2 cylindres visible à l'arrière permettra à tous ceux qui découvrent l'univers Technic de comprendre comment LEGO interprète ce type de moteur avec ses pistons mobiles via un assemblage relativement basique. On retrouve des modules similaires sur de nombreux sets plus complexes et cette version simplifiée est une première approche intéressante.

La vraie bonne nouvelle : LEGO fournit les instructions du modèle secondaire au format papier dans la boite. C'est toujours ça de pris :

LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift B-Model

Si vous avez un ami cariste, vous pouvez lui offrir cette boite, il pourra faire trôner fièrement ce chariot élévateur sur son bureau. Si vous voulez initier un jeune fan de LEGO à la gamme LEGO Technic ou tester son intérêt pour la chose, ce set offre une première approche relativement abordable à condition d'attendre que le prix de cette boite baisse de manière significative dans les semaines à venir. Sinon, vous pouvez faire l'impasse sur cette boite qui n'a rien de très excitant à offrir. Next.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 15 août prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Mike - Commentaire posté le 07/08/2018 à 16h39

LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift