Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

On continue à découvrir d'un peu plus près les différents personnages de la seconde série de minifigs Disney à collectionner (réf. LEGO 71024) avec un zoom sur les huit dernières figurines qui viennent rejoindre les 10 autres dont je vous parlais dans la première partie du test.

Si Jasmine a déjà une carrière bien avancée chez LEGO avec plusieurs sets dans lesquels ce personnage apparait au format mini-doll, c'est la première version de Jafar à être produite chez LEGO. De nombreux fans seront certainement ravis de pouvoir ajouter ces deux minifigs à leur collection qui comprend déjà une version d'aladin et du génie, deux personnages livrés dans la première série de minifigs à collectionner Disney en 2016 (réf. LEGO 71012).

La minifig de Jafar est globalement très réussie, même si on peut regretter l'absence de Iago, le perroquet roublard alors que Jasmine est livrée de son oiseau de compagnie. En y regardant de plus près, on constate que LEGO a fait le choix d'utiliser pour Jafar un torse en Dark Red sur lequel de larges zones noires sont tampographiées. Résultat : Le noir du torse n'est pas d'un noir aussi profond que le bas de la tenue qui est lui teinté dans la masse.

La coiffe de Jafar est parfaite, elle tombe parfaitement sur les épaules du personnage, par ailleurs équipé d'épaulettes déjà vues dans la gamme Ninjago. L'effet de reflet sur la pierre qui orne la coiffe est saisissant et le sceptre, déjà vu entre les mains du pharaon de la série 2 de minifigs à collectionner fait le job.
La minifig de Jasmine est elle aussi très réussie mais je relève tout de même quelques défauts un peu agaçants. La teinte de la peau sur le torse de la figurine n'est pas parfaitement assortie à celles des bras et de la tête de la jeune fille et les zones blanches placées sur la face avant des pieds ne sont pas parfaitement centrées. Plus gênant à mes yeux, l'effet "perruque" déjà vu sur Elsa et Anna avec une coiffe qui équipe déjà Jasmine en version mini-doll et qui, même emboitée correctement, laisse un espace disgracieux au niveau du front de la minifig.

Pas de jonction entre les manches et le buste de la tenue de Jasmine en raison de limitations techniques que LEGO n'a pas résolu à ce jour :  seule une zone limitée des bras peut être tampographiée.

Dans une boite de 60 sachets : 3 exemplaires de Jafar et Jasmine.

Edna Mode et Frozone rejoignent aussi nos collections et viennent compléter l'inventaire des minifigs basées sur l'univers des Indestructibles après les figurines de Mr Incredible et de Syndrome livrées dans la première série de minifigs à collectionner Disney en 2016 (réf. LEGO 71012) et la série de sets LEGO Juniors basés sur le second volet de la saga commercialisés en 2018.

Edna Mode avait aussi fait l'objet d'une adaptation au format minifig un peu décevante dans le polybag portant la référence 30615 offert en 2018 avec le jeu vidéo basé sur le film d'animation.

Le personnage gagne en crédibilité et en fidélité à sa version numérique avec cette nouvelle minifig. Le torse est plus neutre, mais le visage de la minifig avec ses lunettes moulées directement sur la chevelure est vraiment plus convaincant que la minifig du polybag 30615. Dommage que la teinte Flesh un peu trop claire des lunettes ne soit pas parfaitement assortie avec celle de la tête.

La minifig de Frozone était très attendue des fans qui devaient jusqu'ici se contenter de la version BrickHeadz (réf. LEGO 41613) de ce personnage qui brillait déjà par son absence dans les trois boites LEGO Juniors vendues en 2018.

La minifig est superbe, c'est un sans faute, mais la relative simplicité du costume du personnage aura facilité la tâche de LEGO. Si je devais relever un détail, ce serait la jonction entre les zones de différentes couleurs sur les bras. C'est approximatif et LEGO doit encore travailler son procédé de bi-injection pour obtenir une démarcation un peu plus nette.

Dans une boite de 60 sachets : 4 exemplaires de Frozone et 3 exemplaire pour Edna Mode.

Jack Skellington et Sally n'avaient jusqu'ici eu que les honneurs de la gamme de figurines à assembler LEGO BrickHeadz (réf. LEGO 41630). C'était sans doute insuffisant pour la plupart des fans du film d'animation The Nightmare Before Christmas (L'Étrange Noël de Monsieur Jack).

Les deux personnages font donc maintenant leur entrée dans le monde des minifigs avec ces interprétations qui diviseront probablement les amateurs. Comme pour Anna et Elsa, le passage au format minifig gomme toute la grâce de ces personnages filiformes.

Ici encore, LEGO montre toute l'étendue de son savoir-faire en multipliant les techniques utilisées et le résultat devrait être à la hauteur des attentes des fans les plus exigeants. Pour ceux qui se poseraient la question, le nœud papillon en forme de chauve-souris est une pièce inédite.

La boite fournie avec Jack est joliment décorée et le couvercle est raccord. À l'intérieur, vous pourrez y ranger les quatre flocons livrés. Le blanc imprimé sur le torse noir n'est pas assorti avec le blanc légèrement crème de la tête du personnage mais on fera avec. Les bras sont parfaitement tampographiés sur toute la longueur de la zone extérieure presque plate. Le motif du pantalon s'arrête à la limite à partir de laquelle LEGO ne sait plus vraiment imprimer dans le creux de la jonction jambe/pieds. Ce n'est pas très grave même si ça contribue à tasser visuellement un peu plus le personnage.

La minifig de Sally est magnifique, on y retrouve le patchwork de tissus qui habille le personnage. Injection bicolore des membres, alignements parfaits des différentes teintes, impression sur les avant-bras, tout y est. À la différence de celles d'autres personnages, la chevelure de Sally est en plastique rigide. Comme pour Jack, c'est à chacun de voir si le format minifig est adapté à la morphologie du personnage.

Dans une boite de 60 sachets : 3 exemplaires de Jack Skellington et Sally.

Enfin, Hercule et Hadès, deux personnages basés sur le film d'animation sorti en 1997, complètent l'inventaire de cette seconde série de minifigs Disney à collectionner.  Les deux minifigs sont très réussies même si l'unique regard un peu niais d'Hadès aurait à mon avis gagné à être un peu plus menaçant.

Hercule est magnifique avec sa tenue fidèle à celle vue dans le film d'animation, son superbe bouclier à la tampographie irréprochable et sa cape bleue aux bords arrondis.

Je suis moins convaincu par Hadès, plus précisément par la tampographie de la minifig. Le visage est joliment exécuté mais un peu trop comique à mon goût et la jonction entre le torse gris et le socle noir de la figurine est loin d'être convaincante avec une bande vierge qui nuit visuellement à la continuité du motif de la tenue. Plus grave, le socle n'est pas suffisamment large pour être parfaitement aligné sur le bas du torse dont les extrémités dépassent...

Le socle de la figurine, une pièce inédite,  peut être enfiché sur une plaque ou une pièce classique grâce aux espaces laissés pour y glisser les tenons. Les flammes bleues qui constituent la chevelure du personnage ne sont pas amovibles et empêchent logiquement de disposer d'une expression alternative du visage.

Dans une boite de 60 sachets : 3 exemplaires de Hercule et 4 exemplaires de Hadès.

Voilà ce que je pouvais vous dire sur ces huit nouvelles minifigs de la seconde série de personnages Disney à collectionner.

Globalement, pour cette série, le bilan est très positif. Les différents personnages séduiront plusieurs générations de fans des différents univers Disney et dans une même série, il y en a pour toute la famille. Comme la précédente, cette série de minifigs se vendra sans difficulté et les fans attendent déjà de savoir quels seront les personnages qui  composeront la prochaine vague de minifigs...

3.99 € le sachet, c'est toutefois un peu trop cher à mon goût et il me semble plus judicieux d'investir dans une boite de 60 sachets et de revendre ou partager la deuxième série complète fournie et les 24 sachets supplémentaires. En achetant une boite, Picsou, Riri, Fifi et Loulou reviennent à 12 € au lieu 16 €. C'est toujours ça de pris...

Note : À l'occasion de cette seconde partie du test, une  série de complète de 18 personnages  (fournie par LEGO) est mise en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 13 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

glopglopboy - Commentaire posté le 05/04/2019 à 20h13

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75259 Snowspeeder (20th Anniversary)

Vous le savez, LEGO fête cette année le 20ème anniversaire de la gamme LEGO Star Wars. Les cinq boites qui rendent hommage à des sets plus ou moins emblématiques datant des différentes vagues de produits vendus dès 1999 sous la licence Star Wars ont été lancées aujourd'hui et il n'y a pas l'ombre d'un polybag promotionnel à l'horizon. C'est donc bien LEGO qui fête cet anniversaire, car en ce qui nous concerne, pour participer à l'événement, il faut passer à la caisse...

On s'intéresse aujourd'hui au set 75259 Snowspeeder (309 pièces - 39.99 €) qui rend donc d'après le livret d'instructions hommage à la version du set 7130 Snowspeeder lancée en 1999. Le design de ce Snowspeeder commémoratif est tout de même plus proche de l'engin vu dans le set 75049 Snowspeeder commercialisé en 2014.

75259 Snowspeeder (20th Anniversary)

La vraie référence au set 7130 Snowspeeder réside surtout dans la tourelle et son socle enneigé qui accompagnent le Snowspeeder. LEGO veut bien faire dans le vintage, mais pas question de livrer une construction trop désuète utilisant des techniques dépassées et une esthétique datée. Exit également le coloris gris du set d'origine, LEGO ne conserve ici que quelques touches de gris sur un habillage blanc.

Pas de surprise durant la phase d'assemblage : on construit un Snowspeeder classique, plutôt réussi à cette échelle. Quelques stickers à coller et le tour est joué. Deux Spring-Shooters sont dissimulés sous les ailes de l'engin, c'est discret et ces accessoires qui apportent un peu de jouabilité ne défigurent pas la construction. C'est moins discret pour le Stud-Shooter placé à l'arrière.

Les deux pilotes peuvent prendre place dans le cockpit dont la verrière est tampographiée. Il faut tout de même apposer deux stickers sur les vitres latérales du poste de combat de Dak Ralter pour finir d'habiller l'ensemble.

75259 Snowspeeder (20th Anniversary)

Du côté des personnages fournis, l'assortiment est plutôt correct avec les incontournables Luke Skywalker et Dak Ralter, ici accompagnés d'un soldat rebelle.

Luke était déjà livré dans le set 75235 X-Wing Starfighter Trench Run (4+). Le personnage bénéficie donc ici aussi de deux visages dont un avec visière relevée, ce qui n'est pas le cas de la tête de Dak Ralter qui affiche la visière en place des deux côtés.

Dak Ralter utilise la même combinaison torse/jambes que Luke et d'un casque avec les motifs habituels propres au personnage et un détail supplémentaire tampographié sur les côtés.

75259 Snowspeeder (20th Anniversary)

Le Hoth Rebel Trooper bénéficie d'un nouveau torse avec une interpétration très aboutie de la tenue vue durant la bataille de Hoth et disponible également dans les sets 75239 Action Battle Hoth Generator Attack et 75241 Action Battle Echo Base Defense.

Le collectionneur chevronné possède sans doute déjà de multiples versions de ces différents personnages, mais l'assortiment livré ici est logique et dans le thème.

La vraie particularité des cinq sets commercialisés à l'occasion du 20ème anniversaire de la gamme LEGO Star Wars, c'est aussi et surtout la présence dans chacune des boites d'une minifig vintage livrée avec un petit support et une plaque de présentation tampographiée.

75259 Snowspeeder (20th Anniversary)

Dans le set 75259 Snowspeeder, C'est Lando Calrissian qui endosse le rôle de la minifig collector. Pas de rapport particulier entre ce personnage et le contenu du set, mais c'est comme ça. La minifig est parfaitement identique à celle du set 10123 Cloud City commercialisé en 2003, c'est LEGO qui le dit dans le livret d'instructions.

Les techniques de tampographie ont toutefois un peu évolué en quinze ans et on constate que l'impression des différents motifs bénéficie d'une finesse et d'une précision accrues. Mais c'est bien la même minifig au détail près avec sa cape bicolore et ses jambes noires.

Le présentoir n'a rien de spécial, la plaque tampographiée est simplement enfichée sur deux arches. Ce support viendra se fixer aux quatre autres fournis dans les différentes boites avec la pièce 2x4 incluse.

Le présentoir global formé par l'assemblage des cinq supports n'est pas très inspiré, j'aurais bien aimé avoir un élément de fond en plastique souple comme ceux fournis dans certains polybags LEGO Star Wars avec par exemple les visages des acteurs qui incarnent les différents personnages livrés ici au format minifig.

75259 Snowspeeder (20th Anniversary)

Ces sets sont livrés dans un jolie boite qui reprend tous les codes des meilleurs produits collector avec une finition en vernis sélectif du plus bel effet. Cet emballage très réussi freinera peut-être les ardeurs des collectionneurs lorsque la question d'ouvrir ces boites se posera et certains préféreront conserver ces sets scellés, en tout cas pour l'instant.

La bonne nouvelle de ce set, c'est la possibilité d'obtenir une minifig vintage de Lando Calrissian identique à celle de 2003.  Il n'y a donc plus aucun intérêt à traquer la version d'origine sur eBay et consorts, vous risquez de toute façon sur un malentendu de payer au prix fort une minifig de 2019 avec la tampographie spéciale 20ème anniversaire dans le dos...

75259 Snowspeeder (20th Anniversary)

Cettte série de sets commercialisée à l'occasion du 20ème anniversaire de la gamme LEGO Star Wars est aussi l'occasion pour LEGO de rappeler une fois de plus aux acteurs du marché secondaire qu'aucune gamme ou minifig n'est vraiment à l'abri d'une réédition...

39.99 €, c'est le prix du souvenir collector. Si vous n'avez aucun Snowspeeder, autant prendre celui-ci et si vous voulez Lando Calrissian dans une version vintage, vous n'avez pas vraiment le choix.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 11 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Clément_D - Commentaire posté le 09/04/2019 à 22h57

75259 Snowspeeder (20th Anniversary)

LE SET LEGO STAR WARS 75259 SNOWSPEEDER SUR LE SHOP LEGO  >>


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO 71024 Disney Collectible Minifigures Series 2

La nouvelle série de minifigs Disney à collectionner (réf. 71024) arrive dans un peu plus d'un mois sur le Shop LEGO et dans les rayons de votre magasin de jouets préféré et c'est donc le moment de jeter un œil sur les 18 personnages qui composent cette nouvelles série de personnages en sachets.

Pas question de vous faire ici un exposé académique sur le sujet ou vous livrer un simple descriptif de ce que vous voyez sur les photos, vous avez de toute façon déjà sélectionné vos favoris parmi tous les personnages proposés. Je me contenterai donc de mettre en avant les qualités ou les défauts de ces minifigs. Certaines d'entre elles méritent qu'on y regarde de plus près et qu'on sorte cinq minutes de l'émerveillement habituel face aux produits Disney, surtout à 3.99 € l'exemplaire.

Pour les rageux de service, lorsque je parle de finition, je suis bien conscient que de toute façon personne ne passera son temps à scruter ces minifigs de très près et qu'elles finiront alignées sur une étagère à une distance raisonnable du regard de leur propriétaire...

Picsou, Riri, Fifi et Loulou trouveront leur public chez les lecteurs de Picsou Magazine et aussi chez tous ceux qui comme moi ont eu un jour entre les mains une réédition du manuel des Castors Juniors. La minifig de Picsou est vraiment très aboutie et elle intègre à peu près tout le savoir faire de LEGO en matière de moulage et de tampographie.

C'est un sans faute pour l'impression avec une finition exemplaire, même l'élément qui permet d'insérer la queue du canard entre les jambes et le torse et coloré sur trois côtés pour être vraiment raccord avec les hanches et le bas du torse du personnage.

Les trois neveux de Donald sont un peu plus sobres avec la même tête et les mêmes jambes pour toute la troupe et un ensemble torse / casquette aux couleurs de chacun des trois jeunes canards. Les torses sont neutres mais c'est fidèle à la tenue habituelle des personnages. On pourra discuter du budget à dépenser pour rassembler les trois personnages : 3.99 € x 3...

Le détail qui fait la différence et qui donne de l'intérêt à chacun de ces personnages : les accessoires fournis avec chacun d'entre eux avec un lance-pierres ( celui de Bartman), une torche à assembler, un exemplaire du manuel des Castors Juniors et une boussole qui fera aussi office de page intérieure.

J'aurais préféré obtenir les trois couvre-chefs en fourrure dont sont équipés les Castors Juniors au lieu des casquettes. Mais c'est très personnel. Pas de défaut majeur de finition à constater sur ces trois minifigs un peu banales mais très soignées.

Rappelons au passage que Donald et Daisy étaient tous deux livrés dans la première série de minifigs Disney à Collectionner (réf. LEGO 71012) commercialisée en 2016.

Dans une boite de 60 sachets : 4 exemplaires de Picsou et 2 exemplaires de chacun des Castors Juniors.

LEGO 71024 Disney Collectible Minifigures Series 2

Les minifigs de Mickey et Minnie sont directement inspirées du court-métrage d'animation Steamboat Willie mais sont ici disponibles en version "Light". Exit la teinte metallisée des minifigs du set LEGO Ideas 21317 Steamboat Willie, et les minifigs n'en sont finalement que plus fidèles à la version du dessin animé.

Il manque toujours les deux gros ronds blancs sur le torse de Minnie et la jupe a toujours des pois alors qu'elle n'en a pas dans le court-métrage, mais ces deux minifigs disponibles pour 3.99 € feront économiser de l'argent à ceux qui ne veulent pas du bateau à vapeur du set 21317 vendu 89.99 €. Ils pourront au moins se targuer d'avoir droit à la barre du bateau et à une bouée de sauvetage.

La finition aurait pu être meilleure pour ces deux personnages. Il y a des coulures d'encre noire sous le nez des deux souris et l'encre blanche appliquée sur la face avant et le côté des pieds bave un peu par endroits.

Pas de tampographie sur l'intérieur des pieds ni à l'arrière. On note aussi une différence de teinte entre les pièces blanches teintées dans la masse et les parties tampographiées. Une seule couche sur fond noir, ce n'est manifestement pas suffisant.

Des versions plus colorées de ces deux personnages étaient déjà livrées dans la première série de minifigs Disney à Collectionner (réf. LEGO 71012) commercialisée en 2016.

Dans une boite de 60 sachets : 4 exemplaires de Mickey et Minnie.

LEGO 71024 Disney Collectible Minifigures Series 2

Tic et Tac sont vraiment réussis et la tampographie du torse, simple mais efficace, offre un bel effet de fourrure avec simplement quelques traits .

Pour les non-initiés, on différencie les deux personnages à la couleur de leur nez et à leur dentition : Tic (le sérieux) à le nez noir et les dents du haut serrées, Tac (le gaffeur) a le nez rouge et les dents écartées.

Pas de queues en plastique sur ces minifigs, et je trouve que c'est dommage. Un insert identique à celui vu sur les minifigs de Donald ou Picsou avec une petite queue moulée faisant la jonction avec la tampographie du dos aurait fait le job.

Pour le reste, c'est plutôt correct. On note quelques taches d'encre qui n'ont rien à faire là à certains endroits du visage des personnages mais c'est globalement très propre. Les deux minifigs se payent même le luxe d'avoir droit à des petites jambes articulées qui autorisent des poses vraiment plus dynamiques.

De grosses marques liées au procédé de fabrication sont visibles à l'arrière de la tête des deux minifigs, mais c'est une contrainte technique qui est à l'origine de ce défaut esthétique et il est donc difficile d'en vouloir à LEGO pour ces traces un peu disgracieuses.

Dans une boite de 60 sachets : 4 exemplaires de Tic et Tac.

LEGO 71024 Disney Collectible Minifigures Series 2

Elsa et Anna rejoignent maintenant le monde des minifigs en parallèle de leur carrière déjà bien avancée au format mini-doll. Les avis seront partagés sur l'adaptation de ces deux personnages en version minifig. Elles perdent sans doute au passage un peu de leur grâce habituelle mais je trouve les deux minifigs tout de même très convaincantes.

Attention, les capes sont simplement jetées dans les sachets et l'ensemble des pièces en plastiques sont livrées dans un sachet transparent additionnel. Gare au coup de ciseaux un peu trop rapide.

Les deux sœurs sont ici équipées de chevelures en caoutchouc un peu mou qui ne s'enfichent pas complètement sur la tête des personnages et qui produisent un effet "perruque" un peu comique. On dirait que ces pièces ont un petit problème de dimensionnement, les couettes qui reposent sur les épaules de la reine d'Arendelle et de sa petite sœur limitant de toute façon l'enfoncement de l'accessoire. Ce défaut est beaucoup plus visible sur Anna, il est amplifié par l'épaisseur de la cape et il reste un espace conséquent au niveau du front de la minifig qui rend le tout un peu décevant.

Pour le reste, c'est plutôt réussi avec de jolies tampographies sur le torse et la totalité de la surface extérieure des bras d'Elsa. Je suis un peu moins enthousiaste concernant la jupe des deux minifigs, les détails de celle d'Anna sont peu visibles mais restent fidèles à la tenue habituelle de la jeune fille. Les capes fournies font le job, celle d'Elsa est vraiment magnifique avec ses cristaux de glace. Deux capes souples identiques sont fournies pour Anna dans le sachet.

Dans une boite de 60 sachets : 4 exemplaires d'Elsa et Anna.

Voilà en quelques mots ce que je pouvais vous dire de ces 10 premières minifigs de la seconde série de personnages Disney à collectionner. La suite dans la seconde partie du test qui arrive rapidement.

Note : À l'occasion de cette première partie du test, une première série de complète de 18 personnages  (fournie par LEGO) est mise en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 8 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Tim - Commentaire posté le 04/04/2019 à 14h32

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75237 Tie Fighter Attack

On s'intéresse aujourd'hui au set LEGO Star Wars 75237 Tie Fighter Attack (77 pièces - 19.99 €), une petite boite estampillée "4+" destinée aux plus jeunes fans qui ne maîtrisent pas encore complètement toutes les techniques de la gamme System.

Comme c'est toujours le cas avec ces boites ou celles de la défunte gamme Juniors, LEGO fournit donc quelques (très) grosses pièces qui simplifient l'assemblage du contenu. Ici, le Tie Fighter se résume donc à quelques pièces à fixer sur le squelette du vaisseau composé de gros éléments.

Si on tient compte du fait que cette gamme privilégie la simplicité d'assemblage à la fidélité du modèle, on peut tout de même considérer que le Tie Fighter est plutôt réussi et le vaisseau n'est pas devenu un simple Microfighter plus cossu que d'habitude comme c'est le cas pour d'autres modèles de la gamme 4+.

75237 Tie Fighter Attack

C'est vite assemblé, il n'y a pas vraiment de quoi s'amuser en l'état par manque d'opposition au Tie Fighter et il faudra repasser à la caisse pour s'offrir le set complémentaire, la référence 75247 A-Wing Starfighter dont nous avons déjà parlé.

En raison de la simplification extrême du processus d'assemblage, les deux ailes ne tiennent en place que via un double pin Technic et ne sont donc pas fermement fixées au cockpit. Elle ne se détachent pas de manière inopinée, mais elles bougent un peu. Rien de grave. Comme d'habitude, pas de lance-machins sur le vaisseau sans doute pour éviter les accidents domestiques entre jeunes fans et il faudra faire Pew-Pew.

Pour la forme, LEGO ajoute ici un mini poste de contrôle vaguement inspiré de la base de Yavin, pas de quoi crier au génie même si comme d'habitude tout est tampographié dans cette petite boite. L'écran transparent qui affiche la Death Star est inédit pour l'instant. Il réapparaîtra probablement dans un futur set de la gamme LEGO Star Wars.

75237 Tie Fighter Attack

Du côté des minifigs fournies dans cette petite boite, le Tie Fighter Pilot n'est ni inédit ni exclusif, c'est celui livré dans les sets 75154 Tie Striker (2016) et 75161 Tie Striker Microfighter (2017).

Le Rebel Trooper est en revanche pour l'instant exclusif à cette boite grâce à un torse et un visage tous deux inédits. Le torse livré ici est une évolution réussie et plus détaillée de la pièce qui habillait jusqu'ici les Rebel Fleet Troopers déjà disponibles dans plusieurs sets déjà commercialisés.

Attention au casque de ce Rebel Trooper qui a une fâcheuse tendance à se détacher de la tête lors des manipulations. Le Clutch Power de la pièce semble un peu faible.

75237 Tie Fighter Attack

Bref, ce troisième set de la déclinaison 4+ des produits de la gamme LEGO Star Wars est sans doute la plus réussie des trois boites proposées en ce début d'année malgré la simplification du modèle à construire. Je ne sais pas ce que les MOCeurs pourront faire de la grosse pièce qui sert de base au poste de pilotage ou des deux plaques noires hexagonales utilisées pour les ailes, mais eux savent déjà.

19.99 €, c'est sans doute un peu cher, mais Amazon se chargera rapidement de casser le prix de ce petit set, pour que les collectionneurs puissent se constituer une escouade de nouveaux Rebel Fleet Troopers à moindres frais.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 7 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

PatriceD - Commentaire posté le 04/04/2019 à 19h16

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75247 A-Wing Starfighter

On jette aujourd'hui un rapide coup d'œil au set 75247 A-Wing Starfighter (62 pièces - 14.99 €), une des trois boites estampilllées "4+" commercialisées depuis le début de l'année dans la gamme LEGO Star Wars.

Sans faire durer inutilement le suspense, on peut dire que c'est un peu mieux que le calamiteux X-Wing du set 75235 X-Wing Starfighter Trech Run, mais beaucoup moins bien que le Tie Fighter du set 75237 Tie Fighter Attack dont nous reparlerons dans les prochains jours.

Comme l'intitulé du set l'indique, il s'agit donc ici d'assembler un A-Wing, ou en tout cas un vaisseau qui ressemble à un A-Wing, dont la conception a été simplifiée pour la rendre accessible aux plus jeunes fans. Et on peut dire que LEGO a effectivement simplifié la chose à l'extrême.

La base de Yavin est elle aussi vaguement suggérée via le bout de mur et l'élément de feuillage livrés dans cette boite, votre imagination et votre stock de pièces feront sans doute le reste. C'est ultra-minimaliste, mais on il faudra faire avec.

Comme c'est habituellement le cas pour les sets de la gamme "4+" qui prend le relais de la gamme Juniors, il n'y a rien à coller dans ce set, tout est tampographié.

75247 A-Wing Starfighter

Le A-Wing est basé sur une métapièce grise qui reproduit la partie inférieure du fuselage et sur laquelle viennent se greffer les différents éléments qui permettent au vaisseau de prendre (vaguement) forme. D'un A-Wing, il ne reste ici que la forme globale, les couleurs et les quelques attributs caractéristiques du vaisseau. C'est déjà ça.

Pas de fioritures inutiles, ce mini-vaisseau va à l'essentiel avec un cockpit spacieux fermé par une verrière qui peut accueillir le pilote, deux ailerons et deux tuyères basiques à l'arrière. On retiendra l'absence de lance-machins divers et variés, sans doute pour éviter que les plus jeunes ne se blessent ou n'éborgnent leurs copains.

Ce sera suffisant pour les jeunes fans qui pourront jouer avec le vaisseau sans trop semer de pièces. Les ailerons arrières et les deux canons latéraux sont toutefois des éléments dont la connexion est relativement fragile et je ne suis pas certain qu'ils restent bien longtemps en place entre les mains d'un enfant de 4 ou 5 ans...

75247 A-Wing Starfighter

Rien d'inédit ou d'exclusif concernant les deux minifigs livrées dans cette boite. Vous avez forcément  déjà ajouté cette version de C-3PO disponible depuis 2016 à vos collections et le pilote était déjà présent dans le set 75175 A-Wing Starfighter (2017).

Sur l'exemplaire que j'ai reçu, C-3PO a au moins le mérite d'avoir les yeux correctement centrés. Ce n'est pas toujours le cas...

14.99 € pour une soixantaine de pièces et deux personnages lambdas, c'est un peu cher. Pour le même prix, de nombreux Battle Packs font mieux et je pense pas que cet A-Wing ultra-simplifié soit suffisamment convaincant pour justifier l'achat de ce set à son prix public.

Pour en tirer quelque chose, il faut de toute façon l'associer au moins au set 75237 Tie Fighter Attack qui offre un peu d'opposition au vaisseau fourni ici. Bref, c'est vous qui voyez.

75247 A-Wing Starfighter

Note : Le lot de sets présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 2 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Richard75 - Commentaire posté le 28/03/2019 à 22h20

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

70822 Unikitty’s Sweetest Friends EVER!

On s'intéresse aujourd'hui à une toute petite boite, le set The LEGO Movie 2 70822 Unikitty’s Sweetest Friends EVER! (76 pièces - 9.99 €), qui plaira aux fans d'Unkitty et à tous ceux qui aiment les aliments sucrés à la sauce LEGO.

Du chocolat, un cornet de glace, un gâteau à la fraise, un muffin, il y a de quoi se régaler dans ce petit set qui met en scène les amis de la licorne rose, dont l'une des deux combinaisons de pièces possibles (avec les yeux fermés) ici rend le personnage exclusif à cette boite.

Mais les deux stars du set sont évidemment Ice Cream Cone, le majordome de Queen Watevra Wa'Nabi, avec son cornet, sa chantilly et ses paillettes et Chocolate Bar avec ses nouveaux lingots en Reddish Brown qui font vraiment illusion.

70822 Unikitty’s Sweetest Friends EVER!

Tout est tampographié dans ce set, pas de stickers et c'est tant mieux. Le cornet de glace est un assemblage de pièces qui ne vous seront donc pas franchement utiles pour construire autre chose mais la figurine est tellement réussie qu'elle mérite de trôner sur vos étagères ou dans vos dioramas urbains pour servir d'enseigne à un marchand...de glaces par exemple. Même chose pour la barre de chocolat avec ses faux airs de Mixel. On en mangerait.

À noter que le visage d'Unikitty avec les yeux ouverts est également livré dans le set 70833 Lucy's Builder Box (29.99 €). C'est donc bien la combinaison avec l'autre visage fourni qui est exclusive à cette boite.

70822 Unikitty’s Sweetest Friends EVER!

Pas la peine d'en faire des tonnes, ce petit set sans prétention, vendu à un prix raisonnable, qui permet d'obtenir une jolie version d'Unikitty exclusive à ce set et quelques personnages secondaires très originaux m'a séduit. C'est coloré, c'est créatif, je dis oui.

Note : Le set présenté ici, fourni par Warner Bros., est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 31 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Legoardeche - Commentaire posté le 22/03/2019 à 09h09

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

Si vous avez commandé la dernière Surprise Box de Minifigure Maddness, vous l'avez très certainement déjà reçue et vous en connaissez donc le contenu. Pour les autres, voici ce que contient ce petit colis vendu 46 € frais de port compris dont Conor m'a fait parvenir un exemplaire.

Vous le saviez déjà, le polybag LEGO Star Wars 5000063 TC-14, difficile à trouver sous les 25 €,  est de la partie. Ce sachet avait initialement été offert les 4 et 5 mai 2012 sur le Shop LEGO et dans les LEGO Stores dès 55 € d'achat. Il a ensuite refait une apparition en octobre de la même année aux mêmes conditions. La minifig est vraiment très réussie, même si on peut lui reprocher ses mains en gris mat et sa finition approximative au niveau de la jonction entre le torse et les bras.

Dans le carton, on trouve également un exemplaire du polybag LEGO Star Wars 40300 Han Solo Mudtrooper (7.50 € hors frais de port chez le vendeur français le moins cher sur Bricklink)  offert sur le Shop LEGO et dans les LEGO Stores en octobre 2018 dès 30 € d'achat. la minifig est livrée avec un petit présentoir à assembler qui permet de compléter une série de personnages tous livrés avec ce type de socle.

Le polybag 5005376 Darth Vader Pod (9.99 € hors frais de port chez le vendeur français le moins cher sur Bricklink) est également dans le colis avec sa jolie capsule métallisée, sa minifig de Darth Vader et quelques pièces pour reproduire le couloir du Tantive IV. La minifig n'est pas exclusive, elle était aussi livrée dans le set 75183 Darth Vader Transformation (2017).

Cette capsule avait été offerte sur le Shop LEGO et dans les LEGO Stores en avril et en mai 2018 dès 55 € d'achat.

Enfin, Minifigure Maddness livre aussi deux minifigs issues des séries à collectionner en sachet et j'ai reçu le vendeur de hot-dogs et le héros spatial rétro de la série 17 (réf. LEGO 71018). Ces minifigs ne sont pas très chères sur le marché secondaire, mais c'est toujours ça de pris.

Au final, cette Surprise Box n'est pas une mauvaise affaire. Je sais que chacun des éléments qui la composent peuvent aussi être achetés au détail à un tarif très intéressant, mais c'est souvent sans compter les frais de port qui viennent alourdir la facture, que ce soit sur Bricklink, eBay et autres marketplaces.

Comme je le disais lors de l'annonce de cette nouvelle box, il ne s'agit donc pas ici de faire l'affaire du siècle mais plutôt de se laisser surprendre par quelques produits bien choisis. Je pense que l'objectif est atteint.

L'offre pour la box du mois de mars reste valide jusqu'à la fin du mois ou dans la limite du stock disponible. Pour bénéficier de la livraison gratuite via DHL, il vous faut saisir le code Hoth54 dans le panier.

Note : Le contenu du lot présenté ici, fourni par Minifigure Maddness, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 31 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Bubi - Commentaire posté le 20/03/2019 à 13h24

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

21317 Steamboat Willie

Comme je vous l'indiquais un peu plus tôt lors de l'annonce officielle de la boite en question, on enchaîne directement avec un rapide test du set LEGO Ideas 21317 Steamboat Willie (751 pièces - 89.99 €).

Je sais d'avance que de nombreux fans qui feront l'acquisition de ce set ne l'ouvriront probablement jamais. Difficile de leur en vouloir, il s'agit là d'un produit plutôt collector avec sa jolie boite aux reflets argentés qui viendra étoffer les collections d'amateurs de produits dérivés Disney en tous genres.

Le film d'animation Steamboat Willie n'aura finalement jamais été aussi populaire auprès des fans de LEGO qu'aujourd'hui et il faut surtout être un fan inconditionnel de l'univers de Walt Disney pour se souvenir d'avoir visionné un jour ce petit film en noir et blanc.

Vous l'avez compris, il s'agit ici de construire le bateau à vapeur noir et blanc sur lequel se déroule l'action du court métrage d'animation Steamboat Willie. Comme vous avez pu le découvrir lors de l'annonce officielle du set, LEGO n'aura finalement gardé que l'idée générale du projet qui a su rassembler les 10.000 soutiens et passer avec succès la phase d'évaluation, deux étapes qui lui permettent de devenir aujourd'hui un produit officiel et de profiter du 90ème anniversaire de Mickey pour se faire remarquer. C'est tant mieux, même si l'augmentation significative du nombre de pièces, qui passe de 156 à 751, implique forcément un prix public relativement élevé.

21317 Steamboat Willie

En ouvrant la boite, il y a toutefois quelques bonnes surprises qui permettent de donner un peu de couleur, dans tous les sens du terme,  à ce set d'apparence un peu terne. On commence par assembler le cœur (ou la coque et la cale) du bateau, avec un inventaire très coloré et un mécanisme qui permettra d'activer différentes fonctions.

Découvrir ces nombreuses pièces colorées dans un set qui rend hommage à du contenu en noir et blanc est une bonne surprise à tous points de vue. L'inventaire n'en devient que plus intéressant et la construction un peu moins ennuyeuse.

21317 Steamboat Willie

LEGO a choisi d'ajouter quelques fonctions au produit qui, sans parler de jouabilité, sont l'occasion de compliquer un peu la phase d'assemblage et d'offrir du mouvement au bateau. Je pense que ceux qui joueront réellement avec ce produit ne sont pas nombreux, mais c'est du LEGO et on est logiquement en droit d'attendre un minimum de fonctionnalités ludiques même sur un pur produit d'exposition comme celui-ci.

Le socle additionnel qui accompagne le bateau est sympathique mais pas indispensable. Il permet d'exposer les minifigs à côté du bateau et il rappelle que les deux personnages sont nés en 1928. Pourquoi pas.

Pour que tout le monde comprenne bien qu'il s'agit d'un hommage collector, LEGO ajoute d'ailleurs quelques pièces tampographiées du nom du bateau et de l'année de diffusion du court métrage d'animation en question sur le Steamboat Willie. Ces éléments ne sont pas dans le film, mais ça brille et c'est donc collector.

21317 Steamboat Willie

En poussant le bateau, les quatre roues en contact avec le sol mettent en mouvement les deux cheminées qui montent et descendent alternativement et les deux roues à aubes qui entrent en rotation.

La grue placée à l'arrière est fonctionnelle, le fil peut être déroulé et enroulé. Dommage que LEGO ne se décide pas à fournir autre chose qu'un fil à coudre de mauvaise qualité, un câble souple en plastique serait plus en phase avec le côté collector de cette boite.

Ce sont des fonctions qui resteront probablement anecdotiques pour le collectionneur de produits dérivés Disney mais elles plairont aux fans de LEGO qui attendent un peu plus qu'un modèle statique.

À l'arrivée, je préfère et de loin la version LEGO à celle du projet LEGO Ideas initial. L'aspect général est ici vraiment dans l'esprit cartoon, c'est largement plus détaillé et la finition est meilleure. Il n'y a à mon avis aucune raison de regretter le fait que LEGO ait décidé de remanier de fond en comble ce projet, si on oublie le prix public du set.

Seule la cabine de pilotage du bateau reste accessible avec son toit amovible. Pas de pont inférieur, ni de cale, tout est rempli de pièces ou coincé dans la finition de la construction.

À noter que le blanc du bateau, n'est pas vraiment blanc. C'est plutôt du blanc cassé avec quelques subtiles différences de teinte selon les pièces. Rien de grave, de toute façon l'ensemble finira inévitablement par jaunir sur vos étagères...

Je le précise même si pense que tout le monde a compris : le bateau n'est pas étanche et ne flotte pas.

21317 Steamboat Willie

Du côté des deux minifigs fournies dans cette boite, c'est assez approximatif : on peut regretter que la tenue de Minnie ne soit pas totalement conforme à celle portée par le personnage dans le film : LEGO a supprimé les deux points blancs sur le torse du personnage et rajouté des pois sur la jupe qui est d'un blanc immaculé dans le dessin animé.

21317 Steamboat Willie

Même constat pour Mickey dont la tenue est grise au lieu d'être blanche. Je comprends l'envie de LEGO de faire de ces deux minifigs des produits un peu haut de gamme et collectors, mais c'est ici au prix d'une fidélité très approximative de la reproduction.

La finition au niveau des pieds des minifigs est tout juste correcte et sur celle de Mickey le pied droit semble comme peint à la main avec de la peinture à maquette.  Les jambes de Mickey sont réalisées en bi-injection gris mat/noir et la partie grise est ensuite recouverte d'une teinte argentée sur trois faces. Au niveau de la jonction entre les cuisses et le bas des jambes de Mickey, la surcouche argentée craque légèrement. Rien de vraiment rédhibitoire mais on constate que LEGO a encore quelques gros progrès à faire dans le domaine de la tampographie.

21317 Steamboat Willie

En conclusion, je pense que cette boite vraiment trop chère qui rend un bel hommage à Mickey et à son univers trouvera facilement son public chez les amateurs de l'univers Disney, même ceux qui ne sont pas des fans absolus de produits LEGO.

Pour les autres, l'hommage à un film d'animation en noir et blanc datant des années 20 et le rendu forcément un peu terne de l'ensemble leur suffira sans doute à se convaincre d'économiser 90 €. Ce sera mon cas.

Note : Le lot de sets présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 31 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

David - Commentaire posté le 24/03/2019 à 10h44

21317 Steamboat Willie


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Star Wars Microfighters 2019

On fait aujourd'hui rapidement le tour des trois sets Microfighters de la gamme LEGO Star Wars commercialisés depuis le début de l'année avec les références 75223 Naboo Starfighter (62 pièces - 9.99 €), 75224 Sith Infiltrator (92 pièces - 9.99 €) et 75228 Escape Pod vs Dewback (177 pièces - 19.99 €).

Je vous fais ça de manière groupée, il n'y a pas lieu d'en faire des tonnes sur ces petites boites que certains affectionnent et que d'autre détestent. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas et c'est donc à chacun d'apprécier ou pas ces interprétations ultra-minimalistes de vaisseaux, d'engins et pour l'occasion de créatures issus de l'univers Star Wars. C'est chibi, c'est mignon, c'est le principe.

75223 Naboo Starfighter

Le set 75223 Naboo Starfighter nous permet d'obtenir un mini-vaisseau plutôt réussi avec deux missiles de type flick-fire et une demi-figurine de R2-D2. En effet, seul le dôme du droïde astromech est fourni et avec un peu d'effort les plus imaginatifs d'entre nous pourront visualiser le corps du robot enfiché dans son emplacement habituel sur la carlingue.

La minifig fournie dans cette boite a au moins le mérite d'être inédite pour le torse et les deux expressions du visage. Dommage pour les lunettes qui ne sont toujours pas de la bonne couleur. Pour moins de 10 €, ce set permet donc d'ajouter une nouvelle version du jeune Anakin Skywalker à nos collections.

75224 Sith Infiltrator

Le set 75224 Sith Infiltrator met en scène une version très compacte du vaisseau de Darth Maul. Pas de quoi philosopher sur le design de la chose, la sous-gamme Microfighters ne cherche pas la fidélité et se contente d'adaptations rigolotes laissant de la place pour enficher le personnage dans le micro-machin fourni. Deux Stud-Shooters sont intégrés sous le vaisseau pour dégommer le Naboo Starfighter du set 75224.

La minifig livrée ici n'est pas inédite ni exclusive, c'est celle du set 75169 Duel on Naboo (29.99 €) commercialisé en 2017 qui permet aussi d'obtenir Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi. Cette boite de 208 pièces est d'ailleurs toujours disponible à son prix public et si vous avez besoin des deux autres personnages, c'est peut-être une meilleure solution pour obtenir cette version de Darth Maul.

Détail un peu agaçant, la coiffe de la minifig a tendance à se détacher facilement selon les manipulations. Vous aurez le droit d'en perdre une, LEGO en fournit deux dans la boite.

75228 Escape Pod vs Dewback

Si les deux boites ci-dessus n'ont rien de vraiment passionnant, c'est bien le set 75228 Escape Pod vs Dewback qui se charge de redonner un second souffle à cette gamme Microfighters lancée en 2014 et qui compte désormais plus d'une trentaine de références.

Dans la boite, de quoi assembler une capsule de sauvetage et un Dewback. L'Escape Pod est amusant et fait écho à la version plus cossue du set 75136 Droid Escape Pod (2016) mais c'est bien le Dewback à base de briques qui attire l'œil dans ce set.

Comme je le disais plus haut, les goûts et les couleurs ne se discutant pas, certains considéreront que la créature mérite mieux qu'un tas de briques qui hors contexte ne serait pas forcément assimilée à un Dewback.

D'un autre côté, je salue la prise de risque du designer qui propose ici une interprétation originale de la monture des Sandtroopers. La même chose dans un set Tatooine à 120 € ne passerait pas, mais cet exercice de style est ici parfaitement adapté à l'univers Microfighters. C'est chibi, c'est mignon, c'est le principe.

75228 Escape Pod vs Dewback

La tête et la queue de la créature sont articulées via des Ball Joints. Pas d'articulations au niveau du haut des pattes et il faut se contenter d'orienter les griffes selon l'humeur du jour.

Du côté des minifigs livrées dans cette boite, on oublie évidemment R2-D2 et C-3PO que vous devez déjà avoir par poignées dans vos collections, c'est le Sandtrooper avec son torse et son casque exclusifs qui doivent vous inciter à acheter cette boite.

Les jambes et l'épaulette sont en revanche des éléments déjà vus dans les sets 75221 Imperial Landing Craft (2018), 75205 Mos Eisley Cantina (2018) et pour les jambes uniquement, le set 75052 Mos Eisley Cantina (2014).

Si vous n'avez pas envie de dépenser une vingtaine d'euros pour ce Sandtrooper et que vous préférez les Dewbacks moulés, le soldat sera probablement de retour ultérieurement dans une boite qui a un peu plus à offrir.

75228 Escape Pod vs Dewback

En résumé, si vous collectionnez de manière exhaustive les sets de la sous-gamme Microfighters, vous n'avez pas le choix.  Si vous achetez uniquement les boites qui ont un peu plus à offrir que des mini-vaisseaux sans grand intérêt, contentez-vous des sets 75223 Naboo Starfighter et 75228 Escape Pod vs Dewback.

Note : Le lot de sets présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 26 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

JoeLindien - Commentaire posté le 16/03/2019 à 22h58

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

On jette aujourd'hui un coup d'œil au set The LEGO Movie 2 70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket (706 pièces - 64.99 €), une boite qui met en scène la maison idéale du très optimiste et un peu naïf Emmet  et/ou un vaisseau un peu loufoque (et un séparateur de briques couleur Teal).

Cette boite est estampillée "2-in-1" et on nous promet donc de pouvoir assembler deux constructions différentes à l'aide de l'inventaire fourni : la maison vue dans le film au milieu des plaines désertiques entourant Apocalypseburg et l'engin spatial construit par Emmet à partir de cette maison.

À noter que LEGO fournit deux livrets d'instructions distincts, que les sachets ne sont pas numérotés et qu'il faut complètement démonter une construction pour assembler la seconde. Aucun sous-assemblage n'est réutilisé par l'autre modèle, mais vous pouvez laisser les vitres au fenêtres...

J'ai commencé par la construction mise en avant sur l'un des deux côtés de la boite, à savoir la maison d'Emmet. Rien à dire concernant la maison elle-même, c'est du Creator à la sauce The LEGO Movie 2 avec les techniques classiques d'empilement de pièces qui donnent souvent un résultat très correct.

Le toit utilise quelques techniques particulières qui permettent d'y loger les pièces qui serviront par la suite pour réaliser la pente du toit de l'autre modèle du set, c'est bien vu et certains y trouveront au passage quelques idées pour leurs futures créations.

70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

Mais c'est lorsqu'il s'agit d'assembler les "accessoires" qui viennent entourer la maison qu'on comprend la logique des designers avec cette boite :  c'est bien le vaisseau spatial qui a été conçu en premier et si la majeure partie de l'inventaire servant à monter les murs et le toit trouve logiquement sa place dans la construction alternative, il a fallu trouver quoi faire de tous les éléments qui constituent les moteurs et le réacteur du vaisseau.

Le résultat : une série de petits assemblages sans intérêt dont on se demande pour certains ce qu'ils représentent vraiment. Seul élément intéressant dans cet amalgame d'accessoires, le micro-vaisseau, clin d'œil à l'autre construction proposée par ce set.

Comme je le disais plus haut, la maison est du niveau de ce qu'on trouve habituellement dans la gamme Creator. Les finitions sont très correctes avec de jolies arches sur les fenêtres, un toit bien conçu et un intérieur minimaliste mais très bien aménagé.

70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

Pas de quoi s'amuser durant des heures avec cette maison, mais c'est joliment fait avec la possibilité d'ouvrir la construction pour obtenir un playset tout à fait acceptable et de refermer le tout en y rangeant les minifigs au passage.

Comme j'ai commencé par la maison, il m'a fallu ensuite tout démonter afin de pouvoir assembler le vaisseau bricolé par Emmet pour partir à la poursuite de Sweet Mayhem. Cette étape de démontage n'est pas vraiment laborieuse, il suffit de trier les pièces par couleur avec à l'arrivée du jaune, du bleu et le reste.

L'assemblage du vaisseau est lui aussi relativement simple et accessible aux plus jeunes, c'est de l'empilage de pièces. La totalité de l'inventaire y passe et le résultat final est vraiment cool. Si j'avais su, j'aurais fait l'impasse sur le premier modèle et sa foule d'accessoires inutiles pour passer directement au vaisseau.

70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

Ce modèle alternatif se suffit à lui-même, avec son toit amovible qui donne accès à un intérieur / poste de pilotage suffisamment spacieux pour y loger Emmet, de jolis réacteurs greffés à l'arrière et sur les côtés et même deux lanceurs de machins discrètement intégrés sous la carlingue.

Si vous offrez la boite à un jeune fan un peu distrait, rappelez lui que pour assembler le vaisseau, il aura besoin de l'intégralité de l'inventaire de la boite. S'il commence par la maison, mieux vaut ne pas ranger les différents éléments additionnels qui accompagnent la construction au fond d'un coffre à jouets sous peine de ne plus pouvoir assembler le vaisseau par la suite. S'il commence par le vaisseau, il ne construira sans doute jamais la maison...


70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

Du côté des minifigs fournies, LEGO est plutôt généreux. Emmet et Lucy Wyldstyle (Cool-Tag) sont encore une fois de la partie mais ces deux personnages déjà présents dans de nombreux sets sont ici accompagnés par Rex Dangervest et Unikitty. Rex est même livré avec un casque à visière opaque ET avec une chevelure additionnelle qui permet de profiter du personnage à visage découvert.

Unikitty n'est pas fournie en deux exemplaires, LEGO livre simplement de quoi la transformer en version endormie ou énervée avec deux visages et la pièce qui constitue le corps de la licorne. À vous de choisir comment vous la préférez, mais vous ne pourrez pas avoir les deux en même temps.

70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

Ce set est finalement une très bonne surprise dans une gamme peuplée de boites plus ou moins intéressantes. Le vaisseau d'Emmet bricolé à partir de la maison est l'une des rares modifications créatives vues dans le second volet de la saga The LEGO Movie et pour moi c'est donc un grand oui, surtout au tarif pratiqué par amazon actuellement :

LEGO MOVIE 2 - La maison-fusée d'Emmet ! - 70831 - Jeu de...
  • Construisez le set La maison-fusée d'Emmet ! issu de la suite du film d'animation culte LA GRANDE AVENTURE LEGO 2
  • Comprend 5 personnages de LA GRANDE AVENTURE LEGO 2 : une figurine d'Emmet, de Lucy et de Rex Dangervest, plus l'ami d'Emmet Plantie (construit en brique) et Unikitty à construire comme Kitty la guerrière avec 2 expressions faciales différentes
  • Les ensembles LEGO MOVIE 2 sont compatibles avec tous les ensembles de construction LEGO pour une expérience de construction sans limite

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 23 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Actarus - Commentaire posté le 18/03/2019 à 22h37