LEGO DC Comics 76188 Batman Classic TV Series Batmobile

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO DC Comics 76188 Batman Classic TV Series Batmobile, une petite boite de 345 pièces qui rend hommage à la série culte Batman diffusée dans les années 60 avec Adam West dans le rôle-titre et Cesar Romero dans le rôle du Joker.

Ce n'est pas la première fois que LEGO s'attarde sur cette série TV, le fabricant avait en effet déjà proposé une version vintage de la Batcave accompagnée d'une Batmobile et d'un Batcopter dans le set 76052 Batman Classic TV Series- Batcave (2016).

LEGO a choisi d'aller ici à l'essentiel en faisant l'impasse sur le contenu additionnel et en concentrant ses efforts sur la Batmobile. Cette nouvelle version du véhicule reprend quelques-uns des attributs du modèle livré dans le set 76052 et y ajoute plusieurs détails de finition bienvenus. Si vous n'avez pas la version précédente, il n'y a aucun regret à avoir, cette nouvelle interprétation de la Batmobile est à mon avis plus aboutie avec moins de tenons apparents, l'utilisation d'une pièce plus appropriée pour le capot du coffre (Design Brick 4 x 1 with Bow) et l'intégration de plusieurs Wedges avec découpe à 45° pour arrondir les angles.

La Batmobile d'une vingtaine de centimètres de long peut être exposée sur un support rotatif accompagné d'une petite plaque de présentation qui rappelle la configuration du set promotionnel 40433 1989 Batmobile Limited Edition offert par LEGO en 2019. Cette similitude dans la présentation de ces deux produits me force à imaginer que cette nouvelle boite aurait également pu être offerte au lieu d'être facturée 39.99 €, par exemple à l'occasion de la mise en vente d'une reproduction grand format du véhicule. On peut rêver.

LEGO DC Comics 76188 Batman Classic TV Series Batmobile

LEGO DC Comics 76188 Batman Classic TV Series Batmobile

Le sticker à coller sur la plaque de présentation liste les mêmes caractéristiques que l'autocollant du set 40433 1989 Batmobile Limited Edition, l'effet de "gamme" ou de "collection" est là. Neuf autres stickers habillent le véhicule et LEGO pousse même le vice jusqu'à nous imposer deux vignettes 1x1. L'espace d'un instant, on se croirait presque dans l'univers Speed Champions. Par déduction, vous aurez compris que les ornements d'enjoliveurs sont tampographiés.

Ultime raffinement proposé ici : la possibilité de retirer les deux Stud-Shooters placés sur le capot avant et de les remplacer par des pièces lisses pour une finition moins ludique et surtout plus fidèle au véhicule de référence.

Il faut se contenter de deux minifigs dans cette boite et la première réaction de nombre d'entre nous a été de regretter l'absence de Robin, incarné à l'écran par Burt Ward. Le siège passager de la Batmobile est donc désespérément vide et c'est vraiment dommage. Je ne perds pas espoir, il reste la possibilité que LEGO nous propose prochainement un nouveau set permettant d'assembler un Batcopter avec Robin aux commandes. Si c'était le cas un jour, la répartition des différents personnages dans ces boites serait alors cohérente.

LEGO DC Comics 76188 Batman Classic TV Series Batmobile

Ce petit set nous permet donc d'obtenir Batman et le Joker, deux minifigs inédites. Certains considèreront qu'ils ne s'agit que de variantes des figurines livrées en 2016 dans le set 76052 Batman Classic TV Series- Batcave, mais les collectionneurs les plus assidus auront sans doute du mal à faire l'impasse. Batman a toujours le visage un peu pâle et il manque de l'encre à la jonction entre les cuisses et le bas des jambes, LEGO ne semble pas beaucoup progresser sur ces problèmes techniques.

Au final, ce set s'adresse surtout à ceux qui ont pu suivre les aventures d'Adam West et Brut Ward sur leur télé ainsi qu'à ceux qui veulent une collection exhaustive de tout ce que LEGO propose en matière de véhicules basés sur l'univers du justicier de Gotham. Ce petit modèle n'est pas la version ultime de cette Batmobile vintage que j'attends depuis longtemps, mais je ferai avec en espérant que LEGO se décide un jour à nous proposer quelque chose à l'échelle des véhicules des sets 76023 The Tumbler et 76139 1989 Batmobile...

LEGO DC Comics 76188 Batman Classic TV Series Batmobile

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 28 avril 2021 prochain à 23h59. 

Will | 11/04/2021 - 22:07 À mon avis... Nouveautés LEGO 2021 Reviews

LEGO 75550 Minions Kung Fu Battle

Sans transition, on enchaîne aujourd'hui avec le set LEGO 75550 Minions Kung Fu Battle, une boite de 310 pièces qui en principe devait accompagner en 2020 la sortie en salles du film d'animation Minions : The Rise of Gru, sortie repoussée à juillet 2021 dans un premier temps puis à nouveau décalée, cette fois à l'été 2022.

L'année dernière, LEGO avait tout de même commercialisé deux des cinq boites prévues autour du film, les sets 75549 Unstoppable Bike Chase (19.99 €) et 75551 Brick-Built Minions and Their Lair (49.99 €) et avait choisi de reporter le lancement des trois autres références annoncées. Ces trois sets seront disponibles dès le 26 avril prochain, c'est donc encore raté pour être synchro avec la sortie du film.

Ceci étant dit, si vous aimez les Minions et les ambiances asiatiques, cette petite boite vendue 39.99 € devrait probablement vous plaire : elle permet d'obtenir les figurines de Kevin, Stuart et Otto, le tout mis en scène dans un temple chinois avec son mannequin d'entraînement, son dragon traditionnel, quelques lanternes, beaucoup de bananes et une fonctionnalité intégrée qui permet d'éjecter une figurine. Deux Stud-Shooters sont placés sur les bords du toit, ils permettent de lancer "des feux d'artifice". Pourquoi pas.

Le "temple chinois" est une construction relativement sommaire mais qui s'offre tout de même le luxe de jolis détails. Le designer doit être un grand fan des bananes LEGO, il en a mis partout et dans plusieurs coloris. Vous vous en doutez, l'assemblage de l'ensemble est vite expédié et on frôle la classification 4+.

LEGO 75550 Minions Kung Fu Battle

LEGO 75550 Minions Kung Fu Battle

Du côté des figurines, la collections des Minions en tenue de Kung-Fu lancée avec Bob dans le set 75551 Brick-Built Minions and Their Lair s'étoffe ici de deux nouveaux personnages : Stuart et Kevin qui sont habillés de la même tenue de couleur orange et qui disposent de bras tampographiés d'une bande noire. La référence à la tenue d'Uma Thurman dans la saga Kill Bill est évidente, c'est toujours ça de pris.

Otto fait sa première apparition dans cette boite et il sert ici de faire-valoir : LEGO explique sur la boite que le personnage peut-être éjecté dans les airs via la catapulte intégrée dans le temple. La fonctionnalité n'est pas d'une créativité incroyable mais elle a le mérite d'exister et il faudra attendre de voir le film pour vérifier si la scène est conforme.

On s'amusera aussi un peu avec le mannequin d'entraînement qu'il est possible d'affronter en actionnant manuellement l'une des deux roues crantées placées à la droite du temple. Enfin, LEGO fournit un dragon qui permet de fêter comme il se doit le Nouvel an Chinois. Les quatre stickers du set à base d'écailles prennent place sur les flancs de la créature.

Bref, nous sommes ici face à un produit dérivé d'un contenu qu'on ne verra pas avant longtemps et d'ici à la sortie du film en salles, nous aurons sans doute tous oublié l'existence de cette boite. Il en reste trois figurines à collectionner pour les fans de la franchise, quelques bananes colorées et quelques éléments qui peuvent éventuellement aider à étoffer un diorama sur le thème de l'Asie. Est-ce suffisant pour 39.99 € ? À vous d'en juger, ce sera sans moi.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 8 mai 2021 prochain à 23h59. 

LEGO 71030 Looney Tunes Collectible Minifigures Series

On s'intéresse aujourd'hui rapidement à la série de personnages LEGO 71030 Looney Tunes Collectible Minifigures Series, une collection de 12 minifigs qui met en scène quelques membres emblématiques du bestiaire de la Warner Bros.

Les plus observateurs auront noté qu'il n'y a que 11 des 12 personnages sur la photo ci-dessus et ce n'est pas une erreur de ma part. LEGO a envoyé une boite de 36 sachets à de nombreux blogs et autres médias et dans certaines de ces boites, la répartition ne permet même pas d'obtenir une série complète. Il y aurait dû y avoir trois séries complètes dans la boite que j'ai reçu, mais Bip Bip est présent en 6 exemplaires au lieu de 3 et Coyote manque à l'appel.  Il n'y a donc aucune série complète dans la boite que j'ai reçu.

LEGO n'a pas vraiment essayé de nous fournir le personnage manquant avant la publication des reviews et invoque un problème isolé qui devrait être corrigé d'ici à la commercialisation des boites le 26 avril prochain. Mon conseil : attendre que les premiers acquéreurs confirment que la répartition des boites permet bien d'obtenir plusieurs séries complètes avant d'investir dans un conditionnement de 36 sachets.

Ceci étant dit, il me reste donc 11 des 12 personnages prévus pour me faire une opinion sur cette série de minifigs.  Premier constat, à part pour Lola Bunny, on ne peut pas dire que LEGO a forcé sur les tampographies et c'est logique : le design original de la plupart de ces personnages est minimaliste et la version LEGO ne fait que reproduire les quelques détails graphiques présents à l'écran.

Je ne vais pas vous décrire par le menu ce que vous pouvez voir sur les photos de chaque personnage, j'ai essayé de vous proposer de quoi vous faire une idée très précise de ce que chacun des 11 sachets dont je dispose permet d'obtenir.

LEGO 71030 Looney Tunes Collectible Minifigures Series

Malgré la relative simplicité de certaines tampographies, LEGO trouve tout de même le moyen de gâcher certaines d'entres elles avec des zones blanches ou roses imprimées sur fond sombre qui restent très fades et qui ne sont pas raccord avec la teinte des autres pièces associées. C'est le cas pour les torses de Grosminet, Bugs Bunny ou encore Porky Pig, Vil Coyote étant lui affecté de ce que j'ai pu en voir ailleurs. À 3.99 € la figurine, je pense qu'on est pourtant en droit d'être exigeant sur la finition, avec de vraies minifigs qui correspondent aux très optimistes et trompeurs visuels officiels.

Autre constat : beaucoup des pièces présentes dans ces sachets sont abîmées dès le déballage, avec par exemple plusieurs torses dont les bords sont légèrement égratignés. Lorsque ces pièces sont abondamment tampographiées, ces défauts se voient moins mais l'esthétique minimaliste de ces figurines nécessite de fournir des pièces à la finition irréprochable.

On pourrait aussi discuter de la difficulté de vouloir convertir au format minifig des personnages dont l'allure physique ne s'y prête pas vraiment. Les têtes sont ici globalement fidèles et elles sauvent les meubles mais Bip Bip, et dans une moindre mesure Titi, ont un peu de mal à s'accommoder d'une paire de jambes classiques. Certains y verront une adaptation respectant les codes habituels LEGO là où d'autres trouveront peut-être qu'on s'éloigne un peu trop des designs de référence. Chacun ses goûts.

Taz (Le Diable de Tasmanie) est proposé ici avec un support qui reproduit vaguement l'accélération des pattes du personnage, la pièce devant un peu encombrante lorsqu'il s'agit d'aligner sagement les minifigs dans un cadre ou sur une étagère. Une pièce moulée en remplacement des jambes aurait à mon avis été un meilleur choix pour renforcer la dynamique du personnage telle qu'elle est représentée à l'écran lorsque celui-ci se déplace.

LEGO aurait aussi pu faire un effort concernant Marvin le Martien en moulant une pièce pour la jupe verte aux bords relevés. Le fabricant a su le faire pour la jupe de Minnie ou ici de Petunia Pig, il était donc possible d'éviter le simple bout de tissu fourni et d'améliorer franchement l'apparence de ce personnage. Marvin cumule d'ailleurs les mauvais choix techniques avec une tampographie de sa paire de Chuck Taylor All-Stars qui manque de mordant et qui aurait mérité d'être directement moulée dans sa teinte définitive.

Pour le reste, les amateurs de Cheese Slopes seront ravis d'avoir droit à une interprétation littérale du terme fournie en trois exemplaires, le panneau avec l'inscription "That's All Folks" aurait sans doute mérité un fond coloré identique à celui de l'écran de sortie des cartoons et LEGO aurait pu faire un effort pour que l'accessoire de Lola Bunny ressemble vraiment à un ballon de basket.

LEGO 71030 Looney Tunes Collectible Minifigures Series

Enfin, difficile de faire l'impasse sur les grands absents de cette série de minifigs : Sam le Pirate (Yosemite Sam), Elmer Fudd et Pépé le Putois (Pépé Le Pew) n'ont notamment pas été retenus. On peut imaginer que c'est parce que les deux premiers trimballent des armes, l'époque actuelle étant à l'évitement de tout ce qui peut potentiellement déclencher une polémique d'une manière ou d'une autre. Concernant Pépé le Putois, le personnage a tout simplement été banni par Warner Bros. parce que la mouffette à l'accent français est accusée par certains de "perpétuer la culture du viol". Dont acte.

Au final, je suis partagé au sujet de cette série de minifigs à collectionner dont on ne sait pas pour l'instant si elle sera complétée un jour par d'autres figurines à collectionner. Il n'y a aucune indication indiquant qu'il s'agit d'une première série et LEGO ajoute la mention Limited Edition qui confirme qu'il faudra probablement se contenter de ce casting non exhaustif.

J'imagine que le buzz autour du film Space Jam 2, prévu pour juillet 2021 et qui met en scène certains de ces personnages, sera de toute façon retombé depuis belle lurette et il sera alors difficile de proposer plus tard 12 nouvelles figurines sans devoir aller chercher une grosse poignée de personnages de seconde zone pour meubler.

D'un côté, cette collection de 12 personnages me renvoie à mes jeunes années bercées de cartoons hilarants et de l'autre elle me semble trop incomplète pour vraiment satisfaire ma nostalgie. Elmer Fudd et Sam le Pirate me semblaient pourtant incontournables, je les ai regardé pendant des heures essayer de flinguer Bugs Bunny.

Je ne vous fais pas l'affront de vous expliquer comment trouver chaque personnage en tâtant les sachets, il n'y a ici aucun risque de confusion, un peu de bon sens suffit et je pense qu'il n'est pas nécessaire de préciser qu'il faut "chercher tel ou tel élément ou accessoire"... Vous imprimez le feuillet fourni dans chaque sachet que je vous avais scanné il y a quelques jours, il est prévu pour ça, et il vous restera à essayer de trouver un magasin de jouets qui permet encore ce type d'activité.

Sinon, je rappelle que vous pouvez précommander dès maintenant la boite de 72 sachets au prix de 232.99 € chez Minifigure Maddness (utilisez le code HOTH92 pour bénéficier de 4 € de réduction sur le prix initial de 236.99 €). La répartition n'est pas garantie.

Note : Le produit présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. 2 gagnants, 2 lots de 12 minifigs réparties au mieux. le 3ème lot sera mis en jeu sur Instagram. Date limite fixée au 7 mai 2021 prochain à 23h59. 

LEGO Marvel 76199 Carnage

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO Marvel 76199 Carnage (546pièces), un nouvelle tête à assembler et à exposer sur une étagère qui sera disponible dès le 1er mai prochain au prix public de 59.99 €.

La collection LEGO de casques / têtes lancée en 2020 s'étoffe régulièrement de nouvelles créations et après les deux nouvelles références Star Wars annoncées cette année, c'est donc au tour de ce set qui permet d'assembler la tête de Carnage et du set 76187 Venom (565pièces - 59.99 €) de venir grossir les rangs de la branche Marvel qui n'était jusqu'ici constituée que d'une seule référence, le set 76165 Iron Man Helmet (480pièces - 59.99 €).

Les têtes de Carnage et Venom en version LEGO sont logiquement similaires sur de nombreux points et on ne peut pas dire que l'expérience de construction varie de manière significative entre les deux produits. Si on oublie la langue de Venom et la finition lisse des tempes, la différence majeure entre les deux construction réside surtout dans la présence d'une grosse poignée de stickers utilisée pour texturer le visage de Carnage.

L'assemblage de cette tête est vite expédié avec un crâne creux sur lequel on vient appliquer des éléments de finition qui donnent le volume final de la construction. Une fois de plus, l'apparence du modèle repose vraiment sur un effet d'optique qui ne fonctionne que sous certains angles : la partie inférieure de la mâchoire est franchement avancée et de profil, Carnage a l'air un peu ridicule. L'ensemble ressemble aussi un peu à un casque de moto avec sa mentionnière sur lequel on aurait peint un motif. De face et de trois-quarts, c'est un peu mieux avec une bouche qui semble mieux proportionnée.

LEGO Marvel 76199 Carnage

LEGO Marvel 76199 Carnage

Le designer a choisi d'intégrer ici une dentition noire qui a un peu de mal à exister sans un éclairage adéquat. Le fond rose de la bouche fait ce qu'il peut pour faire ressortir les dents mais je suis convaincu que des dents blanches ou beiges auraient été plus adaptées. Le contraste entre le crâne rouge et la bouche noire est intéressant mais Venom s'en sort largement mieux sur ce point avec sa dentition beige qui se fait vraiment remarquer.

Les sourcils du personnage sont aussi trop proéminents pour me convaincre, avec un relief qui renforce évidemment le côté agressif du regard mais qui me semble trop grossier. L'échelle utilisée et la volonté de maintenir une certaine cohérence esthétique entre les différents produits de la gamme est une fois de plus responsable de cette finition qui peut paraître très grossière à certains endroits, il faudra s'en accommoder.

Enfin, les yeux de Carnage sont ici loin d'occuper une surface suffisante sur le crâne pour être vraiment fidèles au personnage de référence. Selon les comics, les époques et les dessinateurs, tous ces détails varient mais il y a quand même une esthétique générale que la version LEGO peine à reproduire.

Les stickers amènent leur lot de détails, il aurait été difficile de se passer de ces motifs caractéristiques. Le fond des autocollants est à peu près raccord avec la teinte des pièces sur lesquelles il faut les coller, c'était le minimum syndical pour un pur produit d'exposition, faut de tampographie.

LEGO Marvel 76199 Carnage

LEGO Marvel 76199 Carnage

Globalement, je pense que l'exercice de style n'est pas totalement raté même s'il y a quelques détails qui me semblent un peu grossiers ou trop approximatifs. Le même produit avec une dentition blanche ou beige aurait pu vraiment me convaincre et en l'état je trouve que la bouche est visuellement trop "noyée" dans le reste de la construction. Si on ajoute le regard un peu trop "lisse", je pense qu'on passe un peu à côté de ce qui fait de Carnage une créature vraiment menaçante.

LEGO finira tôt ou tard par nous proposer le masque de Spider-Man en reprenant le haut du visage de Venom et Carnage et en y associant éventuellement un assemblage similaire à celui vu sur le casque d'Iron Man pour le bas, l'effet de collection entre les trois modèles sera là et les fans devraient y trouver leur compte. La cohérence visuelle entre ces différents modèles sauvera les meubles et fera oublier les défauts de chacun de ces produits.

Avec l'arrivée de chaque nouvelle référence dans cette gamme de produits d'exposition, les limitations du format défini par LEGO se font plus présentes et les solutions utilisées par respecter l'échelle imposée et l'esthétique générale ne sont pas toujours au service du sujet traité. À chacun de voir si cette "collection" mérite d'y investir sans retenue ou s'il faut plutôt faire des choix et se contenter uniquement des modèles qui semblent les plus convaincants.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 23 avril 2021 prochain à 23h59. 

LEGO Marvel 40454 Spider-Man vs Venom & Iron Venom

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au set LEGO Marvel 40454 Spider-Man vs Venom & Iron Venom, un petit blister de 64 pièces vendu au prix public de 14.99 € avec quatre minifigs et un mini-véhicule à construire.

L'emballage confirme que l'une des ces quatre minifigs est exclusive à ce produit, il s'agit de Pork Grind, un membre des Swinester Six issu de l'Aniverse (Earth-8311), un univers parallèle où tout le monde est un animal au sein duquel on trouve également Spider-Ham (Peter Porker), un personnage dont la minifig est livrée dans le set 76151 Venomosaurus Ambush. La figurine de Pork Grind réutilise le torse de Venom, qui est donc ici livré en deux exemplaires, et le moule de la tête de Spider-Ham.

La minifig d'Iron Venom reprend de son côté le torse de la figurine vue dans le set 76163 Venom Crawler (2020) mais elle hérite ici d'un casque avec une superbe tampographie inédite qui est cette fois dans la continuité directe des motifs du torse. La tête utilisée ici est la version vue et revue avec le HUD d'un côté. La minifig n'est pas présentée comme exclusive à ce blister, il est donc fort probable qu'elle soit un jour disponible sous cette forme dans un autre set de la gamme LEGO Marvel.

LEGO Marvel 40454 Spider-Man vs Venom & Iron Venom

 Venom et Spider-Man sont ici livrés dans des versions plutôt courantes : La figurine de Venom est celle vue dans les sets 76115 Spider Mech vs. Venom (2019), 76150 Spiderjet vs. Venom Mech (2020) et 76151 Venomosaurus Ambush (2020), celle de Spider-Man avec ses bras tampographiés est déjà livrée dans les sets 76172 Spider-Man and Sandman Showdown (2021), 76173 Spider-Man and Ghost Rider vs. Carnage (2021) et 76174 Spider-Man's Monster Truck vs. Mysterio (2021).

Les quatre minifigs sont équipées de jambes neutres, c'est un peu dommage. Il fallait bien que LEGO compense l'exclusivité par un peu de paresse technique, on fera avec. La véhicule qui accompagne les minifig est assemblé en une minute chrono, il ne sert ici que de prétexte à l'appellation " jouet de construction" du produit. Pour ceux qui aiment les hot-dogs LEGO, sachez que ce blister vous permet d'en obtenir deux exemplaires.

Je collectionne les minifigs Marvel et l'arrivée de chaque nouveau personnage, aussi obscur soit-il, est toujours à mes yeux une bonne nouvelle. Pork Grind reste un méchant anecdotique mais la minifig est réussie et nous ne la reverrons sans doute jamais sous cette forme dans une autre boite. L'argument est donc suffisant pour que j'ajoute ce produit à ma collection.

Note : Le set présenté ici, acheté par mes soins, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 21 avril 2021 prochain à 23h59.