Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75243 Slave I (20th Anniversary)

On finit la série de tests des sets LEGO Star Wars estampillés "20th Anniversary" avec la référence 75243 Slave I (1007 pièces - 129.99 €) qui est évidemment le set le plus consistant de cette mini-gamme de produits qui rendent hommage à des sets emblématiques de la gamme.

Les collectionneurs les plus assidus ont forcément déjà au moins une version du Slave I sur leurs étagères, que ce soit celle du set 6209 Slave I (2006), la version du set 8097 Slave I (2010) ou la déclinaison Ultimate Collector Series du set 75060 Slave I (2015). Je laisse volontairement de côté le set 7144 Slave I (2000), utilisé par LEGO dans le livret d'instructions comme référence pour cet hommage, qui a vraiment mal vieilli...

Il n'y a d'ailleurs pas vraiment lieu de comparer cette nouvelle version jouable d'une trentaine de centimètres de long au modèle UCS de 45cm de long du set 75060 (219.99 €), certainement plus détaillé et plus abouti mais plutôt destiné à l'exposition. Si vous cherchez un Slave I conçu pour être manipulé de temps à autre et être confié à un jeune fan qui s'amusera avec, celui du set 75243 fera parfaitement l'affaire.

75243 Slave I (20th Anniversary)

L'avantage avec ce modèle capable supporter un passage entre les mains des jeunes fans les plus enthousiastes, c'est qu'il n'a pas vraiment à rougir face à la version UCS en terme de finition et qu'il fera aussi un très bon produit d'exposition. Attention, ce Slave I ne tient pas debout et rien n'est prévu pour l'exposer en position verticale. Il vous faudra bricoler un support à placer au pied de la jupe Dark Red du vaisseau pour le maintenir en équilibre ou le laisser trôner en position fer à repasser.

La structure interne du vaisseau fait usage de quelques pièces Technic qui assure une rigidité et une solidité à toute épreuve à la jonction entre la base et le fuselage. Pas le temps de s'ennuyer avec de fastidieuses étapes d'assemblage de la structure interne, on passe rapidement à l'habillage en Dark Red de la base du vaisseau et le montage est très agréable avec un Slave I qui prend progressivement forme sous nos yeux. Les courbes ne sont pas parfaites, mais pour un produit à cette échelle, c'est tout à fait acceptable.

On installe également rapidement les réacteurs au dos du vaisseau, qui même avec leur design simpliste et leur finition basique suffisent à rendre crédible cette partie de la construction visible uniquement lorsqu'on joue avec.

75243 Slave I (20th Anniversary)

On assemble ensuite la poignée qui permettra de prendre en main le Slave I pour le faire voler dans le salon. C'est bien pensé, les éléments Technic utilisés pour cette poignée discrète se rangent facilement dans le corps du vaisseau et ne nuisent ni à sa stabilité lorsque ce dernier est posé à plat ni à son esthétique générale.

Il y a aussi une dizaine de stickers à coller sur le fuselage et pour une fois, je pense que ce Slave I pourrait presque s'en passer. L'habillage général est suffisamment détaillé, avec une alternance de couleurs et de zones avec tenons apparents ou pas, pour être crédible.

Un détail agaçant : les grosses pièces lisses et la verrière sont simplement jetées dans différents sachets et vous aurez probablement droit à quelques micro-rayures sur certaines d'entre elles. Si ces rayures vous gênent, n'hésitez pas à contacter le service client pour obtenir des pièces de remplacement.

75243 Slave I (20th Anniversary)

Ce Slave I qui n'est pas un UCS profite tout de même de quelques raffinements bienvenus comme la spacieuse zone de stockage placée à l'arrière qui est accessible facilement en soulevant la trappe grise ou les deux petites ailes couplées au siège du pilote qui restent en permanence à l'horizontale par un simple effet de gravité.

Ce n'est d'ailleurs que lorsque le set est complètement assemblé qu'un détail un peu gênant saute aux yeux : Il y a un grand vide qui traverse le vaisseau depuis le cockpit jusqu'à la poignée placée à l'arrière. On voit donc la main de celui qui tient la poignée à travers la verrière du vaisseau et le mécanisme qui permet aux ailes et au siège du pilote de basculer par gravité n'est pas correctement dissimulé dans la construction.

La prise en main du vaisseau via la poignée rétractable est excellente et même si le Slave I peut être déplacé en le saisissant par le le fuselage sans risquer de tout détruire au passage, toute la jouabilité du set repose sur cette poignée vraiment bien intégrée.

Les deux mécanismes qui permettent d'éjecter les missiles verts dont l'extrémité est visible juste sous le poste de pilotage sont directement accessibles depuis l'arrière du vaisseau sans lâcher la poignée. C'est ce type de détail qui fait d'un produit LEGO un vrai jouet et j'apprécie l'effort du designer sur ce point avec une intégration discrète et fonctionnelle.

75243 Slave I (20th Anniversary)

Attention tout de même durant les manipulations via la poignée placée à l'arrière : la verrière du cockpit n'est retenue que par deux tenons dans sa zone supérieure et n'est pas fixée à l'avant. Elle peut occasionnellement se décrocher.

Il y a suffisamment de place dans le poste de pilotage pour y placer Boba Fett sans devoir au préalable retirer l'antenne de son casque. Je le précise parce que ce n'est pas toujours aussi évident selon les vaisseaux et les cockpits plus ou moins exigus proposés par LEGO.

Du côté des minifigs, l'assortiment est plutôt intéressant avec quatre personnages accompagnés par la minifig collector habituelle. Pour beaucoup de collectionneurs qui possèdent déjà de multiples versions de Boba Fett et Han Solo, ce sont les Bounty Hunters fournis ici qui seront les vraies stars du set.

Ceux qui ont raté le mal-nommé Battle Pack 75167 Bounty Hunter Speeder Bike (2017) auront ici une nouvelle chance d'obtenir un exemplaire de la très réussie minifig de 4-LOM qui aurait peut-être pu être livrée ici avec des yeux verts pour que ceux qui considèrent que les yeux sont plutôt verts dans le film y trouvent leur compte...

75243 Slave I (20th Anniversary)

Zuckuss est inédit et pour l'instant exclusif à ce set. La minifig est magnifique avec une interprétation très fidèle au personnage du film et une tampographie de qualité présente même sur le dos de la tunique du personnage.

On pourrait discuter du choix de la couleur pour la tête et les mains du personnage, une teinte plus foncée aurait peut-être été plus adéquate. Même constat pour les bretelles du harnais qui à mon avis devraient être de la même teinte que le reste de l'accessoire vestimentaire porté par le personnage sur sa tunique marron. C'est encore plus flagrant lorsqu'on regarde le dos de la minifig.

Les alignements entre les impressions du torse et du bas de la tunique sont très corrects et la continuité des motifs est assurée.

75243 Slave I (20th Anniversary)

Pour le reste, LEGO ne prend pas de gros risques créatifs et livre ici une version de Boba Fett identique à celle du set 75137 Carbon-Freezing Chamber (2016) et un Han Solo au torse déjà vu dans les sets 75192 UCS Millennium Falcon (2017) et 75222 Betrayal at Cloud City (2018). Pas de jambes moulées en deux couleurs comme sur la minifig du set 75222, il faut se contenter de la version du set 75192.

75243 Slave I (20th Anniversary)

La minifig collector livrée dans cette boite est un peu moins hors sujet que les autres, il s'agit de la Princesse Leia dans un remake aux cheveux plus clairs de la minifig livrée dans le set 7190 Millennium Falcon (2000), agrémentée comme d'habitude de l'énorme logo rappelant qu'on fête les 20 ans de la gamme LEGO Star Wars.

Pas de quoi crier au génie, la minifig a mal vieilli avec son torse au design simpliste et son visage old school. Pour la petite histoire, le moule original des cheveux de Leia avait été détruit et LEGO a du en fabriquer un nouveau pour l'occasion.

Toujours aussi agaçant et mesquin : LEGO nous fournit une fois de plus un sarcophage de carbonite avec une silhouette qui n'est toujours pas adaptée pour prendre en compte la coiffure de la nouvelle minifig de Han Solo.  Pas très cohérent mais on fera avec.

75243 Slave I (20th Anniversary)

Pour finir, je pense que ce Slave I mérite toute votre attention surtout si vous n'avez aucune des versions précédentes dans votre collection. 129.99 €, c'est un peu cher pour cette boite, mais si vous faites preuve d'un peu de patience vous la trouverez à un tarif inférieur dans les semaines ou les mois à venir chez le casseur de prix habituel.

Si vous hésitez encore mais que vous n'êtes pas du genre à tenir plusieurs mois, attendez au moins la promo du 4 mai prochain, vous pourrez vous faire offrir le petit set promotionnel 40333 Battle of Hoth pour vous remercier de payer cette boite au prix fort.

Dans tous les cas, je pense que ce set est le plus réussi de la gamme 20ème anniversaire : C'est un vaisseau vraiment emblématique de la saga et de la gamme LEGO Star Wars, livré ici dans une version esthétiquement très aboutie et vraiment jouable. Et puis il y a Zuckuss. Je dis oui.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 30 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Boobafête - Commentaire posté le 25/04/2019 à 23h24

LE SET LEGO STAR WARS 75243 SLAVE I SUR LE SHOP LEGO  >>


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75261 Clone Scout Walker (20th Anniversary)

C'est aujourd'hui au tour du set LEGO Star Wars 75261 Clone Scout Walker (20th Anniversary) de faire l'objet d'un rapide test. Cette petite boite de 250 pièces rend en principe hommage au set 7250 Clone Scout Walker de 2005 avec une nouvelle interprétation de l'AT-RT et quelques éléments supplémentaires histoire d'apporter un peu de jouabilité à l'ensemble.

Encore une fois, l'engin proposé ici rend plutôt hommage à une autre version dont il est une évolution plus logique, celle du set 75002 AT-RT de 2013. LEGO a d'ailleurs encore une fois vu un peu trop grand avec un engin qui est au final vraiment surdimensionné et sur lequel la minifig a l'air un peu ridicule.

L'AT-RT mesure en principe 3.2 mètres de haut et si on fait ici un rapide rapport de taille avec la minifig dont le casque dépasse à peine du carénage avant, on est à près de six mètres... Ce choix en terme d'échelle pourrait être excusé s'il était ici au service de la jouabilité du produit, mais ce n'est même pas le cas.

75261 Clone Scout Walker (20th Anniversary)

Si la finition de ce véhicule disproportionné est plutôt correcte, c'est même au détriment de la jouabilité. Cet AT-RT doit en effet se contenter de rester immobile posé sur ses deux pattes et il n'est même pas possible d'orienter le poste de pilotage vers le bas. C'est quand même ballot pour un jouet livré avec une opposition au ras du sol, incarnée ici par le Battle Droid et le Dwarf Spider Droid que le canon avant ne peut même pas viser directement.

L'AT-RT livré ici n'est donc qu'un modèle d'exposition disproportionné qui a meilleure allure sans minifig placée dans le poste de pilotage. En remplaçant le disgracieux pin bleu visible sur les flancs de l'engin, c'est une maquette plutôt réussie et pour aller au bout de la logique, le lance-machin placé à l'avant devient presque superflu.

La seule pose stable que j'ai réussi à obtenir est celle ci-dessous et elle exploite toutes les capacités de la construction... C'est beaucoup trop statique à mon goût, surtout pour un produit collector vendu 30 € qui a pour vocation de rendre hommage à 20 ans de produits Star Wars déclinés à la sauce LEGO.

75261 Clone Scout Walker (20th Anniversary)

Pour accompagner l'AT-RT dans cette boite collector, LEGO livre donc un Dwarf Spider Droid et, selon la description officielle du produit, "une section de tranchée" minimaliste avec un poste de tir.

Rien de super excitant ici, mais c'est toujours ça de pris pour obtenir un début de mini diorama ambiance Kashyyyk qui viendra compléter le contenu des sets 75233 Droid Gunship et 75234 AT-AP Walker commercialisés depuis le début de l'année.

En y réfléchissant bien, ce set tient d'ailleurs plus du pack d'extension pour les deux autres boites déjà dans les rayons que du produit soigneusement sélectionné par une poignée de designers enthousiastes pour intégrer une série de produits collectors.

75261 Clone Scout Walker (20th Anniversary)

Du côté des figurines fournies, l'assortiment est plutôt correct avec trois figurines génériques à amasser au gré de vos envies (et de votre budget) pour un diorama Kashyyyk encore plus étoffé : un Battle Droid sans camouflage, un wookie sans nom qui reprend les jambes de Chief Tarfful et à la tampographie du visage inédite et un Kashyyyk Trooper identique à celui vu dans le set 75234 AT-AP Walker.

Le wookie est toujours équipé de sa sempiternelle pétoire, dommage que LEGO ne se décide pas à faire un effort sur ce point pour enfin nous proposer une arme plus fidèle à celle vue dans le film.

75261 Clone Scout Walker (20th Anniversary)

C'est Darth Vader qui endosse ici le rôle de la minifig collector hors sujet qui suffira à convaincre bon nombre de fans de dépenser  les 29.99 € demandés par LEGO pour ce set.

La minifig est vraiment vintage avec son casque datant du set 7150 TIE Fighter & Y-Wing commercialisé en 1999 et vu depuis dans de nombreuses boites avant d'être finalement remplacé par un nouveau modèle en 2015.

La minifig est fidèle à la version d'origine mais la tête du personnage est en fait inédite : si elle reprend trait pour trait la tampographie de celle de la minifig de 2009, c'est la couleur de base de la pièce qui change (Light Gray en 1999 contre Light Bluish Gray pour la version 2019).

On retrouve évidemment le logo habituel un peu trop envahissant tampographié dans le dos comme pour les quatre autres personnages à collectionner, mais la cape permet de masquer un peu la chose et la minifig garde vraiment son côté vintage, même vue de dos.

75261 Clone Scout Walker (20th Anniversary)

Bref, ce Battle Pack en puissance devrait trouver son public chez ceux qui en profiteront pour agrandir leurs dioramas Kashyyyk avec les figurines génériques fournies et se constituer au passage une petite flotte d'AT-RTs.

Ceux qui voudront rassembler les cinq sets commercialisés pour le 20ème anniversaire de la gamme LEGO Star Wars n'auront de leur côté pas le loisir de faire l'impasse sur cette boite qui ne méritait pas à mon avis d'être de celles prévues pour rendre hommage à une gamme qui en 20 ans a su nous offrir de bien meilleurs produits. Mais comme d'habitude, c'est vous qui voyez.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 28 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Bullbizarre - Commentaire posté le 23/04/2019 à 14h35

LE SET LEGO STAR WARS 75261 CLONE SCOUT WALKER SUR LE SHOP LEGO  >>


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75262 Imperial Dropship (20th Anniversary)

En route aujourd'hui pour un rapide tour du set LEGO Star Wars 75262 Imperial Dropship (125 pièces - 19.99 €), une boite qui fait partie du lot "20ème anniversaire" de la gamme LEGO Star Wars et qui, au delà de rendre hommage à la créativité du fabricant, est surtout prévue pour satisfaire l'appétit des Army Builders, ces fans qui ne vivent que pour accumuler le plus grand nombre de Stormtroopers possible.

Ceux qui sont tombés dans la gamme LEGO Star Wars il y a déjà quelques années se souviennent forcément du set 7667 Imperial Dropship de 2008. Cette nouvelle boite est présentée comme une version "revisitée" de ce set que beaucoup de fans ont à l'époque acheté par poignées.

75262 Imperial Dropship (20th Anniversary)

L'Imperial Dropship, comme beaucoup d'engins ou mini-vaisseaux vus dans les Battle Packs de la gamme LEGO Star Wars, n'existe pas. En tout cas, pas dans l'univers Star Wars. C'est une création des designers LEGO qui sont forcés d'ajouter quelque chose à construire dans ces petites boites estampillées "jouet de construction" dont la fonction première est surtout de permettre aux fans de se constituer une armée de minifigs génériques.

L'engin livré ici est aussi basique que celui de 2008, pas de quoi crier au génie. On retiendra la partie détachable qui sert à...larguer des soldats quelque part. Le détail rigolo : la possibilité de ranger les blasters dans les supports prévus sur les côtés de l'engin durant la phase de transport.

Dommage que les blasters classiques du set 7667 soient ici remplacés par les lances-machins grossiers et encombrants, même si ces derniers contribuent à donner une certaine jouabilité à ce type de set.

75262 Imperial Dropship (20th Anniversary)

Bref, on ne peut pas vraiment dire que la construction livrée dans cette boite soit un hommage à la légendaire créativité des designers et il faut plutôt voir ici un clin d'œil à tous ceux qui ont dépensé un jour l'intégralité de leur argent de poche dans de multiples exemplaires du set 7767.

Pour le reste, cette petite boite permet surtout d'obtenir un joli Shadow Trooper presque entièrement inédit si on oublie la tête de Clone Trooper habituelle livrée ici en quatre exemplaires.

Les trois Stormtroopers fournis sont tous équipés de jambes et de torses déjà vu dans de nombreuses boites et du nouveau casque en bi-injection aussi livré dans les sets 75229 Death Star Escape et 75235 X-Wing Starfighter Trench Run.

75262 Imperial Dropship (20th Anniversary)

Le rôle de la minifig collector hors sujet est ici attribué à Han Solo dans la tenue vue dans le set 7190 Millennium Falcon commercialisé en 2000.  Jambes identiques à la minifig d'origine,  chevelure un peu plus claire, même sourire narquois, tout y est jusqu'au torse à la tampographie un peu pâle. C'est moche, mais ça fait vintage.

Comme pour les autres personnages collectors de cette vague de sets 20ème anniversaire, le dos du personnage est frappé du (très) gros logo de l'opération. À force de voir le dos des différentes minifigs collectors de cette vague de sets, je me dis qu'un logo plus petit aurait été suffisant. Ce n'était pas la peine d'écrire si gros sachant que le support fourni est lui aussi flanqué d'un énorme logo.

75262 Imperial Dropship (20th Anniversary)

Difficile de ranger le set 75262 Imperial Dropship dans la catégorie "Battle Pack pour Army Builders" en raison de la présence de Han Solo dans la boite. Vous obtiendrez toujours autant de Shadow Troopers que d'exemplaires de Han Solo à l'arrivée. À 19.99 € la boite, il faudra y réfléchir à deux fois avant d'investir.

Si LEGO avait vraiment voulu inviter les fans de ce type de boite à la fête, il suffisait de laisser le prix du set au tarif habituel d'un Battle Pack et de nous faire croire que la minifig collector de Han Solo est en fait offerte. Mais c'était sans doute trop demander.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 22 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Bricks&Broc - Commentaire posté le 20/04/2019 à 16h01

75262 Imperial Dropship (20th Anniversary)

LE SET LEGO STAR WARS 75262 IMPERIAL DROPSHIP SUR LE SHOP LEGO  >>


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75258 Anakin's Podracer (20th Anniversary)

On s'intéresse aujourd'hui au set LEGO Star Wars 75258 Anakin's Podracer (279 pièces - 29.99 €), une réinterprétation, comme l'indique LEGO dans la description officielle du produit, du set 7131 Anakin's Podracer commercialisé en 1999.

Même traitement collector pour cette boite que pour les quatre autres sets de la gamme 20ème anniversaire avec vernis sélectif sur l'emballage et livret d'instructions agrémenté de quelques facts sur le set de 1999 et sur celui de 2019. Et 14 stickers.

Un podracer à la sauce LEGO, c'est toujours un peu compliqué. Les moteurs n'étant reliés au poste de pilotage que par deux câbles, il faut trouver une solution pour que l'engin soit manipulable d'une seule main sans tout casser et LEGO a donc choisi de placer la construction sur un support qui se fait heureusement plus discret dans cette nouvelle version que sur le modèle de 1999.

75258 Anakin's Podracer (20th Anniversary)

Encore une fois, la référence au set 7131 Anakin's Podracer lancé en 1999 sert uniquement de prétexte pour revenir 20 ans en arrière dans les pages du livret d'instructions, le podracer livré ici est plutôt une variante du modèle du set 7962 Anakin Skywalker and Sebulba's Podracers commercialisé en 2011, une boite dans laquelle LEGO avait déjà remplacé le support de couleur sable un peu grossier par un ensemble de pièces transparentes malheureusement connectées entre elles par des pins beaucoup trop visibles.

En ce qui me concerne, je trouve les deux solutions aussi disgracieuses l'une que l'autre et j'aurai préféré que LEGO trouve le moyen de relier le poste de pilotage aux moteurs via deux tiges courbes et rigides pour proposer une construction visuellement plus fidèle au concept de l'engin. Mais chacun aura comme d'habitude un avis sur le sujet et beaucoup se contenteront de ce support transparent qui a au moins l'avantage de se faire discret et de garantir une certaine jouabilité.

75258 Anakin's Podracer (20th Anniversary)

Le bandeau horizontal du support transparent plie à l'arrière sous le poids du poste de pilotage, certains diront que c'est intentionnel mais c'est surtout parce que le pied est centré pour supporter le poids des moteurs. L'effet ne sera pas dérangeant pour tout le monde à l'arrivée et les autres se consoleront en se disant que comme dans le domaine informatique, "it's not a bug, it's a feature".

Joli travail de la part du designer sur les moteurs, suffisamment détaillés pour un modèle à cette échelle. Si on les compare avec ceux du set 7131, l'évolution est évidemment flagrante. C'est beaucoup moins évident si on prend le podracer du set 7962 comme référence. Les éclairs du transfert d'énergie, une simple barre sur les modèles précédents, sont maintenant incarnés par la pièce déjà vue dans de nombreux sets, livrée ici dans un coloris rose foncé / violet très à propos.

75258 Anakin's Podracer (20th Anniversary)

La dotation en minifigs est ici à peu près correcte pour un set vendu 29.99 € même si Watto, Obi-Wan ou même Jar-jar Binks auraient par exemple été les bienvenus. On y retrouve le jeune Anakin dans la version déjà présente dans le set Microfighter 75223 Naboo Starfighter avec son torse et sa tête tous deux inédits.

Le détail qui m'agace un peu : Le casque marron livré avec Anakin n'a rien à faire là. Ce choix faussement vintage n'est pas judicieux, et le casque du set 7962 avec ses motifs fidèles à la version du film me semblait plus approprié.

Padme bénéficie ici d'un nouveau (joli) torse et d'une nouvelle coiffure en plastique rigide parfaitement ajustée. C'est plutôt fidèle à l'apparence du personnage dans le film et la jeune fille est également équipée de jambes courtes articulées sans tampographie, une pièce déjà vue dans la même couleur sur Cho Chang et Neville Longbootom de la série de minifigs à collectionner Harry Potter (réf. LEGO 71022).

Ce dernier détail est intéressant, il contribue à maintenir une différence de taille entre Padme et Anakin sans que l'un des deux personnages paraisse ou trop grand ou trop petit.

75258 Anakin's Podracer (20th Anniversary)

Tout n'est cependant pas rose au pays des minifigs : la photo ci-dessus illustre bien le problème de tampographie récurrent rencontré par LEGO lorsqu'il s'agit d'imprimer la couleur chair (Flesh) sur une surface sombre : à gauche sur la minifig d'Anakin le Flesh du cou est correct alors qu'à droite le cou de Padme est d'une pâleur maladive...

La minifig collector de Luke Skywalker, tout aussi hors sujet que celle de Lando Calrissian dans le set 75259 Snowspeeder, complète l'assortiment avec son look vintage et la tampographie spéciale 20ème anniversaire dans le dos du personnage.

Seul le torse de la minifig en devient donc inédit et exclusif, le casque était déjà livré dans une douzaine de boites de la gamme LEGO Star Wars et la tête au design ultra-minimaliste habillait déjà la minifig de Luke qui accompagnait l'ouvrage LEGO Star Wars The Visual Dictionary (Updated & Expanded) commercialisé en 2014.

75258 Anakin's Podracer (20th Anniversary)

Comme je vous le disais il y a quelques jours, LEGO a prévu une pièce 2x4 noire pour assembler les supports qui permettent de mettre ces minifigs collectors en valeur entre eux. Ce n'est pas une pièce en trop...

Au final, je trouve que ce set manque un peu d'ambition pour une boite anniversaire. En son temps, l'excellent set 7962 Anakin Skywalker and Sebulba's Podracers offrait deux engins et la possibilité de reproduire la mythique Boonta Eve Classic vue dans The Phantom Menace. C'est un contenu similaire que j'aurais aimé retrouver dans une boite collector faisant référence à un moment de la saga devenu culte pour de nombreux fans. En l'état, ce podracer ne peut qu'être cantonné à prendre seul la poussière sur une étagère et c'est dommage.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 21 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Sweetie - Commentaire posté le 10/04/2019 à 15h17

LE SET LEGO STAR WARS 75258 ANAKIN'S PODRACER SUR LE SHOP LEGO  >>


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

On continue à découvrir d'un peu plus près les différents personnages de la seconde série de minifigs Disney à collectionner (réf. LEGO 71024) avec un zoom sur les huit dernières figurines qui viennent rejoindre les 10 autres dont je vous parlais dans la première partie du test.

Si Jasmine a déjà une carrière bien avancée chez LEGO avec plusieurs sets dans lesquels ce personnage apparait au format mini-doll, c'est la première version de Jafar à être produite chez LEGO. De nombreux fans seront certainement ravis de pouvoir ajouter ces deux minifigs à leur collection qui comprend déjà une version d'aladin et du génie, deux personnages livrés dans la première série de minifigs à collectionner Disney en 2016 (réf. LEGO 71012).

La minifig de Jafar est globalement très réussie, même si on peut regretter l'absence de Iago, le perroquet roublard alors que Jasmine est livrée de son oiseau de compagnie. En y regardant de plus près, on constate que LEGO a fait le choix d'utiliser pour Jafar un torse en Dark Red sur lequel de larges zones noires sont tampographiées. Résultat : Le noir du torse n'est pas d'un noir aussi profond que le bas de la tenue qui est lui teinté dans la masse.

La coiffe de Jafar est parfaite, elle tombe parfaitement sur les épaules du personnage, par ailleurs équipé d'épaulettes déjà vues dans la gamme Ninjago. L'effet de reflet sur la pierre qui orne la coiffe est saisissant et le sceptre, déjà vu entre les mains du pharaon de la série 2 de minifigs à collectionner fait le job.
La minifig de Jasmine est elle aussi très réussie mais je relève tout de même quelques défauts un peu agaçants. La teinte de la peau sur le torse de la figurine n'est pas parfaitement assortie à celles des bras et de la tête de la jeune fille et les zones blanches placées sur la face avant des pieds ne sont pas parfaitement centrées. Plus gênant à mes yeux, l'effet "perruque" déjà vu sur Elsa et Anna avec une coiffe qui équipe déjà Jasmine en version mini-doll et qui, même emboitée correctement, laisse un espace disgracieux au niveau du front de la minifig.

Pas de jonction entre les manches et le buste de la tenue de Jasmine en raison de limitations techniques que LEGO n'a pas résolu à ce jour :  seule une zone limitée des bras peut être tampographiée.

Dans une boite de 60 sachets : 3 exemplaires de Jafar et Jasmine.

Edna Mode et Frozone rejoignent aussi nos collections et viennent compléter l'inventaire des minifigs basées sur l'univers des Indestructibles après les figurines de Mr Incredible et de Syndrome livrées dans la première série de minifigs à collectionner Disney en 2016 (réf. LEGO 71012) et la série de sets LEGO Juniors basés sur le second volet de la saga commercialisés en 2018.

Edna Mode avait aussi fait l'objet d'une adaptation au format minifig un peu décevante dans le polybag portant la référence 30615 offert en 2018 avec le jeu vidéo basé sur le film d'animation.

Le personnage gagne en crédibilité et en fidélité à sa version numérique avec cette nouvelle minifig. Le torse est plus neutre, mais le visage de la minifig avec ses lunettes moulées directement sur la chevelure est vraiment plus convaincant que la minifig du polybag 30615. Dommage que la teinte Flesh un peu trop claire des lunettes ne soit pas parfaitement assortie avec celle de la tête.

La minifig de Frozone était très attendue des fans qui devaient jusqu'ici se contenter de la version BrickHeadz (réf. LEGO 41613) de ce personnage qui brillait déjà par son absence dans les trois boites LEGO Juniors vendues en 2018.

La minifig est superbe, c'est un sans faute, mais la relative simplicité du costume du personnage aura facilité la tâche de LEGO. Si je devais relever un détail, ce serait la jonction entre les zones de différentes couleurs sur les bras. C'est approximatif et LEGO doit encore travailler son procédé de bi-injection pour obtenir une démarcation un peu plus nette.

Dans une boite de 60 sachets : 4 exemplaires de Frozone et 3 exemplaire pour Edna Mode.

Jack Skellington et Sally n'avaient jusqu'ici eu que les honneurs de la gamme de figurines à assembler LEGO BrickHeadz (réf. LEGO 41630). C'était sans doute insuffisant pour la plupart des fans du film d'animation The Nightmare Before Christmas (L'Étrange Noël de Monsieur Jack).

Les deux personnages font donc maintenant leur entrée dans le monde des minifigs avec ces interprétations qui diviseront probablement les amateurs. Comme pour Anna et Elsa, le passage au format minifig gomme toute la grâce de ces personnages filiformes.

Ici encore, LEGO montre toute l'étendue de son savoir-faire en multipliant les techniques utilisées et le résultat devrait être à la hauteur des attentes des fans les plus exigeants. Pour ceux qui se poseraient la question, le nœud papillon en forme de chauve-souris est une pièce inédite.

La boite fournie avec Jack est joliment décorée et le couvercle est raccord. À l'intérieur, vous pourrez y ranger les quatre flocons livrés. Le blanc imprimé sur le torse noir n'est pas assorti avec le blanc légèrement crème de la tête du personnage mais on fera avec. Les bras sont parfaitement tampographiés sur toute la longueur de la zone extérieure presque plate. Le motif du pantalon s'arrête à la limite à partir de laquelle LEGO ne sait plus vraiment imprimer dans le creux de la jonction jambe/pieds. Ce n'est pas très grave même si ça contribue à tasser visuellement un peu plus le personnage.

La minifig de Sally est magnifique, on y retrouve le patchwork de tissus qui habille le personnage. Injection bicolore des membres, alignements parfaits des différentes teintes, impression sur les avant-bras, tout y est. À la différence de celles d'autres personnages, la chevelure de Sally est en plastique rigide. Comme pour Jack, c'est à chacun de voir si le format minifig est adapté à la morphologie du personnage.

Dans une boite de 60 sachets : 3 exemplaires de Jack Skellington et Sally.

Enfin, Hercule et Hadès, deux personnages basés sur le film d'animation sorti en 1997, complètent l'inventaire de cette seconde série de minifigs Disney à collectionner.  Les deux minifigs sont très réussies même si l'unique regard un peu niais d'Hadès aurait à mon avis gagné à être un peu plus menaçant.

Hercule est magnifique avec sa tenue fidèle à celle vue dans le film d'animation, son superbe bouclier à la tampographie irréprochable et sa cape bleue aux bords arrondis.

Je suis moins convaincu par Hadès, plus précisément par la tampographie de la minifig. Le visage est joliment exécuté mais un peu trop comique à mon goût et la jonction entre le torse gris et le socle noir de la figurine est loin d'être convaincante avec une bande vierge qui nuit visuellement à la continuité du motif de la tenue. Plus grave, le socle n'est pas suffisamment large pour être parfaitement aligné sur le bas du torse dont les extrémités dépassent...

Le socle de la figurine, une pièce inédite,  peut être enfiché sur une plaque ou une pièce classique grâce aux espaces laissés pour y glisser les tenons. Les flammes bleues qui constituent la chevelure du personnage ne sont pas amovibles et empêchent logiquement de disposer d'une expression alternative du visage.

Dans une boite de 60 sachets : 3 exemplaires de Hercule et 4 exemplaires de Hadès.

Voilà ce que je pouvais vous dire sur ces huit nouvelles minifigs de la seconde série de personnages Disney à collectionner.

Globalement, pour cette série, le bilan est très positif. Les différents personnages séduiront plusieurs générations de fans des différents univers Disney et dans une même série, il y en a pour toute la famille. Comme la précédente, cette série de minifigs se vendra sans difficulté et les fans attendent déjà de savoir quels seront les personnages qui  composeront la prochaine vague de minifigs...

3.99 € le sachet, c'est toutefois un peu trop cher à mon goût et il me semble plus judicieux d'investir dans une boite de 60 sachets et de revendre ou partager la deuxième série complète fournie et les 24 sachets supplémentaires. En achetant une boite, Picsou, Riri, Fifi et Loulou reviennent à 12 € au lieu 16 €. C'est toujours ça de pris...

Note : À l'occasion de cette seconde partie du test, une  série de complète de 18 personnages  (fournie par LEGO) est mise en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 13 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

glopglopboy - Commentaire posté le 05/04/2019 à 20h13