75337 lego starwars at te walker 1

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au contenu du set LEGO Star Wars 75337 AT-TE Walker, une boite de 1082 pièces qui sera disponible au prix public de 139.99 € dès le 1er août 2022 sur la boutique officielle en ligne et dans les LEGO Stores.

Les collectionneurs de longue date auront peut-être déjà sous la main la version du set 4482 AT-TE commercialisée en 2003, celle du set 7675 AT-TE Walker commercialisée en 2008, ou celle du set 75019 AT-TE lancée en 2013. D'autres auront peut-être dépensé leur argent dans la version inspirée de la série animée Star Wars Rebels et commercialisée en 2016 sous la référence 75157 Captain Rex's AT-TE.  L'AT-TE est donc un vrai marronnier de la gamme LEGO Star Wars, il y a toujours une version LEGO disponible au catalogue pour les fans et c'est cette année au tour de cette nouvelle interprétation.

Faut-il le préciser une fois de plus, il s'agit ici d'un jouet pour enfants et pas d'une maquette d'exposition ultra-détaillée. Rien ne sert donc de reprocher au produit ses lacunes en matière de design, de proportions ou de finition, ce n'est pas le propos de cette boite et l'accent est ici surtout mis sur la jouabilité et la possibilité de manipuler cet AT-TE sans tout casser. Ceci étant dit, la construction pourra éventuellement trouver sa place sur une étagère au milieu d'autres sets sur la même thématique sans avoir à rougir.

L'AT-TE est très rapidement assemblé mais le processus est relativement intéressant avec une structure interne à base d'éléments Technic sur laquelle on vient greffer les six pattes et les différents sous-ensembles qui constituent la carlingue de l'engin. On sent que ce jouet a été conçu avec à l'esprit la solidité et la jouabilité, rien ne se détache ou ne tombe lors des manipulations.

Le designer n'a cette année pas réinventé la roue et cette nouvelle interprétation partage de nombreuses techniques et détails de finition avec les versions précédentes même si les plus observateurs noteront quelques améliorations esthétiques bienvenues au niveau de la finition des pattes qui sont maintenant vraiment fidèles à la version vue à l'écran.

75337 lego starwars at te walker 8

75337 lego starwars at te walker 7

L'ajustement de la carlingue sur la structure interne est correctement exécuté et les quelques espaces un peu vides qui auraient pu laisser entrevoir l'intérieur de l'engin sont bouchés par l'ajout de quatre panels qui viennent "fermer" ces angles un peu ouverts au centre de la construction. La technique employée peut sembler un peu expéditive mais le résultat est efficace et c'est bien là l'essentiel sur un produit qui n'a pas pour vocation première de servir de maquette d'exposition.

Le poste de pilotage est amovible, on peut y installer un Clone et ce sous-ensemble ne risque pas de se détacher grâce à un axe Technic qui vient empêcher le tout de sortir de manière intempestive de ses rails. On trouve deux Stud-Shooters de nouvelle génération sous le canon principal, ils sont parfaitement intégrés mais ils peuvent aussi être retirés si leur présence vous gêne.

Les pattes n'ont pas été conçues pour leur permettre d'être orientées selon votre humeur du jour, elles tombent dans leur position définitive lorsque l'AT-TE est posé sur le sol et les deux pattes centrales restent vaguement mobiles car elles ne sont fixées au corps de l'engin que par un seul pin.

Le transport de l'AT-TE est facilité par la présence d'une poignée qui évite de devoir saisir l'engin par dessous. Cette poignée sans fioritures est très bien intégrée, elle se fait très discrète et elle ne défigure pas la construction. Les différents espaces internes sont facilement accessibles, il suffit de déplacer les panneaux latéraux et supérieurs qui ne tiennent que sur un pin Technic ou sur deux clips.

Il n'y a pas grand chose à l'intérieur de cet AT-TE, mais il reste suffisamment de place avec neuf emplacements au total pour y installer les cinq minifigs fournies, les collectionneurs pourront même compléter l'escouade avec quelques Clones issus du set 75036 Utapau Troopers commercialisé en 2014, même si les figurines ne seront pas coordonnées entre elles.

La planche de stickers fournie amène son lot de détails sur la carlingue mais le fond gris de ces autocollants n'est, comme souvent, pas parfaitement raccord avec la teinte des pièces sur lesquelles il faut les installer. Plus agaçant, les deux emblèmes ne sont correctement pas centrés avec une bordure noire qui devient inégale lorsque les deux stickers sont retirés de la planche.

75337 lego starwars at te walker 11

75337 lego starwars at te walker 16

La dotation en figurines est ici plutôt correcte avec de quoi s'amuser un peu dès le déballage sans devoir repasser à la caisse. Les Battle Droids sont toujours aussi tristes, LEGO ne fait plus vraiment d'effort à leur sujet et les trois exemplaires fournis sont comme d'habitude non tampographiés. Cody est ici accompagné d'un Clone Gunner et de trois fantassins identiques, ce n'est probablement jamais assez pour les fans inconditionnels du 212ème Bataillon, mais je pense que l'assortiment est suffisant pour avoir un effet de groupe et se constituer une petite armée de base à éventuellement étoffer plus tard avec d'autres figurines.

Les tampographies sont très abouties avec un vrai souci du détail, le Clone Gunner déjà vu en 2017 dans le set 75182 Republic Fighter Tank profite ici de quelques détails supplémentaires sur le torse et les jambes, les Clones Troopers perdent leurs bras oranges et leurs hanches noires mais gagnent un peu de relief sur le torse et cette nouvelle version de Cody vraiment détaillée et fidèle à la tenue vue à l'écran devrait facilement trouver son public chez les fans.

Le graphiste a même poussé le souci du détail jusqu'à inclure la cicatrice caractéristique du personnage sur le visage de la figurine. Je ne suis pas fan de l'accessoire qui sert de visière sur le casque de Cody, il est sans doute temps que LEGO innove un peu et produise un élément qui s'intègre mieux au casque ou, rêvons un peu, que le fabricant nous propose un casque intégrant directement l'accessoire.

Les trois Battle Droids fournis dans cette boite sont accompagné d'un Spider Droid qui peine un peu servir d'opposition crédible face à l'AT-TE. Un Crab Droid aurait peut-être été plus à-propos pour offrir quelque chose de plus consistant et être totalement fidèle à l'affrontement vu à l'écran. Le Spider Droid est d'une relative simplicité, il est correctement exécuté mais il n'est pas équipé d'un Stud-Shooter qui aurait pu apporter un peu de jouabilité.

75337 lego starwars at te walker 13

75337 lego starwars at te walker 17 5

Un détail technique un peu agaçant : la tampographie de la zone orange sur le casque des trois Clone Troopers est déformée de manière significative et décalée vers l'avant. La pointe du motif disparait alors qu'elle est bien visible sur les rendus officiels qui sont donc un peu trop optimistes par rapport au résultat obtenu "en vrai". Ce défaut passera inaperçu auprès de nombreux jeunes fans mais il devrait énerver quelques collectionneurs plus exigeants qui constateront une fois de plus que LEGO ne tient pas vraiment les promesses faites sur les rendus numériques de ses produits.

Bref, cet AT-TE est sans doute le plus abouti et détaillé jamais commercialisé chez LEGO et il n'y a aucune raison de payer au prix fort une des versions précédentes via le marché secondaire. La jouabilité promise est bien là et l'engin pourra aussi finir sa carrière sur le coin d'une étagère en attendant que LEGO se décide un jour à nous proposer une vraie maquette de la chose. Le prix public du set est élevé, mais il suffira d'attendre que d'autres enseignes proposent ce produit pour pouvoir l'obtenir aux alentours d'une centaine d'euros, ce qui me semble être un tarif plus adapté.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 4 août 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Fabakira - Commentaire posté le 26/07/2022 à 11h04

10306 lego icons atari 2600 vcs 1

On fait aujourd'hui rapidement le tour du contenu du set LEGO Icons 10306 Atari 2600, une grosse boite de 2532 pièces qui sera disponible sur la boutique officielle en ligne et dans les LEGO Stores au prix public de 239.99 € dès le 1er août 2022.

Pour ceux qui n'auraient pas connu cette console de jeu, c'est un produit lancé en 1977 aux USA et qui n'a été commercialisé en France qu'en 1981. Il s'agissait alors d'une console qui faisait entrer dans le salon des enfants les jeux les plus cultes disponibles sur bornes d'arcade. LEGO nous propose ici d'assembler la version "S" de cette console datant de 1980 avec sa finition bois et ses commutateurs au nombre de quatre alors que la version précédente disposait de six de ces switchs et que la suivante perdait la façade un peu kitsch.

On ne va pas se mentir, cette nouvelle console en version LEGO est à mon avis un peu à la NES ce qu'est la Chevrolet Camaro Z28 à la Ford Mustang : un faire-valoir un peu moins sexy qui viendra mettre en valeur l'autre construction sur la même étagère en jouant sur l'effet de gamme et de collection. Même s'il s'agissait de la première console de nombreux enfants, l'Atari VCS n'est pas du niveau de la NES lorsqu'il s'agit d'évoquer l'aspect transgénérationnel du produit.

Je suis de ceux qui ont eu une Atari VCS entre les mains dans leur enfance et pourtant les trois jeux fournis dans cette boite sont loin d'être ceux dont je me souviens. Dans mes souvenirs, je jouais surtout à Pong, Space Invaders ou à Pac-Man, mais je me rappelle aussi avoir rapidement délaissé cette console dont le catalogue de jeux contenait des centaines de titres bâclés et sans grand intérêt vendus trop cher pour mon argent de poche.

C'est d'ailleurs la manette qui m'aura le plus marqué dans ce produit, le design de la console elle-même étant simplement cohérent avec le mobilier et les équipements comme le téléviseur ou le tourne-disques disponibles à l'époque dans mon salon et comme beaucoup d'entre nous, je me suis alors tourné vers la Nintendo NES commercialisée dans les années 80.

Comme pour la console du set 71374 Nintendo Entertainment System, LEGO se sent ici obligé de rajouter de quoi égayer un processus de construction un peu barbant. On assemble la reproduction d'une console dont le design n'a rien de très excitant et il fallait proposer de quoi alterner entre les phases d'empilages de pièces noires, de mise en place de Tiles sagement alignées et quelques séquences plus divertissantes.

Le prix public du produit est évidemment affecté par ce "remplissage" qui nous impose un petit meuble de rangement pour les trois cartouches fournies et trois mini-constructions qui sont prévues pour offrir une représentation en 3D des jeux concernés. Je pense que de nombreux fans un peu nostalgiques se seraient volontiers contentés de la console, de sa manette et d'une ou deux cartouches pour rester sous la barre des 200 €.

10306 lego icons atari 2600 vcs 16

10306 lego icons atari 2600 vcs 6

L'esthétique du produit parle d'elle-même, l'assemblage de cette maquette ne relève pas du challenge créatif ultime et il n'y a que le sous-ensemble qui regroupe les commutateurs, la manette et la chambre du gamin qui amènent un peu de fun. C'est aussi le sujet qui impose cette relative monotonie, difficile d'en vouloir au designer sur ce point.

À l'exception du cadre entourant les commutateurs et de la façade avec un effet bois très correct, la console est totalement noire et on n'échappe pas au problème technique habituel : de nombreuses pièces sont rayées, marquées ou abîmées dès le déballage et la finition de l'objet pâtit franchement de ce manque de soin du fabricant. La NES échappait au carnage avec sa surface grise, l'Atari VCS aura plus de mal à passer pour une jolie maquette haut de gamme selon l'éclairage utilisé.

Les entrailles de la console dissimulent une petite mise en scène de la chambre d'un gamin vivant dans les années 80 avec sa boombox, sa cassette vidéo, son téléphone mural, son téléviseur cathodique et quelques posters sur les murs. C'est totalement cliché mais joliment réalisé avec un mécanisme simple qui déploie la scène lorsque le capot de la console est tiré vers l'avant.  Pourquoi pas même si ce sous-ensemble contribue lui aussi à faire flamber le prix public du produit.

La manette est en revanche très bien conçue, elle fait vraiment illusion et le designer a même pensé à y intégrer de quoi gérer le retour du stick en position centrale après chaque manipulation. Ce niveau d'attention est appréciable, il ne tient qu'à quelques pièces judicieusement choisies et utilisées et le résultat est ici digne d'un produit haut de gamme qui veut rendre hommage à la manette de référence. Tous ceux qui ont eu une manette d'Atari 2600 entre les mains se souviennent de la difficulté à dompter l'accessoire et chacun avait alors sa technique et sa manière de prendre en main cette manette rustique mais terriblement efficace pour l'époque. Dommage pour l'absence d'une reproduction du paddle qui permettait de se régaler sur Pong.

Les trois cartouches sont habillées d'énormes stickers avec au passage quelques références à différents univers LEGO, elles ressemblent vraiment aux cartouches que ceux qui ont joué sur cette console ont manipulé jusqu'à plus soif et on y croirait presque sans y regarder de trop près. On regrettera l'utilisation des plaques mates avec leurs gros points d'injection pour le dos des cartouches, c'est moche.

J'aurais préféré Pitfall, Pac-Man ou encore Space Invaders aux jeux Centipede, Adventure et Asteroids, mais ce sera à chacun d'avoir un avis sur la sélection proposée en fonction de ses souvenirs de jeunesse. Le petit meuble de rangement, gourmand en pièces, devient évident parce qu'il est là et qu'on peut y stocker les trois cartouches mais c'est une fois de plus un élément dispensable qui fait gonfler la facture.

10306 lego icons atari 2600 vcs 20

10306 lego icons atari 2600 vcs 18

Les trois mini-scènes n'amènent pas grand chose au concept, on ne saura pas trop où les mettre et je ne suis pas certain que les trois jeux sélectionnés méritaient cette adaptation à base de briques. Ces trois constructions ont au moins le mérite d'apporter un peu de fun au processus de construction, l'idée étant de faire comme si le jeu se matérialisait en "vrai" en sortant de la cartouche. L'assemblage de ces trois modules offre un peu de diversité au fil des pages, le livret d'instructions est intelligemment équilibré pour ne jamais avoir à trop s'ennuyer.

Je ne vous fais pas un dessin, tout ce qui n'est pas sur les trois planches de stickers que je vous ai scanné (voir ci-dessus) est donc tampographié. La console et sa manette sont intégralement habillées de pièces tampographiées et c'est très réussi, à l'exception peut-être d'un léger liseré un peu flou autour du texte surmontant chacun des commutateurs. À noter que les deux switches de droite reviennent à leur position initiale grâce à l'utilisation de deux élastiques.

Une fois n'est pas coutume, LEGO fournit une minifig avec cette console et le jeune homme est habillé d'un joli t-shirt flanqué du logo de la marque Atari. À vous ensuite de personnaliser la figurine pour qu'elle vous ressemble si vous avez l'intention de vous mettre en scène dans la chambre basculante à la moquette verte et au murs marrons.

Ce set est évidemment un produit de niche pour quadras ou quinquas nostalgiques, il s'agit d'une console qui a eu un peu de mal à traverser les époques hormis chez quelques rétrogamers assidus. On ne peut pas nier que l'Atari 2600 a joué un rôle majeur dans la transition entre les bornes d'arcade et les consoles de salon avec le portage de titres devenus cultes, mais à 240 € la boite, il faudra cumuler de vrais souvenirs pour avoir envie de se payer ce retour en arrière à construire sans pouvoir ensuite jouer avec.

Je suis de ceux qui sont en principe la cible de ce produit, mais je ferai tout de même l'impasse : il y a trop de sets intéressants à venir cette année, et il faudra faire des choix. L'Atari 2600 en version LEGO aurait pu me séduire en l'état mais elle sort malheureusement en même temps que d'autres produits qui ne lui laissent aucune chance et son positionnement tarifaire n'en fait pas à mes yeux un produit qui pourrait compléter une grosse commande estivale.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 31 juillet 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

azorius - Commentaire posté le 26/07/2022 à 9h43

76223 lego marvel infinity saga nano gauntlet 5

On s'intéresse rapidement au contenu du set LEGO Marvel Infinity Saga 76223 Nano Gauntlet, une boite de 675 pièces qui sera disponible sur la boutique officielle en ligne et dans les LEGO Stores au prix public de 69.99 € dès le 1er août 2022.

Comme pour le gant du set LEGO Marvel 76191 Infinity Gauntlet (590 pièces - 79.99 €), le socle de présentation est ici identique à celui des casques, têtes et autres masques commercialisés par LEGO dans les gammes Marvel, DC Comics ou encore Star Wars et on retrouve donc au pied de la construction une petite plaque de présentation qui nous confirme qu'il s'agit bien de l'autre célèbre gant de l'univers Marvel.

Une structure interne très colorée avec quelques crochets, des sous-ensembles qui viennent se clipser sur les quatre faces, cinq doigts et les six Pierres d'Infinité, l'inventaire de 675 pièces dont un peu plus de 60 éléments en Metallic Silver et 70 pièces en Metallic Gold est très rapidement assemblé. Les deux produits sont exactement de la même taille avec 31 cm de haut socle compris.

La comparaison avec l'autre gant s'arrête là. Celui-ci me semble en effet beaucoup plus fidèle à la version vue à l'écran dans le film Avengers : Endgame que l'accessoire de mousquetaire gaucher de l'autre set. Les proportions sont ici correctes et le gant est à taille humaine avec ses 25 cm de haut sur 12 cm de large hors socle.

La forme de la base du gant ne dénature pas l'objet, l'intégration des éléments métallisés est très bien réalisée, les articulations présentes dans chacun des doigts permettent de varier un peu les présentations et le pouce est ici mieux intégré au reste de la construction que sur le gant de Thanos avec un Ball Joint qui reste certes visible sous certains angles mais qui sait aussi se faire plus discret selon l'orientation de la maquette.

Il reste bien quelques angles gérés de manière un peu approximative par endroits mais c'est globalement très convenable. Préparez-vous, les doigts d'honneur vont à nouveau pulluler sur les réseaux sociaux.

76223 lego marvel infinity saga nano gauntlet 6

Les six Pierres d'Infinité intégrées sur ce Nano Gauntlet ne sont pas toutes identiques à celles présentes sur le gant de Thanos, c'est dommage. La Pierre de l'Âme est en effet ici composée d'une seule pièce orange alors que celle du gant de Thanos était plus texturée. Les cinq autres pierres sont raccord et on retiendra que les quatre gemmes placées sur le dos de la main font usage de patins à roulettes et de Shoulder Bags avec à l'arrivée une intégration très convaincante.

On pourrait une fois de plus discuter de l'intérêt d'ajouter la petite plaque flanquée du logo LEGO et du nom du produit, je ne suis pas convaincu que sa présence soit indispensable même si elle renforce évidemment le côté "collector" du set.

Ce produit ne mérite pas qu'on réfléchisse trop longtemps à son sujet : il trouvera facilement sa place entre quelques comics ou sur le coin d'un bureau et en ajoutant éventuellement quelques leds sous les pierres il fera son petit effet. Ceux qui possèdent déjà le gant de Thanos auront donc une main gauche et une main droite à aligner sur leurs étagères.

Ne vous moquez pas, il y a bien des gens qui alignent des figurines BrickHeadz ou des casques de la gamme Star Wars dans leurs vitrines. Plus sérieusement, je trouve ce Nano Gauntlet très réussi et largement plus soigné que le gant de Thanos. J'attendrai quand même de le trouver aux alentours d'une cinquantaine d'euros pour ne pas avoir l'impression de l'avoir payé un peu trop cher.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 27 juillet 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

froztiz - Commentaire posté le 18/07/2022 à 8h16

40574 lego brand store 10

On fait aujourd'hui rapidement le tour du contenu du set 40574 LEGO Brand Store, une petite boite de 541 pièces qui sera disponible au prix public de 36.99 € dès le 1er août 2022. Vous avez bien lu, il ne s'agit pas d'un produit promotionnel offert sous condition d'achat ou à l'occasion de l'inauguration d'une boutique officielle de la marque, ce set est un simple produit du catalogue LEGO. Cette boite prendra d'ailleurs le relais d'un autre set sur le même thème, la référence 40305 Microscale LEGO Brand Store (362 pièces - 24.99 €) commercialisée en 2018.

LEGO nous propose donc de "revivre de joyeuses visites dans un LEGO® Store"  avec une boutique ici représentée comme un "magasin du futur" et qui doit nous permettre de "jouer à faire du shopping" grâce aux deux minifigs fournies. Je n'invente rien, c'est dans la description officielle du produit.

La boutique officielle LEGO du futur est donc un open space modulable sans toit ni escalier, on prend une échelle pour aller à l'étage et il n'y a toujours pas d'employé pour servir les clients. C'était déjà le cas dans le set 40305 Microscale LEGO Brand Store qui se contentait lui aussi de nous fournir deux clients.

Ce produit d'autopromotion, ou d'autocongratulation, met en avant l'autre savoir-faire de la marque en marge de la fabrication de pièces en plastique : la production industrielle d'autocollants.  Il y en a 40 dans cette boite avec de quoi remplir les rayons de sets à l'effigie des différentes gammes "maison" et habiller les murs extérieurs de la boutique. LEGO ne fait aucun effort, l'enseigne en façade est elle aussi un sticker. C'était sans doute un peu trop demander que d'obtenir une jolie Tile tampographiée.

40574 lego brand store 5

40574 lego brand store 6

Il faudra donc aller dans un LEGO Store ou sur le Shop en ligne acheter un LEGO Store qui servira ensuite de placement de produit dans la chambre d'un enfant pour lui rappeler qu'il doit aller dans un LEGO Store acheter d'autres produits LEGO. C'est du marketing de haut vol sachant qu'il faut en plus payer cette boite, ce n'est pas un produit promotionnel.

Sur la forme, il y a quelques constructions intéressantes dans cette boite avec une micro-locomotive et un micro-château Disney plutôt réussis. On retrouve aussi tous les espaces habituels des boutiques officielles avec un mur Pick A Brick, la Minifigure Factory disponible dans certaines boutiques et un coin ludique avec des corps d'animaux derrière lesquels les clients peuvent se prendre en photo. Le LEGO Store est aussi un endroit où on s'amuse, il faut que ça se sache.

Les deux minifigs fournies ne sont pas exclusives, le torse de la jeune fille est aussi livré dans le set 10303 Loop Coaster, les jambes couleur corail sont dans le set CITY 60337 Express Passenger, le torse du garçon est dans une demi-douzaine de boites depuis 2020.

Bref, je suis un peu dubitatif face à ce produit vendu 37 € qui n'est finalement qu'un objet publicitaire un peu élaboré. S'il était offert sous condition d'achat, même pour un montant minimum élevé, j'aurais pu comprendre la démarche, mais en l'état je ne me vois pas dépenser 37 € pour ça. C'est vous qui voyez.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 27 juillet 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

DaMOClès - Commentaire posté le 27/07/2022 à 10h47

10304 lego icons chevrolet camaro z28 20

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au contenu du set LEGO Icons 10304 Chevrolet Camaro Z28, une boite de 1456 pièces qui sera disponible dès le 1er août 2022 sur la boutique officielle en ligne et dans les LEGO Stores au prix public de 169.99 €.

L'intitulé du produit est suffisamment explicite, il s'agit donc ici d'assembler une reproduction de la Chevrolet Camaro Z28 de 1969, un véhicule de 36 cm de long sur 14 cm de large et 10 cm de haut dans sa version LEGO, à personnaliser grâce aux trois jeux de bandes différents et à la possibilité de retirer le toit pour le passer en version cabriolet. C'est un peu moins sexy que la Mustang du set 10265 Ford Mustang mais cette Camaro endossera facilement un rôle de second couteau sur les étagères pour mettre en valeur les autres véhicules qui y seront alignés.

LEGO a choisi de décliner l'engin en noir, pourquoi pas, le fabricant s'évite ainsi le mal de tête lié aux écarts de teinte du coloris Dark Red (Rouge foncé) qui avait un peu ruiné l'esthétique pourtant très réussie du véhicule du set 10290 Pickup Truck. Mais le choix du noir a aussi ses inconvénients, principalement parce que le fabricant ne soigne pas toutes les étapes de sa production et de sa logistique, nous en reparlerons plus bas.

Pas de surprise durant le début de la phase d'assemblage, le châssis de ce nouveau véhicule est comme d'habitude composé de cadres et de poutres Technic sur lequel on installe le plancher, le tunnel central et les différents éléments qui permettront de profiter de la direction intégrée. Le set n'est pas avare en techniques intéressantes, ceux qui achètent ces boites pour s'offrir une expérience de montage divertissante ne devraient pas être déçus.

La sellerie me parait très réussie, elle contraste un peu avec l'apparence austère de l'extérieur et elle sait se faire agréablement remarquer lorsque cette Camaro est en version Convertible. Les portières sont montées sur les charnières habituelles mais le designer ajoute un petit plus avec un bras qui les retient à l'ouverture, la direction est fonctionnelle, le coffre est vide et le compartiment moteur est correctement aménagé avec un petit assemblage simple mais qui permet de soulever le capot sans être trop déçu de ne pas y trouver la reproduction attendue du moteur. Pas de pistons mobiles ici, ce n'est pas du Technic et le moteur est factice.

10304 lego icons chevrolet camaro z28 1 1

10304 lego icons chevrolet camaro z28 14

On saluera la présence dans cette boite de nouveaux passages de roues qui nous évitent les deux demi-arches habituelles avec leur rendu pas toujours très à-propos en fonction du type de véhicule sur lequel elles sont utilisées. Cette nouvelle pièce est réussie, elle reste discrète et elle s'intègre parfaitement à l'ensemble de la carrosserie.

Les lignes et les courbes sont là, on sait que c'est une Camaro dès le premier coup d'œil et je pense que le designer n'a rien à se reprocher même si le pare-brise est comme souvent un peu trop plat, on ne retrouve pas la courbure présente sur celui du véhicule de référence. Ce détail nuit un peu à l'esthétique globale de la partie supérieure de la maquette mais il faudra se contenter de cette pièce que LEGO doit amortir.
Les jantes et les bouchons centraux sont bien métallisés mais ce n'est pas le cas des pare-chocs, des poignées de portières et des rétroviseurs et c'est dommage. Le gris utilisé est d'une certaine tristesse et LEGO aurait pu faire un effort pour métalliser ces éléments, surtout à 170 € la voiture.

La maquette n'échappe pas à une planche de stickers avec 18 autocollants à mettre en place sur la carrosserie et différents éléments intérieurs. C'est beaucoup pour un pur modèle d'exposition dont la carrière s'achèvera sur une étagère. Il manque d'ailleurs au moins un autocollant pour habiller le centre du volant, c'est un peu vide en l'état. Les deux phares striés proposés en alternative à la version ronde à l'avant et les deux feux arrières sont tampographiés, ces pièces sont correctement exécutées et font leur petit effet.

Je ne suis pas fan des deux glaces grises utilisées pour les rétroviseurs, il y avait sans doute mieux à faire, surtout sur une maquette "sérieuse" qui fait déjà beaucoup de compromis avec le véhicule de référence en matière de courbes et de finitions. Ces esquimaux semblent un peu hors-sujet, même si je sais que certains ne manqueront pas de saluer l'ingéniosité de celui qui aura pensé à cette pièce pour incarner les deux rétroviseurs de cette Camaro.

10304 lego icons chevrolet camaro z28 16

Sur la forme, on peut donc dire que c'est globalement plutôt réussi même si cette Camaro n'a rien de flamboyant. Sur le fond, c'est beaucoup moins évident. Les pièces noires sont toutes plus ou moins affectées par des défauts de surface avec des rayures, des tenons visibles par transparence et des traces diverses et variées qui se feront plus ou moins remarquer selon l'éclairage utilisé. Choisir une livrée noire n'était sans doute qu'un choix par dépit, le résultat n'est pas très flatteur pour une maquette haut de gamme vendue 170 € et j'échangerai bien volontiers ce tas de pièces noires contre une fournée en Dark Red, tant pis pour les écarts de teinte.

Les deux vitres sont simplement jetées dans les sachets et elles sont donc plus ou moins abîmées dès le déballage. C'est carton plein dans l'exemplaire que j'ai reçu avec deux belles rayures. On aurait pu imaginer que LEGO allait continuer à protéger ces gros éléments par un bout de plastique supplémentaire comme c'était le cas dans les sets 10300 Back to the Future Time Machine et 75341 Luke Skywalker's Landspeeder mais ce n'est pas le cas dans cette boite.

La fonctionnalité promise qui doit en principe permettre de choisir entre trois jeux de bandes colorées et combinées à la version hard top ou convertible est bien là mais c'est franchement laborieux : Pour passer d'une version à l'autre il faut démonter de mémoire certains éléments et reprendre ensuite les instructions depuis la page concernée. Autant choisir la version qui vous convient dès le départ, ce produit est bien "transformable" mais il ne s'agit pas de simplement échanger quelques Tiles pour obtenir le résultat escompté comme le laisse imaginer le visuel officiel qui présente le véhicule avec ses variantes de couleur déjà assemblées. LEGO aurait pu fourni les pièces supplémentaires nécessaires pour avoir ces éléments pré-assemblés sous la main et ne devoir qu'échanger quelques blocs de pièces.

Pour conclure, je pense que ce produit est acceptable mais il ne marquera sans doute pas les esprits. C'est juste un véhicule américain de plus dans l'inventaire LEGO qui viendra étoffer une collection et mettre en valeur les autres maquettes plus emblématiques qu'il accompagnera. Enfin, sachez que l'époque des véhicules de la gamme Creator Expert vendus 140 € est désormais révolue, la nouvelle tarification annoncée par LEGO s'applique sur ce produit et il faudra débourser 169.99 € pour s'offrir cette Camaro noire.

Et oui, j'ai mélangé les couleurs sur le capot, je fais ce que je veux, vous pouvez faire pareil.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 26 juillet 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Hussard56 - Commentaire posté le 16/07/2022 à 18h44