Hoth Bricks Hoth Bricks

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75953 Hogwarts Whomping Willow

Compagnon idéal du set 75954 Hogwarts Great Hall, le set LEGO Harry Potter 75953 Hogwarts Whomping Willow (753 pièces - 74.99 €) est-il simplement une extension un peu chère ou un produit qui se suffit à lui-même ?

Vous le savez déjà, LEGO met en avant la complémentarité entre les éléments de cette boite et la reproduction de Poudlard vendue dans le set 75954. Sur l'emballage des deux produits, dans les livrets d'instructions et même dans la description officielle (...Peut-être combiné avec la grande salle du château de Poudlard™ 75954 pour des aventures LEGO Harry Potter encore plus passionnantes...), le fabricant ne manque jamais de nous rappeler qu'il faut repasser à la caisse pour profiter des possibilités offertes par la réunion de ces sets.

L'assemblage est toujours aussi simpliste et reposant avec ce set : On empile des briques jusqu'à obtenir une construction identique à celle vue sur la boite.

Rien de sorcier (!) dans ce set, même les plus jeunes atteindront facilement l'objectif fixé par LEGO. Après deux semaines passées à assembler les différents sets de la second vague LEGO Technic 2018, je dois dire que j'ai eu l'impression d'être en mode Speed Build ici...

La contrepartie à cette relative simplicité de l'assemblage, c'est que c'est toujours aussi fragile, difficile à déplacer et compliqué à manipuler sans faire tomber quelque chose.

75953 Hogwarts Whomping Willow

Grosse fournée de stickers dans cette boite, les plus jeunes ou les moins habitués devront faire appel à la patience de leurs parents s'ils ne veulent pas défigurer l'ensemble avec des autocollants mal positionnés ou de grosses bulles d'air sous les briques des murs.

Le potentiel de ce playset se résume à faire atterrir la Ford Anglia dans les branches du Saule Cogneur, sauf à trouver passionnant le fait de "...mélanger des potions..." ou de "...patrouiller sur les remparts...".

Le Saule Cogneur est d'ailleurs la vraie star du set. Les bouts de murs et les quelques pièces garnies d'accessoires ne forment qu'un avant-goût de la boite qui nous manque cruellement et ne sont finalement là que pour nous donner envie d'acheter le set 75954 Hogwarts Great Hall.

Le quota jouabilité est ici assuré par la molette qui permet de faire tourner l'arbre sur lui-même. Avec un peu d'entraînement, il est même possible d'éjecter la Ford Anglia. C'est amusant. Deux très gros stickers habillent le tronc du Saule Cogneur, c'est dommage mais c'est mieux avec.

75953 Hogwarts Whomping Willow

La reproduction de la Ford Anglia 105E Deluxe vue dans le film est correcte. C'est Chibi, presque cartoon, mais ce n'est pas un set LEGO Creator Expert sous licence, le véhicule fait donc le job.

Pas de sièges à l'intérieur, il faut pouvoir y placer Harry Potter et Ron Weasley et les deux personnages resteront donc debout, il n'avaient qu'à pas rater le train.

Les deux valises fournies iront dans le coffre, quelle idée de vouloir les mettre dans les mains des personnages.

Désolé pour les puristes, le volant n'est pas à droite, il est placé au milieu du poste de conduite et LEGO ne fournit pas de cages pour Hedwige (fournie) et Croûtard (dans l'autre set)...

75953 Hogwarts Whomping Willow

Du côté des minifigs, en marge des versions inédites et pour l'instant exclusives à cette boite de Harry, Ron, Seamus Finnigan et Argus Filtch, on retrouve évidemment des personnages communs à plusieurs sets : Hermione Granger est aussi livrée dans le set 75954 Hogwarts Great Hall et elle est également accompagnée de Severus Rogue dans le set 75956 Quidditch Match.

Double visage pour tout le monde et deux jolies tenues "civiles" pour Harry et Ron, assez fidèles au film même si le pantalon de Harry n'est pas de la bonne couleur.

75953 Hogwarts Whomping Willow

J'ai lu beaucoup de choses sur le choix des designers concernant l'intégration des plantes (6135278) sur les branches du Saule Cogneur. Elles ont en effet une fâcheuse tendance à se décrocher et à tomber au moindre mouvement.

Scoop : C'est fait exprès, comme si les feuilles d'un arbre tombaient lorsque le vent souffle fort par exemple... Les intégristes de la nomenclature officielle d'assemblage LEGO et pourfendeurs de connexions dites "illégales" n'auront qu'à se faire une raison ou à modifier la construction.

75953 Hogwarts Whomping Willow

LEGO vante la complémentarité entre le set présenté ici et le set 75954 Hogwarts Great Hall. Il y a bien deux pins Technic qui permettent de connecter les deux constructions mais il faudra accepter quelques désagréments. L'escalier mobile ne peut plus être complètement déployé après connexion car il vient buter sur une lanterne. Il recouvre de toute façon une partie de la salle attenante, limitant de fait la jouabilité au sein des lieux.

Sachez que vous n'êtes pas obligé de suivre les instructions de LEGO, personne ne vous en voudra. Vous pouvez aussi connecter la construction de l'autre côté de Poudlard et vous obtiendrez ainsi un playset à angle droit où vous pourrez garer la Ford Anglia devant la Grande Salle, c'est aussi bien.

75953 Hogwarts Whomping Willow

Pour finir, je pense que ce set n'est effectivement qu'un addon de luxe (74.99 € tout de même...) pour la référence 75954 Hogwarts Great Hall. Si les deux boites réunies offrent un playset d'une belle envergure, le set 75953 pris séparément n'offre pas beaucoup de possibilités avec ses espaces exigus et l'unique fonctionnalité physique notable qui consiste à faire tourner le Saule Cogneur sur lui-même.

C'est d'ailleurs le défaut de ces sets LEGO Harry Potter qui ne choisissent pas clairement leur camp : Un peu trop grossiers pour en faire des produits d'exposition haut de gamme et un peu trop faibles en fonctionnalités pour en faire des playsets attractifs même si les descriptions officielles ne manquent pas de nous rappeler que "...Les scènes emblématiques des films Harry Potter™ peuvent être recréées avec ces ensembles..."

Comme je le disais lors du test du set 75954 Hogwarts Great Hall, il faut dépenser 184.98 € pour s'offrir la totale. Ce que fera la grande majorité des fans qui ne supporteront pas bien longtemps de ne posséder qu'une partie de Poudlard. Si vous avez de la patience, je parie que LEGO ne manquera pas de proposer le lot à tarif préférentiel dans les mois à venir.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 9 septembre prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Nounours10 - Commentaire posté le 01/09/2018 à 16h31

 

75953 Hogwarts Whomping Willow


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75954 Hogwarts Great Hall

Et si on jetait un rapide coup d'œil au set 75954 Hogwarts Great Hall (878 pièces- 109.99 € - Points VIP X2 en août) ? Pourquoi rapide ? Parce que ce type de set n'appelle pas de critique particulière tant il s'adresse à un public spécifique.

Vous êtes fans de Harry Potter et vous ne voulez pas dépenser 419.99 € dans la grosse maquette à l'échelle micro du set 71043 Hogwarts Castle ? Cette boite plus modeste est faite pour vous, surtout si vous préférez les minifigs aux micro-machins. Vous n'avez aucune affinité particulière avec l'univers d'Harry Potter ? Vous venez d'économiser 109.99 €. Fin de l'histoire.

Les sets LEGO Harry Potter commercialisés entre le début des années 2000 et 2011 étant devenus inaccessibles sur le marché secondaire, de nombreux fans qui ne s'intéressaient pas forcément aux produits LEGO à l'époque se réjouissent aujourd'hui de ce reboot de la gamme. C'est compréhensible et quel que soit le contenu des nouvelles boites proposées par LEGO, elles feront de toute façon probablement l'unanimité chez les fans enfin récompensés de leur patience.

75954 Hogwarts Great Hall

Pour le reste, cette boite propose d'assembler une représentation très caricaturale de Poudlard se concentrant sur la Grande Salle et sur une tour regroupant quelques espaces plus ou moins identifiables.

Tout ici est résumé à sa plus simple expression et verse même parfois dans le symbolisme le plus épuré. Les designers ont voulu entasser un nombre incalculable de références et certaines se trouvent parfois résumées à leur plus simple expression. Même le Choixpeau est de la partie avec une pièce joliment travaillée (devant le miroir sur la photo ci-dessous). La Pierre Philosophale est dans le coffre placé au premier étage de la tour. Les fans sont aux anges, les autres restent de marbre. C'est logique.

75954 Hogwarts Great Hall

Il faudra s'appliquer à coller les inévitables stickers fournis sur les deux faces des éléments amovibles du miroir du riséd, sur les bannières réversibles des différentes maisons, sur l'horloge placée au dessus de la grande porte et sur les murs de la tour. Ne vous étonnez pas si le résultat final que vous obtenez après application des différents stickers sur les murs de la tour diffère du visuel présent sur l'emballage du set. Les instructions proposent un placement différent.

Il n'en reste pas moins que grâce à ce set, les plus jeunes auront entre les mains une boite abordable dont le challenge de construction est loin d'être relevé. Cette version compacte de Poudlard constitue aussi un playset tout à fait acceptable même s'il est un peu fragile par endroits. C'est notamment le cas des flèches du toit qui ont une fâcheuse tendance à se décrocher. C'est agaçant, mais comme c'est du LEGO, ça se remonte en un clin d'œil.

Les collectionneurs de minifigs feront de leur côté l'effort pour pouvoir ajouter les nouvelles versions de leurs personnages préférés à leur collection. Et LEGO n'a pas été avare avec cette boite.

Comme avec les autres maisons de poupées aux faux airs de décors de cinéma habituellement commercialisées par LEGO, il faut de petits doigts pour accéder à certains des espaces "jouables". Mais cette boite étant destinée aux enfants (de 8 à 14 ans, c'est écrit sur l'emballage...), ce n'est pas un problème...

75954 Hogwarts Great Hall

Sur le plan purement architectural, on reconnaît Poudlard au premier coup d'œil, c'est réussi. Ceux qui ne se sont jamais intéressé à l'univers Harry Potter y verront peut-être une église médiévale, mais les fans ne seront pas dupes. C'est compact, un peu simplifié, mais le résultat est tout à fait correct. À titre personnel, je préfère le gris utilisé ici pour les toits au vert des sets précédents. Chacun aura son avis sur la question.

À vous de créer ensuite le piton rocheux sur lequel est posé Poudlard pour lui donner un peu de hauteur.  Quelques MOCeurs se sont déjà essayé à l'exercice avec succès (voir le magnifique travail de Vortex sur le sujet).

Dommage que LEGO ne fournisse pas de quoi fermer complètement la bâtisse au lieu de livrer un demi bâtiment. Un pan de toit supplémentaire aurait été le bienvenu.

Exit la flotille de barques naviguant vers Poudlard, il faut se contenter ici d'un seul exemplaire, la grande salle devient un espace exigu aux bannières réversibles avec des bancs sur lesquels les élèves ne peuvent pas vraiment s'asseoir, il y a même deux chaises posées à même le sol devant la table des professeurs...

Les nombreuses tours de la bâtisse sont ici modestement représentées et la tour principale n'est même pas parfaitement ronde ce qui jure un peu avec le toit de la chose qui affiche lui une forme plutôt convaincante.

75954 Hogwarts Great Hall

Harry aura un peu de mal à distinguer ses parents dans le miroir derrière lequel se cache Fumseck (Fawkes) en étant collé si près et les gigantesques escaliers mobiles vus au cinéma se résument à un modeste ensemble escamotable.

Sans parler du Basilisk dont la représentation ici est loin d'être acceptable sauf si on considère que la chose est inspirée d'une nouvelle forme d'art moderne.

75954 Hogwarts Great Hall

Du côté des minifigs, LEGO a été plutôt généreux dans cette boite et il y en a presque pour tous le monde. Cinq élèves sont fournis : Harry Potter (avec Hedwige), Hermione Granger, Ron Weasley (avec Croûtard), Susan Bones et Draco Malefoy.

Petit pull avec col en V et cravate aux couleurs de la maison respective de chaque élève pour tout le monde. Sobre, mais conforme. Petites jambes non articulées pour toute la troupe, ce sont encore des enfants... Pour les versions adolescentes des personnages, il faudra attendre les futurs sets.

Mention spéciale pour la chevelure d'Hermione Granger, c'est fidèle à la coupe de cheveux de la comédienne Emma Watson.

75954 Hogwarts Great Hall

Pas d'élèves sans professeurs : Minerva McGonagall, Albus Dumbledore et Quirinus Quirrell font le job. Double visage pour Quirell, vous savez pourquoi...

Nick Quasi Sans-Tête et Rubeus Hagrid complètent le casting offert par cette boite. On pourra discuter de l'apparence d'Hagrid, certains lui trouvant un look de Playmobil. Je le trouve au contraire plutôt réussi, c'est un bon compromis entre minifig et bigfig entièrement moulée.

75954 Hogwarts Great Hall

La créature dont on aurait pu se passer ici, c'est le Basilic (ou Basilisk en VO). Ce reptile géant enfermé dans la Chambre des Secrets a effrayé toute une génération de fans. Son interprétation en version LEGO est loin de rendre hommage à cette créature menaçante.

On sait que LEGO à fait l'impasse sur la Chambre des Secrets après avoir testé une première version du set qui intégrait cet espace auprès d'un panel d'enfants restés plus ou moins indifférents à la présence des lieux. Ces mêmes enfants avaient toutefois manifesté un certain intérêt pour le serpent lui-même, il a donc été conservé.

75954 Hogwarts Great Hall

Au delà de son potentiel de playset, ce produit offre également une alternative intéressante en matière d'exposition. De loin, on reconnaîtra les façades caractéristiques de Poudlard.

Les choses se compliqueront avec l'ajout des quelques murs fournis par le set 75953 Hogwarts Whomping Willow (753 pièces - 74.99 €) qui étoffent un peu la construction mais augmentent sensiblement et de manière non linéaire la surface occupée par l'ensemble.

Le set 75953 Hogwarts Whomping Willow, dont nous reparlerons prochainement, permettra au passage d'obtenir quelques minifigs supplémentaires et la facture totale grimpe donc à 184.98 €. C'est à chacun de voir si le jeu en vaut la chandelle.

Au final, difficile de ne pas dire tout simplement oui à cette boite qui trouvera son public parmi les nombreux fans de l'univers Harry Potter heureux de pouvoir s'offrir un produit dérivé de qualité. Il y en a pour tout le monde, enfants désireux de s'amuser dans les couloirs de Poudlard et parents collectionneurs, le tout à un tarif qui me semble presque raisonnable.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 5 septembre prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

LZDSGN - Commentaire posté le 27/08/2018 à 12h54

75954 Hogwarts Great Hall


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Architecture 21047 Las Vegas

La gamme Architecture est probablement celle qui se prend le plus au sérieux chez LEGO. Emballage sobre et classieux, livret d'instructions avec couverture noire cartonnée, prix publics élevés, on ne rigole pas. C'est du LEGO, mais on joue pas avec et on est donc en droit d'attendre que le contenu des sets soit à la hauteur de la réputation de la gamme. On trouve toujours de quoi esquisser un sourire face à l' ingénieuse utilisation d'une pièce ou une autre, mais ici c'est du sérieux avec des "...ensembles qui trouvent leur place dans tous les intérieurs..."

Dernier set en date dans cette gamme, la référence 21043 Las Vegas dont la mouture précédente jamais commercialisée (réf. LEGO 21038) a fait l'objet d'un remaniement suite au massacre d'une soixantaine de personnes par un tireur posté dans les étages de l'hôtel Mandalay Bay en octobre 2017. C'est donc l'hôtel Bellagio qui remplace le Mandalay Bay sur la skyline du set définitif 21047 Las Vegas (501 pièces - 44.99 €).

Je pourrais en faire des tonnes sur les différentes techniques utilisées ici pour assembler des différents hôtels, mais je laisse les acquéreurs de cette boite profiter de ce petit plaisir. Après tout, ils payent aussi pour ça.

LEGO Architecture 21047 Las Vegas

Las Vegas se résume pour beaucoup de visiteurs à quelques allers-retours sur le strip entre trottoirs bondés et halls interminables d'hôtels remplis de machines à sous et s'étend à leurs yeux depuis le panneau d'entrée de la ville jusqu'à Freemont Street, la frontière au-delà de laquelle la plupart des guides recommandent de ne pas s'aventurer (même si le Vegas historique a de solides arguments à faire valoir) sous peine de se faire égorger ou enlever par d'horribles clochards sanguinaires.

LEGO limite donc son interprétation de Las Vegas au Strip, ça suffira bien pour la plupart des fans, même pour ceux qui ont essayé d'aller voir si Chumlee était dans le coin et qui sont pour la plupart revenus déçus de leur excursion payante à la boutique vue dans l'émission Pawn Stars.

La skyline prévue à l'origine respectait sagement l'ordre des différents bâtiments représentés sur le Strip, sans tenir compte de quel côté de l'avenue ils sont placés. En partant du mythique panneau placé à l'entrée de la ville, le Mandalay Bay est effectivement placé avant le Luxor, qui est lui-même placé avant l'hôtel Encore at Wynn, qui précède à son tour le complexe Stratosphere avec en bout de course Freemont Street.

Je sais que la majorité des autres sets de la gamme se contentent d'accumuler les différentes constructions d'un lieu particulier sans respecter leurs emplacements respectifs, mais L'effort avait pourtant été fait ici sur le set de départ...

Le designer en charge de la modification du set a donc simplement retiré le Mandalay Bay pour le remplacer par le Bellagio qui aurait pourtant logiquement dû se retrouver placé après le Luxor.

Un peu paresseuse, cette modification ne fait finalement qu'amplifier l'écho de l'événement qui la justifie, même si LEGO n'a jamais officiellement communiqué sur le sujet. Pour animer le repas dominical, chacun pourra donc expliquer que la substitution du Mandalay Bay pour le Bellagio a été effectuée à cause d'un fait divers survenu près d'un an avant la date de commercialisation effective de ce petit set...

En fin de compte, LEGO aurait aussi pu laisser le set en l'état et attendre un an pour le mettre en vente.

LEGO Architecture 21047 Las Vegas

Je pense finalement en ce qui me concerne que Las Vegas méritait vraiment mieux que cette modeste skyline. Autant faire les choses bien et nous fournir de quoi reconstituer un Strip complet avec au moins la vingtaine d'hôtels emblématiques de la ville... LEGO recommande bien de réunir plusieurs sets identiques pour obtenir ce qui commence à ressembler à une mini-muraille de Chine, le même principe appliqué ici aurait sans doute trouvé son public.

Certes Las Vegas ne recèle pas un patrimoine architectural incroyable au sens noble du terme, mais le Strip est quand même un ensemble de créations suffisamment originales et variées pour que LEGO sorte de sa zone de confort habituelle. Rassurez-vous, je digresse mais je suis bien conscient qu'il fallait de toute façon faire des choix pour rester dans le thème et dans le format de la sous-gamme Skylines.

Si vous êtes allé en vacances à L'Excalibur, au Venetian, au Circus Circus ou encore au Casears Palace, vous n'essuierez donc pas de larme nostalgique en contemplant ce set soigneusement posé sur la commode du salon. Le seul point commun à tous les visiteurs sera probablement Freemont Experience, point de passage obligé pour prendre un verre sous les néons et les touristes qui s'égosillent suspendus à la tyrolienne qui traverse le dôme lumineux. Et éventuellement le spectacle féérique offert par les fontaines du Bellagio, vaguement représentées ici.

Je pense pour finir que ce petit set vite assemblé ne méritait peut-être pas toute cette attention et qu'il finira probablement soldé dans les boutiques de souvenirs de l'aéroport McCarran ("...Je reviens de Vegas, tiens je t'ai ramené un truc. C'était ça ou un t-shirt CSI...") , je termine donc en vous indiquant que je trouve que le Luxor est quand même un peu à l'étroit et qu'il vous en coûtera une quarantaine d'euros dès la fin du mois pour ajouter ce set à votre collection.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 25 août prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Nicolas - Commentaire posté le 16/08/2018 à 12h21

LEGO Architecture 21047 Las Vegas


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Technic 42080 Forest Machine

Le troisième set de cette nouvelle vague de boites LEGO Technic 2018, la référence 42080 Forest Machine (1003 pièces - 144.99 €), met en scène un engin forestier.  Pourquoi pas, il en faut pour tout le monde.

Côté look, c'est presque ça. Le véhicule ressemble à différents modèles d'engins que vous avez probablement déjà vu sur RMC Découverte ou Discovery Channel si vous êtes un adepte de ces documentaires mettant en scène les aventures de différentes familles d'exploitants. Seul problème avec la version LEGO, le mécanisme qui est placé au bout du bras est quand même très proche de la cabine de pilotage et l'axe du bras mécanique ne peut pas être dissocié de celui de la cabine.

Dans la vraie vie, il me semble que le bras en question s'étend de plusieurs mètres et que les opérations de découpe se font à bonne distance de l'opérateur. Mais bon, je ne suis jamais allé vérifier sur place, je me contente généralement de regarder les aventures de bûcherons qui manquent de se faire écraser par un tronc d'arbre ou qui passent tout un épisode à réparer une machine en panne...

LEGO Technic 42080 Forest Machine

La partie arrière du véhicule accueille la boitier à piles Power Functions qui alimente le système de mise en route du compresseur pneumatique avec le moteur L fourni. Les vibrations et le bruit qui résultent du fonctionnement de l'ensemble donne un petit côté réaliste à l'engin, comme si son moteur tournait réellement à l'arrière. Intentionnel ou pas, ce détail contribue un peu à donner à cette machine forestière un côté presque réaliste.

Dommage que LEGO ne fournisse que la désormais "ancienne version" des éléments Power Functions dans cette boite, officiellement remplacés depuis peu par ceux de l'écosystème Powered Up. Le fabricant vient d'ailleurs de préciser qu'il n'a pas prévu d'assurer la rétrocompatibilité entre les deux systèmes. Les fans ou un fabricant tiers s'en chargeront probablement dans un proche avenir avec le bricolage ou la fabrication en série d'adaptateurs et de convertisseurs.

Du côté de l'assemblage, si vous n'avez jamais monté de set faisant usage des différents éléments pneumatiques à la sauce LEGO, c'est peut-être l'occasion de vous lancer. Le set est monté rapidement et les connexions du circuit pneumatique identifiées par des couleurs différentes peuvent servir à expliquer le principe à un jeune fan. C'est didactique et on peut profiter du résultat rapidement sans avoir perdu l'attention des plus jeunes un peu lassés d'enfiler des pins à longueur de page.

Ne vous fiez pas au fait que ce véhicule est équipé d'accessoires Power Functions pour en déduire que vous allez pouvoir lui faire réaliser de nombreuses actions. Les seules fonctions prévues sont le mouvement du bras et l'ouverture / fermeture des mâchoires du bloc de coupe. La scie n'est pas gérée par le mécanisme, elle est fixée sur un axe flottant qui la déplace en fonction de la gravité, c'est tout. Les rouleaux des mâchoires ne tournent pas non plus et le bloc de coupe doit être basculé manuellement pour lui permettre d'essayer d'attraper un tronc d'arbre.

LEGO Technic 42080 Forest Machine

Plus gênant sur ce set : si les deux vérins du système pneumatique arrivent à lever (lentement) et à descendre (rapidement, merci à la gravité) le bras de l'engin, c'est plus compliqué en ce qui concerne le mécanisme de coupe. Je vous ai mis ci-dessous une petite vidéo qui résume assez bien la situation : si le mécanisme est à l'horizontale ou orienté vers le bas, il s'ouvre et se ferme effectivement sans trop de problèmes.

Ce n'est plus aussi évident lorsqu'il est orienté vers le haut. L'élément pneumatique placée au cœur du bloc a alors du mal à refermer les deux mâchoires. J'ai vérifié et revérifié mon assemblage, contrôlé qu'aucun tuyau n'était pincé ou mal enfiché, rien n'y fait. Une simple pression de la main suffit pourtant à permettre aux deux mâchoires de se refermer.  J'ai vu au moins une review au cours de laquelle le testeur semblait faire face au même problème, sans le mentionner pour autant.

Pour le reste, la suspension de cet engin qui évolue en principe sur des terrains relativement accidentés est vraiment très très souple, probablement un peu trop. LEGO aura sans doute voulu mettre l'accent sur ce détail. Pourquoi pas car de toute façon vous ne jouerez pas des heures durant à ramasser des troncs d'arbres sur la table du salon.

Au final, je suis un peu déçu par ce set. La présence du Logo Power Functions sur l'emballage m'avait laissé espérer un peu plus d'interaction avec par exemple une rotation automatisée de la cabine. C'est toujours avec une certaine naïveté que j'aborde les sets qui mettent en avant le logo Power Functions en gros sur la boite, on ne se refait pas.

Esthétiquement, c'est plutôt réussi avec un assortiment de couleurs réaliste et un accès à la Battery Box bien pensé pour permettre les inévitables changements de piles. J'aurais plutôt vu le bras en noir, mais les goûts et les couleurs ne discutant pas, chacun aura un avis sur le sujet...

Les instructions du modèle alternatif, une chargeuse à bois, ne sont pas fournies dans la boite. Elles doivent être téléchargées à cette adresse au format PDF :

LEGO Technic 42080 Forest Machine (Alternate Model)

Encore une fois, j'ai eu le sentiment que l'énergie et l'attention dépensés pour arriver au résultat final n'étaient pas forcément récompensés par les possibilités offertes par cette machine forestière. Les fans de l'univers LEGO Technic y trouveront sans doute leur compte avec les nombreux éléments pneumatiques livrés dans ce set. Pour les autres, difficile de leur recommander de dépenser 144.99 € dans cette machine forestière à la suspension un peu molle et aux fonctionnalités limitées. À moins de 100 €, on peut discuter.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 20 août prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Klaus - Commentaire posté le 14/08/2018 à 21h47

LEGO Technic 42080 Forest Machine


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift

Parmi les quatre nouveaux sets LEGO Technic disponibles depuis le 1er août, la boite la moins chère, le set LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift (592 pièces - 54.99 €), met en scène comme son nom l'indique un chariot élévateur de près de 600 pièces.

Du côté des fonctionnalités, rien de très excitant, après tout il s'agit d'un chariot élévateur. Les roues arrières peuvent être orientées en manipulant le pot d'échappement placé à l'arrière, les pistons du moteur bougent lorsque le chariot se déplace via un différentiel connecté aux roues avant, le mât bascule via les leviers placés au pied de la cabine du conducteur et les fourches montent en moulinant (très) patiemment via la molette déguisée en gyrophare placée sur le toit de la cabine.

LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift

Assemblé en moins d'une heure, cet engin est en principe un chariot élévateur conçu pour lever de lourdes charges avec ses grosses roues et son châssis imposant. Sur le plan esthétique, rien à dire, c'est réussi avec un joli carénage et une association de couleurs qui fonctionne plutôt bien. Malheureusement, le degré limité de l'axe de rotation des roues arrières l'empêche de faire demi-tour dans un espace limité et le système de levage des fourches ne les emmène que jusqu'au niveau du toit de la cabine.

Ce chariot élévateur est bardé de stickers en tous genres, mais LEGO a ici oublié d'en mettre deux qui auraient été très utiles à la fois pour le look et les fonctionnalités : Un sticker pour indiquer le sens de rotation du gyrophare qui sert à faire monter et descendre le mât de l'engin et un autre au niveau des leviers latéraux qui permettent de faire basculer la fourche vers l'avant. Je n'aurais jamais cru pouvoir me plaindre un jour du fait qu'il manque des stickers dans une boite. C'est fait.

LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift

Pour s'amuser avec l'engin, LEGO fournit une palette et un bidon de produits toxiques. C'est maigre, quelques caisses ou bidons supplémentaires auraient été les bienvenus, histoire de remplir un peu la grosse palette fournie et de confirmer le côté "Heavy Duty" de ce chariot élévateur.

Le petit moteur 2 cylindres visible à l'arrière permettra à tous ceux qui découvrent l'univers Technic de comprendre comment LEGO interprète ce type de moteur avec ses pistons mobiles via un assemblage relativement basique. On retrouve des modules similaires sur de nombreux sets plus complexes et cette version simplifiée est une première approche intéressante.

La vraie bonne nouvelle : LEGO fournit les instructions du modèle secondaire au format papier dans la boite. C'est toujours ça de pris :

LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift B-Model

Si vous avez un ami cariste, vous pouvez lui offrir cette boite, il pourra faire trôner fièrement ce chariot élévateur sur son bureau. Si vous voulez initier un jeune fan de LEGO à la gamme LEGO Technic ou tester son intérêt pour la chose, ce set offre une première approche relativement abordable à condition d'attendre que le prix de cette boite baisse de manière significative dans les semaines à venir. Sinon, vous pouvez faire l'impasse sur cette boite qui n'a rien de très excitant à offrir. Next.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 15 août prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Mike - Commentaire posté le 07/08/2018 à 16h39

LEGO Technic 42079 Heavy Duty Forklift


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Technic 42081 Volvo Concept Wheel Loader ZEUX

Faut-il absolument être un fan inconditionnel de la gamme LEGO Technic pour s'intéresser de temps à autres aux nouveaux produits commercialisés sous ce label ? Non, et c'est tant mieux.

LEGO m'ayant proposé (comme à beaucoup d'autres) de tester les quatre nouveaux produits qui sont commercialisés dès le 1er août, je vous proposerai donc quelques "Vite testé" sur ces boites.

On commence avec le produit qui m'emballe le plus parmi ces nouveaux sets, la référence 42081 Volvo Concept Wheel Loader ZEUX ( 1167 pièces - 129.99 €).

Et c'est un engin de travaux publics. Vous allez vous dire que je me contredis un peu, moi qui répète souvent que les tractopelles et autres chargeuses me laissent de marbre. Mais au delà des centaines de pins à emboîter dans ce set et des interminables tours de manivelle nécessaires pour actionner les quelques éléments mobiles de l'engin, il y a un quelque chose de plus intéressant.

Si vous n'aimez pas la gamme LEGO Technic, ne partez pas tout de suite. Je ne vais pas vous faire ici un inventaire à la Prévert de chaque engrenage ou vérin fourni dans cette boite ou du nombre de tours de manivelle nécessaires pour remonter le godet de l'engin. D'autres feront ça mieux que moi...

LEGO Technic 42081 Volvo Concept Wheel Loader ZEUX

Ce qui m'intéresse ici, ce ne sont pas les fonctionnalités embarquées qui consistent à lever ou descendre le bras et la pelle, à déplacer le bloc arrière ou à tourner les roues de cet engin futuriste. Le véritable intérêt du set réside dans ce qui justement ne fonctionne pas est n'est que théorique. En effet, le Volvo ZEUX n'existe pas. Il s'agit d'un concept développé dès 2016 par LEGO en partenariat avec Volvo pour essayer d'imaginer ce que pourraient être les engins du futur.

On parle ici d'un concept de chargeuse totalement autonome, équipée d'une caméra, surnommée The Eye, capable de lui permettre de détecter une présence humaine aux abords du chantier, d'un drone qui supervise son fonctionnement et ses déplacements et d'un bloc de quatre moteurs électriques logés dans le contrepoids mobile placé à l'arrière. Les roues sont aussi équipées de capteurs qui indiquent à l'engin quand et comment déplacer ce contrepoids pour que l'engin soit d'une stabilité à toute épreuve.

LEGO Technic 42081 Volvo Concept Wheel Loader ZEUX

Vous le savez, je ne suis pas un grand fan des sets de la gamme LEGO Technic, je trouve le rapport effort de construction / fonctionnalités offertes souvent décevant. Les longues heures passées à assembler patiemment le set tout en restant attentif aux instructions parfois un peu confuses ne sont à mes yeux que rarement récompensées par l'émerveillement espéré de voir les différentes fonctions à l'oeuvre. Ici, on mouline, encore et encore, en faisant tourner les différents engrenages qui servent de molette.

Mais ce Volvo ZEUX trouve grâce à mes yeux parce qu'il incarne à mon avis ce vers quoi doit se diriger LEGO : offrir une part de rêve aux fans en proposant des créations qui provoquent un effort d'imagination en marge des quelques fonctions embarquées, parfois anecdotiques. Let set 42081 Volvo Concept Wheel Loader ZEUX remplit parfaitement ce rôle.

Si vous aimez les sets de la gamme Technic, vous savez à quoi vous attendre en matière d'assemblage. Le challenge est bien présent, avec un gros livret de plus de 250 pages, quelques étapes bien corsées au cours desquelles la vigilance est de mise et une belle feuille d'une trentaine de stickers à coller pour habiller cet engin conceptuel.

LEGO Technic 42081 Volvo Concept Wheel Loader ZEUX

En prime, le set vous permet d'assembler un second véhicule lui aussi sorti de l'imagination des ingénieurs de Volvo et des designers LEGO : le tombereau articulé PEGAX. Malheureusement, le fabricant ne fournit pas de livret d'instructions au format papier pour assembler ce modèle alternatif très réussi, il vous faut les télécharger sur l'espace dédié au format PDF. Oups, elles ne sont pas encore en ligne à l'heure où j'écris ces lignes. Dommage, il faudra attendre. Mise à jour le 2 août 2018 : les instructions sont maintenant en ligne.

Au rayon de ce que j'aurais aimé obtenir dans cette boite, vous vous doutez que j'aurais vraiment apprécié de pouvoir piloter ce set depuis mon smartphone ou depuis une petite télécommande... Je ne parle bien évidemment pas de faire décoller le mini-drone fourni, mais au moins de faire avancer et reculer cette chargeuse et de lui permettre de remplir son godet à distance. Ainsi, le concept aurait pris vie sous mes yeux ébahis.

Ce sera peut-être pour plus tard lorsqu'un MOCeur dégourdi et assez généreux pour partager son savoir-faire aura réussi à intégré le hub Bluetooth et les deux moteurs du nouvel ecosystème Powered Up au cœur de l'engin.

En attendant, je dis oui pour le challenge de construction et pour la bonne idée de l'engin conceptuel et futuriste qui évoluera peut-être sur les chantiers de demain. Ce set mérite aussi d'être offert aux jeunes passionnés de LEGO et de technologie, ils y trouveront à la fois de quoi mettre leurs compétences de fans à rude épreuve et de quoi rêver un peu.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 10 août prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

JeromeJ - Commentaire posté le 01/08/2018 à 16h17

LEGO Technic 42081 Volvo Concept Wheel Loader ZEUX


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5

LEGO et les voitures, c'est toute une histoire. Et c'est une histoire parfois mouvementée.

Reproduire un véhicule d'exception en conservant ce qui lui permet justement d'être exceptionnel est toujours un pari risqué. Et une jolie boite ne suffit pas à faire passer la pilule, le set LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron en a déjà fait à mon avis la brillante démonstration.

L'Aston Martin DB5 est surtout connue pour être la voiture de James Bond. Et c'est donc bien la version utilisée par l'espion britannique, avec ses gadgets embarqués, que LEGO commercialise cet été sous la très explicite référence LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5. C'est d'ailleurs ce qui sauve ce set de 1295 pièces vendu dès aujourd'hui pour la modique somme de 149.99 € sur le Shop LEGO, nous le verrons plus loin.

Heureusement que LEGO indique clairement sur l'emballage ce dont il s'agit. Cette adaptation ne rend pas vraiment hommage au véhicule d'origine même si on retrouve sur la version LEGO quelques-uns des attributs caractéristiques de la DB5. Il manque cependant l'essentiel : Les courbes de l'engin qui en font un véhicule d'une classe folle et qui justement différencient cette sportive élégante d'une voiture lambda sortie d'une usine d'Europe de L'Est.

LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5

Encore une fois, je ne peux pas être indulgent avec LEGO. Se lancer dans un tel projet nécessite de pouvoir proposer une interprétation esthétiquement convaincante, à minima. C'est loin d'être le cas ici.

La boite indique pourtant qu'il s'agit d'un produit de la gamme LEGO Creator EXPERT destiné à des fans adultes et adolescents et qui se targue en prime d'être sous licence officielle d'une marque dont le logo trône fièrement sur l'emballage. À part pour encaisser quelques royalties, quelle est la motivation de la marque Aston Martin pour avoir autorisé ce produit dérivé ?

LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5

Je veux bien entendre qu'il ne s'agit pas vraiment d'une maquette, que ce n'est que du LEGO, que chacun n'a qu'à faire sa propre DB5, que les MOCeurs trouveront bien de quoi améliorer la chose, blablabla... Oui, mais non. C'est moche. Si vous me trouvez un peu dur, ne vous inquiétez pas, vous trouverez de nombreuses "reviews" qui essaieront de vous convaincre qu'il était de toute façon difficile de faire mieux et que sous le bon angle et avec le bon éclairage cette DB5 en version LEGO ressemble presque au modèle dont elle s'inspire.

Cette dernière affirmation n'est d'ailleurs pas totalement fausse. De profil, le véhicule fait presque illusion. C'est d'ailleurs le seul angle sous lequel on peut trouver quelques vraies similitudes entre le modèle LEGO et le véhicule dont il s'inspire. Pour le reste, c'est beaucoup trop approximatif pour être convaincant.

LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5

La seule partie réellement fidèle à mes yeux est...le moteur. Les designers s'en tirent bien, on retrouve les éléments caractéristiques du six cylindres 4.0 L qui équipe ce véhicule. Heureusement, le capot avant s'ouvre et on peut au moins admirer de ce sous-assemblage très réussi.

La face avant de cette Aston Martin en version LEGO est particulièrement ratée. La forme de la calandre n'a absolument rien à voir avec celle du modèle original et si les grilles présentes sont relativement fidèles, il reste deux trous vraiment disgracieux de chaque côté. Le pare-brise est l'élément qui achève de disqualifier la version LEGO sur le plan esthétique. La pièce est loin de ressembler au pare-brise tout en rondeur du véhicule original.

J'en parle même si ce détail n'est finalement qu'un problème mineur : Les charnières des portières qui dépassent de la carrosserie ne font que contribuer à éloigner un peu plus le modèle LEGO de son objectif. C'est disgracieux et non respectueux du modèle de référence. Même la deuchinelle du set 10252 Volkswagen Beetle n'avait pas ce défaut.

LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5

Au rayon des autres détails agaçants : L'insert mobile présent sur le toit du véhicule et qui s'ouvre pour laisse passer le siège éjectable est bien de la même couleur que les autres pièces, mais il est mat et affublé d'un point d'injection en son centre. C'est disgracieux. Le reste de la carrosserie est à base de pièces brillantes qui offrent quelques reflets bienvenus et cette pièce mate gâche la finition.

On regrettera également les nombreux écarts de teinte entre les différentes pièces qui constituent la carrosserie. C'est parfois subtil, mais ça suffit à gâcher l'apparence globale du véhicule sous certains angles. On passe du gris foncé au gris clair, avec quelques pièces tirant vers le jaune comme si elles avaient vieilli prématurément.

Comme d'habitude, les différents logos de la marque sont fournis sur des stickers. On finira par s'y faire. La courbe des vitres latérales arrières et les montants du pare-brise sont aussi des stickers.  Même avec ces autocollants, on reste très loin d'atteindre un niveau de finition esthétique acceptable.

Si la ressemblance avec le modèle vu au cinéma est plus que douteuse, que reste-t-il à ce set ? Comme il s'agit de la voiture de James Bond, c'est marqué sur la boite, LEGO a intégré quelques gadgets dont l'espion au service de Sa Majesté est friand. Et ces éléments sont plutôt réussis.

LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5

Il y a effectivement quelques bonnes idées dans cette boite et le choix de reproduire le véhicule de James Bond est un prétexte qui permet d'offrir quelques fonctions anecdotiques mais ludiques.

Ne vous emballez pas sur les plaques d'immatriculation rotatives, il faut les tourner à la main. Dommage, c'est à mon avis le gadget qui méritait le plus d'attention dans ce set. Un sélecteur placé dans le poste de conduite permettant d'activer un mécanisme intégré aurait été le bienvenu.

Je précise au passage que le livret d'instructions est agrémenté de quelques illustrations mettant en scène les différentes fonctionnalités qui sont intégrées au cours des différentes phases de montage. C'est ludique et ça contribue à rompre un peu la monotonie de l'assemblage. Je note également que les textes d'accompagnement sont à la fois en anglais et en français. Bravo pour ça.

LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5

Au rayon des fonctions un peu plus élaborées, on trouve l'écran pare-balles arrière qui est relevé en faisant tourner l'un des deux pots d'échappement, les mitrailleuses dissimulées derrière les phares avant qui sont mises en place en actionnant le levier de vitesse et le siège passager éjectable activé en tirant sur le pare-chocs arrière.

Il suffit de tirer très fort pour ouvrir le toit et de relâcher le pare-chocs pour que le siège passager soit éjecté. Ce dernier se trouve évidemment à gauche dans l'habitacle, l'Aston Martin étant un véhicule avec conduite à droite.

Plus anecdotique mais ce sont tout de même des références amusantes à l'univers de James Bond : le téléphone dissimulé dans la portière droite, la molette qui permet de faire apparaître le radar dans le poste de pilotage et les lames qui sortent des roues qu'il faudra placer manuellement.

Attention, le modèle LEGO n'intègre pas de direction, les roues sont fixes et tourner le volant ne sert à rien. Dommage de ne pas pouvoir orienter au moins les roues avant avec un angle de quelques degrés, c'est plus joli sur une étagère.

Cette Aston Martin recèle quelques bonnes idées, mais j'attends d'un set de la gamme LEGO Creator Expert qui propose une reproduction d'un véhicule existant un minimum de fidélité au modèle de référence. C'est loin d'être le cas ici, ce qui disqualifie cette boite à mes yeux, références à James Bond ou pas.LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5

Dommage que les designers aient dépensé autant d'énergie pour intégrer différentes fonctionnalités plutôt intéressantes dans un modèle esthétiquement raté. On le sait depuis belle lurette, reproduire des courbes avec des briques, c'est compliqué. Il y a des challenges qui doivent être relevés avec un peu plus d'application que d'habitude. Il me semble que cette Aston Martin n'a pas fait l'objet de tout le soin nécessaire à sa conception. En deux mots, c'est bâclé.

Si vous collectionnez de manière inconditionnelle les véhicules de la gamme LEGO Creator Expert, cette boite rejoindra probablement vos étagères. Si vous espériez obtenir une magnifique Aston Martin en briques LEGO, vous pouvez à mon avis passer votre chemin. Je dis non.

Le set LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5 est disponible dès aujourd'hui sur le Shop LEGO et dans les LEGO Stores au prix public de 149.99 €.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 1er août prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

MichaelAirGaston - Commentaire posté le 18/07/2018 à 12h44

LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe

LEGO ayant eu la bonne idée de me faire parvenir un exemplaire du set 21311 LEGO Ideas Voltron Defender of the Universe, je vous propose donc de partir à la découverte de ce robot géant de 2321 pièces vendu 199.99 € qui trouvera certainement son public outre-Atlantique mais qui risque de laisser un certain nombre de fans français de LEGO un peu indifférents.

En ce qui me concerne, mes jeunes années étaient remplies d'épisodes de Goldorak, de la Force G, de Spectreman, de Bioman, d'Albator, de Cobra, des Cosmocats ou encore des Maîtres de l'Univers, mais je n'ai absolument aucun souvenir de la série Voltron qui a pourtant été diffusée sur Antenne 2 en 1988 dans l'émission Chaud les glaçons !... Je n'ai pas non plus regardé la nouvelle version de la série en ligne sur Netflix.

Ceci étant dit, même si le sujet ne provoque rien chez moi, je dois admettre que ce set n'est pas dénué d'intérêt. Un robot LEGO géant à base de lions-robots qui s'assemblent ? Je dis pourquoi pas. Le côté modulaire promis a attiré mon attention je n'ai pas été déçu sur ce point.

LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe

LEGO a eu la bonne idée d'inclure six livrets d'instructions dans la boite. Un livret pour chaque lion et des instructions séparées pour assembler les cinq lions entre eux afin d'obtenir l'imposant robot. Outre le côté symbolique de cette répartition des phases d'assemblage, ce jeu de livrets permet surtout de partager le montage du set à plusieurs. Chacun assemble un lion, et on réunit le tout pour que Voltron prenne forme.

Au fil des séquences d'assemblage des différents lions, on comprend très vite que l'objectif principal des designers est bien le robot final et que tout est motivé par les contraintes de poids du robot et de connexion des différents éléments entre eux. Les différents lions sont vite assemblés avec des points d'articulation basiques qui ne serviront finalement qu'à placer les membres dans la bonne position en vue de la réunion finale.

LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe

J'ai cherché quelques visuels des autres jouets reproduisant le robot de la série animée et je dois dire que les lions sont plutôt réussis et n'ont pas à rougir face à ceux vendus par Bandai, Toynami ou à la copie intitulée LionBot qui a fait les beaux jours de nombreux gamins dans les années 80.

Ces différents lions n'ont de toute façon pas vocation à être exposés en l'état, tout l'intérêt du set réside dans leur assemblage pour obtenir un imposant robot de près de 50 centimètres de haut.

LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe

Si les 16 Tiles rondes présentes sur les articulations des pattes des lions sont tampographiées, il y a tout de même quelques stickers dans ce set, cinq très exactement. Il servent à identifier les différents lions par leurs numéros respectifs.

Dans la vidéo officielle de présentation du set par les designers, ces derniers avancent que ces stickers sont présents pour permettre aux fans qui souhaitent obtenir une version fidèle au robot de la série japonaise originale (Beast King Go Lion) de ne pas les appliquer. À vous de voir si vous êtes convaincu ou pas par cette explication.

LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe

La séquence de connexion des lions entre eux est la plus intéressante. Chaque lion dévoile toute sa modularité au fil des pages du livret d'instructions final et c'est un réel plaisir de mettre en place les bras et les jambes de Voltron qui viendront se connecteur sur le torse, incarné par le lion N°1. Les lions 2 et 3 forment les bras du robot et les lions 4 et 5 incarnent le bas des jambes et les pieds de Voltron.

À première vue, les deux pieds semblent manquer de stabilité lorsqu'ils sont mis dans leur position finale mais pas encore connectés au torse. Le problème sera vite réglé par l'angle fixe des deux jambes de Voltron...

LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe

Si, plus jeune, vous avez eu entre les mains des jouets sous licence Transformers ou Power Rangers, vous retrouverez ici le plaisir de modifier la forme d'origine d'un véhicule, d'un vaisseau ou d'un animal-robot pour qu'il prenne sa place dans un contexte plus global.

On décroche, on tourne, on bascule, on clipse, tout y est. C'est vraiment un plaisir de faire naître Voltron à l'aide des différents éléments fournis. Tout s'emboîte parfaitement, le résultat final est solide et facilement manipulable et les différents modules ne se décrochent pas de manière intempestive. Bravo aux designers pour ça.

LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe

On assemble aussi l'épée et le bouclier de Voltron. Rien de compliqué ici, on obtient au passage quelques nouvelles pièces en Silver Ink qui feront le bonheur des MOCeurs. C'est moins bien que le chrome, mais ça brille presque aussi bien. Dommage que l'épée de Voltron ne soit pas double face. Il faudra choisir son orientation en fonction de l'angle d'exposition du robot pour masquer le dos un peu disgracieux de cet accessoire.

Le manche de l'épée doit être modifié pour mettre cette dernière entre les mains du robots via deux pins Technic. Les mains de Voltron sont fixes et ne comportent pas de vrais doigts.

Lorsque Voltron est enfin assemblé, c'est là que les choses se gâtent. La tête et les bras peuvent être orientés dans différentes positions mais les poignets, la taille et les jambes du robot restent d'une rigidité déconcertante. Impossible de modifier l'angle des cuisses ou des genoux pour présenter par exemple Voltron avec un genou à terre ou le mettre en phase de déplacement. Même la taille est fixe, impossible d'orienter le buste du robot dans une autre position que celle prévue par les designers.

L'arrière du robot est logiquement moins attrayant, mais c'est du LEGO et on fera avec. Personne n'exposera Voltron de dos sur son étagère...

LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe

Cette absence d'articulations fait de ce jouet un pur produit dérivé destiné exclusivement à l'exposition. Contrairement à ce qu'affirme LEGO dans la description officielle du produit, il sera difficile de "...rejouer des histoires passionnantes de la série TV animée originale des années 1980 Voltron et la série moderne DreamWorks Voltron : Le défenseur légendaire...." avec ce robot un peu trop rigide à mon goût. C'est donc à chacun de voir si ce Voltron très statique mérite une place sur une étagère.

Un support avec un joli sticker de présentation de la série aurait été le bienvenu, autant pousser le concept du produit d'exposition jusqu'au bout. LEGO a probablement voulu maintenir l'ambiguïté au sujet de ce jouet qui n'en est pas vraiment un mais qui pourrait tout de même séduire les jeunes fans de la nouvelle série animée diffusée sur Netflix.

LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe

Pour finir, je dois reconnaître que je me suis laissé embarquer par la phase d'assemblage finale du robot qui m'a ramené de longues années en arrière, même si Voltron n'évoque rien pour moi et que j'aurais préféré un Goldorak. J'ai donc envie de faire preuve d'indulgence avec les quelques défauts de ce set qui sont largement compensés par le plaisir de la construction et par le côté vintage de l'ensemble. Je dis oui, pour la demi-heure de nostalgie offerte par les clics des lions modulaires.

Comme il est peu probable que LEGO commercialise un jour une version de Goldorak, Voltron fera l'affaire, mais j'attendrai de trouver cette boite un peu moins cher. J'aurais dépensé sans hésiter 200 € pour Goldorak, je ne le ferai pas pour Voltron.

Le set LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe sera disponible en avant-première VIP dès le 23 juillet prochain sur le Shop LEGO et dans les LEGO Stores.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 31 juillet prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

lommig - Commentaire posté le 19/07/2018 à 14h13

 

LEGO Ideas 21311 Voltron Defender of the Universe


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

40305 Microscale LEGO Brand Store

On s'intéresse aujourd'hui au set 40305 Microscale LEGO Brand Store (362 pièces - 24.99 €) qui nous promet de pouvoir assembler un LEGO Store "fourni avec des sections de construction modulaires que tu peux modifier pour créer ton propre magasin".

Lorsque les premiers visuels de ce set ont été disponibles, nombreux ont été ceux qui ont logiquement pensé à un produit promotionnel qui serait offert par LEGO dans les mois à venir.  Il n'en est rien, il faut passer à la caisse pour s'offrir cette boite.

Tous ceux qui sont allés au moins une fois dans une boutique officielle de la marque seront ici en terrain connu. La plupart des attributs caractéristiques de ces LEGO Stores sont en effet reproduits avec des étagères garnies de sets, un mur Pick & Build, les ilôts placés au centre du magasin, quelques modèles exposés en vitrine, un comptoir avec une caisse, etc...

40305 Microscale LEGO Brand Store

Seul problème notable, ce LEGO Store est livré sans vendeur. LEGO fournit bien deux clients, un père et son fils (ou un AFOL et un jeune fan), mais il n'y a pas l'ombre d'un employé pour les aider à faire leurs emplettes et leur demander de payer avant de quitter les lieux.

En revanche, LEGO n'a pas oublié de placer un distributeur de billets sur le mur extérieur de la boutique. Merci pour le rappel. Histoire de pousser le réalisme jusqu'au bout, LEGO aurait pu fournir un ou deux billets de banque...

40305 Microscale LEGO Brand Store

Cette boutique de 15 cm de haut trouvera facilement sa place dans une mini-ville à base de modèles Creator 3en1 mais elle aura un peu de mal à s'intégrer dans une rue à base de Modulars dont les bâtiments à deux étages mesurent une trentaine de centimètres de haut.

Petit détail très réussi : L'habillage du toit avec la reproduction des tenons d'une brique jaune 4x2.

Autre détail, moins réussi : L'enseigne est un simple sticker. LEGO tampographie son propre logo à longueur d'année sur toutes sortes de support et ne prend même pas la peine de le faire pour l'enseigne de l'une de ses boutiques dans une boite à 25 €. Désolant.

40305 Microscale LEGO Brand Store

Une demi douzaine de stickers habillent les différents micro-sets placés sur les étagères de la boutique, ils sont plutôt simplistes mais on y retrouve tout de même les logos des gammes CITY, Creator, Friends et Juniors. C'est minimaliste, mais suffisant.
Concernant le mur Pick & Build, pas de sticker pour habiller cet espace comme c'était le cas dans le polybag VIP 40178 offert en 2017.

40305 Microscale LEGO Brand Store

Impossible d'expliquer de manière rationnelle l'absence d'au moins un employé LEGO avec un logo sur le torse ou dans le dos. Une théorie : Il s'agit ici d'une simple boutique sous licence LEGO comme il en existe dans certains pays. Les vendeurs n'y sont donc probablement pas toujours vêtus de la tenue habituelle et l'adulte fourni pourra faire office de vendeur chargé de conseiller le jeune fan venu s'offrir un set. Comme je dis souvent, votre imagination fera le reste.

Si vous tenez à ajouter un vendeur et que vous avez en votre possession le polybag VIP 40178 ou le set 5005358 Minifigure Factory offert cette année, la minifig fournie fera l'affaire.
Si vous collectionnez les différents LEGO Stores existants, ce set rejoindra les références 3300003 (2012) et 40145 (2014) offertes jusqu'ici à l'occasion de l'inauguration des différentes boutiques officielles.

Il n'y a pas de quoi disserter de longues heures durant sur cette boite qui, si elle avait été offerte sous condition d'achat, aurait été digne d'intérêt. À 24.99 €, c'est cher payé pour un produit d'auto-promotion.

Note : Le set présenté ici est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 24 juin prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Rairoad1973 - Commentaire posté le 17/06/2018 à 22h41

40305 Microscale LEGO Brand Store


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron

Faites de la place dans votre garage, la Bugatti Chiron rejoint la Porsche 911 GT3 RS du set 42056 !
La recette est la même pour ce nouveau set LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron (3599 pièces - 379.99 €) qui se veut une expérience globale dans le même esprit en commençant par son luxueux emballage.

Depuis l'annonce du set, vous avez largement eu le temps de vous faire un avis. Je ne vais donc pas en faire des tonnes, je me contenterai donc juste de vous livrer comme d'habitude quelques impressions. Si vous avez prévu d'acheter le set, vous découvrirez plus en détails et par vous-même ce qu'il vous réserve sur le plan du montage.

Comme pour la Porsche 911 GT3 RS, ce set semble à première vue s'adresser à un public bien plus large que les habitués de la gamme LEGO Technic.
Mais si la Porsche avait pour elle d'être un véhicule de rêve "réalisable" (à partir de 155.000 euros dans votre garage préféré), la Bugatti Chiron, qui emprunte son nom au pilote Louis Chiron, est réservée à quelques privilégiés qui ont les moyens (et l'envie) de s'offrir ce bolide d'exception en déboursant 2.4 millions d'euros.

Il est donc logiquement plus difficile de trouver dans la version LEGO un objet de collection en rapport avec sa propre passion. Les fans de voitures Porsche qui possèdent ou rêvent de pouvoir s'offrir un jour prochain un modèle de la marque sont mécaniquement plus nombreux que ceux qui possèdent une Bugatti Veyron ou Chiron...

LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron

LEGO l'avait annoncé, la Porsche 911 GT3 RS était le premier modèle d'une série de véhicules d'exception déclinés sur le même concept. le set 42056 est donc cette année rejoint par une Bugatti Chiron à la sauce LEGO, développée en partenariat avec le fabricant automobile.

Et ce partenariat semble être un peu plus abouti qu'un simple échange de licence et de logos à en juger par la présence à Billund le 1er juin dernier du CEO de Bugatti (Stephan Winkelmann), du designer en chef de la marque (Achim Anscheidt) et d'une vraie Bugatti Chiron spécialement acheminée pour la présentation officielle du set. On nous a raconté le partenariat fructueux entre les deux marques, les nombreux échanges entre les designers, les longs mois de réflexion pour aboutir au produit final, etc... J'ai presque envie de dire : Tout ça pour ça.

L'emballage et le prix public de la chose annoncent la couleur, ce n'est pas un set lambda que LEGO nous vend, il s'agit là d'un produit très haut de gamme... La jolie boite avec ses sous-emballages luxueux et ses quatre roues sagement rangées dans leurs emplacements respectifs fait effectivement son petit effet, mais lorsqu'un fan de LEGO investit son argent dans un set, c'est avant tout pour le contenu de la boite, aussi originale soit-elle.

LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron

On pourra disserter longtemps sur l'esthétique de la version LEGO du véhicule. La Bugatti Chiron est une supercar aux lignes organiques et une question se pose inévitablement : Fallait-il se lancer dans un tel projet et comment dans ce cas reproduire un véhicule tout en courbes avec des pièces plates, rectangulaires et anguleuses ?

Le designer français en charge du projet, Aurélien Rouffiange, était présent lors de la conférence de presse organisée pour la présentation de son "bébé". Il reconnait volontiers que le challenge était de taille et qu'il a ici essayé de ne pas dénaturer l'esthétique du véhicule tout en utilisant au mieux l'ensemble des pièces disponibles. Il rajoute qu'il s'est également efforcé de proposer une interprétation respectueuse à la fois du véhicule de référence et de l'esprit de la gamme LEGO Technic.

Sur ce point, difficile de le contredire, on retrouve ici une esthétique générale "dans l'esprit" de la Porsche du set 42056 avec les mêmes défauts. N'étant pas un grand fan de la gamme LEGO Technic, j'ai toutefois du mal à me contenter de cette "interprétation" en version LEGO de la Bugatti Chiron.

Il ne reste plus grand chose des lignes fluides de la Chiron et on se retrouve avec un capot avant vraiment sommaire.  Fallait-il produire de nouvelles méta-pièces pour l'occasion ? Je pense que oui. Un set de prestige vendu à 380 € méritait bien un effort. Vouloir aller toujours plus loin dans le réalisme avec l'inventaire existant a ses limites et LEGO moule de nouvelles pièces dans d'autres gammes pour moins que ça...

LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron

La phase d'assemblage du châssis, du moteur et des différentes fonctions est un réel plaisir, même pour un novice qui n'a pas forcément l'habitude de cette gamme. Mon sentiment de déception vient surtout du rendu final et de la comparaison avec le véhicule qui a servi de référence.

Le modèle LEGO fait illusion sous certains angles bien particuliers et notamment de profil, mais pas au niveau de l'avant qui n'est qu'une lointaine adaptation de celui de la vraie Bugatti Chiron et qui prend ici des airs de supercar américaine.

Jouer au jeu des 7 erreurs ne servira donc à rien ici. La version LEGO tient difficilement la comparaison avec le modèle de départ sur le plan esthétique, surtout au niveau du capot avant dont les courbes fluides passent à la trappe ou sont incarnées par de simples tuyaux et axes souples. Votre imagination fera le reste...

LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron

Les tuyaux souples gris utilisés pour former la courbe métallique caractéristique qui habille les flancs du véhicule ressemblent eux aussi plus à un raccourci paresseux qu'à une vraie trouvaille de designer inspiré et je crois que nous serons nombreux à constater que c'est l'arrière du véhicule qui est finalement le plus réussi.

Je ne vais pas vous refaire le laïus habituel sur le sujet, mais n'oublions pas les incontournables stickers présents dans cette boite, dont certains d'entre eux sont mal imprimés sur mon exemplaire. Il faut donc les coller en les excentrant pour obtenir un résultat correct.

Plus risible, l'habillage intérieur des portières et de la plage avant sont ici incarnés par d'horribles stickers vaguement stylisés. Trouver des circonstances atténuantes à LEGO sur ce point n'est plus à l'ordre du jour et le fabricant ruine tous ses efforts en jetant ces autocollants au fond de la boite.

42083 Bugatti Chiron

Chacun jugera du résultat final, mais c'est bien LEGO qui s'est lancé dans cette aventure et qui soumet aujourd'hui à l'appréciation de ses clients un produit cherchant à séduire un public bien plus large que les amateurs de grues et autres tractopelles bardés d'engrenages.

Et si cette Bugatti Chiron version LEGO avait pourtant bien plus à offrir qu'une tentative un peu perdue d'avance de reproduire un véhicule au design si particulier?

À en juger par les réactions des spécialistes de l'univers LEGO Technic, le designer s'est manifestement surpassé dans la conception du moteur W16 qui est sur la vraie Chiron constitué de deux blocs VR8 disposés à 90 degrés sur le même vilebrequin.
Ce dernier devient pourtant en version LEGO un moteur à trois vilebrequins avec un V8 et deux moteurs L4 (4 cylindres en ligne) placés en dessous... On retiendra que l'échelle de la maquette et l'inventaire de pièces disponibles ne permettaient probablement pas de reproduire le moteur d'origine. Tant pis pour la fidélité au modèle d'origine pourtant vantée à longueur de journée par les différents intervenants durant la conférence de presse.

LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron

Les passionnés d'automobile auront également noté que LEGO s'est offert le luxe d'ajouter une vitesse supplémentaire sur la boite de vitesses à 8 rapports du modèle LEGO, la vraie Bugatti Chiron ne disposant que de 7 rapports...

Bref, ces quelques libertés mises à part, les sous-assemblages techniques vous en donneront pour votre argent. Il faudra évidemment vous contenter de la phase de construction pour apprécier ces différents éléments utilisant quelques nouvelles pièces, ils ne seront plus vraiment visibles lorsque le modèle sera totalement assemblé.

LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron

Vous pourrez alors vous amuser un peu en ouvrant les portières, en tournant le volant, en passant la marche avant ou arrière et en changeant les vitesses grâce aux palettes placée de chaque côté du volant, si vous arrivez à les atteindre.

L'ensemble du véhicule se révèle d'une solidité presque sans faille. Seules les portières fixées sur une unique charnière sont beaucoup moins rigides, surtout lorsqu'elle sont ouvertes. Dommage pour une maquette à ce prix là. Sur mon exemplaire, je n'ai en revanche pas constaté le problème du retour de suspension mentionné par d'autres propriétaires du set.

LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron

En bonus, LEGO inclut dans la boite de quoi assembler la Speed Key fournie par Bugatti à ses clients. Dans la vraie vie, cette clé permet d'activer le mode Top Speed pour dépasser les 380 km/h.

Chez LEGO elle sert à déployer le spoiler arrière (qui peut aussi tout simplement être relevé à la main) en la glissant entre l'aile et la roue. C'est mignon, mais ça ne fait pas ma journée contrairement à tous ceux qui s'extasient sur ce détail comme pour masquer le gros défaut esthétique du set.

Je vous ai même fait une courte vidéo pour vous montrer la chose en action, histoire de détourner moi aussi votre attention :

Lorsque je disais plus haut que ce type de set ne s'adresse pas qu'aux fans de la gamme LEGO Technic, je savais déjà que ce n'est qu'en partie vrai. Cette Bugatti Chiron n'est pas vraiment le modèle ultime à l'esthétique irréprochable qui pourrait séduire les amateurs de maquettes LEGO à exposer prêts à dépenser 380 € et ce n'est pas les quelques bonus numériques à télécharger grâce au code unique fourni dans le set qui me feront changer d'avis...

Les fans de la gamme LEGO Technic y trouveront quant à eux probablement leur compte avec des sous-assemblages complexes, quelques nouveaux éléments et un processus de montage qui rend hommage aux techniques utilisées par Bugatti dans ses usines.

Ils seront en revanche peut-être déçus par le fait que l'ensemble de la mécanique à l'oeuvre n'est pas accessible ni visible. Comme d'habitude, il y aura toujours ceux qui aiment savoir que c'est là, même si ça ne se voit pas.

Ceux que j'ai croisé lors de la présentation officielle du set semblaient convaincus par la partie technique du modèle. En revanche, le consensus était lui aussi de mise concernant l'esthétique hasardeuse de la chose sur certains détails qui font pourtant de la vraie Chiron un véhicule d'exception.

Ceux qui ont investi dans le set 42056 Porsche 911 GT3 Rs et qui se sont jurés de continuer à collectionner les véhicules commercialisés sous le même format et à la même échelle 1:8 feront sans doute l'effort d'acquérir ce nouveau set.

LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron

Comme d'habitude, vous trouverez toujours quelqu'un pour faire preuve d'indulgence vis-à-vis de LEGO et vous expliquer que ce set est une vraie réussite, que c'est dans l'esprit, qu'on pouvait difficilement faire mieux, que les jantes sont jolies, que la boite est sympa, etc...

En ce qui me concerne, je reste sur ma position : Le véhicule fourni dans cette boite ne ressemble que de très loin à un modèle réduit de la vraie Bugatti Chiron et c'est pourtant ce que veut nous vendre LEGO. Même si les sous-éléments mécaniques offrent une très agréable expérience d'assemblage, l'esthétique générale du modèle n'est pas suffisamment convaincante pour mériter mes 380 €.

Comme la Porsche du set 42056, cette Bugatti Chiron un peu trop chère pour ce qu'elle a à offrir finira tôt ou tard à prix cassé chez amazon et quelques autres. Si vous hésitez à vous offrir cette boite, attendez au moins le 1er août prochain, elle sera alors certainement disponible aux alentours de 300 €.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 24 juin prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Darkf19 - Commentaire posté le 14/06/208 à 22h53