75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 20

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au contenu du set LEGO Star Wars 75331 The Mandalorian Razor Crest, le nouveau membre de la gamme LEGO Star Wars Ultimate Collector Series, avec ses 6187 pièces et son prix public fixé à 599.99 €. Ce produit dérivé de la série The Mandalorian sera disponible sur la boutique officielle en ligne et dans les LEGO Stores en avant-première VIP dès le 3 octobre 2022 avant une disponibilité globale annoncée pour le 7 octobre.

Il s'agit donc ici d'assembler une reproduction de l'ancien vaisseau de Din Djarin, forcément plus détaillée que celle du set 75292 The Razor Crest (1023 pièces - 139.99 €) commercialisé depuis 2020. les collectionneurs devaient jusqu'ici se contenter de la version playset du vaisseau, ils auront maintenant la possibilité d'ajouter une vraie maquette d'exposition de l'engin sur leur étagères si le besoin s'en fait sentir et que le budget nécessaire à l'acquisition de cette grosse boite est disponible.

Comme pour beaucoup de produits de l'univers Ultimate Collector Series (UCS), LEGO met ici le paquet sur l'emballage avec de jolis visuels imprimés sur les deux boites présentes dans le carton.  Dans le cas de ces grosses boites pour collectionneurs avertis et exigeants, l'emballage fait forcément partie de "l'expérience" et il est ici très réussi. Les instructions sont réparties en quatre livrets distincts qui permettent d'éventuellement se répartir l'assemblage du produit à plusieurs grâce aux sachets correspondants et à la conception modulaire du produit.

Les designers du set l'avouent volontiers, l'échelle du produit a été déterminée par les deux éléments transparents tampographiés qui forment les flancs de la verrière du poste de pilotage. Les deux pièces utilisées ne seront d'ailleurs pas inconnues de tous ceux qui ont dans un coin un exemplaire du set LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle (ou de la réédition 92177 Ship in a Bottle) : il s'agit des éléments qui formaient la partie supérieure du corps de la bouteille au niveau de la jonction avec le goulot de l'objet. Le lien entre les deux pièces tampographiées est ici assuré par un sticker à peu près raccord et le résultat est plutôt convaincant.

Vous l'aurez remarqué depuis l'annonce officielle du produit, le Razor Crest en version LEGO ne profite d'aucune pièce métallisée, pas même un simple liseré ou quelques détails disséminés sur la surface de la maquette. Il ne fallait de toute façon pas trop rêver, LEGO n'allait pas nous livrer une carlingue reluisante et il faudra donc se contenter du gris un peu triste proposé. Les fans de la gamme LEGO Star Wars seront en terrain connu et le contraste sera éventuellement assuré par l'éclairage ambiant et les ombres qui en résultent.

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 24

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 10

Le produit de 72 cm de long sur 50 cm de large et 24 cm de haut est conçu selon la martingale habituellement utilisée pour ce type de maquette avec une structure interne composée de poutres Technic sur laquelle on vient fixer ou poser des sous-ensembles formant la carlingue du vaisseau. Les ajustements entre les différentes sections sont pour la plupart très corrects à l'exception de quelques zones où la jonction me semble un peu plus hasardeuse. Le designer s'en tire toutefois à mon avis plutôt bien sachant que le Razor Crest est un vaisseau au design complexe. La maquette proposée me semble digne de l'appellation Ultimate Collector Series, en tout cas plus que certaines autres propositions récentes du fabricant à la finition beaucoup moins aboutie.

La construction obtenue en fin d'assemblage est ce qu'on pourrait considérer comme modulaire avec la possibilité de retirer certains sous-ensembles sans devoir déclipser ou décrocher quelque chose de particulier. Le retrait de ces sections indépendantes permet un accès à l'espace intérieur de ce vaisseau qui n'est donc pas une coquille vide. Ce détail peut paraître anodin, mais LEGO aurait pu se contenter de nous livrer un produit sans finitions intérieures et la présence de quelques aménagements internes et des accessoires associés contribue grandement à faire de l'assemblage du produit une longue séquence parsemée de clins d'œil qui seront forcément appréciés par les fans de la série. L'objectif n'est plus d'arriver au bout pour profiter du résultat, la progression amène son lot de moments satisfaisants.

La large section qui couvre l'arrière du vaisseau peut-elle aussi être retirée, mais il faudra la décrocher et il n'y a de toute façon pas grand chose à découvrir dessous à part un amas de poutres Technic qui surplombe les faux vérins de la plateforme arrière du vaisseau. On appréciera également de pouvoir ouvrir deux trappes latérales qui permettent de jeter un coup d'œil sur l'agencement interne sans devoir retirer les moteurs ou les deux autres sections amovibles placées entre ces derniers et le poste de pilotage. En laissant ces deux trappes ouvertes, on obtient un effet de présentation conforme à de nombreux plans vus au fil des épisodes.

De gros efforts ont été faits pour proposer un agencement de l'engin qui plaira aux fans et les différents espaces réservent leurs lots de références à la série. Pas question de spoiler le plaisir de ceux qui dépenseront 600 € dans cette boite, à eux de découvrir ce que les designers ont jugé utile de glisser dans les coursives du vaisseau pour leur faire plaisir même si les photos que je vous propose ici dévoilent largement certains de ces aménagements, accessoires et autres décorations. ne vous attardez pas trop sur ces clichés si vous voulez conserver le plaisir de la découverte intact.

Le vaisseau repose sur ses trois trains d'atterrissage et il n'est donc pas mis en scène sur un éventuel présentoir associé à la bande noire qui met en avant la plaque de présentation et les figurines fournies. Le designer du set justifie ce choix en invoquant le poids conséquent de la maquette, en grande partie à cause du module regroupant les deux moteurs.

Les photos que je vous propose sont plutôt explicites sur ce point, l'intérieur des moteurs est en effet constitué de nombreux éléments et le poids du module qui les regroupe tous les deux via une section centrale s'en ressent.  En y regardant de plus près, on constate même que le vaisseau ploie un peu sous le poids des moteurs et penche légèrement vers l'arrière. Les trois patins sont également fixes et ne sont pas rétractables, ils servent de support à l'imposante maquette qui ne pourra donc pas être présentée en position de vol sauf en la modifiant vous-même. Je le signale parce c'est toujours un peu rageant, il manquait une pièce indispensable à la fixation du patin avant dans l'exemplaire que j'ai reçu. Elle n'est pas sous le bureau, j'ai vérifié.

Je pense que ce choix était le bon : dans mes souvenirs, les meilleures vues du Razor Crest au fil des différents épisodes de la série dans lequel il est présent sont celles du vaisseau posé sur une planète ou une autre. Le sticker de présentation est là pour la forme et pour affirmer l'appartenance du produit à l'univers Ultimate Collector Series, les quelques facts techniques qui y sont listés sont à mon avis sans grand intérêt. Vous le savez si vous suivez, LEGO a confirmé que ces plaques seraient un jour imprimées et c'est une bonne nouvelle pour tous ceux qui désespèrent de voir leur sticker se décoller et s'abîmer avec le temps.

Au rayon des défauts notables, c'est toujours la même rengaine : la teinte gris clair n'est pas exactement la même pour toutes les pièces, il y a quelques grosses plaques mates avec leur point d'injection central disséminées à la surface de la maquette et la teinte jaune des stickers n'est pas totalement raccord avec celle des pièces.

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 25

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 21

J'ai quand même insisté à propos de ces plaques mates et les designers avouent volontiers être eux aussi parfois agacés par le manque de finition de ces éléments. Ils précisent cependant que LEGO n'est actuellement pas en mesure d'injecter des plaques de ce format en passant par la tranche comme pour d'autres pièces moins volumineuses et que l'injection par le centre de la plaque garantit une répartition homogène du plastique dans le moule. Dont acte.

Concernant la présence de stickers sur un produit haut de gamme destiné à finir sa carrière exposé sur une étagère, les réponses obtenus sont moins convaincantes même si les designers affirment faire leur maximum pour utiliser des pièces lorsqu'il s'agit de reproduire des motifs simples et que l'utilisation d'autocollants n'est envisagée qu'en dernier recours. Cela n'explique pas l'incapacité du fabricant à fournir des teintes assorties entre les pièces et les stickers et le Razor Crest souffre de ce défaut au niveau des surfaces jaunes imprimées et placées sur les flancs de la carlingue.

Les deux blocs de carbonite fournis sont eux aussi habillés de stickers et LEGO aurait pu faire un effort sur ce point précis. Ces autocollants devraient résister un peu mieux aux assauts du temps que ceux placés à l'extérieur de la maquette mais leur design me parait un peu grossier et daté pour un produit haut de gamme commercialisé en 2022.  La référence à la série est cependant bien là, on fera donc avec.

Du côté des quatre figurines fournies, celle du Mandalorian est similaire à la minifig livrée dans les sets 75254 AT-ST Raider (2019) et 75292 The Razor Crest (2020) avec en bonus des bras tampographiés et un casque un peu plus détaillé que d'habitude sous lequel se cache le visage de Din Djarin, une pièce déjà livrée dans le set 75325 The Mandalorian's N-1 Starfighter (2022). La combinaison de ces différents éléments aboutit à une figurine vraiment très réussie qui devrait plaire aux collectionneurs.

La minifig du Mythrol capturé par Din Djarin me semble un peu décevante, LEGO n'ayant pas jugé utile de créer un nouveau moule pour la tête du personnage. Les évents latéraux sont donc ici simplement tampographiés et il faudra se contenter de cette interprétation minimaliste de la créature même si la tenue est globalement conforme à celle vue à l'écran. le personnage perd cependant les attributs caractéristiques qui le rendent facilement identifiable, il devient à mon avis ici une figurine générique pas très inspirée.

La minifig du Ugnaught Kuill profite en revanche de son côté d'une tête moulée à la tampographie complexe que je trouve vraiment très réussie. Nous reverrons sans doute cette figurine dans un autre set de la gamme LEGO Star Wars basé sur la série The Mandalorian, je pense que LEGO n'aura pas créé ce moule avec casque et lunettes intégrées juste pour une seule boite, fût-elle un set de la gamme Ultimate Collector Series.

Le blurrg chevauché par Kuill n'est de son côté pas moulé, il faudra l'assembler et le résultat paraît un peu grossier, surtout lorsque la créature est associée avec la maquette qui profite d'une finition très aboutie. Les avis au sujet de cette interprétation de la créature seront sans doute très partagés, entre ceux qui considèrent que c'est du LEGO et que le choix du designer d'aller piocher son inspiration du côté des créatures vues dans l'univers des Microfighters se justifie totalement et ceux qui auraient préféré une figurine plus fidèle et moulée.

La figurine de Grogu est celle déjà livrée dans plusieurs boites, la tête et les mains ne sont toujours pas du même vert et personne n'a l'air de réellement s'en plaindre. Toutes les figurines fournies peuvent être installées dans le vaisseau si vous voulez vous passer du présentoir. Même le blurrg peut être rangé dans la soute du vaisseau, c'est prévu pour.

Les plus observateurs auront remarqué la présence de deux éléments d'amure appartenant à Boba Fett à l'arrière du vaisseau, ces éléments, le casque et le jetpack, sont ceux déjà largement disponibles et ne sont pas inédits.

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 28

75331 lego starwars ucs razor crest mandalorian 29

Pour conclure, je pense que le Razor Crest a rapidement gagné le droit de devenir un membre à part entière de la gamme Ultimate Collector Series malgré sa carrière relativement limitée à deux courtes saisons d'une série diffusée uniquement sur la plateforme Disney+. Le vaisseau est immédiatement devenu un acteur majeur de la série et même si son sort est scellé de manière définitive,  cette maquette reste à mon avis la bienvenue.

Beaucoup de fans se contenteront malgré tout de la version plus compacte et moins détaillée déjà commercialisée, je peux comprendre leur manque d'enthousiasme surtout lorsqu'il s'agit de débourser 600 € alors que l'année a déjà essoré nombre d'entre nous avec un série de boites pour adultes vendues plusieurs centaines d'euros et commercialisées en l'espace de quelques mois.

Ce set aurait pu être indispensable s'il avait été LA seule très grosse (et très chère) boite de l'année, mais nous avons tous déjà été très sollicités financièrement en 2022 et il faut faire des choix. Et l'année n'est même pas terminée...

Il n'en reste pas moins que je trouve ce Razor Crest franchement réussi et qu'il mérite largement son intégration dans la gamme Ultimate Collector Series. Le produit offre une expérience d'assemblage très divertissante malgré quelques phases un peu répétitives, l'intérieur du vaisseau a été soigné, les clins d'œil divers et variés à la série sont là et le résultat final est convaincant même s'il faut se contenter une fois de plus d'un gros vaisseau gris qui paraîtra un peu fade à certains. La mission est à mon avis remplie, je ferai donc l'effort.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 8 octobre 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Bince - Commentaire posté le 29/09/2022 à 16h27

75572 lego avatar jake neytiri first banshee flight 9 1

On fait aujourd'hui très rapidement le tour du contenu du set LEGO Avatar 75572 Jake & Neytiri’s First Banshee Flight, une boite de 572 pièces qui sera disponible au prix public de 54.99 € dès le 1er octobre 2022.

Difficile d'évoquer l'univers d'Avatar sans mentionner les Banshees (ou Ikrans en langage Na'vi), ces grands volatiles que les Na'vis domptent et chevauchent sur Pandora. LEGO y va donc de son interprétation de ces créatures avec une boite en proposant deux exemplaires à mettre en scène sur un support constitué de quelques rochers, d'une cascade et d'un peu de végétation.

On pourrait en fait résumer le contenu ce set en disant simplement que c'est du Ninjavatar, tant les deux oiseaux sont semblables dans leur conception, avec leurs qualités et leurs défauts, aux créatures déclinées jusqu'à plus soif que les habitués de la gamme Ninjago connaissent bien.

Les deux Banshees ont une structure identique, il n'y a que le coloris des pièces qui change. C'est un peu logique, il s'agit de deux créatures de la même espèce. Rien de sorcier durant l'assemblage, c'est expédié en quelques minutes et il sera possible de construire le contenu du set à plusieurs avec trois livrets d'instructions séparés : un livret pour chacun des Banshees, un livret pour la structure de présentation.

Il s'agit d'un jouet pour enfant et les deux créatures sont rendues plus "sympathiques" par un assortiment de couleurs vives qui les rend un peu moins austères et menaçantes que dans le film. Elles sont correctement articulées avec des ailes mobiles via des fixations crantées, un cou orientable de bas en haut et une tête fixée sur un ball joint qui autorise une large gamme de mouvements. C'est largement suffisant pour varier les mises en scènes et trouver une solution de présentation dynamique qui donnera des couleurs à vos étagères.

Concernant les ailes, le fabricant prend ici un raccourci qui décevra peut-être certains fans en les habillant avec de larges morceaux de plastique souple. Ces éléments sont joliment exécutés avec des impressions très colorées et un bel effet de transparence aux extrémités mais ils ne sont imprimés que d'un côté et sont bardés de la mention légale habituelle nous rappelant qu'il s'agit d'un produit LEGO. Ils sont comme d'habitude chez LEGO fixés via des pins noirs qui restent bien visibles en surface, l'effet n'est pas d'une finition exceptionnelle.

Les têtes des deux Banshees sont tampographiées, c'est réussi même si LEGO aurait pu pousser l'effort jusqu'à intégrer des dents d'une autre couleur. Le corps des deux volatiles a par ailleurs été conçu pour en faciliter la prise en main par les plus jeunes avec une excroissance de taille suffisante, c'est bien vu et on évitera ainsi de saisir les Banshees par le dessus ou par les ailes avec le risque d'abîmer au passage les quatre inserts en plastique souple.

On pourrait cependant se demander si c'est encore du LEGO avec ces bouts de plastique mou accrochés sur les ailes, c'est à chacun d'évaluer la pertinence de la solution utilisée ici par LEGO alors qu'on sait que le fabricant est capable de produire des éléments d'ailes en plastique dur comme par exemple sur le dragon Ninjago du set 71762 Kai’s Fire Dragon EVO (2021).

75572 lego avatar jake neytiri first banshee flight 7 1

75572 lego avatar jake neytiri first banshee flight 11

Le petit socle de présentation est agrémenté d'un peu de végétation mais c'est une fois de plus très loin de ce qu'on peut attendre d'une représentation de la planète Pandora avec ses montagnes flottantes incarnées ici par quelques pièces placées en suspension. Comme pour les autres boites, il faudra combiner les différents morceaux de rochers entourés de quelques plantes pour commencer à obtenir quelque chose d'acceptable. LEGO ajoute quelques éléments phosphorescents dans chacune des boites de la gamme, ce sont ici cinq carottes radioactives qui sont fournies. Vous l'avez compris, il n'y a pas de stickers dans cette boite.

Sous les rochers, on trouve un exemplaire de l'élément transparent qui sert aussi de support à l'hélicoptère dans le set  75573 Floating Mountains : Site 26 & RDA Samson. Cette pièce est ici livrée en bleu, c'est parfait pour incarner une cascade tout en disposant d'un support discret et stable grâce à l'encastrement de son pied dans la construction.

Deux minifigs sont livrées dans cette boite, Jake Sully et Neytiri, et il s'agit de variantes exclusives à ce set. Les collectionneurs complétistes pourront donc difficilement faire l'impasse, les autres se contenteront sans doute d'un seul exemplaire de ces deux Na'vis.

J'en suis au troisième set de la première vague de produits dérivés basée sur le film de 2009 et je n'arrive toujours pas à apprécier les expressions faciales de ces Na'vis : certains ressemblent à des statues égyptiennes alors que d'autres ont à mon avis un peu l'air idiot avec leur sourire goguenard. Les longues jambes trop épaisses et les grandes oreilles n'aident pas mais les coiffures sont en revanche réussies avec leur point de connexion en bout de chevelure. Il faudra faire avec, LEGO a choisi son camp et la seconde vague de produits dérivés qui sera basée sur le film attendu en salles en décembre 2022 continuera forcément à nous fournir des Na'vis au même format.

Bref, les plus jeunes y trouveront sans doute leur compte avec des créatures qui leur rappelleront peut-être leurs années Ninjago et un début de diorama végétal qu'il faudra compléter avec d'autres sets de la gamme. Les clips de connexion sont déjà prévus au pied de ces mini-constructions et l'argument pour convaincre les parents est donc tout trouvé. Concernant le prix public de cette boite, j'ai un peu de mal à voir où sont les 55 € demandés, mais je ne suis pas inquiet : ces sets finiront forcément un jour par être vendus à prix cassé ou ils profiteront d'une offre promotionnelle qui permettra de les acquérir à un tarif plus raisonnable et acceptable.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 4 octobre 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

AnSoTwins - Commentaire posté le 26/09/2022 à 20h50

75573 lego avatar floating mountains site 26 rda samson 1

On continue la série de tests des nouveautés de la gamme LEGO Avatar et on s'intéresse aujourd'hui rapidement au contenu du set LEGO Avatar 75573 Floating Mountains : Site 26 & RDA Samson, une boite de 887 pièces qui sera disponible dès le 1er octobre 2022 au prix public de 99.99 €. Ne vous fiez pas trop à l'intitulé du produit, il n'y a pas vraiment de "montagnes" flottantes dans ce set. Je salue au passage le travail des graphistes sur les boites de la gamme, c'est vendeur avec du feuillage partout et des rochers flottants en arrière-plan...

Ce produit dérivé du film de 2009 nous propose donc d'assembler un hélicoptère SA-2 Samson, un container incarnant l'unité mobile de liaison du Secteur 26 et un petit bout de végétation. Le tout est bien accompagné d'une honnête poignée de figurines mais j'ai quand même un peu de mal à voir où sont les 100 € demandés par LEGO.

Le Site 26 est en fait constitué de deux containers plus longs que celui proposé par LEGO et reliés entre eux dans le film, nous n'en avons qu'un ici. Ce dernier est plutôt bien réalisé même si il est fortement compressé comme si le fabricant n'avait eu les moyens de nous proposer qu'une version économique de ce container. LEGO arrive tout de même à y installer le caisson qui accueille Jake Sully et un poste de travail pour le Dr Grace Augustine tout en laissant un peu d'espace à l'intérieur.

Le tout est facilement accessible en retirant le toit associé à un pan de mur, difficile de faire mieux en matière de jouabilité. Le container ne peut pas être transporté par l'hélicoptère SA2- Samson, rien n'a été prévu par LEGO pour sangler et accrocher la chose sous l'engin volant. Les plus téméraires bricoleront sans doute quelque chose à leurs heures perdues.

L'autre grosse construction du set, c'est l'hélicoptère SA-2 avec ses hélices coaxiales. Trudy Chacon étant ici aux commandes, il s'agit donc du Samson 16. La plupart des fans adultes espéraient sans doute mieux que le jouet un peu simplifié fourni dans cette boite, mais la construction reste à mon avis globalement très correcte à cette échelle.

75573 lego avatar floating mountains site 26 rda samson 4

On reconnaît en effet le Samson 16 au premier coup d'œil et c'est bien là l'essentiel. L'engin est flanqué de quelques stickers mais la verrière du poste de pilotage est tampographiée avec un motif très réussi. Je pense que LEGO a du simplement se résoudre (peut-être même à contrecœur) à imprimer cette pièce pour ne pas imposer aux plus jeunes le calvaire de devoir coller un sticker sur la surface anguleuse de cette pièce.

Si l'hélicoptère est bien équipé de patins qui permettent de l'exposer correctement sur une étagère, LEGO innove un peu en incluant un support transparent qui permet de le présenter en vol ou posé sur la "montagne" flottante. La présence des deux éléments qui constituent ce support se justifie d'ailleurs par la volonté de nous proposer un rocher "flottant" et de faire d'une pierre deux coups en fixant l'hélicoptère au sommet de la construction. Le support lui-même est plutôt bien conçu, il offre une stabilité maximale bien aidé par la base de la section décorative du produit et par deux pins qui solidarisent les deux montants.

C'est en assemblant la maigre portion de végétation, à connecter aux différents modules livrés dans les autres boites via le clip prévu, qu'on comprend enfin l'intitulé du produit. Le rocher flotte, ce n'est pas une montage mais la symbolique est là. L'interprétation de Pandora est donc ici aussi très minimaliste, et c'est peu dire... Quelques fleurs et autres plantes dont certaines sont phosphorescentes cachent simplement le système d'ancrage du support sur sa base.

75573 lego avatar floating mountains site 26 rda samson 7

75573 lego avatar floating mountains site 26 rda samson 10

Cette boite nous permet d'obtenir cinq personnages : Jake Sully, son alter ego Na'vi, le Dr Grace Augustine, le pilote Trudy Chacon et Norm Spellman en version Na'vi. Je ne vous refais pas le couplet sur les Na'vis, à chacun de juger de la pertinence de cette interprétation à la sauce LEGO des créatures qui peuplent Pandora. Sur les deux figurines fournies ici, le côté franchement cartoon l'emporte avec des expressions faciales qui me semblent un peu étranges.

Pour le reste, la minifig de Grace Augustine ressemble à Sigourney Weaver et on imagine facilement Michelle Rodriguez en regardant la minifig de Trudy Chacon. Bravo au graphiste pour le visage avec les motifs colorés autour des yeux de Trudy, c'est fidèle au film. Jake Sully est un peu plus neutre, il est ici installé sur une nouvelle version du fauteuil roulant différente de celle disponible depuis 2016 dans de nombreuses boites.

Les deux roues arrières changent de diamètre et les accoudoirs gagnent en hauteur. Pourquoi pas. Sully et Augustine profitent tous deux de visages alternatifs avec le masque qui leur permet de déambuler sur Pandora sans mourir asphyxiés. C'est graphiquement très bien exécuté avec un effet de reflet simple mais efficace.

Les deux figurines Na'vis du set sont accompagnées d'un Pa'li (ou Equidius), le cheval local à six pattes. On frôle le jouet de type Mon Petit Poney avec cette figurine bleue moulée sans articulations et il aurait peut-être fallu y mettre une touche de beige et quelques motifs supplémentaires sur la crinière pour coller à la créature du film. Il est possible d'installer un Na'vi sur l'Equidius en retirant quelques pièces, même si le rendu quasiment ton sur ton obtenu n'est à mon avis pas franchement convaincant.

75573 lego avatar floating mountains site 26 rda samson 12

75573 lego avatar floating mountains site 26 rda samson 9

À l'arrivée, si on prend ce produit pour ce qu'il est, un jouet coloré pour enfants, c'est à mon avis globalement réussi et il y a de quoi s'amuser un peu surtout en combinant le contenu de cette boite avec celui d'autres produits de la gamme. Ceux qui ont rêvé durant de longs mois suite à la fuite des intitulés des différents produits de la gamme LEGO Avatar en sont en revanche un peu pour leurs frais : on obtient un demi-container qui est lui-même une moitié du Site 26, un hélicoptère minimaliste même s'il est plutôt fidèle à l'engin de référence, une "montagne" flottante qui n'est pas une montagne et un cheval bleu beaucoup trop flashy à mon goût.

Tout ça est un peu maigre pour un fan adulte exigeant, il faudra donc faire preuve d'un peu de talent et de beaucoup d'imagination pour améliorer un peu les différentes constructions. Les pistes sont là avec la conception du container ou le principe utilisé pour les rotors de l'hélicoptère, il n'y a plus qu'à se lancer.

On retiendra l'arrivée de l'élément transparent qui est ici livré en deux exemplaires pour servir de support à la "montage" et à l'hélicoptère, cette pièce ouvre des possibilités inédites d'exposition d'engins volants divers et variés à l'aide de pièces "officielles".

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 29 septembre 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

Chapeltok - Commentaire posté le 20/09/2022 à 8h46

76215 lego marvel black panther 2022 3

On fait aujourd'hui rapidement le tour d'un set qui a au moins le mérite de ne laisser quasiment personne indifférent depuis son annonce : la référence LEGO Marvel 76215 Black Panther avec ses 2961 pièces et son prix public fixé à 349.99 € qui sera disponible dès le 1er octobre 2022 sur la boutique officielle en ligne et dans les LEGO Stores.

Je ne vous fais pas un dessin, il s'agit ici d'assembler un buste à l'échelle 1:1 du personnage et ce format est une première chez LEGO (on oublie le Darth Maul de 2001) qui se contentait jusqu'ici de nous proposer des versions plus compactes de casques et de masques de super héros divers et variés ou de personnages issus de l'univers Star Wars. Je le précise à toutes fins utiles, il ne s'agit pas d'un déguisement et vous ne pourrez pas enfiler le masque ni les gants à construire ici pour Halloween.

On peut se demander ce qui justifie la commercialisation d'une maquette de cette envergure sachant que LEGO se cantonne généralement à un format plus compact et moins ambitieux lorsqu'il s'agit de reproduire la tête ou les gants de certains personnages emblématiques. La sortie en novembre du film Black Panther : Wakanda Forever, l'hommage à l'acteur Chadwick Boseman, décédé en 2020, qui incarnait jusqu'ici le personnage et l'opportunité de mettre en scène le mouvement des mains croisées sur le torse sont des arguments qui peuvent justifier la débauche de pièces et le côté un peu grandiloquent de cette maquette.

Difficile à ce stade de savoir si LEGO compte décliner toute une gamme de bustes à ce nouveau format ou s'il s'agit d'un produit isolé, seul l'avenir nous le dira. En attendant, il faudra faire de la place sur une étagère pour pouvoir exposer ce Black Panther de 46 cm de haut, 52 cm de long et 29 cm de profondeur. L'avantage du format, c'est que le designer a eu les coudées franches pour affiner la silhouette du personnage, inclure des détails qui passent généralement à la trappe sur les masques et autres casques à 60 € et travailler confortablement les angles pour obtenir quelque chose de fidèle.

76215 lego marvel black panther 2022 6

Il fallait aussi remplir tout ça avec des empilements de pièces et je dois avouer que j'ai eu par moments l'impression d'assembler une grosse figurine BrickHeadz à base de briques DUPLO. Ce sentiment est à tempérer, je suis passé du set LEGO Ideas 21336 The Office avec ses micro-meubles à cette maquette et la transition brutale entre ces deux produits très différents n'y est pas pour rien.

Le costume du personnage étant noir avec quelques liserés métallisés, le designer a pris le parti d'apporter un peu (beaucoup) de couleur à l'intérieur de la maquette. Il explique dans les premières pages du livret d'instructions qu'il s'agissait de faire référence au matériau qui compose le costume, le Vibranium. Pourquoi pas.

Ne vous attendez pas à une série de techniques étonnantes ou révolutionnaires sous le masque et les gants, on a simplement un peu l'impression que tout à été fait pour limiter les dépenses avec de très gros éléments qui permettent de gagner rapidement en volume et beaucoup d'espace vide. La stabilité de la maquette n'est pas affectée par ces nombreuses zones ajourées mais on ne peut pas dire que l'expérience soit d'un très haut niveau. Les choses deviennent un peu plus intéressantes lorsqu'il s'agit de construire les différents sous-ensembles qui forment la coque de la maquette. Je ne vous spoile volontairement pas ces étapes, il ne restera que ça de vraiment intéressant et il convient de laisser le plaisir de la découverte à ceux qui dépenseront 350 € dans cette boite.

Si vous suivez la chronologie des photos que je vous propose ici, vous aurez compris qu'on assemble cette maquette du bas vers le haut, en alternant entre les séquences d'empilage de pièces colorées et l'application de pièces noires qui permettent au costume de prendre forme. Même avec plus de 2900 pièces, le tout est très rapidement assemblé et la progression est plutôt divertissante. On ne s'ennuie pas et la mise en place des différents assemblages autour du visage est intéressante avec des sections qui ne sont par exemple fixées que sur un seul ball joint et qui trouvent facilement leur emplacement définitif sur la maquette en s'appuyant simplement sur une autre section déjà installée.

76215 lego marvel black panther 2022 2

Les quelques pièces violettes glissées entre les différentes couches de noir incarnent parfaitement le "glow" habituel du costume qui stocke l'énergie cinétique pour ensuite la libérer. Cet effet est très intéressant, au-delà d'amener un peu de couleur dans les interstices, il crée aussi des reflets violets sur le reste de la maquette selon les éclairages. Le designer a manifestement travaillé son dossier et on sent qu'il a essayé de trouver le meilleur compromis possible pour offrir un niveau de détail suffisant sans trop pénaliser la solidité de l'ensemble. Il faudra tout de même penser à saisir l'objet par le socle pour le déplacer afin d'éviter tout incident.

On pourrait débattre de l'intérêt d'intégrer les deux mains du personnage en mode "Wakanda Forever" devant la construction, mais grâce à une relative modularité de la maquette, LEGO laisse la possibilité d'exposer le buste seul si ces attributs vous semblent trop encombrants pour vos étagères ou si le gimmick ne vous convainc pas visuellement.

Le socle qui permet aux mains de tenir en position est en effet amovible et il peut être retiré pour venir ensuite plaquer la section avec le sticker directement sur le socle au pied du torse du personnage. On retiendra que les deux mains ne sont fixées à leur support que via une simple rotule, la gravité leur permet ensuite de tomber parfaitement en place entre les éléments courbes placés aux quatre coins du support.

Je préfère cette dernière option même si les épaules à la finition un peu abrupte sont alors découvertes. Je trouve en effet les mains un peu trop brouillonnes et encombrantes mais c'est une affaire de goût. Les doigts avec leurs griffes métallisées sont pourtant bien réalisés avec des phalanges réalistes et mais je trouve la surface extérieure des mains beaucoup trop plate pour être crédible.

Les premières pièces métallisées utilisées sont celles du collier de Black Panther et on ne peut pas dire que l'uniformité de ces pièces molles soit parfaite, en tout cas pas autant que sur les très optimistes visuels officiels du produit. Dans d'autres boites, ce type d'imperfections passe souvent inaperçu, mais sur un produit comme celui-ci avec un collier qui se fait remarquer sur le fond noir du costume, c'est tout de suite plus visible. Et ce n'est que le début d'une série de défauts esthétiques qui viennent un peu gâcher le plaisir.

76215 lego marvel black panther 2022 1

La texture extérieure de la maquette est composée d'un assortiment d'éléments noirs dont certains sont lisses et brillants et d'autres sont mats et légèrement texturés. L'intention est louable, ce contraste est intéressant en favorisant les reflets à certains endroits plus qu'à d'autres mais le rendu est gâché par les habituelles rayures et autres traces d'injection qui pullulent sur les pièces noires de cette boite.

Nous avons également droit à des pièces dont les coins sont légèrement déformés ou abîmés, un détail technique qui passe généralement inaperçu sur des constructions plus colorées mais qui se fait vraiment remarquer sur cette maquette quasiment monochrome. Les pièces métallisées qui forment le liseré qui circule sur le masque ne sont de leur côté pas exemptes de défauts : on distingue l'intérieur des tenons de certaines d'entre elles par transparence et c'est moche.

Pour ceux qui se poseraient la question, il n'y a qu'un seul sticker dans cette boite et c'est celui qui nous précise qu'il s'agit bien de Black Panther. Les yeux du personnage sont donc tampographiés mais on ne va pas pour autant crier au génie, c'est tout simplement un minimum sur une maquette à 350 €.

Ce sera maintenant à chacun de se faire un avis à propos de cette imposante maquette vendue 350 €. Le sujet est correctement traité et l'objet à un potentiel d'exposition certain. Rien ne sert cependant de comparer cette réalisation avec les nombreux bustes beaucoup plus réalistes déjà en vente un peu partout comme par exemple celui de la société Queen Studios, la finalité du produit est la même mais le propos est sensiblement différent avec ici une expérience de montage plutôt divertissante qui compensera peut-être les inévitables approximations esthétiques même à cette échelle.

Les défauts techniques rencontrés sont en revanche inexcusables pour un produit présenté comme haut de gamme et destiné à une clientèle adulte. Il ne suffit pas de proposer des créations toujours plus volumineuses et spectaculaires pour en justifier le prix, la finition doit être du niveau de ce qu'ont peut attendre du premier fabricant mondial de jouets de constructions. Ce n'est pas le cas ici. Et le Wakanda n'existe pas.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 27 septembre 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

orangina75 - Commentaire posté le 19/09/2022 à 7h00

lego ideas 21336 the office 1

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au contenu du set LEGO Ideas 21336 The Office, une boite de 1164 pièces qui sera disponible au prix public de 119.99 € dès le 1er octobre 2022. L'annonce de cette nouvelle boite inspiré de l'idée mise en ligne sur la plateforme LEGO Ideas par Jaijai Lewis, avait logiquement divisé les fans de LEGO, avec d'un côté les fans inconditionnels de la série qui s'offriront ce produit dérivé pour profiter des nombreuses références et des minifigs fournies et de l'autre ceux qui resteront indifférents face à un open space pas très inspiré et à une grosse poignée de figurines aux tenues banales.

Ce produit s'adresse donc à un public qui aura visionné et apprécié les neuf saisons de la version américaine de la série, et je pense que LEGO ne déçoit globalement pas avec un playset d'envergure et un casting presque parfait malgré quelques raccourcis architecturaux et quelques figurines qui auraient mérité un effort supplémentaire.

Hors contexte, le sujet traité n'a a priori pas de quoi offrir une "expérience" d'assemblage de haute volée, sauf si vous aimez construire du mobilier de bureau un peu grossier à la chaîne et monter quelques pans de murs. Les locaux de la société Dunder Mifflin sont pourtant ici plutôt bien reproduits même si les fans savent qu'il manque une grande partie de l'open space dont les bureaux de la comptabilité, que la salle de conférence a été réduite de moitié et que la cuisine passe à la trappe.

Difficile d'en vouloir à LEGO, le playset étant déjà très volumineux avec une surface de 30 cm de long sur 25 cm de large et le compromis me paraît acceptable. À la différence d'autre sets inspirés de sitcoms, LEGO a choisi de ne pas convertir ces bureaux en plateau de tournage via l'ajout éventuel de quelques projecteurs et c'est tant mieux. J'achète les bureaux de la société Dunder Mifflin, pas un studio de télévision.

On retiendra surtout les quelques bonnes idées qui permettront éventuellement à ceux qui cherchent comment meubler des espaces de travail dans leur Modulars avec par exemple une photocopieuse très convaincante, des rangées de livres simples à reproduire et des bureaux encombrés mais d'une conception très simples et donc faciles à dupliquer pour éventuellement compléter le playset en ajoutant la partie manquante de l'open space. Le côté un peu ringard des locaux est là, c'est bien dans l'esprit de la série.

Le sol du bureau est en tenons apparents et certains auraient peut-être préféré une surface lisse. Le relatif manque de finition se justifie presque ici par la nécessité de pouvoir mettre en scène les quinze personnages dans les différents espaces disponibles. Je ne suis pas un grand fan de cette texture à base de tenons gris, mais je peux comprendre la volonté de laisser aux fans la possibilité d'organiser leur mise en scène sans être limités par le nombre de tenons disponibles. Je vous fais grâce de la liste des différents détails dissimulés dans ou derrière certains des meubles du bureau, rien ne sert de spoiler les meilleures références à la série intégrées au produit.

lego ideas 21336 the office 8

lego ideas 21336 the office 9

C'est presque malheureux de devoir l'admettre, l'intérêt du set réside principalement dans la soixantaine de stickers à coller durant l'assemblage. De nombreuses références y sont suggérées et c'est lors de la pose de ces autocollants qu'on repense aux différentes scènes évoquées ou aux détails emblématiques que tous ceux qui ont regardé les neuf saisons ont forcément retenu. Je vous ai comme d'habitude scanné les planches de stickers livrées dans cette boite, survolez simplement les images si vous ne voulez pas trop vous spoiler le plaisir de la découverte des nombreuses références qui s'y trouvent.

Je note au passage que LEGO ne fait même pas l'effort de tampographier les claviers de téléphone ou les stores sur les fenêtres du bureau, ces éléments pourraient pourtant être facilement utilisés à l'avenir dans d'autres boites. Quelques-un des autocollants servent d'alternatives à d'autres, comme par exemple ceux qui remplacent celui du téléviseur de la salle de conférence. les pièces nécessaires à leur installation en remplacement d'autres stickers sont fournies.

Au final, c'est durant la construction du playset qu'il faut vraiment prendre du plaisir en se remémorant les meilleurs moments de la série, l'objet sera ensuite vite rangé ou probablement oublié dans un coin. C'est de toute façon le destin de beaucoup de produits qui n'ont un potentiel d'exposition que très limité.

LEGO a pourtant pensé à tout en proposant un module séparé pour le bureau de Michael Scott. Ceux qui manquent de place ou qui ne veulent exposer qu'un clin d'œil compact à la série pourront le faire sans s'encombrer du reste de la construction.

Concernant les détails techniques du produit, je note que LEGO n'arrive toujours pas à coordonner parfaitement la teinte en Sand Green selon les éléments. Ce n'est pas la seule teinte affectée par ces variations selon les pièces concernées et je me demande encore et toujours comment un fabricant dont c'est le métier depuis 90 ans n'est pas capable de résoudre le problème. Il doit y avoir un manque de volonté, je ne vois pas d'autre explication.

Je suis aussi un peu déçu par le choix d'utiliser une poubelle pour incarner la marmite de Chili que Kevin Malone renverse sur la moquette du bureau. Le format est le bon mais l'évocation de la scène méritait à mon avis un nouvel accessoire dédié.

lego ideas 21336 the office 10

La dotation en minifigs dans cette boite à la gloire d'une série au casting principal conséquent me laisse un peu sur ma faim pour deux raisons : il manque quelques personnages marquants et certaines de ces figurines peinent un peu à incarner les comédiens concernés. Il faut bien admettre que les différents acteurs impliqués n'ont pas tous un physique suffisamment particulier pour justifier une débauche de détails graphiques mais les figurines de Michael Scott, Pam Beesly et Ryan Howard me semblent un peu trop neutres.

Je ne vois pas comment il était possible de faire mieux que ce qui est proposé mais le graphiste a parfaitement su saisir les expressions faciales de Creed Bratton ou Meredith Palmer et il y avait sans doute matière à faire la même chose pour Michael Scott avec par exemple son rictus emblématique. On retiendra aussi qu'il n'y a pas de petites économies pour LEGO : Ryan porte la même chemise que Jim et Creed porte la même tenue que Michael...

Le reste du casting est heureusement très réussi, grâce notamment à quelques expressions du visage parfaitement reproduites, à des coiffures bien choisies et à des tenues qui renvoient facilement à un ou plusieurs épisodes. Mention spéciale pour la figurine de Dwight Schrute qui ma parait tout simplement parfaite, même si une expression alternative avec le visage découpé sur le mannequin d'initiation aux techniques de premier secours aurait vraiment été la bienvenue...

Jambes unies pour tout le monde sauf Pam, rien de choquant sur ces tenues de bureau, c'est raccord avec l'univers concerné. Plus agaçant, les zones blanches tampographiées sur les pièces à la teinte foncée deviennent fades, bien loin de la promesse faite sur les visuels officiels abondamment retouchés.

L'absence d'Andy Bernard et Erin Hannon me laisse aussi un peu sur ma faim, ces deux personnages ont marqué la série et deux minifigs supplémentaires n'auraient pas entamé la marge du fabricant. L'absence d'Andy est d'autant plus incompréhensible que LEGO a intégré le trou que le personnage fait dans la cloison qui sépare le bureau de Michael et la salle de conférence... LEGO ne sortira probablement jamais d'extension à ce produit et il n'y a donc aucune chance de profiter un jour de ces deux personnages. Le fabricant rate peut-être aussi ici l'occasion de proposer une référence à la version originale de la série avec une minifig de Ricky Gervais dans le rôle de David Brent, sachant que le personnage fait une brève apparition dans la version américaine.

lego ideas 21336 the office 13

Comme pour tous les autres sets inspirés de séries populaires, cette boite ne séduira donc qu'un public de fans prêt à débourser 120 € pour s'offrir un playset décoratif un peu encombrant et elle n'a pas pour vocation de faire l'unanimité.

Les fans de la série Friends ont eu droit à leurs produits dérivés (21319 Central Perk & 10292 F⋅R⋅I⋅E⋅N⋅D⋅S Apartments), ceux des séries The Big Bang Theory (21302 The Big Bang Theory) ou Seinfeld (21328 Seinfeld) aussi, à chacun ses séries préférées et ses produits dérivés. Cet hommage à une série que j'apprécie vraiment m'a convaincu, j'ai pris beaucoup de plaisir à assembler l'étage occupé par la société Dunder Mifflin et même si je ne sais pas trop ce que je ferai de la construction à l'arrivée, je dépenserai les 120 € demandés dès le 1er octobre prochain. À titre personnel, je ne serais d'ailleurs pas contre un autre set inspiré de la série Park & Recreations...

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 25 septembre 2022 prochain à 23h59. Il suffit de poster un commentaire sous l'article pour participer.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.

zelk - Commentaire posté le 18/09/2022 à 21h12