Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Star Wars Microfighters 2019

On fait aujourd'hui rapidement le tour des trois sets Microfighters de la gamme LEGO Star Wars commercialisés depuis le début de l'année avec les références 75223 Naboo Starfighter (62 pièces - 9.99 €), 75224 Sith Infiltrator (92 pièces - 9.99 €) et 75228 Escape Pod vs Dewback (177 pièces - 19.99 €).

Je vous fais ça de manière groupée, il n'y a pas lieu d'en faire des tonnes sur ces petites boites que certains affectionnent et que d'autre détestent. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas et c'est donc à chacun d'apprécier ou pas ces interprétations ultra-minimalistes de vaisseaux, d'engins et pour l'occasion de créatures issus de l'univers Star Wars. C'est chibi, c'est mignon, c'est le principe.

75223 Naboo Starfighter

Le set 75223 Naboo Starfighter nous permet d'obtenir un mini-vaisseau plutôt réussi avec deux missiles de type flick-fire et une demi-figurine de R2-D2. En effet, seul le dôme du droïde astromech est fourni et avec un peu d'effort les plus imaginatifs d'entre nous pourront visualiser le corps du robot enfiché dans son emplacement habituel sur la carlingue.

La minifig fournie dans cette boite a au moins le mérite d'être inédite pour le torse et les deux expressions du visage. Dommage pour les lunettes qui ne sont toujours pas de la bonne couleur. Pour moins de 10 €, ce set permet donc d'ajouter une nouvelle version du jeune Anakin Skywalker à nos collections.

75224 Sith Infiltrator

Le set 75224 Sith Infiltrator met en scène une version très compacte du vaisseau de Darth Maul. Pas de quoi philosopher sur le design de la chose, la sous-gamme Microfighters ne cherche pas la fidélité et se contente d'adaptations rigolotes laissant de la place pour enficher le personnage dans le micro-machin fourni. Deux Stud-Shooters sont intégrés sous le vaisseau pour dégommer le Naboo Starfighter du set 75224.

La minifig livrée ici n'est pas inédite ni exclusive, c'est celle du set 75169 Duel on Naboo (29.99 €) commercialisé en 2017 qui permet aussi d'obtenir Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi. Cette boite de 208 pièces est d'ailleurs toujours disponible à son prix public et si vous avez besoin des deux autres personnages, c'est peut-être une meilleure solution pour obtenir cette version de Darth Maul.

Détail un peu agaçant, la coiffe de la minifig a tendance à se détacher facilement selon les manipulations. Vous aurez le droit d'en perdre une, LEGO en fournit deux dans la boite.

75228 Escape Pod vs Dewback

Si les deux boites ci-dessus n'ont rien de vraiment passionnant, c'est bien le set 75228 Escape Pod vs Dewback qui se charge de redonner un second souffle à cette gamme Microfighters lancée en 2014 et qui compte désormais plus d'une trentaine de références.

Dans la boite, de quoi assembler une capsule de sauvetage et un Dewback. L'Escape Pod est amusant et fait écho à la version plus cossue du set 75136 Droid Escape Pod (2016) mais c'est bien le Dewback à base de briques qui attire l'œil dans ce set.

Comme je le disais plus haut, les goûts et les couleurs ne se discutant pas, certains considéreront que la créature mérite mieux qu'un tas de briques qui hors contexte ne serait pas forcément assimilée à un Dewback.

D'un autre côté, je salue la prise de risque du designer qui propose ici une interprétation originale de la monture des Sandtroopers. La même chose dans un set Tatooine à 120 € ne passerait pas, mais cet exercice de style est ici parfaitement adapté à l'univers Microfighters. C'est chibi, c'est mignon, c'est le principe.

75228 Escape Pod vs Dewback

La tête et la queue de la créature sont articulées via des Ball Joints. Pas d'articulations au niveau du haut des pattes et il faut se contenter d'orienter les griffes selon l'humeur du jour.

Du côté des minifigs livrées dans cette boite, on oublie évidemment R2-D2 et C-3PO que vous devez déjà avoir par poignées dans vos collections, c'est le Sandtrooper avec son torse et son casque exclusifs qui doivent vous inciter à acheter cette boite.

Les jambes et l'épaulette sont en revanche des éléments déjà vus dans les sets 75221 Imperial Landing Craft (2018), 75205 Mos Eisley Cantina (2018) et pour les jambes uniquement, le set 75052 Mos Eisley Cantina (2014).

Si vous n'avez pas envie de dépenser une vingtaine d'euros pour ce Sandtrooper et que vous préférez les Dewbacks moulés, le soldat sera probablement de retour ultérieurement dans une boite qui a un peu plus à offrir.

75228 Escape Pod vs Dewback

En résumé, si vous collectionnez de manière exhaustive les sets de la sous-gamme Microfighters, vous n'avez pas le choix.  Si vous achetez uniquement les boites qui ont un peu plus à offrir que des mini-vaisseaux sans grand intérêt, contentez-vous des sets 75223 Naboo Starfighter et 75228 Escape Pod vs Dewback.

Note : Le lot de sets présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 26 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

JoeLindien - Commentaire posté le 16/03/2019 à 22h58

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

On jette aujourd'hui un coup d'œil au set The LEGO Movie 2 70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket (706 pièces - 64.99 €), une boite qui met en scène la maison idéale du très optimiste et un peu naïf Emmet  et/ou un vaisseau un peu loufoque (et un séparateur de briques couleur Teal).

Cette boite est estampillée "2-in-1" et on nous promet donc de pouvoir assembler deux constructions différentes à l'aide de l'inventaire fourni : la maison vue dans le film au milieu des plaines désertiques entourant Apocalypseburg et l'engin spatial construit par Emmet à partir de cette maison.

À noter que LEGO fournit deux livrets d'instructions distincts, que les sachets ne sont pas numérotés et qu'il faut complètement démonter une construction pour assembler la seconde. Aucun sous-assemblage n'est réutilisé par l'autre modèle, mais vous pouvez laisser les vitres au fenêtres...

J'ai commencé par la construction mise en avant sur l'un des deux côtés de la boite, à savoir la maison d'Emmet. Rien à dire concernant la maison elle-même, c'est du Creator à la sauce The LEGO Movie 2 avec les techniques classiques d'empilement de pièces qui donnent souvent un résultat très correct.

Le toit utilise quelques techniques particulières qui permettent d'y loger les pièces qui serviront par la suite pour réaliser la pente du toit de l'autre modèle du set, c'est bien vu et certains y trouveront au passage quelques idées pour leurs futures créations.

70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

Mais c'est lorsqu'il s'agit d'assembler les "accessoires" qui viennent entourer la maison qu'on comprend la logique des designers avec cette boite :  c'est bien le vaisseau spatial qui a été conçu en premier et si la majeure partie de l'inventaire servant à monter les murs et le toit trouve logiquement sa place dans la construction alternative, il a fallu trouver quoi faire de tous les éléments qui constituent les moteurs et le réacteur du vaisseau.

Le résultat : une série de petits assemblages sans intérêt dont on se demande pour certains ce qu'ils représentent vraiment. Seul élément intéressant dans cet amalgame d'accessoires, le micro-vaisseau, clin d'œil à l'autre construction proposée par ce set.

Comme je le disais plus haut, la maison est du niveau de ce qu'on trouve habituellement dans la gamme Creator. Les finitions sont très correctes avec de jolies arches sur les fenêtres, un toit bien conçu et un intérieur minimaliste mais très bien aménagé.

70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

Pas de quoi s'amuser durant des heures avec cette maison, mais c'est joliment fait avec la possibilité d'ouvrir la construction pour obtenir un playset tout à fait acceptable et de refermer le tout en y rangeant les minifigs au passage.

Comme j'ai commencé par la maison, il m'a fallu ensuite tout démonter afin de pouvoir assembler le vaisseau bricolé par Emmet pour partir à la poursuite de Sweet Mayhem. Cette étape de démontage n'est pas vraiment laborieuse, il suffit de trier les pièces par couleur avec à l'arrivée du jaune, du bleu et le reste.

L'assemblage du vaisseau est lui aussi relativement simple et accessible aux plus jeunes, c'est de l'empilage de pièces. La totalité de l'inventaire y passe et le résultat final est vraiment cool. Si j'avais su, j'aurais fait l'impasse sur le premier modèle et sa foule d'accessoires inutiles pour passer directement au vaisseau.

70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

Ce modèle alternatif se suffit à lui-même, avec son toit amovible qui donne accès à un intérieur / poste de pilotage suffisamment spacieux pour y loger Emmet, de jolis réacteurs greffés à l'arrière et sur les côtés et même deux lanceurs de machins discrètement intégrés sous la carlingue.

Si vous offrez la boite à un jeune fan un peu distrait, rappelez lui que pour assembler le vaisseau, il aura besoin de l'intégralité de l'inventaire de la boite. S'il commence par la maison, mieux vaut ne pas ranger les différents éléments additionnels qui accompagnent la construction au fond d'un coffre à jouets sous peine de ne plus pouvoir assembler le vaisseau par la suite. S'il commence par le vaisseau, il ne construira sans doute jamais la maison...


70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

Du côté des minifigs fournies, LEGO est plutôt généreux. Emmet et Lucy Wyldstyle (Cool-Tag) sont encore une fois de la partie mais ces deux personnages déjà présents dans de nombreux sets sont ici accompagnés par Rex Dangervest et Unikitty. Rex est même livré avec un casque à visière opaque ET avec une chevelure additionnelle qui permet de profiter du personnage à visage découvert.

Unikitty n'est pas fournie en deux exemplaires, LEGO livre simplement de quoi la transformer en version endormie ou énervée avec deux visages et la pièce qui constitue le corps de la licorne. À vous de choisir comment vous la préférez, mais vous ne pourrez pas avoir les deux en même temps.

70831 Emmet’s Dream House/Rescue Rocket

Ce set est finalement une très bonne surprise dans une gamme peuplée de boites plus ou moins intéressantes. Le vaisseau d'Emmet bricolé à partir de la maison est l'une des rares modifications créatives vues dans le second volet de la saga The LEGO Movie et pour moi c'est donc un grand oui, surtout au tarif pratiqué par amazon actuellement :

LEGO MOVIE 2 - La maison-fusée d'Emmet ! - 70831 - Jeu de...
  • Construisez le set La maison-fusée d'Emmet ! issu de la suite du film d'animation culte LA GRANDE AVENTURE LEGO 2
  • Comprend 5 personnages de LA GRANDE AVENTURE LEGO 2 : une figurine d'Emmet, de Lucy et de Rex Dangervest, plus l'ami d'Emmet Plantie (construit en brique) et Unikitty à construire comme Kitty la guerrière avec 2 expressions faciales différentes
  • Les ensembles LEGO MOVIE 2 sont compatibles avec tous les ensembles de construction LEGO pour une expérience de construction sans limite

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 23 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Actarus - Commentaire posté le 18/03/2019 à 22h37

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75226 Inferno Squad Battle Pack

On va faire vite avec le set LEGO Star Wars 75226 Inferno Squad Battle Pack (118 pièces - 14.99 €), une petite boite basée sur le jeu vidéo Star Wars Battlefront 2 qui ne mérite pas qu'on y passe des heures.

Comme l'intitulé l'indique, ce set est un Battle Pack, soit une petite boite abordable qui permet souvent de rajouter des unités à nos armées en fonction du nombre de sets dont nous ferons l'acquisition.

Celui-ci met en scène trois personnages dont la contribution à l'univers Star Wars s'arrête aux portes du jeu vidéo Star Wars Battlefront 2 (Iden Versio, Gideon Hask et Del Meeko) et un quatrième, Seyn Marana, personnage féminin qui n'est même pas dans le jeu et qui n'apparaît que dans un bouquin inspiré du jeu intitulé Battlefront II : L'Escouade Inferno.
Autant dire que si vous concentrez votre collection sur les produits dérivés des films, vous pouvez faire l'impasse ici sans regret.

On évacue tout de suite l'engin fourni dans ce petit set, que LEGO nous présente comme un speeder mais que je considère plutôt comme un Microfighter vaguement inspiré du Corvus, le vaisseau qui permet à l'escouade Inferno de rejoindre le théâtre des opérations. C'est minimaliste mais c'est là pour assurer le quota "jeu de construction" du produit, donc on fait avec.

75226 Inferno Squad Battle Pack

Un Battle Pack, c'est aussi et surtout un lot de minifigs souvent génériques qui permettent de compléter nos armées. En marge de la présence d'Iden Versio, on retrouve donc trois membres de l'escouade Inferno dont le torse, les jambes et le casque sont identiques. En revanche, trois visages différents sont fournis pour ces soldats que vous pourrez toujours essayer de vous amuser à reconnaître.

75226 Inferno Squad Battle Pack

Qui est Gideon Hask ? Quelle minifigs représentent Seyn Marana et Del Meeko ? C'est vous qui voyez et, si vous êtes fan du jeu, les armes portées par chacun peuvent permettre de déduire qui est qui. Ce n'est de toute façon pas d'une importance capitale, LEGO se contente d'ailleurs de présenter ces minifigs comme de simples "Inferno Squad Agents".

Il manque tout de même le droïde DIO utilisé par l'escouade dans le jeu. Quelques pièces de plus n'auraient pas changé grand chose sur la marge du fabricant et les fans auraient été aux anges.

LEGO fournit deux bat-ceintures noires, mais un seul personnage porte cet accessoire dans ce set. J'ai utilisé aussi la seconde, je trouve que ces minifigs sont visuellement plus attractives avec cette ceinture.

75226 Inferno Squad Battle Pack

Beau travail de la part de LEGO sur la reproduction des tenues des minifigs. Ce n'est pas tout à fait identique à la tenue des personnages du jeu mais c'est suffisant. Iden Versio a le bon teint de peau, on retrouve son épaulette droite à bandes rouges et les casques de pilotes déjà vus dans d'autres teintes au sein de la gamme LEGO Star Wars sont ici très fidèles aux versions présentes dans le jeu.

Avec les économies réalisées sur la tampographie en une couleur des trois torses des membres du commando, LEGO aurait pourtant pu se fendre d'une bande rouge sur les bras des différents personnages, histoire de d'ajouter une touche de couleur à la tenue de ces minifigs.

Dommage que les armes soient les habituels lanceurs de pièces dont deux exemplaires sont déjà présents sur le vaisseau lui-même. Comme je le disais plus haut, c'est aussi grâce à ces différentes armes qu'on peut identifier les membres de l'escouade et de jolis blasters spécifiques auraient été appréciés.

Bref, si vous avez joué à Star Wars Battlefront 2, ce Battle Pack est fait pour vous. Si vous collectionnez les minifigs LEGO Star Wars sans discernement particulier du moment qu'elles sont inédites, ce Battle Pack est aussi fait pour vous.

Dans tous les cas, vous n'avez aucune raison de payer ce set au prix fort, il est vendu à un tarif légèrement inférieur à son prix public toute l'année chez amazon :

VENTE FLASH
LEGO- Pack de Combat de l'Escouade Inferno Star Wars Jeux de...
  • Construisez le Pack de combat de l'Escouade Inferno LEGO Star Wars
  • Inclut 4 figurines LEGO Star Wars : Iden Versio et 3 Agents de l'escouade Inferno Comprend un speeder inspiré d'un chasseur TIE avec 2 fusils à tenons et de la place pour une figurine
  • Les ensembles LEGO Star Wars sont compatibles avec tous les ensembles de construction LEGO pour une expérience de construction sans limite

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 17 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Rectoversio - Commentaire posté le 11/03/2019 à 16h03

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

70834 MetalBeard’s Heavy Metal Motor Trike !

On jette aujourd'hui un rapide coup d'œil au set The LEGO Movie 2 70834 MetalBeard’s Heavy Metal Motor Trike ! (461 pièces - 64.99 €) qui met en scène une des multiples métamorphoses de MetalBeard alias Barbe d'Acier.

Au menu de ce set petit set de 461 pièces, l'assemblage d'une moto à la sauce Steampunk/Mad Max qui trouvera sans doute son public, si ce dernier accepte de payer la chose au prix fort. La moto en question est en fait basée sur un assemblage en forme de bateau pirate sur lequel viennent se greffer les différents éléments mécaniques qui le transforment en engin à roues. C'est original, solide et jouable, en plus de fournir aux amateurs un ensemble de cinq jantes et cinq pneus qui pourront être réutilisés ailleurs.

Du côté gauche, on trouve un ensemble de deux canons à ressorts lanceurs de pièces. Simple mais efficace avec la possibilité d'orienter précisément les deux canons pour viser les yeux de l'adversaire. Le "corps" de MetalBeard est d'ailleurs orientable et les deux canons qui constituent en fait ses bras peuvent eux aussi être positionnés comme bon vous semble grâce à deux Ball Joints.

70834 MetalBeard’s Heavy Metal Motor Trike !

À droite, c'est un canon lanceur de requin qui est intégré. Pas de mécanisme particulier sur cette arme, il suffit de pousser fort sur le bouton placé à l'arrière pour éjecter le requin placé sur la rampe, un peu dans l'esprit des canons lanceurs de filet vus dans d'autres sets.

Rien de très excitant, le requin a surtout tendance à venir s'écraser mollement par terre par manque de puissance de projection au niveau du canon. La fonctionnalité a toutefois le mérite d'exister et d'offrir de quoi dégommer l'agaçante Sweet Mayhem.

La moto d'une trentaine de centimètres de long est bardée de petits détails qui la maintiennent entre deux eaux : du marron et quelques accessoires nautiques pour rappeler les origines de Barbe d'Acier et un gros moteur assorti de quatre pots d'échappement pour en faire un chopper hybride prêt à en découdre en mode Carmaggedon dans les plaines entourant Apocalypseburg. Le mélange des genres fonctionne plutôt bien et c'est cohérent avec les autres versions de Barbe d'Acier livrées dans les différents sets de la gamme qui mettent ce personnage à l'honneur.

70834 MetalBeard’s Heavy Metal Motor Trike !

Comme d'habitude, MetalBeard ne se déplace jamais sans son coffre à serrure contenant ses entrailles et on retrouve donc ici l'objet intégré sous la tête du personnage avec deux saucisses et deux os à l'intérieur. Pour ceux qui se poseraient la question, il n'y a pas de suspensions au niveau des roues.

Les intégristes de la minifig auront remarqué que cette boite est l'une de celles qui mélangent sans vergogne minifigs et mini-dolls. C'est une tendance lancée par le film et ses produits dérivés, il faudra faire avec, n'en déplaise à certains.

70834 MetalBeard’s Heavy Metal Motor Trike !

Pour accompagner MetalBeard, LEGO inclut donc Sweet Mayhem, avec son casque et une chevelure en plus qui permet de profiter du visage du personnage, ApocalypseBorg Benny avec son bras robotique, son kit de soudure sur le dos et sa visière tampographiée et l'étoile jaune "Star". En marge de Benny, l'autre star du set sera pour certains le requin avec sa plaque métallique vissée sur la tête.

Benny est déjà livré avec ce bras robotique dans la série de minifigs à collectionner en sachet (réf. LEGO 71023) qui regroupe une vingtaine de personnages plus ou moins intéressants, mais il n'est pas équipé de son poste à souder ni de la visière livrée ici. À noter que vous pouvez lui glisser les outils que vous voulez dans le bras droit.

70834 MetalBeard’s Heavy Metal Motor Trike !

En résumé, ce set pourrait présenter un intérêt s'il n'était pas vendu au prix prohibitif de 64.99 €. C'est à mon avis beaucoup trop cher en l'état, il faudra attendre une promotion ou un inévitable déstockage pour s'offrir Benny en version ApocalypseBorg avec son équipement complet ainsi que le missile-requin avec sa "réparation" sur l'œil gauche. Et le petit cœur rose.

Note : Le set présenté ici, fourni par Warner Bros., est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 11 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

En Bonus avec le set : Deux codes à échanger contre deux places de ciné (Pathé Gaumont) pour aller voir le film offertes par Bertrand et un ensemble album collector + 3 paquets de cartes à collectionner offerts par Legostef. Merci à eux.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

JPH9500 - Commentaire posté le 08/03/2019 à 16h55

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75234 AT-AP

Retour du côté de la gamme LEGO Star Wars avec un rapide test du set 75234 AT-AP Walker (689 pièces - 74.99 €). Les collectionneurs connaissent bien ce set, ou plutôt son contenu, qui n'est qu'une réédition à peine revisitée du set 75043 AT-AP de 2014.

Pour les autres et surtout ceux qui se souviennent de l'apparition furtive de l'engin sur les plages de Kashyyyk dans l'Épisode III, ce set ne sera qu'un occasion de se procurer la chose à un tarif plus raisonnable que celui de la version de 2014 encore en vente sur le marché secondaire.

Même en ma qualité de fan de Star Wars et des produits dérivés LEGO sur ce thème, j'ai un peu de mal à m'enthousiasmer pour cette boite. On ne peut pas reprocher à cet AT-AP son apparence globale, plutôt fidèle au modèle du film, mais c'est un peu trop approximatif à mon goût lorsqu'il s'agit de rentrer dans le détail.


75234 AT-AP

Les formes sont là et le designer a sans doute fait de son mieux pour respecter les angles de la cabine de l'engin. Il reste quelques espaces un peu disgracieux ici ou là mais cette "nouvelle" version n'a manifestement pas fait l'objet d'un sérieux brainstorming pour corriger les petits défauts de la version de 2014.

Les portes latérales avec leur vitrage opaque disparaissent toujours purement et simplement au profit de trappes qui ne disposent même pas d'un mécanisme de fermeture et ne restent en place que par l'effet de la gravité. Deux pièces noires sont utilisées pour représenter ce qui à mon sens est une vitre dans le film.

Vu de dos, l'engin est tout de suite moins attirant avec ses pièces Technic qui constituent l'armature des pattes et ses nombreux pins bleus qui gâchent un peu le rendu. Le pied central, surtout utilisé sur les terrains difficiles ou en phase de tir avec le canon principal, se replie sous la cabine est reste maintenu par un loquet un peu minimaliste qu'il faut positionner correctement. Pourquoi pas, c'est toujours une fonctionnalité de plus dans un set qui n'en compte finalement pas beaucoup.

75234 AT-AP

La partie la plus réussie de l'engin est sans doute le spacieux cockpit qui peut accueillir deux minifigs et dont la console centrale affiche (via un sticker) un Droid Gunship sur lequel l'AT-AP s'apprête à tirer. On peut y voir au choix le souci du détail ou un message subliminal en référence à l'autre set indispensable pour reproduire l'affrontement sur les plages de Kashyyyk, la boite 75233 Droid Gunship.

Aucun problème de stabilité particulier, que ce soit sur deux ou trois pattes et l'arrière un peu dégarni permet aussi d'attraper l'engin sans déplacer par accident les quelques panneaux mobiles de la cabine. Le pied central est articulé pour pouvoir se replier et se ranger sous la cabine, il n'est donc pas muni d'un dispositif de blocage en version dépliée et n'a qu'une fonction esthétique.

Les trois canons intégrés ne tirent rien, il faut compter sur le lance-machin placé tout en haut de la cabine pour dégommer des trucs.

75234 AT-AP

Du côté des minifigs, c'est vraiment vintage : Pas de jambes en bi-injection et une tampographie parfois un peu approximative notamment sur les lunettes du Kashyyyk Clone Trooper dont le fond vert déborde du liseré noir. Cette minifig n'est d'ailleurs qu'une version à peine modifiée au niveau des jambes de celle vue dans le set 75151 Clone Turbo Tank (2014).

Il faut aussi vraiment avoir envie de jouer au jeu des sept erreurs pour relever les différences entre la version 2014 de Commander Gree et la minifig de cette année. C'est la sangle sur le haut de la jambe gauche qui change de couleur... Le torse et le casque du personnage sont identiques à ceux de la minifig livrée dans les sets 75043 AT-AP et 75151 Clone Turbo Tank.

75234 AT-AP

Dans la boite, LEGO fournit aussi une énième version de Chewbacca déjà livrée dans une dizaine de boites et deux exemplaires des Battle Droids colorés déjà vus dans le set 75233 Droid Gunship. Dommage que ces deux droïdes ne soient pas ici accompagnés d'une version même minimaliste du tank à chenille centrale NR-N99 vu dans le film, histoire d'avoir de quoi s'amuser vraiment dès le déballage.

75234 AT-AP

En bref, comme pour le set 75233 Droid Gunship, pas de quoi crier au génie créatif ici. Cette boite ne deviendra pas un incontournable de la gamme LEGO Star Wars mais elle permettra au moins aux retardataires fans de l'Épisode III ou de la série animée The Clone Wars de compléter leurs collections. Pour LEGO, il faut toujours avoir un AT-AP en rayon et cette réédition un peu paresseuse fera l'affaire pour quelques années.

74.99 €, c'est beaucoup trop cher pour ce que cette boite a à offrir, mais comme d'habitude Amazon remet les pendules à l'heures avec un tarif qui la rend presque abordable :

VENTE FLASH
LEGO- at-AP Star Wars Jeux de Construction, 75234, Multicolore
  • Construisez le robuste AT-AP LEGO Star Wars
  • Comprend 3 figurines LEGO Star Wars : Chewbacca, le Commandant Clone Gree et un soldat clone de Kashyyyk ainsi que 2 figurines LEGO de droïde de combat Kashyyyk
  • Les ensembles LEGO Star Wars sont compatibles avec tous les ensembles de construction LEGO pour une expérience de construction sans limite

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 8 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

KevSW - Commentaire posté le 03/03/2019 à 23h49