Hoth Bricks Hoth Bricks

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Architecture 21036 Arc de Triomphe

Petite incursion dans la gamme LEGO Architecture avec un set qui parlera forcément plus au public de ce blog que les habituelles reproductions de bâtiments situés à l'autre bout de la planète.

La référence 21036 L'Arc de Triomphe permet en effet de reproduire avec un peu plus de 380 pièces un monument parisien bien connu.

C'est un produit LEGO Architecture, avec l'échelle qui va avec et le symbolisme opportuniste de certaines pièces utilisées pour représenter les différents éléments du monument. Et c'est là que la microfig, élément LEGO décidément bien pratique pour les designers, entre en scène.

LEGO Architecture 21036 Arc de Triomphe

Les quatre haut-reliefs artistiques sont ici remplacés par des microfigs et le designer LEGO a choisi de les placer dans une niche qui n'existe absolument pas sur le monument. Je comprends la démarche : créer un semblant de volume autour de la minifig en utilisant la profondeur et une couleur différente, mais l'effet tombe un peu à plat.

Les six bas-reliefs disparaissent carrément et sont incarnés par la face inférieure de pièces grises. Il faudra faire preuve d'imagination pour les visualiser.

C'est justement le propos de cette gamme que de reproduire des monuments à une échelle qui impose de détourner l'usage principal de certaines pièces pour leur faire incarner des détails architecturaux, mais on atteint visiblement ici les limites du concept et le symbolisme devient un peu caricatural.

Pour se consoler, on pourra juger que la flamme du Soldat Inconnu à la sauce LEGO est plutôt réussie...

LEGO Architecture 21036 Arc de Triomphe

Le tout est assemblé en quinze minutes chrono. En raison de l'architecture du monument, certains sous-assemblages sont à reproduire en plusieurs exemplaires. Inévitable mais pas vraiment enthousiasmant. Quelques techniques intéressantes à découvrir, notamment pour reproduire la corniche supérieure.

Si vous aimez les briques charnières (réf. LEGO 393701), réjouissez-vous, vous en obtiendrez 30 exemplaires dans cette boite.

LEGO Architecture 21036 Arc de Triomphe

Depuis une certaine distance, celle qui vous sépare de l'étagère sur laquelle vous exposez vos sets, l'ensemble fera illusion.  Malgré ses proportions approximatives et les libertés prises par le designer, on reconnaît le monument au premier coup d'œil. C'était déjà moins évident avec la Tour Eiffel du set 21019...

Du côté du prix public, 34.99 €, c'est beaucoup trop cher pour ce souvenir à assembler soi-même. Et LEGO n'a même pas fait l'effort d'intégrer du contenu en français dans le livret d'instructions contrairement à ce qui est indiqué dans la très emphatique fiche du produit sur le LEGO Shop. Les seuls mots en français sont Arc, de et Triomphe... Pour un set qui met à l'honneur un monument français, c'est dommage.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 5 septembre 2017 à 23h59 pour vous manifester dans les commentaires.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.
Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Choupi59 - Commentaire posté le 30/08/2017 à 10h18

LEGO Architecture 21036 Arc de Triomphe


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

70620 Ninjago City

Ninjago City, c'est l'autre acteur principal du film The LEGO Ninjago Movie. La métropole verticale dans les rues de laquelle s'affrontent les jeunes ninjas, Garmadon et Godzichat méritait donc une adaptation digne de ce nom à la sauce LEGO, fût-elle condensée et forcément caricaturale.

J'ai monté le set 70620 Ninjago City vendu au prix public de 299.99 € sur le LEGO Shop et dans les LEGO Stores et je vous livre donc ici quelques réflexions sur ce que je retiens, que j'apprécie ou que j'aime moins. Ce n'est pas une visite guidée, c'est juste mon avis.

On manque de place à Ninjago City. Donc on construit vers le haut et on se retrouve avec trois niveaux distincts qui s'empilent au fil des années appelés l'Ancien Monde, la Rue et le Gratte-Ciel (C'est LEGO qui le dit). Chacun y trouvera une ressemblance ou une inspiration provenant des univers qu'il connaît : Blade Runner, Total Recall, le 5ème Élément, Star Wars, etc... Chaque environnement urbain surchargé et composé de couches sociales et architecturales flanquées d'enseignes lumineuses fera l'affaire pour faire un parallèle avec ce set.

La version LEGO de cette ville reprend à la lettre les caractéristiques de ce Hong Kong de dessin animé, en compressant au passage les espaces et les thématiques, et tout le set de plus de 4800 pièces tient sur une plaque de base grise 32x32. Tant mieux pour ceux qui manquent de place sur leurs étagères. Tant mieux aussi pour ceux qui voudront faire trôner la chose au sein de leur ville à base de Modulars. LEGO a d'ailleurs pensé à ces derniers en intégrant les points de connexion nécessaires.

Pas question de faire ici la comparaison habituelle entre le set et le film dont il est inspiré. Le set ne prétend pas reproduire Ninjago City, il propose une sélection de ce qui s'y trouve, agencée pour en mettre le plus possible dans l'espace disponible. C'est un best-of.

70620 Ninjago City

C'est vraiment du Ninjago pour les grands. Et c'est le coup de génie marketing de cette boite : faire venir les fans adolescents ou adultes dans un univers où ils n'auraient pas forcément mis les pieds via une boite qui répond à leurs exigences et qui utilise les codes et le format auxquels tous ceux qui collectionnent les Modulars depuis des années sont maintenant habitués.

70620 Ninjago City

Pour une fois, on peut vraiment dire qu'il y a du fan service à tous les étages. Clins d'œil appuyés à l'univers Ninjago développé dans la série TV, références à d'anciennes gammes que seuls les plus vieux auront connu (M-Tron, Galidor, Adventurers, Fabuland), pièces détournées de leur fonction habituelle, etc... Les designers se sont consciencieusement attachés à séduire le fan adulte, jusqu'à l'overdose. Le set en devient un produit taillé sur mesure pour séduire une clientèle bien particulière. Qu'il s'agisse d'un produit Ninjago devient presque secondaire.

70620 Ninjago City

Je ne vais pas vous faire ici un inventaire à la Prévert de ce que vous trouverez dans chaque zone du set. C'est le privilège de ceux qui se l'offriront de découvrir tout ça au fil de l'assemblage. Je pourrais aussi vous dire que c'est un produit d'exception, que vous devez absolument l'acheter, que votre vie ne sera plus la même après avoir l'avoir assemblé et que c'est le produit de l'année, fin de l'histoire. Mais non, vous savez que j'aime bien y aller de quelques remarques très personnelles sur les faiblesses des sets que j'ai l'occasion de tester.

70620 Ninjago City

Pour ceux qui ne l'achèteront pas et qui se contenteront donc de le regarder de loin, les reviews qui vous spoilent tout le contenu pullulent. Comme dirait l'autre, à 300 € le set, ça se déguste tranquillement par petites tranches pour profiter au mieux de chaque détail et de chaque référence que les designers ont disséminé aux quatre coins du set. Le vrai plaisir est là. On arrive au bout en se disant que c'est malheureusement déjà fini et qu'on en voudrait encore.

Ninjago City fera passer certains de vos autres Modulars pour de simples pavillons de banlieue avec ses 63 cm de haut. À vous de voir comment combiner tout ça pour que l'ensemble conserve un aspect esthétique acceptable, notamment au niveau du canal qui circule sous la ville qu'il va bien falloir prolonger d'une manière ou d'une autre.

70620 Ninjago City

Ce set est d'ailleurs un vrai Modular, il en a vraiment tous les attributs : Étages amovibles, accès à chacune des pièces et bourrage systématique de chacun des espaces disponibles avec une multitude de meubles et d'accessoires. Quelques fonctions amusantes pour emballer le tout et le fan de Modulars ne sera pas dépaysé malgré le thème spécifique de cette construction.

Seule différence notable avec les Modulars habituels, il s'agit ici en fait d'une ville miniature et pas d'un seul et unique bâtiment. Tout y est compressé à l'extrême avec forcément quelques libertés en matière de surface attribuée aux différents espaces pour forcer le tout à tenir sur une plaque de base 32x32. Quand une salle de bains est plus grande qu'un appartement, il faut faire avec...

70620 Ninjago City

Le plaisir de construction est bien présent, on se prend vite au jeu de la découverte de techniques ingénieuses (tuiles des toits, rendu visuel de la profondeur du canal) et il en restera toujours quelque chose d'acquis pour de futures créations.

Prenez votre temps pour l'assemblage, ce sera la seule occasion que vous aurez de profiter pleinement de certains détails du set... C'est d'ailleurs le principe des Modulars : le fan se contentera de savoir que tel ou tel détail est là, même s'il n'est plus vraiment visible ou facilement accessible après l'assemblage.

Vous aurez à votre disposition trois épais livrets d'instructions, un pour chaque niveau, agrémentés des quelques croquis préliminaires déjà vus en ligne il y a quelques semaines et de quelques textes de présentation de la ville et des minifigs (en anglais). Vous pourrez prochainement télécharger la version française de ces livrets d'instructions au format PDF à cette adresse.

70620 Ninjago City

Comme c'est souvent le cas sur ce type de construction chez LEGO (et dans la vraie vie), la face avant est largement plus habillée que l'arrière-cour. Rien de gênant ici, l'ensemble forme un coin de rue et l'arrière dispose de quelques fonctionnalités intéressantes, notamment pour la navigation (acrobatique) entre les différents niveaux. L'ascenseur aurait toutefois mérité mieux qu'une crémaillère apparente (Sauf si c'est une reproduction fidèle de celui du film) et une simple plateforme qu'il faut déplacer à la main.

70620 Ninjago City

Il manque à ce set des éléments d'éclairage et de mobilité pour en faire un produit offrant un minimum d'interactivité. Pousser une manette, tourner une manivelle, déplacer à la main un ascenseur, on se croirait dans un de ces playsets des années 80 avec ses élastiques qui maintiennent des mécanismes basiques.

70620 Ninjago City

Je lis beaucoup de déclarations enflammées concernant le distributeur de billets intégré à côté du magasin de comics. On se calme. Une tirette manuelle pousse chaque pièce à partir d'un empilement de 13 billets encastré dans un mur. Vous retirerez 1300 legodollars une fois pour vérifier que ça marche.

70620 Ninjago City

Le fameux "tapis roulant à sushis" ne se déplace que si on actionne la grosse molette en forme de lampe qui le surplombe et le four à crabe qui déchaîne les passions se contente d'un mécanisme qui se retourne sur lui-même pour présenter deux crabes de couleur différente en fonction du degré de cuisson. Ces fonctions ont au moins le mérite d'exister, mais vous ne jouerez pas longtemps au cuisinier. Pas un élastique de remplacement, c'est mesquin.

70620 Ninjago City

Deux ou trois briques lumineuses auraient été les bienvenues, cette représentation condensée et colorée de Ninjago City et ses nombreuses enseignes méritaient mieux que quelques stickers. Pouvoir éclairer les restaurants et boutiques sans devoir repasser à la caisse aurait été un vrai plus. Comme toutes les villes du même type, surchargées et surpeuplées, Ninjago City se révèle une fois la nuit tombée. Ici, c'est nuit noire.

70620 Ninjago City

Du côté des stickers, il va falloir vous armer de patience, il y en a plus d'une cinquantaine dans cette boite. Impossible de ne pas les coller, l'aspect général dépend vraiment de ces illustrations par ailleurs très réussies. Certain autocollants sont imprimés sur fond transparent et c'est tant mieux même s'ils sont encore un peu plus difficile à poser en raison de leur finesse extrême. L'avantage : pas d'écart de teinte entre le support et le sticker.

70620 Ninjago City

Au final, je comprends l'enthousiasme général pour cette boite. C'est visuellement très attirant, on y trouve une multitude de références plus ou moins évidentes à d'autres gammes LEGO dont certaines remontent aux calendes grecques et surtout c'est un crossover réussi entre une gamme populaire (Ninjago) et un concept qui cartonne (Modular).

70620 Ninjago City

Il n'en faut pas plus pour que ce set fasse l'unanimité, au moins sur internet. Pour ce qui est de savoir si ceux qui craquaient sur les premiers visuels passeront à la caisse après réflexion, c'est une autre histoire.

Ce set est bien un produit de la gamme Ninjago, mais c'est surtout un Modular de plus déguisé aux couleurs du film. Il n'a vocation qu'à draguer les fans adultes et ce n'est pas un playset manipulable par les plus jeunes. Le distributeur de billets, le tapis roulant à sushis et le four à crabe ne sont de toute façon pas des fonctionnalités très excitantes pour les amateurs d'aventures épiques...

70620 Ninjago City

Ceux qui voudraient en faire le Chinatown de leur ville LEGO devront composer avec le côté surréaliste de la construction. C'est un condensé en 32x32 de la ville imaginaire du film d'animation. Il s'agira donc d'épurer la chose pour en diminuer le côté caricatural.

Les quelques "intégrations" que j'ai pu découvrir jusqu'ici ne sont pas vraiment convaincantes, le set est posé dans la ville sans tenir compte d'une quelconque transition visuelle ou technique. J'attends de voir la création de celui qui se sera inspiré de ce condensé d'architecture néo-japono-futuro-ninjagesque pour créer tout une ville sur le même thème.

Du côté des minifigs, ce set est bien fourni. Beaucoup de civils, un peu moins de ninjas (Jay, Kai et Lloyd), c'est aussi bien quand il s'agit de peupler une ville. LEGO fournit une tenue de ninja à tête neutre pour Lloyd et les mannequins présents dans la boutique vous permettront d'obtenir deux ensembles "Spinjitzu Training" supplémentaires. Un seul méchant en tenue.

Chez les "civils", on obtient Misako (la mère de Lloyd), les jeunes Tommy et Sally, Guy le type qui aime en mettre plein la vue, Juno qui aime la mode et Ivy Walker.

On obtient également Konrad le pêcheur de crabes, le vieux villageois marchand de grenouilles, Severin Black le chef qui s'embrouille tout le temps avec son frère connu comme le roi du sushi, officer Noonan qui fait régner la loi, Mother Doomsday qui vend des comics et Sweep le robot de maintenance qui garde la ville propre.

Si vous voulez rencontrer le frère de Severin Black, vous devrez soulever la salle de bains de Garmadon. Comprenne qui pourra.

La dotation en minifigs est excellente, il y a de quoi animer la ville. Les ninjas, Sensei, Garmadon et autres méchants sont de toute façon fournis en masse dans les autres sets de la gamme.

Faut-il investir 300 € dans ce set ? Si vous cherchez un joli produit d'exposition avec un maximum de références qui flatteront votre ego de fan de longue date dans un minimum d'espace, je dis oui. Vous en aurez pour votre argent et vous prendrez vraiment du plaisir à l'assembler. En prime, vous aurez un set souvenir vraiment représentatif de l'ambiance du film The LEGO Ninjago Movie qui ne prend pas trop de place.

Si vous avez des enfants et que vous cherchez à leur offrir quelques boites basées sur le film pour qu'ils s'amusent avec, passez votre chemin et tournez-vous plutôt vers les mechs et autres engins disponibles dans la même gamme.

70620 Ninjago City

Pour le reste, vous savez ce que c'est avec les LEGO. On ne s'enflamme vraiment que pour ce qu'on a pas encore ajouté à sa propre collection. Dès qu'un set rejoint nos étagères, on se tourne déjà vers le prochain. À vous de voir si cette boite mérite vraiment vos 300 € en attendant les prochains sets que LEGO nous prépare.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 3 septembre prochain à 23h59 pour vous manifester dans les commentaires.

Bonus : Suite à un commentaire, voici une photo faite avec les moyens du bord qui met en valeur les différents éléments trans-neon du set sous lumière noire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.
Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Yamanose - Commentaire posté le 28/08/2017 à 20h45

70620 Ninjago City


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

70618 Destiny's Bounty

Les fans de LEGO aiment les bateaux. C'est comme ça. Et quand LEGO arrête de faire des sets mettant en scène des pirate et leurs navires, les fans se contentent des bateaux commercialisés dans les autres gammes. Le set 70618 Destiny's Bounty (2295 pièces, 7 minifigs, 164.99 €) part donc avec un capital sympathie non négligeable auprès des amateurs. Tout ou presque a déjà été dit sur ce set depuis l'apparition des premiers visuels officiels. Il a globalement été bien reçu par les fans, certains le qualifiant même "d'UCS à la sauce Ninjago".

Ne vous laissez pas décourager par le prix public de cette boite, ce set est déjà disponible à un tarif largement inférieur chez amazon : 120.73 €. À ce tarif, c'est une excellente affaire.

Après les mechs et autres robots vaguement japonisants, retour dans une ambiance Ninjago plus "traditionnelle" avec cette grosse jonque à trois voiles de plus de 2000 pièces, qui flotte et qui vole.

Ce n'est d'ailleurs pas la première représentation de l'appartement flottant de Sensei Wu et deux autres boites de la gamme Ninjago mettaient déjà en scène ce bateau, à une échelle plus modeste : 9446 Destiny's Bounty (2012) et 70738 Final Flight of Destiny's Bounty (2015).
Cette nouvelle interprétation est plus cossue, plus chargée en accessoires divers et variés et elle est aussi logiquement plus généreuse en espace offrant donc une excellente jouabilité.

70618 Destiny's Bounty

Alors que certains se contenteront d'exposer ce bateau imposant (55 cm de long, de 17 cm de large et de 45 cm de haut) pour le plaisir des yeux, d'autres pourront y trouver largement de quoi s'amuser. La chose est d'ailleurs modulaire avec des éléments qui peuvent être retirés pour accéder aux entrailles de la coque à fond plat.

Tout s'emboite parfaitement et c'est plutôt stable. La partie avant du pont qui peut être retirée pour accéder aux toilettes du bateau (!) est un peu plus difficile à manipuler mais avec de petits doigts, ça passe.

Ce set est donc presque un Modular flottant (qui ne flotte pas vraiment, n'essayez pas de le mettre à l'eau) avec un maximum de détails et de clins d'œil au centimètre carré et la possibilité d'accéder aux couches inférieures de la construction pour une jouabilité maximale.

il y a ici un peu plus de place pour s'amuser que dans le set 70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon. Le pont est large et les différents espaces disponibles laissent de quoi y placer une minifig sans devoir la faire rentrer au forceps.

70618 Destiny's Bounty

Les deux dragons de proue qui encadrent la plateforme de débarquement font leur petit effet. Certains y verront peut-être un hommage à la célèbre jonque chinoise de type Red Dragon très prisée des pirates à la fin du 18ème siècle et dont semble être inspiré ce Destiny's Bounty. Je note que les designers LEGO aiment beaucoup les bananes en ce moment, ils en mettent partout.

70618 Destiny's Bounty

Un bon point pour les voiles, le matériau utilisé est un peu plus rigide que le tissu mou vu notamment dans le set 71042 Silent Mary. Malgré tout, je reste persuadé que des voiles en plastique simplifieraient grandement l'entretien du set. Ces voiles sont un peu sous-dimensionnées par rapport à la taille du navire et ne sont imprimées que d'un côté, c'est dommage même si on distingue tout de même les motifs par transparence. En revanche, LEGO a pris soin de mettre sa mention légale bien en évidence sur chacune des voiles. pas très discret...

Petit regret, la voilure n'est pas identique à celle du film : On ne retrouve pas sur la version LEGO les lattes caractéristiques du gréement des jonques traditionnelles comme dans le modèle du film. Ces lattes sont ici simplement signalées par un simple effet d'imprimerie.

70618 Destiny's Bounty

Parmi les fonctionnalités proposées par LEGO, je retiens surtout la possibilité de jeter l'ancre et de glisser une minifig dans le lit de la chambre. Le système utilisé pour le lit est vraiment ingénieux. Le toit en bambou qui recouvre la passerelle de  la jonque peut être roulé pour dégager l'espace, c'est bien vu.

70618 Destiny's Bounty70618 Destiny's Bounty70618 Destiny's Bounty

L'armurerie est bien remplie, LEGO a semé des armes un peu partout en plus de celles fournies avec chacune des minifigs. Il y a aussi de la lecture à bord avec des bouquins, des cartes, etc... Bref, de quoi s'amuser un peu en variant les mises en situation avec un dojo, une chambre (...fais dormir Seinsei Wu...) et même une salle de bains (...Lloyd a le mal de mer...) : À chacun d'inventer l'histoire qui va avec...

70618 Destiny's Bounty

Du côté des minifigs, c'est satisfaisant pour tous ceux qui veulent faire d'une pierre deux coups : On obtient les six ninjas et Sensei Wu. C'est suffisant pour reproduire l'action du film.

Il me semble en effet que le bateau soit utilisé pour partir à la recherche de l'arme ultime permettant de lutter contre Godzichat (le pointeur laser, fourni pour le voyage de retour) par la fine équipe qui tombera plus tard sur Garmadon en arrivant au pont du set 70608 Master Falls. On retrouve d'ailleurs dans cette boite la carte vue dans le set 70608.

Petit regret concernant la finition de l'ensemble, l'habillage du bord de la coque au niveau du pont supérieur laisse quelques espaces vides un peu disgracieux à l'avant et à l'arrière. Rien de rédhibitoire.

70618 Destiny's Bounty

Esthétiquement, c'est chargé. C'est le moins qu'on puisse dire. En épurant un peu la chose, vous pourrez tout de même obtenir une jolie maquette de jonque moins typée Ninjago. Rajoutez des tables et des chaises sur le pont et vous avez un restaurant chinois flottant. C'est vous qui décidez.

Au final, je dis oui. Ce set est à la fois un bon produit d'exposition, un modular flottant (ou presque) et un vrai playset avec suffisamment d'espace pour s'amuser vraiment. Et puis c'est un bateau et par les temps qui courent, un bateau LEGO, ça ne se refuse pas.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 31 août 2017 pour vous manifester dans les commentaires.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.
Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Aurélien - Commentaire posté le 24/08/2017 à 17h24

70618 Destiny's Bounty


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

70612 Green Ninja Mech Dragon

On retourne dans l'univers The LEGO Ninjago Movie, un film qui ne met pas en scène des produits LEGO mais plutôt des gens qui jouent avec des produits LEGO (on en reparlera...), avec le set 70612 Green Ninja Mech Dragon.

Les dragons, c'est comme les bateaux, les fans de LEGO adorent ça. Et dans ce cas précis, c'est d'un dragon-robot qu'il s'agit. C'est même la monture de Lloyd Garmadon, The Green Ninja, The Chosen One, The Master of Energy, fils de Garmadon et de Misako.

The LEGO Ninjago Movie 70612 Green Ninja Mech Dragon

Vous l'aurez remarqué en regardant le trailer du film, LEGO nous offre encore une fois un modèle (très) réduit de la version de la créature menaçante qui se faufile avec grâce dans les rues de Ninjago City. Elle devient ici un gros lézard vert décoré avec parcimonie pour qu'il ressemble à peu près au modèle dont il s'inspire.

70612 Green Ninja Mech Dragon

Je sais que LEGO a forcément calculé le ratio pièces (544)/prix (49.99 €)/jouabilité de la chose et l'a adapté en conséquence pour que les jeunes fans aient une chance de se faire offrir ce set sans devoir travailler pour ça tout un trimestre et de jouer avec en le tenant d'une seule main. Le fan adulte que je suis est un peu déçu de ce rétrécissement probablement inévitable.

70612 Green Ninja Mech Dragon

Évacuons tout de suite les quelques détails que les fans n'auront pas manqué de noter : Oui, il y a une banane sous l'oeil du dragon. Bien joué LEGO, Nice Part Usage, etc... Et la langue est un fanion.

Mais ce dragon ne crache pas de roquettes, contrairement à celui du film. Pas même quelques pièces rondes, histoire de pouvoir reproduire cette fonctionnalité qui aurait pu être plutôt amusante. Dommage.

The LEGO Ninjago Movie 70612 Green Ninja Mech Dragon

La version LEGO a un peu moins d'allure que celle du film, c'est indéniable mais il faudra s'en contenter. L'habillage du squelette peine à dissimuler les articulations qui permettent de lui faire prendre des poses diverses et variées. Si la partie supérieure fait presque illusion, le ventre de la créature est lui très pauvre en éléments de décoration.

Autre détail qui symbolise bien cette version low-cost du dragon du film : Les pattes de la version LEGO n'ont que deux griffes contre trois sur le modèle d'origine.

70612 Green Ninja Mech Dragon

Détail appréciable, la queue est totalement libre ses mouvements, il suffit de secouer doucement le dragon pour que la queue vienne fouetter les méchants qui se trouvent sur son chemin.

Les mouvements sont amortis par deux éléments en caoutchouc placé au centre de l'abdomen. C'est ingénieux et ça ne défigure pas la créature. Certains s'amuseront donc à aligner soigneusement toute une armée de méchants avant de leur régler leur compte avec cet appendice dévastateur (je l'ai fait).

70612 Green Ninja Mech Dragon

Quelques lance-machins sont placés sur les pattes du dragon et comme il s'agit d'un dragon-robot qui n'a pas d'ailes, il est équipé de réacteurs. Tout un programme.

Le mécanisme qui sert à rétracter ces moteurs est simple mais efficace. Vous aurez donc le choix entre une apparence plus "organique" de ce dragon ou un look plus "Transformers" de la chose.

70612 Green Ninja Mech Dragon

Globalement, pas de quoi crier au génie, mais à 49.99 € et avec quatre minifigs dont Lloyd, son père et Sensei Wu, ce set reste une boite intéressante. Et un dragon LEGO, même avec des airs de gros lézard, ça ne se refuse pas.

Le méchant se prénomme Charlie, on verra plus tard qui est ce type. En bonus, la boite contient encore un exemplaire de l'arme ultime qui sera utile contre Godzichat : le pointeur laser.

The LEGO Ninjago Movie 70612 Green Ninja Mech Dragon

Bref, ce set 70612 Green Ninja Mech Dragon me semblait plus prometteur lorsque je l'ai découvert pour la première fois. Après l'avoir monté, je reste sur ma faim. Les plus jeunes y trouveront probablement de quoi s'amuser un peu. Je passe.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 26 août 2017 pour vous manifester dans les commentaires.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.
Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

FloBart - Commentaire posté le 20/08/2017 à 14h56

70612 Green Ninja Mech Dragon


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

On parle aujourd'hui d'un set qui sent bon le brouillard et les villages côtiers du Maine chers à Stephen King avec ses façades au bardage rongé par le sel marin et son toit réparé à maintes reprises par un vieux capitaine en retraite bourru qui doit avoir quelques histoires incroyables à raconter à ses quelques rares clients de passage. Ce magasin d'articles de pêche ou 21310 Old Fishing Store vous met dans l'ambiance dès l'ouverture de la boite.

LEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

C'est l'un des points forts de ce set. C'est un produit pour fans adultes totalement inédit, tant par son look que par ce qu'il dégage. Votre imagination fera le reste. La mienne a beaucoup travaillé durant la phase d'assemblage et c'est rafraîchissant.

Le créateur du projet avait opté pour une finition sans tenons apparents, même pour la base du set. LEGO aura préféré laisser quelques tenons visibles sur la plaque de base 32x32 qui sert de périmètre à l'ensemble. Probablement pour que l'ensemble soit identifiable en temps que produit LEGO malgré l'aspect maquette imposé par l'utilisation massive de Tiles sur les façades et les planchers. C'était peut-être un peu trop lisse.

LEGO Ideas 21310 Old Fishing StoreLEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

Du côté de la construction, tout a été pensé pour que la lassitude ne l'emporte pas sur le plaisir. Le livret d'instructions alterne entre phases répétitives de maçonnerie et de pose du bardage sur les façades et mise en place des différents éléments et accessoires intérieurs. C'est bien dosé, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Les planches du bardage que vous pourrez décaler (ou pas) à votre guise contribuent évidemment à l'esthétique un peu déglinguée de cette boutique de bord de mer.

LEGO Ideas 21310 Old Fishing StoreLEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

LEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

LEGO livre ici un produit au potentiel d'exposition évident, même si l'intérieur de ce magasin d'articles de pêche, finalement peu visible au travers des petites fenêtres, regorge de meubles et d'accessoires.

Comme d'habitude chez LEGO, notamment avec les Modulars, on remplit l'espace disponible jusqu'à l'overdose pour que le fan y trouve son compte. La boutique est pleine de détails sympathiques qui laissent peu de place pour circuler. Ce n'est pas très grave, ce n'est pas un playset. C'est une maquette dont l'ambiance générale est justement créée par chacun de ces éléments qui viendront alimenter l'imagination du fan de LEGO.

LEGO a même intégré des éléments d'aménagement intérieur qui ne seront plus vraiment accessibles par la suite, comme la moitié de l'échelle qui permet d'accéder à la tour d'observation. On sait qu'elle est là puisqu'on l'a construite, mais c'est tout, on ne la voit même pas.

LEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

L'accès à l'intérieur du bâtiment par la façade via deux éléments mobiles distincts a été conservé par le designer LEGO même si sur le modèle d'origine l'accès à la boutique était impossible de ce côté. Le pan inférieur du mur servait uniquement à dévoiler ce qui se passe sous le plancher du magasin. Sur la version LEGO le plancher de la boutique devient accessible.

Pour découvrir la boutique par le haut et y placer les différents personnages fournis, il suffit d'en retirer le toit qui frôle l'overdose de détails. Ce toit est juste posé sur la charpente mais il reste stable et ne glisse pas.

LEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

Ceux qui voudront mettre en scène cette bâtisse dans leur ville à base de Modulars devront faire preuve d'imagination : pas facile d'intégrer ce type d'architecture dans un contexte citadin sans créer de toute pièce tout ce qui doit aller autour. C'est d'ailleurs tout l'intérêt de ce set, il ouvre la voie à toutes sortes de créations assorties qui reprendront la même finition extérieure.

Robert Bontenbal a déjà creusé le sujet avec une série de projets qui permettent d'obtenir un village côtier complet. À chacun maintenant de s'en inspirer pour créer son propre village avec cette ambiance si particulière. Ce set est un point de départ, le début d'un concept qu'il vous faudra explorer si vous souhaitez en faire autre chose que l'exposer seul.

LEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

L'inventaire de cette boite est d'ailleurs un excellent point de départ vers d'autres créations du même type. Planches tampographiées, briques et Tiles aux coloris variés seront au service de votre créativité.

LEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

Beaucoup de pièces tampographiées dans cette boite : Planches, enseigne, manomètres, billet, pièce de monnaie, journal, post-its, hameçons, tableaux, etc... Et même s'il s'agit là d'un set LEGO Ideas, on y trouve tout de même quelques stickers comme dans le set 21302 The Big Bang Theory sorti en 2015, pour ceux qui penseraient que ce nouveau set est le premier de cette gamme à être livré avec des autocollants.

Il y en a 11 au total, dont le set se passe volontiers si vous préférez les stocker à l'abri de la lumière et de la poussière. L'aspect visuel n'en souffrira pas vraiment et vous pourrez éventuellement les utiliser pour habiller une autre bâtisse sortie de votre imagination. Les stickers, c'est le mal absolu des produits LEGO, mais j'essaie d'être positif.

LEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

Du côté des minifigs, certains verront dans le pêcheur au bonnet un hommage à peine voilé à Robert Shaw aka Quint le chasseur de requins des Dents de la Mer. C'est vous qui voyez.

[t20baic id="21310-1" before="https://www.hothbricks.com/wp-content/uploads/2017/08/lego-ideas-21310-old-fishing-store-minifigs.jpg" after="https://www.hothbricks.com/wp-content/uploads/2017/08/lego-ideas-21310-old-fishing-store-minifigs-b.jpg" ]

Pour le reste, le chandail du patron est magnifique et le gilet multi-poches de la cliente arrachera un sourire à tous ceux qui ont quelque part dans leur placard un équipement similaire qui leur permet d'emporter tout ce dont ils ont besoin (et bien plus encore) lors de leurs sorties au lac du coin.

[t20baic id="21310-2" before="https://www.hothbricks.com/wp-content/uploads/2017/08/lego-ideas-21310-old-fishing-store-minifigs-2.jpg" after="https://www.hothbricks.com/wp-content/uploads/2017/08/lego-ideas-21310-old-fishing-store-minifigs-2-b.jpg" ]

Je n'ai pas de vrai reproche à faire à ce set sans verser dans la mauvaise foi. Si je devais tout de même formuler une remarque, je pense qu'une barque toute simple avec deux rames aurait permis de fignoler la chose en contribuant à l'ambiance générale.

LEGO Ideas 21310 Old Fishing Store

Ah si, j'oubliais, on retrouve encore une fois les légères différences de teinte au niveau des Tiles en Sand Green : On se consolera en se disant que c'est dans le thème, mais LEGO devrait vraiment plancher sur une solution technique pour assurer l'uniformité de la teinte.

Vous l'avez compris, je pense que LEGO propose ici un set qui remet les valeurs de la marque au centre du projet. La construction est un vrai plaisir, le résultat final est incroyablement original et l'ambiance qui se dégage de ce set sera vraiment au service de l'imagination de chacun (Je l'ai déjà dit ?, ah...). Quand un produit LEGO atteint son but et va au delà du simple empilement de bouts de plastique, c'est gagné.

La gamme LEGO Ideas n'a jamais aussi bien porté son nom qu'avec cette boite. LEGO livre une idée, parfaitement exécutée. À vous d'inventer la suite, à condition de dépenser les 159.99 € demandés par LEGO dès le 1er septembre prochain pour faire l'acquisition de cette boite.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 24 août 2017 pour vous manifester dans les commentaires.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.
Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

higgins91 - Commentaire posté le 18/08/2017 à 8h02


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon

On parle aujourd'hui du set 70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon, un de deux seuls bâtiments de la gamme The LEGO Ninjago Movie, un peu éclipsé par l'annonce du set 70620 Ninjago City qui lui vole (logiquement) la vedette.

Cette grosse boite de 1403 pièces vendue 111.99 € me laisse dubitatif. D'un côté, je lui trouve le charme habituel des playsets cossus et de l'autre j'ai tout de même quelques gros reproches à lui faire.

Les différentes reviews que j'ai pu lire sont remplies de déclarations enflammées pour le look futuristico-médiéval de la chose. Soit. Même si l'aspect global du temple est vraiment très réussi, ce n'est toutefois pas suffisant à mes yeux pour en faire un produit acceptable, sauf pour ceux qui choisiront d'exposer cette façade de cinéma sur la commode du salon. Un bon point pour la porte, que je trouve très réussie.

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon

Vu de face et de dos, ce temple est un joli bâtiment qui a de l'allure. Vu de profil, il devient malheureusement une simple tranche de temple sans véritable profondeur. LEGO, qui est d'habitude si généreux en visuels divers et variés de ses produits, se garde d'ailleurs bien de présenter la chose sous cet angle moins flatteur sur la fiche du produit.

C'est un reproche, mais cette présentation étant presque devenue une signature chez LEGO, il faut faire avec. On se souviendra des autres sets utilisant ce principe : 71040 The Disney Castle, 10937 Arkham Asylum Breakout, etc... J'éprouve toujours un peu de frustration face à ces constructions où les espaces disponibles rétrécissent en montant dans les étages, mais j'ai aussi passé l'âge de jouer avec et je ne suis pas la cible principale de ces playsets.

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon

Certains constateront que c'est le juste format au juste prix. Je préfère penser que ce set aurait mérité de voir son prix public plus élevé pour obtenir un temple plus profond qu'une maison de poupée aplatie. Mais il en faut pour tous les budgets et LEGO aura décidé que ce temple à 111.99 € est bien positionné dans la gamme.

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon

Les vraies stars de cette boite sont à mes yeux les deux lions de pierre. Ils sont imposants et aisément manipulables pour leur faire prendre des poses plus ou moins agressives. Quelques pièces flottent un peu au niveau des oreilles mais rien de dramatique. Je leur trouve un look vraiment réussi, mais c'est très personnel.

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon

Parlons jouabilité. Je parle ici de la vraie jouabilité, pas de celle habituellement vantée par LEGO dans la description de ses produits (...sers un café à machin, envoie truc laver le ligne, fais dormir bidule...). Que peut-on faire de vraiment ludique dans ce temple ?

Une molette permet de faire remonter le rocher suspendu pour ensuite le laisser tomber, un "lanceur de  lames" permet d'éjecter les deux disques fournis dans les pieds des ninjas et on peut ouvrir une trappe en tirant le mécanisme central.

Les autres fonctions à base de trucs qui basculent sont plus qu'anecdotiques et le reste n'est que du remplissage d'espaces avec de nombreux accessoires. Il n'en reste pas moins qu'avec un peu d'imagination, ce set permettra aux jeunes fans de s'amuser, c'est certain.

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon

Autre point critique à mes yeux : ce set est avant tout un playset, il est en tout cas présenté en tant que tel par LEGO, et sa finition laisse à désirer. De nombreux assemblages, notamment au niveau du toit, sont beaucoup trop fragiles pour résister aux assauts des jeunes fans.

Je comprends la volonté de LEGO de donner à ce temple une allure japonisante, mais les techniques des construction utilisées avec des pièces qui dépassent des bords du toit et qui ne reposent que sur un ou deux tenons sont un peu "légères".  J'ai passé de longues minutes à chercher un scorpion bleu égaré... Même constat avec la partie supérieure de la toiture qui manque à mon avis de solidité, aussi maintenue soit-elle par les deux lances verticales.

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon

Du côté de la construction, rien de passionnant. On empile de grosses pièces grises pour la muraille, et on commence seulement à prendre du plaisir avec les finitions et les accessoires.

Ce n'est évidemment pas un modular même si on retrouve un peu ici la même volonté de la part des designers de mettre un maximum de détails dans un minimum d'espace.

À croire que le designer du set a commencé par les deux "Gardiens du Temple" et a fini par le bâtiment avec le quota pièces/budget qui lui restait. J'exagère, je sais.

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon

Les espaces "jouables" sont trop exigus, en tout cas pour mes mains d'adulte. Il n'est pas rare de démolir quelque chose en effectuant une manipulation pourtant prévue et documentée. Un détail à noter pour les plus jeunes qui s'agaceront vite, le mécanisme du rocher ne fonctionne que dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Dans l'autre sens, il ne reste pas bloqué en position haute.

Certaines pièces du temple sont tellement chargées en accessoires qu'il ne reste quasiment plus de place pour y loger une minifig et s'amuser avec.  Seule solution, mettre la minifig en équilibre sur un tenon avec un pied à l'extérieur, la faute encore une fois au manque de profondeur de l'ensemble.

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon

Une remarque concernant le livret d'instructions : Les parties mettant en oeuvre de nombreuses pièces bleues qui se superposent sont difficilement lisibles. Un effort est à envisager de ce côté pour ne pas gâcher le plaisir des plus jeunes, comme entourer la pièce à poser d'une ligne rouge ou blanche.

Je n'ose même plus parler des stickers, j'ai l'impression de radoter. Encore une fois, de larges surfaces comme le contour de la porte sont habillées d'autocollants qui auront bien du mal à résister aux outrages du temps et de la poussière.

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon

Un bon point, toute l'équipe des jeunes ninjas est présente dans cette boite. C'est donc un bon moyen de rassembler l'équipe sans s'éparpiller. Le seul méchant du set est Garmadon en version Jungle et la statue fournie aura probablement un rôle à jouer durant le raid du temple par les ninjas.

Au final,  je dis non. Même si ce temple est esthétiquement très réussi, je pense que la jouabilité est pénalisée par la fragilité de certains éléments et la compacité de l'ensemble. LEGO aura voulu trop en mettre dans un espace restreint et ça se sent à l'usage.

Je le précise à toutes fins utiles : Ceci n'est pas un publi-reportage, je vous donne mon avis sur un produit sans forcément prendre de pincettes. Chacun aura son propre avis, exprimez-vous dans les commentaires, et ce n'est pas la peine de m'insulter par email parce que je ne sert pas la soupe au fabricant, ce qui à vos yeux fait de moi un fan de seconde zone...

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 22 août 2017 pour vous manifester dans les commentaires.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.
Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Anthony - Commentaire posté le 15/08/2017 à 20h47

70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

The LEGO Ninjago Movie 70609 Manta Ray Bomber

Parce qu'il faut bien quelques méchants pour tenir tête à cette bande de jeunes ninjas prétentieux avec leurs robots en tous genres, on parle aujourd'hui du set The LEGO Ninjago Movie 70609 Manta Ray Bomber, avec ses 341 pièces, ses 4 minifigs, et son prix public de 29.99 €.

Si vous avez attentivement regardé le trailer du film, vous savez déjà que ce bombardier-hydravion à tête de raie avec un Zodiac sur le dos participe activement à l'invasion de Ninjago City. C'est l'engin volant de base qui vient en surnombre assombrir le ciel de la ville.

Premier constat, la chose ressemble effectivement à une raie manta. Les designers ont fait le job, et que ce soit de face ou de dessus, on retrouve les courbes et l'expression du batoïde que tout le monde connait.

On ajoute à cela une couleur qui lui donne un aspect militaire sans trop avoir l'air d'y toucher, quelques stickers avec numéros et voilà de quoi créer une armée de poissons volants mécanisés.

The LEGO Ninjago Movie 70609 Manta Ray Bomber

The LEGO Ninjago Movie 70609 Manta Ray Bomber

La présence du Zodiac sur le dos de l'engin m'a semblé incongrue au premier abord. Mais c'était sans compter sur le fait que ces infâmes hommes-requins peuvent ainsi partir à la chasse au gentil civil effrayé dans le port de Ninjago City et les dégommer avec le canon embarqué après avoir détruit la moitié de la ville en larguant leurs bombes colorées. Un bon point pour la jouabilité.

The LEGO Ninjago Movie 70609 Manta Ray Bomber

L'engin me semble ici fidèle à la version du film et c'est une bonne chose. Pas de rétrécissement abusif ou de simplification massive. Les fusils à ressort sont vraiment bien intégrés dans la bouche de ce bombardier et l'engin se manipule facilement.

The LEGO Ninjago Movie 70609 Manta Ray Bomber

Du côté des minifigs, on obtient  le jeune Ninja Cole, le gentil civil effrayé Shen-Li avec sa palanche et ses deux seaux, et deux méchants : un Great White et un Shark Army Gunner. C'est suffisant pour s'amuser.

Comme d'habitude, dommage pour l'écart de teinte entre les bras et le haut du torse chez Cole. Jaune sur fond noir, ça fait jaune moins jaune...

Ceux qui voudront se constituer une flotte de raies volantes auront quelques exemplaires de Cole à revendre pour amortir l'investissement. Les autres minifigs pourront toujours servir pour créer une armée conséquente. Concernant Shen-Li, il paraît qu'on a tous un sosie quelque part...

Il n'y a pas ici de quoi philosopher durant des heures mais ce set fait le job. Je dis donc oui pour cette boite, c'est surtout un bon moyen d'obtenir à un tarif raisonnable de quoi venir titiller les mechs de la gamme The LEGO Ninjago Movie en les arrosant de bombinettes déguisées en abeilles avant d'aller zigzaguer en Zodiac dans les canaux de Ninjago City. Tout un programme.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 19 août 2017 pour vous manifester dans les commentaires.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.
Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Yanubis - Commentaire posté le 12/08/2017 à 11h57


The LEGO Ninjago Movie 70609 Manta Ray Bomber


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

The LEGO Ninjago Movie 70608 Master Falls

Un pont, quelques rochers, une cage en bambou, une rivière et deux scorpions, c'est la boite The LEGO Ninjago Movie 70608 Master Falls, avec ses faux airs de set pre-movie, ses 312 pièces, ses 3 minifigs (et un squelette), et son prix public de 29.99 €.

Vous l'avez vu dans le second trailer du film qui nous donne un aperçu de la scène reproduite dans cette boite LEGO, voici donc la version simplifiée du pont sur lequel Garmadon et Sensei Wu s'affrontent, avec peut-être à la clé un destin peu enviable pour le vieux sage déculotté.

Encore une fois, LEGO n'a gardé que l'essentiel et à transformé le pont du film en un simple bandeau de chenilles couleur nougat tendu entre deux pics rocheux intégrant quelques méta-pièces. C'est minimaliste, mais on fera avec. Tout est d'ailleurs symbolique dans ce set : la rivière, la végétation, les ruines, les rochers... Il y a un peu de tout mais surtout trop peu de chaque élément.

The LEGO Ninjago Movie 70608 Master Falls

The LEGO Ninjago Movie 70608 Master Falls

L'ensemble trouvera probablement sa place dans une jungle "maison" et procurera peut-être quelques heures de jeu aux jeunes fans de l'univers Ninjago même si j'ai l'impression qu'au moment de choisir entre un truc qui vole et qui jette des bombes et ce pont, le jeune fan s'orientera vers d'autre sets.

The LEGO Ninjago Movie 70608 Master Falls

On trouvera deux pins Technic bleus sur le pont, histoire de mettre en scène facilement deux minifigs sans qu'elles tombent. Pourquoi bleus, je n'en sais rien.

La rambarde du pont se résume ici à un alignement de quelques pièces qui pendent dans le vide. Elles ne sont même pas connectées au plancher du pont. C'est presque esthétique mais pas très fonctionnel. Vous passerez du temps à aligner les pièces qui composent cette rambarde, ça vous occupera.

L'intégration de trois microfigs de couleur Tan dans les ruines ne sauve pas les meubles, mais c'est toujours ça de pris.

The LEGO Ninjago Movie 70608 Master Falls

Le collectionneur de minifigs trouvera ici de quoi remplir son cadre Ikea à moindres frais avec Garmadon en tenue "Jungle", la version habituelle de Sensei Wu et le jeune chevelu Kai.

Quelque chose me gêne d'ailleurs décidément chez Kai, probablement le fait qu'il semble s'être égaré sous une machine de glaces à l'italienne...

"Jungle" Garmadon est ici affublé d'une épaulette "camouflage" qui peine à dissimuler sa forte pilosité et que nous reverrons probablement équiper quelques minifigs customs moins festives très rapidement.

Le squelette tient dans sa main une carte qui mène du Destiny's Bounty au Temple du set 70617 Temple of The Ultimate Ultimate Weapon en passant par le pont en question. Cette carte est également logiquement présente dans le set 70618 Destiny’s Bounty puisque le bâteau est d'après le dessin le point de départ de la quête qui mène au temple.

Je suis loin de partager l'enthousiasme constaté dans d'autres "reviews" à propos de cette boite. Le pont ne ressemble guère à celui du film, et même si je peux comprendre la volonté de LEGO de proposer un ensemble solide et jouable, on est visuellement très très loin de la scène de référence. L'utilisation d'éléments de chenilles me semble d'ailleurs plus relever de la paresse que du génie créatif.

Ce set pourra éventuellement venir compléter le temple de la référence 70617 mais il aura du mal à se suffire à lui-même. Même l'assemblage de la chose n'a rien de très excitant. Un bon point pour la cellule en bambou qui vous occupera cinq minutes, le temps d'aligner correctement les barres qui la composent.

Bref, je passe. Ce set est un produit d'appel qui n'appelle pas grand chose chez moi.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 14 août 2017 pour vous manifester dans les commentaires.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.
Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Menethan - Commentaire posté le 07/08/2017 à 22h37


The LEGO Ninjago Movie 70608 Master Falls


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

The LEGO Ninjago Movie 70616 Ice Tank

C'est l'un de mes coups de cœur de la gamme de sets basés sur le film The LEGO Ninjago Movie : Le set 70616 Ice Tank, avec ses 914 pièces, ses 5 minifigs et son prix public de 79.99 €.

Je suis même prêt à lui pardonner de n'être encore une fois qu'une version économique de l'engin vu dans le trailer du film. L'ensemble, avec son look d'insecte futuriste, m'a tapé dans l'œil.

Ma première pensée est allée vers les Plasma Bugs de Starship Troopers, allez savoir pourquoi. C'est d'ailleurs sans doute ce qui inconsciemment m'a attiré chez ce tank aux allures d'insecte belliqueux.

The LEGO Ninjago Movie 70616 Ice Tank

Dans le premier trailer du film, la version originale de ce tank est équipée de deux séries de chenilles de chaque côté et d'un système de suspensions très élaboré. La version LEGO est moins ambitieuse.

Comme d'habitude, LEGO a donc simplifié la chose mais j'ai envie d'être indulgent aujourd'hui : le résultat final n'en souffre pas outre-mesure. J'étais déjà fan du Titanium Ninja Tumbler du set 70588 avec sa cellule amovible sorti en 2016, et je retrouve ici le type de véhicule qu'un ninja comme Zane se doit d'avoir dans son garage.

The LEGO Ninjago Movie 70616 Ice Tank

En déplacement, le tank met en rotation le mélangeur de la cuve à glace, l'abdomen bleu, qui contient quelques pièces. La fonctionnalité de cette sorbetière est certes anecdotique, mais j'ai trouvé l'idée plutôt cool.

La rotation des pales frappant sur les pièces qui elle même cognent sur la surface de la cuve génère un bruit qui plaira probablement aux plus jeunes mais que certains trouveront vite agaçant. Il suffira de retirer ces pièces pour retrouver un peu de silence sur le tapis du salon.

The LEGO Ninjago Movie 70616 Ice Tank

L'ensemble se tient plutôt bien, l'engin est facile à déplacer. La cuve bleue est bien conçue, elle ne part pas en morceaux à la moindre manipulation. Les moins soigneux y trouveront leur compte sans devoir tout reconstruire après chaque séance un peu mouvementée.

The LEGO Ninjago Movie 70616 Ice Tank

L'engin sied vraiment à Zane, Elemental Master et Ninja of Ice de son état. On est dans le thème, aucun doute là-dessus.

Du côté de l'armement prévu, il faut se contenter du canon rotatif situé à gauche du cockpit. Un engrenage permet de mettre le canon en action pour semer des pièces partout dans tout le salon. C'est limité, mais il y a de quoi s'amuser un peu.

The LEGO Ninjago Movie 70616 Ice Tank

Beaucoup (trop) de stickers à coller encore une fois, principalement pour habiller le poste de pilotage et les étendards situés à l'arrière. Mais c'est à ce prix que l'ensemble se trouve un look vraiment sympathique. Pas de stickers à poser sur la verrière du cockpit, c'est déjà ça. Une seconde verrière identique à celle qui protège Zane est située sous le cockpit. Les MOCeurs d'engins spatiaux y trouveront peut-être leur compte.

Comme sur les autres sets qui mettent en scène ces drapeaux vaguement japonisants, ces éléments sont le maillon faible de l'ensemble. Ils gênent un peu la manipulation de l'engin et ont tendance à tourner et à se décrocher un peu trop facilement. On pourra toujours envisager de les retirer temporairement pour une séance de jeu "active" afin de ne pas gâcher le plaisir.

The LEGO Ninjago Movie 70616 Ice Tank

Du côté des minifigs, LEGO fournit évidemment le propriétaire de ce Tank de Glace, à savoir Zane, un Shark Army Thug, un Shark Army Angler, Patty Keys et Torben. Un seul ninja pour 79.99 €, c'est peu, surtout que le reste se compose de personnages génériques.

Concernant les deux civils effrayés à protéger, rien de très excitant en l'état. Il faudra voir quel est leur rôle exact dans le film pour juger de l'intérêt de ces deux personnages et déterminer si LEGO fait du remplissage ou si Torben et Patty Keys font autre chose que fuir devant les hommes de Garmadon.

Un bon point pour le casque du Shark Army Angler, si vous aimez la lotte, c'est pour vous.

Comme c'est le cas pour de nombreux autres sets de cette gamme basée sur le film, cette boite manque cruellement d'un second véhicule, même minimaliste, piloté par les deux méchants.

Pour une jouabilité maximale, il faudra donc rallonger le budget prévu et faire l'acquisition d'un autre set mettant en scène les engins pilotés par les hommes-requins comme les sets 70609 Manta Ray Bomber ou 70610 Flying Jelly Sub dont nous parlerons dans les jours à venir.

Vous pourrez toujours vous amuser à écraser les méchants avec les chenilles de ce tank, j'ai essayé, mais c'est fun durant cinq minutes, pas plus.

En résumé, l'engin a du style et c'est ce qui m'incite à dire oui. Concernant le prix public, c'est la barre haute. Cette boite finira pas être disponible pour à peine plus de 50 € un jour ou l'autre et ce sera alors le moment de se faire plaisir.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 11 août 2017 pour vous manifester dans les commentaires.
Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.
Si je n'obtiens pas de réponse de sa part à ma demande de coordonnées avant le 20 août prochain, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Flashmann - Commentaire posté le 07/08/2017 à 17h30

The LEGO Ninjago Movie 70616 Ice Tank


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

The LEGO Ninjago Movie 70611 Water Strider

C'est un peu l'inconvénient de l'ensemble de la gamme de sets basés sur le film The LEGO Ninjago Movie. Il y a de bonnes idées, mais la réalisation est en retrait, la faute à une simplification flagrante des véhicules, probablement pour leur assurer une certaine solidité et contenir le prix de vente.

The LEGO Ninjago Movie 70611 Water Strider

Le set 70611 Water Strider n'échappe pas à cette adaptation en règle pour obtenir un produit solide destiné aux plus jeunes et on se retrouve là aussi avec un engin qui ressemble de loin à celui du film mais qui n'est en fait qu'une réinterprétation économique de la chose. Le résultat : une boite de moins de 500 pièces, avec 4 minifigs et un prix public raisonnable de 39.99 €.

Comme l'indique la description officielle du set, le cockpit pivote à 360°. Ce qui n'amène pas grand chose sachant que le véhicule est symétrique. Le poste de pilotage ne peut pas être incliné, même légèrement, il reste à l'horizontale sur son axe de rotation.

The LEGO Ninjago Movie 70611 Water Strider

La verrière n'est pas équipée d'un système de fixation et d'ouverture, il faut la retirer pour placer Nya dans le poste de pilotage de cet "Hydro-Grimpeur". Dommage. Cette verrière n'a d'ailleurs aucun reflet bleu dans la version LEGO. La pièce est tout simplement transparente, ce qui nuit un peu à la cohésion visuelle de l'ensemble. Re-dommage.

The LEGO Ninjago Movie 70611 Water Strider

À l'avant, un canon rotatif permet d'éjecter des pièces rondes 1x1 grâce au mécanisme situé à l'arrière sous le cockpit. C'est fun et plutôt bien intégré même si pour varier les angles de tir il faudra jouer avec l'angles des pattes, le cockpit n'étant pas orientable. Et c'est tout, c'est le seul canon disponible. Les autres armes placées autour du poste de pilotage n'ont qu'une fonction esthétique.

The LEGO Ninjago Movie 70611 Water Strider

Avant de me lancer dans la construction de l'engin, je me voyais déjà lui faire prendre les "poses de combat mémorables" vantées par le descriptif du set pour le mettre en scène. Je suis un peu déçu, les quatre pattes sont bien dotées d'une articulation aux "genoux", mais elles sont connectées à l'axe central de manière fixe. Impossible donc de prendre la pose vue dans le trailer du film en relevant au maximum le haut des pattes de l'engin.

The LEGO Ninjago Movie 70611 Water Strider

Cette araignée un peu rigide qui semble échappée de la défunte gamme Ultra Agents est ici accompagnée de quatre minifigs dont deux ninjas : Nya, Kai, Puffer et un Shark Army Thug. Au passage, un petit jet-ski aurait été de bon aloi pour donner aux deux méchants de quoi s'échapper et optimiser la jouabilité.

The LEGO Ninjago Movie 70611 Water Strider

Nya est fournie avec sa jupe ( ou son kusazuri), elle aussi simplifiée pour l'occasion. L'accessoire est en deux couleurs dans le film, il est totalement gris ici. Kai est similaire à la version du set 70615 Fire Mech.

Rien de spécial du côté des méchants. La visière en polycarbonate intégré au casque de Puffer est sympa, on peut retirer le casque sans garder le dessin de la visière sur la tête de la manifig.

Au final, on constate ici aussi que LEGO a pris des libertés dans l'adaptation de l'engin du film. Rien de rédhibitoire pour le jeune public qui est la cible de ces sets, mais on est quand même dans l'à peu près. Ce Water Strider n'est pas une représentation exacte de la version du film sur le plan mécanique et esthétique et (je l'ai déjà dit) c'est vraiment dommage.

The LEGO Ninjago Movie 70611 Water Strider

Je ne suis pas totalement convaincu par ce set, l'engin manque de mobilité et l'effet araignée n'est pas totalement atteignable avec la structure proposée. Les plus créatifs ne manqueront pas de modifier le système de fixation des pattes autour de l'axe central pour corriger le problème.

Note : On fait comme d'habitude, vous avez jusqu'au 8 août 2017 pour vous manifester dans les commentaires.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous.
Si je n'obtiens pas de réponse de sa part à ma demande de coordonnées avant le 20 août prochain, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Captain Frakass - Commentaire posté le 05/08/2017 à 20h57

The LEGO Ninjago Movie 70611 Water Strider