Will | 13/11/2020 - 15:35 À mon avis... Nouveautés LEGO 2020 Reviews

LEGO 10276 Colosseum

Comme promis, je vous livre rapidement quelques impressions très personnelles à propos du set LEGO 10276 Colosseum annoncé aujourd'hui. Je ne vous pas fais le détail du contenu de chaque sachet ou de chaque étape de construction, si c'est ce qui vous intéresse, offrez-vous cette boite et profitez de l'expérience sans avoir été spoilé au préalable. À 499.99 € le jouet de construction, c'est la moindre des choses.

Tout le monde aura compris qu'il s'agit du plus gros set jamais commercialisé par LEGO, on nous le répète en boucle depuis l'annonce. Mais au-delà de l'effet d'annonce, que propose réellement ce produit qui sera mis en vente dès le 27 novembre prochain au prix public de 499.99 € ? Vous vous en doutez, il ne faudra pas trop attendre de l'expérience de montage. je crois que je n'ai jamais assemblé d'autre set où l'impression de travailler à la chaîne était aussi présente. C'est le sujet qui veut ça, difficile d'en vouloir au fabricant ou aux designers sur ce point.

Quelques mots sur le conditionnement du produit, même si vous savez que je préfère généralement parler de ce qu'il y a dans la boite plutôt que de me gargariser sur l'emballage : Le set sera livré dans un carton dédié et le produit est protégé sur deux côtés par des renforts cartonnés. On peut saluer l'effort de LEGO pour essayer de nous livrer un produit en bon état mais il manque une protection sur les deux autres faces du carton. L'exemplaire que j'ai reçu a d'ailleurs un peu souffert sur ces deux faces non protégées.

LEGO 10276 Colosseum

L'inventaire de 9036 pièces, dont 340 arches Tan 1 x 3, 236 arches Tan 1 x 4, 207 briques Tan 1 x 2 avec motif, 92 briques Tan 1 x 4 avec motif ou encore 59 fenêtres Tan 1 x 2 x 2, est réparti dans quatre sous-emballages numérotés qui contiennent une partie des sachets et le livret d'instructions correspondant. Ces quatre livrets ne sont pas sous blister et sont simplement jetés dans les boites en question. Ils arrivent donc au mieux gondolés et au pire cornés ou endommagés. Pour un produit d'exception, on pouvait espérer un peu plus de soin au niveau du conditionnement.

Pour l'anecdote, on retiendra que LEGO a choisi d'utiliser le chiffre 4 sous la forme additive IIII sur l'un des sous-emballages et le livret d'instructions associé plutôt que de reprendre la version plus courante IV, une syntaxe qui n'est pas fausse mais qui est plutôt utilisée pour les horloges ou la monnaie romaine. Quelques facts sur le monument lui-même ou sur le travail des designers sont présents au début des livrets d'instructions, mais il faut se contenter de textes en anglais et en italien. Ajouter du texte en italien était la moindre des choses, il faut maintenant faire encore un effort et inclure d'autres langues sans forcer les acquéreurs à télécharger des fichiers PDF pour profiter d'une traduction dans leur langue.

Les designers ont manifestement déterminé l'échelle du produit en se basant sur les arches 2x3 et 2x4 présente en nombre dans les sachets et sur la technique des bougies empilées utilisée pour deux des trois différentes versions des colonnes placées sur la face extérieure de la construction. Le reste à suivi. On retiendra d'ailleurs que ce Colisée n'est pas à l'échelle du monument de référence, les designers confirment avoir utilisé la technique dite de "l'exagération verticale" pour permettre l'utilisation de certaines pièces ou techniques et au passage donner de la prestance à la version LEGO qui est donc plus haute que le monument de référence.

LEGO 10276 Colosseum

LEGO 10276 Colosseum

La partie la moins répétitive de l'assemblage est évidemment le socle du modèle dont la structure interne est composée d'une dizaine de plaques Olive Green identiques à celles déjà vues dans les sets de la nouvelle gamme LEGO Art et de quelques éléments Technic. On réalise rapidement qu'il faudra faire preuve de créativité pour trouver un endroit où exposer ce Colisée XXL avec une surface occupée au sol de 59 x 52 cm.

On ne peut pas directement associer ce Colisée à l'univers LEGO Architecture : son socle n'est pas aussi léché que celui des produits de la gamme et aucune plaque d'identification du monument n'est fournie. Le contour du socle est habillé de petits assemblages qui lui donnent sa forme définitive vaguement arrondie mais on a plutôt l'impression qu'on a découpé grossièrement le sol pour extraire la chose.

J'aurais préféré un socle rectangulaire avec un peu plus de contexte autour du Colisée, comme par exemple un bloc de végétation plus touffu qui aurait aussi contribué à accentuer le côté imposant du monument. Deux "poignées de transport"  légèrement échancrées sont disponibles sur les côtés du socle, elles seront utiles pour déplacer le modèle par la suite. N'oublions pas les quelques oliviers et les micro-véhicules dont une FIAT 500 présents sur le parvis, c'est le clin d'œil en référence au set LEGO Creator Expert 10271 Fiat 500 qui alimentera les discussions entre amis.

Lorsque le socle est assemblé, on enchaîne ensuite les sous-ensembles qui constituent la structure du monument et c'est là que le travail à la chaîne commence réellement. Les quelques techniques originales utilisées pour coller au plus près à l'architecture du monument de référence font leur effet lors de l'assemblage de la première section. Ensuite, la lassitude prend rapidement le relais. Étaler le montage du set sur plusieurs jours ou semaines est une solution qui permettra d'atténuer cette impression de  reproduire sans cesse les mêmes modules. J'y ai passé une bonne quinzaine d'heures en prenant mon temps et en répartissant le montage sur une semaine.

LEGO 10276 Colosseum

Chacun aura une interprétation différente de ces phases de construction très répétitives, certains s'ennuieront un peu alors que d'autres y verront un processus plutôt "relaxant" et considèreront que la fin justifie les moyens. Le challenge devient cependant rapidement très relatif et on se surprend même à construire en ne regardant que d'un œil distrait les instructions.

Chacun des sous ensembles reproduisant les nombreux couloirs circulant sous les gradins du Colisée est connecté aux autres via quelques ball joints gris parfois un peu difficiles à clipser sans forcer sur les pièces placées à proximité. Le dernier module est connecté via quelques clips plus tolérants ce qui évite de forcer. Ces points de connexions restent visibles sous certains angles et il serait à mon avis temps que LEGO propose ces pièces dans la teinte dominante de la construction au sein de laquelle elles sont intégrées.

Le produit se laissera aussi assembler par plusieurs personnes grâce à la répartition des sachets et des instructions en quatre sous-modules. Ce sera l'occasion de partager un moment convivial et de limiter la lassitude. La modularité du produit permettra ensuite de réunir les différentes sous-sections entre elles pour obtenir le modèle final.

Il n'y a pas vraiment de section facilement amovible sur ce modèle à part le morceau du plancher en bois qui, recouvert de sable, servait d'arène centrale. Ce sous-ensemble qui recouvre partiellement l'hypogée (le sous-sol de l'arène avec ses nombreux couloirs) est amovible, il ne tient que sur quelques bougies enfichées. La construction est solide, elle résistera aux phases de transport et il n'y a guère que les habillages en Dark Tan, retenus par deux lingots Tan, qui incarnent les colonnes placées sur la rangée du haut de la paroi extérieure qui pourront éventuellement se détacher suite à un faux mouvement.

Je sais que certains voudront débattre du choix de la teinte dominante de cette maquette, les deux nuances de beige utilisées n'étant pas vraiment fidèles. Il s'agit à mon avis d'un compromis acceptable pour que la version LEGO conserve une certaine uniformité visuelle sans verser dans le patchwork de gris et de marron présent sur le "vrai" monument. Le Tan est aussi un coloris à la mode chez LEGO dès qu'il s'agit de reproduire des murs, il faudra faire avec.

LEGO 10276 Colosseum

Les goûts et les couleurs ne se discutent pas et ce Colisée au format XXL trouvera sans doute son public en plus de servir d'outil marketing d'auto-promotion pour LEGO en sa qualité de plus gros set officiel jamais commercialisé. On pourrait d'ailleurs trouver à ce modèle une éventuelle vocation éducative mais il manque la possibilité de le "convertir" dans une version historique avec l'intégralité des murs, de l'arène et du Velum, l'ensemble de toiles déployé pour protéger les spectateurs du soleil. En l'état, c'est juste une reproduction du monument vieux de presque 2000 ans qui a subi les outrages du temps et des éléments.

Il faudra débourser 500 € pour s'offrir cette imposante maquette qui pourra décorer une bibliothèque ou un bureau et qui fera certainement les beaux jours des expositions de fans. Certains se demanderont s'il était vraiment nécessaire de proposer une reproduction du Colisée à cette échelle plutôt que de commercialiser une micro-version dans la gamme LEGO Architecture. D'autres seront ravis d'avoir la possibilité de construire et d'exposer un monument de cette envergure aux côtés du Taj Mahal du set 10256 réédité en 2017, de la Sydney Opera House du set 10234 commercialisé en 2013, de la reproduction de Big Ben du set 10253 commercialisé en 2016 et du Tower Bridge londonnien du set 10214 commercialisé en 2010. Les fans de la gamme LEGO Star Wars qui veulent étoffer leurs dioramas sur Tatooine autour du set 75290 Mos Eisley Cantina trouveront de leur côté dans cette boite un inventaire de pièces en Tan et en Dark Tan qui devraient leur donner des idées (Mos Espa ? Tatooine?). À chacun de voir si l'investissement se justifie et pour quel motif.

En ce qui me concerne, je ferai sans regret l'impasse sur ce produit, n'ayant pas d'affinités particulières avec ces imposantes maquettes de monuments, mais je salue le travail des designers qui arrivent à nous proposer un produit à l'esthétique quasiment irréprochable. Le niveau de détail est à mon avis suffisamment fidèle au sujet de référence pour faire de cette boite un très bel hommage au Colisée romain qui, même s'il ne révolutionne pas le concept LEGO en matière d'expérience de montage, devrait satisfaire les plus exigeants des collectionneurs et des passionnés d'architecture.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 25 novembre 2020 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

back-from-dark-age - Commentaire posté le 16/11/2020 à 15h17
Will | 22/10/2020 - 15:47 À mon avis... Nouveautés LEGO 2020 Reviews

LEGO Ideas 21324 123 Sesame Street

Comme promis, on fait rapidement le tour du set LEGO Ideas 21324 123 Sesame Street (1367 pièces - 119.99 €), une boite inspirée de la série éducative Sesame Street diffusée aux USA dans les années 70 et adaptée en France dans les années 80 sous l'intitulé 1, rue Sésame. Une partie de l'émission originale doublée en français a bien été diffusée dès 1992 sur FR3, suivie en 2005 d'une nouvelle adaptation française intitulée 5, rue Sésame, mais on ne peut pas dire que ce programme aura accompagné nos jeunes années de manière intensive.

Si l'émission en question n'aura pas marqué la jeunesse française, il est tout de même important de noter que ce programme éducatif est devenu culte pour toute une génération d'anglophones. L'émission Sesame Street a été diffusée ou adaptée dans plus de 120 pays depuis les années 70 et le succès du projet LEGO Ideas qui devient aujourd'hui un produit officiel n'est pas le fruit d'une campagne intensive de spam sur les réseaux sociaux comme c'est souvent le cas.

Le projet initialement soumis sur la plateforme LEGO Ideas a été réimaginé par LEGO dans une version largement moins ambitieuse qui passe de 2945 à 1368 pièces. Exit le gros bâtiment modulaire, place à une construction du type "décor de cinéma"  qui se résume à une façade couplée à quelques espaces peu profonds comme on en voit souvent dans les produits LEGO. C'est raccord avec le sujet traité, je pense qu'il aurait d'ailleurs fallu aller jusqu'au bout de cette idée en rajoutant quelques projecteurs comme c'était le cas pour le plateau de tournage de la série Friends dans le set LEGO Ideas 21319 Central Perk.

LEGO Ideas 21324 123 Sesame Street

Les designers en charge de l'adaptation du projet initial s'en sont donné à cœur joie en traitant le sujet et ce produit est vraiment très plaisant à assembler. L'inventaire est d'une variété plutôt impressionnante et la liste des références plus ou moins évidentes à différents épisodes de l'émission est interminable. C'est bien ce qu'attendaient les fans qui ont suivi assidûment ce programme éducatif durant leur jeunes années et il ne devraient pas être déçus.

On reproche parfois à la gamme LEGO Ideas de s'éloigner un peu trop de l'idée de départ ou de le traiter d'une manière qui ne respecte pas vraiment le projet initié par le fan designer, ce n'est à mon avis pas le cas ici. Le fan service est vraiment à l'œuvre avec des références aux épisodes les plus emblématiques de l'émission, même si un grand nombre de fans n'auront que de vagues souvenirs de la diffusion et passeront à côté de quelques-unes de ces références plus ou moins évidentes.

Il n'y a pas de plaque de base dans cette boite, mais LEGO fournit tout de même deux plaques en 16x16 qui servent de point de départ à la construction de la ruelle. le comblement des deux courbes du trottoir est d'ailleurs un peu approximatif, il faudra faire avec. Il manque aussi l'arbre présent dans la rue à côté du panneau indicateur et de la boite aux lettres bleue, mais les plus pointilleux pourront toujours en rajouter un sur le trottoir qui n'est d'ailleurs pas recouvert de Tiles lisses, sans doute pour laisser aux fans la possibilités de mettre en scène les différents personnages fournis en les enfichant sur les tenons apparents.

Le bâtiment principal perd quelques uns de ses attributs au cour du rétrécissement de l'idée de départ pour en faire un produit conforme aux standards de la marque en matière de rapport contenu/ prix public et l'une des trois fenêtre de la façade disparait. L'appartement de Bert et Ernie situé au sous-sol disparaît lui aussi et la répartition des différentes pièces de l'immeuble n'est plus vraiment conforme à celle vue à l'écran même si l'essentiel est là et on retiendra les jolis détails sur la façade comme le fronton placé au dessus de la porte d'entrée ou l'habillage des fenêtres toujours ouvertes du décor. On se consolera en se disant que le décor de l'émission a constamment évolué au fil des saisons et que les différents locataires n'ont de cesse de déménager.

Le mobilier installé dans les différentes pièces de l'immeuble new-yorkais est largement du niveau de celui généralement disponible dans les sets de l'univers "Modular". Ceux qui cherchent quelques techniques pour réaliser un fauteuil, un lit, une baignoire ou un téléviseur vintage trouveront ici quelques idées intéressantes pour leurs créations. La boutique de Mr Hooper, inspirée de la version vue dans les saisons les plus récentes de l'émission, est elle aussi riche en éléments de décor mais il manque vraiment une minifig du personnage.

LEGO Ideas 21324 123 Sesame Street

LEGO Ideas 21324 123 Sesame Street

La planche de stickers à coller est assez impressionnante, LEGO s'est définitivement émancipé de l'idée de ne fournir que des éléments tampographiés dans les sets de la gamme LEGO Ideas et n'hésite plus à multiplier les autocollants. Ce set de la gamme n'est pas le premier à faire usage de stickers pour peaufiner le look du modèle, mais on compte ici plus d'une vingtaine d'illustrations à coller. Comme d'habitude, tout ce qui n'est pas sur la planche de stickers que je vous ai scanné est donc tampographié.

Même constat à propos des nouveaux éléments moulés livrés dans ce set. On a pu entendre durant quelques années tous les "spécialistes" nous garantir que LEGO ne produirait jamais de nouvelles pièces pour les sets de la gamme LEGO Ideas, ce set prouve définitivement le contraire et confirme que c'est LEGO qui décide et qu'il n'y a pas de règles établies. Sesame Street est une émission éducative qui a été suivie par toute une génération d'enfants et le sujet méritait d'être traité avec sérieux et sans trop d'approximations, il fallait donc que les différents personnages soient fidèles aux costumes vus à l'écran.

La dotation en minifigs se contente de réunir quelques-uns des personnages les plus emblématiques de l'émission et elle est loin d'être exhaustive, Il manque notamment Kermit la grenouille qui faisait ses premières apparitions régulières dans l'émission bien avant d'être aux commandes du Muppet Show et Le Comte (Le vampire Count von Count).

On obtient tout de même Oscar The Grouch (Mordicus) dans sa poubelle, Bert (Bart), Big Bird (l'oiseau jaune remplacé par l'albatros blanc Toccata dans l'adaptation française de l'émission), Cookie Monster (Macaron), Elmo et Ernie (Ernest). Sans doute pour conserver le caractère international du produit, LEGO ne fournit pas de représentations des personnages humains présents dans l'émission, le casting variant selon les différentes adaptations.

Les différents nouveaux éléments moulés pour adapter le look des personnages au format minifig me semblent très réussis. Ils réussissent à conserver l'identité de chaque costume ou marionnette tout en respectant les codes de l'univers LEGO et bénéficient de tampographies impeccables. Seul regret : Cookie Monster et Elmo se contentent de torses monochromes et on ne retrouve pas l'effet de fourrure des marionnettes originales, une tampographie même simpliste aurait pourtant été appréciée pour habiller un peu ces figurines.

LEGO Ideas 21324 123 Sesame Street

LEGO Ideas 21324 123 Sesame Street

Si l'univers présenté dans cette boite ne vous parle pas, c'est que vous n'êtes pas de ceux qui ont été bercés par l'émission. Sesame Street est pourtant un univers culte pour toute une génération d'enfants et LEGO traite ici le sujet plutôt sérieusement en ne lésinant pas sur la finition. Le set devrait donc facilement trouver son public dans de nombreux pays même si les ventes seront probablement plus confidentielles en France.

Ceux qui collectionnent l'intégralité des produits de la gamme LEGO Ideas n'auront pas le choix et ils devront ajouter cette nouvelle référence à leur inventaire, mais ce n'est ni le plus cher ni le plus dispensable des produits de la gamme. Les autres peuvent faire l'impasse mais ils passeront peut-être à côté d'une belle expérience d'assemblage et d'un inventaire de près de 1400 pièces riche en petits éléments originaux et très colorés.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 3 novembre 2020 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Bender - Commentaire posté le 23/10/2020 à 09h47

75280 501st Legion Clone Troopers

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO Star Wars 75280 501st Legion Clone Troopers (285 pièces - 29.99 €), une petite boite qui permet notamment aux fans de la série animée The Clone Wars d'obtenir de quoi commencer à assembler une petite armée de Clone Troopers de la 501ème Légion.

LEGO aura donc entendu l'appel des fans lancé via la longue campagne de spam organisée sur les réseaux sociaux pour tenter de convaincre le fabricant de produire un Battle Pack de la 501ème. En réponse, LEGO ne se contente cependant pas du format habituel contenant habituellement quatre minifigs et un mini véhicule sans grand intérêt, le tout vendu 14.99 €. Si les fans veulent vraiment quelques soldats de la 501ème, ils sont sans doute prêts à payer un peu plus cher et LEGO y va donc d'un produit au contenu un peu plus conséquent dont le prix public est fixé à 29.99 €.

Beaucoup de collectionneurs de minifigs se seraient pourtant volontiers passés des deux véhicules livrés dans cette boite. Le BARC Speeder et l'AT-RT sont en plus vraiment surdimensionnés et la mise en scène d'une minifig aux commandes de ces deux engins rend le tout un peu ridicule. Les designers ont avancé leur explication à ce problème d'échelle : c'est à ce prix que les deux engins offrent un minimum de jouabilité et de fonctionnalité, en profitant au passage d'un niveau de détail que les versions plus compactes n'offrent pas. De nombreux fans se voyaient déjà investir massivement dans un Battle Pack classique pour cumuler les Clone Troopers, ils devront aussi composer avec plusieurs exemplaires des deux engins fournis.

75280 501st Legion Clone Troopers

75280 501st Legion Clone Troopers

Les différentes minifigs livrées dans cette boite étant armées de blasters classiques, il fallait trouver comment intégrer quelques Stud-Shooters sur les engins. Le Speeder et l'AT-RT sont donc tous deux armés de ces lance-pièces. On ne compte plus les versions du BARC Speeder chez LEGO et même si celui du set 7913 Clone Trooper Battle Pack commercialisé en 2011 reste mon préféré, il me semble que cette nouvelle version ne démérite pas même si elle me semble un peu trop longue.

L'AT-RT livré ici est à une échelle similaire à celle de l'engin fourni en 2013 dans le set 75002 AT-RT. La mobilité des pattes est toujours aussi limitée et le Stud-Shooter intégré sur cette nouvelle version peine un peu à incarner le canon placé à l'avant de l'engin qui en principe doit être plus long et plus fin. L'engin est stable et il est tout de même possible de lui faire prendre une position "dynamique" en décalant l'une des pattes de quelques crans. Onze stickers habillent les deux engins et certains de ces autocollants, notamment ceux à placer sur le BARC Speeder me semblent dispensables.

LEGO livre quatre minifigs dans cette boite, trois Clone Troopers identiques et un Jet Trooper équipé de l'accessoire dorsal déjà disponible dans d'autres couleurs depuis belle lurette mais fourni par la première fois en bleu. Les quatre minifigs sont toutes équipées de la nouvelle tête avec sa teinte "Nougat" qui colle un peu plus au physique de Temuera Morrisson, les tampographies sont impeccables, la répartition de la dotation en figurines me semble judicieuse et les Army Builders devraient donc y trouver leur compte.

On oubliera rapidement les deux Battle Droids génériques aussi fournis dans cette boite, tout fan de la gamme LEGO Star Wars qui se respecte en a déjà plein ses tiroirs.

75280 501st Legion Clone Troopers

Bref, les fans voulaient un Battle Pack de la 501ème, LEGO les a pris au mot en les soulageant au passage du double du tarif habituellement pratiqué pour ces petites boites très prisées de ceux qui aiment aligner des unités de soldats. C'est de bonne guerre, le fabricant n'est pas là pour amuser la galerie mais pour maximiser son profit.

Les deux engins sont beaucoup trop gros pour les minifigs mais ils restent jouables et je suis convaincu que les plus jeunes fans de la série animée The Clone Wars s'en contenteront volontiers. Fallait-il aussi inclure Captain Rex dans ce set ? Je pense que oui, surtout pour ceux qui n'en auraient de toute façon acheté qu'un exemplaire.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 27 octobre 2020 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Nicolas Duchene - Commentaire posté le 21/10/2020 à 13h13
Will | 14/10/2020 - 12:04 À mon avis... Nouveautés LEGO 2020 Reviews

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set promotionnel (GWP pour Gift with Purchase) LEGO Mindstorms 40413 Mini Robots qui sera offert dès 100 € d'achat sans restriction de gamme dès le 15 octobre 2020 à l'occasion du lancement du set LEGO Mindstorms 51515 Robot Inventor (359.99 €).

LEGO reprend ici le principe déjà appliqué en 2019 pour le lancement du set LEGO Star Wars 75253 Boost Droid Commander dont le contenu avait été reproduit dans le polybag promotionnel 75522 LEGO Star Wars Mini Droid Commander : l'inventaire de 366 pièces disponible cette boite permet d'assembler les cinq robots de base du nouveau kit Mindstorms (Blast, Charlie, Tricky, Gelo et M.V.P), mais ce petit produit promotionnel fait mieux que le produit de référence avec la possibilité de construire les cinq personnages sans devoir en démonter un pour récupérer des pièces indispensables au modèle suivant.

L'inventaire combine des éléments Technic et des briques classiques et il est suffisamment conséquent pour offrir quelques possibilités au-delà de l'assemblage des cinq mini-robots. Un Spring-Shooter et deux Stud-Shooters sont inclus, c'est toujours ça de pris pour les plus jeunes qui voudraient imaginer deux robots inédits et leurs permettre de s'affronter pour faire "comme les grands" qui eux s'amuseront avec le contenu du set 51515 Robot Inventor.

On retiendra que la micro-version de Gelo (ci-dessous) adopte ici un look beaucoup plus épuré que celui de son cousin grand format et ressemble au robot Spot commercialisé par la société Boston Dynamics. M.V.P dispose de son côté d'un module interchangeable qui permet de remplacer la grue par une tourelle mobile.

L'idée de créer un produit offert directement dérivé de celui qu'il faut acheter n'est pas nouvelle mais elle est ici très bien exécutée. Ceux qui investiront dans le nouveau kit LEGO Mindstorms devraient y trouver leur compte avec quelques micro-modèles à exposer sur le coin d'un bureau ou sur une étagère. Ils y trouveront également peut-être un intérêt qui dépasse le simple hommage au kit de référence avec la possibilité d'inclure ces mini-robots dans une démarche pédagogique plus globale.

Pour les autres, ce set offert sous condition d'achat ne sera sans doute pas suffisant pour les motiver à payer leurs sets au prix fort sur la boutique officielle en ligne, malgré la présence d'une trentaine d'éléments de couleur Dark Turquoise (Teal ou Bright Bluish Green) dans la boite, une teinte toujours très appréciées par les fans.

LEGO a manifestement dépensé beaucoup d'énergie autour de ce produit promotionnel pour en faire un set abouti à la présentation irréprochable, espérons que ce soit aussi le cas pour la lancement du set LEGO DC Comics 76161 1989 Batwing (199.99 €) prévu pour le 21 octobre prochain...

Le set est déjà en ligne sur la boutique officielle LEGO où le fabricant le valorise à 19.99 €.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 26 octobre 2020 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

kerdual - Commentaire posté le 15/10/2020 à 10h23

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO DC Comics 76161 1989 Batwing (2363 pièces - 199.99 €), une grosse boite qui rejoindra dès le 21 octobre prochain la Batmobile du set 76139 1989 Batmobile (3306 pièces - 249.99 €) dans la collection des produits qui rendent hommage au film de 1989 réalisé par Tim Burton.

Le Batwing est l'un des nombreux marronniers de la gamme LEGO DC Comics et le fabricant nous a déjà gratifié de plusieurs interprétations plus ou moins réussies et détaillées de l'engin. C'est pourtant la première fois que nous avons droit à un modèle aussi complexe et imposant du Batwing et même si cette nouvelle version est plus ou moins inspirée du film de 1989, je pense qu'elle est suffisamment représentative de l'idée qu'on se fait d'un Batwing pour qu'elle plaise à l'ensemble des fans de l'univers du justicier de Gotham City.

Le designer a d'ailleurs pris quelques libertés au niveau des proportions de l'engin qui est beaucoup plus ramassé dans le film. L'objectif avoué était ici de coller à l'échelle de la Batmobile du set 76139 1989 Batmobile ce qui nous donne un cockpit beaucoup plus long que sur la version utilisée à l'écran. On ne s'en plaindra pas, le Batwing du film a à un côté vraiment Chibi dont on se passera volontiers.

 Autant le signaler tout de suite, j'ai pris un peu moins de plaisir à assembler ce Batwing que lors du montage de la Batmobile. Ici, on empile des plaques qui viennent recouvrir l'imposante structure interne basée sur des frames Technic, on construit quelques sous-ensembles en SNOT (Studs Not On Top) pour les excroissances dont la forme n'est pas définie par le châssis central, on reproduit des éléments à l'identique avec un effet miroir indispensable pour obtenir les ailes et il n'y a guère que le poste de pilotage et les différents éléments de décoration qui offrent un peu de variété. Mais la fin justifie les moyens et le résultat final est assez impressionnant avec un engin d'une envergure respectable : 58 cm de large, 52 cm de long.

On retiendra que l'intérieur de ce Batwing est raccord avec celui de la Batmobile du set 76139 1989 Batmobile, on y retrouve un assortiment de pièces dans les mêmes coloris jusque dans la présence de la frame Technic en Dark Azure qui indique la position du trou dans lequel vient s'insérer le support de présentation. Joli clin d'œil.

Le support fourni permet d'exposer le Batwing sous deux angles différents : l'engin peut au choix pointer son nez vers le haut ou le bas selon la hauteur de l'étagère sur laquelle vous l'installerez, pour profiter au mieux de la construction dans toutes les configurations. C'est bien vu, cette "modularité" permet de varier les mises en scène et ne limite pas les possibilités d'exposition.

Lors de l'annonce officielle du produit, LEGO indiquait que ce Batwing peut être accroché à un mur via la fixation intégrée, et comme on pouvait s'en douter le fabricant réutilise ici la nouvelle pièce déjà fournie avec les cadres de la gamme LEGO Art. Il faudra cependant faire très attention si vous souhaitez plaquer le Batwing contre le mur du salon, l'engin pèse près de 2.5 kg.

Un simple clou ne suffira sans doute pas et il est important de noter que la fixation n'est pas placée au ras de la surface inférieure de la construction. Il faudra donc prévoir une cheville et une vis assez longue pour atteindre le support, ou au préalable retirer les éléments décoratifs placés sous le Batwing pour rapprocher la fixation du mur.

On s'en doutait dès l'annonce officielle du produit, le bord d'attaque des ailes bénéficie d'une finition un peu approximative.  Ces deux sous-ensembles ne sont d'ailleurs fixés sur la structure principale que via quelques tenons au centre, un clip à l'arrière, un emboitement un peu hasardeux à l'avant et...deux élastiques. La courbe n'est pas parfaite, il reste quelques encoches tout le long du bord d'aile et je trouve tout ça finalement un peu brouillon.

Le designer a bien glissé deux éléments jaunes tampographiés du logo habituel dans chacun des sous-assemblages, mais ce détail qui disparait lorsque les bords d'ailes sont installés ne suffit pas à me convaincre. À titre personnel, j'ai toujours un peu de mal avec les modèles haut de gamme qui font appel à de simples élastiques pour un détail de finition ou une fonctionnalité précise, sachant que LEGO ne fournit même pas d'exemplaires de remplacement.

Le ratio tenons apparents / surfaces lisses me semble bien étudié sur l'ensemble du modèle et je pense que les ailes y gagnent vraiment en relief. Une surface totalement lisse n'aurait de toute façon fait qu'amplifier l'apparition des défauts habituels de ce type de construction quasi-monochrome comme les rayures, les points d'injection, les traces de doigts ou la poussière.

Les deux mitrailleuses Gatling placés sur les flancs du poste de pilotage sont grises et ne sont pas escamotables comme sur l'engin du film. Je les aurais préférées en noir, mais je comprends volontiers ceux qui considèreront que ce coloris amène un peu de contraste à la surface du modèle.

Tout n'est pas parfait dans cette boite, à commencer par un problème récurrent chez LEGO qui prend ici une toute autre dimension : le nombre de pièces noires rayées est beaucoup trop important pour ne pas le signaler, surtout dans un produit qui est estampillé 18+ et qui est vendu 200 €. Durant toute la phase logistique, les pièces se promènent dans des sachets à moitié vides eux-mêmes rangés dans une boite trop grande et au final la déception est de mise. Je ne parle pas des points d'injection visibles sur certaines pièces mais bien de rayures causées par le frottement des éléments entre eux dans les différents sachets.

La verrière du poste de pilotage n'échappe pas au carnage avec de grosses rayures sur certains éléments. Elle est composée de pièces fumées emballées dans un sachet souple encore plus fin que les autres sacs du set qui se promène librement dans l'emballage. Vu de loin, ce Batwing a vraiment fière allure, mais en s'approchant on remarque immédiatement ces nombreuses griffures présentes sur les pièces. Si, comme moi, ces rayures vous posent problème, n'hésitez pas à inventorier les pièces concernées et à demander leur remplacement au service client. Si personne ne dit jamais rien, LEGO n'a pas de raison de réagir.

LEGO DC Comics 76161 1989 Batwing

Ce n'est pas parce que ce produit est estampillé 18 + que LEGO se prive de nous imposer les habituels stickers avec quatre très petits autocollants qui viennent décorer le poste de pilotage. Les habitués de la gamme Speed Champions savent que ces minuscules stickers sont agaçants et pourront mettre ici en œuvre tout leur savoir-faire. On retrouve bien le joker sur l'écran principal du poste de pilotage et les ballons sur l'un des écrans latéraux, mais le modèle n'intègre pas la pince utilisée par Batman pour couper le câble et éloigner les ballons remplis de gaz Smylex.

S'il y en a certains qui se posent encore la question, ce Batwing n'est évidemment pas à l'échelle minifig. Mais ce n'est de toute façon pas un jouet pour enfant et cette maquette n'a pour vocation que d'être exposée.  Les trois minifigs fournies sont présentées sur une corniche de toit identique à celle du set 76139 1989 Batmobile, à vous d'en faire une seule avec les deux exemplaires en supprimant au passage un emplacement puisque la figurine de Batman est identique dans les deux sets.

Le procédé est un peu paresseux, LEGO aurait pu faire l'effort de nous proposer une variante de la bat-suit portée par Michael Keaton avec par exemple un effet de drapé différent pour la cape.

Les deux autres minifigs fournies sont inédites et exclusives. Celle du Joker dans sa tenue de mime est un peu décevante "en vrai" et les visuels officiels sont une fois de plus un peu trop optimistes. Le blanc tampographié sur le torse du personnage n'est pas raccord avec la teinte de la tête et des jambes et le noir tampographié sur les jambes n'est pas aussi profond que celui du torse.

Ce patchwork de teintes n'est pas du meilleur goût, pas plus que le bout de tissu utilisé pour donner l'impression que la veste du personnage se prolonge le long des jambes. Si Batman profite d'une cape moulée, le Joker aurait pu lui aussi avoir droit à une pièce plus consistante.

LEGO DC Comics 76161 1989 Batwing

LEGO DC Comics 76161 1989 Batwing

La minifig de Lawrence, l'homme de main du Joker qu'on voit danser avec avec sa boombox sur l'épaule aux côtés de Nicholson dans la scène du musée, est en revanche très réussie avec un torse et un visage vraiment fidèles à la version vue à l'écran. LEGO aurait pu se fendre d'une version noire du ghetto-blaster pour mieux coller à la scène du film, la réutilisation de l'élément générique déjà vu dans plusieurs sets est ici aussi un peu paresseuse.

Pour conclure et en précisant au passage que je suis un grand fan du film de 1989, je pense que ce Batwing a tout pour plaire, pour autant qu'on échappe aux inévitables multiples rayures qui gâchent un peu le rendu final. Il faudra insister auprès de LEGO pour obtenir des pièces sans trop de défauts mais je pense que le jeu en vaudra la chandelle.

La phase d'assemblage n'est pas aussi divertissante que celle de la Batmobile mais c'est aussi le sujet qui impose des techniques parfois peu inspirées ou répétitives. Comme je le disais au début de cet article, la fin justifie les moyens et ce modèle me paraît très réussi même s'il prend quelques libertés avec l'engin de référence pour pouvoir être parfaitement assorti à la Batmobile. Je serai donc de ceux qui dépenseront sans hésiter 200 € chez LEGO dès le 21 octobre prochain.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 20 octobre 2020 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Note : Email invalide pour le premier gagnant, nouveau gagnant désigné :

Le Concombre Masqué - Commentaire posté le 08/10/2020 à 15h26