Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76895 Ferrari F8 Tributo

On continue aujourd'hui la série de test rapides des sets de la gamme LEGO Speed Champions avec la référence 76895 Ferrari F8 Tributo (275 pièces - 19.99 €) qui nous permet d'assembler un véhicule pour lequel le passage en 8 tenons de l'ensemble de la gamme est en théorie bénéfique si on tient compte de l'esthétique habituelle des modèles de la marque italienne.

C'est en partie vrai, on obtient enfin une Ferrari bien large et aux proportions beaucoup plus cohérente avec les caractéristiques habituelles des différents modèles du fabricant. Mais c'est tout. Avant de crier au génie, il convient tout de même de bien comprendre ce qu'est une Ferrari F8 Tributo. C'est ça :

Ferrari F8 Tributo

Et vous pourrez essayer de me convaincre que la reproduction à la sauce LEGO de ce véhicule tout en courbes est convaincante, je maintiens que c'est loin d'être le cas parce qu'on atteint ici les limites de ce qu'il est possible de faire à cette échelle même avec les plus petites des briques LEGO.

On sent bien que le designer s'est raccroché aux quelques détails emblématiques du modèle pour essayer de trouver des points de référence à reproduire, mais il a l'air d'avoir laissé tomber très rapidement devant ce challenge quasi-impossible. Vous me trouvez sans doute un peu trop exigeant mais la description officielle du produit est à mon avis un peu prétentieuse pour ce set : "...Tous les modèles LEGO® Speed Champions de 2020 sont 25% plus grands, ce qui signifie que les véhicules sont plus fidèles que jamais aux versions d'origine !..."

Il en reste une voiture qui a la couleur d'une Ferrari, le logo d'une Ferrari et quelques éléments de carrosserie qui pourraient faire penser à d'anciens modèles du fabricant italien beaucoup plus anguleux comme la 288, la 308, la 458 ou la F40, des modèles auxquels cette nouvelle version rend d'ailleurs plus ou moins hommage. Mais la construction n'est à mon avis pas assez aboutie pour en conclure que c'est une F8 Tributo.

76895 Ferrari F8 Tributo

Toutes considérations relatives à la fidélité de la version LEGO au modèle de référence mises à part, il n'en reste pas moins que cette Ferrari a le look d'une Ferrari. La largeur du nouveau châssis lui apporte ce qui pouvait faire défaut jusqu'ici aux versions des nombreux sets commercialisés dans la gamme LEGO Speed Champions : une largeur acceptable qui permet aussi d'écraser un peu le modèle pour lui donner de l'allure.

Pour l'assemblage, c'est comme d'habitude : quelques grosses pièces de remplissage à l'intérieur du nouveau châssis du véhicule et une flopée de petites pièces pour essayer d'obtenir une carrosserie cohérente.  Comme les autres boites de la gamme, le set fait un usage intensif des Wedges avec découpe à 45° .

Sur le plan de la finition, c'est compliqué. Le modèle proposé ici n'étant pas une version compétition bardée de sponsors, on se retrouve logiquement avec un nombre réduit de stickers et c'est une bonne chose. Malheureusement, on se retrouve aussi avec trois nuances de rouge entre la couleur des pièces, celle de l'encre des stickers et celle de la zone rouge tampographiée sur la verrière. Je ne m'étalerai pas sur les pathétiques phares avant en deux stickers qui sont un élément important de l'esthétique du véhicule et qui sont ici relégués au rang de simples détails sur papier collant.

L'arrière du véhicule est un peu plus réussi avec de vrais phares même si là aussi on atteint clairement les limites de ce qu'il était possible de faire à cette échelle. C'est paradoxal, mais j'en viens presque à regretter que le designer ne se soit pas plus appuyé sur une solution à base d'autocollants pour affiner certains détails du design.

76895 Ferrari F8 Tributo

76895 Ferrari F8 Tributo

Au rayon des pièces tampographiées, on obtient deux boucliers Nexo Knights rouges avec une zone noire, la pièce qui se trouve à l'avant du capot juste derrière le logo et deux pièces 1x1 avec un micro logo Ferrari à placer sur les ailes avant. Comme d'habitude, le volant est décalé, mais il y a de la place pour deux minifigs à l'intérieur du poste de pilotage qui est malheureusement "ventilé" par l'espace disponible entre les vitres latérales et les portières.

La minifig fournie est un fan de la marque mal coiffé avec son t-shirt un peu pâle, pas de quoi se lever la nuit. La faute de goût : ne pas lui avoir mis une paire de gants en cuir hors de prix sur les mains.

Bref, le véhicule à assembler est incontestablement une Ferrari même si on ne sait pas trop laquelle. Et c'est à mon avis tout le paradoxe de cette reproduction au design un peu approximatif qui profite pourtant vraiment sur certains points du changement de format de la gamme et qui renvoient les modèles précédents au rang de simples jouets un peu difformes.

Comme d'habitude, il faudra débourser 19.99 € pour s'offrir cette Ferrari dés le 1er janvier prochain ou attendre quelques semaines pour profiter d'une promo chez Amazon.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 29 décembre 2019 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

da_voyd - Commentaire posté le 23/12/2019 à 13h54

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75269 Duel on Mustafar

Nous en avons terminé avec la série de reviews des sets commercialisés depuis octobre dernier par une boite que je considère comme un peu ratée, on commence celle des sets prévus pour le 26 décembre 2019 avec un produit qui à mon avis ne mérite pas mieux : la référence LEGO Star Wars 75269 Duel on Mustafar (208 pièces - 24.99 €), une boite qui selon LEGO "...stimule l'imagination des enfants et les encourage à développer leur créativité avec d'amusantes aventures inspirées de Star Wars : La Revanche des Sith...". Tout un programme.

Les habitués de la gamme LEGO Star Wars auront compris que cette nouvelle boite est conçue sur le même principe que le set 75236 Duel on Starkiller Base (191 pièces - 19.99 €) commercialisé en 2019 : un petit playset minimaliste vaguement modulable sur lequel sont intégrés plusieurs éléments mobiles.

Le socle peut être bloqué en position ouverte ou fermée grâce à deux clips. Pourquoi pas, la zone de combat reste parfaitement fonctionnelle dans les deux configurations. Difficile de critiquer le niveau de détail de la construction, pour un set à cette échelle c'est tout à fait correct. Le mélange lave rouge, pièces transparentes et roches noires est équilibré et visuellement c'est à peu près cohérent même si je pense que le remplacement de quelques pièces rouges par des éléments transparents supplémentaires aurait peut-être permis de mieux symboliser le côté flottant des deux plateformes.

75269 Duel on Mustafar

Les deux petites plateformes se déplacent sur le rail rouge pour tenter de reproduire l'affrontement entre Obi-Wan Kenobi et un Anakin Skywalker passablement énervé qui vient tout juste d'étrangler sa femme. Il faut les saisir par l'excroissance noire pour les faire tourner sur elles-mêmes et les faire avancer sur le rail. C'est vintage, on se croirait dans les années 80.

Deux tiges placées sous la base de ces plateformes auraient été les bienvenues pour pouvoir mettre aisément en mouvement les deux supports et assister à un combat sans doigts qui viennent perturber l'action. C'était le cas dans le set 7257 Ultimate Lightsaber Duel sur le même thème commercialisé en 2005.

Vous l'avez compris grâce au pin bleu bien visible, le bras collecteur est mobile pour lui permettre de tomber dans le flot de lave sur lequel les deux personnages s'affrontent. La plateforme flottante et le droïde collecteur sont correctement réalisés et il est même possible de faciliter l'éjection d'Anakin en le positionnant sur la pièce centrale à un seul tenon du droïde collecteur.

Comme c'est du LEGO, on peut aussi lui couper les jambes en retirant la pièce de la minifig. C'est amusant. Ultime fonctionnalité de ce playset, un système "d'explosion de lave en fusion", ou plutôt une tirette manuelle qui éjecte vaguement trois petites pièces de couleur orange. La capacité de LEGO à en faire des tonnes m'épate toujours autant.

75269 Duel on Mustafar

Les deux minifigs "Battle Damaged" fournies sont inédites mais on peut aussi considérer que ce sont des versions "rafraîchies" de figurines existantes. Les collectionneurs complétistes ne seront sans doute pas de cet avis, il ont sans doute déjà fait de la place pour ces deux nouvelles figurines dans leur cadre Ribba. Les tampographies sont réussies et les dégâts sur les torses apportent un peu de contexte à la scène présentée dans ce set. Mention spéciale pour la tunique d'Obi-Wan avec des déchirures qui laissent apparaître le marron de la couche inférieure de vêtements. J'apprécie toujours de type de détail qui montre que les graphistes ont bien réfléchi à la chose.

75269 Duel on Mustafar

Si vous vous demandez où vous avez déjà vu les jambes d'Anakin, c'était dans le set 75214 Anakin's Jedi Starfighter commercialisé en 2018 et la chevelure du personnage est celle disponible dans une bonne quarantaine de sets. Plus de bulles dans les lames des sabres laser comme c'est le cas depuis maintenant plusieurs mois, il y a juste un petit point d'injection en bout de lame facilement dissimulable en inversant le sens de la pièce.

Double visage pour les deux protagonistes : Anakin énervé / Anakin très énervé et Obi-Wan un peu agacé et Obi-Wan qui se demande ce qu'il fait là. C'est toujours ça de pris pour les collectionneurs.

75269 Duel on Mustafar

Bref, on ne peut pas dire que cette scène est un marronnier chez LEGO et elle méritait peut-être mieux qu'un playset ultra-minimaliste au décor symbolique. Il faudra faire avec en attendant mieux.

Les collectionneurs disposeront de deux minifigs qui sont et resteront probablement longtemps exclusives à cette boite. Du côté du tarif, on passe à 24.99 € pour ce nouveau duel alors que le set 75236 Duel on Starkiller Base est vendu 19.99 €. 5 € de plus, c'est sans doute le prix à payer pour quelques pièces de plus et deux minifigs exclusives au lieu d'une, la figurine de Rey présente dans le set 75236 étant en effet disponible dans une bonne demi-douzaine de sets.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 28 décembre 2019 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Toki - Commentaire posté le 21/12/2019 à 01h53

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

40385 Trophy

On s'intéresse aujourd'hui rapidement à une petite boite qui sera disponible dès le 1er janvier 2020 sur la boutique officielle en ligne et dans les LEGO Stores : le set LEGO 40385 Trophy avec ses 200 pièces,sa planche de 20 autocollants et son prix public fixé à 12.99 €.

L'idée est ici intéressante et plutôt bien exécutée. Il s'agit d'assembler une petite coupe d'une quinzaine de centimètres de haut (socle compris) qui pourra ensuite être personnalisée en fonction de la personne qui la recevra. C'est amusant à assembler, c'est solide grâce notamment à l'axe qui traverse le pied de la coupe et LEGO fournit tout un jeu d'éléments colorés qui permettent de rendre unique cette récompense.

Deux zones peuvent être personnalisées : la plaque fixée sur le socle blanc et la Tile blanche qui remplace  éventuellement une pièce jaune sur la coupe elle-même. Il y autant de plaques rectangulaires que d'autocollants de la même taille et LEGO fournit 12 Tiles (6 blanches et 6 jaunes)pour les autocollants qui prennent place sur la coupe. Bravo pour l'inventaire très complet.

40385 Trophy

On regrettera que les autocollants à texte ne soient fournis qu'en langue anglaise, des planches déclinées en plusieurs langues selon les zones de commercialisation auraient été les bienvenues. Rien ne vous empêche de créer vos propres messages, mais le but du produit est tout de même de proposer un concept abouti sans devoir utiliser l'imprimante et les ciseaux.

À part ce problème de localisation des messages à coller sur le socle, je pense qu'on tient ici un joli petit produit qui, s'il est abordable (le prix public n'a pas encore été communiqué), devrait permettre aux plus jeunes de remettre des trophées autour d'eux sans trop piocher dans leur argent de poche. Inversement, les parents pourront stocker quelques boites et distribuer des récompenses à diverses occasions tout en faisant un clin d'œil appuyé à la passion de leurs enfants.

Je valide avec enthousiasme ce petit set sans prétention ni licence qui ne demande qu'à trôner sur le coin du bureau d'un jeune écolier.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 24 décembre 2019 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Kyokun - Commentaire posté le 18/12/2019 à 23h52

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

75255 Yoda

J'avais gardé le meilleur pour la fin avant de passer aux nouveautés 2020 de la gamme LEGO Star Wars : on fait donc aujourd'hui très rapidement le tour du set LEGO Star Wars 75255 Yoda (1771 pièces - 109.99 €), une boite qui en théorie prend le relais de la version Ultimate Collector Series du personnage vue dans le set 7194,qui a franchement mal vieilli depuis son lancement en 2002.

Évacuons tout de suite le sujet : ce nouveau set n'est pas un UCS, rien ne permet de l'affirmer sans se raccrocher aux branches et s'inventer des arguments qui vont dans ce sens. Si tous les produits qui sont livrés avec une plaque descriptive étaient des UCS, ça se saurait et les sets 75187 BB-8 et 75230 Porg qui étaient eux aussi accompagnés d'une plaque de présentation ne méritent pas vraiment de bénéficier de cette classification.

Ceci étant dit, je voulais me laisser le temps de vraiment juger cette nouvelle version de Yoda et ne pas réagir négativement à chaud suite à l'annonce du produit. J'ai donc eu le temps de bien regarder cette figurine sous toutes les coutures et je suis maintenant certain de m'être forgé une opinion objective : c'est moche. Vous avez largement eu le temps vous aussi de vous faire un opinion sur ce produit, voire même de l'acheter, et mon avis n'engage logiquement que moi.

Pour ceux qui hésitent encore, sachez que la figurine s'assemble par tranches de pièces empilées qui viennent se fixer sur un châssis à base d'éléments Technic. La solution est intéressante et permet de ranger la chose au fond d'un tiroir sans devoir tout démonter : il suffit de retirer les différents sous-ensembles et de les mettre à plat. C'est en revanche un peu rébarbatif et vous pouvez comme moi assembler les différents éléments sur plusieurs semaines, histoire de ne pas vous lasser. Si vous vous trompez un peu, rien de grave, ça ne se verra pas vraiment.

75255 Yoda

Si vous aimez les tenons apparents, l'effet de texture du manteau de Yoda en surcouche de sa tunique foncée est plutôt réussi, l'empilement en escaliers fonctionne assez bien vu de loin. Les manches tombent, la texture recouvre les pattes de la créature qui sont au passage bien centrées sous la figurine et les volumes sont respectés notamment au niveau des épaules.

Le morceau de bravoure du set est évidemment l'assemblage de la tête du personnage qui vient ensuite se glisser un axe Technic. C'est alambiqué à souhait avec des techniques originales et on obtient au final une tête un peu étrange dans le style "Planète des Singes" qui me semble malgré tout bien proportionnée avec le reste du corps.  Pas d'éléments mobiles sur le visage de Yoda, à part les paupières trop épaisses qui peuvent passer en position "Tu m'as acheté, maintenant expose moi sur ta commode ou je m'énerve" ou "Oh non, pas tout de suite dans le tiroir où tu vas m'oublier pendant de longues années".

La forme du visage est correcte, le nez et le menton sont fidèles mais ces yeux globuleux avec beaucoup de vide autour gâchent un peu l'apparence de la "sculpture". La tête peut être orientée vers la gauche ou la droite, pratique pour que Yoda dévisage vos invités avec insistance en fonction du coin de la commode sur lequel trônera la figurine.

La lame du sabre laser est composée d'une enfilade de pièces sur un axe blanc et une fois en place, le sabre est solidaire de la main droite du personnage. L'arme est assez réussie, avec un joli manche. On se satisfait de qu'on trouve. Ah si, les mains du personnage sont elles aussi très réalistes, avec des articulations qui enveloppent plutôt bien le manche du sabre. On ne pourra pas me reprocher d'être trop négatif.

75255 Yoda

Ultime pied de nez à tous ceux qui ont dépensé leur argent dans cette boite, LEGO leur fournit une minifig de Yoda dont la tête est vert-olive, la couleur qui aurait à mon avis été parfaite pour la tête et les mains de la  grande figurine au lieu du Sand Green utilisé ici.

En bonus, cette minifig n'est même pas exclusive à cette boite, c'est celle déjà vue dans les sets 75142 Homing Spider Droid en 2016, 75168 Yoda's Jedi Starfighter en 2017 et 75233 Droid Gunship cette année. La plaque d'identification n'a pas grand intérêt, c'est juste un prétexte pour donner de la prestance au set et motiver les collectionneurs" de sets à plaques qui sont des UCS, c'est machin qui l'a dit".

Comme d'habitude, si vous n'avez pas de "sculpture" de Yoda, ne perdez pas votre temps à essayer d'obtenir celle du set 7194 qui est de toute façon trop chère sur le marché secondaire et contentez-vous de celle-ci qui finira inévitablement en déstockage un peu partout. En attendant mieux.

75255 Yoda

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 23 décembre 2019 prochain à 23h59. Vite.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

JOYCE - Commentaire posté le 17/12/2019 à 23h21

 


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

LEGO Speed Champions 76896 Nissan GT-R NISMO

On continue la série de tests rapides des nouveautés LEGO Speed Champions prévues pour début 2020 avec le set 76896 Nissan GT-R NISMO (298 pièces - 19.99 €).

Toujours basé sur le nouveau châssis en 8 tenons, ce véhicule me semble lui aussi confirmer que le changement de format de la gamme est bénéfique en matière d'échelle et de proportions : comme pour l'Audi du set 76897 1985 Audi Quattro S1 (250 pièces - 19.99 €), on obtient une voiture qui ne semble pas trop étroite et comme exagérément étirée en longueur.

L'avant est ici un peu moins réussi que l'arrière même si le designer a fait de son mieux pour reproduire la calandre de la GT-R. La courbe avant des ailes tombe un peu dans le vide et il faut se contenter de phares à base de stickers. À l'arrière, c'est un peu mieux avec des phares à base de vraies pièces ingénieusement intégrés.

Nissan GT-R NISMO

Pour le reste, les courbes de la Nissan GT-R NISMO sont presque toutes là, le nouveau pare-brise s'intègre parfaitement dans la construction et le niveau de détail est très satisfaisant. Il reste bien quelques espaces à combler ici ou là, comme par exemple à la jonction de la lunette arrière en deux parties posées sur des charnières avec la carrosserie, mais il faudra faire avec.

Je note la fragilité relative des échappements arrières qui ne tiennent que parce que les tubes gris sont enfichés sur un tenon et qui ne manqueront pas de se décrocher à l'occasion. Le reste me semble assez solide pour résister aux assauts des plus jeunes fans de drift, à part peut-être les quarts de rond noirs des rétroviseurs qui pourront eux aussi disparaître sous un meuble.

Je vais vous resservir la même réflexion à chaque fois, mais je ne m'en lasse pas : Le modèle est entièrement recouvert de stickers. Il n'y a que le capot avant et les deux éléments qui forment le toit du véhicule qui sont tampographiés.

Comme d'habitude, le blanc des stickers n'est pas celui des pièces et le rendu global en souffre un peu. Je note aussi un phénomène qui me semble s'amplifier dernièrement : les autocollants supportent de moins en moins d'être décollés temporairement pour être repositionnés avec une grande partie de la colle qui reste sur la pièce.

LEGO Speed Champions 76896 Nissan GT-R NISMO

LEGO Speed Champions 76896 Nissan GT-R NISMO

Faute de mieux, on se prend d'ailleurs à rêver d'une second planche de stickers dans la boite, avec pourquoi pas une version mettant en valeur des sponsors exclusivement issus de l'univers LEGO (Turbo Oil, Octan, Anwa Race, Hill Suspensions, KRN Powertools, etc...) pour que deux enfants qui obtiennent le même set puissent par exemple différencier leurs véhicules.

On retrouve ici le problème de place disponible dans le poste de pilotage déjà présent sur l'Audi Quattro S1, mais le toit ferme complètement sans devoir modifier la construction. Le volant n'est toujours pas en face du pilote et il faut légèrement pencher la minifig vers l'avant à cause de l'appuie-tête, il faudra s'y habituer. Grâce au nouveau pare-brise, le pilote peut en revanche garder les deux mains sur le volant.

La tenue de la minifig est conforme à celle vue sur les différents pilotes aux commandes du véhicule, rien d'exceptionnel surtout que je ne suis pas fan des pointillés qui représentent a priori les coutures de la combinaison.

LEGO fournit une chevelure pour le personnage, et il manque des cheveux féminins pour que les jeunes filles qui rêvent de devenir un jour pilote automobile plutôt que de fabriquer des cupcakes ou de materner des chiots dans la boutique de leur copine puissent s'y retrouver. C'est bien de la part de LEGO de nous raconter des histoires de jouets "non genrés", mais il faudrait de temps en temps passer à l'action sur des produits qui le méritent vraiment.

LEGO Speed Champions 76896 Nissan GT-R NISMO

Bref, il s'agit là d'un très joli modèle qui profite lui aussi du passage à 8 tenons de l'ensemble de la gamme qui permet d'obtenir de vraies reproductions aux proportions cohérentes. Le véhicule trouvera au choix sa place dans une vitrine d'exposition ou sur le circuit automobile d'une chambre d'enfant.

19.99 €, c'est toutefois un peu cher pour une seule voiture sana direction ni système de déplacement à friction et son pilote, il faudra donc attendre une baisse prix chez Amazon et consorts pour ne pas avoir l'impression que LEGO abuse un peu de notre bienveillance à son égard.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Date limite fixée au 26 décembre 2019 prochain à 23h59.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Nitram764 - Commentaire posté le 17/12/2019 à 21h30